assistant sociaux ?

Publié par ,
1802 vues, 30 réponses
avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
Bonjour je me permet de poster car je me trouve face a un cas de conscience et ne suis pas sur de pouvoir prendre une décision en étant impartial, j'ai dans mon entourage de jeunes parents qui ont des conduites a risques(addiction, drogue, jeux) tout les êtres humain ont se genre de problème mais je vais donner quelque exemple afin que vous puissiez me donner votre avis, je sais que je suis hypocrite en un sens car j'aurais pus(du?) agir plutôt la mère fumant pendant ca grossesse(cannabis) chaque heure mais a ce moment j'était jeune et sous influence(ptc) cela n'excuse pas mon inaction mais bon je donne du contexte. Il y a peux j'ai passé une semaine chez eux et différente chose mon marqué consommateur de cannabis toute la journée mais fume dans une pièce différente quand la petite est réveillé mais bon un enfant ca bouge je ne compte pas les fois ou je suis sortis de la pièce avec elle le père ne voyant pas le problème la nuit j'avais le reflexe d'airer mais bon 5min pas plus comprenez il faits froids..... le dernier boz étant fumer dans le lit fenêtre fermer la chambre des parents et de la petite sont a coté, sur cette semaine 110euro aurons était dépensé dans le jeux(poker, casino) 8e de boisson énergisante par jour la petite est nourris mais mal.(personne ne travaille) j'ai quelque t.o.c donc je ne m'étendrais pas sur se sujet car je suis de partis pris mais il me semble qu'une casserole ne s'utilise pas 3 fois sans être lavé nis même changer la matière grasse. La discussion est possible tout se que je vous dis la je le leurs est dis, il défendent leurs point vus ce que je comprend et comprenne les différents problème savent que c'est socialement mal accepter mais bon c'est comme ca. nous n'en parlions jamais longtemps sous peine de s'engeler, je n'est jamais vus quelqu'un d'aussi defoncé perdre patiente aussi rapidement surtout avec un enfant(qui laisse sont enfant de 3 ans seule dans le bains histoire de continué ca partis de poker tranquillement avec sont pet) sans surprise elle as chuté(la mère n'était pas la cette evement est surement inhabituel mais ca donne du contexte Je suis désolé si ont peux sentir de l'hostilité mais ca m'enrage, toute la famille sont au courants des différents problème parle derrière leurs dos mais reste dans l'inaction, c'est tout simplement odieux. le père est moi même somme de la même famille il a vécu des chose réellement horrible sans que personne n'agisse de même pour moi alors que tout le monde était au courant(drogue, violence) mais cela n'excuse rien ce n'est pas Einstein qui disait que reproduire la même chose encore et encore est attendre un résultat diffèrent était la définitions de la folie? je ne pense pas que des fou soit apte a éduqué un enfant....(méchant?) je n'est décris que la face emmargé de l'iceberg. aujourd'hui quand j'en parle autour de moi ont me conseille de ne rien faire je ne les comprend pas, après tout qui suije pour décidé? personne? mais bon je ne décide pas je signale, mon signalement pourrait provoqué un declic ou de l'hostilité mais quelque chose, l'inaction est un crime? j'ai besoin de pouvoir me regarder sans détesté ce que je vois si je n'est pas posté dans la bonne catégorie mes excuse de même pour les fautesk

Dernière modification par pierre (26 mars 2024 à  17:49)

Reputation de ce post
 
"Je suis désolé si ont peux sentir de l'hostilité". Vraiment ?
 
j'ai même pas les mots. dégoulinant de jugements, limite du voyeurisme -nodarah

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert88champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
855 messages

max.12 a écrit

pas sur de pouvoir prendre une décision en étant impartial

J'ai quelques doutes moi aussi.



max.12 a écrit

je ne pense pas que des fou soit apte a éduqué un enfant

Dans ce cas, ne néglige surtout pas la contraception.



max.12 a écrit

j'ai besoin de pouvoir me regarder sans détesté ce que je vois.

Ouais, ben pour ça t'as encore du taf...

Quand on ne voit que soi-même, c'est qu'on ne voit rien du tout.

En attendant, essaye de faire mentir les miroirs.

EDIT: J'ai oublié de signer, mais c'est moi qui t'ai mis un rouge.

Dernière modification par Pesteux (17 mars 2024 à  05:03)


Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
tu as raison. Merci se site ma sauvé la vie aurevoir

Dernière modification par max.12 (17 mars 2024 à  05:24)

Hors ligne

 

linec13 femme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert13champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Oct 2015
492 messages
Blogs
Mais quel rapport avec les assistants sociaux ?

A kiss makes my whole day, anal makes my hole weak

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
je voulais juste savoir si contacté un organisme pouvais ameliorer la vie l'znfant et votre ressentis la dessus, ma syntaxe est aussi merdique que mon repos, etre autodestucteur je ne juge pas mais infligé ca a un enfants, il ont voulus cette enfant

Dernière modification par max.12 (17 mars 2024 à  13:11)

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
12105 messages
Blogs
Alors, au vu du texte que tu as effacé, chose impardonnable dès que des réponses sont faites, tu es bourré de certitudes négatives à propos de la santé de l'"ENFANT ROI"
à qui tu prêtes une faiblesse physique telle que traverser une pièce où quelqu'un a fumé un joint est criminel.

Alors que mes enfants ont baigné dans des volutes de cannabis, personne ne fume dans leurs maisons ou vivent leurs enfants. Ils ne sont pas fumeurs eux-mêmes 

Faux, et ultra-faux. Les arguments que tu as développé sont de l'ordre du préjugé pour lequel je peux les citer en contre-exemple. Nés en 79 et 82 dans une débauche de toutes sortes de drogues, ils ont grandi et se sont construit en tenant compte de cela et cela a donné un docteur en physique fondamentale passionné par ce qu'il fait et l'autre est devenu un des batteurs (musiciens) influents de sa génération. Le groupe dans lequel il se réalise est régulièrement cité par France Musique . ET il répète à envie à ses deux compères que quand il était petit, il écoutait de la super bonne musique dans ma voiture (Mahavishnu Orchestra + Prince + Franck Zappa) et que cela l'a marqué à vie, tellement il trouvait ces musiques magnifiques.

L'existence ne se réduit pas en bien et mal, c'est un long voyage dans lequel ce que l'on croit nocif peut être ce sur quoi les enfants se construisent ou pas.

Fil qui sait que tout ke sujet va partir en poubelle.
Reputation de ce post
 
Ce que l'on croit nocif peut être ce sur quoi les enfants se construisent. PTX.
 
Mieux vaut éviter de penser en bien et mal et surtout en 2024 !
 
Baignée dans la fumée toute mon enfance. Je ne vois pas non plus le problème. N

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
j'comprend, j'avais besoin d'entendre cela, je pense..
je me sais stigmatisant mais ne veux nuire a personne. (tu minimise elle ne passe pas dans une pièce ou un j a était fumé elle vie fenêtre fermer dans un appart enfumé, ce n'est pas un euphémisme.
Le sentiment de honte ma envahie excuse la suppression du message
Cependant la violence crée des traumatisme est se trouve être a l'origine de bon nombre de pathologie, rester inactif face acela est inconcevable pour moi.
je me rappelle de ma mère qui m'as fais vivre dans un festival permanent a domicile qui m'allumé quand je l'as laissé dormir pendant plus de 30min, tout l'entourage avais connaissance de se problème, personne n'as agis il se sont éloigné, je trouve ca dommage.

Dernière modification par max.12 (17 mars 2024 à  14:41)

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert88champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
855 messages

max.12 a écrit

Le sentiment de honte ma envahie excuse la suppression du message

La honte obscurcit l'esprit.


max.12 a écrit

Cependant la violence crée des traumatisme est se trouve être a l'origine de bon nombre de pathologie, rester inactif face acela est inconcevable pour moi.

Ici, la violence est avant tout dans tes yeux.

C'est ta propre histoire que tu vois chez les autres.

Tu ne pourras aider personne tant que tu n'auras pas mieux digéré ton propre vécu.


max.12 a écrit

je me rappelle de ma mère qui m'as fais vivre dans un festival permanent a domicile qui m'allumé quand je l'as laissé dormir pendant plus de 30min, tout l'entourage avais connaissance de se problème, personne n'as agis il se sont éloigné, je trouve ca dommage.

Je ne comprends pas tout bien ce que tu as vécu, mais ça n'a pas l'air marrant du tout. Compassion. Mais comment peux tu comparer ça à la situation que tu nous décris ?

Dans ton message pour me répondre (que tu as édité plusieurs fois en changeant totalement le sens), à un moment, tu avais écrit "je ne demande que ça d'apprendre".

Ben commence par t'occuper de toi, et par accepter qui tu es, ce que tu consommes ou ce que as consommé, sans en avoir honte.

Relève la tête, et tu pourras regarder les autres sans mépris.

Et croiser des miroirs qui te font des clins d'oeil.

Premier exercice : parler en JE, par témoignage personnel.

Ca veut dire parler de toi, pas de comment tu penses que tes proches doivent vivre et élever leur enfant.

Dernière modification par Pesteux (17 mars 2024 à  14:44)


Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
tu as tout a fais raison. aussi bête que ca puise paraitre c'est vraiment différents quand ont nous le dis.
Merci d'avoir fait evolué ma pensée.

Dernière modification par max.12 (17 mars 2024 à  16:06)

Hors ligne

 

avatar
Orpha femme
Banni
France
champi vert17champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Aug 2023
80 messages
Blogs

max.12 a écrit

le père est moi même somme de la même famille il a vécu des chose réellement horrible sans que personne n'agisse

Salut, loin de moi l'idée de vouloir être désagréable mais rien que cette phrase me choque.

Cet homme est de ta famille, tu expliques toi-même qu'il a de toutes évidences beaucoup souffert (et sans doutes souffre t-il encore aujourd'hui de manière plus ou moins présente...) et tu envisageais réellement de signaler sa situation à des services sociaux ?

Si tu as connu toi-même la souffrance, comment peux-tu ne serait-ce qu'un instant, penser à en infliger davantage à quelqu'un ? Et notamment quelqu'un de ta famille ?

Tu sais je pense que les comportements que tu décris sont PEUT-ÊTRE l'expression de cette souffrance encore présente ou d'un éventuel mal-être, pourquoi chercher à l'enfoncer en faisant en sorte qu'on lui retire son enfant- qu'il aime sans doutes probablement beaucoup- ? Au lieu de ça, pourquoi ne pas lui proposer une après-midi tout les deux et avoir l'occasion de parler entre hommes (hors contexte de chez lui, sans son enfant et surtout, sans le juger ni l'accuser)

Je pense que la discussion est la meilleure des solutions.
Autant tes propres blessures te font percevoir une situation de manière beaucoup plus dramatique que ce qu'il en est réellement.

Il est difficile (impossible) de juger une situation globale sur certains éléments pris individuellement.

En tout cas si tu veux protéger cette enfant, gardes en tête que la faire retirer à ses parents serait une souffrance bien pire (et à vie) que ce que tu décris (sans réels fondements ?)

Discutez. C'est LE chemin.

Orpha

Reputation de ce post
 
Beau message et bons conseils. Nineta
 
Beau message et super bien écrit ! /GordRenoC17

“Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil.”

“Il n’y a qu’une liberté, et son nom sera toujours écrit avec les lettres du sacrifice et du deuil.”

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert38champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3728 messages
Blogs
Salut,

Perso je trouve que la maltraitance sur des enfants c'est inacceptable.
Mais ça n'a rien à voir avec les conso.
On peut être des parents qui ne consomme aucun produit et maltraiter ses enfants et vice-versa être des gros défoncés de la vie et assurer avec les gosses.

Si c'est une personne de ta famille commence par échanger avec lui en dehors de toute accusation concernant les conso.
Certes jusqu'aux années 2000 c'était courant de fumer à l'intérieur et complètement normal que des parents fument chez eux (en faisant respirer aux gosses). Je dis pas que c'est bien, mais ce n'est pas en soi de la vraie maltraitance.

Le problème c'est plutôt la violence (« il perd patience »...jusqu'à quel point ??), le fait que le gosse soit seul quand il devrait pas et qu'elle ne puisse pas se nourrir correctement.
Essaie d'échanger avec ton proche en pointant ces problèmes et non pas les faux jugements du genre "ils sont défoncés". On s'en fout, ce n'est pas le problème...!!

Mêler les assistants sociaux tout ça...bah je suis sceptique car ils sont débordés, parfois il laissent passer des choses inacceptables et d'autres sur la base de stigmatisation arrivent à mal juger les parents. En tout cas, bien avant de l'information préoccupante pour moi échange vraiment avec les parents sur la base de ton ressenti, mais en ayant en tête que les consos ça a bon dos, mais le problème n'est pas là.
Et si t'es présent, tu peux peut être leur proposer de leur filer un coup de main quand ils ne sont pas dispo, prévoir une caisse pour les courses de bouffe ou colis alimentaire (reste aux du coeur, secours populaire) bref si tu veux t'engager pour cette enfant pour moi contacter direct les services sociaux reste une bonne façon d'avoir bonne (et fausse) conscience, sans forcément ameliorer le quotidien de la petite.

Essayer de proposer des coup de mains, échanger sur des choses qui te dérangent (car c'est craignos et pas juste sur le jugement de la conso hein) etc ça me semble la meilleur façon pour que la petite puisse vivre dans un environnement pas trop pourri (sinon aimant dans l'idéal...sad

fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
Il y a un enorme quiproco je mexprime vraiment mal je suis en pleins sevrage il me faut juste du repos et je reedit, vos reponse mon cependant aidé et en me relisant je me dis que davoir supprimé le messages au przmiere abord etait une bonne idée, le message ne reflete nis ma pensée nis la realité des faits, par contre avant de demandé lavis de parfait inconnue jai bien entendu ouvert le debat avec lui, de nombreuse fois et brisé le "tabou" qui regné dans ma famille en ouvrant la discusion
Il y a tres clairement violence psychologique et physque

Dernière modification par max.12 (18 mars 2024 à  05:00)

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert38champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3728 messages
Blogs

max.12 a écrit

jai bien entendu ouvert le debat avec lui, de nombreuse fois et brisé le "tabou" qui regné dans ma famille en ouvrant la discusion
Il y a tres clairement violence psychologique et physque

Salut,

Oui tu peux essayer d'échanger avec lui, déjà poser les problèmes.

