4-FA (4-fluoroamphetamine), effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Révision datée du 17 octobre 2017 à 12:37 par Pierre (discussion | contributions) (Qu'est ce que c'est ?)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

La 4-FA ou 4-Fluoroamphetamine ou 4-FMP est un produit psychoactif de la famille des phenethylamines et des amphétamines. Il a des effets stimulants et empathogènes. C'est un Research chemical qui a été classé comme stupéfiant en France en mars 2011.


Bref historique

Le 4-fluoroamphétamine a été synthétisé pour la première fois par Alexander Shulgin, qui a développé une grande variété de substituts d’amphétamines du type phényléthylamine.

Le 4-FA est entré sur le marché des drogues récréatives en 2001.

Depuis 2008, la 4-FA a fait l’objet de nombreuses saisies en Europe. Elle a souvent été retrouvée dans les comprimés vendus comme de l’ecstasy. Des poudres et des liquides ont également été saisis. En France, trois collectes de 4-FA ont été rapportées en 2009 par le dispositif SINTES (Système d’Identification National des Toxiques et des Substances) de l’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanie (OFDT). Le produit consommé avait à chaque fois été présenté comme de l’amphétamine.

Qu'est ce que c'est ?

Molécule de 4-FA en 2D
4-FA en poudre
4-FA en poudre
4-FA en cachet sous la forme "Rollex rose"

Présentation

On le trouve le plus souvent sous forme de poudre blanche ou encore de tablette. Il a été trouvé dans des cachets vendus comme de l'ecstasy.

Structure chimique

Phénétylamines stimulantes dérivées de l’amphétamine avec un fluor (4-FA) sur le cycle aromatique

Autres noms

4-Fluoroamphetamine; 4-FMP (4-fluoro-a- methylphenethylamine), para-fluoroamphetamine; RDJ

Légalité

La 4-FA est classée sur la liste des stupéfiants. la Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes (CNSP) s’est prononcée, lors de sa réunion du 17 décembre 2010, en faveur de l’inscription de la 4-fluoroamphétamine sur la liste des stupéfiants.[1]

Pharmacologie

La 4-FA agit en libérant de la dopamine, de la sérotonine et de la noradrénaline et en inhibant leur recapture.

À la différence de l’amphétamine, la 4-fluoroamphétamine inhibe la recapture de la sérotonine de manière beaucoup plus prononcée mais sans pour autant provoquer un épuisement des stocks.

« Tu peux toujours la sniffer, mais d'après les nombreux retours sur le 4-FA, la prise en oral présente une biodisponibilité équivalente voire supérieure au sniff. Je ne te dit pas que c'est le cas dans l'absolu, mais c'est ce que jai cru comprendre en fouillant partout sur les forums spécialisés et en lisant les retours des utilisateurs. C'est une amphétamine substituée (atome de fluor en quatrième position du groupe phényl), donc oui proche du "speed" mais pas identique pour autant puisque la substitution confère à la molécule une action non négligeable sur la sérotonine, ce qui n'est pas le cas avec l'amphétamine "classique", qui agit principalement sur la noradrénaline et la dopamine. Ce qui pousse certains à qualifier la substance proche de la MDMA. Mais chacun est différent. »
-(Source, ff4life, Psychoactif)

Dosages

Quand il est ingéré, un dosage de 80-140 mg est considéré comme commun. Un dosage de 50-80 mg provoque un trip plus modéré.

« En ce qui me concerne, j'ai testé la 3 et la 4, l'effet ressenti est bien différent mais la durée et la même , c'est long avant de pouvoir dormir.

Je dirais pour "situer" leur effet :

_ la 4 effet speed/stimulant avec un coté qui tend vers la md (c'est très relatif) _ la 3 effet speed/stimulant avec un coté qui tend vers la c (c'est encore plus relatif)

A dose égale soit 200/250 mg en para pour moi, la montée de la 3 est plus forte et l'effet global est plus sympa je trouve. Redescende type amphet, hard si abus pour les deux molécules. Particularité pour la 3 , ça donne une assez furieuse envie de "tremper le biscuit" , malheureusement il est quasi impossible de mener à bien l'exercice.

»
-(Source, ChienSatyre, Psychoactif)


« Ce matin j ai pris un para de 100 mg je crois, car il ya une semaine les sniff de 4 fa sont trop light....

Le para est beaucoup plus puissant......au bout d une heure je me sent incroyablement interesser par les choses , motiver concentrer, euphorique bien plus que la 3 mmc, l' EP, mpa, pentedrone. j ai lu beaucoup de rapport , et beaucoup de gens s ' attendent a l effet mdma, ou des cathinones, mais il ne faut pas comparer, cela reste amphetaminique comme voyage...pas super récréatif...après ça dépend de son humeur....

»
-(Source, cultureeasy, Psychoactif)

Mode de consommation

Quand il est ingéré, les effets du 4-FA se font ressentir au bout de 30 minutes à 1 heure. L’expérience entière dure environ 6 heures, avec un pic vers 2-4 heures. Certains consommateurs rapportent des trips de 12 heures.

Il est également possible de sniffer le 4-FA, bien que cela endommage les muqueuses nasales et puisse être douloureux pendant une quinzaine de minutes. Les effets seront plus courts et plus intenses que prise oralement.

Il est également possible de l'injecter, de le fumer, ou de le prendre par la voie rectale en plug.

Sniff

« Par contre attention. Le 4-FA est tout particulièrement caustique et attaque plutôt méchamment la muqueuse nasale.

Même effectué dans les règles de l'art en se nettoyant le nez avec du sérum ça détruit le nez. Les deux jours suivants mon expérimentation de la voie nasale je me souviens très bien avoir sorti des croutes sanguinolentes (glamour big_smile ) de mon nez, et pourtant j'avais consommé de manière très raisonnable (c'était de toute façon trop douloureux par cette voie la pour que je tire du plaisir avec des quantités importantes), j'avais aussi pris soin de bien me rincer le nez après usage.

»
-(Source, mandragore73, Psychoactif)


« Il est 14h30, je prépare une trace de 2,5cm environ. Même topo, ça pique, je verse une larme. Sachez que le serum physiologique après la prise, ça le fait.

Ca monte en 10 mn environ, ça me fait vraiment penser à du speed et à la mdma un peu. J'ai soif, j'ai la bougeotte. Je m'attaque au ménage de la maison.

Envie de retapper évidente. ..je remets ça au bout d'une demi heure ( même quantité ) histoire d'avoir un plus long plateau que la veille. Ca remonte encore un peu mais pas trop. Il est maintenant 16h15 et les dents grincent un peu. Avec un chewing gum, ça va mieux. J'en reste là, je me sens bien, éveillé, sociable et pas du tout parano

»
-(Source, mandragore73, Psychoactif)

Plug

« Sinon tu peux essayer le plug, je me suis laissé tenté une fois, la muqueuse anale est plus robuste, j'ai pas senti de douleur particulière à part un picotement de quelques minutes, et l'effet était dans mes souvenirs satisfaisant (j'avais sous-dosé volontairement, j'avais juste envie de chill seul chez moi et de profiter d'une soirée seul »
-(Source, mandragore73, Psychoactif)

Effets recherchés

Les usagers recherchent les effets similaires à ceux induits par la MDMA et l’amphétamine : sensation d’énergie et d’euphorie, empathie, désinhibition. Comparés à la MDMA, les effets empathogènes et entactogènes ressentis sont de moindre intensité.

« À mesure que la soirée se déroule, je suis agréablement surpris de constater que la musique, qui accessoirement était pourrie (du vieux hip-hop français ghetto crasseux), passait drôlement bien. Du moins c'est l'impression qui en ressortait puisqu'on dansait sans problème dessus. Je mets clairement cet effet sur le compte des propriétés sérotoninergiques du 4-FA.

L'effet est vraiment different, pour moi du moins, des produits à dominance dopaminergique, où la stimulation est limite "forcée". Le fait de sourire tout seul comme un con, ça aussi, typique de l'affinité pour les récepteurs séroto'. Parenthèse à part.

»
-(Source, ff4life, Psychoactif)
« Tout la 4FA a ete injecte et au bout de 5 seconde un gros rush rapide en montee( aussi agreable que celui de la methylone) qui durent environ une minute, un gout tres prononcé de menthol dans la gorge. En meme temps un sensation de chaleur qui par du centre et de l interieur de mon corps m envahit littéralement.

Enfin le rush se dissipe et laisse place a l effet planant, les premiers instant sont un peu difficile car ma tete tourne enormement et j ai un pb d euilibre mais aussi de coordination de mes membres ( les gestes sont brusques saccades et mal coordonnés au niveau des jambe par ex).Cet effet parasite disparait au bout de trente seconde, je plane toujours et j ai une petite excitation sexuelle (que je ne pourrait malheureusement pas assouvir car je suis incapble d avoir une erection malgre toute la bonne volonte que je mets en oeuvre pour y parvenir) enfin je commence a redescendre au bout de 20 min et en une demi heure je suis clean.

»
-(Source, xbadboy, Psychoactif)


« Ouroboros sur Psychonaut avait fait ce petit point sur les FA

2fa : stim/fonctionel 3fa : stim/emphato 4fa : emphato/stim

»
-(Source, yoshinabis, Psychoactif)


« c'est un produit que je teste depuis des années et je le trouve tres bien sur plusieurs points.

en fait je trouve le fluo plus fort quelque part le plateau est plus fort et dure plus longtemps que le speed la tentation d en reprendre est pareil mai vue que les effet sont plus long ... ca tient son homme pas de plein phare a la place des yeux tu peux tjr manger et meilleur clarte de lesprit descente gerable je veux pas vraiment faire l'eloge d'un prod mai comme rc stimulant c'est le meilleur je suis meme venue a le preferé au speed a part la larme a loeuil et le pif mai on y revient commem

»
-(Source, o-beat, Psychoactif)


4-FA et slam

La 4-FA est utilisé par les slamers, au meme titre que la méphédrone

« Mais depuis quatre ans maintenant je suis devenu un slammeur (cad par voie intraveineuse). Mes premières expériences de slam c'était avec de la mephedrone. j ai adore et j ai utilise ce produit jusqu a son interdiction et l impossibilité de m en procurer sur Internet.

j ai donc recherché un produit de substitution. Un ami slammait de la cc, et m a convaincu d essayer mais j étais très septique car toutes les fois que j en avais pris par sniff je n avais rien ressentit comme effets a part le nez qui brule et le fait de renifler pdt 24h. ...

