Que faire de plus pour s’en sortir quand on a déjà tout essayé ? / PsychoACTIF

Que faire de plus pour s’en sortir quand on a déjà tout essayé ?

Publié par ,
1686 vues, 19 réponses
IsadoraD 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Inscrit le 07 Jul 2017
93 messages
Blogs
Bonjour à tous,

Je poste un enieme message concernant la descente aux enfers et la difficulté de sortir de l’addiction à la cocaine.
Je n’attend pas spécialement de miracle et je me doute que vous ne pourrez pas me dire grand chose mais comme je me sens seule et que j ai besoin de soutien je ressens l’envie de faire ce post ...

Je vais essayer de faire bref.
Rencontre avec la cocaine le 1er janvier 2016.
Conso festive et occasionnelle pendant 6 mois puis je commande mon 1er gramm en juillet 2016 et la c est le début de la conso solitaire et excessive.
Entre septembre 2016 et janvier 2017 quasi quotidiennement Allant jusque 3g/jour.
J.arrive à diminuer un peu (1g ou 2 par semaine) a partir du moment ou je commence à en parler autour de moi
En mai 2017 je fais un séjour de post cure à Kairos de 2 semaines.
Pendant un an ça reste compliqué même si j arrive à diminuer ma conso elle est encore très présente.
J habitais à paris mais je retourne chez ma mère en Normandie.
Je suis hospitalisée en décembre 2017 en service psychiatrie et je suis diagnostiquée borderline suite à des prises excessives d alcool

Plusieurs mois avec des hauts et des bas mais je continue en secret les consos jusqu a 800 d endettements.
Finalement en mai je craque et je révèle mes consos qui n ont pas terminé à ma famille et mon entourage.
Nouveau traitement de ma psychiatre à partir de juin 2018.
Brintellix et lamictal.
De juin à janvier 2019 aucune consommation.

A partir de janvier je remet le nez de dedans .
Je reprends un appartement à partir de mars 2019.
Et là pendant plus d un an je continue les consommations en gérant plus ou moins.
Plusieurs fois par mois mais je réussis à garder le contrôle : pas trop d impacts sur la vie financière , amicale , professionnelle etc ...
ça passe inaperçu et je le vis plutôt bien
Je culpabilise parfois mais j arrive à consommer quand je n ai pas d engagement le lendemain ce qui me permet de récupérer tranquillement sans trop de conséquences ...

Mais là depuis quelques mois j ai commencé à perdre le contrôle
Depuis juin même si les prises n ont pas augmentées (0,5 par semaine au début) les descentes sont devenues très difficiles
Beaucoup d angoisses, de crises de pleurs etc ,,,
Sûrement dû aussi au contexte sanitaire et pas seulement aux consos

Depuis 1 an je n abais plus de traitement car j étais stabilisée

Mais toujours suivi avec ma psychiatre
Une psychologue dans un csapa depuis mars 2019
Et mon médecin généraliste addictologue

En février 2020 je me suis installé avec mon copain et ça a créé beaucoup de changements qui m ont perturbé
Plus le confinement et le de confinement
Bref en juillet suite à toutes mes crises j ai un nouveau traitement
Effexor un antidépresseur
Je me sens bien et euphorique , confiante
Mais beaucoup d effets secondaires sur mon humeur , crise de colère, hyper activité, excès etc ...
ma conso continue d augmenter

Et mon moral est de plus en plus bas
(Moral bas cause des consos ou l inverse ... ?)

Octobre arrêt de l effexor car trop de comportements excessifs et colériques, disputés avec mon entourage ce qui me ressemble pas !
Je recommence le lamictal que je prenais en 2018 qui m avait stabilisée

Début décembre je fais une grosse crise comme ça m était pas arrivée depuis 3 ans
3 g en 24h, rencontre avec des mecs pour de l argent ( sans que mon mec le sache ) , conso excessive d alcool ...

Je suis à bout alors je demande à être hospitalisée et je retourne dans le même service psy qu en décembre 2017.
Mais juste une semaine
En plus du lamictal je commence cymbalta un nouvel ad
Et aussi atarax


Depuis septembre 2018 j abais un boulot que j aime dans lequel je suis épanouie
Mais début décembre je me fais arrêtée

Après l’hospitalisation petite période d accalmie et puis ça repart encore plus fort

Je devais reprendre début janvier et je suis de nouveau à arrêtée jusque fin janvier

La semaine derrière j ai consommé tous les jours, parfois jusque 2g par jours
J’ai eu une prime fin décembre pour le boulot et j ai tout foutu en l air en une semaines
Jeudi dernier j ai bu une bouteille de vodka et quand mon mec est parti au boulot j ai eu plusieurs rdv pour du sexe payé mais je me souviens plus de rien gros black Out ...

