Je suis accro et je veux m'en sortir / PsychoACTIF

Je suis accro et je veux m'en sortir

Publié par ,
2022 vues, 21 réponses
Mucho7869 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 28 Aug 2019
Messages: 2
Bonjour/ Bonsoir , excusez d'avance mes fautes d'orthographe
Je post ce message car en fait je me rend compte que peu d'article concret existe au sujet de l'addiction grave à la ketamine que des petits cas en Parle mais aujourd'hui je vais vous parler d'une vrai addiction à la ketamine qui détruit ma vie et ma santé a seulement 20 ans je consomme de la k depuis mes 15 ans et ces 2 dernière années de ma vie la consommation es excessif et inquiétante , je me suis même mise à vendre pour en avoir en illimité j'en arrive aux quantité période de mes 19 ans pendant 4 mois je tournée à 50g perso consommer dans le mois puisque je vendais l'accès était facile , en suite Jai fait une dépression suite au fait que tout ca mettais montée à La tete declancher des crises de parano et que ma famille à tout découvert , tout. En suite dépression soigner arrêt pendant 3 mois , mais la rechute et terrible je part en saison et La cest re 4 mois de consommation intensif avec des salaires entier qui y passe , je réussi à consommer seule 6g en une soirée pas journée soirée , par ailleurs travaillant dans la restauration la cocaine ce joint à la saison , je suis même démasquer par mes responsable pour la k ,je rentre de saison sans un sous rien tout es passée dans la k , je rentre et La cest free partie à fond je me retrouve même à la rue et fini sur un terrain Avec de gros consommateur aussi et la première overdose à la k oui oui c'est possible , crise de douleurs d'estomac horrible , vomissement , évanouissement suite à la douleur , sueur froide , 4j d'hospitalisation, les médecins m'explique que le produit à empoissonné mon corps se manifestant au niveau de l'estomac car je consommer jusqua 10g en 1j et demi cela pendant 15j et je ne manger quasiment pas , et les douleurs sont atroces personne sur le net ne Parle de ces douleurs au niveau de l'estomac et pourtant cest arrivée à plusieurs personne de mon entourage gros gros consommateur comme moi , bref je sors refuse les rdv Avec un addictologue car j'estime que ça sert à rien j'en es deja vu un une fois cest Nul , puis du coup ils ne me gardent pas à l'hôpital , une semaine se passe avant que je re consomme mal grès ca je comprend donc que je suis réellement addic, je perd 50% de mon entourage , amis , famille, les petites amie ne reste pas aucunes car une junkie ca n'intéresse pas et cest trop dur à gérer , je m'endette au près de dealers je commence donc l'engrenage , je vole , je consomme , je trouve n'importe quelle moyen pour consommer quoi qu'il arrive j'enchaine les free partie , je repart en saison d'été cette fois si je tiens que 2 mois et je rentre et je re re chute littéralement au point de me re faire des douleurs à l'estomac et mon médecins m'annonce un ulcère , aujourd'hui il en conviens que je viens vers vous pour savoir si une désintoxication en centre es bénéfique ou pas va t'elle m'aider que faire ? L'amour de cette drogue es horrible es trop sous estimée à mon goût je n'en vois pas le bout mal grès ma santé je tape encore Avec un ulcère et même en regardant ma mere dans les yeux lui promettant une désintoxication je pense deja à comment je ferai pour consommer apres tout ca ,aujourd'hui Jai besoins de renseignement et dàutre témoignage de gros consommateur , car ayant toujours aimer La free et ayant côtoyer des gros consommateur nous n'en parlons pas , aujourd'hui même sans cadre festif je consomme , en conduisant , en repas familiale , chez moi seule , partout partout
Merci d'avance

Dernière modification par Mucho7869 (28 août 2019 à  23:51)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick)

Hors ligne


Ocram 
Adhérent PsychoACTIF
Suisse
15800
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 2516
Blogs
Bonsoir,

Il est bien violent ton témoignage, je ne savais pas qu'il était possible d'être accro à la K.

En revanche, je pense sincèrement que si tu veux t'en sortir il serait bon de prendre RDV dans un CSAPA proche de chez toi.

Je sais que tu as déjà vu un addicto et que ça n'a pas marché, mais je pense vraiment qu'il fait que tu réessaie avec un autre. C est trop dommage de se fermer une porte aussi précieuse que celles des professionnels de la branche...

On a qu'un seul corps, il faut essayer d'en prendre soins, tu as l'air de bcp souffrir de toute cette situation j'espère que tu trouvera des solutions.

Plein de courage.

