A quel moment vous vous sentez "bien" ? / PsychoACTIF

A quel moment vous vous sentez "bien" ?

Publié par ,
2899 vues, 23 réponses
IsadoraD 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Inscrit le 07 Jul 2017
93 messages
Blogs
Petite question, en passant.
Mais qui n'est finalement pas une si "petite" question que ca ...
Qui est peut etre, au final, la plus "grande" question de notre vie :

A quel moment on se sent bien ?
"Bien", genre, "bien", dans la vie ?
Y a plein de façon de se sentir "bien" dans la vie ?

Et vous ?
A quel moment vous vous sentez bien ? Pourquoi ?
C'est quand vous avez consommé ? Quand vous avez consommé quoi ? et pourquoi ? dans quel contexte, de quelle facon ?
Quand vous avez pas consommé ? Et quand vous consommez pas, vous faites quoi, il se passe quoi ?

Bref, je pense que c'est une question qui mérite d'être posée !
A quel moment, dans notre vie, on se sent "bien", et a quel moment ca se passe, et pourquoi smile

J'aimerai avoir vos témoignages
Merci à ceux qui prendront le temps de se questionner la dessus, et de répondre smile

Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

Haupayy 
: ) :
Jolly Roger
1200
Inscrit le 21 Dec 2018
1363 messages
Blogs
Salut, tres bonne question!
Perso, je me sens bien quand je consomme, n'importe quoi tant que ça me change les idée, tant que j'suis pas le "moi clean". Ca peut aller de cannabis, a delirogene, benzo (japprecie beaucoup moins mais jy suis salement accroché), alcool, MD, bref tout ce qui peut me permettre de me mettre dans mon p'tit monde. Apres ya le jugement des autres, ceux qui connaissent pas les defonces autres que alcool/cannabis, qui nous catalogue comme schlag quand ils nous voient sous cachetons, mais au fond si il pense ça, autant s'eloigner d'eux.

Hormis ça, j'suis bien quand jsuis avec des gens que j'apprecient beaucoup, avec musique, fumette ou autres

Depuis que je me suis lancé petit a petit dans une polytoxicomanie sans men rendre compte, jai beaucoup plus de mal a apprecier un moment "clean", je dors un jours/2, j'rumine sur ma vie, j'pense, jfais que ça

J'ai repondu a ta question selon mon point de vue, mais et toi cest quoi la reponse a ta question?

O'fonducrew

Hors ligne

 

AJasAndAHalf 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Sep 2018
4 messages
Blogs
Les moments où je me sens heureuse : quand un cours, un film, un sujet m’interesse. Quand je rencontre des gens gentils, amusants (c’est si rare la bienveillance de nos jours).
Au niveau des conso, je suis anxieuse de nature, bcp dans le contrôle alors j'évite le cannabis, car j’ai eu toute sorte d’experiences regrettables, mais je suis particulièrement fan de taz, de cette empathie, de cette libido que ça me donne alors que je cours après en permanence quand mon esprit est clair.
Je pense que les meilleurs moments sont passés avec des gens que j’aime, lorsque j’arrete d’être obsédée par les traquas et quand je fais du sport, quand je sors de cette flemme !

PS : dernièrement, je guette avec impatience tes posts car c’est tjrs un plaisir de te lire

Dernière modification par AJasAndAHalf (24 février 2019 à  12:28)

Hors ligne

 

Anonyme4535
Invité
j'ai une expérience quasi nul en drogue, donc pas assez de recule mais pour faire simple, si je tire 2/3 lattes sur du shit je suis biennnnnn ma seule prise de MD m'a plongé dans un profond bien être ! lorsque je prends du lexo pour dormir je suis ultra bien aussi ! apaisée ! mais justement je ne veux pas consommer quoi que ce soit de façon régulière, pour moi ça doit etre ultra occasionnel 2 fois par an max ! un petit extra qui ne fait pas de mal on va dire (sauf pour le lexo)


par contre hors ça, je suis bien mais vraiment en harmonie avec moi meme et avec la nature lorsque je fais de la photo animalière ! je peux passer des heures à attendre qu'un satané papillon qui a la bougeotte prenne la pose parfaite, avec la lumière parfaite, sur la fleur parfaite pour enfin le photographier ! je peux attendre des heures aussi a observer et anticiper les mouvement du héron pour avoir une belle photo de lui avec un gros poisson dans le bec !


