DMAA (1,3-diméthylamylamine), effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Révision datée du 8 novembre 2016 à 22:54 par Pierre (discussion | contributions) (Les effets recherchés)
Aller à : navigation, rechercher


Histoire brève

Son invention remonte à 1944, à l'origine à titre de décongestionnant nasal et bronchodilatateur. Aujourd'hui, il est surtout utilisé dans le milieu du bodybuilding pour donner aux pratiquants un kick d'énergie et de concentration, mais a aussi été commercialisé dans certaines party pills. D'autres l'utilisent pour se donner un coup de fouet au travail, pour exécuter des tâches particulières, ou tout simplement pour rester éveillé.

Qu'est ce que c'est ?

Molécule 2D de DMMA et comparaison avec les amphétamines
poudre de DMMA

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Les autres noms et surnoms

1,3-diméthylamylamine, méthylhéxanamine ou encore extrait d'huile de géranium (quoique sa présence dans le genre Pelargonium a fait l'objet de controverses.), 1MR, Mesomorph, Jack3D

Le prix


Les modes de consommation

Dosage

Les dosages recommandés oscillent entre 20 et 70 mg. Une prise orale de 25 mg n'a aucune incidence significative sur le rythme cardiaque, la pression artérielle ou la température corporelle. On sait cependant qu'à partir de 75 mg, le produit exerce un effet notoire (+ 20 %) sur la pression artérielle.

Les effets recherchés

  • augmentation des niveaux d'énergie
  • hausse de la concentration
  • envolée de la motivation
  • ressenti musical légèrement accru (j'ai toujours un casque sur les oreilles à la salle)
  • sensation de force développée
  • débit de parole accéléré
« je dirais que le DMAA est, à mes yeux, plus puissant que la caféine, mais bien moins fort que l'amphétamine ou le méthylphénidate. »
-(Source, ff4life, Psychoactif)
« Contrairement à d'autres stimulants, les effets sont globalement courts. Le pic dure 1 à 2 heures (idéal pour le sport, donc), et la "descente" (si on peut appeler ça comme ça) n'est qu'une baisse progressive de la stimulation au cours des heures qui suivent (baisse qui n'a rien de désagréable et ne nécessite nullement le recours à une benzodiazépine), assortie d'une sensation négligeable de fatigue. Je dirais que le retour à la baseline se fait au bout de 5 voire 6 heures maximum. »
-(Source, ff4life, Psychoactif)

Les risques de la consommation


Les effets secondaires

Tolérance, accoutumance, Dépendance

DMMA et grossesse

DMMA et mélanges de drogues ou de médicaments

Comment réduire les risques

Liens

Références