Apres la cure ... / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » el_addicto » 

Apres la cure ... 



Salut les psychos !

Rapidement, je viens de resortir d'une post cure de 6 semaines, pour la C.
Vu que je m'etais sevre a la dure 1 mois avant, ca faisait 2 mois et demis sans conso (voir posts precedents)

Bien evidemment, plusieurs personnes m'avaient prevenu que le retour a la realite serait complique.

Ils avaient entierrement raison, et en effet j'ai fait n'importe quoi.

Tomber 7 fois, se relever 8.

J'ai reussi a etre abstinent, malgre une relative facilite a me procurer du produit jusqu'a ma sortie, malgre cravings, reves etc . Je m'etais completement interdit le formes dures de la C (base et injection) mais je m'etais dit qu'une ligne par ci par la ne me frait pas de mal. Erreur fatale. J'ai sniffe comme un porc, des mon retour (plusieur G par jour, chaque jour). Pas dormi, pas mange, c'etait innvitable : je me suis tappe une descente ultra flippante au bout d'un moment (j'avais l'impression que j'allais y rester).

Je me dis que ce n'est pas la fin du monde, je garde la tete froide, et j'analyse.

Pourquoi l'abstinence en cure a ete realisable ?

Beaucoup de sport (j'etais a Val Pyrene pour ceux qui connaissent), environ 4h/jour. Occupe de facon quasi permanente, fliquage important, sur toutes les substances (tolerance 0, positif a un produit = dehors, y compris alcool ou il fallait avoir 0, avec controlles frequents).

Le fait d'etre aussi flique, avec mon esprit rebelle, a fait qu'au retour, j'ai rteplonge de plus belle.

Heureusement, sans savoir pourquoi, la volonte de ne pas injecter ou fumer est restee fortement ancree en moi.

Cependant, ayant eu access a un meilleur plan, vendredi j'ai achette 2 g, en me disant : j'en goute une trace pour voir la qualite et je garde 1,5g pour le 31. Les deux G sont tombes dans la nuit. Ok la qualite etait au RDV. Le lendemain, j'achette 2,5 g en me promettant de pas y toucher, jusqu'au lendemain (hier). Evidemment j'ai tape 2 g, avant de me taper une grosse crise de psychose/parano/tachycardie. Heureusement, j'ai reussi a compredre que la parano etait due au produit et que je n'etais pas en danger reel, cepedant, la tachycardie, la douleur thoracique et tout ca m'ont quand meme fait un peu flipper car bien reeles !

J'ai annule mes plans pour le 31, et je suis reste chez moi a sniffer. Pathetique. Il me restait 0,5g en fin de session mais j'ai pas ose le tapper tellement j'etais mal et j'avais l'impression que j'allais mourrir. J'ai use et abuse de benzos, pour attenuer la descente, qui a tout de meme dure plusieurs heures de cauchemard et j'ai fini par m'ecrouler vers 19h...jusqu'a 11h aujourd'hui. Bonne annee ouais lol !

Aujourd'hui, j'ai tape le 1/2 gramme restant au reveil, et ben comme ca faisait 3 jours d'affilee, il ne m'a pas fait grand chose. J'ai resite a fond a l'envie d'aller en rechercher. J'ai bu un grand vodka/redbull pour me dissuader (car pareil, c'est presque un instinct, je ne prends jamais la voiture bourre) . Ca a fonctionne, bien que si quelqu'un debarquait avec un kepa, je me jetterais dessus. sur.

Au final le bilan c'est quoi ?

Bah y'a quand meme un peu de positif : pas de base, pas d'IV, et fermement decide a ce que ca reste comme ca. Meme foncede je n'ai pas craque. J'ai l'impression que c'est bien ancre en moi maintenant.

Mais bien sur le cote negatif, c'est que malgre 2 mois et demis sans rien, je suis toujours vulnerable. Je pense objectivement que je ne pourrai plus jamais taper sans replonger. Pas grave, de toutes facons, mes dernieres sessions, c'etait en solo, a consommer compulsivement et a ne rien faire de positif. Rien a voir avec les debuts, ou j'etais desinhibe, moins timide, meilleure confiance en moi, estime de moi etc ...

La C est passe de desinhibiteur, a besoin irrespressible. J'en fais le deuil, me prepare a en chier mais je me dis qu'au moins je ne rate pas grand chose. Apparament, apres toutes mes recherches sur le net, passe la lune de miel, ca vire toujours au cauchemard.

Sans rancune, salope. Je t'aimais, mais ce n'etait pas reciproque. Je t'aime encore, mais je choisis le divorce, car tu m'as fait trop de mal.

Catégorie : Témoignages - 01 janvier 2018 à  15:25



Commentaires
#1 Posté par : gaspard99 02 janvier 2018 à  19:21
Salut El_addicto,

Toutes les périodes d'abstinences sont bonnes a prendres tu as tenu pas mal de temps.
Tu as reconsommé en sniff le, craving et vicieux et difficile a gerer, deja tu te donne des "limites" face a la base et a l'iv qui sont des modes de conso a mon avis bien plus difficiles et nocifs dans tout les sens du terme.
Tu as essayer "d'adopter et de gerer" la C, pour des gars comme nous je crois que c'est peine perdu!
En ce moment je tape fume sur fume, je ne shoot plus je galère trop (remarque c'est pas pour ça que j'essai pas de temps en temps, j'y arrive encore mais peu des fois) je sniff pas je n'aime pas cette ROA.
Je vais, comme toi, sans doutes partir en cure puis en post cure, j'en dirais plus quand j'aurais plus d'infos.
Faut pas qu'on lache l'affaire sinon qui sait comment on va finir?
Je te souhaites une bonne année et prends soin de toi.

Amicalement.
Gas'.

Posté par : gaspard99 | 02 janvier 2018 à  19:21

Remonter

Pied de page des forums