Ocram

Hors ligne


Mucho7869 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 28 Aug 2019
Messages: 2
Merci ! Alors oui comme toi au tout début on m'avais dit que non elle n'est pas addictif qu'il n'y a pas de dépendance et en fait si comme Avec tout car elle libère énormément de dopamine donc comme Avec n'importe quelle autre drogue , physiquement le manque ne se fera pas manifestée mais ca sera plus sur la fragilité mentale à résister à ne pas en prendre

Oui il en va de sois d'être suivis par un addicto mais ca serai mieux dans le cadre d'un séjour en desintox car je suis arrivée à un stade de non retour rien ne compte à part la k estimant avoir perdu tout socialement a part quelques amis courageux qui restent sinon je n'est plus rien à perdre à part peu être foirez ma formation que j'ai enfin trouver qui me motive énormément j'aimerai justement une hospitalisation pour pouvoir réussir ma formation clean , et je ne veux pas retournée dans la rue ou jetait il y a même pas une semaine'de ca mais Bon je suis assez sans coeur je peu faire des choses pas jolie pour avoir de la k

Hors ligne


Bloodysoin 
Psycho junior
France
400
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 457
Je ne consomme que très peu de kétamine mais je sais que je pouurrai facilement y tomber , tu dis qu'on refuse que tu vois un addictologue pourquoi exactemet? , va voir un medecin c'est ce que je dis tout le temps aux gens, avant d'entreprendre quoi que se soit, méme si tu te demande si la solution est dans une clinique alors c'est que tu franchis déja un pas en avant, soit patient reste focaliser sur l'avenir et voila tout les conseils que peux te donner car je n'ai jamais vraiment connue la rue .

Hors ligne


Rick 
Modérateur
20011
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 2385
Blogs

Mucho7869 a écrit

Bonjour/ Bonsoir , excusez d'avance mes fautes d'orthographe
Je post ce message car en fait je me rend compte que peu d'article concret existe au sujet de l'addiction grave à la ketamine que des petits cas en Parle mais aujourd'hui je vais vous parler d'une vrai addiction à la ketamine qui détruit ma vie et ma santé a seulement 20 ans je consomme de la k depuis mes 15 ans et ces 2 dernière années de ma vie la consommation es excessif et inquiétante , je me suis même mise à vendre pour en avoir en illimité j'en arrive aux quantité période de mes 19 ans pendant 4 mois je tournée à 50g perso consommer dans le mois puisque je vendais l'accès était facile , en suite Jai fait une dépression suite au fait que tout ca mettais montée à La tete declancher des crises de parano et que ma famille à tout découvert , tout. En suite dépression soigner arrêt pendant 3 mois , mais la rechute et terrible je part en saison et La cest re 4 mois de consommation intensif avec des salaires entier qui y passe , je réussi à consommer seule 6g en une soirée pas journée soirée , par ailleurs travaillant dans la restauration la cocaine ce joint à la saison , je suis même démasquer par mes responsable pour la k ,je rentre de saison sans un sous rien tout es passée dans la k , je rentre et La cest free partie à fond je me retrouve même à la rue et fini sur un terrain Avec de gros consommateur aussi et la première overdose à la k oui oui c'est possible , crise de douleurs d'estomac horrible , vomissement , évanouissement suite à la douleur , sueur froide , 4j d'hospitalisation, les médecins m'explique que le produit à empoissonné mon corps se manifestant au niveau de l'estomac car je consommer jusqua 10g en 1j et demi cela pendant 15j et je ne manger quasiment pas , et les douleurs sont atroces personne sur le net ne Parle de ces douleurs au niveau de l'estomac et pourtant cest arrivée à plusieurs personne de mon entourage gros gros consommateur comme moi , bref je sors refuse les rdv Avec un addictologue car j'estime que ça sert à rien j'en es deja vu un une fois cest Nul , puis du coup ils ne me gardent pas à l'hôpital , une semaine se passe avant que je re consomme mal grès ca je comprend donc que je suis réellement addic, je perd 50% de mon entourage , amis , famille, les petites amie ne reste pas aucunes car une junkie ca n'intéresse pas et cest trop dur à gérer , je m'endette au près de dealers je commence donc l'engrenage , je vole , je consomme , je trouve n'importe quelle moyen pour consommer quoi qu'il arrive j'enchaine les free partie , je repart en saison d'été cette fois si je tiens que 2 mois et je rentre et je re re chute littéralement au point de me re faire des douleurs à l'estomac et mon médecins m'annonce un ulcère , aujourd'hui il en conviens que je viens vers vous pour savoir si une désintoxication en centre es bénéfique ou pas va t'elle m'aider que faire ? L'amour de cette drogue es horrible es trop sous estimée à mon goût je n'en vois pas le bout mal grès ma santé je tape encore Avec un ulcère et même en regardant ma mere dans les yeux lui promettant une désintoxication je pense deja à comment je ferai pour consommer apres tout ca ,aujourd'hui Jai besoins de renseignement et dàutre témoignage de gros consommateur , car ayant toujours aimer La free et ayant côtoyer des gros consommateur nous n'en parlons pas , aujourd'hui même sans cadre festif je consomme , en conduisant , en repas familiale , chez moi seule , partout partout
Merci d'avance

Merci à toi pour ta participation et pour avoir décris les effets de l'addiction à la kétamine.


SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes contactez: modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1500
Date d'inscription: 01 Dec 2018
Messages: 180
Blogs

Mucho7869 a écrit

Bonjour/ Bonsoir , excusez d'avance mes fautes d'orthographe
Je post ce message car en fait je me rend compte que peu d'article concret existe au sujet de l'addiction grave à la ketamine que des petits cas en Parle mais aujourd'hui je vais vous parler d'une vrai addiction à la ketamine qui détruit ma vie et ma santé a seulement 20 ans je consomme de la k depuis mes 15 ans et ces 2 dernière années de ma vie la consommation es excessif et inquiétante , je me suis même mise à vendre pour en avoir en illimité j'en arrive aux quantité période de mes 19 ans pendant 4 mois je tournée à 50g perso consommer dans le mois puisque je vendais l'accès était facile , en suite Jai fait une dépression suite au fait que tout ca mettais montée à La tete declancher des crises de parano et que ma famille à tout découvert , tout. En suite dépression soigner arrêt pendant 3 mois , mais la rechute et terrible je part en saison et La cest re 4 mois de consommation intensif avec des salaires entier qui y passe , je réussi à consommer seule 6g en une soirée pas journée soirée , par ailleurs travaillant dans la restauration la cocaine ce joint à la saison , je suis même démasquer par mes responsable pour la k ,je rentre de saison sans un sous rien tout es passée dans la k , je rentre et La cest free partie à fond je me retrouve même à la rue et fini sur un terrain Avec de gros consommateur aussi et la première overdose à la k oui oui c'est possible , crise de douleurs d'estomac horrible , vomissement , évanouissement suite à la douleur , sueur froide , 4j d'hospitalisation, les médecins m'explique que le produit à empoissonné mon corps se manifestant au niveau de l'estomac car je consommer jusqua 10g en 1j et demi cela pendant 15j et je ne manger quasiment pas , et les douleurs sont atroces personne sur le net ne Parle de ces douleurs au niveau de l'estomac et pourtant cest arrivée à plusieurs personne de mon entourage gros gros consommateur comme moi , bref je sors refuse les rdv Avec un addictologue car j'estime que ça sert à rien j'en es deja vu un une fois cest Nul , puis du coup ils ne me gardent pas à l'hôpital , une semaine se passe avant que je re consomme mal grès ca je comprend donc que je suis réellement addic, je perd 50% de mon entourage , amis , famille, les petites amie ne reste pas aucunes car une junkie ca n'intéresse pas et cest trop dur à gérer , je m'endette au près de dealers je commence donc l'engrenage , je vole , je consomme , je trouve n'importe quelle moyen pour consommer quoi qu'il arrive j'enchaine les free partie , je repart en saison d'été cette fois si je tiens que 2 mois et je rentre et je re re chute littéralement au point de me re faire des douleurs à l'estomac et mon médecins m'annonce un ulcère , aujourd'hui il en conviens que je viens vers vous pour savoir si une désintoxication en centre es bénéfique ou pas va t'elle m'aider que faire ? L'amour de cette drogue es horrible es trop sous estimée à mon goût je n'en vois pas le bout mal grès ma santé je tape encore Avec un ulcère et même en regardant ma mere dans les yeux lui promettant une désintoxication je pense deja à comment je ferai pour consommer apres tout ca ,aujourd'hui Jai besoins de renseignement et dàutre témoignage de gros consommateur , car ayant toujours aimer La free et ayant côtoyer des gros consommateur nous n'en parlons pas , aujourd'hui même sans cadre festif je consomme , en conduisant , en repas familiale , chez moi seule , partout partout
Merci d'avance

L'addiction a la ketamine est mental et pernicieuse. Peu de gens en parle car c'est une drogue dont la popularité est relativement nouvel, mais des cas d'addiction, j'en connais 1 ou 2 (qui ne l'assume pas mais tappe pourtant tous les jours depuis 1 an ou 2). La ketamine provoqué une détente que je n'ai retrouver dans aucune autre drogue, elle ne provoque pas de descente, et l'effet dure 1 ou 2h max.... Tous est réuni pour en faire une drogue de choix pour une potentielle addiction psychologique. De plus, une personne habitué a la pourra paraître a peu près normal si il n'abuse pas sur les doses, contrairement a beaucoup d'autres drogues.

La phrase l'addiction n'existe pas est stupide. L'addiction physique n'es qu'une partie de l'addiction, l'addiction mental, elle, peut survenir avec n'importe quel produit, et être largement aussi forte. Certains de mes amis ne pourraient pas se passer du cannabis par exemple, et sont vraiment pas bien si ils ne fument pas leur pète du matin/soir.

Sauf que la , bha, c'est pas du cannabis... Ça détruit beaucoup plus vite le corps...

Bonne chance pour ton addiction, essaye de voir un CSAPA comme dit plus haut, et essaye de t'imaginer a quel point tu serais heureux quand tu seras libre.

Bisou,
Psychotropeur


On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne


Bloodysoin 
Psycho junior
France
400
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 457
Justement je pense que la "Descente" de kéta  c'est le piège puisque c'est doux  et inoffensif, perso il m'arrive de passer des soirée à prendre des minis traces de k juste pour avoir un petit effet physique et anesthésique , aucune descente pas d'effets secondaires violent apars si on l'avale, c'est compréhensible et pas plus ou moins grave qu'une addiction à l'alcool par exemple, Bon courage .

Hors ligne


Rick 
Modérateur
20011
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 2385
Blogs

Psychotropeur a écrit

Tous est réuni pour en faire une drogue de choix pour une potentielle addiction psychologique.