Mon mec sait pas les rencontres sexuelles évidemment
Mais il n en peut plus de moi il est fatigué et sait plus quoi faire
Et moi non plus

Même quand j ai supprimé les numéros des dealers j ai réussi à les retrouver grâce à mes factures des conversations de mon opérateur ...

Je suis suivie donc par une psychiatre
Psychologue dans un csapa
Médecin addictologue
Je parle de cette addiction à mon copain
Et a mes copines mais ça fait 2 mois que je ne veux plus voir personne et je ne sors plus de chez moi
Elles me laissent tranquille pensant que c de la dépression et je pense qu elles veulent prendre de la distance aussi avec mes addictions

Bref j ai l impression d avoir déjà tout fait
Pour m en sortir
Demander de l aide professionnelle au niveau des soins en addictologue

Mais là je vois plus ce que je dois faire
J ai juste envie de rester chez moi à taper pour oublier car de toute façon rien ne fonctionne

Donc j aimerai bien avoir des avis et retours de personnes qui consomment car que ce soir les médecins ou mon entourage , même si ils me donnent beaucoup d amour il ne comprennent pas et je me s’z toujours juger malgré tout , ils ne comprennent pas comment je peux ne pas réussir à me dire juste stop

Bref ...

Merci pour vos retours, avis et partages d expériences

Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

G6k 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 31 May 2020
4 messages
Tu devrais reprendre le boulot ca aide a avoir un vie plus stable , a se mettre des limites et a moins penser en noir , échanger avec des gens
Tes en train de rentrer dans le cercle conso culpabilité donc reconso reculpabilite ... et puis si tu n es pas occupée tu n as que ca a penser donc ca n'aide pas.

Hors ligne

 

Nibiru 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 May 2020
12 messages
Salut Emma,

Je discerne en toi une belle personne à travers tes lignes.

Je t'envoie pleins de courage.

Nibiru

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
15700
Inscrit le 15 Oct 2015
3893 messages
Blogs
Yop,

L’addiction à la coke peut être particulièrement compliquée ça c’est clair; et un des soucis qui se pose vite, c’est que contrairement aux opiacés, il n’y a pas vraiment de substitution efficace ..

Alors une recette miracle pour en sortir, j aurais tendance à penser que ça n’existe pas vraiment; mais c qui semble revenir très souvent comme essentiel, et perso c’est ce qui m’à permis d’arrêter; c’est un changement d’environnement, de manière à être au moins pendant une bonne période, assez loin de toute tentation.

Le lien d’un topic qui regroupe un peu les techniques de chacun pour baisser/arrêter la C, j’y avais répondu dans les premiers, comme ça ça m’évite de retaper toute ma story avec la C, c’est un peu long

https://www.psychoactif.org/forum/t3512 … -coke.html

Mais clairement pour moi, après des tentatives, une cure, et que des échecs; la solution a été de partir, un peu loin de tout; être très vigilant au retour; j ai passer des années avant de pouvoir re consommer de façon occasionnelle, et en sachant que même maintenant, ça peut vite déraper.

Une autre chose qui m’a énormément aider, et qui semble revenir parfois, c’est le canna
La weed m’a énormément aider à gérer les problèmes de cravings pendant les premiers mois d’arrêt.

Être entouré aussi, parce que franchement après quelques années de conso, l’arrêt pour moi ça a été l’équivalent d’une depression ++ qui a durée entre un et 2 ans environ
Et encore, il faut mettre dans la balance, que c’est aussi à cette période que j’ai intensifié ma conso d’opi; alors est ce que c’est lié ou non dur à définir, d’autant que ça remonte; mais même si ce sont 2 produits totalement différents, je pense qu’il faut faire très gaffe à n pas compenser sur autre chose
Mais en tout cas c’est long, et pas simple de se remettre après des conso régulières, sur de longues périodes et avec l’attachement que ça engendre forcément
Le seul « avantage » de la C, c’est l’absence de dépendance physique (même si lors du sevrage il y’a des signes indirect, fatigue etc qui peuvent être ressenti comme tel)
Qui permet de pouvoir s’en « détacher » de manière géographique, sans se tordre de douleur comme après 36h sans came

