Accro mais pas en chien / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » cependant » 

Accro mais pas en chien 



"Si tu tombe accro, je m'en voudrais toute ma vie".

Je transpire à l'improviste et mes poils s'hérissent, mais cette fois ce n'est pas le manque. Ou pas que.

Elle me jette cette phrase, d'un coup, sur la surface lisse de l'eau. Ça me perturbe le rytme cardiaque. Et pas que.

Venue de nulle part, ou peut etre pas de si loin.

Ce n'est pas de sa faute et ça ne le sera jamais. Mais elle ne veut pas l'entendre, dans sa culpabilité d'accro.

Moi je ne culpabilise pas assez, sûrement. Je n'ai pas envie de me morfondre, je desire que mes envies continuent à me faire du bien. Je veux persister à prendre plaisir dans les prods.

Je ne reconnais peut-être pas assez ma tranche de responsabilité dans cette histoire, persuadée que cette société n'y est pas pour rien. Que je ne pourrais pas y survivre sans l'apaisement artificiel issu de molécules végétales.

Que malgré le ciel bleu, les petales et les tiges des fleurs dans l'herbe sauvage, la chaleur humaine des relations que je tisse, l'énergie obstiné pour ramer contre courant, je m'epuiserais bien trop vite sans le répit qui coule des bulbes amers.

Je reconnais pourtant ma faiblesse et ma force quand je baisse mon nez sur un support de fortune pour taper une trace.

Je sais bien aussi qu'on s'entraîne réciproquement dans l'envie d'un cocon doux qui nous enveloppe ensemble.

C'est avec elle qu'on ramasse le latex dans un cimetière de décombres et on attend des heures pour une plaquette dans une ville perdue ou qu'on démembre gélules et billes couleur crème.

Mais ce n'est pas ensemble que j'ai décidé de ne pas avoir peur du manque du lendemain, sans même pas y avoir pensé. C'est toute seule que j'ai partagé amitiés et traces, para, boulettes, pipes, allus, hallus et moments inoubliables.

Ça vient du fond du moi même, dans les méandres perdus de ma cervelle assoiffée de solutions et libertés. Certes, ça ne marche pas forcément pour changer en profondeur ce monde, mais ça a servi à modifier dès tout de suite mes perceptions.

Elle ne pourra pas être responsable de mon addiction, pas plus pas moins que je le suis de la sienne.

Au contraire, mon accrochage je l'ai tissé en essayant de la protéger, pour ne pas lui donner envie.

Et maintenant, ce n'est pas facile à expliquer toutes ces traces que j'ai tues.

Ces grammes avec les amis sous la tonelle.

Ces jours sous op, came, crack et dans les bras d'un autre, dont elle connais bien l'existence dans ma vie mais ignore la forme.

Je fuis les craques, mais j'agence la réalité.

En essayant de ne pas mentir je construis ma vie de funambule sur deux cartes et un support.

Depuis hier j'ai touché à rien. Depuis dix jour, je n'ai pas pris de came. Seulement un peu de rach, des maigres cachetons de codé et un mg de sub.

Je suis accro, mais pas vraiment en chien.

C'est ma vie...

Catégorie : Carnet de bord - 01 juillet 2020 à  22:40

#amours #dépendance #héroïne #manque

Reputation de ce commentaire
 
ça m'a énormément touchée et raisonné en moi



Commentaires
#1 Posté par : JellyFish's Dream 02 juillet 2020 à  11:21
Salut,

C'est beau.
Je nsuis pas sûr d'avoir tout saisi, mais j'ai beaucoup ressenti.
C'est très beau.

Au plaisir de te lire.
Courage si tu en as besoin.

JFD

Posté par : JellyFish's Dream | 02 juillet 2020 à  11:21

 
#2 Posté par : cependant 03 juillet 2020 à  14:50

JellyFish's Dream a écrit

Salut,

C'est beau.
Je nsuis pas sûr d'avoir tout saisi, mais j'ai beaucoup ressenti.
C'est très beau.

Au plaisir de te lire.
Courage si tu en as besoin.

JFD

merci JFD pour ton commentaire, de ton appréciation et pour le courage que t'evoyes. Malgré tout j'en ai quand même besoin.

Je m'impose une pause, mais ce n'est pas évident.

Je commence tout juste à venir à bout des effets du manque (disparus lentement, avec la baisse progressive de quelques molécules bien utiles pour ça)...et j'aurais déjà envie de recommencer !

C'est bien là le plus difficile pour moi. Et la difficulté à avouer cet état de dépendance psy, plus forte des rayons de soleil l'été...

Ça t'a parlé parce que tu vis quelque chose de semblable ?


Posté par : cependant | 03 juillet 2020 à  14:50

 
#3 Posté par : JellyFish's Dream 04 juillet 2020 à  12:26

Ça t'a parlé parce que tu vis quelque chose de semblable ?

Oui et non.

Moi aussi je bataille contre quelques accroches. J'en vois d'autres arriver au loin, mais je me méfie.

Vivre son usage en "cachette", je connais un peu.

En tout cas, chapeau pour ton sevrage (ou du moins ta lutte). Jnai jamais eu à faire un sevrage opiacé. Vu comment arrêter le thc me retourne dans tout les sens..

Amicalement


Posté par : JellyFish's Dream | 04 juillet 2020 à  12:26

 
#4 Posté par : cependant 04 juillet 2020 à  22:58

JellyFish's Dream a écrit

En tout cas, chapeau pour ton sevrage (ou du moins ta lutte). Jnai jamais eu à faire un sevrage opiacé. Vu comment arrêter le thc me retourne dans tout les sens..

Amicalement

Arrêter les joints ça n'a pas été forcément plus facile pour moi (après 15 ans de conso) et c'est entre autre ça qui m'a rapproché pas mal d'une plus grosse conso d'opis...

Là pour moi ce que je vis ce n'est pas un vrai sevrage, même si en a la forme, mais plutôt "juste" essayer de maitriser ma conso, de ne pas devenir complètement dependante physiquement (psychologiquement c'est deja fait !) et surtout, surtout, continuer à en tirer plaisir !!!

Pourquoi tu veux arrêter/tu arrêtes le cannabis ?

Bn courage du coup pour ta décision alors !


Posté par : cependant | 04 juillet 2020 à  22:58

 
#5 Posté par : lxsdv 08 juillet 2020 à  03:35
Cependant, c'est toujours beau et touchant ce que tu ecris. Tu dois etre une personne magnifique...

Posté par : lxsdv | 08 juillet 2020 à  03:35

 
#6 Posté par : cependant 09 juillet 2020 à  20:04

lxsdv a écrit

Cependant, c'est toujours beau et touchant ce que tu ecris. Tu dois etre une personne magnifique...

Merci pour le comm'
Même si je ne suis pas du tout sûre de la mériter...
Je fais comme je peux pour me depatouiller au mieux...ce n'est pas toujours une réussite, mais ça va wink

Cool en tout cas de t'avoir touché et que tu trouves ça beau...c'est quoi d'ailleurs que ça te parle ?

Cimer


Posté par : cependant | 09 juillet 2020 à  20:04

 
#7 Posté par : coucoucmoi 10 juillet 2020 à  14:57
beau texte, très touchant et bien écrit ! bravo

Posté par : coucoucmoi | 10 juillet 2020 à  14:57

 
#8 Posté par : lxsdv 10 juillet 2020 à  23:52
Cependant ce qui me touche c'est que l'on sent tes galeres mais tu gardes ta dignite. It's a beautiful struggle...salut

Posté par : lxsdv | 10 juillet 2020 à  23:52

Remonter

Pied de page des forums