Les témoignages d'après :"Dernière heure de gloire pour la codéine?" / PsychoACTIF

Les témoignages d'après :"Dernière heure de gloire pour la codéine?"

Publié par ,
8729 vues, 44 réponses
Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 155
Salut tout le monde,

Je lance un topic afin d'avoir les nouvelles des membres qui ont été en difficultés suite de l'arrêt de la codéine.

Comme pour Pas mal de monde qui a su trouver une solution ou alternative. En ce moment mes doses ont été bien réduite. Avant j'en étais à 480mg de codéine contre 40 mg maintenant. Un comprimé matin et un soir.
Cela fait 1 mois et demi que j'ai réduit à un le matin et un le soir. Au début ça allait, mais quand je suis contrarié, où je subis des pressions j'ai envie d'en prendre plus. Mon addicto, m'a prescrit pour mes migraines,  de l'aspirine, qui ne me fait rien du tout, je me trimballe ma migraine toute la journée jusqu'au coucher. Et encore ça m'empêche de m'endormir.
En ce moment je traîne un rhume depuis deux semaines, je n'arrêtais pas de tousser. La ça s'atténue... J'ai des crises de toux par moment.
Quand j'étais sous codéine, je n'avais pas tout ça, d'être malade tout le temps, de ne pas réussir à être calme de pouvoir s'apaiser.
J'ai cru que je pouvais m'en sortir mais ça en devient un handicap, surtout au boulot. Non pas j'ai envie d'en prendre par habitude, mais quand ça devient nécessaire. Surtout, quand une migraine arrive, d'attendre toute une journée pour voir si l'aspirine fait effet, non j'ai essayé 4 migraines mais ça n'a pas fonctionné et comme j'ai que 4 boîtes de code. Je ne peux en prendre plus.
Je revois mon addicto mi décembre, je lui parlerai de tout ça. Qu'avant c'était si simple, et maintenant je me retrouve à des sauts d'humeur, d'être toujours fâché et j'en passe... Je fais moins de chose à la maison, avant je n'arrêtais pas de ranger, maintenant ça devient un bordel sans nom. J'ai la flemme de bouger, je deviens fainéant.
En pharmacie on nous propose de tout ce qu'il y a de nocif, ibuprofen, doliprane etc... Pour que je tombe sur une vidéo sur le site de me disiez : http://www.medisite.fr/a-la-une-decontr … .2035.html

Je me dis mais on se fout de nous sérieux. On nous interdit la codéine pour nous proposer les médoc les plus toxiques. Surtout moi l'ibuprofene ça fait comme dans la vidéo, j'en prends un, j'ai mal au bide et en plus ça me fais rien. Si, mal au bide neutral
Voilà mon ressenti, je sais pas si je peux dire que je suis en manque ou quoi, mais c'est sur quand je suis malade comme un chien, alors qu'avant j'étais pas malade, avec les migraines, les penibilites du boulot et, les problèmes côté famille. J'ai envie d'en reprendre comme avant sad
Parceque la si on dit que c'est bon pour nous, moi ça m'empêche de vivre...

Dernière modification par Exa (12 novembre 2017 à  09:31)

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
10100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6780
Regarde ce post pour produits et travail, tu te sentiras moins seul.

https://www.psychoactif.org/forum/t2867 … .html#divx

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Newton 
Nouveau Psycho
Canada
100
Date d'inscription: 30 Sep 2017
Messages: 101
Salut, pour tes migraines je te conseille de parler des triptans à ton médecin.

“La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.”

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
3102
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
Salut!

Je revois mon addicto mi décembre, je lui parlerai de tout ça. Qu'avant c'était si simple, et maintenant je me retrouve à des sauts d'humeur, d'être toujours fâché et j'en passe... Je fais moins de chose à la maison, avant je n'arrêtais pas de ranger, maintenant ça devient un bordel sans nom. J'ai la flemme de bouger, je deviens fainéant.