Autre petit tips, même si c’était bcp moins vrai à la fin pour moi; souvent conso de coke et d’alcool sont très lié, en tout cas niveau craving chez moi ça jouait clairement, et arrêter les soirées et apéro trop fréquent m’a aussi bien aider à m’éloigner des envie de coke

Le soucis c’est que tout c’est changement sont souvent difficile à concilier avec la vie quotidienne; et c’est aussi pour ça que je m’estime chanceux d’avoir arrêter assez jeune; mtn la coke est encore plus facilement trouvable un peu partout, et puis le délire de « j’arrête tout j’me barre » et sans doute plus simple à mettre en place vers la vingtaine que 10 ans après.


J’aurais bien aimer pouvoir te donner une technique sûre et efficace, malheureusement je crois pas qu’il en existe d’universelle..

Mais si écrire ici peut t’aider, n’hésites pas; même si ça fait un moment mtn que tu es sur PA, et que j imagine que tu n’as pas besoin qu’on te dise que tu es très loin d’être la
seule a galérer avec un prod ou un autre, parfois ça fait du bien de se le rappeler

Jspr que tu trouveras ce qui te conviens à toi, et te souhaite bcp de courage pour traverser tout ça

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Initiativedharman 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 05 Apr 2015
80 messages
Blogs
Salut Emma,

Ton témoignage me touche, il est sincère, c'est très important et lucide.
Que pourrais-je te donner comme conseil ( j'aime pas ce mot...)? Une piste que tu n'as pas déjà explorée ? Mais c'est difficile car tu as mis en place un tas de choses et les plus importantes : un suivi, le CSAPA...Comme tu le dis toi-même, tu as tout fait. Donc, tu n'es pas dans le déni et tu veux réellement t'en sortir. C'est ta force. Tu vas y arriver mais ça demande du temps. Bravo pour tes initiatives. Tu n'es pas seule. Tu ne pourras pas y arriver seule de toute façon. J'ai vu que tu étais allée à Kaïros, j'en reviens pour un séjour d'approfondissement et ça m'a fait avancer, je gère ma conso. Kairos, c'est exceptionnel, tu pourrais y retourner et cette fois-ci faire les six semaines, ils sont si bienveillants et ont une approche moderne et originale de l'addiction.C'est une consommation récréative mais je consomme seul, je m'amuse tout seul. J'ai usé tellement de gens : psychiatres, éducateurs, amis, famille...Tout le monde est lassé. Je crois que je vais arriver à arrêter mais pas à court terme. J'ai besoin de temps pour changer de vie complètement. Je veux dire changer du tout au tout. Déménager, je suis dans un quartier du centre de Bordeaux où on trouve de la coke en 5 minutes. Ne plus fréquenter les personnes qui consomment. Essayer d'éviter les personnes toxiques qui te tirent vers le bas. Effacer tous les numéros des dealers mais tu l'as déjà fait. DE toute façon, avec le coke, si on en veut, on en  trouve. Mais je crois que changer sa façon de vivre et son environnement peut-être une solution. Nous sommes en mesure de trouver du plaisir ailleurs que dans la coke.
Sport, méditation pleine conscience, travail, bénévolat etc...
Malheureusement, il n'y a pas de remède miracle. Certains médicaments sont sensés réduire le craving comme l'Epitomax ou la N-acétylcistéine, ça peut fonctionner sur toi. Tu as des ressources et la capacité à changer, je l'ai vu en te lisant. Aies confiance en toi. Prends soin de toi. Essaies d'espacer les prises et les quantités. Je sais, c'est facile à dire mais si moi j'ai réussi, toi tu peux réussir car on a un peu le même parcours. J'en étais à 3 grammes par jour moi aussi...Au plaisir de te lire. Courage.