Et la violence n'a pas lieux d'être, encore moins avec des enfants.

En effet, si t'arrive pas à faire changer les choses en échangeant etc, l'information préoccupante ça peut être un dernier recours. J'espère tu n'aura pas à arriver là !

Mais quoi qu'il en soit, rappelle toi que le problème c'est les violences et non pas les conso et même si les conso peuvent être des catalysateurs, ce n'est pas elles le problème !!

De quel type de violences psy et physiques as-tu été témoin ? Tu peux lâcher un peu en nous racontant...


fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert88champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
855 messages

Bonjour


A mon sens, la seule maltraitance infantile à prendre au sérieux dans cette histoire, c'est celle qu'a subie l'OP.

En ce qui concerne la fille de ses proches, je pense que son témoignage manque cruellement de recul.

Pour moi, max.12 est complètement pris par sa culpabilité, et c'est de ça qu'il nous parle en premier lieu, par projection réflective.

Vous ne trouvez pas ça bizarre que pour ouvrir un échange sur la maltraitance infantile, l'OP poste un message qui ne parle quasiment que de lui, de ses préjugés sur le jeu et la drogue, de son hypocrisie, de sa culpabilité, de son inaction, de ses tocs (d'ailleurs, il nous donne même les montants exacts dépensés, cette famille, et des explications sur le nettoyage des casseroles en faisant lui-même le lien) ?

Et maintenant, après l'avoir effacé, il renie de nouveau son premier message, qui d'après lui "ne reflète ni sa pensée ni la réalité des faits", tout en nous confiant qu'il est en plein sevrage.

Pour moi, max.12 vit un moment très difficile, et c'est de ça qu'il essaye de parler, en ayant bien du mal à parler en JE, à cause de sa culpabilité.

Si le problème c'était vraiment une maltraitance à dénoncer, c'est pas sur PA qu'il serait venu le faire.

L'encourager à s'occuper de ce qui ne le regarde pas, en prenant au sérieux son histoire de maltraitance infantile pour quelqu'un d'autre, et non pour lui-même, ça me semble une très mauvaise idée. C'est l'encourager dans ce mécanisme de projection, ça peut causer des décompensations, des conflits familiaux potentiellement violents, induire des fausses convictions ou des faux souvenirs, etc. Ca peut aller très loin (ex Outreau). Ca part d'une bonne intention, mais au final, j'ai peur que ça soit dangereux pour lui, et pour les autres.

Quand je dis "dangereux pour lui, et pour les autres" je pèse mes mots.

Mes deux centimes...



max.12 a écrit

Il y a tres clairement violence psychologique et physique

Comment ça se fait que c'est seulement quand t'es un plein sevrage que tu t'en préoccupes ?  Comment ça se fait, alors que tu veux nous convaincre, que tu ne nous donnes aucune info supplémentaire, à part que t'es en sevrage ?

Mec t'es coupable de rien, tout le monde se sent coupable tout le temps, et particulièrement durant un sevrage difficile. Tu ne pourras pas racheter ta culpabilité en te transformant en sauveur. Tu te sentiras toujours aussi coupable si tu t'y prends comme ça, ça n'aura jamais de fin. Tu vas te faire du mal, et tu risques de faire du mal à tes proches en foutant la merde dans leur cellule familiale.



Amicalement.


PS : Ne croyez pas que je suis insensible au problème de la maltraitance des enfants, je connais la question de bien trop prêt.

Reputation de ce post
 
Voilà ce que ça donne quand on prend de la hauteur ;) well done

Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

AnonLect homme
Psycho sénior
champi vert15champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 26 Jun 2019
551 messages

Pesteux a écrit

Salut,

A mon sens, rien ne sert de psychologiser à ce point sur la base de 2 messages :).

Le problèmes n'est pas la conso mais la maltraitance eventuelle, c'est ce que l'OP doit comprendre.

Et si objectivement il y a maltraitance, parents UD ou pas, il faut en effet agir... :)

Mais ce n'est pas sur PA qu'on pourra directement lui dire s'il devrait ou pas AMHA :).

Sauf pour dire que la simple conso de drogue ne constitue pas en soi une maltraitance, ni n'est incompatible avec le fait d'être de bons parents.

drogue-peace

Dernière modification par AnonLect (19 mars 2024 à  07:51)

Reputation de ce post
 
+1

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

AnonLect a écrit

Sauf pour dire que la simple conso de drogue ne constitue pas en soi une maltraitance, ni n'est incompatible avec le fait d'être de bons parents

Salut Anon!

J'ai lu tous les posts avec intérêt, on est bien d'accord que le problème de cet enfant (enfin plutôt de Max j'ai l'impression) n'a rien à voir avec les consos de ses parents j'avais même ouvert un sujet là dessus. Si problème il y a d'ailleurs....

Tu sais Max on est beaucoup a avoir grandi avec des parents consommateurs ou même être parents en étant consommateurs. Effectivement on ne peut pas cibler ce phénomène si les parents gèrent leurs consos et s'occupe bien de leur enfant.

Je sais pas si t'as déjà un peu voyagé car le coup de poêle sale sérieux...? On ne né pas tous dans les meilleures conditions et on fait avec ( tant qu'on ne parle pas d'inceste, de maltraitances physiques ou de négligences graves), donc moi ça me choque pas en vrai ce que tu racontes désolée.

Tkt j'en ai vu des situations chelous ek les gosses... et pour moi faire enlever un enfant à ses parents alors qu'il n'est pas en danger, je trouve ça affreux ( et pourtant je suis fille d'assistante sociale justement XD).

max.12 a écrit

tout se que je vous dis la je le leurs est dis, il défendent leurs point vus ce que je comprend et comprenne les différents problème savent que c'est socialement mal accepter mais bon c'est comme ca

J'ai l'impression que ça te fait un gros écho et je sens vraiment ton inquiétude. Je pense que c'est là dessus qu'il faut que tu travailles avant tout. Si tu veux être aidant pour tes proches, ne péte pas un câble sur PA, évite de trop les fréquenter pour le moment si ça te fait du mal. Occupe toi de toi et de ton sevrage. D'après ce que j'ai lu, j'ai l'impression qu'il ne sagit pas d'une situation préoccupante pour cette petite.

Prends soin de toi, ne culpabilise pas.. tu n'es responsable de rien dans cette histoire en vrai non? 0n ne peut pas sauver le monde, Je ne sais pas quel âge tu as mais l'expérience te fera réaliser que rien est lisse et qu'on grandit finalement TOUS dans une forme d'instabilité. La faute aux mœurs pour moi....

Ça va aller ne tkt pas... et ouvre un thread sur ton sevrage si tu en ressens le besoin, ça ça fait partie des missions de PA wink

NARTROUV courage

Dernière modification par Nineta (19 mars 2024 à  11:53)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert102champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11905 messages
Blogs
Bonjour, je ne sais pas si tu connais les therapies breves. Elles consistent souvent  à trouver LE declic qui change  les choses. Bien sûr dans la ref suivante c'est le domaine des professionnels mais tu peux t'en inspirer pour trouver le petit geste que tu peux faire à ton niveau. N'essaie surtout pas de t'improviser therapeute.

https://www.medoucine.com/pratiques/therapie-breve

Par exemple t'occuper de l'enfant en jouant avec lui, aider la femme à faire ses activites (courses, menage etc..) à toi de chercher. Et ça peut changer avec le temps. Mais surtout ne motive pas cette action par rapport à eux mais à toi. "ça me fait plaisir de vous aider" (ref le parler en JE style "JE veux vous aider" et non "TU devrais arreter de te droguer".)
L'effet symbolique d'un "petit rien" n'est jamais à negliger. L'effet du battement d'ailes du papillon qui declenche une tempete à l'autre bout de la planète. Mais il faut savoir prendre le temps !
Amicalement

https://nospensees.fr/leffet-papillon/

https://www.therapiebreve.be/methode/mi … apie-breve

https://ghylainemanet.com/tha%EF%BF%BDr … e_357.html

https://www.mieux-etre.org/Therapie-bre … -Alto.html

Dernière modification par prescripteur (19 mars 2024 à  11:27)

Reputation de ce post
 
Ne motive pas cette action par rapport à eux mais à toi. PTX
 
Message très clair et efficace /GordRenoC17

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert88champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
855 messages

Salut !


Perso, je pensais comme filousky au début, que le sujet allait partir en poubelle.



AnonLect a écrit

A mon sens, rien ne sert de psychologiser à ce point sur la base de 2 messages :)

2 messages, c'est très léger, on est bien d'accord. Mais c'est tout ce qu'on a.

Perso, je préfère psychologiser à partir de 2 messages seulement, que t'imaginer une maltraitance à partir de 3 mots extraits de ces 2 messages sans tenir aucun compte du contexte. (prejugé, hostilité, culpabilité, etc.)

Et je n'en conclus pas qu'il n'y a pas de maltraitance, mais qu'on ne peut vraiment pas savoir, étant donné le manque de recul de max.12.


Perso, je pense qui si quelque chose doit être fait, c'est surtout de s'intéresser à ce que raconte la gamine, sans rien lui suggérer, ni lui faire subir un interrogatoire. Je pense qu'étant donné la position de max.12 dans cette histoire, ça va être difficile. C'est extrêmement délicat à faire, et les services sociaux sont les champions de la bourde en ce domaine. Pour que le bénéfice/risque de les appeler soit positif, il faut vraiment qu'il se passe des choses affreuses très très abominables++. Ca ne semble pas du tout le cas ici.

J'aime bien le message de Prescripteur :
- N'essaie surtout pas de t'improviser thérapeute.
- Parler en JE style "JE veux vous aider" et non "TU devrais arrêter de te droguer"


J'ajouterai qu'il ne faut pas seulement PARLER en JE, mais aussi PENSER en JE. Ce qui est plus difficile, et demande plus d'entraînement.

Au vu des 2 seuls messages que nous avons, je crois que max.12 va avoir bien du mal à parler/penser en JE. Mais je me trompe peut-être.

Chacun donne son avis, je persiste dans l'idée que l'encourager à agir est une chose dangereuse.

Pas seulement si il n'y a pas de maltraitance infantile, mais également si il y en a.


Amicalement.


PS: Je pourrais développer plus longuement et avec plus de nuances, mais j'ai pris de bonnes résolutions quand à la longueur de mes posts, surtout qu'on que si on part dans la prise en charge de la maltraitance, on est loin du thème du forum.

Dernière modification par Pesteux (19 mars 2024 à  13:29)


Analysez vos drogues à distance via PsychoACTIF

     ~~~~~~~~~~ Confidentiel Anonyme Gratuit ~~~~~~~~~~~~
     ~~~~~ Pour toute demande : analyse@psychoactif.org ~~~~~

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Bonjour, je ne sais pas si tu connais les therapies breves.

Salut,
C'est plus ou moins ce qui est pratiqué dans les PMI, non?

J'adore cette approche, pour moi je trouve que c'est un bon accompagnement..


prescripteur a écrit

Mais il faut savoir prendre le temps

Et là je pense que l'OP en a vraiment besoin.. mais pour lui dans un premier temps.

max.12 a écrit

Merci d'avoir fait evolué ma pensée.

Qu'en penses-tu Max d'ailleurs ?

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

AnonLect a écrit

Et si objectivement il y a maltraitance, parents UD ou pas, il faut en effet agir

Je pense que la violence de l'objectivité peut engendrer de la souffrance....
J'aurais plutôt parlé d'une possible forme de maltraitance. Car il me semble que l'objectivité pour définir une maltraitance mène forcément sur une mauvaise piste pour aider l'enfant. C'est pour moi, beaucoup plus compliqué que ça.

Nartrouv les psychos

Dernière modification par Nineta (19 mars 2024 à  18:50)

Hors ligne

 

avatar
max.12 homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune1cxhampi rouge4
Inscrit le 11 Jul 2019
15 messages
Je prends vraiment à cœur ce que vous dites et je tiens à vous remercier profondément.
Vous avez tout à fait raison, je vais m’inspirer de nos échanges pour clarifier mes idées.
Pour être tout à fait honnête, je ne me voyais pas comme quelqu'un de stigmatisant ou d’intolérant. J'étais conscient de ne pas être le modèle de l’ouverture d’esprit, malgré mon envie d’y parvenir, mais je ne pensais pas que c'était à ce point.
Dans ma famille, je ne suis pas reconnu comme celui qui porte le plus de jugements.
Il est essentiel d'éviter toute forme d'isolement suite à cette discusion que j'ai entamé.

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

max.12 a écrit

J'étais conscient de ne pas être le modèle de l’ouverture d’esprit, malgré mon envie d’y parvenir, mais je ne pensais pas que c'était à ce point

Salut Max!

Pour moi on est TOUS dans la stigmatisation et dans le jugement. On est pas responsable de cet état de fait et ce que je trouve génial sur ce forum c'est qu'on apprend justement à deconstruire cette espèce de structure cognitive qui vient d'une éducation dans une société qui prône la performance.

L'objectif de ne pas être dans la stigmatisation, c'est, selon moi, une capacité de recevoir avec bienveillance la personnalité et les comportements de l'autre (avec toute sa complexité) et surtout de le respecter.

Pour moi, ne pas être stigmatisant c'est réellement savoir faire preuve d'empathie. On enferme pas la personne dans une case, on la reconnaît comme un être à part entière qui a des besoins comme tout à chacun. Je pense que la stigmatisation tue à petit feu,
l'humanité dans le sens où elle nous éloigne les uns des autres et qu'elle nous enferme dans la culpabilité... Je trouve que ça manque cruellement d'harmonie dans cette histoire..

Mais c'est un travail de très longue haleine...et ça n'a pas sa place sur ce forum ça c'est sûr.

Pour finir sur une petite note plus positive, je vis à la Réunion et on adore se foutre de la gueule des gens, tout le monde prend cher que tu sois zoreil, kaf, yab, riche, pauvre etc... au premier degré ça peut paraître vraiment dégueulasse mais quand on prend un peu de hauteur on se rend compte qu'on est un des seuls endroits dans le monde où tu peux avoir dans la même rue, une mosquée, un temple hindou et une église catholique sans qu'il y ait le moindre problème.

Et sinon quand on est en mode rigolus en teuf avec des potes on  aime bien se mettre un peu à l'écart et jte jure max.12 tout le monde prend cher, c'est vraiment très très limite parfois, les personnes sous , les tazés, les mal habillé, les personnes bourrées, à savoir que nous aussi on est à balle. On fait en sorte que personne ne nous entende évidemment... car le second degré n'est pas toujours compris. En fait je crois que quand on fait ça,
on fait un grand doigt d'honneur à la stigmatisation car c'est d'elle dont on se moque en vrai. Bref tout ça pour dire que ça peut avoir un effet libérateur d'être dans le jugement et la stigmatisation mais si ça reste de l'humour entre proches et surtout pas sur un forum visité par des milliers de personnes wink

Culpabilise pas prend soin de toi on est dans le débat pas dans le combat! T'es pas une merde parce que tu as été stigmatisant dans ce thread, ça arrive à tout le monde et on apprend de ses erreurs. Et en l'occurrence là, c'est la peur liée à la situation d'un enfant qui t'a fait parler ainsi, sérieux ça peut s'entendre.

Je crois que t'as capté le truc. Ce que je voulais dire à travers ce message c'est que j'aime le bon sens mais j'emmerde les biens pensants XD. Nan en vrai je voulais juste te rassurer un peu ").

Nartrouv

Dernière modification par Nineta (20 mars 2024 à  11:15)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert102champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11905 messages
Blogs
Bonjour, il est vrai que dans le cas de "la drogue" la stigmatisation est particulière. Car elle se base sur un discours repressif qui n'a en rien en vue le benefice de la personne.
La stigmatisation est donc totalement negative.
Mais , comme medecin, je peux penser à des stigmatisations positives. Quand je vois un patient qui vient me consulter (ce n'est plus le cas, je suis retraité) et que son aspect physique ou ce qu'il me dit m'evoque telle ou telle maladie pour laquelle je peux l'aider c'est en quelque sorte une stigmatisation positive. Si, evidemment cela ne me sert pas à lui imposer un bilan ou un traitement.
Donc je pense que  le discours sur la stigmatisation demande une analyse mais que celui sur "la drogue" tend à nous mettre de la confusion dans les pensées.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Donc je pense que  le discours sur la stigmatisation demande une analyse mais que celui sur "la drogue" tend à nous mettre de la confusion dans les pensées.

J'avoue qu'elle est compliquée celle là....

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs
Bon allez une dernière petite anecdote.

On s'est fait une private entre potes en métropole pour un anniversaire et vers minuit ya un groupe de personnes qui arrivent avec des mega looks de cassos qui avaient plus de dents, des grosses chaines , survets dégueulasse, les gros beauf à balle de Ke, avec de la morve sur la gueule. flippant.. on est beaucoup a être tombé dans le panneau en ne voulant pas  aller vers eux, du genre oui nous on tape mais on en est pas là quand même...

Au matin, ce groupe de personne qui finalement avaient joué un jeu de rôle toute la nuit, ont enlevés leur déguisement et j'ai capté que c'était en fait une performance artistique militante... la claque dans la gueule que je me suis prise.... laisse tomber...

Je trouve cet exemple très concret et bravo à eux. Objectifs; ouvrir les consciences et faire encore une fois un gros doigt à la stigmatisation. Champions.

Nartrouv les psychos

Dernière modification par Nineta (20 mars 2024 à  11:42)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert102champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11905 messages
Blogs
Bonjour, ton anecdote illustre à mon avis mon propos. Quand la presentation est volontairement fabriquée de façon à evoquer des sentiments negatifs on a du mal à raisonner (et c'est ce qui etait cherché). C'est la même chose avec le discours dominant sur "la drogue" qui est volontairement fabriqué pour construire des sentiments de rejet, on a du mal à raisonner correctement. Et, comme le souligne Pierre, les professionnels , même dans le domaine de l'addictologie, s'y laissent prendre.

Mais quand la verite n'est pas trafiquée volontairement la place des signes, symptomes, stigmates peut devenir plus objective.
Par exemple dans mon village il y a une fête annuelle et un de ces soirs de fête des loubards du coin ont debarqué. On a craint le pire et essayé de le prevenir  mais en effet ça c'est terminé en bagarre.  Peux t on parler de stigmatisation, dans son sens negatif, ou de signes permettant de prevoir un probleme ?