ça fait partie du sevrage/réduction des doses, ça partira au bout de quelques mois en général smile

Je me dis mais on se fout de nous sérieux. On nous interdit la codéine pour nous proposer les médoc les plus toxiques. Surtout moi l'ibuprofene ça fait comme dans la vidéo, j'en prends un, j'ai mal au bide et en plus ça me fais rien. Si, mal au bide neutral

sinon pour tes soucis de santé, ton médecin refuse de te prescrire de la codéine? pour quel motif?
après tout  si ça fonctionne... et que tu arrives à gérer tes doses , sans trop d'effets secondaires


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Snx 
Chat Sushi
Palau
000
Date d'inscription: 21 Aug 2017
Messages: 140
Blogs
Pour les migraines vraiment coriaces, tu peux demander à ton médecin du Lamaline, c'est très léger en opiacé, même la boîte entière procure aucun effet (un argument pour se le faire prescrire).
Par contre la cafféine et la poudre d'opium sont très efficaces contre les migraines tenaces.

Sinon, oublie pas de prendre du paracétamol dès le début de ta migraine.
Si le paracétamol marche pas, le lendemain rebelote mais avec un ibuprofène/autre anti-inflammatoire. Sans dépasser les doses max bien sûr ^^

Aussi, si tu bois un café le matin, il a une réputation d'anti-migraineux alors évites d'arrêter d'un coup tongue

J'suis pas un pro des migraines, je te décris juste ce qui a marché avec les miennes, en espérant que ça t'aide un peu smile

Bon courage ! salut

Hors ligne


Cusco 
Adhérent PsychoACTIF
France
1610
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1292
Blogs
Ben moi, avant l interdiction de la codéine en vente libre en France, tous les 28 jours j avais mon ordonnance d oxycontin 2×80mg /jour
Depuis fini oxycontin et me voilà avec des boîtes de codéine lesquelles s empilent puisque je n en prend pas.
Par contre retour sur une bonne héroïne peu chère quand j'ai vraiment trop mal mais ça n'a pas le même effet anti douleurs qu avec l oxycontin.
J'ai tenté de demander des patchs de Durogesic, moscontin, sophidone etc... Rien à faire ! Pour moi c'est codéine/paracetamol et rien d'autre ! Même pas un médicament seulement composé de codéine sans paracetamol. ******an codéine et c'est tout !
Par contre valium 10mg 2/jours. Allez savoir pourquoi ?

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
10541
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4031
Salut,

Moi, le seul truc qui calmait mes migraines c'était l'aspirine...Mais si chez toi ça ne fonctionne pas, je pense que l'ibuprophèène ne marchera pas non plus...As tu déjà testé le paracétamol seul? (perso, chez moi, c'est pisser dans un violon big_smile ) mais ça marche chez d'autres...Les triptans, c'est plutôt réservé aux vrais migraineux...A vérifier...

Sinon, le coup de n'être jamais malade quand on est sous opi et que toutes les maladies du monde qui passent par là soient pour nous quand on arrête, c'est un grand classique...Tout ça fini par se tasser au fil des ans si ça peut te rassurer wink
Cependant, je compatis et une des raisons pour lesquelles je suis un vieux grincheux toujours en rogne, c'est aussi que je n'ai jamais compris pourquoi on met des bâtons dans les roues des toxicos aux opiacés (à fortiori ceux qui se contentent de codéine, vu le peu de dangerosité du truc...) qui ne se plaignent pas de leur addiction et arrivent malgré tout et toutes ces années à plus ou moins bien gérer leur vie ainsi! A fortiori si c'est pour finir, pour certains, par vouloir les gaver d'AD ou benzos bien plus pour être en règle avec les bonnes moeurs que dans l'interet de leur propre santé physique et mentale...

Quitte à être addict dans ce monde de merde, pour ce qui est de sa tranquillité personnelle mieux vaut choisir l'alcool, pas forcément pour sa santé par contre...

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
10541
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4031

no punish a écrit

Ben moi, avant l interdiction de la codéine en vente libre en France, tous les 28 jours j avais mon ordonnance d oxycontin 2×80mg /jour
Depuis fini oxycontin et me voilà avec des boîtes de codéine

surpris Je ne vois vraiment pas le rapport de cause à effet thinking ton toubib a pété un câble?
Depuis quand prescrit on en fonction d'un passage sur ordo ou non? A ta place, je m'inquièterais...Si son critère c'est ça ben au secours fuyons!


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Snx 
Chat Sushi
Palau
000
Date d'inscription: 21 Aug 2017
Messages: 140
Blogs

no punish a écrit

Par contre valium 10mg 2/jours. Allez savoir pourquoi ?

Le valium on m'en a prescrit aussi quand j'étais allé me plaindre de douleurs au dos.
C'est un benzo décontractant musculaire il me semble.
Ce qui m'énerve, c'est que c'est un médoc utilisé pour aider dans certains sevrages.

