Datura, effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

Le datura est une plante de la famille des Solanacées (comme la mandragore ou la belladone). Il est riche en alcaloïdes (hyoscyamine, scopolamine) dans tous ses organes ; Son utilisation dans un cadre récréatif reste anecdotique et souvent limité à une expérimentation isolée et de brève durée du fait de la difficulté de gestion du produit, des effets secondaires désagréables (importante sécheresse des muqueuses, amnésie, confusion mentale et impression d'étrangeté persistante plusieurs jours après la prise), et des risques d'accidents.


Histoire brève

Les propriétés psychotropes du datura sont connues depuis longtemps. Il a été utilisée par de nombreuses sociétés traditionnelles (notamment les Aztèques) sur tous les continents pour ses propriétés psychotropes et hallucinogènes. En Chine, du Xe au XVIIe siècle, il était utilisée dans un mélange de vin et de cannabis préconisé comme anesthésique ou bronchodilatateur. Ses propriétés bronchodilatatrices ont longtemps été utilisées dans la pharmacopée, notamment sous la forme de cigarettes anti-asthmatiques

Il était considéré en France comme une plante magique associé à la magie noir, et faisait partie des plantes des sorcières avec la belladone, la jusquiame, et la mandragore.

C'est à partir de datura stramoine que le chimiste allemand Albert Ladenburg isole en 1881 la scopolamine.

Les cigarettes Louis-Legras, prescrit pour les asthmatiques, contenaient du datura. La vente des cigarettes antiasthmatiques au datura est cependant interdite en France depuis 1992 à cause des accidents que cela provoquait (chez des toxicomanes qui en détournaient l'utilisation).

« Au collège, on faisait infuser des cigarettes pour asthmatiques (Poudre Escouflaire) qui contenaient aussi du Datura et qui sont (étaient?) plus faciles doser puisqu'elles contiennent toujours la même quantité de Datura (entre autres...). Mon prof de chimie se transformait en Dracula et, effectivement, sécheresse de la bouche et gorge) »
-(Source, Seba59, Psychoactif)


Qu'est ce que c'est ?

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Les Datura sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes à courte vie, pouvant atteindre 2m de haut. Le datura Stramoine est le plus connue de la famille des Daturas. Les fleurs de datura sont en forme de trompette de couleur blanche, jaune orangée, bleue, violette. Elles sont dressées (et non pendantes comme pour les brugmansias) avec une corolle infundibuliforme (en forme d'entonnoir) de 5 à 20 cm de long. Leur période de floraison s'étale de juin jusqu'aux gelées. Les fruits sont ovales et recouvert d'épines effilées et de trichomes. Ils mesurent de 5 à 10 cm, et renferment jusqu'à 500 graines brunes. Les feuilles sont entières ou sinuées, pétiolées.

La teneur en alcaloïdes totaux varie entre 0,2 et 0,5 % dont un tiers de scopolamine et les deux tiers restants de l'hyoscyamine et de l'atropine. Il y a grosso modo deux fois plus d'hyoscyamine que de scopolamine dans le datura stramoine alors qu'il y en a 20 fois plus chez la belladone. L'atropine se forme par racémisation à partir de l'hyoscyamine lors du processus d'extraction.

Cette plante présente en France à l'état sauvage attise malheureusement la curiosité de jeunes à la recherche de sensations fortes engendrant régulièrement de réels problèmes psychiatriques.


Les autres noms et surnoms

Herbe aux fous, pomme-épineuse, herbe-aux-taupes, chasse-taupe, herbe du diable, endormeuse, pomme poison, trompette des anges, herbe Jimson ou trompette de la mort, faisant référence à la forme de la fleur ou à la toxicité de ses fruits.



Les modes de consommation

Les alcaloïdes sont présents dans toute la plante, mais c'est dans les racines qu'ils sont le plus concentrés. C'est pourquoi il vaut mieux ne consommer que les feuilles, tige de la plante ou graines.

Les feuilles peuvent être fumées, infusées ou placées en cataplasme ; les graines sont absorbées ou infusées ; les racines potentialisant le maximum d’alcaloïdes sont elles aussi infusées.

Pour une première prise, il est conseillé de faire sécher une feuille et de la rouler, mélanger à du tabac.


Les effets recherchés

Comme tout les produits, les effets dépendent à la fois du produit (dose, pureté…), de l’individu (fréquence d’usage, mode de consommation, caractéristiques psychique et physique, de ses attentes, son accoutumance …) et de l’environnement.