je suis ultra bien et heureuse aussi lorsque je suis en foret ! surtout si c'est la nuit ! a écouter le vent dans les branches, attendre et avoir peut etre la chance de croiser un renard wink


enfin tu l'auras compris je suis surtout bien en présence d'animaux dans la nature

l'alcool par contre ne me fais pas plus de bien etre que ça ! j'aime l'état d'ébriété mais sans plus


par contre j'aime aussi lorsqu'un homme me touche ou me regarde, lorsqu'il me courtise, au vu du faible estime que j'ai de moi meme, meme si je ne crois pas en ce qu'il dit, j'accepte quand meme de vivre ce moment ça me rend un peut vivante et humaine


voili voilou
 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs
Après une bonne défonce. Quand la crasse de ma mémoire à laissé la place aux illusions  des drogues, qui font reluire mon réseau de neurones comme s'il était tout neuf, et que je ne penses plus, ni au passé, ni au futur. Seulement au présent. Un présent qui déborde. Je ne pense à rien, et pourtant, ma tête n'est jamais mieux remplie qu'en cet instant.

Hors ligne

 

Drim 
Psycho sénior
France
1600
Inscrit le 27 Apr 2018
844 messages
Blogs
C'est très personnel comme question !
C'est donc très personnel comme réponse.
Pour moi me sentir bien c'est avant tout être en accord avec moi-même. Et que psychologiquement et physiquement ça aille bien

Après

IsadoraD a écrit

"Bien", genre, "bien", dans la vie

Là c'est à certain moments quand je fait un peu le bilan, et que je me dis que je suis dans une bonne situation, qui me laisse assez libre de continuer vers où je veux.
C'est assez récent, depuis 3-4 ans je dirais, avant ça quand j'étais plus jeune j'avais aucune sécurité de vie et encore tout à faire et je ne me sentais pas bien.

IsadoraD a écrit

Et vous ?
A quel moment vous vous sentez bien ? Pourquoi ?
C'est quand vous avez consommé ? Quand vous avez consommé quoi ? et pourquoi ? dans quel contexte, de quelle facon ?
Quand vous avez pas consommé ? Et quand vous consommez pas, vous faites quoi, il se passe quoi ?

Perso j'exclue les drogues du bien être ou d'être bien. Je cherche à être bien sans drogues même s'il m'arrive d'en consommer. Parce que pour moi les drogues c'est du bien être à la demande et que c'est abandonner le bien être que j'ai galéré à construire à jeun et ça me rapproche de l'état psychique merdique dans lequel j'étais quand j'étais jeune. C'est un peu comme un code de triche dans un jeu vidéo mais qui plus on l'utilise moins il marche. Et de l'experience que j'en ai ça chamboule beaucoup trop mon équilibre pour que je ne perde pas la connexion avec moi même.

Je suis bien dans la nature en règle général.
Bien dans la ville quand c'est pas au milieu des magasins et du consumérisme.
Bien quand je suis pas en sevrage de cannabis ou en descente d'alcool, de MD ou de C.
Bien quand j'arrive à discuter avec quelqu'un. Sincèrement.
Bien devant le son.
Bien quand je suis tout seul.

Bien quand je m'oublie en me perdant dans une activité mentale, quelque elle soit, musique, programmation, lecture.
Quand j'oublie le monde en gros.

Et comme Haupayy je te retourne la question !

