1,4-BD (1,4-Butanediol), effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

Qu'est ce que c'est ?

les différentes molécules GHD, GBL et 1,4-BD

Le 1,4-Butanediol (1,4-B) est un produit proche du ghb. Il est devenu un substitut un légèrement populaire du ghb et ce pour plusieurs raisons :

- Le ghb est de moins en moins facile à obtenir a cause de son interdiction dans certains endroits du monde. Particulièrement aux USA où le produit n'est pas illégal dans certains états là où le GHB/GBL sont contrôlés

- Le 1,4-B est converti en ghb dans le corps humain donc c'est une Prodrug du ghb, comme le GBL. Ce produit traverse le système digestif et est absorbé par le système sanguin après plusieurs passages.

- Il est possible de transformer le 1,4-BD en GBL puis en GHB



Ce produit, une fois ingéré, évolue jusqu'au foie et utilise un enzyme nommé "déshydrogénase" , le même enzyme qui casse la molécule d'éthanol et la transforme en éthanal. Cette enzyme converti le 1,4-B en une substance nommée "aldehyde gamma-hydroxybutyraldehyde" qui revient ensuite dans le système sanguin. Quand cette substance reviens vers le foie, la même enzyme que tout à l'heure l'oxyde et génère du GHB in vivo. Enfin le 1,4-B, transformé ainsi en deux fois, en GHB, reviens une troisième fois dans le système sanguin mais cet fois il est absorbable et psychoactif ce qui provoque les effets d'un analogue de ghb.

Comment différencier le 1,4-B et le GHB ?

A moins de savoir ce qu'on achète au début, il n'y a aucun moyen "safe"/"sûr" de déterminer si c'est du 1,4-B ou de la GBL à 100%.

Cependant certaines personnes m'ont demandé si on pouvait savoir ce que c'est avec la température de congélation.

Le point de congélation du 1,4-B est de 20°C donc à cette température, le 1,4-B se transforme en solide. Alors que le ghb, c'est à -20°C ce qui veut dire qu'au frigo, du ghb liquide restera liquide. Le défaut de cette méthode est que c'est fiable uniquement avec des produits pures. Si on ajoute de l'eau à du 1,4-B , le point de congélation peut augmenter.

Une autre méthode est le goût et l'odeur. Ce produit a été décrit comme ayant un goût de "plastique fondu" , "distinctement chimique" et "âcre" parfois "acide". Le ghb a plutôt le goût de l'eau de mer sous forme liquide, un goût salé a la texture savonneuse sous forme solide.

Dosage

Si le produit est pur, 1 millilitre = 1 gramme de GHB.

Si il est dilué avec de l' eau, il faudra faire un produit en croix, par exemple si il y a 10% de 1,4-B dans la fiole que vous avez acheté, il faudra multiplier le dosage par dix.

Si on ne connaît pas les dosages , il faut donc y aller pas à pas en commençant toujours par un test allergique (0,1ml). Puis procéder de manière sécurisée en supposant que le produit est pur. Pour chaque nouveau lot de 1,4-BD il faudra refaire des nouveaux tests depuis le début car la concentration peut varier même quand le produit a été vendu deux fois par la même personne.

Effets recherchés du 1.4-BD

L'objectif des usagers est de retrouver l'euphorie, l'aspect empathogène, érotique, la défonce physique (ivresse) du GHB. Ce produit ressemble vaguement à l'alcool, la désinhibition et le plaisir est plus prononcé cependant la durée du trip est plus courte (2-4h).

Tout comme la GBL il y a des variations d'effet entre le GHB et le 1,4-BD. Plus long que la GBL/GHB a cause du processus avec le foie. Plus d'effets secondaires car contrairement au GHB c'est une molécule exogène et le travail des enzymes provoquent des désagréments. Moins de relaxation que le ghb cependant la perception des effets reste très subjectif et il reste possible que des personnes préfèrent cette substance au GHB/GBL

Les risques liés à la consommation du 1,4-BD

Effets secondaires

Il faut garder à l'esprit que les effets négatifs (physiques) arrivent avec une dose bien plus faible que le GHB, même à dosage équivalent. Donc ces effets secondaires (nausées, vomissements, endormissement etc) parfois dangereux sont plus communs ce qui rend cette substance plus risquée. En cas de problème, placer la personne en position latérale de sécurité et appelez les secours (18).

La surdose se situe entre 2.5 à 5ml et 10ml , cela peut se manifester par des convulsions, des vomissements, la personne peut être inconsciente. Au delà de 10ml, le risque vital est important.

Il y a eu de nombreux débats sur la toxicité du 1,4-B. Les arguments les plus convaincants sont qu'il y a une similarité très importante entre la molécule et l'antigel "propylene glycol". Cependant aucune étude scientifique sur le corps humain n'a prouvé sa toxicité. A moins d'être abusé il semblerait que le 1,4-B attaque le foie et les reins de la même manière que l'alcool. Seulement le procédé de transformation du 1,4-BD en GHB semble ereinter les organes vitaux, sa consommation doit rester exceptionnelle.

Interactions

On considère jusqu'à présent que le 1,4-B est plutôt similaire en terme d'interaction avec le GHB.

Liste non exhaustive des substances à éviter absolument : DXM, kétamine, Alcool , Opioïdes dont le tramadol et même la codéine ou le kratom , Benzodiazépines , MXE.

Liste des substances à éviter : Amphétamines, Protoxyde d'azote, MDMA, Cocaïne.

Addictions

Il est possible de développer une addiction au 1,4-BD. De plus, l'effort nécessaire par votre corps pour transformer (1,4bd -> "aghba" -> ghb) deux fois la substance a des désavantages. Les désagréments physiques sont plus nombreux mais cela n'empêche pas du tout un usager de développer une addiction très forte avec un sevrage particulièrement difficile.