Isopropylphénidate, effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher


Histoire brève

Qu'est ce que c'est ?

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Les autres noms et surnoms

Le prix

Test de dépistage


Pharmacologie

Les dosages

Selon le PsychonautWiki[1] ;

À l'oral

  • Seuil...........2 à 5 mg
  • Léger..........5 à 15 mg
  • Normal.......15 à 25 mg
  • Fort........... 25 à 45 mg
  • Très fort.....+ de 45 mg

En sniff

  • Seuil...........2 à 5 mg
  • Léger..........5 à 10 mg
  • Normal.......10 à 20 mg
  • Fort............20 à 35 mg
  • Très fort......+ de 35 mg

Les modes de consommation

Sniffer

Injecter

Ingérer

Fumer

Plugger

Les effets recherchés

« moi personnellement l'IPPH j'en ai vraiment pas tiré grand chose, et même à titre fonctionnel je préfère encore la 4F-MPH. Par contre, c'est sûr que ça arrache moins le pif que l'éthylphénidate, qui est pas mal à ce niveau-là (sans toutefois être pire que la 4-FA, qui est l'une des pires choses au monde à se foutre dans le nez), mais ça reste un produit peu euphorique. D'ailleurs la plupart des usagers le classent dans la catégorie des stimulants dit "fonctionnels", destinés à faciliter l'accomplissement de tâches précises. »
-(Source, ff4life, Psychoactif)
« Il est autant corrosif (que l'ethylphenidate) aucun doutes la dessus, il booste vraiment et tape moins sur le coeur, il est moins euphorique par contre. »
-(Source, Terson, Psychoactif)

Les risques de la consommation

Les effets secondaires

Tolérance, accoutumance, Dépendance

Isopropylphénidate et grossesse

Isopropylphénidate et mélanges de drogues ou de médicaments

Comment réduire les risques

xxx et test chimique d’identification de substances

Liens

Références