Reputation de ce post
 
Je le dis aussi les drogues sont les cheat-codes de la vie :3
 
Tain c'est exactement ça pour moi aussi !!! Yopski
 
La drogue, un code de triche dont il est souvent impossible de s'en passer

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

En ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~
7930
Inscrit le 10 Oct 2017
1797 messages
Blogs
Quand je consomme bien entendu, ça c'est facile, et tout produit récréatif ou soulageant psychologiquement (Drim j'ai oublié de signer mon champi^^)
Quand je dors.
Parfois quand je mange.
Lorsque je fais une rando solitaire, la plus longue et sauvage possible.

Mais le plus souvent et ça va peut-être vous intriguer, c'est quand je suis seule et que je ne fais rien de spécial (du PC à la rigueur), et que je sais que la vie va me foutre la paix pendant un certain temps. C'est pas très positif comme attitude (yopski va me tirer les oreilles roll) mais c'est vraiment le cas, c'est dans ces moments que le stress reflue le plus naturellement et durablement.

Dernière modification par Morning Glory (28 février 2019 à  17:02)


"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
3110
Inscrit le 06 Jan 2019
526 messages
Je voulais répondre à cette question existentielle puis j'ai lu le message de Drim et ce ne serait qu'un copié/collé du sien ... J'aurais juste rajouter quand j'apprends, quelque soit le sujet d'ailleurs wink
Quel age as-tu si c'est pas indiscret Drim ?

Morning Glory a écrit

et que je sais que la vie va me foutre la paix pendant un certain temps. C'est pas très positif comme attitude (yopski va me tirer les oreilles roll) mais c'est vraiment le cas, c'est dans ces moments que le stress reflue le plus naturellement et durablement.

MDR big_smile
Meuh non je ne vais pas te tirer les oreilles, il faut que tu apprennes à vivre tout simplement, c'est pas si facile surtout dans cette société de merde qui ne valorise que les salopards ... Tu es belle Morning (je parle de ton âme vu que je ne t'ai jamais vu mais je ne doute pas que tu es une personne charmante tongue ), je te l'ai déjà dit et rappelle toi toujours de ma signature ci-dessous wink

Il ne te reste "juste" qu'à faire sauter certaines barrières psychologiques et je te le répète, t'as déjà compris pleins pleins de trucs, tu es 100x plus avancée que moi à age égal wink

Dernière modification par Yopski (28 février 2019 à  19:47)

Reputation de ce post
 
Toi aussi tu es beau :3

Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

Pépitox 
Nouveau membre
000
Inscrit le 27 Feb 2019
1 message
Whaouuuuuuu, la question quoi...

Moi perso je me sens rarement bien. Mentalement je suis très " dissocié ", du coup mon etat mental tourne pas mal autour de faim, soif, douleur, manque/envie de, fatigue, stress. J'ai pas mal l'impression que mon ressenti est plus composé de symptomes, que j'essaye ou non d'apaiser.

Au niveau emotionel, bah je suis plutot depressif ducoup je suis rarement bien. Desfois je suis pas ou moins mal  mais je trouve ça different comme sensation de ce sentir " bien ' que je rapproche plus du bonheur ou qqch comme ça ).
Je suis pas sur d'adherer au concept de bonheur en même temps. Genre je pense que c'est une representation social ( et une grosse injonction ) qui produit pas des effets qui m'interesse pas. ( en gros je pense que c'est un peu de l'idéalisme bourgeois et que c'est bien pratique pour reproduire le capitalisme, passons )

Mais ça m'arrive d’éprouver de la satisfaction, parfois beaucoup. Ca m'arrive souvent quand je prend des psychés a moyenne dose, genre 75 à 120 µg d'acide ou 1,xx gr de champ' ou des larges doses d'opiacés ( sken, H, op ) avec du canna. Je pense que c'est moins l'effet des drogues sur mon organisme que la modification de la manière dont je me represente dans le monde qui me met dans cet etat.
Ca m'est aussi arrivé à des moments ou j'avais l'impression de mettre ma personne ou mon corps en lutte contre ce que je jugeait comme une oppression, une violence. Ca me donnait sentiment de puissance et de jouissance de soi, de me retourner contre les determinismes qui m'oppresse. Le sentiment de construire le réel plutot que de le subir. Un truc qui te fait tenir debout des jours entier et qui annihile toute tes angoisses et tes peurs ( même de taul ou pire )