Les alcaloïdes du datura (hyoscyamine et la scopolamine) présentent des analogies avec les hallucinogènes, mais s’en différencient par une action spécifique. Ils agissent par blocage de l’effet d’un médiateur chimique (l’acétylcholine) du système nerveux parasympathique. Ces produits ont été distingués des hallucinogènes : ils sont classés dans la famille des hallucinogènes délirants ou délirogènes.

En effet, la scopolamine et hyosciamine induisent un état de conscience comparable au delirium tremens (syndrome anticholinergique ou atropinique). Ils provoquent un état confusionnel assimilé à une phase de début de psychose aigüe où surviennent des hallucinations véritables (absence de stimulus objectif). Le sujet ne peut alors distinguer son environnement extérieur de son monde intérieur. Les hallucinations ainsi induites sont d’une réalité surprenante. On ne les rattache pas à la prise de drogue et on n’a aucune distance par rapport à celles-ci, sans moyen de les différencier de son environnement habituel.

Il y a tout d'abord les hallucinations auditives avec l'impression que des personnes ou des objets te parlent; ceux-là peuvent être présents, ou pas. Il y a ensuite les hallucinations visuelles très variées. Elles dépendent de beaucoup de facteurs mais on note en général des confusions au niveau des couleurs (le bleu paraît vert etc...), des visions d'animaux, de personnes ou d'objets absents, l'impression que des objets inanimés le deviennent (les murs parlent, les objets se déplacent sur leurs petites jambes etc...). Il existe aussi des hallucinations au niveau des sensations avec l'impression de voler, de ne pas ressentir la douleur, de devenir un animal etc... Enfin, les effets du datura se traduisent par un état important de confusion qui peut rendre la personne incapable de faire quoi que ce soi (certains rapportent s'être regardé par la fenêtre pour avoir ensuite jeté quelque chose par le miroir, avoir parlé à celui qui est dans le miroir et s'être énervé quand il s'est aperçu qu'il répétait les mêmes gestes etc...).

« Évidemment, arrivé a 4 ou 5 arbres à qui je serais la main et que je proposais à fumer, avec une espèce de mousse sur les commissures des lèvres et une impossibilité de parlé tellement j'avais la gorge sèche, je me sis dit que c'etait une mauvaise idée d'aller au commissariat dans cet état. »
-(Source, Mikykeupon, Psychoactif)

Les quelques indications sur la durée des effets parlent de 12 à 48 heures avec des remontées pendant une semaine. Il n'y aurait pas à proprement parler de descente mais les effets s'estomperaient petit à petit. Le retour à la normale demande plusieurs jours. Il s'accompagne en général d'une amnésie totale ou partielle de l'épisode.

« en en consommant pendant une dizaine de jour il me fallait environ une bonne quinzaine de jour pour redescendre convenablement avec quelques effets seçondaires qui eux mettaient deux semaines de plus à disparaitre. »
-(Source, leon, Psychoactif)
« Ce n'est pas une "drogue normale", je vois plutôt ça comme une expérience chamanique bien que ce défoncer soit un résultat des plus sûr. »
-(Source, Titou, Psychoactif)


« J'étais très discrètement accompagné/surveillé/guidé par un vieux de la vieille (qui se la raconte un peu genre chaman, mais tout de même bien calé sur la chose le bonhomme, c'est indéniable ...) , et qui m'a servi de furtive "nounou" pendant la durée de l'empoisonnement .

Bien que connaissant (un peu...) cette plante,et l'imprévisibilité de ces effets ,je redoutais tout de même , un petit peu ,de subir les mêmes affres que celles de mes précédentes prises :

  • Confrontation quasi constante avec "LA " mort , véritable camarde ( parée de tous les oripeaux et attributs que la représentation-clichée due à mon éducation/conditionnement/formatage prenant racine dans la pensée Judéo-Chrétienne m'avait imposé ... )
  • Rencontres , et reproches de la part de personnes décédées qui m'étaient chères . Véritables zombies , revêtus tels la dernière fois où je les avais vu vivants , où dans leurs habits mortuaires pour celles et ceux à qui j'avais dit au revoir à la morgue . Tous ces proches me parlant le plus normalement du monde , alors qu'ils "dégoulinent" de putréfaction .... La même chose avec mes chien-ne-s disparu-e-s , qui totalement décharné-e-s suivaient chacun de mes mouvements ... sad
  • Omniprésence de flammes , dont certaines qu'il m'était impossibles d'éviter , et sur lesquelles j'ai ressenti des douleurs criantes (c'est le cas de le dire ... roll ) de réalisme ...
  • Impressions (?) de voir en moi vraiment un "sale type"...
  • Beaucoup de trous noirs ...
  • Délires mystiques effrayants pour mes observateurs ...


Bref , trêves de digressions et de pénibles réminiscences ...

Là , lors de mes deux dernières prises , je pense avoir su l'appréhender différemment , avec un sitting préparé au top :

  • Mes chiens en gardiennage ,
  • L'impossibilité de croiser quelqu'un d’extérieur au trip ,
  • Un "guide" vraiment renseigné , sur comme l'appelle l'autre (mytho...) " l'herbe du diable" et ses desseins ...

Loin de moi l'idée de vouloir faire l'apologie de cette solanacée , mais je suis persuadé lors de ces dernières expériences , d'avoir su en tirer quelque chose de vraiment bénéfique . Connaissant ( à différents degrés...) plusieurs personnes IRL de ce forum , je ne m'étendrai pas sur les détails , je manque de recul dessus , et cela m'a fait vibrer des cordes qui sont pour moi du domaine de l'intime .

»
-(Source, La lie, Psychoactif)

Les risques de la consommation

Le datura est très vénéneu, c'est la plante la plus toxique de toutes les solanacées, ce qui la rend potentiellement dangereuse même pour un usage chamanique.

De part sa toxicité, il est très difficile de bien doser sa consommation. Les doses toxiques généralement admises pour l'adulte sont de 5 mg d'atropine et de 4 mg de scopolamine. Pour l'enfant elle n'est que de 0,1 mg/kg pour les deux alcaloïdes. Chez l'adulte, la dose létale d'atropine serait de 10 mg, et celle de scopolamine serait supérieure à 2-4 mg. Cependant il est impossible de connaître les doses d'atropine et de scopolamine dans les parties consommées sans analyses approfondie.


Les effets secondaires

Les différents principes actifs contenus dans la plante vont bloquer l'action de certains neurotransmetteurs (acétylcholine) qui freinent les systèmes adrénaline et noradrénaline.

Les alcaloïdes tropaniques principaux de le datura (hyoscyamine et la scopolamine)sont des vasodilatateurs. Cela signifie que vos veines vont s'agrandir et avoir le flux sanguin accru. Ils augmentent la pression artérielle, le rythme cardiaque (la tachycardie est souvent égale ou supérieure à 120 battements par minute).

Ils diminuent les sécrétions (salive, sueur) et sèchent énormément les muqueuses. Les yeux, la bouche, l'anus, et autres surfaces muqueuses (sans doute, aussi, le vagin) deviennent désagréable.

« Pas de bad trip comme le LSD mais je me rappel d'avoir eu la gorge trés trés séche en permanence on arretait pas de boire de l'eau mais rien n'y faisait, c'était horrible on avait l'impression de s'étouffer, pas bon du tout. »
-(Source, AlcaloX, Psychoactif)

Cela seul peut aller jusqu'à causer des étourdissements et des pertes de conscience, une intense dépersonnalisation, une extrême confusion mentale, une perte de notion du temps et de la réalité, et un trouble de la vision et du langage

« Sur le chemin du retour, j'ai eu un petit accident (vous allez me dire que je l'ai cherché, et c'est sûr que je ne vais pas me plaindre d'avoir enrouler ma deuche autour de se lampadaire), disons que j'ai eu une absence et que je me suis réveillé avec un lampadaire à la place du moteur. Donc je sort de la voiture, constate que je suis sur un rond-point et que ma voiture est foutu, donc en bon citoyen que je suis, je pars en direction du commissariat pour signaler l'accident... Tout un tas de voiture passait à coté de moi en ralentissant pour voir ce qui se passait, mais personne ne c'est arrêter pour savoir mon état. »
-(Source, Mikykeupon, Psychoactif)
« A 17 ans sur une presqu'île de Bretagne, j'avais ramener quelques feuilles, de tailles assez conséquentes cueillies dans le Périgord.

Seul, profitant de l'absence de ma famille, je me suis infuser entre 5 et 7 feuilles assez grandesJe me ballade sur la presqu'île, commence a voir des gens partout qui disparaissent aussitôt, les plaques d’égouts au loin qui se rapprochent par à-coups tout près de moi, en une fraction de secondes ... Hallucinations classiques de la plante, je ne m'inquiète pas, et retourne chez moi... Et c'est là que l'inconscient remplace le conscient, car mes souvenirs sont totalement absent de l’épisode qui va suivre, jusqu’à un certain moment, qui me sera rapporté par les gendarmes et par le journal "ouest france". Un article paru le lendemain dans le journal avait pour titre " Nu, il se baladait de jardins en jardins ". Mes souvenirs reviennent au moment ou un gendarme me tire de mon voyage, en m'attrapant le bras, et me dit " monsieur, il est interdit de se balader nu " , je lui répond brièvement " oui oui pas de soucis" et repart tranquillement à mes occupations. Le gendarme me rattrape plus violemment, et je lui répond la même chose. Toujours dans mon délire, mais voyant que les gendarmes ne partent pas, je commence a me dire qu'ils se doutent de quelque chose ( pendant aucuns moment de mon trip j'ai conscience d'être nu ). En quelques minutes ils m'embarquent, et là je me retrouve au cœur d'un véritable vaisseaux spatial, illuminé de partout, totalement extraterrestre, et ne peut m’empêcher de toucher a toute ses merveilleuses lumières et boutons de la "flic-mobile". Le flic m'ordonne a plusieurs reprises de ne toucher a rien, mais impossible de m'en empêcher, a chaque fois il me choppe et replace violemment le bras sur les genoux en me menaçant de mettre les menottes si je recommence. J'ai beau lui dire que je ne peux pas m'en empêcher, il ne dément pas. Me voila nu assis sur une chaise au commissariat, entouré je vous jure d'une quinzaine de flics (surement tout le commissariat) me regardant l'air effaré, les yeux grands ouverts, abasourdis. Ils me posent pleins de questions auxquelles, malgré tout mes efforts je répond par des mots qui ne sont pas des nôtres. Et après chacune de mes réponses, fier de mes efforts, je regarde leur visage abasourdis ne disant pas un mot et je comprend qu'ils n'ont absolument rien compris

»
-(Source, gourou, Psychoactif)


Le bad trip

L'un des risques est, comme pour tous les hallucinogènes, le bad trip. Le bad trip est une mauvaise expérience liée à la prise d'une drogue. Un Bad trip peut arriver à cause d'une quantité prise trop importante, d'une qualité trop pure ou trop coupée, de l'état psychologique de l'usager, de la peur de ne pas savoir gérer son trip, de l'ambiance et du contexte de la prise...Comparativement à d'autres produits, le trip au datura est très puissant et donc plus difficile à gérer. Il peut se produire dès le début de la montée, mais aussi plusieurs heures après les premiers effets.

Si tu commences à flipper, à angoisser, à être paranoïa et à ne plus assurer, on peut dire que tu es en plein dedans ! Tout ça peut être relativement léger et transitoire, mais ça peut devenir un réel cauchemar (crise de panique, psychose). La plupart du temps, quand la chimie s'estompe, l'angoisse se dissipe plus ou moins rapidement, même si on n'est pas prêt d'oublier cette dure expérience. D'autres fois malheureusement, c'est un vrai traumatisme qui peut déclencher des problèmes durables, par exemple des angoisses difficilement contrôlables, des phobies genre claustrophobie, la perte involontaire des repères acquis, un état confusionnel, des bouffées délirantes... C'est rare mais sévère...


« bonsoir, mon fils a pris de la datura pendant un 10zaine de jours .au minimum 4/5 fois . en tisane. Nous l'avons retrouvé a moitie nu sur un quai de gare a 4 heure du matin !!! la , il est en hp .on lui a injecté du loxapine mardi matin et donné du rivotril des ce matin . il est en cellule d'isolement . as des propos incoherent sur les illumination , les francs maçon , et le nouvel ordre mondial. il voit des symboles qui conforte sa théorie sur un complot mondial ??? as de temps a autre un eclair de lucidité. »
-(Source, Vasily, Psychoactif)
« Fin septembre ,les plantes (plus grande que moi) étaient prêtes. Jardinier d'une petite commune je devais arraché le rond point sur lequel se trouvait la datura. J'en profite alors pour récupérer tout ce que je peux, plusieurs racines, des feuilles et bien sur un nombre incalculable de fruits et donc de graines. Une fois chez moi je décide de tout laissé tremper dans de l'eau pendant environs deux semaines. Les infusions étaient d'habitude de couleur jaune ou ocre, mais celle ci était noire... A partir de là , mes souvenirs sont un peu flou .

Je ne me rendais plus au travail , et consommais 1 à 2 petits verres par jours de ce cocktail ,m'assurant juste qu'il ne contenait trop de graines . Pris d'insomnies pendant 2 semaines , je surfais constamment sur internet ce qui a alimenté mon délire . Paranoïa extreme, vision d'extra terrestre , de diable imprimé sur les dollars , d'un complot d'ordre mondial " the new world order" , vision de tsunami , puis la vision de qui ce peut s'approcher de la mort . Tunnel noir et lumière blanche .

»
-(Source, Vasily, Psychoactif)
« Pour le reste j'ai fréquenté quelqu'un ayant mangé une fois des centaines (plus de 300 , no comment) de graines de datura , résultat ; resté perché 10 jours. Un ami l'a hébergé dans son grenier et avais dit a sa mère qu'il était parti faire les vendanges , car il était dans un sale état et c'était impossible de le reconduire chez lui, a parfois hurlé et pleuré pendant des heures et a frappé dans les murs. »
-(Source, lloigor, Psychoactif)


Dilatation des pupilles (mydriase)

La scopolamine contenue dans le datura engendre aussi une importante dilatation de la pupille : il est donc conseillé d'éviter de conduire suite à une prise de datura et de porter des lunettes de soleil pendant au moins une semaine. Les effets du datura sur les pupilles s'observent jusqu'à trois semaines après une prise. Pour ces raisons, l'usage de datura est aussi à éviter si on a des problèmes de fragilité oculaire (glaucome, décollement de rétine, très forte myopie,...).

« Sinon le coté pas cool de ce trip, fut la semaine suivante. Je bossais à l'époque aux douanes en tant que commis en douane intérimaire, et je devais souvent faire des aller-retour de l'entreprise de livraison jusq'aj bureau des douanes. Pour conduire sa allait si je prenais mon temps, par contre lire les documents m’était totalement impossible, même avec une loupe. Et le tout durant 1 bonne semaine. Les caractères étaient énorme et flou. »
-(Source, Mikykeupon, Psychoactif)

Overdoses

Il y a un risque important d'overdose au datura. En effet, la marge entre une dose qui fait un effet et celle qui risque de provoquer un accident est très faible. De plus, les quantités de principe actif du datura sont très variables (notamment en fonction des différentes variétés, des saisons, des partie de la plante) il est donc très difficile de doser le produit.

La méthode de consommation la moins risquée est de la fumer, viennent ensuite les infusions et recettes de cuisine diverses . Ces deux dernières sont beaucoup plus dangereuses et représentent un grand risque de dépression respiratoire puis d'arrêt cardiaque (overdose).

Datura et mélanges de drogues ou de médicaments

Il est absolument déconseillé de prendre une autre drogue ou un autre médicament avec le datura. Si cela est vrai pour toutes les drogues, cela prend ici une importance vitale. Même le tabac et l'aspirine sont à proscrire. Rappelons que son usage traditionnel était précédé d'une longue période de purification et de jeûne. Si tu es obligé d'amener un ami à l'hôpital suite à une prise de datura, prévient rapidement l'équipe soignante car cela influe beaucoup sur les soins à donner.


Comment réduire les risques

  • Le trip au datura peut être long et sa durée est difficile à prévoir. Il est donc prudent d'avoir au moins une semaine devant soi, d'être avec un ami qui n'a rien pris et qui puisse veiller sur toi et notamment te faire boire.
  • Rester très vigilant sur les quantités ingérées, il est impossible de connaître la dose de principe actif contenu par la plante
  • A éviter absolument : tout mélange avec d’autres substances (alcool, tabac ou tout autre psychotrope), n’importe laquelle potentialise les dangers du datura.
  • Choisir un lieu calme et dont l’environnement présente le moins de danger possible pour effectuer la prise (ex : pas d’eau ou de précipice aux alentours), les effets delirogènes du produit peuvent pousser à des actes inconsidérés.
  • Être accompagné de personne ne partageant pas le voyage pour éviter les accidents.
  • Les meilleurs remèdes pour une sécheresse de la bouche comprennent la gomme à mâcher sans sucre, bonbons durs (pas de "sucre candi"), ou sucer un glaçon.
  • Éviter de consommer ce produit en cas de problèmes physiques (taux faible en sucre ou sodium par exemple), de problèmes rénaux , cardiaques ou trouble ou faiblesse psychologique.
  • Les différentes prises doivent être très espacées (15 jours minimum).
  • Ne pas conduire ni exercer des responsabilité
  • En cas d'empoisonnement au datura, une hospitalisation d'urgence est requise où sera pratiqué un traitement qui est avant tout symptomatique : lavage d'estomac, sédation par injection de benzodiazépines, réhydratation.


Références


Liens