Commencer un traitement de méthadone

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Share/Save/Bookmark(Redirigé depuis Méthadone)
Aller à : navigation, rechercher

La méthadone est un opiacé synthétique inventé par les allemands pendant la 2e guerre mondiale pour remplacer la morphine dans le traitement de la douleur.

On l'utilise le plus souvent pour les traitements de substitution aux opiacés (héroïne, codéine...) sous la forme de sirop ou de gélule (en France). Elle permet d'obtenir des effets similaires à la dope tout en offrant bien des avantages : longue durée d'action, produit légal obtenu sur ordonnance; pas d'effet "flash"; peu sédative. Ce traitement permet aussi et surtout de résoudre pour beaucoup le problème des injections (la méthadone en sirop disponible en France peut difficilement être shootée), réduisant ainsi les risques de contaminations par le VIH, VHC, abcès, septicémies... Elle permet aussi d'avoir un changement de qualité de sa vie quotidienne: on ne court plus après sa dose; plus de perte de temps et d'argent; plus de fréquentation du milieu; on peut se "poser" et s'ouvrir à d'autres choses.


Commencer un traitement de méthadone

Flacon de methadone 60mg
Flacons de 10, 20 et 40mg

On ne peut obtenir de méthadone que par un CSAPA ou par établissement de santé (milieu hospitalier et milieu pénitentiaire); ce n'est que dans un second temps que l'on peut se la faire prescrire par un médecin généraliste dans le cadre d'un relais en ville.

Une fois vérifié que vous êtes bien dépendant à un opiacé via un test urinaire (obligatoire pour l'initialisation), le médecin vous prescrira la méthadone sirop qui se présente sous différents dosages : 5, 10, 20, 40 et 60 mg, qui permettent des adaptations progressives lors de votre phase d'initialisation; il faut trouver votre dosage en fonction de votre histoire avec les opiacés.

Posologie initiale

La dose dose initiale de méthadone est comprise entre 10 à 40 mg. Ensuite, le médecin peut augmenter la dosage par paliers de 5 à 10mg tout les 1 à 3 jours, sans excéder 50% de la dose initiale par semaine. N'hésitez pas à parler de votre état avec le médecin prescripteur pour ajuster au mieux votre traitement.

Posologie

On peut définir ce dosage idéal comme le moment où vous oubliez que vous êtes sous traitement. La dose moyenne de méthadone se situe aux alentours de 60 à 80mg par jour, mais il n'est pas rare que des usagers aient besoin de plus de 100mg.

Le traitement est délivré par un seul et même médecin, dans une pharmacie de votre choix : là où vous avez les meilleures relations afin de ne pas vivre de moments difficiles en cas de rupture de traitement par exemple... Au début, vous devrez vous rendre chaque jour à la pharmacie ou en centre pour votre prise quotidienne; puis vous pourrez l'obtenir pour 7 voir 14 jours consécutifs.

Une fois pas jour

La méthadone se prend normalement en une seule fois par jour, sa durée d'action est très longue (un à trois jours selon les personnes) et permet une certaine souplesse dans l'horaire des prises. Mais pour ceux qui ont un métabolisme rapide, ils peuvent la prendre jusqu’à deux fois par jour (cf méthadonémie).

« Je viens de passer du sub à la métha. J'ai pris du sub pendant environ 4 ans en continuant de consommer de la rabla à coté et je n'ai jamais pris mon traitement correctement cad sous la langue. Au début je le prenait en trace puis en taquet...J'en ait parlé à mon médecin de csst et elle m'a dit que la métha pourrait être une bonne idée pour moi. Le jour même elle m'a fait une première analyse d'urine... Deux semaines plus tard, j'ai commencé la métha... J'étais à 8mg de sub par jour. Le premier jour, le matin, on m'a donné 30 mg de métha et elle m'a dit de repasser l'aprèm et on m'a redonner 10mg à prendre si besoin. Le lendemain 40mg d'un coup et le jour d'après 50. Pour le moment, je suis toujours à 50mg. Au début, je devait venir au csst le lundi, mardi, mercredi et vendredi.  »
-(Source, Khalie, Psychoactif)

Si vous avez pris plus de méthadone que la prescription ne l'indique, et que vous vous trouvez à cours de méthadone, vous pouvez vous rendre plus tot chez votre médecin prescripteur, qui peut vous faire une nouvelle ordonnance en indiquant le chevauchement avec la précédente.

Les analyses urinaires

Les analyses urinaires effectuées avant et durant votre suivi peuvent porter sur différentes substances : médicaments de substitution( buprénorphine et méthadone),opiacés illicites (héroïne), cocaïne, cannabis, médicaments (anxiolytiques, somnifères)...

Elles sont obligatoires :

  • Lors de l’instauration de votre traitement par la méthadone : pour aider à confirmer le diagnostic et éviter au praticien de prescrire de la méthadone si vous bénéficiez déjà d’un traitement
  • Au moment du passage à la forme gélule de méthadone : le cadre légal impose d’effectuer une analyse urinaire

Lors du suivi de votre traitement, votre médecin peut faire des analyses urinaires pour confirmer l’efficacité de la méthadone sur les prises d’opiacés éventuelles et pour parler avec vous de vos autres consommations. Mais ces analyses urinaires, si elles sont positives, ne doivent jamais être punitives et ne doivent jamais être une occasion pour vous baisser votre traitement, ou pire, vous exclure du programme !

« Moi au centre que ça soit ici ou à Lyon avant, ils ont une petite plaquette qui teste méthadone, opiacés et cocaïne. Que je prenne de la morph, du tramadol de la codé ou de l'hero j’étais positif... Après ils savent pas ce que tu as consommé exactement mais ils savent que tu as mis le nez dedans... Ils ont ensuite la possibilité de faire un autre test plus poussé pour voir exactement ce que c’était...  »
-(Source, Mith, Psychoactif)

Notes et références


Liens