C'est marrant parce qu'en écrivant ce poste y'a un souvenir qui m'est revenu. Je crois que la première fois que je me suis sentit réelement bien, mais alors bien quoi, pris d'un bonheur fou avec larme de joie et compagnie, ça à été en garde à vue a 15 ans. Je m'était fait topper pour quelques grammes d'herbe. Les flics ont retournés l'appart de mes parents puis s'en ai suivi 36h de gav. J'ai jouer l'insulte et la provoque parce que c'est mon temperament.
/!\ TRIGGER VIOLENCE POLICIERE// VIOL /!\ Spoiler Je me suis fait reveiller toute la nuit, pas de couverture en plein janvier etc.
A un moment j'ai vu mon comis, je serais pas trop dire au bou de combien de temps. Quand je suis retourné dans ma cellule, genre une demi heure plus tard j'ai été pris d'une joie intense qui parcours tout le corps, comme un melange du bodyload de la H et de la MD. Je me suis mis à pleurer de joie et rire super intensément. Tout avait comme perdu toute importance et en même temps gagner ça " vrai place ". J'avais le sentiment d'être impuissant au possible mais que paradoxalement rien ne pouvait m'atteindre, commme si j'étais invincible. C'était assez inexplicable. Jme suis pris quelques mandales aussi. Ils ont crus que je devenais fou, j'avais des crises de fou rire incontrôlable même quand ils me tapaient.
je sais pas quelle genre de truc il m'est arrivé ce jour la, mais faut croire que le corps fait parfois bien les choses.

Hors ligne

 

Anonyme4535
Invité
euh ….. pour ton spoile t'es sérieux ?????? yikes

et tu avais 15 ans ????

chaud ….
 

Morning Glory 
Firespringfox ~
7930
Inscrit le 10 Oct 2017
1797 messages
Blogs
Pépitox, et j'imagine qu'il t'a été difficile de porter plainte?.......

"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Haupayy 
: ) :
Jolly Roger
1200
Inscrit le 21 Dec 2018
1363 messages
Blogs
pepitox, sincerement, force a toi. que des tas de merde, j'ai un profond degout a leur egard. Tu tes pas senti plus faible, rire, a été la meilleure arme je pense, meme si pas voulu.

j'espere que tu va te sortir de tout ça, essaie de trouver du positif quelque part. facile a dire, certe, mais j'te soutiens, et je pense que tu es sur le bon forum si tu as besoin d'échanger.

bon courage mec!

O'fonducrew

Hors ligne

 

linec13 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 14 Oct 2015
230 messages
Blogs
Hello, je me sens bien quand je ne procrastine pas, quand je fais mon ménage et mes papiers dans les temps.
Je me sens bien quand je fume un joint, car depuis que je suis sevrée un spliff occasionnel me met dans un état incroyable.
Quand il fait beau et que je promène ma chienne.
Quand je regarde ma fille et que je me dis qu'elle est belle et gentille.
Quand je prends un apéro en terrasse.

Et surtout quand je pense à ceux qui souffrent au quotidien, ceux qui n'ont rien, je me dis que j'ai de la chance et que chaque jour qui passe est un cadeau de la vie ...

A kiss makes my whole day, anal makes my hole weak

Hors ligne

 

Drim 
Psycho sénior
France
1600
Inscrit le 27 Apr 2018
844 messages
Blogs
Hey,
ouais chaud les flics,.. ils sont débiles de faire les cow boy avec un jeune de 15ans... sans aller jusqu'à la lampe torche j'avais eu droit a la même à la douane. Ils nous avait retenu 4h avaient démonté la voiture et nous avait mis a poil et demandé d'écarter les fesses... Mais là ouais si ça t'as marqué tu peux porter plainte.
J'ai 31 ans yopski. Bien vu le "quand j'apprend" ;-)
MG perso c'est un peu pareil quand je rentre chez moi et que j'ai prévu de rien faire c'est très appaisant.

