1CP-LSD - Entre mer et falaises / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Cub3000 » 

1CP-LSD - Entre mer et falaises 



/forum/uploads/images/1630/240735412_197550642438529_5094219796093477176_.jpg


Premier trip de mon chéri hier, on est resté sur des dosages légers, 75µg en deux drops pour lui, 100µg en trois drops pour moi. Aucune tolérance, je n'avais pas pris d'acide depuis plus d'un mois. L'expérience a été assez forte pour moi, pour S. ça a été plutôt tranquille mais je ne suis pas surpris : mon mec est un vrai warrior zen, ancré dans le présent et serein, du coup j'ai eu l'impression que son trip était essentiellement une intensification de cet état.

On a pris l'acide devant la marée haute, au pied d'un escalier à flanc de falaise qui menait directement jusqu'à la mer, tout autour de nous c'est la forêt et quelques unes des magnifiques maisons accrochées au rocher, que l'on trouve dans ce coin de la baie de Saint Brieuc. Après avoir avalé notre bout de carton nous sommes partis nous promener sur le chemin des douaniers, qui longe la côte, et la montée s'est faite en douceur, pendant que nous admirions le paysage. De temps en temps nous nous arrêtons pour contempler un spot particulièrement beau, et pour apprécier notre montée. Nous nous perdons sur des sentiers non balisés, tout en sachant que dans le coin il est impossible de se perdre. L'aventure n'est pas très risquée, les conditions sont safe. On a prévu pas mal d'eau, des fruits, on avait à coeur de faire ça bien. De temps en temps on croise des promeneurs, j'ai toujours cette petite parano qui me fait croire que tout le monde voit qu'on est sous acide, mais en réalité nous sommes très calmes et passons tout à fait inaperçus au milieu des gens normaux occupés à des choses normales.

Le trip est rythmé par la marée qui descend. Les effets océaniques, par vagues successives, se déploient en harmonie avec le paysage qui nous entoure. La nature nous explose littéralement aux yeux, la végétation tellement vivante, les points de vue spectaculaires où la lumière joue avec la mer...Mon trip prend une tournure introspective, presque mystique. Nous arpentons la plage dénudée par la marée, et je ne sais pas pourquoi je me mets à penser au temps, à son immensité, et je sens le temps se dissoudre et fondre dans l'éternité, et je nous vois nous petits humains tellement persuadés de l'importance de nos petites vies, l'humanité accrochée à sa vie comme des moules à leur rocher, minuscule et tellement transitoire au milieu des marées du temps et de l'éternité...Là je me rends compte que je suis au pic de la montée, ce moment un peu surplombant où l'expérience prend une tournure révélatrice, lorsque le macrocosme naturel et le microcosme subjectif se fondent en une seule chose chargée de sens et d'une vérité tellement immense qu'on se sent presque anéanti, fondu dans cette immensité.

Je pense souvent à la mort pendant ce trip, sans que ça soit particulièrement morbide d'ailleurs, mais je sens que mes divagations d'acide vont dans ce sens, le côté éphémère de l'existence, nos petites vies transitoires, l'immensité du temps et du Mystère et toutes les petites choses ridicules auxquelles nous nous attachons, et qui passeront. Je médite pas mal aussi sur les raisons de mon addiction à l'alcool, et je comprends que j'ai en quelque sorte l'alcool slave, au sens littéraire du terme. Je bois pour tenir face à cette immensité métaphysique, face à ce combat perdu d'avance, que l'on ne peut gagner qu'en acceptant de l'avoir perdu...Je prends conscience d'un immense besoin de réconciliation en moi, d'un besoin de cesser les combats inutiles, je suis sûr que ça me permettrait de résoudre ce problème d'addiction, mais je ne connais pas le moyen pour y parvenir...
Il faut dire que ces vacances sont un peu particulières pour moi, j'ai dû y régler des choses en lien avec des deuils passés, je pense que ça explique le côté mélancolie métaphysique de ce trip. Il faisait gris, aussi. Le soleil est resté caché toute la journée derrière une couche de nuages, ça a aussi pu influer sur l'ambiance de mon trip.

S. a envie de redropper un peu, il sent bien l'acide mais s'attendait à une expérience plus forte, nos pas nous ont menés là où nous avions pris le premier drop et je lui redonne un quart, pour ma part je ne reprends rien pour le moment. Nous nous laissons porter jusqu'à une plage des environs, que nous aimons bien. Là nous nous posons un moment à la terrasse d'un bar pour boire une bolée de cidre, qui fait du bien, mais l'interaction avec les gens normaux et leurs activités normales est un peu plus compliquée. C'est cette acuité terrible du regard que donne l'acide, nous voyons tous les petits jeux un peu fake des gens, "les gens en carton-pâte" comme dit mon homme, c'est un peu pénible...Nous partons nous poser sur la plage, à l'instant même la sono du bar balance une chanson de Patrick Sébastien, on a bien fait de partir, ce genre de chose n'est pas supportable sous LSD. Sur la plage nous parlons un peu, faisons un check de nos états respectifs, S. commence à bien sentir le produit après son deuxième drop, je pense que c'est son pic. Le mien est passé, je suis plus serein. On joue à apprivoiser une mouette et c'est un moment tellement touchant...puis les yeux fermés je vois des paysages et des couleurs, des nuances infinies de couleurs, ocre, rouge, vert d'eau, un nuancier magnifique, je ne savais pas qu'il pouvait exister autant de nuances d'ocre, c'est très beau.

Nous reprenons notre balade sur le sentier des douaniers, nous arrivons à cette petite chapelle dédiée à la Vierge, c'est un endroit où j'étais venu avec mon père peu avant son décès et nous avions partagé là un moment très fort, cette fois je ne me sens pas bien dans la chapelle, je ne vois que le côté poussière, toiles d'araignées, statue de plâtre, ritualité un peu fake, carton-pâte là encore. Je préfère sortir et quelque pas plus loin sur la pelouse je tombe sur une stèle, dédiée au repos éternel des personnes mortes en mer, ou sur la route, ou du cancer. Mon père est mort d'un cancer, il y a 11 ans. La boucle est bouclée et je trouve cette stèle infiniment plus juste et touchante, dans sa simplicité, que le plâtre écorné des rituels catholiques. Ça me fait du bien.

Nous décidons de rentrer tranquillement à notre gîte où nous finissons par nous poser, c'est agréable après cette grosse balade. Nous ouvrons une bière, je vape un peu de weed, je picole un peu, je redroppe deux quarts de trip, l'expérience prend une tournure plus récréative, il se produit quelques unes de ces choses bizarres qui n'arrivent que quand on a pris du LSD, tandis que la nuit tombe une femme albinos passe devant le gîte avec son gros chien albinos lui aussi, tous deux silencieux et graves, une walkyrie, des divinités d'Asgard...Une étoile filante passe juste au dessus de l'horizon, extraordinairement lumineuse et si proche que je vois le panache de fumée derrière le météore...Je m'étonne presque de ne pas entendre de bruit, je n'avais jamais vu d'étoile filante aussi impressionnante. Avec le mix alcool, weed et LSD j'arrive à cet état cotonneux, presque douillet, comme une couverture de bien-être sur moi. avec S. nous faisons l'amour, c'est intense...

Et puis S. va se coucher, son trip est redescendu et il est fatigué, je m'allonge aussi mais bien sûr avec mon gros redrop tardif impossible de fermer l'oeil et ma descente se fait comme ça, couché dans le noir à tripper mentalement sur toutes sortes de bizarreries, visions de monstres chelous et autres trucs un peu grotesques, jusqu'au moment où ça s'arrête, mais je ne peux toujours pas dormir à cause de la stimulation, ce truc chiant avec les lysergamides : la sensation de speed qui dure beaucoup plus longtemps que l'expérience psychédélique proprement dite...Mais bon, le soleil se lève, visions et ruminations ont cessé, c'est un nouveau jour et tout va bien. Comme toujours je ramène quelques perles de l'autre côté, quelques trucs à mettre en application dans ma vie concrète...

On verra bien.
/forum/uploads/images/1630/240838024_2994022484201459_5291201075123665967.jpg


/forum/uploads/images/1630/240699093_247432743909809_1845404687031026011_.jpg

Catégorie : Trip Report - 27 août 2021 à  12:34

Reputation de ce commentaire
 
Très beau MG ~
 
Super tr :) Acid75



Commentaires
#1 Posté par : marvin rouge 27 août 2021 à  17:01
Ha la baie de St brieuc, c'est joli

On dirais le rocher Martin au loin sur ta deuxième photo
C'est un secteur que je connais bien..
Un trip tranquille, vacanciers quoi

Posté par : marvin rouge | 27 août 2021 à  17:01

 
#2 Posté par : marvin rouge 30 août 2021 à  19:54
En remattant, je sais exactement d'où a été prise la 1ere photo.
C'est tte ma jeune. Une partie de mes grds parents habitaient juste à côté. Mon grand père grand et très bon pêcheur, donc la baie et ses alentour, je l'air fais en long, en large et en travers. Très bel endroit, j'ai trop de bon souvenirs qui remontent en voyant ses photos, limite la petite larmes à l'œil.. Bisous papi

Bonne soirée à toi cub3000 :-)

Amicalement

Posté par : marvin rouge | 30 août 2021 à  19:54

 
#3 Posté par : Cub3000 30 août 2021 à  20:45

marvin rouge a écrit

En remattant, je sais exactement d'où a été prise la 1ere photo.
C'est tte ma jeune. Une partie de mes grds parents habitaient juste à côté. Mon grand père grand et très bon pêcheur, donc la baie et ses alentour, je l'air fais en long, en large et en travers. Très bel endroit, j'ai trop de bon souvenirs qui remontent en voyant ses photos, limite la petite larmes à l'œil.. Bisous papi

Bonne soirée à toi cub3000 :-)

Amicalement

C'est en descendant vers le GR34, pas très loin de la chapelle de ND d'Espérance, le sentier aboutit sur le chemin des douaniers et sur un escalier qui descend tout droit sur les rochers (ou sur la mer quand la marée est très haute). La seconde photo est prise du bas de cet escalier, avec vue sur la plage des Godelins. C'est là que nous avons droppé notre acide.

C'est chouette que ça te parle smile

Pour ma part ma famille est originaire de Saint Carreuc, un petit bled à l'intérieur des terres, à 15km de Saint-Brieuc.


Posté par : Cub3000 | 30 août 2021 à  20:45

 
#4 Posté par : Para de papel 01 septembre 2021 à  10:48
Joli TR, c'est marrant j'ai passé un p'tit bout de jeunesse ici aussi, la plage des gode et du moulin et des souvenirs d'une soirée mémorable avec les secouristes de plage dans la maison qu'on voit en bas, c'était un genre de café restau tenu par deux sœurs agés tres sympas.

Ca donne bien envie de se faire un ptit trip a la mer tout ca smile
Reputation de ce commentaire
 
C'est toujours un café restau, déco PMU vintage 70's ;) / Cub3000

Posté par : Para de papel | 01 septembre 2021 à  10:48

Remonter

Pied de page des forums