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (20 mars 2024 à  12:09)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs
Re,
Dans mon cas, cette expérience m'a permise de porter un autre regard sur l'apparence parfois trompeuse. A cette même soirée, il y avait un mec à balle de Ke qui a parlé une autre langue toute la nuit (incompréhensible pour moi qui n'avait pas consommé la même chose). Et pareil je me suis dit, putain le pauvre... dégât des drogues.

Au petit matin, entre deux poutres nous avons eu une longue conversation très fluide qui m'a permise de découvrir une personne exceptionnelle. Double claque, même si je ne doutais pas du fait que c'était un frère, j'étais inquiète pour lui dans la nuit alors qu'il gérait parfaitement sa perche. Projection....

prescripteur a écrit

Mais quand la verite n'est pas trafiquée volontairement la place des signes, symptomes, stigmates peut devenir plus objective.
Par exemple dans mon village il y a une fête annuelle et un de ces soirs de fête des loubards du coin ont debarqué. On a craint le pire et essayé de le prevenir  mais en effet ça c'est terminé en bagarre.  Peux t on parler de stigmatisation, dans son sens negatif, ou de signes permettant de prevoir un probleme ?

Je pense que parfois en anticipant trop une situation on finit par la créer nous même... Ces "loubards" ont peut-être été tellement stigmatisés qu'ils se le sont bien appropriés et qu'il n'ont guère le choix de jouer le jeu qu'on leur a "imposé".
Du coup, je pense, que si ces gars-là débarquent dans un bal et qu'ils sentent une angoisse de la part des autres, ben ça me paraît normal qu'ils rentrent direct dans le mauvais game. Peut-être que tout est question d'accueil dans ce genre de situation ?... je sais pas

Après, on peut parler de l'instinct qui prévient d'un danger potentiel (ça peut être stigmatisant mais pour moi c'est plus complexe que ça ). A mon sens, il faut savoir faire la part des choses tout en gardant cet instinct primitif essentiel à notre bien être voir à notre survie dans certaines situations...

Je pense que l'instinct évolue en même temps que nous, grâce à notre parcours, nos rencontres et expériences. Je ne pense pas que l'instinct se base sur une tenue vestimentaire où sur la vision d'une personne defoncée mais plutôt sur un comportement, une vibration étrange qu' émane la personne qui nous fait douter de son intention.

Du coup est-ce que l'instinct est lié à la stigmatisation? Je pense que si on a trop la tête dans le guidon oui. Dans ce cas là ,il me semble que c'est quelque chose à travailler.

Voilà pour moi

Dernière modification par Nineta (20 mars 2024 à  13:27)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert102champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11905 messages
Blogs
Pour mon village c'etaient des loubards habitués des bagarres dans toutes les fêtes où ils allaient et donc bien connus. Comme on lit souvent dans la presse  "favorablement connus des services de police".

Je pense qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais instinct mais des instincts utiles ou inutiles et entrainant des comportements utiles ou inutiles et surtout contraires à ses valeurs ou non.
Par exemple dans ton anecdote le premier instinct etait de dire "craignos" mais si ça te pousse à verifier si cet instinct est approprié par exemple en discutant avec les gars, comment qualifier cet instinct ? Il ne se qualifie que par le resultat. Si tu t'aperçois que les mecs sont sympas alors en effet il etait inapproprié mais s'ils te cherchent des noises, il t'aura utilement mis en garde.
Donc l'instinct est un premier temps d'un comportement complexe et tu peux en tenir compte ou pas. C'est le comportement global qui peut etre bon ou mauvais.
Ceci dit, il peut etre bon de travailler sur ses instincts (pour les supprimer ou les modifier) si on s'aperçoit qu'ils sont inutiles, abusifs ou non ethiques.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (20 mars 2024 à  13:45)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs
Nos messages viennent de se chevaucher car j'ai reformulé la fin de mon message désolée je viens de voir ta réponse et je le dis que j'aurais dû corriger plus tôt....

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert57champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
458 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Donc l'instinct est un premier temps d'un comportement complexe et tu peux en tenir compte ou pas

Personnellement, j'en tiens toujours compte. J'ai trop souffert, je n'ai plus envie de revivre ce que j'ai vécu. Le monde dans lequel on vit est comme une jungle pour moi. C'est mon instinct de survie qui fait que je suis toujours là, car au vu de mon parcours ça aurait vraiment pu très mal finir. La raison est du second ordre pour moi maintenant. Et là, je pense aussi qu'avec le temps on devient de plus en plus intuitif...

Dernière modification par Nineta (20 mars 2024 à  20:08)

Hors ligne

 

Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Pied de page des forums