Comment baser la cocaine avec du bicarbonate de soude

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher

Pour reposer ses veines quand on a trop shooté de coke, ou pour choisir une méthode de consommation moins risqué au niveau infectieux (VIH, Hépatites), on peut choisir de baser sa coke avec du bicarbonate de soude pour la fumer. Il vaut mieux choisir du bicarbonate de soude plutôt que de l'ammoniac qui peut provoquer provoquer des nausées, des maux de tête, voir de graves irritations des voies respiratoires et des expectorations sanguinolentes.


Fumer du free-base est fortement addictogène et ne préserve pas des addictions sevères !


Chauffer 3 part de coke pour une part de bicarbonate

Chauffer 3 parts de cocaïne et 1 part de bicarbonate avec un peu d’eau jusqu’à la formation d’une goutte huileuse sur l’eau.(Si la cocaïne est fortement coupée, il faudrait choisir la proportion de 2 à I). Il faut la faire chauffer en évitant de la faire bouillir. Tout choc thermique altère la qualité de la cocaïne. Un petit coup de bouillon peut lui faire perdre 10 à 50% de ses propriétés)


« Sur le dosage, En général je mets à l'oeil, environ 1/5eme ou 1/ 4eme (en gros tu mets l'équivalent d'1 quart de ta dose de coke en bica...). Parfois moins qd la coke déchire.

Je préfère en mettre un peu trop de bica que pas assez, sinon la c ne se solidifie pas, surement a cause de la réaction chimique qui n'a pas été assez forte. Mais soyez précis, un peu trop c'est une mini pointe de couteau en plus pas une énorme pincée!!! Du coup la première base sert un peu de test : bien obsever les réaction, le resultat.... pour ajuster les dosages, la chauffe...

Ensuite Je mélange bien et minutieusement la coke et le bica pour les "lier". Pour moi cette étape est importante, elle permet de bien lier les ingrédients, d'obtenir une poudre homogène. C'est tout con mais tu as moins de perte, la réaction chimique est plus rapide, homogène. Ca permet aussi de chauffer moins fort / longtemps...

Ensuite Je laisse poser mon mélange dans la cuillère avec l'eau, mais sans chauffer. Souvent la coke comment à "travailler" toute seule... Au bout de 5 minutes les 3/4 du taff est fait. Je me contente de chauffer doucement pour finir par avoir une belle goutte bien translucide. J'aime bien faire ça, ça réduit la chauffe, la perte causée par trop d'ébullition...

On chauffe doucement, il ne faut pas d’ébullition trop forte. Passer la flamme en la faisant tourner sous la cuillère pour que l'eau commence à chauffer de facon homogène.

Là bien observer la transformation : la coke va se liquèfier et s'agglutinner jusquà former une sorte de goutte blanche. Continuer à chauffer la goutte en veillant à doser la chaleur, le but est de rendre la goutte translucide. Et là on arrête. Parfois elle semble presque disparue, mais pas de panique dès qu'elle refroidira cette flaque transparente donnera un beau caillou...

»
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)


Rajouter quelques gouttes d’eau et mélanger lentement avec la pointe du couteau

Rajouter quelques gouttes d’eau et mélanger lentement avec la pointe du couteau.

« On peut essayer d’accélérer le refroidissement en soufflant dessus, en mettant la cuillère sur les glacons, ajouter une goutte froide dans l'eau...

Ensuite on peut accélérer le séchage en bougeant la goutte obtenue avec un couteau.

J'ai pour habitude de procéder au rincage. Je remets dans la cuillère ma coke solidifiée et un peu d'eau. En chauffant délicatement elle finira par recréer une goutte. J'arrete de chauffer quand la goutte redeviens translucide. Répéter l'opération séchage.

»
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)



verser l’eau dans l’évier ou bien éponger avec une serviette

Après durcissement de la « goutte huileuse », verser l’eau dans l’évier ou bien éponger avec une serviette.

« Dès que la goutte est suffisamment solide on peut absorber l'eau de la cuillère avec du PQ, filtre de clopes... »
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)


Sortir le «caillou» (ou les cailloux) «Free-Base» de la cuillère

Sortir le «caillou» (ou les cailloux) «Free-Base» de la cuillère (à l’aide du couteau ou des doigts).


Sécher le « caillou » sur un bout d’étoffe

Sécher le « caillou » sur un bout d’étoffe (p. ex. Jeans) en l’essuyant délicatement.

« A la fin, une fois mon caillou bien dur, je le pose sur une matière absorbante (filtre kfé, sopalin...) pour bien l'assécher au max. »
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)



Mettre maintenant le «Free Base» prêt à l’emploi sur la pipe à eau

Mettre maintenant le «Free Base» prêt à l’emploi sur la pipe à eau. Le «Free Base» peut aussi être pilé (écrasé).

« Déposer délicatement le caillou voulu (moi je préfère l'émietter un peu pour une meilleure combustion). »
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)


La «taffe» peut maintenant être fumée....

La «taffe» peut maintenant être fumée. Le «Free-Base» peut également être fumé sur un bout de feuille d’aluminium.


« - LA DEGUSTATION : Prendre la pipe, chek l'alu (si bouché - troué), vérif si c'est pas un gouffre à prise d'air. Voir si il y a ou non une prise d'air à utiliser pour doser la fumée.

Après ces quelques précautions ...(voir une petite désinfection du tube de la pipe si tu sais pas trop d'ou elle sort / qui l'a utilisé - Mais la vraie RDR serait d'avoir chacun sa pipe ou son embout big_smile Faut voir la bave qui fini dans les pipes après une session). Un bon tapis de cendres (de blondes / tubes si poss) à ne pas trop tasser.

Déposer délicatement le caillou voulu (moi je préfère l'émietter un peu pour u,ne meilleure combustion).

Bien veiller à placer les cailloux là ou il y a des trous dans l'alu . Si il n'y a des trous qu'au centre, inutile d'en mettre sur les bords... Attention, idem pour les cendre : ELLES SONT LA POUR COUVRIR TOUS LES TROUS, si ils ne sont pas tous recouverts ca va te faire une méchante prise d'air.

»
-(Source, Marla Singer, Psychoactif)

Film "Coke chef"

Pour voir précisément comment baser la coke avec le bicarbonate de soude et avec l’ammoniac, vous pouvez regarder le film réalisé par l'association Charonne


Témoignages

« Attention toute les CC ne réagissent pas de la même façon, elle on besoin de plus ou moins de chaleur (temps de chauffe). Moi quand je chauffe la quantité de prod dans ma cuillère j’attends qu'elle est un aspect qu'on appelle "tache d'huile"... Une fois que ton prod a obtenu l'aspect désiré tu laisse refroidir quelques secondes, puis tu extrais l’ammoniac a l'aide d’essuie-tout, de mouchoir papier ... tu peux aussi la passer sous l'eau mais moi je ne le fais pas, personnellement je ne vois pas trop de différence, mais ça c'est chacun son ressenti. Ensuite tu récupère la base avec la pointe d'un couteau et tu l’étale sur une surface propre et plane (style l'envers d'une assiette c'est parfait) car il faut que ta base ne soit plus humide, sinon pour la fumer c galère ! »
-(Source, PAI, Psychoactif)