Mais quand même hormis ma convention de pas inclure les drogues dans le bien être, ça met quand même bien souvent.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

En ligne

 

Daane-El 
Modérateur
France
800
Inscrit le 26 Feb 2018
2385 messages
Blogs

IsadoraD a écrit

A quel moment on se sent bien ?
"Bien", genre, "bien", dans la vie ?
Y a plein de façon de se sentir "bien" dans la vie ?


Dans le ventre de ma mère là c'est sur je devais bien y être mais c'est couillon, je ne m'en souviens pas. Le 0-6 ans a du bien se passer et après il y a eu un problème et j'ai été confronté pour la première fois à la mort et de 7 ans à maintenant c'est un mal-être constant.

J'ai ressenti l'amour une fois ou deux et j'ai pu être bien de nouveau et passer au delà de cette morbidité qui m'accompagne en silence. Mais à chaque fois cela s'est mal terminé et mes impressions premières sur la vie refont surface et j'ai vraiment fort à faire pour suivre la ligne que je me suis tracée globalement ça donne vivre et laisser vivre.

Et vous ?
A quel moment vous vous sentez bien ? Pourquoi ?

La toute première fois que me suis vraiment senti bien c'est quand l'océan m'avais tiré tellement loin que je ne voyais plus la côte et j'étais sur d'y rester,Un courant m'a rabattu sur la côte et je me suis échoué comme un dauphin déréglé à 40 bornes de mon point de départ à près avoir passé pas loin de 34 heures à l'eau,
Il y a eu aussi quand je me suis fracturé deux cervicales en faisant du surf, me ravageant dans un shore-break je me suis retrouvé en "voyage astral" et j'étais au dessus de l'eau à mirer ma viande qui était sous l'eau.
Il y a eu quand j'ai fait des sur-doses qui ont frôler l'overdose et là aussi "voyage astral" au dessus de ma viande entrain de pourrir.
Ouais là je peux dire que je me sentais bien. Pourquoi? et bien je suppose que je fais partie de ces gens à qui a vie ça fait chier tout simplement

C'est quand vous avez consommé ? Quand vous avez consommé quoi ? et pourquoi ? dans quel contexte, de quelle facon ?

J'ai commencé à 12 ans avec la codéine à maman, 14 ans pour les psilocybes, 20 ans pour les Amphètes le LSD, La mescaline,25 ans pour les délirants (délirogènes si vous préférez) 30 ans pour l'alcool, 34 ans pour les Noïds de synthèse, 38 ans pour les MethylMethcathinones et stimulant empathogène de tous poils.
Quel contexte? Seul, peinard à n'ennuyer personne
Pourquoi? pour oublier la vie telle que je la perçoit quand je ne consomme rien parce que moi, ça me fait mal de vivre.

Quand vous avez pas consommé ? Et quand vous consommez pas, vous faites quoi, il se passe quoi ?

Si je consomme pas alors je m'active à des trucs qui me permettent d'oublier que le commun du mortel sait se contenter de cette planète alors que moi non et de toute façon je finis toujours par m'attrister et souffrir et je re-consomme.

Bref, je pense que c'est une question qui mérite d'être posée !
A quel moment, dans notre vie, on se sent "bien", et a quel moment ca se passe, et pourquoi smile

Donc pour moi en tant qu'adulte je classe en premier du bien être, la mort. En deux je place l'Amour car il peut supplanter mon désir premier. En trois je place les drogues car elles me font oublier, grace à de savantes combinaisons et proportions, les impératifs physiques qui me relie au monde vivant.

Alors par contre je ne suis pas dépressif à vouloir me pendre non c'est pas ça. Je suppose simplement que je fais partie de ces nihilistes désespérants pour qui la vie ne représente qu'un zone d'attente, un purgatoire, un enfer....Un truc indéterminé, sans grande utilité si ce n'est celle d'élever sa conscience, qui se situe entre deux infinités de néant.