Donc mon doc a juste voulu me faire dégager rapidement sans prendre le risque de me filer ce que je voulais vraiment.
J'ai l'impression que c'est pas le seul à agir de la sorte.

En plus les benzo sont vraiment plus nocifs que les opi et surtout le contrecoup est vraiment puissant comparé à nos amis dérivés morphiniques.
Etonnant qu'on s'en fasse prescrire comme des petits pains alors qu'à côté on galère pour de la codéine...

Reputation de ce post
 
Enfin j ai réussi à te le mettre (le champignon) voir 2eme post ci dessous

Hors ligne


Cusco 
Adhérent PsychoACTIF
France
1610
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1292
Blogs
@Mascarpone : effectivement je pense exactement comme toi. Mon toubib a pété un câble depuis la mort de son mari en juin je pense (voir mon blog adieu l ami)
Mais je comprends que plus jamais elle ne me prescrira de morphine. Lis le blog tu comprendras sûrement mieux.
Et + de 25 ans avec eux m empêche quelque part de changer de toubib.
Heureusement j'ai ma methadone mais celle ci n évite pas les douleurs mais au moins je ne me retrouve jamais en manque.
Le choix est dur mur mais je leur suis trop respectueux pour changer de médecins

https://www.psychoactif.org/blogs/Adieu … html#b2675

Dernière modification par no punish (12 novembre 2017 à  13:35)


La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


Cusco 
Adhérent PsychoACTIF
France
1610
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 1292
Blogs
@snx
Desolé j'ai essayé plusieurs fois un champignon vert mais  problème de réseau apparemment. Je te l envoie par écrit te disant "malheureusement je pense exactement comme toi"

NP

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne


Newton 
Nouveau Psycho
Canada
100
Date d'inscription: 30 Sep 2017
Messages: 101

Mascarpone a écrit

Salut,

Moi, le seul truc qui calmait mes migraines c'était l'aspirine...Mais si chez toi ça ne fonctionne pas, je pense que l'ibuprophèène ne marchera pas non plus...As tu déjà testé le paracétamol seul? (perso, chez moi, c'est pisser dans un violon big_smile ) mais ça marche chez d'autres...Les triptans, c'est plutôt réservé aux vrais migraineux...A vérifier...

Effectivement les triptans fonctionne seulement pour les migraines. En France vous utilisez le terme migraines pour toutes les grosses céphalées?


“La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.”

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
3102
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
Ouais surtout si on est pas des pros dans le sujet

maux de têtes, migraines, sont souvent des synonymes

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 155
Merci @prescripteur, oui j'avais déjà lu cet article et je m'étais déjà dit qu'il va y avoir gros burn-out dans pas longtemps tongue

@newton
Pour le triptan, l'addicto m'en avait parlé, il ne pense pas que ça fonctionnera sur moi, et il a trop peur des effets secondaires parce que mon organisme est resté trop longtemps aux opi...

@snx
Oui pour mes migraines, je prenais habituellement 4 comprimés de prontalgine et ça disparaissait au bout d'un quart heure.
Le café, je m'y suis mi a en boire tous les matins (presque) depuis mes diminutions de dose. Après, ma migraine est moins intense mais toujours la. Alors qu'avant les prontalgine ça disparaissait. Par contre, je ne peux traîner une migraine plusieurs jours, c'est insupportable, surtout quand je sais qu'on peut la disparaître au bout de 15 min.
Le paracetamol, si je prends 2g ça peut me soulager.

@mascarpone
Oui, le paracetamol, je prends 2g ça peut me soulager, mais du coup ça me fais peur par rapport au foie.
Tu as de la chance pour l'aspirine, pourtant je n'avais pas abusé de la codéine j'ai bien testé l'aspirine. Et même pris 2 de suite,mais rien.

@groovie
Mon addicto souhaite que j'arrête la codéine, mais l'aspirine c'est pour me faire tester puisque j'en ai jamais consommé. Mais il m'a dit si ça ne fonctionne pas il me prescrivera de la prontalgine mais juste pour la migraine.

@no punish
Tu sais, je me dis que je vais reprendre l'alcool pour surmonter tout ça. Quand, j'ai fait une soirée, j'ai picolé, j'étais détendu,j'étais bien.. fume_une_joint
J'aimerai bien retrouver aussi du cannabis pour me détendre et penser à autre chose.

