3-fea + 3-mma / Les Blogs de PsychoACTIF

3-fea + 3-mma 



Premiers essais 3-FEA + 3-MMA:

Moi même, 31 ans
ROA:
- langue pour les microdoses tests allergies.
- sniffs légers (50mg) des 2 substances pour tester leure potence.
- le reste entièrement en injection iv lendemain des tests (plusieurs dosages et combos différents)

Quantité et qualité des 2 substances:
3-FEA ; 0,5G ; poudre/flocons bonne qualité seroto
3-MMA ; 1G ; poudre/flocons bonne qualité stimulante

Pour mes tests en sniff puis en iv, j'ai décidé de commencer molo avec la 3-FEA.
Cette molécule en 1er, car entendu en bien, et tire aparament bien sur la sérotonine. J'ai besoin de commencer par la seroto, d'être bien, avant de test la 3-MMA, cousine d'une meth qui pousse aparament bien sur la dopamine.

Après avoir passer une demi-journée à tester la qualité et la potence de mes 2 produits, je suis satisfait des effets. Les 2 sont brûlants dans les narines, attention pour ceux qui sont sensibles à ce paramètre.
 
Apres tout ca, je garde ma soirée soft avec un bon repas et une bonne nuit de repos, car le lendemain, j'attaque vraiment la bête x,) !

Me voilà donc en week-end, équipé au complet afin de m'injecter iv ces 2 substances.

Je suis chez moi, set and setting parfait, et en plus il fait beau !
Je compte hermiter tout le week-end afin de pouvoir pousser l'expérience dans les meilleures conditions.
Mon ange gardien n'est jamais bien loin au cas ou un incident quelconque puisse échapper à mon contrôle: ma compagne < 3
Je me cale d'abord de la bonne musique que je kiff.


Conseils préalables:
-surtout bien diluer le produit (ça vaut pour les 2) car même bien dilué avec le plus d'eau possible, je ressent une chimie bien costaud qui picote dans la veine.

- je n'incite surtout pas à imiter mes pratiques. Ne pas se calquer aveuglément
sur mes dosages.

-garder une approche le plus responsable possible.

Début d'aprem J-1: je charge une pompe de 100mg de 3-FEA, n'ayant pas l'intention de me l'envoyer en un coup, mais lentement et progressif.

Je démarre ma fléchette dans le bras.
Pas besoin de garot, mes veines c'est le paradis pour envoyer (pour le moment encore, faite que ça dure...)

Je commence à envoyer doucement.
C'est bien dans la veine, je sent le produit me longer et me picoter.
Je suis tout jouasse, je m'attend au 1er petit strike ...
Un petit "chamboulement" pointe son nez !
Mon corps se perturbe un peu, je sent les modifications progressives que je lui envoi doucement.
Ça y'est les principaux effets se sont dévoilés.

Donc 1er ressenti, déçu je vous avou.
De ce que j'avais en informations sur le 3-FEA,
je m'étais fait une idée un peu trop glorieuse, qui n'a répondu que bizarrement à mes attentes.
Pas de flash, ni choc flagrant, ca je m'y attendais ^^
Passé une vague presque nauséeuse, j'appellerais pas ça un rush, mais plutôt un buzz un peu lourd et brouillon.
Effets seroto significatifs, ça me stone au point de faire une sieste des yeux.
Je profite d'un plateau correct, dans lequel je phaze à méditer dans le canapé.

Passé la vague principale de ce 1er essai (1h à 1h30 après)
Je passe à la 3-MMA.
Je charge une pompe de 100mg, toujours avec mon procéder d'injecter lentement et progressif.

Je me lance ...
Et la pour le coup c'est l'inverse x,D
Très bonne surprise venant de ce dernier !
J'avais placé tellement de sous attentes sur celui ci, une déception que jmetais quasi garantie venant d'un RC, enieme cousin d'une meth...

Alors oui ça reste soft, faut pas s'attendre à kiffer comme du vrai crystal ^^

Mais le kiff est la, bien présent, avec  un bon rush dopamine dans le crâne.

J'ai vraiment aimé sa stimulation clean, avec une bonne potence  en IV malgré tout.
J'ai une bonne bouille, bonne humeur, bonnes vibes !

J'ai donc continué sans encore trop binger a redrop seulement du 3-MMA.
Différents dosages, différents timing, dans une mentalité de découvrir quelques limites.
Aucune mise en danger notable ressentie pour ma part.
Ça me tape le coeur, ça me coupe la faim, ça me stimule, ça me déshydrate, etc... Normal, tout ce qui faut s'attendre ^^
Vasonconstriction aucunement hardcore pour moi, même pas de mal de crâne, comparé à d'autres de la famille stim'.
En tout ca je suis heureux, grave euphorique, un bon délire amphétamine pas trop hardcore en ce qui me concerne.

Autres éléments importants que je peux rapporter, c'est que de base j'avais un léger espoir qu'une synergie sympa aurait pu être tiré du combo 3-FEA/3-MMA.
La réalité fut pour moi que même bien high, et à chaques essai en iv, je n'ai pas tant aimé la 3-FEA.
Une nausée parfois vraiment pas cool à devoir gérer, et des effets trop brouillons pour que je puisse l'apprécier pour un délire amphets.
J'ai finalement beaucoup plus apprécié ce produit en le consommant en sniff léger.

L'expérience dura en tout 38h environ.
Samedi début après-midi jusque soirée en crescendo.
C'est durant la nuit que j'ai le plus bingé les 2 produits selon mes feelings = nuit blanche.
Dimanche matin jusqu'au soir, decrescendo jusqu'à fin des batch.
Et je m'ecroule de sommeil avant minuit.

Les jours suivants ont été un peu pénible, sans etre l'enfer non plu.
Petit manque de vitalité, vite récupérée avec une bonne alimentation, un bon sommeil et la reprise de mon quotidien.

Mon prochain ride sera je ne sais quoi encore.
Le plus important depuis mes années folles révolues, est que j'attende 1 mois minimum si je veux réitérer une expérience iv, et jamais m'octroyer de gros stocks.
Ça fonctionne pour moi depuis plusieurs années (santé, pulsions, bien être, équilibre, vie professionnelle et personnelle).
Parfois j'ai passé 6 mois et même une année sans aucune iv.

Combler et embellir mon jardin intérieur d'autres passions que les psychoactifs est ma clef pour m'éviter de redevenir un glouton obsédé des prods'.
Et lorsque la pleine lune se fait ressentir, je me laisse à libérer le loup-garou.

Merci à ceux qui me liront !
Peace les psychos !

Catégorie : Trip Report - 13 septembre 2022 à  02:19



Commentaires
#1 Posté par : ectatrip 13 septembre 2022 à  02:54
Salut !

L'injection de 3-FEA me procurait une euphorie vraiment top, elle venait d'un shop très connu, elle faisait partie de mes amphétamines fluorés préfères !

Le 3-MMA était également l'un de mes RC favoris, surtout en combinaison avec le 3-MMC/3-CMC.
Le soucis est que je ne dormais plus sur 5/6 jours à vouloir essayé des combos toujours plus fort et dangereux.

Dieu merci je m'intéresse plus au monde des RC/molécules toujours plus bizarre et réellement à risque (risque déjà présent de base quand on connaît pas la composition de ce que l'on reçoit).

J'avais fais un retour sur le 3-MMA, qui franchement est un RC amphétamine que j'apprécie beaucoup (nostalgie)..

Fais attention à toi cependant !

 
#2 Posté par : ChemicalBrother 13 septembre 2022 à  03:50
Salut Ectatrip, merci pour ce retour et tes bonnes vibes !

Yes, je te capte carrément x,)
La même pour moi à une époque où 1 semaine de nuits blanches à binger me transformais en déchet pas possible...

Concernant le 3-FEA j'ai bien peur que ça vient de moi...
Ce qui m'y fait penser, c'est que toutes les dernières molécules tapant un peu trop sur la seroto (même 3-MMC), en iv j'etais soit nauséeux, soit je gerbais carrément...

Avant, je n'étais pas sujet à ce détail (pas une seule nausée, meme armé de 5g 3-MMC)

Mon corps à peut-être changé

Remonter

Pied de page des forums