J'ai une ligne tracée comme je vous en ai parlé un peu plus haut et dans ce "programme" il y a des intitulés comme : insérer mon fils du mieux que je peux dans la vie. Je me dis qu'avec son discernement meilleur que le mien il saura percevoir ce que je ne sais pas. J'ai mis aussi: ne pas mourir avant mes parents; je croix que ça, ça se fait pas; sauf accident qui serait indépendant de ma volonté propre. Et j'ai mis sur ma liste de choses à faire: accepter l'amour s'il se présente parce qu'à la limite cela fait vraiment grand bien au delà de toute autre chose pour moi.

Donc voilà pour moi, être bien dans la vie, ce n'est pas un objectif et les modifications de mon état de conscience me servent à être bien pour attendre quand je serais vraiment bien.

Bien à vous,
Daane-El

Dernière modification par Daane-El (01 mars 2019 à  11:14)


"Seuls les poissons morts suivent le courant" , proverbe autrichien.

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2100
Inscrit le 07 May 2018
1716 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Mais le plus souvent et ça va peut-être vous intriguer, c'est quand je suis seule et que je ne fais rien de spécial (du PC à la rigueur), et que je sais que la vie va me foutre la paix pendant un certain temps. C'est pas très positif comme attitude (yopski va me tirer les oreilles roll) mais c'est vraiment le cas, c'est dans ces moments que le stress reflue le plus naturellement et durablement.

Coucou MG, c'est grosso modo ce que j'allais écrire...quand je suis seule, que je ne fais rien ou que je geek, du coup bye bye l'originalité. Plus sérieusement, dans ces moments là j'oublie ma dépendance au monde et l'importance des interactions avec ce dernier. Les angoisses s'éloignent un peu.

Sinon quand je suis sous psyché, même si le trip est un peu angoissant, je suis bien. Encore cette idée de la bulle où rien ne peut m'atteindre de l'extérieur.

Avec mes enfants quand on ne fait rien de particulier (je vais passer pour une plante verte^^).


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~
7930
Inscrit le 10 Oct 2017
1797 messages
Blogs
Ha, jsuis soulagée de voir que je suis pas la seule big_smile

"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Mrafton 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Dec 2018
72 messages
Pour ma part.Le bonheur ce fait ressentir ,quand je suis seul ,souvent en foret ou autres .Ou avec mes amis pour rigoler (mais ce n'est pas un bonheur profond).Mais pour la prise de drogue je suis sur les psychédéliques.Mais c'est surtout pour apprendre de moi et de ce qui m’entoures.Oui je ressent une sensation de  bien être ou de bonheur.Mais  je ne comprend pas quelque chose pourquoi la vie serait une quête du  bonheur ?Je vis au jour le jour ,je ne me soucis pas de ce qu'il se passera demain.La vie n'as pas de but ,il faut juste trouvé un moyen pour la comblé.

Dernière modification par Mrafton (01 mars 2019 à  15:02)

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2100
Inscrit le 07 May 2018
1716 messages
Blogs

Mrafton a écrit

Pour ma part.Le bonheur ce fait ressentir ,quand je suis seul ,souvent en foret ou autres .Ou avec mes amis pour rigoler (mais ce n'est pas un bonheur profond).Mais pour la prise de drogue je suis sur les psychédéliques.Mais c'est surtout pour apprendre de moi et de ce qui m’entoures.Oui je ressent une sensation de  bien être ou de bonheur.Mais  je ne comprend pas quelque chose pourquoi la vie serait une quête du  bonheur ?Je vis au jour le jour ,je ne me soucis pas de ce qu'il se passera demain.La vie n'as pas de but ,il faut juste trouvé un moyen pour la comblé.

Alors, perso, JE cherche davantage l'absence d'angoisse que le bonheur…
Je cherche plutôt cette rare douceur où rien ne m'agresse ou ne me stresse.
Si JE devais définir le bonheur, ce serait cette absence de stress que je décrirai.


