Ecstasy-MDMA, la première fois

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

Cet article a pour but de réduire les risques liès à la consommation de MDMA ou d'ecstasy. Il ne veut ni encourager ni décourager l'usage d'un tel produit, mais juste donner des conseils validés pour que le premier usage se passe au mieux si il a lieu.

Pour un premier usage de MDMA plus safe et plus agréable, pouvez cocher toute les cases de cette liste[1] ?

  • 1. Je n'ai pas de problèmes de santé préexistants qui rendent la prise de MDMA moins safe
  • 2. Je ne prends pas de médicaments ou de suppléments pouvant interagir avec la MDMA
  • 3. J'ai testé mon MDMA avec un réactif (ID-test, EZ-Test, test de Marquis) ou avec la CCM
  • 4. J'ai regardé sur internet si mon cachets étaient répertoriés pour voir si mon exta n'est pas surdosé ou coupé
  • 5. J'ai mes suppléments alimentaires prêts pour réduire la neurotoxicité du MDMA
  • 6. Je suis au courant de la dose à prendre
  • 7. Je vais boire 250-500 ml / h (1-2 tasses) certainement pas plus de 500 ml / h (2 tasses), et idéalement des liquides pour sportifs comme le Gatorade au lieu de l'eau
  • 8. Je vais rester au frais, ou trouver régulièrement des endroits frais, pour éviter les coups de chaleur
  • 9. Je vais prendre le MDMA dans un environnement safe, cool et positif
  • 10. Je suis conscient que la MDMA peut faire émerger des problèmes émotionnels.
  • 11. Je connais les signes d'un coup de chaleur et accepte de faire attention aux amis avec qui je prends du MDMA
  • 12. Je connais mon intention de prendre du MDMA, même si c'est juste pour m'amuser


Pour aller plus loin, passer le quizzz Consommez-vous le MDMA-Ecstasy à moindre risque ?


Ecsta, taz ou MDMA c'est la meme chose ?

La MDMA est la substance active de l'ecstasy (appelé aussi taz). Ce sont donc les mêmes choses. Dans le cachet d'ecstasy, il y a les excipients qui sont utilisés pour compresser le cachet, mais ils sont généralement inactifs.

Vous pouvez donc prendre de la MDMA soit en cachet, soit en cristal.

Pour les cachets d'ecstasy, la teneur moyenne des saisies douanières était habituellement de 60 à 80 mg par comprimé ; Mais elle est passée à 145 mg sur le dernier semestre 2013.

La MDMA en poudre ou en cristaux est réputée plus "pure". En 2013, les saisies d'échantillons montraient un taux de pureté moyen de 60 %.


Quelle dose prendre la première fois ?

On ne sait jamais ce qu'il y a dans le cachet ou le cristal de MDMA. Il faut donc être prudent.

Pour les cachets d'ecstas commencez au plus par une moitié. Vous pouvez aussi en prendre un quart, attendre une heure et aviser ensuite. Soit ça se passe bien et vous pouvez en reprendre un peu, soit vous angoissez vaut mieux s'arrêter au quart.

Si c'est du cristal ou de la poudre, c'est bien d'avoir une balance au milligramme et de peser entre 0,8mg/kg et 1,2mg/kg avec un maximum de 80mg.

Les faibles doses peuvent être particulièrement importantes pour vos premières utilisations, car vous pourriez avoir sans le savoir un problème de santé comme une hyperthermie maligne qui rend la MDMA plus dangereuse.

Comment être sur de la qualité ? Y-a-t-il des normes selon la couleur de la MDMA ou le motif du cachet ?

On n'est jamais sur de la qualité du produit. Et il n'y a pas de norme de qualité avec les différents cachets, ou les différentes couleurs des cristaux de MDMA.

Même entre deux cachets identiques (couleur et logo), vous n'avez pas la garanti d'avoir le même dosage. Mais vous pouvez regardez sur les sites qui rendent compte d'analyses de cachets pour voir si le votre n'est pas trop dosé ou contient autre chose que du MDMA. Par exemple le site suisse Nuit Blanche ou le site Pills Report.


Il serait intéressant d'investir dans un ID-test (https://www.psychoactif.org/forum/t8731-p1-ID-Test-MDMA-conseils-pour-etre-sur-qu-il-s-agit-MDMA.html) (moins de deux euros)ou EZ-Test ou des tests de marquis pour vérifier qu'il s'agit bien de MDMA.

Vous pouvez aussi analyser votre produit dans un CAARUD ou CSAPA qui propose de la CCM (Chromatographie sur Couche Mince). Cet technique est plus sûre que les tests colorimétriques. Voir https://www.psychoactif.org/forum/t24326-p1-comment-analyser-ses-drogues-France.html#divx

Pour la prise, mon estomac doit être vide ou plein ? je mange beaucoup ou peu ?

Si vous ne mangez rien, vous risquez d'avoir mal au ventre, si vous mangez trop ça va mettre du temps à  monter et vous risquez de vomir . Prendre un repas normal 3 à 4 heures avant de gober. De cette façon, la nourriture sera digérée avant de prendre de la MDMA, mais vous aurez aussi de la nourriture dans votre système, ce qui est bien, surtout si vous dansez et êtes actif.


Combien de temps cela met à monter, combien de temps l'effet dure ? Vais-je avoir des effets semblables à l'alcool ?

Il y a une chance raisonnable que le MDMA mette 90 minutes pour monter, mais il peut prendre plus rarement 2h à 2h30.

Particulièrement si c'est l'une de vos premières utilisations de MDMA ou si vous avez récemment mangé un gros repas, attendez au moins 3 heures avant de conclure que votre dose n'a pas fonctionné.

Les effets durent de 3 à 5h.


« L'Ecstasy désinhibe, excite, et donne du love mais chacun réagis différemment. Je n'aime pas trop l'alcool mais j'en ai déjà  abusé et les effets ne sont vraiment pas les mêmes. 

pour avoir passé le cap comme toi je peux te dire que c'est loin de se rapprocher de l'alcool. C'est beaucoup plus intense, tu ressens du love t'a envie de danser et oui tu seras une pile électrique !

»
-(Source, [ , Psychoactif])


« aprés le plateau ! incomparable a l'alcool beuh ! tu es conscient de tes mouvements tu te sens habile, maitre de toi ( c'est peux étre la le risque ! )

Tout te semble beau ! simple ! les paysages magnifiques ! tu as envie de donner de l'amour et du bonheur aux gens, comme si tu en avais trop pour toi ! pour moi la clé pour que ça se passe bien, c'est toujours d'avoir des pensés positives !

»
-(Source, [ , Psychoactif])

Est ce que je peux fumer du cannabis en même temps?

Ca dépend des personnes. Chez certaines personnes fumer du cannabis potentialise les effets du MDMA, chez d'autres ça dénature l'effet. Certaines personnes prennent aussi du cannabis pour atténuer la descente.

« Et je pensais aussi que ca me calmerais de fumer mais finalement au bout de quelques pétards j'ai surtout trouver que c'était très lourd comme effet et plus tot malsain.. »
-(Source, Fenouil2, Psychoactif)
« pour le cannabis, je conseillerais plus en descente qu'en monté. Il amplifie les effets de la MDMA »
-(Source, , Psychoactif)
« Attention tout de même si tu fumes de l'herbe, ça change le trip et l'effet de la beuh est augmentée, pour un trip au MDMA je dirais mieux vaut ne pas fumer avant la descente et si vous arrivez à trouver une variété plutôt indica c'est top car une beuh qui met trop "high" + un stimulant comme le MD ça peut te faire partir loin. Mais si vous ne fumez pas, vous ne rater rien non plus l'expérience n'a pas besoin de ça »
-(Source, CoachMigui, Psychoactif)

Comment éviter de serrer les dents ?

Le MDMA peut avoir un effet secondaire qu'on nomme le bruxisme et qui se caractérise par le grincement et le serrage de dent.

Pour éviter de serrer les dents et d'avoir mal à la mâchoire, vous pouvez prendre du magnésium.

Pour vous soulager, vous pouvez aussi mâcher un chewing-gum ou un bâtonnet de réglisse.

« En ce qui concerne mon expérience, autant je ne sais pas ce que valent tout ce qui est acide alpha lipoique, pépins de raisin, etc, autant le magnesium chelaté, je sens réellement une vraie différence au niveau du serrage de dents (qui est un symptome neurologique justement). Quand je prend du magnesium, même quand je tape 200 à 300mg de MD, je ne serre pas les dents et j'ai encore la machoire flexible. Ça m'a également été rapporté par des potes qui ont aussi essayé. »
-(Source, Yog-Sothoth, Psychoactif)

Quels sont les risques lors de la première prise? Quel risque de rester perché ? un effet négatif à  long terme est il possible ?

Les risques liè à la prise de MDMA sont essentiellement : Hyponatrémie, coup de chaud et syndrome sérotoninergique, bad trip,

L'Hyponatrémie  est généralement causée par l'ingestion de trop d'eau. La MDMA provoque la rétention d'eau. Danser dans des environnements chauds provoque la déshydratation. Trop surcompenser en buvant trop d'eau peut être fatal.

Coup de chaleur : Une dose standard de MDMA élève la température du corps d'environ un degré, et inhibe également la thermorégulation naturelle du corps, augmentant ainsi la probabilité de coup de chaleur. Les complications des coups de chaleur (ou syndrome serotoninergique) sont la première cause de mortalité due au MDMA.[2] Les signes des coups de chaleur sont : Peau chaude, rouge, sèche ou humide, Pouls rapide et fort, Température corporelle au-dessus de 39,5°C, Crises d'épilepsie, Perte de conscience possible/


Pour éviter l'hyponatrémie et le coup de chaleur, Buvez jusqu'à 1 tasse par heure (250 ml) de liquides contenant des électrolytes, ou jusqu'à 2 tasses (500 ml) si vous dansez ou êtes dans un environnement chaud. Avoir des Habits légers et prendre l'air dehors régulièrement.


Des doses élevées et / ou fréquentes de MDMA se sont révélées neurotoxiques chez les animaux de laboratoire. Cependant, aucune étude correctement contrôlée n'a montré de troubles cognitifs chez les humains après une période d'abstention suffisamment longue.

Néanmoins, si vous êtes concerné, des doses thérapeutiques normales d'ISRS comme le Prozac, prises en descente, ont montrées qu'elle pouvaient empêcher les effets neurotoxiques du MDMA chez les animaux. Pour réduire le risque de neurotoxicité, limiter la quantité de MDMA et prendre des suppléments comme l'Acide Alpha Lipoic ou les vitamines C et E sont importants.

Comment éviter le bad trip ?

Le MDMA peut faire remonter à la surface des problèmes avec lesquels vous pourriez être en difficulté émotionnellement.

Des rapports anecdotiques suggèrent que les «mauvais voyages» avec le MDMA sont extrêmement rares. Les résultats suggèrent que la plupart des expériences négatives avec l'ecstasy peuvent être attribuées à l'interaction entre deux facteurs ou plus, impliquant presque toujours le set and seting (etat d'esprit et contexte)

Pour un bon set and seting : Etre dans un environnement safe et positif avec des personnes de confiance. Ne soyez pas avec des gens qui vous mettent mal à l'aise, et évitez les gens sobres que vous ne connaissez pas. Il peut également être plus agréable d'éviter les gens saouls, même si vous les connaissez.


« Une fois j'ai un pote qui a été assez mal parce qu'il a un peu "renié" l'expérience, il avait une très mauvaise image de la drogue, il a pris un peu par pression du groupe et le début de l'expérience se passait génial, mais au bout d'un moment c'était comme si ça l'avait trop effrayé de kiffer ça et qu'il avait peur de trop accroché et là l'expérience à changé du tout au tout ! Donc oui finalement maintenant que j'y pense c'est possible, mais le mec ne voulait pas vraiment faire l'expérience et l'a fait sous pression. »
-(Source, CoachMigui, Psychoactif)

Quelles sont les interactions dangereuses avec les médicaments et drogues ?

Eviter le MDMA[3] :

  • Si vous avez pris un IMAO (par exemple, Nardil, Parnate, Marplan, Ayahuasca) au cours des 3 dernières semaines en raison du risque potentiel de décès
  • Si vous avez récemment pris du millepertuis. Il présente un potentiel élevé d'interactions médicamenteuses, dont certaines peuvent être graves.
  • Si vous avez récemment pris des inhibiteurs du CYP2D6 (bupropion, ritonavir)
  • En combinaison avec des médicaments qui augmentent la fréquence cardiaque ou la pression artérielle (par exemple, de nombreux médicaments contre l'asthme, des stimulants comme la cocaïne, les amphétamines, la cafféine), le DXM, les médications pour les acides gastriques, les sédatifs (alcool, opioïdes) : risque accru d'effets indésirables graves.

Les antidepresseurs ISRS comme Prozac, Paxil et Zoloft ne semblent pas interagir dangereusement avec la MDMA, bien que la MDMA puisse rendre les ISRS moins efficaces et que les ISRS puissent rendre la MDMA moins efficace. Augmenter votre dose de MDMA pour compenser n'est pas une bonne idée.

Si j'ai de la fièvre, est ce que je peux consommer du MDMA ?

Évitez le MDMA si vous avez l'une de ces conditions contre-indiquées:

  • Maladie cardiovasculaire
  • Maladie cérébrovasculaire
  • Hypertension non contrôlée
  • Hyperthermie maligne, angéiose, maladie du coeur central ou toute affection qui augmente le risque de coup de chaleur ou d'hyperthermie. Cela inclut si vous avez actuellement de la fièvre ou si vous savez que vous êtes particulièrement sensible à la chaleur.
  • Susceptibilité aux convulsions
  • Problèmes de foie


Que faire pour ne pas avoir une descente trop agressive?

Il faut prévoir un endroit pour se poser, descendre tranquillement et s'endormir paisiblement. Pour les première fois, la descente va s'apparenter à un gros coup de fatigue. Les jours suivants, il faut boire, se nourir, éviter de consommer d'autres substances psychoactives.

« Pour la descente, elle risque de ne pas être bien dur vu que c'est ta première fois tu auras juste un petit coup de mou Normalement tu n’aura pas de descente les première fois, ca ressemblera plus à des gros coup de fatigues. »
-(Source, H-IL69, Psychoactif)
« Hydrate toi beaucoup, mange bien et n'hésite pas a faire du sport ou des activités que tu aimes bien les jours suivant ta prise tu verras la descente passe beaucoup mieux comme ca. »
-(Source, H-IL69, Psychoactif)

Et si j'ai aimé cela et je veux en reprendre ?

  • Avec la première fois sous MDMA et l'enthousiasme qui peut aller avec, l'envie d'en reprendre la semaine d'après peut être très fort. Il faudra absolument espacer les prises de MDMA d'au minimum 3 à 8 semaines, pour permettre au stock de sérotonine de se refaire, et pour conserver l'effet de l'ecsta.
  • Passer les premières fois, pour que l'expérience soit positif, il faudra consommer entre 80mg et 100mg, et ne pas dépasser 120mg en une soirée.

Pour aller plus loin


Référence