Psychoactif
Communication avec l au delà sous drogue / PsychoACTIF

[ Opinions ]
Communication avec l au delà sous drogue

Pages : 1 2
#1 
Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA France
13 août 2019 à  02:04
Avez vous des témoignages de communication avec l au delà sous drogue?
(Cette discussion fait suite à un hors sujet dans le forum mdma)

En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne


#2 
Ocram 
Adhérent PsychoACTIF Suisse
13 août 2019 à  09:21

Bootspoppers a écrit

Avez vous des témoignages de communication avec l au delà sous drogue?
(Cette discussion fait suite à un hors sujet dans le forum mdma)

Bon! Je préfère prévenir je ne vais pas faire un ping-pong de question réponse sur ce fil big_smile MAIS il y a un problème majeur dans ce Topic (enfin sur la tournure de la question qui lance le débat).

La question part du présupposé que l'au-delà existe... Je veux emm**** personnes mais faudrait deja le prouver ça, avant de débattre sur le fait de savoir si il est possible ou non de converser avec... Sous prod ou pas d'ailleurs...

La charge de la preuve... Bonne chance merci-1

Ocram

Hors ligne


#3 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
13 août 2019 à  11:00
Impossible de prouver scientifiquement qu'un au-delà existe. Et tout aussi impossible de prouver scientifiquement qu'un au-delà n'existe pas.

J'avais déjà évoqué cette approche très intéressante, élaborée pour une étude rigoureuse et crédible des Expériences de Mort Imminente (EMI) :

Lena a écrit

S'appuyer sur ce manifeste pour une science post-matérialiste, en revanche, c'est sûrement le meilleur moyen de concilier ces deux aspects, le rationnel et l'irrationnel, et je trouve que ça s'applique super bien au psychonautisme, comme code de navigation.

Je vous invite à lire ce manifeste. On en parle aussi dans cette vidéo qui, personnellement, m'a troublée (j'ajoute que c'est la consommation des drogues qui m'a ramenée vers ces questions essentielles, je ne peux imaginer qu'il n'existe pas une autre dimension, un quelque chose ailleurs) :

https://www.youtube.com/watch?v=HpsJ4o5C4Hg
 

De vrais scientifiques, sérieux et tout, et ils commencent à être nombreux, sont amenés à s'interroger sur ces questions; encore plus quand il ont vécu eux-mêmes une EMI. Les explications scientifiques ne suffisent plus.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (13 août 2019 à  11:00)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Moi j'ai vu mon ex décédée dans un tableau de mon salon sous salvia.
Et je lui ai parlé.

Mais... J'ai aussi parlé a un arbre sous substances, ainsi qu'à des potes qui n'étaient pas là, et a la planète en général. (Gaïa)

J'ai même pissé une fois dans la poubelle de ma cuisine. (Je pense a un transport physique instantané de mes chiottes a ma cuisine…. Un coup des Illuminatis ou des Extra terrestres...)

Et depuis que j'ai arrêté la drogue j'ai perdu tous mes pouvoirs... sad
Reputation de ce post
 
Je partage ton deuil. Le récit de ces expériences nous manquera. Hilde

Hors ligne


#5 
janis 
Bénévole PsychoACTIF France
13 août 2019 à  11:08
Oui ..l existence d un au-dela nécessite une croyance.... A partir de là, drogue ou pas ...ça ne change pas le prérequis.

Une personne mystique aura tendance a faire des trips mystiques. Le contraire me semble également vrai, en tout cas dans mon cas.

Les EMI c est encore autre chose... l'expérience d une conscience en train de s éteindre et qui revient.

Enfin le dialogue avec les personnes décédées oui en trip mais pour moi, cela n a aucun corrélat réel. Le dialogue ne se faisant qu avec une émanation de son propre inconscient.

Bisous
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


#6 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
13 août 2019 à  11:10

RandallFlag a écrit

Moi j'ai vu mon ex décédée dans un tableau de mon salon sous salvia.
Et je lui ai parlé.

Mais... J'ai aussi parlé a un arbre sous substances, ainsi qu'à des potes qui n'étaient pas là, et a la planète en général. (Gaïa)

J'ai même pissé une fois dans la poubelle de ma cuisine. (Je pense a un transport physique instantané de mes chiottes a ma cuisine…. Un coup des Illuminatis ou des Extra terrestres...)

Et depuis que j'ai arrêté la drogue j'ai perdu tous mes pouvoirs... sad

Tu sembles vouloir dire : où est la réalité des expériences vécues, et dans quelle mesure tout ceci n'est pas le fruit de notre imagination, des hallucinations sous substances psychotropes ? Dans l'étude complexe du cerveau et de son fonctionnement, des médecins s'interrogent, comme je le dis précédemment. Pas du tout évident que tout puisse s'expliquer par des processus biochimiques ou par l'inconscient qui nous jouerait des tours. D'où l'intérêt d'adopter une approche nouvelle, et qui ne sera pas discréditée ou tournée en ridicule par les personnes du milieu New-Age qui veulent aller trop vite et trop loin avec leurs obscures et farfelues interprétations ésotériques (le complotisme, c'est une autre histoire).

Note : dans les EMI, dans les sorties hors du corps, dans les trips sous drogues, des dialogues avec des défunts peuvent exister. Les EMI sont particulièrement intéressantes, parce qu'elles ont été pas mal étudiées et qu'il existe une foule de témoignages...

Rappel pour ne pas dévier du sujet : les témoignages qui nous intéressent sont ceux sous drogues !