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

Mrafton 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Dec 2018
72 messages
C'est vrai ,moi ca va le stresse .Mais je comprend que tu évite ce genre de sensations désagréables

Hors ligne

 

L'invisible 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 31 Oct 2017
78 messages
Moi c'est pareil je me rappel même plus ce que ça fais de sentir juste du bonheur sans arrière pensé.. Les moments ou chu 'bien' sont les moments détente (solo ou groupe) ou j'ai aucun stress pour me manger le cerveau mais c devenu très rare..

Hors ligne

 

Porygon 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 20 Jan 2015
1364 messages
Blogs
En vrai, quand je suis "heureux"/"bien" sans aucun prod c'est clairement quand je suis en soirée dans une salle à danser comme un fou sur de la bonne drum sa mère

Sinon je sais pas, y'a d'autre truc qui me font sourire mais c'est clairement ce que j'ai écris au dessus qui me rend le plus "heureux" sans drogue (d'ailleurs ça me met tellement bien que j'ai pas besoin de md ou quoi pour kiffer le son à balle)

Porygon

Sound System owner
Aussi modérateur de la chaîne twitch Marou_Dz
Vous pouvez me retrouver sur le twitch game aha

Hors ligne

 

Coccino 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Apr 2018
34 messages
Une "définition" que j'aime bien, de Burensteinas, c'est que le bonheur arrive quand ces 3 choses sont réunies : être silencieux, immobile et aligné/rectifié.

Ça a l'air de rien mais c'est pas con

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2019 messages
Blogs
Savoir ma fille heureuse (même si ça fait des mois que je la vois plus car à l'autre bout du monde, je préfère la savoir heureuse même si loin plutôt qu'elle soit près de moi mais qu'elle passe à côté de sa vie). Une bonne séance de sexe avec l'être aimée (si j'ai pas un minimum d'affection la masturbation m'apporte souvent +). Lorsque je sors qqu1 de la merde (même si c'est très momentané). Un bon fix de meth (à condition que je sois bien dans mes pompes). Quand je danse avec un peu de MD dans l'estomac sur de la bonne zique (pas forcément de la tech).
Après comme le dit justement Janis jme sens bien quand pas d'angoisse; mais j'apprends et j'arrive de mieux en mieux à la gérer/l'éviter

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 3jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 6jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 3jCommentaire de Quayza (41 réponses)
     Forum UP ! 
    Dossage lean
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Passage douane France provenance US vs Hollandais
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a moins d'1mn
    286
    Commentaire de Meumeuh dans [Conseils généraux de...]
    (1988 réponses)
     Forum 
    URGENT MESDAMES MESSIEURS maintenant, 03h12, en pleine redescente...
    Il y a 2mnCommentaire de Oaxaca-na dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Mon sevrage au benzo haute dose arrêt brutal avec Héroïne
    Il y a 2hCommentaire de Acid Test dans [Benzodiazépines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Est ce que parler des drogues conduit à leur interdiction ?
    Il y a 2h
    5
    Commentaire de plotchiplocth dans [Conseils généraux de...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Culture - Esque mon kit de culture de champs magique se porte bien
    Il y a 2hCommentaire de Mrvn10 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Baser - Basé au bica
    Il y a 3hCommentaire de Boissonnette68 dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Santé - Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    Il y a 3h
    4
    Commentaire de TripSitterFR dans [Au coin du comptoir.....]
    (22 réponses)
     Forum 
    Alprazolam - On t’il l’air presser ou pharma ??
    Il y a 3hCommentaire de Psyborg dans [Benzodiazépines...]
    (5 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Acid Test dans le blog de L'Apoticaire
    (37 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 4hCommentaire de ness75i dans le blog de ness75i
    (6 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 1j
    2
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 01:52
     PsychoWIKI 
    Research Chemicals, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    LilSoma nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Bons rappels... dans [forum] Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    (Il y a 4h)
    Ha oui un crystal de coke j'avais jamais vu ça ~MG dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 8h)
    Je suis du même avais x) fdl dans [commentaire de blog] L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    (Il y a 8h)
    merci pour le retour ;) ~ Ak' dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 9h)
    Mirciiii *Lise* dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums