Comment pratiquer le plug à moindre risque

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

Le plug ou injection annale est un mode d'administration des drogues qui marche presque aussi rapidement que l'injection. Votre intestin est fait pour absorber efficacement des liquides, il peut donc absorber des drogues.

Il est utilisé par les usagers qui n'ont plus de veine pour injecter, mais aussi de plus en plus par les usagers qui prennent des research chemicals.


L'injection anale ou plug


Certains usagers à court de veines ont adopté cette méthode. C'est également une bonne méthode si vous avez des caillots de sang dans la seringue à force de vous rater.

Comment plugger ?

  • Préparez la solution comme pour injecter (avec 1,5cl max),
  • étaler un lubrifiant sur votre anus (par exemple ceux des préservatifs),
  • insérer une seringue (sans l'aiguille !!!) dans votre rectum ( ce n'est pas la peine de l'enfoncer profondément, 1cm suffit, si vous l'enfoncer plus, ca ne sera pas aussi efficace),
  • injecter doucement,
  • retirer la seringue tout en serrant les fesses,
  • rester ensuite de préférence allongé quelques minutes sur le côté de façon à ce que liquide ne s'écoule pas et soit entièrement absorbé par la muqueuse. Dans certains cas cela peut aussi éviter d'être surpris par la violence d'effets parfois inattendus et de tomber.
« J'ai fait l'expérience du pluging avec la coke ; c'est comme avec l'hero; la montée est super et ça vaut le coup quand on y arrive plus avec les veines!. Mais attention! conseil pour sentir le flash : vider au max ses intestins avant d'envoyer ; espacer les envoies de coke sinon c'est comme en IV on ne sent plus rien! Cette pratique ne doit pas être trop fréquente: la cc avec ses produits de coupe, peut "brûler" les petites veines, et les tissus de la zone concernée; imaginez un peu de devoir vous faire soigner là à cause d’envois trop fréquents!!! donc limitez vous c'est mon conseil! Quant au dosage: il est identique à celui que vs prenez habituellement »
-(Source, Bighorse, Psychoactif)
« alors pour le plug, tu prépare ta popote comme d'habitude, sauf que là,tu ne l'envoi pas dans les veines,mais dans les fesses avec une seringue sans aiguilles.

les muqueuses anales permettent d'absorber rapidement le produit

en terme d'effet, c'est ce qui se rapproche le plus d'un fix.

pas très glamour certes, mais quand tu arrive a te prendre une bonne montée après t'être copieusement charcuté, tu laisse les préjugés à la poubelle, et tu souris....

les seringues 2 cc sont niquel pour le plug. tu peux metrre un peu de lubrifiant sur le bout de la seringues (pas tjous nécessaire), tu enfonce ta seringues d'environ 1 cm, pas nécessaire d'enfoncer +, sauf si onn y trouve du plaisir:-) et tu envoi la sauce !!!!

tu peut t’allonger 30 secondes après , histoire d'etre sur que tu na pas de perte (jamais arrivé personnelement)

attention très important !! bien se vider avant,l'effet ne sera que + franc !!

la monte claque moins qu'un fix,mais ça le fait quand meme on est beaucoup moins frusté que de prendre des traces !!!

pas aussi bon qu'un fix,mais bien meilleur qu'une trace entre les deux , ya pas photos!

»
-(Source, Marvin rouge, Psychoactif)


« J'ai essayé le plug de cocaïne il y a maintenant quelques mois, j'ai reçus le matériel de rdr par le caarud 52

-seringue 2ml -stericup

J'ai donc préparé le tout muni de ma balance au mg comme suit

-je pèse 150mg de cocaïne -je transvide la coke dans la stericup en ajoutant 1 à 2ml d'eau stérile -j'aspire à l'aide de ma seringue là cocaïne complètement dissoute

Je me met comme en pls et enfonce la seringue de 1 à 2 cm puis j'injecte lentement

Je reste comme ça quelques minutes, je fini par ressentir une monté assez agréable, euphorie, rythme cardiaque qui accélère, transpiration..

L'euphorie fait plutôt comme des vagues, elle s'arrête puis repart plusieurs fois

Les effets on durée entre 40min et 1h, mais le plug en tout cas sur moi ne fonctionne pas à chaque fois

J'utilise cette méthode avec la cocaïne assez rarement pour évité addiction et problème de santé, uniquement dans un contexte récréatif et jamais plus de 500mg en une session avec d'autre mode de consommation comme le sniff ou la base

»
-(Source, Petit coton, Psychoactif)

Risques du plug

Il est important de noter que le plug est considéré comme un mode d'administration parfois incertain pour les raisons suivantes

  • la vascularisation du rectum est variable d'une personne à l'autre
  • la présence de selles dans le rectum peut diminuer l'absorption et la biodisponibilité
  • Il y a un risque de fuite du produit, notamment s'il déclenche une défécation


Risques Aigus

Les produits caustiques peuvent entrainer des lésions aigues de la membrane rectale et sont donc contre indiqués. Comme pour la voie nasale, l'effet anesthésiant local de la cocaine peut masquer une toxicité locale, ce qui la rend d'autant plus dangereuse. L'effet vaso-constricteur de la cocaine peut donc entrainer des lésions de façon "indolore", comme elle le fait pour la cloison nasale. La cocaine peut entrainer une colite ischémique même en prise nasale ou injection, il y a donc probablement un risque accru par une administration colique locale. Le plug peut entrainer des diarrhées aigues.

L'introduction de la seringue dans l'anus peut (rarement) entrainer des lésions anales. La présence d'une poussée hémorroide ou d'une pathologie anale, rectale ou colique sont en principe des contre-indications au plug.

Risques Chroniques

L'irritation des muqueuses peut favoriser des infections anales ou rectales, ainsi que des complications hémorroidaires, voire des ulcérations de la muqueuse rectale. Le plug peut probablement être en partie contributif à des fissures ou fistules anales. Il est important de noter qu'une poussée hémorroidaire ou des pathologies anales, rectales ou coliques sont des contre-indications à l'administration rectale.

Toutefois il n'existe quasiment pas de littérature scientifique sur les risques du plug au long cours.De ce fait, dans le doute, l'usage intense et/ou prolongé est déconseillé, en attente d'informations fiables.


Biodisponibilité du plug avec différentes drogues

Opioides

Heroine

Absorption orale= 35%, rectale=55%, nasale =44% mais selon une autre source rectale=33%.[1][2]


Morphine

Absorption orale=30%, rectale=71%, nasale 30% (?)[3]


Methadone

Absorption orale=84%, rectale=76%, pas d'interet sauf circonstances très particulières (par exemple impossibilité d'avaler)[4]


Buprenorphine (Suboxone)

Absorption orale=22%%, rectale=54%[5]


Oxycodone

Absorption orale=87%, rectale=67%, nasale=50%[6][7]

Tramadol

Absorption orale=68%, rectale=77%, nasale =40%[8][9][10]


Codeine et dihydrocodéine

  • Codéine, Absorption orale=90%, rectale=90,
  • Dihydrocodéine rectale=20%[11][12]

Benzodiazepines

  • Diazepam Absorption orale=100%, rectale=80%[13][14]
  • Lorazepam A rectale= 80%
  • Midazolam A rectale= 18%[15]

Somnifères

zolpidem

Chiffres non disponibles, semble pouvoir être douloureux[16]


zopiclone

Chiffres non disponibles, la voie rectale n'empeche pas le "mauvais goût".[17][18]


GABA

Pregabaline (Lyrica)

Chiffres non disponibles[19][20][21]


Stimulants

Cocaine

Chiffres non disponibles, semble être inferieur au sniff. Caustique masqué par l'effet anesthésique local[22][23][24]


Methylphenidate (Ritaline)

Chiffres non disponibles. Peut etre un effet puissant par voie rectale. caustique[25][26][27][28]



Methamphetamine

Absorption Orale=62%, Rectale=99%, nasal=90% Caustique[29]


MDMA

Absorption Orale=40/60, nasal =60/70%, rectal= 80/90% mais un forum affirme que ces chiffres sont faux !![30][31]


Cathinones

Voie rectale possible mais peu de renseignements[32][33]


Alcool

Bonne absorption mais danger d'OD !![34][35][36]


Cannabis

Débat sur l'absorption du THC , de rien du tout à appréciable avec des sels hydrosolubles. La voie rectale serait intéressante avec le CBD et le marinol.[37][38][39]


Ketamine

Absorption rectale faible (10/15% mais dépend du ph[40][41]


DMT (Ayahuasca)

Doit etre dilué dans un liquide polaire (propylène glycol ?) pas dans l'eau.[42]

Liens

Références

  1. http://www.bluelight.org/vb/archive/index.php/t-548647.html
  2. http://www.bluelight.org/vb/archive/index.php/t-551537.html
  3. https://drugs-forum.com/threads/guide-to-rectal-use-of-morphine-and-other-opiates.22922/
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1884589/pdf/bcp0058-0156.pdf
  5. <http://www.suboxforum.com/first-time-plugger-t3034.html
  6. http://www.bluelight.org/vb/threads/639478-Rectal-administration-of-Oxycodone
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7818116
  8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4173345/
  9. http://www.bluelight.org/vb/threads/453006-Plugging-tramadol
  10. https://www.reddit.com/r/opiates/comments/24k5z6/is_plugging_tramadol_worth_it/
  11. https://drugs-forum.com/threads/rectal-administration-of-codeine.72935/
  12. https://drugs-forum.com/threads/does-rectal-administration-of-dihydrocodeine-opiods-decrease-in-efficacy-over-time.274176/
  13. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3321851
  14. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1528-1157.1998.tb05111.x/pdf
  15. https://www.openanesthesia.org/midazolam_bioavailability_versus_route/
  16. http://www.bluelight.org/vb/threads/380399-Zolpidem-(rectally)-Experienced-Didn-t-work-crosstolerance-with-benzos
  17. https://drugs-forum.com/threads/zopiclone-rectal-use-and-taste-elimination.253902/
  18. http://www.bluelight.org/vb/archive/index.php/t-699899.html
  19. https://drugs-forum.com/threads/anal-use-of-pregabalin.85640/
  20. http://casereports.bmj.com/content/2015/bcr-2015-211511.abstract
  21. http://www.dialogue.space/lyrica-pregabalin-routes-of-administration-experiences/
  22. https://www.psychoactif.org/forum/t23600-p1-Cocaine-par-voie-anale-sans-effets.html
  23. http://www.drogues-info-service.fr/Vos-Questions-Nos-Reponses/Consommation-de-cocaine-par-l-anus#.Wds--3BpE8o
  24. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3239554https://www.reddit.com/r/Drugs/comments/3vkbu0/dont_put_cocaine_in_your_butt_people/
  25. http://forum.doctissimo.fr/sante/alcool-tabac-drogues/ritaline-plug-sujet_178959_1.htm
  26. https://drugs-forum.com/threads/rectal-methylphenidate-ritalin.27976/
  27. http://www.bluelight.org/vb/threads/205680-plugging-methylphenidate-concerta
  28. http://www.bluelight.org/vb/archive/index.php/t-611962.html
  29. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2672287/
  30. http://www.bluelight.org/vb/threads/82389-MDMA-absorption-rates-by-routes-of-administration
  31. https://www.globaldrugsurvey.com/mdma-how-you-take-it-might-be-more-important-that-you-think/
  32. https://drugs-forum.com/threads/rectal-plugging-administration-of-mephedrone.73122/
  33. https://www.dovepress.com/emerging-drugs-of-abuse-current-perspectives-on-substituted-cathinones-peer-reviewed-fulltext-article-SAR
  34. http://www.slate.fr/story/72597/alcool-anus-vagin-cul
  35. https://blog.santelog.com/2011/12/02/alcool-tampons-a-la-vodka-dans-lanus-ou-le-vagin-la-nouvelle-ivresse-de-certains-jeunes-societe/
  36. https://en.wikipedia.org/wiki/Alcohol_enema
  37. https://naturegoingsmart.com/cannabis-suppository-bioavailability/
  38. https://www.endoca.com/blog/discovery/suppositories-effective-way-take-cbd/
  39. https://sensiseeds.com/en/blog/recreational-rectal-use-cannabis-science/
  40. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11046209
  41. http://www.bluelight.org/vb/archive/index.php/t-368797.html
  42. https://drugs-forum.com/threads/anal-use-of-dmt.81047/