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (13 août 2019 à  12:53)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Salut à vous,

Mes croyances sont accolées principalement aux principes de la physique en matière de conservation de l'énergie ainsi que la nature de particules comme le neutrino ou le graviton

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conservat … 3%A9nergie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neutrino
https://fr.wikipedia.org/wiki/Graviton

Donc je n'ai rien contre ni pour d'ailleurs l'existence d'une forme d'après.......

Quand dans mes trips j'en suis à taper "la discute" avec des gens que moi seul peut voir, c'est avec des vivants. Une seule fois un aïeul de la famille dont je n'avais jamais entendu parler mais je ne pouvais pas voir son visage, Plus tard je me suis dit que ce n'étais pas un aïeul mais l’énergie consciencieuse ondulatoire de toute ma branche familiale depuis qu'elle a jailli de ce que l'on connait sous le nom de vide quantique. C'était sur un trip Amanites relativement costaud.

Sinon pour triper, essentiellement, je fais avec des psilos et du 1P-LSD, accessoirement avec de la et de la salvia. Et quand les dosages me permettent l'accès à la discussion avec des gens, ça a toujours été des vivants. Et quand je dis "discuter" c'en est au point où je peut aussi les toucher.

Voilà pour moi,
Daane-El

Dernière modification par Daane-El (13 août 2019 à  14:00)

Reputation de ce post
 
"énergie consciencieuse ondulatoire", merci du terme ! /coach

"Seuls les poissons morts suivent le courant" , proverbe autrichien.

Hors ligne


#8 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
13 août 2019 à  16:31
Discussion assez proche ici : https://www.psychoactif.org/forum/t2031 … rogue.html

Après, pour évoquer une communication possible avec l'au-delà ou des défunts, sans forcément en avoir eu conscience sur le moment, il m'arrive de suspecter ceci : lors de mes excès sous drogue, surtout lors de mes dernières sessions, j'ai le sentiment intime et assez fort d'avoir rencontré, sans en avoir un souvenir net, des "personnes" qui m'auraient mise en garde au sujet de mes conneries, des risques que je prenais, de l'orientation plutôt sordide que prenait ma vie. J'en ai la conviction, mais c'est comme un rêve totalement oublié au réveil. Souvent, j'ai cette impression lors de la redescente lorsque je m'écroule de sommeil et que je pionce 10-12 heures de suite. Évidemment, ce sont là des faits extrêmement ténus et qui pourraient s'expliquer par un banal sentiment de culpabilité. Une autre chose qui m'a frappée, c'est aussi d'être tombée, par hasard, sur une vidéo, le témoignage d'un type qui a fait une EMI, et de réaliser, comme une révélation, qu'il y avait un lien entre mes états de conscience altérés, ce type d'expériences, et la nécessité pour moi d'opérer de grands changements dans ma vie. Mais là aussi, comment ne pas mettre cette pensée subjective, et le résultat de mes recherches internet sur le compte de l’algorithme de Google qui nous connaît si bien !?

PS : moi, en tous cas, je suis sûre d'avoir été contactée...

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (13 août 2019 à  16:39)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


#9 
Hilde 
Bénévole PsychoACTIF France
13 août 2019 à  16:38

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

Impossible de prouver scientifiquement qu'un au-delà existe. Et tout aussi impossible de prouver scientifiquement qu'un au-delà n'existe pas.

D'où il découle que si un au-delà existe on ne peut rien en savoir, et que toute prétention à connaître ce qu'il y aurait au-delà, ou pire à communiquer avec l'au-delà, est vaine... et que lorsque les gens évoquent l'au-delà bien souvent ils parlent de l'en-deçà, autrement dit de ce qu'il se passe à l'intérieur de leur boîte crânienne, ce qui peut être passionnant mais sans lien avec le sujet de départ. roll

drogue-peace

Reputation de ce post
 
L en- deçà, tout a fait/janis
 
Merci :) / Agartha
 
Exactement. Randall
 
+1 Drim

Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


#10 
Adelina 
Psycho junior France
13 août 2019 à  23:13
sujet interessant, je comme promis je participerais mais avec le taf je suis au bou de la vie ! vivement jeudi que je sois ENFIN en repo et que jme tape un putain de tripe a la D

d'ici là je pense pas prendre le temps de répondre et participer en faisant de gros pavé car c'est un sujet ou il y-a matière a la discutions

si vous croyez que c'est facile, vous vous trompez !

Hors ligne


#11 
Macroscopie 
Voyageur du temps
14 août 2019 à  09:45
Salut,

Pour ma première à la Dmt il y a bien 7 ans j’ai pu re rencontrer ma grand mère décédée deux mois auparavant. Elle c’est manifestée sous forme d’entité harlequin avec le visage de ma grand-mère. Il n’y a eu aucun mot mais ce fut réellement fort comme expérience, avec un réel apaisement après ça.

Puis certains autres fois toujours à la dmt mais sous forme de Changa j’ai déjà aperçu comme une sorte de frontière entre notre monde et un autre côté où il y avait des entités qui travaillaient sur moi. Je pouvais apercevoir la frontière et les mains des entités “travaillant” sur moi. J’etais Comme sur une table d’operation Mystique ou il se passait des choses que je ne comprenais pas. Est ce qu’on peut appeler ça l’au delà?

Hors ligne


#12 
krash
Sous-Membre
14 août 2019 à  10:06
On dirait que "l"au dela" se définit par son incommunicabilité...
Pour ma part, si j'ai pu voir ma défunte grand-mère en rêve ou dans un poster, alors que j'étais sous l'emprise d'extasy, avec une gaieté et une complicité envers moi que je ne lui ai pas connu de son vivant, je ne vois pas de raison de noircir le tableau. C'était bien une facette d'elle-même qui possédant un "bon" qualitatif dans ce que je pensais connaître de son caractére et de sa personnalité. En ce sens, je ne peux pas appeler ça un "en deça". Elle roulait des yeux vers le haut et la droite en rigolant presque, l'air de me dire "Tu es encore défoncé toi".

Dernière modification par krash (14 août 2019 à  11:27)


Produit de la société: "Qui n'a jamais mangé de champignons hallucinogènes la veille de la rentrée des classes ? ..." Spoiler
La connerie, c'est contagieux.

Hors ligne


#13 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
15 août 2019 à  16:43
Bonjour à toutes et à tous.

En fait, je me disais que cette discussion avait plus sa place dans la section "Enthéogènes" (un enthéogène est une substance psychotrope induisant un état modifié de conscience utilisée à des fins religieuses, spirituelles ou chamaniques, dixit Wikipédia).

Ainsi, le postulat de départ serait que la discussion s'adresse à tout le monde, bien sûr, mais en particulier à l'ensemble des personnes qui croient, à différents degrés, en l'existence d'un au-delà, d'un monde invisible, d'un univers parallèle, d'une autre dimension - j'élargis volontairement cette notion assez floue et trop connotée, convenons-en, d'"au-delà".

Le but de la discussion étant avant tout d'échanger des témoignages, et pas de débattre sur la réalité ou non, l'explication ou l'interprétation des phénomènes qui nous intéressent (autre discussion très stimulante aussi, d'ailleurs, et qui nourrit de manière légitime notre réflexion intellectuelle; mais en l'occurrence HS ici).

Hilde et moi pareil a écrit

drogue-peace

Vu avec l'approbation de l'initiateur de cette discussion (MP). Je ne sais pas si un modérateur ou un administrateur du forum peut déplacer la discussion dans la section "Enthéogènes" ? Ou si il faut clôturer celle-là pour ré-ouvrir une nouvelle discussion au bon endroit ?

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (15 août 2019 à  16:55)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


#14 
LLoigor 
Modérateur France
16 août 2019 à  09:28
Perso j'ai pas d'avis tranché sur les EMI/NDE.

En revanche en France le Dr Charbonier anesthésiste a Toulouse est un des grand spécialiste du sujet.

Et certains de ses cas, a lire sont assez étonnant, surtout venant de personnel médical.

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


#15 
Ocram 
Adhérent PsychoACTIF Suisse
16 août 2019 à  11:12

LLoigor a écrit

Perso j'ai pas d'avis tranché sur les EMI/NDE.

J'ai plutôt tendance à être sceptique... Bref la n'est pas la question.

LLoigor a écrit

Et certains de ses cas, a lire sont assez étonnant, surtout venant de personnel médical.

Ça en revanche le fait d'être un medecin ou un soignant ne protège de rien. Des medecins qui déraille sur certain sujet il y en a des paquets et des toubibs plutôt sérieux à la base. Je pense notamment au professeur Luc montagner pour qui le sida finalement n'a pas d'origine virale... Le dr Christian Tal Schaller pour qui le cancer finalement ça n'existe pas ou encore le docteur Andrew Wakefield qui accuse les vaccins de causer l'autisme. Re bref, tout ça pour dire que des temoignages on peut en trouver de toutes sortes, partout...

Bien à vous,

Ocram

Dernière modification par Ocram (16 août 2019 à  14:33)

Hors ligne


#16 
krash
Sous-Membre
16 août 2019 à  14:19
La question de départ était destinée aux personnes qui font ça volontairement? Ca resserera les témoignages alors, si ça ne doit concerner que les utilisations d"enthéogènes" (je mets les "" parce que ça veut pas forcément dire la même chose pour tout le monde). Les dissociatifs en sont-ils?

Dernière modification par krash (16 août 2019 à  14:21)


Produit de la société: "Qui n'a jamais mangé de champignons hallucinogènes la veille de la rentrée des classes ? ..." Spoiler
La connerie, c'est contagieux.

Hors ligne


#17 
LLoigor 
Modérateur France
17 août 2019 à  12:14
@Ocram : évidement qu'être médecin ne donne pas forcément plus de crédit.

Mais pour quelqu'un de cartésien comme moi, il a de mémoire référencé 5 ou 10 cas en plusieurs années comme anesthésiste.

Les témoignages sont corroborés par le personnel présent.

Et perso c'est le seul type qui est réussi à attirer mon attention sur ça.

J'ai toujours pas d'avis tranché sur la question, mais ses "cas" reste encore aujourd'hui inexplicable scientifiquement (ce qui ne veut pas dire que c'est vrai, on a peut-être pas trouvé).

Mais parmis les milliers de témoignages sur le sujet, y a que lui et ses patients qui m'ont fait m'interroger.

Anesthésiste ou pas.

Dernière modification par LLoigor (17 août 2019 à  12:14)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


#18 
CoachMigui 
Cyber TechnoChamane amateur Suisse
17 août 2019 à  12:32

LLoigor a écrit

Perso j'ai pas d'avis tranché sur les EMI/NDE.

En revanche en France le Dr Charbonier anesthésiste a Toulouse est un des grand spécialiste du sujet.

Et certains de ses cas, a lire sont assez étonnant, surtout venant de personnel médical.

Je me renseigne un peu sur lui je connaissais pas le monsieur mais il est intéressant à écouter en tout cas merci pour la découverte ! Plusieurs choses dont il parle résonnent en moi.

Dernière modification par CoachMigui (17 août 2019 à  12:33)


Si tu médites et que le diable arrive, fais méditer le diable.
Gurdjieff

Hors ligne


#19 
Arcalys 
Nouveau membre France
17 août 2019 à  13:35
Bonjour,

Je voudrais partager mon opinion sur la question pour pouvoir le confronter aux vôtres. D'abord la question d'au-delà, et ensuite le phénomène sous drogues.

1ère partie:
    Définition Hachette 2011: 1. Plus loin, 2.
    Ce qui est après la mort.

Avec le premier déf, l'au-delà pourrait signifier se dépasser, remettre en question, changer de paradigme. Une vision d'ensemble aussi, poursuivre dans une voie jusqu'à aborder ses limites pour ensuite les briser. Aucun domaine associé, ni de verbe avec cette première définition, on peut l'appliquer à tout.

Avec la deuxième, ça parle d'un domaine dont personne ne revient, mystique, il n'y a pas de définition objective, ou un modèle d'emploi pour le passage de la mort.

Pour moi, en réunissant ces deux versions, il est possible de considérer qu'il existe une infinité d'au-delà(s?). Je m'explique : personne ne possède la vérité universelle sur le sujet, ni moi. Nous n'en possédons que des versions subjectives basées sur divers attributs. L'au-delà pourrait être un territoire post-limites. Limites définies par nous-mêmes. Au-delà de la mort, rien ne nous est décrit, seul notre imagination et notre pensée permettent de s'en donner une idée. Mais ce ne sont à chaque fois que des données personnelles, nées de notre réflexion. L'au-delà est une invention humaine, un concept que nous avons enfanté, il est donc tout à nous de le manipuler à souhait. Et l'imagination y joue un rôle clé.

2nde partie:

Pour moi, et selon ce que j'ai observé durant plusieurs années, l'au-delà est avant tout quelque chose qui nous échappe, hors de notre contrôle. En supposant qu'il est subjectif, cela voudrait dire que l'au-delà tient son origine dans incomplète indépendant de notre volonté, qui pourtant nous habite. Faisons un petit inventaire: conscience? Impossible. Inconscient? Il porte bien son nom le lutin, hors de notre maîtrise et qui agit sur nous pourtant. On peut l'influencer (comme sa propre version de l'au-delà) mais il nous échappe. Subconscient? Pas mal, non plus, mais sub="sous", notion de domination? Bah pourtant non, c'est un peu le sage qui veille sur nous, et qui se cache comme personne.
Je n'aborde pas d'arguments biologiques, car trop peu de connaissances dessus pour moi, et la psychologie s'y prête plus.

Maintenant rapport avec la drogue. Un psychédélique modifie la perception et altère les processus de pensées, l'imagination, et la notion de réel,etc. Pour ma part, sous 1P-LSD, je ne contrôle pas mon imagination, elle fuse comme une formule 1. La substance et ses effets me dominent, je ne sais pas si c'est pareil pour vous. De cet effet incontrôlable peuvent sortir des phénomènes puissants (liés au biologique en partie), pouvant relever du surnaturel car ils sont indépendants de notre volonté  consciente, et parce que l'imagination débridée bat son plein. On peut l'attribuer à l'au-delà, suite à ce que j'ai déjà supposé au préalable.
Quand Macroscopie et Randallflag parlent de leurs expériences, on remarque tout d'abord que ce qui s'est passé relève d'une dimension subjective, propre à chacun. Ils ne peuvent pas réellement l'étendre à d'autres personnes, car leur vécu provient de leur perception. L'ipséité de chacun empêche de percevoir pareil.
L'au-delà serait avant tout subjectif, un monde sans limites (au-delà porte bien son nom), où nous sommes libres. Libres de choisir ce que nous voulons voir, de créer.  Ces créations peuvent devenir indépendantes, entre autre part, ou alors nous pouvons leur donner l'indépendance volontairement (processus implicite à la pensée, mais bien réel. Exemple: J'aime la couleur violette car celle-ci était la préférée d'une personne que j'aimais. Jamais avant le violet ne m'avait intéressé, j'ai arbitrairement choisi de l'aimer, implicitement).
Conclusion: Chacun est libre de choisir son au-delà et d'en avoir sa version, son paradigme, ses étendues.

Un processus biologique fait son entrée en jeu plusieurs fois mais je n'ai aucune connaissance sur le sujet.

À approfondir, compléter, réfuter
Peace

"S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème."  Vénérable Shadok
Un jour, Dieu créa la drogue. Se voyant dépendant, il créa les humains

Hors ligne


Arcalys a écrit

Bonjour,

Je voudrais partager mon opinion sur la question pour pouvoir le confronter aux vôtres. D'abord la question d'au-delà, et ensuite le phénomène sous drogues.

1ère partie:
    Définition Hachette 2011: 1. Plus loin, 2.
    Ce qui est après la mort.

Avec le premier déf, l'au-delà pourrait signifier se dépasser, remettre en question, changer de paradigme. Une vision d'ensemble aussi, poursuivre dans une voie jusqu'à aborder ses limites pour ensuite les briser. Aucun domaine associé, ni de verbe avec cette première définition, on peut l'appliquer à tout.

Avec la deuxième, ça parle d'un domaine dont personne ne revient, mystique, il n'y a pas de définition objective, ou un modèle d'emploi pour le passage de la mort.