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2019 messages
Blogs
Salut, comme dis plus haut si tu as un boulot qui te plaît je te conseille (les conseilleurs ne sont pas les payeurs; mais comme tu es ici pour en recevoir, je me permets) d'y retourner; avoir une vie sociale, ça limite etc... ça a déjà été dit + haut.
Quitte à y retourner en mi temps thérapeutique; ça te laisserait du temps l'autre moitié de la journée pour aller à une hospitalisation de jour en addictologie (ça existe) ou quelquechose dans ce genre là... 
Le travail + le soin la journée seraient quand même de bons gardes fous il me semble.
Après les stimulants à hautes doses (2 gr même 1gr par jour on y est) induisent des psychoses (ne plus vouloir sortir ? Paranoïa etc...).
Donc je te conseille de mettre quelquechose en place rapidement avant que ça s'aggrave, et ça peut aller vite.
Un mec venait à mon taf au début chercher 2 ou 3 pipes à crack 2 fois par mois + une seringue qui "n'était pas pour lui". De 2 fois par mois ça a terminé à 2 fois par semaine + 5 seringues qui n'étaient toujours par pour lui.
Il s'est imaginé que son ex (la mère de ses enfants, qui habite à 25km) venait faire des passes dans un appartement de la petite cité où il habitait, exprès pour lui faire mal bref un délire de fou, totale psychose.
On l'a retrouvé pendu au tuyau du chauffage chez lui... Le tuyau a tenu bon; il ne pesait plus que 45 kg.
Voilà c'est juste pour te dire que ça peut aller vite, beaucoup + vite qu'on croit.
Reputation de ce post
 
Excuse moi sud 2 france mais la parler de suicide, c'est pas très indiqué...

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2019 messages
Blogs
Déménager tout ça oui ça peut être une solution; mais la merde que l'on a dans le cerveau on l'emmène avec soi....

Hors ligne

 

Reibox Steremption 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 14 Dec 2017
94 messages
Blogs
Pfiou, gros témoignage assez bouleversant..

Pas grand chose à rajouter sur ce qui a été dit par Zaz, si ce n'est que je plussoie pour le changement de ville et que l'alcool laisse libre court à la satisfaction d'un craving !

De mon côté, j'ai réussi à énormément diminuer ma conso de coke en déménageant. J'arrive a faire des pauses de 1 a 3 mois. C'est pas parfait mais ya du mieux.
Et en s'octroyant quelques extra de temps en temps pour ne pas non plus péter un câble.

Mais ce qui marche pour une personne ne marche pas pour tout le monde hmm

En espérant vraiment que t'arrive à trouver un compromis ou une situation qui te convienne !!

Prend soin de toi !

Reibox

Hors ligne

 

Toxicobartos 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 04 Apr 2020
208 messages
Blogs
Salut Emma,

Ecoutes beaucoup de choses ont déja été dites mais je vais te rajouter un petit conseil qui a marché pour moi: je me suis donnée une période de 2 ou 3 mois, ou j'ai commencé fort (4 grammes par semaines, pris sur un ou deux jours) vers le "une fois par mois (finance oblige).

Tu verras: se dire "je n'en ai plus je ne sais pas quand je vais en reprendre" est extrêmement dur, par contre se dire, "je ne vais plus en avoir mais c'est cool, dans 3 ou 4 semaines je retaperais" et bien ça aide a passer ce putain de craving.

Voila, ton témoignage m'a ému, et je me dis que tu ne dois pas mériter ce que tu t'infliges au niveau estime de toi...

prends soins de toi bon courage et donne des news STP

bises

Sam

"and I guess that I just don't know"

Hors ligne

 

IsadoraD 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Inscrit le 07 Jul 2017
93 messages
Blogs
Bonsoir,

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me répondre.
Toutes vos réponses et votre bienveillance me font sincèrement chaud au cœur. Vraiment.
Grâce à vos mots et retours je me sens un peu moins seule et un peu mieux comprise ...
c’est tellement compliqué tout cela et l’addiction en général que ceux qui ne la traversent pas , même en faisant du mieux qu ils peuvent , ont souvent des paroles maladroites malgré eux qui font que je me sens super nulle, faible et que tout cela n’est qu’un manque de volonté ...
vos textes m’apaisent un peu.

Mais oui, la difficulté en ce moment pour moi c’est cette situation d’avoir déjà mis tant de choses en place ... et que ça ne fonctionne pas (même si ça a pu fonctionner à un moment donné , plus en ce moment)

Merci pour tous vos conseils...
Qui sont tous pertinents
Mais malgré ça j’ai plusieurs objections et « oui mais » à répondre.
Et ce n Est pas une façon de fuir ou de ne pas vouloir écouter vos suggestions , qui sont pour la plupart très justes !
Ni un confort que je trouve dans tout cela.
Je garde espoir et je sais que je finirai par y arriver !
Mais malgré tout ...
J’ai comme la sensation, sûrement erronée, que ce n’est pas à moi de bouger mais au monde actuel , et que dans la situation présente tout est plus difficile ...