A part, peu être, ses effets dégueulasses?
parce que bon, c'est pas super agréable je trouve. Autant le K hole tu voyages, tu parcours les pleines psychédéliques. Autant quand tu reviens sur terre , euh , tu passes des hallucinations aux hallucinoses , c'est ok voir certain pourraient trouver ça super génial (genre ceux qui ont pas beaucoup d'expérience avec les hallucinogènes)

mais physiquement c'est pas très amusant ou agréable.
Pour le sniff, ben, un usager régulier m'a dit qu'il fallait environ 400 (néophyte) à 800mg pour breakthrough par sniff, paye ta poutre.  La dernière fois j'ai sniffé un gramme pendant une soirée, j'avais mal au nez et franchement c'était un peu rigolo mais pas trop. Alors que par IV là , c'est intéressant. Alors je ne sais pas, si c'est moi, après tout j'ai sniff une quarantaine de poutrasse donc c'est pas énorme. J'ai peut être raté le potentiel. Faut danser? euh? avec un anesthésiant hallucinogène? lol?

mais je pense que si le gramme de kétamine était vendu 250€ sur le marché noir et de la coke et de l'héro à +70% à 20€/g , j'ai des gros doutes qu'autant de gens en prendraient.

Dernière modification par Rick (08 octobre 2019 à  18:35)


SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes contactez: modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1500
Date d'inscription: 01 Dec 2018
Messages: 180
Blogs

Rick a écrit

Psychotropeur a écrit

Tous est réuni pour en faire une drogue de choix pour une potentielle addiction psychologique.

A part, peu être, ses effets dégueulasses?
parce que bon, c'est pas super agréable je trouve. Autant le K hole tu voyages, tu parcours les pleines psychédéliques. Autant quand tu reviens sur terre , euh , tu passes des hallucinations aux hallucinoses , c'est ok voir certain pourraient trouver ça super génial (genre ceux qui ont pas beaucoup d'expérience avec les hallucinogènes)

mais physiquement c'est pas très amusant ou agréable.
Pour le sniff, ben, un usager régulier m'a dit qu'il fallait environ 400 (néophyte) à 800mg pour breakthrough par sniff, paye ta poutre.  La dernière fois j'ai sniffé un gramme pendant une soirée, j'avais mal au nez et franchement c'était un peu rigolo mais pas trop. Alors que par IV là , c'est intéressant. Alors je ne sais pas, si c'est moi, après tout j'ai sniff une quarantaine de poutrasse donc c'est pas énorme. J'ai peut être raté le potentiel. Faut danser? euh? avec un anesthésiant hallucinogène? lol?

mais je pense que si le gramme de kétamine était vendu 250€ sur le marché noir et de la coke et de l'héro à +70% à 20€/g , j'ai des gros doutes qu'autant de gens en prendraient.

L'appréciation des effets est quelque chose de très personnel. J'adore la , ses hallucinoses, son ralentissement moteur, cet état de déconnexion avec la réalité. Mais a contrario, je n'accroche pas beaucoup avec les opiacés, qui sont pourtant considéré comme extrêmement addictif. Moi mon vrai kiff c'est les stims. C'est personnel le kiff. Et comme tu dis, le prix joue, 40€ le gramme de , en règle générale pas où peu coupé comparé a la cc/Hélène, bha ouai ça joue. Le prix on peut l'utiliser pour tout, si le gramme de beuh était a 50€ pas grand monde fumerait, si le gramme de MD était a 100€ pareille la consommation baisserait.... Argument peu valide selon moi, car justement, ce sont tous ces attrait qui en font aujourd'hui une drogue de choix.

Quand au sniff, comme tu l'as dit cela concerne les néophytes, qui sont donc déjà bien dedans si il leurs en faut autant. Pour un petit consomateur occasionnelle comme je le suis, 100mg suffisent pour passer un treees bon moment deja

Dernière modification par Psychotropeur (08 octobre 2019 à  18:55)


On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne


Rick 
Modérateur
20011
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 2385
Blogs

Psychotropeur a écrit

L'appréciation des effets est quelque chose de très personnel. J'adore la , ses hallucinoses, son ralentissement moteur, cet état de déconnexion avec la réalité.

tu prends ça dans quel contexte?


SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes contactez: modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1500
Date d'inscription: 01 Dec 2018
Messages: 180
Blogs

Rick a écrit

Psychotropeur a écrit

L'appréciation des effets est quelque chose de très personnel. J'adore la , ses hallucinoses, son ralentissement moteur, cet état de déconnexion avec la réalité.

tu prends ça dans quel contexte?

Principalement en soirée posé avec des potes, sois en appartement sois dans un bois ou un parc. Je n'ai jamais eu d'expérience négative avec ça, et certaines expériences particulièrement drôle et positive (notamment un trajet de 2h en trotinette au lieu de 15 min pour rentrer chez moi, qui fut une véritable mission a mes yeux dans laquelle je me donnais corps et âme, c'était au soleil pendant les vacances et je m'en souviendrai toute ma vie fume_une_joint )

Sinon j'ai déjà tester seul, ça détend sympa mais rien d'hallucninant, pour moi le potentiel "fun" et hallucinogène est principalement dans les mouvements, la perception de l'espace et des déplacements est très Space, faut aimer ça, mais perso j'adore, l'impression d'aller super vite alors qu'on va a 2 a l'heure lol aussi l'impression de ne plus comprendre les changements d'environnement autour de sois.... Oui effectivement, on retrouve certains des effets des psychédéliques en bien plus léger, mais tous le monde n'a pas forcément envie de faire un trip long et complet tous le temps trompette

Perso, très bizarrement, je trouve que les substance la plus proche de la en terme d'effet....  c'est la beuh! Alors c'est très différent, mais on est dans la même "gamme" d'effet même si ils sont ressenti différemment (toujours trouver le canna assez disso perso)

Dernière modification par Psychotropeur (08 octobre 2019 à  21:37)

Reputation de ce post
 
Fascinant merci ! [pRick]

On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne


linec13 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 14 Oct 2015
Messages: 201
Blogs
J'ai connu ça, avec un bel ulcère aussi à la fin, c'est ça qui m'a fait arrêter, marre de gerber de la bile vert fluo tous les matins.
A la fin je mettais de la dans le tube d'un stylo et je demandais à quelqu'un de souffler dedans pour que ça rentre dans mon nez car juste en sniffant la poudre n'arrivait plus à rentrer dans ma narine tellement c'était congestionné.
J'en ai même pris en para, l'horreur.
Les reins bousillés, deux pyélonéphrites coup sur coup ...
Je tapais un demi gramme par trace, ça me faisait plus rien du tout.
Mais je pouvais vraiment plus m'en passer.
Vu que je la faisais cuire au bain marie, dans des assiettes blanches, je refusais de laver les assiettes car je passais mon temps à les gratter avec une lame pour récupérer ce qu'il restait dessus, je pense que j'ai du taper un peu de porcelaine à force de gratter !!!

La bonne nouvelle c'est qu'une fois que j'ai été sevrée ( bon j'ai du me mettre un peu dans l'héro pour passer à autre chose ), je n'ai jamais eu envie de me remettre dedans, maintenant c'est vraiment à l'occasion.
Il faut vraiment travailler sur soi, voir pourquoi on s'inflige une telle addiction, qui nous isole socialement et nous détruit physiquement.
Reprendre confiance en soi, apprendre à s'aimer et se chouchouter avec des bonnes tisanes bio, faire de la relaxation, et l'idéal c'est se mettre au sport mais ça c'est le plus dur pour moi.

J'ai connu plusieurs personnes décédées à cause de la , d'autres qui n'ont plus qu'une narine, genre la cloison nasale qui a fondu...

Bref faites gaffe, l'addiction vient doucement mais surement quand on kiffe le produit

A kiss makes my whole day, anal makes my hole weak

Hors ligne


Macroscopie 
Voyageur du temps
900
Date d'inscription: 26 Apr 2018
Messages: 371
Très touchant ton message Mucho7869.
Il faut que tu t’attaches mentalement et physiquement au maximum à ta formation, essayer de baisser les doses d’une façons quand même rapide pour tes maux.

Personnellement, je me suis renseigné il y a longtemps à mes debuts sur la , quand je me renseignais un peu sur toutes les substances et pour ma part les TR que j’ai pu lire (notamment avec le GBL), sont ceux qui m’ont fait le plus froid dans le dos en finissant pour les plus chanceux avec une poche urinaire...
Je consomme 3 gr de par an et je n’oses pas allez plus loin pour me créer des complications avec cette drogue tellement douce, prise dans de bonnes conditions.

J’espère que tu arriveras a ton but souhaité, tu es dans une bonne optique, on sent que tu en veux.

Force et courage

Hors ligne


cact88 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 22 Sep 2017
Messages: 103
Moi sa fait un petit moment que j'en est pas pris mais la premiére fois c'était en teuf pour un jour de l'an javais 16 ans ,le mec me dit "t'en a déjà pris au moins" moi oui oui tkt !! on va dans la voiture et a minuit pile on se fait une putain de poutrasse !! Y avait peut étre 150 ou 200 mètre pour aller j'usqu'au mur de son … j'ai mis une heure sa ma retourné je suis tombé dans la boue je m'accroché au arbre puis je me suis calé devant les caisson c'était intense quelle claque !

Après j'en est repris en teuf puis chez moi en soirée puis seul sur mon canapé en regardant ma tenture psyché je me fesait des petit plaisirs solo mais jamais eu de complication physique comme ton temoignage qui m'a touché !!

Moi c'est l'alcool qui ma le plus causé de probléme et pourtant j'en est pris des prods !!

Hors ligne


joel92 
Nouveau Psycho
600
Date d'inscription: 05 Mar 2019
Messages: 71
Blogs
He oui ça arrive l'addiction à la ket...

Perso je recommanderais pas trop d'aller en cure en première intention, c'est très dur l'isolement, pas de tel, enfermé entre des murs pas toujours rassurants.  Mais ça peut faire un choc, qui donne l'envie de ne pas repasser par là.

T'est-il possible de partir quelques jours de chez toi te mettre au vert ? Genre faire du wwoofing ?

Loin de tes dealers etc... Tu fais 15 jours, trois semaines dans une ferme à faire du maraichage ou quoi, ça occupe les mains et l'esprit, tu manges bio, t'es loin du stress de la ville.

Perso si je devais faire une cure de (voire de c, même si je ne suis pas consommateur de c, mais c'est un peu comparable, craving énorme), j'irai faire du wwoofing quelques semaines.

Après comme les autres t'ont dit, il y a des CSAPAs, avec suivi psychologique en plus des rdv avec un addicto. Souvent une addiction cache quelque chose. Je ne veux pas parler trop vite, mais en tous cas un suivi psy régulier ça fait du bien.
Et puis, ils sont en lien avec des centres de cure donc ça te permettrait de mettre un pied à l'étrier si tu souhaites aller en cure.

Bon courage,

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5602
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598

T'est-il possible de partir quelques jours de chez toi te mettre au vert ? Genre faire du wwoofing ?

Loin de tes dealers etc... Tu fais 15 jours, trois semaines dans une ferme à faire du maraichage ou quoi, ça occupe les mains et l'esprit, tu manges bio, t'es loin du stress de la ville.

Mouais, t'es mignon mais les hôtes wwoofing c'est pas non plus des centres de désintox... J'accueille fréquemment des woofeurs, et recevoir des personnes qui sortent de cure et qui ont besoin de se mettre au vert, pourquoi pas, mais accueillir une personne encore en plein dans l'addiction/sevrage, devoir gérer ses pétages de câble, éventuellement la choper en train de vider le bar ou l'armoire à pharmacie parce qu'elle doit compenser avec un autre produit, c'est niet.

Faut garder en tête que les gens qui accueillent des woofeurs, souvent ils se droguent pas ou peu, ils ont des gamins etc etc

Dernière modification par Chêne (11 octobre 2019 à  11:30)

Hors ligne


joel92 
Nouveau Psycho
600
Date d'inscription: 05 Mar 2019
Messages: 71
Blogs
Euh, tu peux me parler meilleur non ? Je veux bien recevoir tes arguments mais le ton condescendant comme ça on repassera...

Je pense que c'est possible, après c'est peut-être une idée de merde mais je parle de mon point de vue.

Si je devais me sortir un produit de la tête je me mettrais la motive pour aller faire du wwoofing et que tout se passe bien, y'a rien de mieux qu'être occupé pour faire passer le craving.




"éventuellement la choper en train de vider le bar ou l'armoire à pharmacie parce qu'elle doit compenser avec un autre produit, c'est niet."

On se croirait dans la série fr3 avec la famille d'accueil mais version psychoactif mdr. Son kiff c'est la ket.. C'est pas pour autant qu'il ira se péter des médocs ni de la tise.
Je te trouve un peu violent dans le propos quand même.

Au pire en wwoofing, si les premiers jours se passent mal, rien n'empêche de monter dans un train et de repartir.

Perso.. Je vais bientôt aller vivre à la campagne et ça ne me dérangerait pas d'accueillir des gens qui ont besoin d'une rupture comme ça. Faut faire confiance aux gens aussi. C'est pas parce que t'es accro à la ket que t'es pas capable de te mesurer et d'être respectueux envers ceux qui t'accueillent.

De toutes façons, peut-être que Mucho n'a pas du tout envie de ça, on a pas eu de retours.

Dernière modification par joel92 (11 octobre 2019 à  19:51)

Reputation de ce post
 
Tout à fait d'accord ! Bloodys

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5602
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598
Excuse pour le ton, c'est juste que j'ai bondi en lisant ton message.

Si je devais me sortir un produit de la tête je me mettrais la motive pour aller faire du wwoofing et que tout se passe bien, y'a rien de mieux qu'être occupé pour faire passer le craving.

Là on parle de quelqu'un qui consomme plusieurs grammes de kéta par jour, quel que soit le contexte, tout le temps, je trouve que lui proposer le woofing juste pour décrocher de son quotidien et plus voir ses dealeurs c'est trèèèèès loin d'être suffisant. On parle pas de se "sortir un produit de la tête", mais d'une addiction lourde. C'est pas quelqu'un qui prend 0,5gr de két/jour parce que ça traîne et que l'occasion fait le larron, non ; d'après moi ça nécessite un suivi spécialisé, un protocole de sevrage... Avec une telle addiction, partir en woofing ça signifie à un moment "plus de kéta" et là bonjour les pétages de câble, la dépression...

"éventuellement la choper en train de vider le bar ou l'armoire à pharmacie parce qu'elle doit compenser avec un autre produit, c'est niet."

On se croirait dans la série fr3 avec la famille d'accueil mais version psychoactif mdr. Son kiff c'est la ket.. C'est pas pour autant qu'il ira se péter des médocs ni de la tise.
Je te trouve un peu violent dans le propos quand même.

Rigole, je connais des gens à qui c'est arrivé.

Je dis pas que tout le monde va le faire, mais la probabilité a quand même tendance à augmenter avec la puissance de l'addiction et l'importance de la drogue dans la vie de la personne.
Et arrivé à un stade, l'usager est dépendant à un produit ET à la défonce, donc il est très fréquent qu'il compense avec autre chose. Je pense qu'on connait tous de gros fumeurs de cannabis qui lorsqu'ils arrêtent se reportent sur la bouteille ou un autre produit.

Au pire en wwoofing, si les premiers jours se passent mal, rien n'empêche de monter dans un train et de repartir.

Je t'assure, c'est agréable pour personne, que ce soit le woofeur ou l'hôte. Et quand t'as quelqu'un chez toi qui déraille complet ça fout une ambiance super malsaine. J'ai déjà eu chez moi un gars alcoolique schizophrène qui prenait pas toujours ses médocs, eh ben t'es pas rassuré pour ta famille.

Perso.. Je vais bientôt aller vivre à la campagne et ça ne me dérangerait pas d'accueillir des gens qui ont besoin d'une rupture comme ça. Faut faire confiance aux gens aussi.

Tu parles au conditionnel là. Et y a une petite différence entre une rupture et la nécessité d'un suivi spécialisé. Quant à faire confiance aux gens, pourquoi pas, mais là Mucho admet lui-même qu'il vole pour payer sa dose donc bon...

C'est pas parce que t'es accro à la ket que t'es pas capable de te mesurer et d'être respectueux envers ceux qui t'accueillent.

Ah mais la personne peut être de super bonne volonté/bonne foi, mais quand l'addiction est trop forte c'est le comportement dicté par la drogue ou le manque de drogue qui prend le dessus. C'est triste mais c'est comme ça.

Dernière modification par Chêne (12 octobre 2019 à  10:13)

Reputation de ce post
 
T'as raison, la solution est parfois de passer par le médical. - Dextro

Hors ligne


Bloodysoin 
Psycho junior
France
400
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 457
Chêne, excuse moi mais on dirait que tu parle de quelqu'un qui recherche la défonce à tout prix, alors il a effectivement une très forte dépendance à un produit mais après ?
Toute dépend de la personne!
On peut pas faire une généralité sur une personne qui a des problémes avec la kétamine et d'autres qui tise et qui se bourrent de médoc (je suis bien placé pour le dire)
Je veux dire qu'une dépendance n’entraîne pas forcément une autre dépendance tout en diminuant les dosages, une alimentation 'seine" , du sport et un bon entourage peuvent suffire, aprés on peut pas anticiper les actions, mais esseyer de faire au mieux , et si ça suffit pas tu monte d'un cran, tu prend rdv chez un addictologue et tu esseye de voir les possibilité "au grand maux les grand remèdes"
cette phrase n'est pas applicable pour tout, il faut mettre de l'eau dans son vin sinon personne n'aurai plus confiance en personne.

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5602
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598

Chêne, excuse moi mais on dirait que tu parle de quelqu'un qui recherche la défonce à tout prix, alors il a effectivement une très forte dépendance à un produit mais après ?
Toute dépend de la personne!

Pas mal de personnes se rendent compte, lorsqu'elles essaient d'arrêter un produit, qu'elles se rabattent inconsciemment sur un autre produit (en général, le plus "agréable" parmi les premiers disponibles... souvent c'est l'alcool). Du coup, en l'absence du produit de prédilection, ce report signifie non pas une appétence nouvelle pour le produit X ou Y, mais juste un besoin d'être dans un état second. Bref, l'usager compense.

On peut pas faire une généralité sur une personne qui a des problémes avec la kétamine et d'autres qui tise et qui se bourrent de médoc (je suis bien placé pour le dire)

Rien à voir avec ce dont je veux parler. Cf paragraphe au-dessus.

Je veux dire qu'une dépendance n’entraîne pas forcément une autre dépendance tout en diminuant les dosages, une alimentation 'seine" , du sport et un bon entourage peuvent suffire

Ça a marché pour toi ?
Ou t'es passé par une phase où tu passais ton temps à penser à ton prod de prédilection, à déprimer etc etc ?
Ou tu me récites le manuel de la RDR ?

Perso la diminution des doses, la bouffe saine, le sport et mes couilles ça marche dans un second temps, au début y a forcément une période durant laquelle il est extrêmement difficile de penser à autre chose. Et si t'as besoin de compenser durant cette période, ben c'est normal (mais pas forcément présentable...).
Du coup, et pour revenir au sujet, partir en woofing dans un second temps je dis oui, bonne idée, changement d'air, de gens toussa toussa, great copain ; mais profiter du woofing pour lâcher la kéta quand tu te cognes une telle addiction ça peut faire des putains de ravages.

Hors ligne


Dextro 
Psychocitoyen économiquement viable
France
2750
Date d'inscription: 25 Jun 2018
Messages: 321
Blogs
Salut à tous,

Je veux répondre d'abord à Mucho7879 et accessoirement aux nombreux messages de réponse.
C'est vrai qu'on parle peu de l'addiction à la ketamine. Perso, j'ai eu la chance d'avoir un dealer à court de fournisseur ce qui m'a contraint d'arrêter ma course à la K (il y a 3 ans, cette course a duré 4 mois). Je ne vais pas comparer mes doses aux tiennes mais je me coupais d'autant plus de ma famille et mes amis que la ketamine me donnait l'illusion de vivre un monde entier seul dans mon coin, je croyais explorer des merveilles alors que je m'isolais. Je n'ai pas eu de douleur à l'estomac mais à la vessie, d'un coup un soir en marchant... ce qui m'a calmé dans ma conso.
Effectivement à l'arrêt je me suis rabattu vers une autre drogue (découverte en free) : le speed (le vrai).

Je vais pas tout raconter ici mais pour ce qui est de l'addiction à la kéta en elle-même, elle est psychologique ce qui ne veut pas dire qu'elle est facile à arrêter au contraire, mais si on envisage une nouvelle vie on peut très bien ne plus y penser. Car c'est une vraie obsession ce besoin de s'enfoncer dans des rêves éveillés, dans un coton où le temps n'existe plus. La nuit je rêvais que je découvrais des tas de K dans mes tiroirs.