Pour moi, en réunissant ces deux versions, il est possible de considérer qu'il existe une infinité d'au-delà(s?). Je m'explique : personne ne possède la vérité universelle sur le sujet, ni moi. Nous n'en possédons que des versions subjectives basées sur divers attributs. L'au-delà pourrait être un territoire post-limites. Limites définies par nous-mêmes. Au-delà de la mort, rien ne nous est décrit, seul notre imagination et notre pensée permettent de s'en donner une idée. Mais ce ne sont à chaque fois que des données personnelles, nées de notre réflexion. L'au-delà est une invention humaine, un concept que nous avons enfanté, il est donc tout à nous de le manipuler à souhait. Et l'imagination y joue un rôle clé.

2nde partie:

Pour moi, et selon ce que j'ai observé durant plusieurs années, l'au-delà est avant tout quelque chose qui nous échappe, hors de notre contrôle. En supposant qu'il est subjectif, cela voudrait dire que l'au-delà tient son origine dans incomplète indépendant de notre volonté, qui pourtant nous habite. Faisons un petit inventaire: conscience? Impossible. Inconscient? Il porte bien son nom le lutin, hors de notre maîtrise et qui agit sur nous pourtant. On peut l'influencer (comme sa propre version de l'au-delà) mais il nous échappe. Subconscient? Pas mal, non plus, mais sub="sous", notion de domination? Bah pourtant non, c'est un peu le sage qui veille sur nous, et qui se cache comme personne.
Je n'aborde pas d'arguments biologiques, car trop peu de connaissances dessus pour moi, et la psychologie s'y prête plus.

Maintenant rapport avec la drogue. Un psychédélique modifie la perception et altère les processus de pensées, l'imagination, et la notion de réel,etc. Pour ma part, sous 1P-LSD, je ne contrôle pas mon imagination, elle fuse comme une formule 1. La substance et ses effets me dominent, je ne sais pas si c'est pareil pour vous. De cet effet incontrôlable peuvent sortir des phénomènes puissants (liés au biologique en partie), pouvant relever du surnaturel car ils sont indépendants de notre volonté  consciente, et parce que l'imagination débridée bat son plein. On peut l'attribuer à l'au-delà, suite à ce que j'ai déjà supposé au préalable.
Quand Macroscopie et Randallflag parlent de leurs expériences, on remarque tout d'abord que ce qui s'est passé relève d'une dimension subjective, propre à chacun. Ils ne peuvent pas réellement l'étendre à d'autres personnes, car leur vécu provient de leur perception. L'ipséité de chacun empêche de percevoir pareil.
L'au-delà serait avant tout subjectif, un monde sans limites (au-delà porte bien son nom), où nous sommes libres. Libres de choisir ce que nous voulons voir, de créer.  Ces créations peuvent devenir indépendantes, entre autre part, ou alors nous pouvons leur donner l'indépendance volontairement (processus implicite à la pensée, mais bien réel. Exemple: J'aime la couleur violette car celle-ci était la préférée d'une personne que j'aimais. Jamais avant le violet ne m'avait intéressé, j'ai arbitrairement choisi de l'aimer, implicitement).
Conclusion: Chacun est libre de choisir son au-delà et d'en avoir sa version, son paradigme, ses étendues.

Un processus biologique fait son entrée en jeu plusieurs fois mais je n'ai aucune connaissance sur le sujet.

À approfondir, compléter, réfuter
Peace

Merci pour ce message extrêmement complet et intéressant. J'imagine que tu es un scientifique, en tous cas je le ressens dans ton message.

Pour compléter/répondre à la question, il me semble avoir vécu plusieurs fois des contacts avec l'"au-delà", sans pour autant avoir vécu une EMI ni communiquer avec une personne décédée. Je me suis par exemple plusieurs fois retrouvé dans la peau d'un animal sous psychédéliques.

Donc au delà de ma conscience de moi en tant qu'humain ou individu, oui. Pour paraphraser Arcalys, dans mon au-delà personnel.

PS : Pour ne pas faire partie du club des amateurs relous de psychédélisme, je me dois d'ajouter que ce genre d'expérience n'arrive pas si souvent et que je ne la recherche pas à chaque fois. La plupart du temps, je me contente de voir des fractales et de rigoler bêtement.

Peace and love
Albatros

Hors ligne


#21 
Hilde 
Bénévole PsychoACTIF France
17 août 2019 à  17:30

Arcalys a écrit

1ère partie:
    Définition Hachette 2011: 1. Plus loin, 2.
    Ce qui est après la mort.

Avec le premier déf, l'au-delà pourrait signifier se dépasser, remettre en question, changer de paradigme. Une vision d'ensemble aussi, poursuivre dans une voie jusqu'à aborder ses limites pour ensuite les briser. Aucun domaine associé, ni de verbe avec cette première définition, on peut l'appliquer à tout.

Avec la deuxième, ça parle d'un domaine dont personne ne revient, mystique, il n'y a pas de définition objective, ou un modèle d'emploi pour le passage de la mort.

Juste un commentaire sur la seconde définition: en l'absence de référentiel explicite duquel on pourrait constater "l'après la mort" ou de point de vue à adopter, j'ai de la difficulté à saisir ce sur quoi exactement cette définition porte.

Du point de vue de l'observateur, dans la dimension sociale du référentiel de départ, après la mort il y a les obsèques et l'adieu que les vivants adressent au défunt - mais puisqu'ils ne peuvent communiquer avec lui, c'est en réalité une cérémonie qui s'adresse aux survivants eux-mêmes et au reste du monde. Du point de vue biologique, et toujours observé de l'extérieur, après la mort il y a décomposition du corps par de minuscules organismes jusqu'à sa disparition physique, le redevenir poussière...

Au sens commun et implicitement, cette définition suppose la survie du sujet sous une forme indéfinie, sujet qui transite instantanément - éventuellement en se transmutant -, d'un référentiel à un autre... Ce serait cet autre référentiel, perçu par le sujet dont au minimum la conscience ne serait pas morte - comment percevrait-il sinon? - , qui serait abusivement (*) appelé "au-delà" par ceux avec lesquels il ne peut communiquer en raison de sa mort dans le référentiel de départ. La mort, signifiant que la vie a quitté le corps, n'aurait de matérialisation que pour des observateurs appartenant au référentiel de départ.

(*) abusivement puisque pour en obtenir confirmation il faudrait pouvoir communiquer  au choix avec cet au-delà, ou avec ceux revenus des morts vers les vivants pour en témoigner - et je sais bien que certains ont prétendu l'avoir fait, m'enfin la résurrection est difficilement falsifiable, etc., etc. (et en plus tu dis que personne n'en revient...), et sinon il resterait l'entre-deux, ce long antichambre de la mort que certains prétendent avoir arpenté avant de faire le chemin retour vers l'en-deçà, que je me sens légitime à considérer qu'ils n'ont jamais quitté de fait, puisqu'à l'instant t de la mort moins epsilon, on est toujours vivant (lapalissade).

Ceci dit ce sont peut-être les organoïdes cérébraux d'enième génération - dont la conscience de soi ne peut qu'être limitée par construction, le soi étant réduit - qui nous apporteront des éléments d'explication des EMI et autres ressentis hors du commun lors d'états fortement altérés de conscience.

Reputation de ce post
 
Allez... Pour la métaphore physico-mathématique. Lena.

Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


#22 
Spirit 
Nouveau Psycho France
17 août 2019 à  18:11
Yoo! smile

L'année dernière, en Avril plus exactement, j'avais gober un carton de LSD ''Dr Seuss'' (il était extrêmement puissant d'ailleurs!), lors d'une soirée organisée chez moi.

Au petit matin, vers 6h, j'étais le seul encore debout dans la maison, mes potes dormaient ou étaient complètement amorphes.

Je me suis assis devant le caisson (qui passait un mix de mental), en position tailleur, yeux fermés.

Et là, ce sont succédé plusieurs CEV.

Tout d'abord, de grandes montagnes, avec un arbre central les surplombants (un arbre carrément géant en somme). Le ciel était de couleur bordeaux, illuminé par une  somptueuse lumière. Pas aveuglante, mais presque.

Cette vive lumière ma subjugué, j'avais l'impression d'échanger télépathiquement avec une entité supérieure. Sur le moment, j'étais persuadé que c'était Dieu, le Divin, la Source, donnez lui le nom qui vous convient.

Je me sentais en sécurité, comme dans une bulle de coton, caressé par d'innombrables vagues de chaleur, c'était très doux.

Il m'a fait découvrir qui j'étais, au fond, qui était mon moi-profond. Ressentir mon âme. Et ma mission de vie. Mon égo était mort.

C'était extrêmement fort émotionnellement. Les informations que je recevais étaient claires et limpides.

Après cette expérience, c'est comme si j'étais né une seconde fois. Je n'étais plus la même personne. J'avais constamment le smile, une envie d'aider mon prochain, et de donner le meilleur de moi-même. Un désir de ce développer davantage spirituellement. Des portes ce sont ouvertes.

Et pas que pendant quelques jours. Pendant plusieurs mois.

Je vous remercie d'avance pour la lecture,

En vous souhaitant une bonne soirée! salut

Bise. merci-1


ps: DEUS VULT fume_une_joint

''L'humanité se divise en trois catégories : ceux qui ne peuvent pas bouger, ceux qui peuvent bouger, et ceux qui bougent.''

Hors ligne


#23 
krash
Sous-Membre
17 août 2019 à  21:15
Il y a des cultures qui n'appréhendent pas la mort comme on le fait ici. Les morts ont leurs fêtes et continuent de mener une vie prés des vivants, ils font toujours parti de La vie. C'est pour ça que des êtres désincarnés, que je suis susceptible de croiser ou d'interagir avec eux, je ne peux pas être sûr que ce soit des morts à proprement parler. S'il y a de la vie désincarnée dont on ignore où serait le corps, il y en a dont on se dit qu'ils pourraient être aussi vivant que nous. Peut être même qu'ils se sont défoncé au même moment que nous, avec la même chose, mais pas au même endroit. Je crois qu'il y a une "hiérarchie" dans la désincarnation, mais qu'on ne sait pas bien la différencier.

Produit de la société: "Qui n'a jamais mangé de champignons hallucinogènes la veille de la rentrée des classes ? ..." Spoiler
La connerie, c'est contagieux.

Hors ligne


#24 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
17 août 2019 à  21:51

Hilde a écrit

(...) puisqu'à l'instant t de la mort moins epsilon, on est toujours vivant (lapalissade).

Hilde a écrit

(...) référentiel de départ.

Un p'tit champi pour les métaphores physico-mathématiques. http://www.en.kolobok.us/smiles/artists/connie/connie_girl_search_sky.gif

En revanche, une fois de plus, je pense, sans vouloir te froisser, que ce n'est pas le sujet, la question n'est pas là. Je m'excuse de violer avec rudesse ton intelligence, mais on suppose simplement qu'on "y" croit, et qu'on a déjà vécu des expériences troublantes sous drogue, avec des phénomènes inexplicables faisant penser à une communication avec un "au-delà", patin-couffin...

Tiens, je m'autoquote :

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

Bonjour à toutes et à tous.

En fait, je me disais que cette discussion avait plus sa place dans la section "Enthéogènes" (un enthéogène est une substance psychotrope induisant un état modifié de conscience utilisée à des fins religieuses, spirituelles ou chamaniques, dixit Wikipédia).

Ainsi, le postulat de départ serait que la discussion s'adresse à tout le monde, bien sûr, mais en particulier à l'ensemble des personnes qui croient, à différents degrés, en l'existence d'un au-delà, d'un monde invisible, d'un univers parallèle, d'une autre dimension - j'élargis volontairement cette notion assez floue et trop connotée, convenons-en, d'"au-delà".

Le but de la discussion étant avant tout d'échanger des témoignages, et pas de débattre sur la réalité ou non, l'explication ou l'interprétation des phénomènes qui nous intéressent (autre discussion très stimulante aussi, d'ailleurs, et qui nourrit de manière légitime notre réflexion intellectuelle; mais en l'occurrence HS ici).

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (17 août 2019 à  22:08)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


#25 
Hilde 
Bénévole PsychoACTIF France
17 août 2019 à  22:09

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

En revanche, une fois de plus, je pense que ce n'est pas le sujet, la question n'est pas là.

Lena, je ne veux pas troller ou pourrir la discussion, j'ai bien compris wink

J'ai trouvé le post d'Arcalys très intéressant mais à sa lecture j'ai été frappée de réaliser que la seconde définition d'au-delà ne prenait sens qu'en raison de l'environnement culturel dans lequel j'avais été plongée depuis ma naissance, et qu'en l'absence du contexte fourni par ce formatage la définition était incomplète... j'aurais même dû conclure que le postulat de la séparation de l'âme et du corps suivi de la non-extinction de l'âme permet d'identifier le second référentiel à l'âme et de lever l'apparente incohérence. Ama.

Toutefois si je conviens facilement que la discussion devrait laisser la part belle aux témoignages, ce serait dommage de se priver de certaines critiques qui pourraient être des explications des phénomènes expérimentés sous substances.

 
  Cette dernière considération étant franchement gore je spoile.  

Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


#26 
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages France
17 août 2019 à  22:23
Pour t'apporter une réponse consensuelle, je te rejoins en disant que la question de départ était mal posée. Cette notion d'"au-delà", assez floue et trop connotée (je me cite à nouveau), ça va pas. J'aurais préféré "monde invisible", pour ma part.

Les critiques et tentatives d'explication sont toujours intéressantes, mais on touche là à un domaine vraiment particulier, à mi-chemin entre science et spiritualité.

PS : je savais pas qu'on pouvait spoiler, c'est sympa, comme fonction !

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (17 août 2019 à  22:24)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


#27 
Adelina 
Psycho junior France
20 août 2019 à  21:03
yo ! comme promis je viens participer au débat

alors je ne vais pas forcement le rendre plus constructif car je shmak que depuis peut de temps, et a pars dla D ou dla C je ne consomme rien (oue quelques lattes sur un joins par ci par là) et une expérience de salvia feuilles donc assez soft

bon toujours est il qu'avec ces maigres expériences je n'ai vécu aucun moment "surnaturel"

par contre, dans ma vie de tous les jours, c'est autre chose  ! wink je crois bien sur que nous pouvons communiquer avec des esprits, des fantômes, l'ame des morts bref appelez ça comme vous voulez

pour l'anecdote, j'ai "vu" mon chien en train de mourir, lorsqu'il faisait un arret cardiaque alors que je n'étais pas a coté de lui ! heureusement pour lui le véto a réussit a le réanimer, pendant ce temps j'étais dehors en train de fumer une clope lorsque j'ai "vu" ça, je l'ai vite bazardé et j'ai déboulé dans la salle du véto et j'ai vu mon chien par terre raide alors que la véto lui faisait un massage cardiaque et que l'assistante lui tenais la langue hors de la gueule pour pas qu'il s'étouffe.

pourquoi ? comment ? je ne sais pas, on peut imaginer tellement de réponses possible et inimaginable …

est-ce de la télépathie pourtant mon chien était mort a ce moment là, ou alors est-ce qu'on accorde un crédit a l'ame et surtout (car beaucoup en doute encore), a l'ame des animaux ? ou alors j'ai senti le danger telle une mère envers son petit ? une chose est sur, il fallait que je sois a coté de mon chien a ce moment là

si vous croyez que c'est facile, vous vous trompez !

Hors ligne


#28 
Vivel 
Adhérent PsychoACTIF Netherlands
21 août 2019 à  00:26

Adelina a écrit

yo ! comme promis je viens participer au débat

alors je ne vais pas forcement le rendre plus constructif car je shmak que depuis peut de temps, et a pars dla D ou dla C je ne consomme rien (oue quelques lattes sur un joins par ci par là) et une expérience de salvia feuilles donc assez soft

bon toujours est il qu'avec ces maigres expériences je n'ai vécu aucun moment "surnaturel"

par contre, dans ma vie de tous les jours, c'est autre chose  ! wink je crois bien sur que nous pouvons communiquer avec des esprits, des fantômes, l'ame des morts bref appelez ça comme vous voulez

pour l'anecdote, j'ai "vu" mon chien en train de mourir, lorsqu'il faisait un arret cardiaque alors que je n'étais pas a coté de lui ! heureusement pour lui le véto a réussit a le réanimer, pendant ce temps j'étais dehors en train de fumer une clope lorsque j'ai "vu" ça, je l'ai vite bazardé et j'ai déboulé dans la salle du véto et j'ai vu mon chien par terre raide alors que la véto lui faisait un massage cardiaque et que l'assistante lui tenais la langue hors de la gueule pour pas qu'il s'étouffe.

pourquoi ? comment ? je ne sais pas, on peut imaginer tellement de réponses possible et inimaginable …

est-ce de la télépathie pourtant mon chien était mort a ce moment là, ou alors est-ce qu'on accorde un crédit a l'ame et surtout (car beaucoup en doute encore), a l'ame des animaux ? ou alors j'ai senti le danger telle une mère envers son petit ? une chose est sur, il fallait que je sois a coté de mon chien a ce moment là

La synchronicité plutôt, ou la clairvoyance je dirais dans ce cas smile

Dernière modification par Vivel (21 août 2019 à  00:26)

Hors ligne


#29 
Adelina 
Psycho junior France
21 août 2019 à  00:37

Vivel a écrit

La synchronicité plutôt, ou la clairvoyance je dirais dans ce cas smile

en effet la clairvoyance est tout a fait probable (pour moi) car j'ai conscience de certaines capacités

mais il y-a quand meme des choses tres intéressantes (si jpuis dire) sur la mort beaucoup de personnes travaillant en maison de retraite, ou dans les hôpitaux racontent que les personnes qui vont partir d'ici peut commencent a parler "seul" ou plutôt avec leurs proches défunts bon là je m'éparpille un peut mais il y a tellement de choses a dire, tellement de possibilités, que je ne comprends pas pourquoi certains ferment la portes de manière aussi brutales a toutes éventualité de l'eau de là …

le monde évolue, les connaissances et consciences aussi si j'avais sortie un téléphone portable en 1700 on m'aurai brulé sur un buchait ! alors qui sait ? peut etre que dans 100 ans ou 200 ans la communication avec les morts sera choses normal ? et tout a fait expliqué ?


le surnaturel n'est plus au moment ou il devient expliqué, a ce moment là il devient banalité !


si vous croyez que c'est facile, vous vous trompez !

Hors ligne


#30 
Hilde 
Bénévole PsychoACTIF France
21 août 2019 à  08:58
Comme ça part un peu en HS, j'en profite pour m'immiscer...^^

Adelina a écrit

peut etre que dans 100 ans ou 200 ans la communication avec les morts sera choses normal ?

Euh, je ne vois rien de surnaturel à ce que des individus proches de la mort et leur entourage aient des pensées ou des fantasmes qui tournent autour de la mort, des défunts (surtout s'ils imaginent aller les rejoindre), voire s'ils sont sur le point de partir, divaguent un peu...

Que tu imagines voir ton chien mourir alors que tu l'as confié au véto, certainement pour une bonne raison, je veux dire par là qu'il ne devait pas péter la forme, ça ne me paraît pas vraiment ouf non plus.

drogue-peace

Reputation de ce post
 
+1. Randall

Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

11
[ Social ]
La loi, la communication et l'union européenne
[ Dernier message : 22 août 2018 à  01:10 par machintruc]

Mutisme sous drogue
[ Dernier message : 01 octobre 2019 à  16:07 par cependant]

10
Expérience de décorporation sous drogue
[ Dernier message : 15 décembre 2017 à  06:59 par Zarutas]

Pages : 1 2

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Passage des flacons aux gélules de méthadone
Il y a 15h - Zazou2A
32
La déréalisation et la dépersonnalisation
Il y a 8h - Nameneski
Forums
[ Effets ]
Salvia divinorum x30, des anges? et bah non! :
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Besoin d'aide pour arrêter la freebase
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Cold turkey mon amour
 1, Il y a moins d'1mn - Sufenta dans [Heroïne...]
11
[ Aspect, gout & odeur ]
Votre avis sur cette freebase ?
Il y a 1h - Meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
10
[ RC vendu à  la place de street drug ]
Buvard SÛREMENT sans lsd25
Il y a 2h - PaRaLLeL dans [LSD 25...]
L'alcool fait-il parti des "psychoActif"
[ Alprazolam ]
Mauvaise réaction
[ Expériences ]
Quelqu'un a t-t-il déjà essayé ou consomme du "Krokodil" (désomorp...
Temoiganage Krokodil
[ Première fois ]
Première fois à la ketamine, un peu déçu
Blogs
3
Tranche de vie
La dopamine et moi
Il y a 6h - Commentaire de WeWantCookies dans le blog de Marijane
1
Expérimental
Demande d'aide svp
Il y a 7h - Commentaire de prescripteur dans le blog de hyrda
1
Expérimental
[Review] Une soirée au Vapor Lounge, un bar à vape Grenoblois.
 1, Il y a 8h - Commentaire de Rick dans le blog de Rick
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
03 octobre 2019 - Macroscopie dans Cannabis
Les derniers champis
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Sufenta)
dans [forum] Cold turkey mon amour, Il y a 44mn
très bien expliqué Hyrda
dans [forum] Tolérance, Il y a 8h
J'ai beaucoup apprécié ton article. Nemesia.
dans [blog] [Review] Une soirée au Vapor Lounge, un bar à vape Grenoblois., Il y a 9h
"on voit bien [troubles] sur la cognition quand on te lit" Méprisant?! - Rick
dans [forum] tolérance Thc et cbd, Il y a 9h
"poils pubiens" arrête de jouer l'ancien - rick
dans [forum] tolérance Thc et cbd, Il y a 9h
Nouveaux membres
Ato_Omik-SodO.om, Rosededecembre, Kenshiro29, ddfourrelaoujterefais, hulk63, Stefane_59 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS