MDAI, effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Révision datée du 23 août 2014 à 17:09 par Pierre (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Le MDAI ou 5,6-Methylenedioxy-2-aminoindane est une substance psychoactive développée par l'équipe de David Nichols à l'université de Purdue. C'est un analogue de l'amphétamine. Il a les mémes effets que le MDMA, bien que moins puissant et moins stimulant. Contrairement au MDMA il n'est pas neurotoxique. C'est aussi un agent de libération de la sérotonine hautement sélectif.

Il est vendu comme un research chemicals depuis 2009 et n'est pas classé sur la liste des stupéfiants.


Qu'est ce que c'est ?

sachet de MDAI
sachet de MDAI recto

Aspect

Le MDAI apparaît sous forme de poudre blanche ou beige avec une apparence cristalline. Il est également apparu en couleur brune et il est dit que si il est brun, il est susceptible de ne pas être de bonne qualité. Cette poudre est également vendu sous forme de capsules par ses fournisseurs.

« La MDAI était une fine poudre blanche au goût de prod, mais sans signe distinctif. J'ai souvent entendu parler de MDAI de couleur brune ou jaunâtre, mais mon site se targuait d'en avoir synthétisé une de grande qualité. Peut être disait-il vrai après tout. »
-(Source, L'alchimiste, Psychoactif)


Autres noms

Il est souvent vendu combiné a de la methiopropamine,le mélange est alors appelé M&M.

Prix

Selon la quantité, le prix du MDAI peut varier de 24euros le grammes à 10euros (pour les grandes quantité)

Chimie

Structure 2D du MDAI

La structure chimique de MDAI est indirectement dérivée de celle de la molécule illicite de MDA, mais le groupe alpha-méthyle de la chaîne latérale amino amphétamine a été lié à l'arrière du noyau benzénique pour former un système cyclique indane, ce qui modifie nettement ses propriétés pharmacologiques.

Le MDAI a été largement utilisés dans la recherche scientifique, car il est en mesure de reproduire la plupart des effets de la MDMA, mais sans en provoquer la neurotoxicité. Par contre, aucun test n'a été réalisée sur la toxicité cardiovasculaire

Dosage

Dosage par voie orale (approximatif) (selon Erowid)

  • Seuil d'effet : 20-30mg
  • Faible : 60-100mg
  • Commun : 100-175mg
  • Fort : 175-300+ mg
« J'ai commencé par me faire un para de 0,2g. Et oui, avec la MDAI il faut doubler, voire tripler nos bonnes vielles doses de D. Je précise que j'étais à jeun.

H+ 45 min: je ne ressens rien et je décide de doubler la mise. Je ne suis pas fou, je m'étais renseigné avant et avait constaté que le prod devenait "potent" après 350mg. J'en suis donc à 400 pour arrondir.

»
-(Source, L'alchimiste, Psychoactif)


Mode de consommation

Le MDAI peut être pris par voie orale, rectale ou nasale (avec le sniff décrit comme un peu désagréable)

Effets

Le MDMA a les mêmes effets entactogènes et empathogène que le MDMA, bien que moins puissant, moins stimulant, et moins hallucinogène.

Parce que le MDAI libère de manière sélective la sérotonine dans le cerveau, mais a peu d'effet sur les niveaux de dopamine ou de noradrénaline, il peut produire des effets empathogènes mais sans aucune action stimulante (voire même une action sédative).

« H+120: je me sens bel et bien fonsdé et cette défonce ressemble aux prémisses d'une montée de MD. J'ai même peine à me tenir droit. J'ai les mains moites, je me sens "scoubidou". MAIS (car bien sûr il y a un mais) il manque quelque chose. Ce petit quelque chose qui te fait passer de l'état "en montée" à celui de clairement "in love". Pendant ce temps, je continu à boire raisonnablement (peut-être deux Gin tonic), mais ça n'affecte en rien mon trip.

H+ 3 heures: les effets commencent à s'estomper et je n'ai même plus envie d'en reprendre. Je suis passé par une phase "montée" très longue, mais il n'y a pas grand chose derrière. Après 3 ou 4 heures, je me sens quasi clean et je rentre chez moi.

»
-(Source, L'alchimiste, Psychoactif)
« Cette petite drogue sans prétention est sympatoche, car elle rappelle vraiment la montée de md même si elle ne procure qu'un tiers des effets que nous lui connaissons. je conseille d'en prendre chez soi, ou du moins dans un endroit posé.

Je n'ai pas noté d'effets secondaires indésirables, si ce n'est le bide en vrac pendant deux heures après le prise. Elle ne m'a pas empêché de dormir et j'avais les idées claire le lendemain.

»
-(Source, L'alchimiste, Psychoactif)
« je trouve ça marrant et sympa le MDAI. légèrement hallucinogène, certainement empathique et très peu énergique (mais pas soporifique non plus...).en association il a du potentiel.. »
-(Source, Chips, Psychonaut)
« Et effectivement seul point "positif" (et effet d'ailleur) c'est sont ptit coté A-D. (ptetre que ca peu servir pour des combos mais bon, y a tjrs mieu a comboté si c'est le chemin recherché). »
-(Source, Heineken44, Psychonaut)


Risques de la consommation

Le MDAI n'est pas de neurotoxicité si il est pris tout seul. Mais cela ne dit rien quand il est associé à d'autre substances psychoactives (tel que la methiopropamine, la 4-MEC, la methylone...).


Liens