J utilise tres frequement ce produit a raison de presque tous les we du vendredi au dimanche apres midi, en raison de 5 slams en 14 h d intervalle. Maintenant je lui associe une tres petite pointe de Ketamine car j ai constate que vu la tres faible quantite de celle ci je n en ressentait pas les effets, mais que cela avait l avantage de faire disparaitre les tremblement et la difficulte de s endormir. Par ailleurs ca booste un peu la 4FA sur la durée de son effet.

»
-(Source, xbadboy, Psychoactif)

Risque de la consommation

Le 4-FA n'a pas fait l'objet d'étude sur l'homme . On ne connait donc pas les effets à moyens et long terme.


Effets secondaires

Selon le guide pour les urgences[2]

  •   Difficultés de concentration
  •   Distorsions visuelles, hallucinations
  •   Agitation, confusion, attaque de panique, anxiété, paranoia
  •   Anorexie
  •   Troubles du sommeil (insomnie et somnolence)
  • Convulsions, tremblements, hypertonie, myoclonies
  •   Tachycardie, hypertension, palpitations
  •   Bruxisme, transpiration excessive, prurit
  •   Mydriase, nystagmus
  •   Vomissements, nausées, salivation, douleur abdominale
  •   Maux de tête, vertiges, hyperthermie
  • Hyperthermie sévère, convulsions répétitives ou persistantes
  •   Hyponatrémie, hyperkaliémie, acidose métabolique et respiratoire
  •   Rhabdomyolyse
  • Néphrotoxicité indirecte (effets systémiques) et directe
  •   Insuffisance hépatique, coagulation intravasculaire disséminée
  •   Œdème pulmonaire, hémorragie cérébrale, défaillance multiviscérale
  •   Coma
« Les deux seuls effets notables que j ai constate sur moi mais aussi sur mes autres partenaires qui l on essayé puisque maintenant c est le produit que j utilise le plus souvent pour mes slams, c est d abord apres la premiere prise un petit tremblement des mains qui s accentue au fur et a mesure des prises, jusqu a devenir tellement important que l on est plus en mesure de se piquer et une legere difficulte a s endormir de suite qui disparait avec la prise d un hexomil.

J utilise tres frequement ce produit a raison de presque tous les we du vendredi au dimanche apres midi, en raison de 5 slams en 14 h d intervalle.

»
-(Source, xbadboy, Psychoactif)


« J'ai eu des hallucinations pendant 2 jours à la suite d'un grosse prise (2g dans la journée). Certains ont reportés des problèmes d'acouphènes persistants avec.

Le 4-FA n'est pas l'amphet la plus sale de toute, mais avec 5 g en poche, essaye de faire durer et d'espacer les prises, bien t'hydrater pendant le trip, éviter l'hyperthermie. Plus tu es sec, plus tu chauffes et plus ça abîme.

»
-(Source, raatus, Psychoactif)


« J'ai eu un méchant bad trip 2 jours après avoir pris de la 4-fmp (la version "meth" de la 4-fa) et depuis j'ai des acouphènes et de l'hyperacousie permanent. Ça a grillé ma sphère ORL.Les ORL ne voient rien de spécial. Une petite perte auditive sur les 5000-6000hz mais rien de méchant. En gros on ne sait pas pourquoi j'ai ça.

Ça fait 6 mois. J'ai mis plusieurs mois pour calmer les céphalées, les décharges dans la tête, les douleurs au niveau de cœur (même si c'est pas le cœur c'est à ce niveau).... Mais les acouphènes, une nappe de sifflements aiguës permanents, et l'hyperacousie (une cuillère qui tombe par terre emmet un son insupportable) sont toujours là h24.

»
-(Source, intra, Psychoactif)

La descente

La "descente", qui dure de 12h à quelques jours, peut se traduire par une sensation de fatigue et de faiblesse, des signes dépressifs et/ou de nervosité (voire une crise de panique) et, au niveau somatique, des nausées et vomissements, une tachycardie accompagnée de sueurs, ou des douleurs musculaires. Ces effets sont d’autant plus importants qu’il y a eu plusieurs prises successives.

« La 4-FA a été ma préférée puisque je recherche le coté empatho, par contre j'ai trouvé ces fluorés plus cradingue pour le corps que d'autres substances empatho type 3-MMC. Plus de fatigue le lendemain et plus de mal a récupérer. »
-(Source, yoshinabis, Psychoactif)

Liens

Références