Je vais essayer de répondre un peu plus personnellement a certaines de vos réponses

Dernière modification par IsadoraD (16 janvier 2021 à  22:31)


Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10900
Inscrit le 22 Feb 2008
8563 messages
Blogs
Bonjour, je pense que tu pourrais essayer une cure hospitaliere de sevrage suivie immédiatement d'un séjour en post cure de plusieurs semaines ou mois.
Ton CSAPA ou l'hopital où tu as été soignée devraient pouvoir organiser ça.
Il faut aussi voir avec ta mutuelle et si besoin en prendre une qui rembourse ce genre de soins.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (17 janvier 2021 à  08:46)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

IsadoraD 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Inscrit le 07 Jul 2017
93 messages
Blogs

G6k a écrit

Tu devrais reprendre le boulot ca aide a avoir un vie plus stable , a se mettre des limites et a moins penser en noir , échanger avec des gens
Tes en train de rentrer dans le cercle conso culpabilité donc reconso reculpabilite ... et puis si tu n es pas occupée tu n as que ca a penser donc ca n'aide pas.

sud 2 france a écrit

Salut, comme dis plus haut si tu as un boulot qui te plaît je te conseille (les conseilleurs ne sont pas les payeurs; mais comme tu es ici pour en recevoir, je me permets) d'y retourner; avoir une vie sociale, ça limite etc... ça a déjà été dit + haut.
Quitte à y retourner en mi temps thérapeutique; ça te laisserait du temps l'autre moitié de la journée pour aller à une hospitalisation de jour en addictologie (ça existe) ou quelquechose dans ce genre là... it.

Oui je comprends ce que vous dites.
Après je ne pouvais pas forcément dire tout dans mon post mais il y a plusieurs donnés qui font que la reprise du boulot est compliquée pour moi en ce moment et participe en plus à mon mal être et à ma rechute actuelle :
- je travaille dans la communication dans un lieu culturel // perte de sens au niveau du travail ces derniers mois, perte de motivation , découragement, déception étant donné que nous ne pouvons plus accueillir de public ...
- un collegue très consommateur et qui gère ( que j ai déjà évoqué dans d autres posts ) qui a voulu « m’aider «  à maîtriser ma conso (cad essayer de me montrer une conso régulière mais maîtrisée , partageee a petites doses ) et qui au lieu de ça m m’a complètement fait replongé : il me faisait prendre 2 traces dans la journée au boulot, et du coup quelques heures plus tard en rentrant je commandais car ça me laissait un gros senstielent de frustration et la sensation de ne pas avoir profiter des effets ...

Donc ces 2 éléments participent aussi à mes angoisses du retour au travail , même si je m y sens bien .
Et de façon général , c est un lieu culturel et festif qui offre des tentations , alcool à bdispo en permanence, et actuellement je peux pas maîtriser mes pulsions donc je. Préfère prendre de la distance ...


Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

V'alchimiste 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 08 Sep 2020
44 messages
Salut c'est sur que c'est difficile remplacer un stimulant, à part par un autre mais ça ne fait que déplacer le problème quand la conso est pas maitrisée. Après tout ce qui as été dis le seul "conseil" que je puisse avoir, c'est que vu que tu que tu ne peux pas trop retourner travailler, tu pourrais tu pas pour faire de longues escapades dans la nature, loin des humains, des villes et des soucis.. Ca peut paraître con dit comme ça mais dans les moment difficile on peut parfois se retrouver en paix l'espace de quelques instants loin de tout, et si ce n'est pas miraculeux ça peut tout de même etre un petit boost pour le moral
bon courage à toi

Hardcore jusqu'à la Mort

Maintenez le peuple dans l'ignorance et la peur, il vous réclamera ses propres chaines et vous livrera lui même ses défenseurs

Hors ligne

 

Bright88 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Jan 2021
1 message
Hello Emma,

Tu es peut être à un moment charnière de ta vie?
A la croisée des chemins.

2020 ça a été une année très compliqué pour pas mal de monde, ça a pu réveillé des angoisses et des peurs qui avait été enfoui très profond.
En tout cas c’était le cas pour moi.

Je me reconnais dans ton discours et ton sentiment de désillusion par rapport au monde actuel.

J’ai l’impression que tu es dans un tourbillon d’énergies négatives.


Voici quelques pistes/conseils qui m’ont permis d’avancer :

-Supprime les applis des réseaux sociaux et évite de regarder les infos tout les jours. (Il faut sortir de la matrice)

-Trouve toi un exutoire : moi je me suis mis à peindre. J’ai peint des trucs vachement dark à des moments et je les ai déchiré. Ça m’a fait du bien.

-Soit bienveillante en vers toi même: face à ton passé face à tes rechutes. Dis toi que tu as fait ce que tu pouvais avec les armes que tu avais à ce moment là - stop à l’autoflagellation

- Accroche toi aux personnes saine et ne reste pas isolé

- fait des choses créatives ou sportives : soit dans l’action pour ne pas rester bloquer dans ta tête.

- fait appel à ta spiritualité : c’est peut et ce qu’il te manque aujourd’hui ? Ça peut passer par la religion , les prières ou par d’autre moyens comme la méditation ou le yoga. C’est ce qui m’a permit d’avancer et d’apaiser mon cœur.


J’espère que ça va te parler Emma. Prend bien le temps de dénouer les sacs de noeuds dans ta tête. Fait face à tes démons et exprime bien tout ce qui ne va pas chez le psy. Déleste toi de tout ce qui est négatif c’est la clé pour sortir de l’addiction.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10900
Inscrit le 22 Feb 2008
8563 messages
Blogs
Bonjour j'ai rajouté à mon post qui conseille une post cure.

Il faut aussi voir avec ta mutuelle et si besoin en prendre une qui rembourse ce genre de soins.

Les délais de RV sont souvent long pour les post cure donc il faut préparer à l'avance. Et en attendant faire comme les autres forumers te conseillent.
Et tu peux préparer et renoncer plus tard si ça va bien. Mais c'est un filet de sécurité.

Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
1900
Inscrit le 08 Aug 2008
9502 messages
Salut Emma,

Je pense qu'il te reste des choses que tu n'a pas essayé (cf titre de ton sujet)

Sur ce sujet :
https://www.psychoactif.org/forum/t3512 … -coke.html

J'explique comment la methadone a haute dose, de pas la lune de miel et son effet antidépresseurs a réussi a me faire arrêter mon addiction au crack.

Après c'est un choix pas facile (passer de la coke a un TSO opiacés) et faut il trouver comme moi (j'ai eu de la chance) un addicto qui accepte de tester ce protocole avec toi.

Quand je l'ai fait on était très peu a être sur ce protocole un peu expérimental et on a tous réussi.

Bref je te laisse lire mon post sur le lien

Courage merci-1

Dernière modification par LLoigor (17 janvier 2021 à  19:35)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2019 messages
Blogs
Pour le boulot, je me répète mais un MI TEMPS THERAPEUTIQUE.....ça veut dire que tu n'y vas que la moitié du temps, c'est quand même un garde fou.... Qu'est ce qui t'empêche de dire au gars qu'il tienne sa poudre loin de toi ??
Et si en mi temps thérapeutique ton employeur t'accorde de venir bosser seulment en matinée ça pourrait pas être un garde fou ?? Même si l'alcool est dispo pas sûr qu'en matinée...
Après si tu attends que le monde change (en bien, en mieux) tu vas attendre très très très très très très longtemps.
Sinon trouver un autre boulot ??

Hors ligne

 

IsadoraD 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Inscrit le 07 Jul 2017
93 messages
Blogs
Merci beaucoup pour toutes vos réponses,

Je suis particulièrement sensible aux conseils de Toxicobartos

Toxicobartos a écrit

Salut Emma,

Ecoutes beaucoup de choses ont déja été dites mais je vais te rajouter un petit conseil qui a marché pour moi: je me suis donnée une période de 2 ou 3 mois, ou j'ai commencé fort (4 grammes par semaines, pris sur un ou deux jours) vers le "une fois par mois (finance oblige).

Tu verras: se dire "je n'en ai plus je ne sais pas quand je vais en reprendre" est extrêmement dur, par contre se dire, "je ne vais plus en avoir mais c'est cool, dans 3 ou 4 semaines je retaperais" et bien ça aide a passer ce putain de craving.

et Bright88

Bright88 a écrit

Hello Emma,

Tu es peut être à un moment charnière de ta vie?
A la croisée des chemins.

2020 ça a été une année très compliqué pour pas mal de monde, ça a pu réveillé des angoisses et des peurs qui avait été enfoui très profond.
En tout cas c’était le cas pour moi.

Je me reconnais dans ton discours et ton sentiment de désillusion par rapport au monde actuel.

J’ai l’impression que tu es dans un tourbillon d’énergies négatives.


Voici quelques pistes/conseils qui m’ont permis d’avancer :

-Supprime les applis des réseaux sociaux et évite de regarder les infos tout les jours. (Il faut sortir de la matrice)

-Trouve toi un exutoire : moi je me suis mis à peindre. J’ai peint des trucs vachement dark à des moments et je les ai déchiré. Ça m’a fait du bien.

-Soit bienveillante en vers toi même: face à ton passé face à tes rechutes. Dis toi que tu as fait ce que tu pouvais avec les armes que tu avais à ce moment là - stop à l’autoflagellation

- Accroche toi aux personnes saine et ne reste pas isolé

- fait des choses créatives ou sportives : soit dans l’action pour ne pas rester bloquer dans ta tête.

- fait appel à ta spiritualité : c’est peut et ce qu’il te manque aujourd’hui ? Ça peut passer par la religion , les prières ou par d’autre moyens comme la méditation ou le yoga. C’est ce qui m’a permit d’avancer et d’apaiser mon cœur.


J’espère que ça va te parler Emma. Prend bien le temps de dénouer les sacs de noeuds dans ta tête. Fait face à tes démons et exprime bien tout ce qui ne va pas chez le psy. Déleste toi de tout ce qui est négatif c’est la clé pour sortir de l’addiction.

Merci beaucoup !
Et aux autres aussi bien sur !

J'ai déjà répondu concernant le boulot.

Concernant l'éloignement géographique, malheureusement à long terme j'y crois pas vraiment (j'ai déjà déménagé pour cette raison et malhereuseument quand on le veut on trouve toujours ... peut importe l'endroit).
Et pour ce qui est de la cure / post cure , je préfère l'éviter pour le moment , même si je ne suis pas contre entièrement.

Mais je n'ai pas eu une bonne expérience à Kairos,
ni durant mes hospitalisations.
Au final j'en viens à minimiser mon cas par rapport aux autres ...
lors de ma post cure, on me regardait comme une petite de rien du tout quand je disais que j'étais accro à la coke depuis 8 mois et que j'en pouvais plus car j'étais endettée de 800 euros ...
La plupart luttait depuis des dizaines d'années, avaient des dettes de bien plus de 1000 euros, étaient complètement marginaux etc ...
On me prenait pour une éduc ...
Même les stagiaires en psychomotricité etc me demandait si j'étais en stage comme éducatrice, comme si j'avais pas la tête assez marquée pour être une patiente.

Et au final, les gens ont souvent tellement envie de parler que j'ai l'impression d'être une éponge et d'être comme fascinée par les parcours de vie de chacun .
Cette cure et les rencontres ne m'ont pas tellement fait du bien, j'ai sniffé de la méthadone, pris du valium que les autres me proposaient alors qu'à l'époque j'avais une dose minim de prozac, fumé des joints, couché avec un mec .. Bref ... je ne pense pas que ca me fera du bien, sachant que je suis en fait dans un environnement sain, bienveillant, avec des gens qui ne conseomment pas et qui me rattachent à la vraie vie (même si je me suis éloignée d'eux malgré moi ces derrniers temps comme je l'ai dit ...)

je ressens souvent le manque de ne pas pouvoir discuter avec des gens "comme moi", et j'ai souvent un sentiment de solitude, mais je cherche a travers les histoires des autres consommateurs des possibilités de me tirer vers le haut, me faire voir les choses autrement etc ....
alors que dans ce genre d'expériences, on se retrouve au milieu de gens aussi perdu que soit, et j'ai l'impression que ça a plus tendance à me donner la sensation que finalement "mon cas n'est pas si grave".
En voyant des cas pires que les miens, je ne me dis jamais "je ne veux pas finir comme ça"... j'ai plus tendance à avoir un sentiment d'imposture
ou à me reconnaitre tellement dans l'autre, me sentir si proche des autres consommateurs,
que finalement ça m'éloigne de mon environnement de cette vie "sobre", cette vie équilibrée et maitrisée qui  me fait peur et à la fois à laquelle j'aimerai tellement pouvoir accéder ...

je ne sais pas si je suis assez claire, et
peut être que tout cela va donner la sensation que je fuis et me donne des raisons de ne pas aller en cure, comme c'est souvent le cas des gens comme moi, mais je crois bien que ce n'est pas ça
au début, 10 mois à peine après avoir commencé, j'étais totalement partante ,
et je me suis fait hospitalisée en psychiatrie début décembre pour cette même raison (besoin de faire une pause, etre coupée du monde, prendre du temps pour moi, avoir l'avis de médecins etc ... )

mais je pense qu'aujourd'hui, à moins d'être vraiment au bout du rouleau, je préfère rester dans mon environnement et que ce n'est pas de ça dont j'ai vraiment besoin
(encore une fois, je me voile peut etre la face, certes, et je ne dis pas que j'en aurai pas un jour de nouveau besoin, mais en ce moment je ne crois pas ...)


////

Je vais un peu mieux depuis quelque jours, même si je sais que ca ne veut rien dire.
j'ai réussi à partir quelques jours chez ma cousine dans une autre ville, ça m'a recalé et fait du bien.
en rentrant vendredi, j'ai reconsommé, et cette fois pas toute seule mais en soirée avec mes voisins
j'ai beaucoup échangé avec mon copain, et j'espère que ca va pouvoir faire bouger les choses un peu, même si je n'attends pas de miracle ...

Je vais poster un autre sujet sur le forum concernant le confinement, car j'ai l'impression que ca a beaucoup de répercussions sur les consommations et qu'on en parle pas forcément suffisament.

En tout cas n'hésitez pas si vous avez d'autres réponses ou expériences à me raconter sur ce sujet.

Merci encore et à bientot,

Dernière modification par IsadoraD (25 janvier 2021 à  23:36)


Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1520
Inscrit le 14 Oct 2013
2019 messages
Blogs
Si ton séjour chez ta cousine t'a fait du bien, retournes y autant que tu peux, c'est toujours ça de pris (enfin de pas pris...).

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3600
Inscrit le 25 Mar 2018
1062 messages
Blogs
Salut Emma,

je suis désolée car je ne peux vraiment pas te donner de bons conseils...je suis à un tournant de ma conso d'opis qui pourrait dégénér et je n'ai jamais rien arrêté sauf le cannabis.

Bref, si j'écrivais ici c'était juste pour t'envoyer du courage : parfois dans les nuages sombres qui encombrent nos horizons on ne voit pas les solutions au loin...

et surtout pour te dire que si jamais t'as envie d'écrire sur ton blog dans ce moment compliqué, je lirai avec grand plaisir tes billets qui me parlent beaucoup au-delà des spécificités des expériences de chacune.

Voilà, voilà, j'espère que petit à petit tu trouveras comment aller mieux.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 3jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 6jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 3jCommentaire de Quayza (41 réponses)
     Forum UP ! 
    Dossage lean
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Passage douane France provenance US vs Hollandais
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a moins d'1mn
    286
    Commentaire de Meumeuh dans [Conseils généraux de...]
    (1988 réponses)
     Forum 
    URGENT MESDAMES MESSIEURS maintenant, 03h12, en pleine redescente...
    Il y a 2mnCommentaire de Oaxaca-na dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Mon sevrage au benzo haute dose arrêt brutal avec Héroïne
    Il y a 2hCommentaire de Acid Test dans [Benzodiazépines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Est ce que parler des drogues conduit à leur interdiction ?
    Il y a 2h
    5
    Commentaire de plotchiplocth dans [Conseils généraux de...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Culture - Esque mon kit de culture de champs magique se porte bien
    Il y a 2hCommentaire de Mrvn10 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Baser - Basé au bica
    Il y a 3hCommentaire de Boissonnette68 dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Santé - Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    Il y a 3h
    4
    Commentaire de TripSitterFR dans [Au coin du comptoir.....]
    (22 réponses)
     Forum 
    Alprazolam - On t’il l’air presser ou pharma ??
    Il y a 3hCommentaire de Psyborg dans [Benzodiazépines...]
    (5 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Acid Test dans le blog de L'Apoticaire
    (37 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 4hCommentaire de ness75i dans le blog de ness75i
    (6 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 1j
    2
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 01:52
     PsychoWIKI 
    Research Chemicals, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    LilSoma nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Bons rappels... dans [forum] Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    (Il y a 5h)
    Ha oui un crystal de coke j'avais jamais vu ça ~MG dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 9h)
    Je suis du même avais x) fdl dans [commentaire de blog] L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    (Il y a 9h)
    merci pour le retour ;) ~ Ak' dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 10h)
    Mirciiii *Lise* dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums