A l'aube d'un nouveau siècle / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Lolla » 

A l'aube d'un nouveau siècle 



/forum/uploads/images/1612/ecstasy.jpg


A peine évadée d’une prison dorée, 7 années de perdues passées dans l’ombre d’un homme à qui tout réussissait.

Je disais donc adieu à cette vie monotone et sans fantaisie et dehors le premier jour du Printemps avait comme un parfum de Liberté.

C’était mon jour de chance car arpentant les rues au détour d’une d’entre elles je te vis adossé contre la porte d’entrée de ce café. De suite je fus attirée par ta silhouette mince, ton sourire si parfait et puis ton beau visage auréolé de cheveux longs bouclés.

En un rien de temps nous avons sympathisé et tu me proposas de m’emmener en Rave party par cette chaude fin de journée de Mai.

Le long d’un chemin de terre, boueux, caillouteux et accidenté, on avançait le cœur léger. Je ne savais pas où on allait mais curieuse j’étais confiante de cette surprise que tu m’avais réservée.

Cette route était longue pour mes maigres mollets, mais arrivés au bout de cette grande allée mes efforts allaient bientôt être bien récompensés.

Tout au bout du chemin, une clairière cachée, au beau milieu des pins une tribu aux pantalons trop larges, aux têtes encapuchonnées était balayée de flambeaux aux couleurs variées remuant leurs épaules sur des rythmes saccadés.

Devant le mur du son tu me tendis ta main au creux de laquelle se trouvaient 2 petits cachets jaunes estampillés d’un Smiley, curieuse et insouciante en une gorgée d’eau je l’avaler d’un trait.

Une demie heure après je me sentais légère, sur mon front des gouttes de sueurs perlaient, envahie par une forte chaleur, inconsciemment, presque sans contrôle je commençais à m’agiter.

D’un pas plein d’assurance je me dirigeais vers d’énormes enceintes qui crachaient un son singulier, et mon allure trop sage peu à peu disparaissait, mes inhibitions étaient tombées.

Et puis tu me rejoins sur cette piste improvisée, tu me fit un sourire à la vue de ma mâchoire serrée et le contraste de mes yeux clairs avec leurs pupilles dilatées, pour toi la même, malgré tes yeux foncés.

On se prit dans les bras et je ressenti alors un sentiment jamais éprouvé, différent et plus fort que de l’amitié, c’était peut être ça l’Amour, du moins ça y ressemblait.

Pas de répit pour ma carcasse, car sentant la descente arriver, tu glissas dans ma main un autre comprimé afin de prolonger la fête et cet état d’euphorie si particulier. Quant à la notion du temps, je l’avais oubliée.

Devant tous ces sourires figés, je m’avançais une dernière fois, vers cette scène où d’une main habille le DJ mixait des notes électroniques qui nous faisaient danser.

Pendant que mon corps était balafré de lumières épileptiques et bleutés, dans un tourbillon fou je me laisser porter. Mes yeux mi clos et cernés, regardaient dans le vague une porte qui s'entrouvrait sur une autre réalité.

Et quand le son enfin atteint son apogée, une foule de mains se dressa vers le ciel étoilé. Puis la Drum and Bass laissa place à la Trance signe que la fête se terminait.

A l’heure où la nature s’éveille, où le ciel se teint d’un camaïeu de bleus et de tons orangés, tu me pris par la main. Traversant la pinède surplombant l’océan, on s’assit sur la dune afin de contempler ce simple mais merveilleux spectacle du soleil qui se levait sur les flots scintillant aux reflets argentés.

Pas besoin de paroles, dans le temps suspendu, une tendre caresse et puis doux baiser venaient de clore cette inoubliable soirée que je n’aurais jamais osé rêver.

Ainsi se succédèrent les semaines, les mois et presque une année, faisant notre, le temps d’une nuit, des hangars loin des villes, des usines fermées ou des maisons abandonnées. Des soirées chaque fois accompagnées de ces stimulants prohibés, aux noms tous improbables et aux couleurs variées et qui par leurs effets faisaient danser nos corps jusqu’à les épuiser.

Alors que Décembre se terminer, la fin de semaine venue, comme à notre habitude nous devions nous retrouver,  le temps passer si vite à tes côtés !

A la télé la météo venait d'annoncer du vent et des routes glissantes, attention au danger !

Pourtant il fût trop tard pour te dire ces nouvelles, déjà tu étais parti.
J’attendis d’interminables heures mais trouvant quand même le sommeil malgré un goût amer et ma gorge serrée.

Au petit matin, encore endormie, la sonnerie du téléphone retentie, au bout du fil une voix faible me dit, des phrases inachevées que je ne pouvais croire : «une route gelée », « une vitesse indécente», « un camion trop pressé » « le choc te fût fatal » « du sang sur la chaussée » « ton corps inanimé».

Un cri venu de loin s'échappa de ma gorge, la colère m’envahie.
L'impossible était-il arrivé ?, On ne meurt pas à 20 ans, c’est ce que je croyais.

Pour pas te dire adieu mais juste un au revoir, avec tous nos amis nous nous sommes retrouvés sur cette plage témoin de nos premiers baisers.

Et pendant que tes cendres se rependaient sur l’écume d’un océan agité, je levai les yeux au ciel et là, hallucination ou vérité, je vis les nuages qui dessiner le visage d’un homme aux cheveux longs bouclés…

31 décembre 1999, A l’aube d’un nouveau siècle, ton cœur s’est arrêté, et cette parenthèse dans la réalité venait de se refermer, une page de ma vie venait de se tourner laissant place à un chagrin qui durera des années.

Catégorie : Tranche de vie - 01 février 2021 à  15:44

#ecsta

Reputation de ce commentaire
 
Très touchant... cependant
 
Très beau texte. Courage!
 
Émouvant. Ca a pas dû être facile à vivre... :( ~MG



Commentaires
#1 Posté par : Lolla 01 février 2021 à  22:37
Merci pour vos commentaires, c'est touchant.

@MG, en effet ça n'a pas été facile de remonter la pente, d'autant plus que ce garçon était mon 1er véritable amour...
Même si cette histoire n'a pas durer longtemps elle a été merveilleuse, mais bon depuis je m'en suis remise et désormais elle appartient au passé.

Posté par : Lolla | 01 février 2021 à  22:37

 
#2 Posté par : supermario64 01 février 2021 à  23:25
Tu écris vraiment bien ! je te félicite pour ce morceau de vie partager ici. C'est touchant.

Posté par : supermario64 | 01 février 2021 à  23:25

 
#3 Posté par : Lolla 02 février 2021 à  05:29

supermario64 a écrit

Tu écris vraiment bien ! je te félicite pour ce morceau de vie partager ici. C'est touchant.

Merci à toi c'est gentil.


Posté par : Lolla | 02 février 2021 à  05:29

Remonter

Pied de page des forums