Amanite tue-mouche, effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher


Histoire brève

Qu'est ce que c'est ?

Amanite-Tue Mouche cueillis dans les bois

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Les autres noms et surnoms

Test de dépistage


Pharmacologie

Les dosages

Les modes de consommation

Ingérer

« Bien, donc là on se retrouve avec de belles amanites aussi pimpantes que l'emblème. Et comme Alice on peut être tenter de taper un croc dedans direct....c'est tout à fait faisable mais après faut le mâcher le bout de champ ...et c'est pas bon... ou plutôt je ne trouve pas ça bon.

Il faut savoir aussi que chaque champignons a une teneur en alcaloïdes qui lui est propre donc je conseille d'émincer finement la récolte et de la mette à sécher au four à 50 degrés. Quand ça craque bien il est bien de tout mettre en poudre et de bien mélanger pour que ce soit homogène.

La recette que je préfère c'est Rhum/Lait/Miel/Amanite. Cependant pour un début je conseille de ne pas mettre le rhum et de doser la poudre d'amanite avec un dé à coudre et de commencer petit...genre 0,3-0,5 gramme de poudre bien sèche.

»
-(Source, Daane-El, Psychoactif)


Fumer

« Pour ceux qui connaissent Hamilton de Vice et son émission "la pharmacopée d'Hamilton".

J'ai vu un paquet d'épisodes et c'est un mycophile acharné et particulièrement avec l'amanite. Il a fait plusieurs pays pour aller en ramasser et en bouffer avec des connaisseurs comme lui.

De ce que j'ai vu ils recommandent une fois ceuillis de les mettrent prêt d'un feu (ou dans un four comme l'as expliqué l'Apo) pour changer l'acide iboténique en muscimol.

Ensuite ils l'effrite et le fume avec une pipe.

Bon Hamilton et les types qu'il va voir connaissent assez bien leurs tolérance et le dosage et du coup ils rapportaient souvent des effets similaires à une ivresse avec des changements de couleurs.


Mais voilà eux c'est vraiment des gros connaisseurs donc moi si ça se trouve j'en prendrai trop et la effectivement le trip sera déliro.

Bon ça n'a aucune information vu qu'un même champi n'a pas les mêmes concentrations.

Mais pour avoir un effet light il fumé un champi qui avait bien chauffé prêt du feu qui faisait 3cm/4cm de diamètre (en chauffant ça doit se ratatiner et j'ai pas vu la taille originale).

Mais avec son morceau de 3 ou 4 cm mit dans une pipe ils avaient des effets gérable.

Mais je le redis c'est a prendre avec des pincettes vu qu'un champi est différent en concentration et les types sont des mycophiles pro lol

Un extrait d'un des reportages on voit le morceau qu'il prend.

https://www.facebook.com/VICEFrance/videos/1611034622352343/

Après juste après qu'il dit qu'il veut aller se promener il s'allonge (image du début de l'extrait) et décrit les effet : comme une grosse ivresse avec des hallus, donc pas de délire (cette fois la^^)

Apparemment la fois ou il a eu un énorme trip delirogene c'était avec un médicament contenant du muscimol ou un dérivé (j'avais tappe sur Google et visiblement c'est plus commercialisé).

Il avait prit super cher cf ses dires.

»
-(Source, Lloigor, Psychoactif)

Les effets recherchés

« Dis leur de les chauffer au four pour transformer l'acide ibotenique en muscimol.

Ça va changer le trip qui va passer de sédatif; dissociatif; délirogene à seulement des effets sédatif et délirogene mais avec beaucoup moins d'effets secondaires.

»
-(Source, Psycholeptique, Psychoactif)


« L'amanite tue-mouche en vérité c'est un super bon trip, mais faut pas s'énerver sur les doses et il ne faut pas manger les champignons n'importe comment.

Mais commençons au début, quand je cueille les amanites elles sont comme l'emblème c'est à dire bien fermée. Celles qui sont ouvertes sont dégueu en gout et donnent une nausée terrible. Pis de toute façon 98%du temps elles sont véreuses et là non plus faut pas les manger. C'est pourquoi je ne ramasse que les belles petites.

Celles qui sont entamées également, pour deux raisons la première c'est que je ne peux pas savoir quelle bave de quel animal est sur le champignon, et, la deuxième... c'est que c'est voler la bouffe de ce même animal et ça c'est pas bien.

Et là le sac plastique, 1 heure c'est trop elles ont du macéré , c'est automatique dès qu'on met des champignons (quels qu'ils soient) dans un sac plastique ça daube direct et on se retrouve avec des toxines vraiment super dangereuse, bien plus que la muscarine,l'acide ibotanique ou le muscimol.

Donc, pour celles-ci je conseille de les jeter et d'aller en chercher d'autres avec une cagette en bois ou un bon vieux panier en osier avec du papier journal au fond.

Et pour la cueillette c'est simple, il faut couper le champignon juste en dessous du chapeau bien fermé de façon à n'avoir qu'une boule d'amanite dans la main, et le pied doit rester en terre, il deviendra automatiquement un avorté et son mycélium fera pousser d'autres fruits au même endroit dans la même saison (deuxième flush quoi!!). Alors que si on arrache, on ruine le mycélium et c'est mort, donc je demande à tous de faire attention à cela lors de vos cueillettes à venir.

Les effets variants d'une personne à l'autre il n'est pas possible de savoir ce qui se passera pour qui en consommera, Pour moi les effets commencent au bout d'une petite heure et le pic c'est H+4, nausées vivables facilement,euphorie fous rires faciles, lumières étranges des hallus plutôt psyché pis comme ça sans prévenir ça se coupe et ya une phase de déprime à la con ou j'ai super froid et je sais que c'est la faute du champ mais c'est froid et c'est pas cool pis d'un coup je me réchauffe et ça repart sur autre chose si je vois un insecte au sol je me met à sa place et en deux minute je suis devenu l'insecte et je vis sa vie dans une félicité des plus étranges et en même temps orgasmique jusqu'au moment ou là j'ai des hallus d'insectes et me me met à dégueuler et du coup re-déprime toute froide alors que je suis en sueur. De me purger me fait le plus grand bien et du coup je vais me balader dans la plaine , je suis connecté avec tous ce qui m'entoure, je perçois le visible et l'invisible, Tous brille, tous respire je suis dans le tout ça dure encore trois bonne heures et ça décroit doucement mais surement je suis épuisé, j'ai mal au crâne et je rentre prendre une douche, je m'allonge et il y a encores des stimulations psyché résiduelles et la vue est encore brouillardeuse avec des jets de lumière moi je me sens comme dans le coton et j'ai mal au bide mais ça va ça se gère. 10 heures que j'ai consommer mes amanites et je m'endors et me réveille et me rendors et comme ça toute la nuit. Le lendemain migraine je reste dans le noir et je vape mes cannabinoïdes et je tire ma flemme sur mon pageot. Je me sens encore dans le coton mais c'est bizarre c'est plus comme le souvenir d'être dans le coton alors que j'y suis déjà mais en en sortant quand même...c'est bizarre non?

Et le sur-lendemain régression vers la normale accomplie plus rien et je suis aller bosser c'était un lundi.

»
-(Source, Daane-El, Psychoactif)

Les risques de la consommation


Les effets secondaires

Tolérance, accoutumance, Dépendance

Amanite tue-mouche et mélanges de drogues ou de médicaments

Comment réduire les risques

xxx et test chimique d’identification de substances

Liens

Références