Mais saches que quand tu auras retrouvé le sens de TA vie, ton combat pour toi-même, tu verras cette montagne insurmontable s'écrouler comme un château de carte! C'est ce que j'ai ressenti malgré que j'ai du passer par d'autres addictions, on peut toujours s'en remettre, surtout à notre jeune âge..
Courage à toi, j'ai aussi fréquenté les free parties, on a l'impression d'appartenir à une grande famille mais tu te rends compte que t'es seul(e) au milieu de la foule quand tu dois payer pour de l'eau, que des mecs revendent les téléphones perdus ou que t'es devenu un simple soldat de l'armée de la drogue prêt à mourir pour elle. (désolé pour l'image, elle me vient d'une chanson)

Penses à toi, ne fais pas de promesse. Ça prendra le temps que ça prendra.
Reputation de ce post
 
Merci pour le témoignage / Chêne

"Les pommes, les poires, certes... mais... les scoubidou-bidou-wap."

Hors ligne


Chêne 
Banni
France
5602
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 598
Juste pour dire (parce qu'on peut pas mettre autant de caractères dans une notation champote) : merci Dextro pour ta description de l'effet de l'addiction à la chez toi (si Mucho peut développer un peu plus les effets sur sa personne je suis preneur). Je connais pas la kéta, mais pas du tout, j'ai juste tapé de la MXE jusqu'au dosage "t'as merdé mec" mais ce que tu décris me parle, et quelque part me conforte dans l'idée - détrompez-moi si vous voulez - que bien souvent le retour à la réalité est tellement putainement de rude qu'on finit - de guerre lasse - par switcher avec un autre prod.

Et merci pour le "addiction psychologique =/= addiction facile" parce qu'on entend souvent des trucs du style "wolol man pas de manque physique c'est eaaaaaaaaaaaaaaaasy" alors que non, pas du tout, c'est bien souvent plus tendu à gérer parce que t'as pas le corps qui t'envoie chier.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Cuisiner la Kétamine - Je veux faire de la ketamine
par Celine Wabanonik, dernier post 21 janvier 2019 à  22:09 par Cusco
  8
[ Forum ] Usage thérapeutique - Dépression & Kétamine : Mon Automédication avec la Kétamine
par AutoKet, dernier post 31 août 2019 à  13:09 par YouAndMe
  10
[ Forum ] Addiction - Mineur accro, que faire ?
par dinosaure, dernier post 15 décembre 2016 à  11:27 par Anonyme9404
  16
  [ PsychoWIKI ] Kétamine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    11 octobre 2019Commentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Question de conservation
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Intéractions THC et CBD selon variété
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE A FIN DÉCEMBRE 2019
    Il y a moins d'1mnCommentaire de spectacle dans [Anonymat et sécurité...]
    (46 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage crack bouteille
    Il y a 4mn
    1
    Commentaire de Electrolibre dans [Cocaïne-Crack...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Protoxyde d’azote
    Il y a 5mnCommentaire de FORTNITEisTRASH dans [Poppers, solvants et...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Conduite et cannabis - Suspension permis : la procédure complète pour le récupérer.
    Il y a 6mn
    5
    Commentaire de spectacle dans [Cannabis...]
    (19 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Astuces pour consolider son abstinence ?
    Il y a 43mn
    2
    Commentaire de Lilas24 dans [Decro - Sevrages... e...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Première fois - Codeine et dépression
    Il y a 1h
    4
    Commentaire de Lilas24 dans [Codéine et dihydrocod...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Différence entre poudre ou gros cristaux dans le para ?
    Il y a 1hNouvelle discussion de Ziggoto dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Verrais je un jour le bout ?
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans [Méthadone...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 22 octobre 2019
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de filousky
    (3 commentaires)
     Blog 
    Voyage et voyages
    Il y a 12hCommentaire de Isoretemple dans le blog de Isoretemple
    (5 commentaires)
     Blog 
    Hisoire d'un TRIP lsd +MDMA
    Il y a 15hNouveau blog de VINCZz dans [Trip Report]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    5-MAPB, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    spectacle, Timide Jovial, Jake, D4V3, jeanbeuz, Peyoteman, enbrume04 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     J'y suis arrivé
    par Fabrice1975, le 21 Oct 2019
    Bonjour Ça faisait 4 ans que je n'étais plus revenu sur le site.. Après 10 ans de consommation d'héroïne et moult sevrages express foiré puis 3 ans de methadone en dégressif je suis depuis 1 ans sevré de la methadone Mais depuis 1 an j'ai la chiasse tous les jours Je regrette la constipat...[Lire la suite]
     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Belle demoiselle dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 2h)
    toujours au top ! Merci dans [forum] Un bon bleue ou non ?
    (Il y a 3h)
    Merci pour la présentation Cusco dans [forum] Présentation 2019
    (Il y a 3h)
    Réponse rapide clair efficace dans [forum] Alternance alprazolam
    (Il y a 3h)
    Thanks boss! Ocram dans [forum] Un bon bleue ou non ?
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums