Alcools maison et autres recettes / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Dreamyn » 

Alcools maison et autres recettes 



La fabrication d'alcool chez moi c'est une tradition familiale, du coup, je crée ce blog pour partager mes petites recettes. Si vous en connaissez d'autres je serai ravie de les lire.

Catégorie : Autres - 29 novembre 2017 à  18:25



Commentaires
#1 Posté par : Dreamyn 29 novembre 2017 à  19:47
Les alcools de macération, première partie : les liqueurs.

Ça marche toujours de la même manière, il suffit de faire macérer des fruits / plantes / épices dans de l'alcool de fruit à 45%* pendant au moins 3 mois (si c'est plus longtemps c'est encore meilleur). Il faut touiller régulièrement (une fois par semaine) et ajouter du sucre après un certain temps de macération. Une fois la macération finie, on utilise un entonnoir et un filtre à café pour y mettre en bouteille.

* Avant je prenais de l'alcool à 90 % en pharmacie et je diluais avec un quart d'eau pour obtenir des liqueurs à un peu plus de 60 %, mais bon on s'adapte.


Des recettes que je fais régulièrement :

- Liqueur d'orange (assez amer, remplace bien le Cointreau dans les cocktails ou pour faire flamber les crêpes par exemple):
Remplir un bocal avec des peau d'orange (utiliser un épluche légume pour éviter de mettre la partie blanche de la peau et privilégier des oranges bio pour éviter de bouffer plein de pesticides). Bien recouvrir avec de l'alcool et garder dans le noir. Un mois plus tard ajouter 20 morceaux de sucre par litre d'alcool.

- Liqueur d'orange aux épices (très bon pousse café aux saveurs de Noël, on profite aussi de l'apaisement psychique léger de la cannelle):
Variante 1 : Faire pareil que la recette du dessus en ajoutant des morceaux de noix de muscade, des clous de girofle et des bâtons de cannelle.
Variante 2 : Planter des clous de girofle dans une orange entière qui sera percée de part en part (avec une aiguille à tricoter par exemple), mettre cette orange dans un bocal avec des bâtons de cannelle et ajouter 1 litre d'alcool. Garder dans le noir et un mois plus tard ajouter 20 morceau de sucre.

- Liqueur de cumin (gout subtil, on profite des propriétés de régulation du transit intestinal du cumin).
Mettre 50 g de cumin dans 1 litre d'alcool. Garder dans le noir et ajouter 23 morceau de sucre deux mois plus tard. Bien meilleur si la macération dure au moins 6 mois.

- Liqueur de mure / framboise (jolie couleur, marche bien en cocktail)
Remplir à moitié un bocal avec des mures sauvages (ou des framboises) puis remplir le bocal d'alcool. Conserver au soleil et au bout de 15 jours ajouter 25 morceau de sucre par litre d'alcool. Arrêter la macération quand les fruits deviennent complètement blanc.

- Liqueur de pousse de sapin (fort en gout, très bon en cas de bronchite, j'en faisait tout le temps quand je coulais des douilles H24)
Remplir au quart un bocal avec des pousses de sapin nouvelles (les bourgeons qu'on trouve en mars-avril en montagne) puis remplir le bocal d'alcool. Garder le bocal au soleil et ajouter 31 morceau de sucre 15 jours plus tard. Puisque le sapin est fort en gout, au bout d'un mois on peut commencer à consommer.

- Liqueur de beuh (à boire avec modération car les effets du cannabis mettent plus de temps à venir que les effet de l'alcool)
Faire bouillir de l'eau et y plonger 5 g de beuh grindée pendant au moins 45 min (ça enlève le gout de chlorophylle). Mettre la beuh dans 1 litre d'alcool et conserver dans le noir. Ajouter 25 morceau de sucre 1 mois plus tard.


Ce que je me prépare à faire pour la première fois (j'y ai gouté cet été):

- Le patxaran (liqueur basque très sympatique)
Remplir à moitier un bocal avec des prunelles blettes c'est à dire qui ont déjà gelé (si on a un congélo on peut prendre des prunelles n'importe quand et les passer une nuit au congélo). Ajouter une petite poignée de café en grain, une gousse de vanille et de l’alcool d'anis à 45 % (trouvable en Espagne pour pas cher). Ajouter 10-15 morceaux de sucre au bout d'un mois si on veut (moi j'y ai gouté en non sucré et c'était bon mais je pense que je vais faire les deux versions pour comparer).


D'autres recettes plus tard smile
Reputation de ce commentaire
 
Trop cool ! Merci du partage, et y'à des trucs qui donnent envie :) ... La lie
 
Trop cool tu as fait le blog des recettes :D Jacobson

Posté par : Dreamyn | 29 novembre 2017 à  19:47

 
#2 Posté par : Jacobson 30 novembre 2017 à  00:51
Sympa tes recettes !! Surtout celle des bourgeons de pin et de mûres sauvages si un jour je m'installe dans la forêt j'utiliserais tes recettes lol

Posté par : Jacobson | 30 novembre 2017 à  00:51

 
#3 Posté par : La lie 30 novembre 2017 à  01:08
Par rapport à la cueuillette des bourgeons de pin :
Juste , méfiez-vous , car il y'a pas mal de gens qui ne savent pas différencier un if par rapports aux différentes sortes de sapin , et cette confusion peut avoir des conséquences fâcheuses ... Il en est montré l'exemple dans ce petit article qui rappelle les dangers des cueillettes sauvages ...

Posté par : La lie | 30 novembre 2017 à  01:08

 
#4 Posté par : Dreamyn 03 décembre 2017 à  15:23
Oui, comme dit La lie, quand on consomme / cuisine des plantes sauvages il faut être sûr à 100 % de ce qu'on ramasse. Le mieux quand on ne connait pas trop, c'est toujours d'avoir quelqu'un qui nous montre les plantes pour les premières fois... C'est plus prudent smile

@ La lie, il y a quand même pas mal de différence entre un if et un sapin big_smile
Tu as l'air de pas mal connaitre les plantes, est-ce que tu as déjà essayer de bouffer la chair des fruits des ifs? J'ai un pote, un peu dans un trip de vie préhistorique, qui m'a dit que c'était super bon. Le problème c'est que si tu croques une graine sans faire exprès, c'est la mort assurée sad Je tiens trop à la vie, du coup j'ai jamais osé tester...

Posté par : Dreamyn | 03 décembre 2017 à  15:23

 
#5 Posté par : La lie 04 décembre 2017 à  05:40
Bonjour l'aubergiste , salut Jacob :salut

Dreamyn a écrit

@ La lie, il y a quand même pas mal de différence entre un if et un sapin

Bah oui , j'sais bien hmm  ....

J'ai souvent une tendresse amusée , mais aussi j'avoues des inquiètudes , quand je vois l'ignorance totale de

 
 certain-e-s citadin-e-s   face à ce qui pour moi me parait si naturel (c'est le cas de le dire) , si évident , au sujet de la flore ,
 
  mais aussi la faune 

Mais t'imagines si tu lâches des gens comme ça dans la nature , en leur disant "démerde-toi , maintenant " ..... et bien les pauvres , soit ils crèveront la dalle , soit ça se conclut cette histoire par un viel empoisonnement ....  sad  ... (CF le film "Into The Wild"...)

Dreamyn a écrit

Tu as l'air de pas mal connaitre les plantes, est-ce que tu as déjà essayer de bouffer la chair des fruits des ifs?

Non , je m'y suis jamais essayé , mais , si c'est bien comme je pense , il y'a rien à manger sur ces trucs là . Si ?.... neutral J'pense que ce doit être un sacré  motivé ton pote wink ....

 
 La vérité , mes connaissances en  botanique , ne sont pas énormes neutral  

Dreamyn,pas cinglée a écrit

Le problème c'est que si tu croques une graine sans faire exprès, c'est la mort assurée sad Je tiens trop à la vie, du coup j'ai jamais osé tester...

J'étais au fait de sa toxicité , mais je ne savais pas que c'était craignos à ce point là , avec les ifs ... mais je suis comme toi à ce sujet , et temps que  je n'ai pas une identification formelle , et bien je m'abstiens sagement de consommer ...
D'autant plus , que les morts par empoisonnement m'ont l'air de cruellement manquer de glamour , et je les considère parmi les pires qu'ils puisse arriver .... fache-non-non


 
 Tu connais le millepertuis , Dreamyn ?  

Encore merci pour ce blog ,mais  c'est dommage que personne ne soit venu pour compléter et rapporter ses recettes personnelles ... (Quand ma cop herboriste sera là , je lui demanderais les secrets de quelques-unes de ces préparations , et je viendrais ici dans ton auberge pour les transmettre ....)

Posté par : La lie | 04 décembre 2017 à  05:40

 
#6 Posté par : Dreamyn 13 décembre 2017 à  20:19
Allez, j'écris ici pour me changer les idées...

J'ai d'autres recettes à ajouter pour compléter ce blog mais il faut d'abord que je retrouve le papier sur lequel j'ai noté les corrections des recettes de vin de macération. Il y a deux ans, j'ai récupéré un alcoomètre alors j'ai pu réviser certaines de mes recettes, en mesurant le titrage alcoolique. En faite, malgré mes calculs, en utilisant de l'alcool à 45% au lieu de l'alcool à 90%,
 
 j'avais eu quelques surprises! 

Une photo de ma liqueur de cumin qui traine chez mon copain:

/forum/uploads/images/1513/1513193276.jpg



@ La lie, contrairement à toi, je connais beaucoup plus les plantes que les animaux (en même temps, je suis végétarienne quand j'en ai la possibilité). Même si je m'y connais pas trop les bestioles, j'en sais un minimum du coup comme toi je reste ébahie devant l'ignorance de beaucoup de gens (citadins ou ruraux, c'est du pareil au même smile), mais bon ça fait
 
 des histoires marrantes! 

Je connais bien le millepertuis, oui, je fais aussi de l'huile de macération dans un but médical :

/forum/uploads/images/1513/1513193294.jpg


 
 Il faudrait vraiment que j'étiquette mes bouteilles...  Bon après, je fais gaffe au millepertuis car ça fait beaucoup interactions. Tu as quels usages du millepertuis, toi? Dans un but médical, je fais aussi du calendula, entre autres, mais bon là il est encore en cours de macération smile

yikes Au final quand on met des spoilers dans les spoilers, ça finit par bugger...

Posté par : Dreamyn | 13 décembre 2017 à  20:19

 
#7 Posté par : NeoX 13 décembre 2017 à  21:18

Dreamyn a écrit

J'étais dans un squatt/ZAD autoproclamée avec un pote quand on a entendu des gars hurler. On s'est approché de la source des cris et on à traversé l'attroupement pour se retrouver face à un gars qui tenais un orvet, qui faisait le mort (comportement typique des orvets, quoi, tu vois bien). Le gars hurlait qu'il fallait évacuer la ZAD parce qu'ils étaient envahie de vipères smile Au final, avec mon tact légendaire, je me suis mis tout le monde à dos  et j'ai libéré la pauvre bestiole, ça aurait été une vipère tu penses bien que j'y aurait pas touché big_smile

Franchement, confondre une vipère et un orvet...

Sinon tu t'y connais en distillation ?

Quand j'étais plus jeune, tous les ans à Noël j'avais droit à ma bouteille de gnôle maison (entre 70 et 75° d'alcool !) distillée par la grand-mère de la femme de mon frangin...

Malheureusement elle est morte depuis longtemps.
J'avoue que ces bouteilles me manquent un peu...

C'était super bon, et rien que d'ouvrir la bouteille le parfum envahissait la pièce...

Le millepertuis est très efficace contre la dépression (il faut juste trouver le dosage qui te correspond). Je l'utilise depuis longtemps et je ne saurais m'en passer...

A +
NeoX


Posté par : NeoX | 13 décembre 2017 à  21:18

 
#8 Posté par : La lie 14 décembre 2017 à  01:58

Dreamyn a écrit

Bon après, je fais gaffe au millepertuis car ça fait beaucoup interactions. Tu as quels usages du millepertuis, toi?

Il y'a ce thread sur PA où nous discutons du millepertuis , post #21 , #33 , #35 , #37 , j'y intervient , ai mis des photos , et explique dans quel cadre je m'en sers (post#37)

NeoX a écrit

Franchement, confondre une vipère et un orvet...

roll Bah oui .... Que veux tu .... hmm

Dreamyn a écrit

Dans un but médical, je fais aussi du calendula,

Ouais , c'est une super plante médicinale le calendula super !
Tu les récoltes dans quelle région tes fleurs thinking ?
Et ta recette pour le macérat ? Pareil que pour le millepertuis ?

dreamyn a écrit

(en même temps, je suis végétarienne quand j'en ai la possibilité)

Pareil smile , ça fait ~20 piges que je suis végétarien , mais pas strict ... ouais je suis pas un vrai puriste ....
Végétarien, je le suis par convictions anti-spécistes , mais j'aime la viande , et quand j'en récupère dans les invendus de supermarché, j'en mange et je partage avec mes molosses .... wink

################
################

En tous cas , ce blog me fait bien plaisir , tout comme le fait de parler de ça avec vous ! Merci ! smile


Posté par : La lie | 14 décembre 2017 à  01:58

 
#9 Posté par : Fluche 17 décembre 2017 à  22:28
Vers chez moi, l'apéritif traditionnel est le "vin" de noix (j'en ai fait 3 l cette année fin juin, on a été sages, il en reste encore une bouteille) :

25 noix récoltées le soir de la Saint Jean (le 23 juin). Elles sont encore vertes et à peine formées dans la bogue, c'est normal ! On peut les couper en 2, en 4, les percer ... chacun a sa technique. Niveau variété chez nous on préfère les Marbot, assez grosses pour cette recette.
2 l de vin rouge (plus il est imbuvable plus c'est traditionnel ...)
1 l d'eau-de-vie à fruit (ou de gnôle obtenue plus ou moins légalement)
1 kg de sucre

On met tout dans un gros bocal, on touille de temps en temps. A la fin de l'été on enlève les noix et on met en bouteille. Comme tous les alcools marinés plus on attend pour le boire meilleur c'est.
Reputation de ce commentaire
 
Plus il est imbuvable plus c'est traditionnel lol

Posté par : Fluche | 17 décembre 2017 à  22:28

 
#10 Posté par : La lie 17 décembre 2017 à  23:27
Hummm , c'est bon , ça le "Vin de noix" smile Merci Fluch pour la recette !

Moi , je propose un "Vin de pissenlits" ....
C'est pas exactement le truc type d'un élixir de fin gourmet , mais mon choix est motivé par la simplicité à être réalisé par n'importe qui et très facilement , les fleurs de pissenlits étant identifiables par tous , et elles sont très facilement trouvables ....
De plus avec cette recette , il n'y a pas besoin d'alcool , la fermentation fera le boulot ... smile ...

Cette recette , j'avoues l'avoir pompée ICI , mais elle est très proche de ce que j'ai déjà réalisé et le résultat était intéressant ...

Vin de fleurs de pissenlits

Ceuillir des centaines de fleurs  (que la fleur, sans le vert de la tige) de quoi remplir environ 3 verres doseurs d'un litre
Les mettre dans une bonbonne
Verser dessus 4 l d'eau bouillante
Laisser reposer 24 h à 48 h en remuant de temps en temps.
Filtrer - Presser les fleurs pour en extraire le plus de jus
Remettre dans la bonbonne
Ajouter 500 g de raisins secs
Ajouter 3 oranges coupées en morceaux
Ajouter 3 citrons coupés en morceaux
Ajouter 1,750 kg de sucre
Laisser macérer 3 semaines en remuant chaque jour
Refiltrer
Mettre en bouteilles
Ne pas fermer. Poser simplement un journal sur vos bouteilles
Laisser reposer, sans toucher, à l'abri de la poussière, de la lumière et de la chaleur.
Attendre que le liquide devienne clair (entre 1 semaine et 1 mois)
Passer dans un filtre à café
Remettre en bouteilles préalablement ébouillantées et fermer
Cet apéritif fabrique son alcool lui même par le même principe qu'une cuve de raisins.

Laisser vieillir : plus il aura vieilli, meilleur il sera. Gardez-le au moins 1 an et il sera excellent

Posté par : La lie | 17 décembre 2017 à  23:27

 
#11 Posté par : Dreamyn 19 décembre 2017 à  20:20
Merci pour ces messages et le partage de recettes, c'est trop cool smile

smiley-gen013 smiley-gen013 smiley-gen013 smiley-gen013 smiley-gen013 smiley-gen013 smiley-gen013

@ NeoX, non j'y connais rien en distilation, je ne fais que des alcools de macération (là c'est des recette testée et approuvées smile) et de fermentation (et là faut encore que je m'améliore)

@ Fluche, j'ai une recette de vin de noix similaire à la tienne. Dans le même genre j'ai aussi une rectte de vin de pêche et une recette de guignolet (j'y posterai dès que j'aurai un peu plus de temps)

@ La Lie, je vais tester au printemps smile Normalement, je fais de la confiote de fleur de pissenlit smile Une fois j'ai goûté le vin de pissenlit d'un pote mais il était dégueu, du coup je ne lui avait pas demandé sa recette big_smile

Posté par : Dreamyn | 19 décembre 2017 à  20:20

 
#12 Posté par : La lie 19 décembre 2017 à  21:24
Bonsoir Dreamyn salut

Pour quelqu'un comme toi , qui est débrouillarde dans la nature , et qui sait reconnaître tout les petits trésors que celle-ci gracieusement met à notre disposition , ce n'est pas exactement le "vin de pissenlits" que je recommanderai wink ....

J'ai surtout mis cette recette parce-que :

C'est pas exactement le truc type d'un élixir de fin gourmet , mais mon choix est motivé par la simplicité à être réalisé par n'importe qui et très facilement , les fleurs de pissenlits étant identifiables par tous , et elles sont très facilement trouvables ....

Il y'a des choses plus délicates à préparer avec ce que Dame Nature nous offre smile ..... (Verveine, menthe , thym  ...)


Liqueur de thym

Liqueur de thym.
½ verre à moutarde de fleurs de thym,
200 g. de sucre en poudre,
0,5 litre d'eau,
0,5 litre d'alcool à 90°.

Mettre les fleurs dans l'alcool et laisser macérer 45 jours. Filtrer pour récupérer le liquide. Faire un sirop en mélangeant l'eau chaude et le sucre. Laisser refroidir. Mélanger alcool et sirop. Servir très frais. Se déguste comme une liqueur classique en fin de repas.

Vin de géranium

2 bols feuilles de géranium odorant, fraîches, coupées en morceaux (environ 100 g.)
1/4 de litre d'alcool de fruits (ou de rhum blanc)
2/3 de litre de vin rosé
un sirop de sucre réalisé avec un verre de sucre et un verre d'eau.
Faites bouillir l'eau et le sucre pour obtenir un sirop. Sortez la casserole du feu. Ajoutez les feuilles lavées et coupées en morceaux. Laissez reposer deux heures. Ajoutez l'alcool. Laissez reposer jusqu'au lendemain. Filtrez, ajoutez le vin et mélangez et mettez en bouteille.

Liqueur de verveine citronnelle

une centaine de feuilles de verveine citronnelle et quelques jeunes tiges fraîches,
½ litre d'alcool à 90°,
500 g. de sucre,
500 g. d'eau,



Faites macérer dans un bocal à large ouverture les plantes dans l'alcool durant 5 jours. Récoltez l'alcool en passant la préparation dans une passoire. Jetez les verveines. Puis, faites bouillir le sucre et l'eau, laissez refroidir ce sirop. Mélangez les deux préparations. Mettez en bouteilles et laissez reposer trois mois.


J'ai pompé ces recettes , ici , et je  ne serais pas étonné que tu trouves cette page intéressante wink


Posté par : La lie | 19 décembre 2017 à  21:24

 
#13 Posté par : menez luc'h 19 décembre 2017 à  22:10
salut les amis, petite recette de mon coin. celle que l'on appelle le 44

  dans un grand bocal, mettre 44 pierres de sucres, dans une orange faire 44 trou et y mettre 44 grains de café. la mettre dans le bocal . couvrir le tout d'un litre eau de vie de pomme (faite maison , c'est mieux). laisser macérer 44 jours, mais plus, beaucoup plus c'est mieux.
   ça donne plus la pèche que la vodka red bull.

ci celle ci vous à branché, j'en ais d'autre en stock...

Posté par : menez luc'h | 19 décembre 2017 à  22:10

 
#14 Posté par : Recklinghausen 20 décembre 2017 à  09:20
Un grand merci au créateur de ce blog et aux personnes qui y portent leur(s) contribution(s) smile


Reck.

Posté par : Recklinghausen | 20 décembre 2017 à  09:20

 
#15 Posté par : Bootspoppers 16 janvier 2018 à  16:23
Deux questions un peu cul cul...
1- vin de beuh. Je croyais que le principe actif du cannabis était extrait  par la matière grasse?  Donc pas dans l'alcool...
2-alcool a 90: Je croyais qu'il y avait du methanol toxique dans les  alcools pharmaceutiques?
Super blog en tout cas...

Posté par : Bootspoppers | 16 janvier 2018 à  16:23

 
#16 Posté par : La lie 16 janvier 2018 à  20:33
Pour l'alcool de beuh , je n'en fait pas et je me pose les mêmes interrogations que toi thinking ....

Pour l'alcool à 90° , il en existe de "qualité alimentaire" préparée à partir de betteraves sucrières .
C'est pas évident à pécho partout , mais avec @ tu en trouve facilement pour ~45€ /litre....

Posté par : La lie | 16 janvier 2018 à  20:33

 
#17 Posté par : Petit conton 16 janvier 2018 à  21:57
smiley-gen013 C'est trop cool ces recettes smiley-gen013

Sa donne envie de s'y mettre rasta

Posté par : Petit conton | 16 janvier 2018 à  21:57

 
#18 Posté par : Dreamyn 19 janvier 2018 à  08:20
J'ai oublié de repasser ici, merci pour vos commentaires smile

@ Boostroopers, les principes actifs du cannabis peuvent être extrait dans des matières grasses et dans de l'alcool. Comme la chlorophylle est très soluble dans l'alcool, pour la liqueur de beuh, je fais d'abord bouillir la beuh dans de l'eau pendant au moins 45 min pour me débarrasser de ce goût de chlorophylle et décarboxylé la beuh.
Quand tu ne trouves pas d'alcool à 90° (non dénaturé), tu peux utiliser de l'alcool de fruit à 45°, les liqueur perdent en titrage alcoolique mais pour la plupart des recettes ça marche bien smile

Posté par : Dreamyn | 19 janvier 2018 à  08:20

Remonter

Pied de page des forums