Bref, je suis dépité de ces histoires. J'ai la tête comme une pastèque par moment. Je suis toujours contrarié, je cherche tout de suite les embrouilles.

Hors ligne


Codo67 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 01 Aug 2017
Messages: 39
Suite à mon arrêt de la codeine en juillet dernier j’avais du me rendre au médecin traitant ou j’ai du tout avouer, celle-ci m’a refuser catégoriquement la codeine pour me seuvrer, j’ai du me sevrer à la dure (elle voulais me prescrire des AD mais j’ai refuser d’en prendre), ensuite mardi j’ai eu une’ rage des dents genre douleur à 8 sur 10 pareil refus de sa’ part de me prescrire codeine sachant que je supporte par les anti inflammatoire....j’ai donc fait du nomadisme médicale et me suis fait prescrire de la codeine et sa m’a pas empêcher d’arreter Mon traitement dès que je n’avais plus de douleur...
Je tient à préciser que ma doc et du genre « bobo à privilégier les remèdes naturel... »
Moi je comprend pas comment certain font pour ne pas constater l’effet sur le moral de la codeine....meilleurs AD du siècle je pense et j’ai côtoyer en amitié dés personne qui bosser en psychiatrie qui eux l’utiliser pour certain de leurs patient....mais si cela se généraliser sa serais la ruine des labos.

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Bonjour,

Pour moi qui avait commencé un sevrage dégressif du codoliprane avant le changement de règlementation et qui le poursuit avec un addictologue depuis fin juillet, il y a du bon et du moins bon.

Du côté très positif:
- aller voir un addicto a permis de découvrir que ma dépendance causée par de fortes angoisses était en fait un trouble anxieux généralisé. La codéine posait un couvercle sur mes angoisses sans jamais rien régler, alors que la prescription d'un antidépresseur a fermé le robinet à anxiété,
- Disparition de la constipation chronique avec ses manifestations parfois très douloureuses quand mon estomac se remplissait parfois de bile, un truc qu'on ne peut souhaiter à personne,
-  j'ai moins de somnolences diurnes, disparition des vertiges et de l'état parfois confus au travail.

Sur le plan négatif, il ne s'agit pas pour moi de troubles de santé générés par le sevrage mais révélés par la réduction de la codéine qui masquait des soucis de santé pas trop graves mais gênants:
- J'ai un retour en force des douleurs intestinales intenses sans aucun autre symptome (colopathie) et je ne peux plus prendre de débridat car il agit sur les mêmes récepteurs que la codéine...découverte hallucinante que j'ai fait sur ce site. J'en ai parlé à l'addicto qui a vérifié et elle préfère que j'évite de nourrir ce cerveau qui adore tant les opiacés ou les opioides, du moins pendant le sevrage.
- Le plus pénible ce sont les impatiences (syndrome des jambes sans repos) qui créent de l'insomnie. J'ai pensé au début qu'elles étaient dues au sevrage dégressif mais quand elles ont fini par être permanentes (toutes les nuits), l'addicto a estimé que la cause était ailleurs. La nuit, j'ai des tiraillements et des décharges électriques intenses dans les jambes qui peuvent durer jusqu'à 4 heures du matin. Pour les stopper, il faut se lever et marcher ou gigoter (et encore). Ce n'est pas douloureux au sens strict mais très déplaisant. La codéine a masqué ce syndrome et comme je prends 1/5eme de la dose initiale (5 comprimés actuellement) elle n'agit plus. Je dois aller voir ma généraliste (je la tiens au courant du sevrage) pour qu'elle recherche et traite l'origine qui pourrait être une anémie chronique dont je souffre depuis des années.

Pour les migraines, je marche sur des oeufs car mon addiction a réglé le problème pendant des années.  Avant ma dépendance, j'avais essayé les triptan (pire que le mal), l'aspirine (plaquette trop basses et inefficace), l'ibuprofène (mal au bide infernal et palpitations), paracétamol seul (totalement inutile). J'ai pensé à l'acupan mais je n'en ai encore jamais pris. Il agit sur les douleurs modérées comme la codéine mais il n'est pas un opiacé et il semblerait qu'il ne soit pas addictif. C'est un médoc souvent donné à l'hôpital en injection mais on peut le boire.

Pour en finir sur le message de Codo67 à propos de l'effet AD de la codéine, il fait aussi anxiolytique à ses heures perdues mais pour avoir été addict 10 ans, je sais qu'elle ne règle aucun problème psy, elle ne fait qu'étouffer temporairement le problème quand on en prend pour ça. Si on ne trouve pas la cause ou le médoc efficace, une prise répétée va à l'évidence améliorer la qualité de vie. Ayant eu la chance d'avoir une addicto qui ne s'est pas contentée de plaquer un TSO sur mon cas, prendre un antidépresseur a eu un tel effet que tous les désagréments du sevrage sont balayés. Si je supporte mes impatiences et l'insomnie chronique actuelle (j'ai des yeux de lapin albinos), c'est grâce aux bienfaits de cet AD sur ces foutues angoisses dévorantes.

Hors ligne


Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 155
@codo67
Je n'en reviens pas qu'une toubib même si elle est très orienté bio. Elle ne doit en aucun cas te laisser à l'agonie. Ça du être terrible pour toi.
J'aurai changé depuis longtemps...

@lilas24
Moi, je prenais de la codéine comme un tout en un. Si c'est pour arrêter et ensuite prendre plusieurs médoc pour chaque problème. Je ne vois pas d'arrêter ça pour en reprendre d'autres qui peut être plus fort et plus toxique avec le mélange qui plus est.

Hors ligne


Coday34 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Sep 2017
Messages: 11
Salut à tous , pour moi le deuil est fait , 3 mois sans codéine . Me voila sous deroxat ( 20 mg le matin ) et lysanxia ( 10 mg par jour ) . A suivre avec un nouveau psychiatre rdv le 12 décembre . La codéine ne me manque pas à part le soir parfois histoire d' être bien calé devant un bon film . Si elle était à nouveau sans ordonnance j' en reprendrai quand même je pense mais le soir tranquille , pas en journée comme je le fesais . Enfin c' est ce que je dis mais pas ce que je ferai certainement . Tous les 3 jours je viens voire les titres du forum en espérant revoir " retour de la codéine en vente libre " . Bref le deuil est fait mais pas à 100 pourcent .

Hors ligne


neo 
Nouveau Psycho
France
600
Date d'inscription: 10 Dec 2013
Messages: 199
Hello tutti,

4 mois deja punaise..Passé de 2 boites de neo/jour depuis 20 ans a 10 mg de bupré..C'est pas la joie tous les jourd mais mon banquier est content. Je compte demander a mon addicto 2/3 mg de plus pour les weekend car je tape tout le temps dedans les dimanches..maudit dimanche. Les infirmiers du centre sont plutot sympa...Je vais pas dire que la vie est belle mais je commence à m'y faire, j'ai toujours mes 4 boites vertes chez moi et je n'y touche pas, un jour peut etre. Ca me rassure qu'elles soient là.
C'est une autre vie, pas si pire, ya des mauvais cotés et des bons aussi. C'est encore trop tot pour faire un vrai bilan, mais on va dire que pour l'instant ca va..
Courage à toutes et à tous
PS: j'ai lu dans libé que plein de medocs censé remplacer la codeine (medocs contre la toux) etaient jugés comme limite dangeureux..comme quoi, chere madame la ministre, il n'est jamais bon de prendre des decisions sous le coup d'une emotion. Don't act.

I think it's time to go down!
I scream  you scream, we all scream for ice cream

Hors ligne


Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 155
@neo
Oui j'ai lu ça. Les médocs en vente libre (actuellement) dangereux et inefficace.
Puis je comprends, on a tous besoin de se mettre la tête à l'envers de temps en temps... gerbe

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
10541
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4031
Moi ce qui me fascine, c'est le consensus général (corps médical comme patients) qui considère que mieux vaut bouffer tous les jours des molécules qui agissent sur les neurones mais qui sont légales, bien comme il faut plutôt que des molécules qui ,pour beaucoup de gens, faisaient déjà parfaitement le boulot qu'on leur demandait depuis des années et dont le seul effet secondaire gênant était le détournement par rapport à l'avis de l'ANSM et de la législation sur les stupéfiants...Pour moi, c'est du même domaine débile que de priver des patients des cannabinoïdes pour les gaver de benzos, d'ad ou de morphiniques...

Pour pas changer lol JE SUIS FURIEUX !drogue-peace

Dernière modification par Mascarpone (16 novembre 2017 à  14:52)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 155
Ouais, qu'on me prescrit de l'aspirine pour la migraine qui ne me fait rien du tout. L'autre jour migraine de ouf, on m'a donné de la prontalgine. La douleur est partie au bout 15-20 minutes. Y avait pas moyen que je me couche le soir avec cette migraine.

En tous cas, c'est sur qu'ils veulent changer la France. Mais ça n'explique pas le tabac qui augmente et l'alcool...

Hors ligne


MIAOU44 
Adhérent PsychoACTIF
300
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 601
Blogs
Salut

Y a un seul point positif dans cet arrêt sentence.... j'ai creusé pour comprendre le pourquoi de mon besoin de codeine.

Et ce pourquoi serait un pb psychiatrique : j aurai un trouble borderline.

Du coup traitement avec un neuroleptiques le risperdal. Et je me sens mieux que jamais je ne me suis sentie de toute ma vie.

Naturellement j'ai diminué la codeine. J'ai trouvée  une addicto compréhensive qui me prescrit autant de codeine que j'ai besoin. Mais j'en ai moins besoin !!
J'ai même oublié de prendre ma codeine certains jours. Seuls les désagréments physiques mineurs se
sont manifestés. Mais rien du point de vu psychologique! !! smiley-gen013

Donc voici ma vie de l après arrêté.

Bises Mia

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Je rebondis sur ce que dit Miaou car je suis dans une situation similaire.

Finalement, cet arrêté aura permis de découvrir que j'avais un trouble anxieux généralisé qui se soigne avec un antidépresseur tout comme il aura révélé le "trouble borderline" de Miaou.

Si je peux comprendre ce que dit Mascarpone sur le fait que passer de la codéine à une autre molécule psychoactive n'est pas nécessairement un mieux, il y a des personne comme Miaou ou moi qui ont pris de la codéine pour réduire l'impact d'un trouble qu'il soit anxieux ou "borderline" et non pas pour des motifs récréatifs.

Je parle sous le contrôle de Miaou qui me contredira peut être mais pour moi la codéine n'a jamais rien réglé, elle se contentait d'étouffer mes angoisses pendant la nuit puisque je gobais le codoliprane uniquement le soir en me couchant. La codéine m'a aidée pendant des années à supporter ces angoisses et à ne pas devenir une handicapée sociale, mais j'aurai pu en prendre toute ma vie sans jamais aller réellement mieux sur le fond.

L'effexor a pour ma part fait baisser le niveau de mes angoisses à un point que je ne pouvais même pas imaginer. J'ai retrouvé du calme et de la sérénité dans une tête bouillonnant en permanences de multiples pensées s'entrechoquant tristement et dérivant toujours vers une angoisse souvent irrationnelle mais irrépressible. J'avais des angoisses puissantes ayant du sens par rapport à ma vie, mais aussi tout un tas de trucs grotesques et pesant qui m'ont conduit à un isolement social pour moins souffrir et qui ont impacté mon activité professionnelle.

Je préfère donc prendre un AD qui m'a déjà fait prendre 4 kilos en 2 mois et qui a changé un peu mon mode de pensée, mais le prix à payer est faible pour un soulagement intense de ces foutues angoisses.

Pour donner espoir à Miaou qui a trouvé un addicto acceptant de lui prescrire de la codéine, si tu parviens à te sentir de mieux en mieux psychologiquement, tu vas peut être pouvoir entamer un sevrage dégressif. C'est ce que je fais. Je suis passée de 24 à 4 codoliprane et je peux t'assurer que je n'éprouve aucune envie de prendre plus de codéine. Je dois juste prendre mon temps pour que le manque physique ne soit pas trop pénible mais en toute franchise, il ne faut pas le redouter car ce n'est normalement pas grand chose. Pour moi, 4 jours de petites douleurs osseuses comme pendant une grippe.

Je ne te cache pas que la réduction de la codéine a révélé pour moi un trouble gênant mais sans gravité mais je ne vais pas reprendre 24 codoliprane par jours pour éliminer un syndrome de jambes sans repos, ça serait ridicule. Après 2 mois d'insomnies causés par ces gigotages de jambes toute la nuit, je suis sous Lyrica 50mg depuis hier soir et il faut reconnaitre que ça a été efficace. J'ai enfin passé une bonne nuit. Il n'y a aucune raison que tu aie ce genre de pépin dont l'origine chez moi vient peut être d'une anémie chronique.

Courage Miaou car dès lors que ton addicto est derrière toi, comme c'est mon cas, tu n'as pas la pression. Comme elle m'a dit la dernière fois, vous gérez la codéine et moi les angoisses !

Hors ligne


Madame_tout_le_monde 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 14 Jul 2017
Messages: 33

MIAOU44 a écrit

Salut

Y a un seul point positif dans cet arrêt sentence.... j'ai creusé pour comprendre le pourquoi de mon besoin de codeine.

Et ce pourquoi serait un pb psychiatrique : j aurai un trouble borderline.

Du coup traitement avec un neuroleptiques le risperdal. Et je me sens mieux que jamais je ne me suis sentie de toute ma vie.

Naturellement j'ai diminué la codeine. J'ai trouvée  une addicto compréhensive qui me prescrit autant de codeine que j'ai besoin. Mais j'en ai moins besoin !!
J'ai même oublié de prendre ma codeine certains jours. Seuls les désagréments physiques mineurs se
sont manifestés. Mais rien du point de vu psychologique! !! smiley-gen013

Donc voici ma vie de l après arrêté.

Bises Mia

Je suis aussi borderline wink
Par contre moi on m’a represcrit un AD car j’ai peu de signes d’impulSivite et d’agressivité je suis plutôt déprimée
Pour ma part je n’ai pas fais le deuil mais ça a mis en lumière de gros problèmes psychologiques et dans mon couple que j’en vais devoir affronter plutôt que de les noyer dans la codeine.
Je n’ai pas repris l’alcool heureusement je suis contente et fière et j’ai réussi à Ne pas reprendre la clope
J’attends de voir si l’AD fait effet et je vais entamer une nouvelle thérapie pour régler mes soucis de vide, de colère et mes angoisses.
L’arrEt aura peut être permis que je règle mes problèmes une bonne fois pour toute qui sait

Hors ligne


MIAOU44 
Adhérent PsychoACTIF
300
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 601
Blogs
Salut

@lilas : c'est exactement ça! La codeine m'a permis de survivre,  pas de vivre !!!
Moi aussi je suis sous effexor 225 mg/jour). Mais malgré cet AD, les envies suicidaires qui m'ont TOUJOURS accompagnées, étaient omniprésentes.
Et depuis que je suis sous risperdal  (quasiment 3 semaines ), j'ai l'impression de renaître. Ou plutôt de naître car la vie n'a jamais eu de saveurs pour moi.

Et pour la codeine je ne suis déjà plus qu'à 1 comprimé par jour. Juste pour le manque physique. Plus du tout de manque psychologique.

@madame: moi j'ai énormément d'impulsivité et une agressivité que je tourne le plus souvent en pensées suicidaires. Mais tout ça c'est oublié depuis ce petit cachet de risperdal.
C'est tellement flagrant que je ne comprend toujours pas comment aucun médecin ne l'a vu plus tôt.
Est ce que tu suis une thérapie?

En tout cas la codeine aura eu le mérite de me permettre de survivre. Et si je n'avais pas eu la codeine en libre accès il y a 18 mois, je serai probablement 6 pieds sous terre actuellement.

Donc de manière personnelle, l'arrêté m'a été utile. Mais vu les difficultés engendrées pour beaucoup,  Et en rapport du faible nombre de vie potentiellement sauvées. .. je pense toujours que ça été une grande bêtise.

Bises Mia

Dernière modification par MIAOU44 (17 novembre 2017 à  19:11)

Hors ligne


guérir 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 13 Oct 2016
Messages: 372
Blogs
super pour toi mia

tu rebosses ca va?

j'espere que dans les mois suivants le medicament te fera autant deffet...et que tu fasses moins les montagnes russes au niveau de l'humeur

les psys sont souvent mal renseignés et parfois on decouvre qu'on a un trouble apres

Je suis l'heureux gagnant du package: anxiété sociale/anxiété généralisée/ bipolarité
Je me soigne...mais le chemin est encore très long...

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
500
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1859
Blogs

Sinon, le coup de n'être jamais malade quand on est sous opi et que toutes les maladies du monde qui passent par là soient pour nous quand on arrête, c'est un grand classique...Tout ça fini par se tasser au fil des ans si ça peut te rassurer wink

Hello Mas,
Oui c'est vraiment curieux ce phénomène. C'est un truc que j'ai retrouvé avec le sub, et tant mieux. ça mériterait d'être étudié ce truc. Sous opi, tu as vraiment l'impression d'être immunisé contre toutes les maladies bénignes type rhume, grippe etc.
Je me souviens d'un pote qui carburait à l'héro, le gars était en tee-shirt en plein hiver, jamais le moindre soucis. Bon moi je suis frileux mais je ressentais ça aussi.
En revanche dès que je faisais un break, c'était rhume, toux, mal de crâne, mal de ventre...


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


CoachMigui 
The Notorious MIG
Suisse
3000
Date d'inscription: 23 Sep 2015
Messages: 483
Blogs
Je suis pas médecin et j'ai jamais pris d'opiacés donc mon avis vaut ce qu'il vaut, mais c'est pas parce que ce que tu cites Caïn ce sont pas des maladies mais des symptômes de maladie ? C'est souvent même des signes de travail interne (homéostasie), des fois t'as trop de crasse dans le cerveau et si tu nettoies jamais le jour ou ça se nettoie tout seul tu crèves de mal à la tête... Pareil pour le ventre quand tu jeûnes par exemples et que tu sens des douleurs, mais c'est aussi un processus de nettoyage !

Ca peut être d'autre chose je dis pas, mais ça me fait penser à ça en vous lisant. Peut-être que les opiacés baissent ce genre de symptômes ?

If you are meditating and a devil arrives, make the devil meditate. Gurdjieff

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
500
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1859
Blogs
je sais pas, j'ai l'impression que les opis agissent physiquement en permettant à ton corps de trouver une sorte d'équilibre interne où tu n'as pas de petits pépins, (pour les gros problèmes, c'est différent, si te casses la jambe, opis ou pas, tu auras très mal). Et moralement, c'est un peu pareil, les petits tracas s'en vont.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codéine?
par Stovo, dernier post 11 septembre 2018 à  16:06 par Caïn
  4014
[ Forum ] Témoignages effet long terme codéine et sevrage
par lilithx, dernier post 31 juillet 2016 à  02:17 par Miss P
  5
[ Forum ] Overdose - S'endormir après léger bad trip après la codé
par Nimlo, dernier post 30 août 2018 à  02:44 par Nimlo
  2
  [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
12132 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
10168 personnes ont déja passé ce quizzz !
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 54mnCommentaire de ismael77 (90 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 4jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Dosage - Dosage codéine première prise
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Une expérience utile et vraiment très cool
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - HELP ! Douleur causée par les amphétamines
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Askask dans [Speed-Amphétamines...]
     Forum 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 54mn
    5
    Commentaire de ismael77 dans [Anonymat et sécurité...]
    (90 réponses)
     Forum 
    Peut on être en possession de seringues au festival de Dour point...
    Il y a 1hCommentaire de Haupayy dans [Répression - Victimes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Maux de tête extreme suite injection 3MMC
    Il y a 1hCommentaire de Bootspoppers dans [Cathinones et RC stim...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Aucun effet - LSD : une heure pas d'effet, C’est normal ?
    Il y a 1hCommentaire de Haupayy dans [LSD 25...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Première fois - Mon mari a sa première ordo de skenan
    Il y a 1hCommentaire de hyrda dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Addiction - Tumultueux ménage à trois avec héroïne
    Il y a 2hCommentaire de bichetordue dans [Familles, amoureux(eu...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Overdose - Crise de manque
    Il y a 2hCommentaire de moped dans [Alcool...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Fragments
    Il y a 1hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Viaflie
    (1 commentaires)
     Blog 
    Amsterdam-Paris
    Il y a 1hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Isoretemple
    (1 commentaires)
     Blog 
    Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 01:07
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    starsuckers, nolor, Madmax, ZVMV, Aletheia03, De noche, lobo1512, Lunik 9 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage Subutex 6 mois après
    par De noche, le 16 Jun 2019
    Bonjour! Je viens vous livrer mon expérience de sevrage de Subutex, après un peu + de 10 ans de TSO, aujourd'hui cela fait 6 mois et 6 jours que je vis sans. J'ai commencé l'héro en sniff à 20 ans, en rencontrant mon ex. Au bout d'1 an de rabla quotidienne j'ai commencé à lui piquer du sub...[Lire la suite]
     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Lâche rien frère !!!!-TALC dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 4h)
    D'accord ! dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 4h)
    Merci ca passe et c'est tres instructif. Pierre dans [forum] Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    (Il y a 5h)
    les malboro seul le fabriquant sait se qu'uil y à dedans! dans [forum] Y a t il de la coke dans la coke ?
    (Il y a 5h)
    Merci de ce témoignage dans [forum] Sevrage Subutex 6 mois après
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums