Besoin d'aide / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » BethCC » 

Besoin d'aide 



Bonjour à  tous,
Voilà  j'ai besoin d'aide, depuis quelques temps je ne vais pas bien suis à  une rupture sentimentale, et depuis je ne sors plus de chez moi ou alors pour acheter de l'alcool, des antistaminiques et des benzo quand j'arrive à  en trouver, et après ce cocktail explosif je m'endors comme une grosse m..... Le lendemain je suis encore plus mal, je n'arrive pas à  me lever, je suis aussi très seule...
Alors voilà  j'aurais besoin de votre aide, de savoir si tous ces mélanges sont dangereux, si vous pouvez me donner des conseils pour me sortir de là ... bref c'est un dernier appel au secours que je lance.... J'ai avant tout besoin de soutien et je ne sais pas si je suis sur le bon forum...

Catégorie : Témoignages - 04 décembre 2015 à  16:32



Commentaires
#1 Posté par : nokkloom 04 décembre 2015 à  20:18
Oui ces mélanges sont dangereux.

Tu as besoin de relations sociales, de ressentir des choses & de vivre pleinement ta vie, pas de t'enfoncer dans une spirale qui ne te rendra que plus mal. Et je pense que si tu viens en parler ici, c'est que tu es consciente qu'effectivement, c'est pas la bonne marche à  suivre.

C'est pas la solution de miser sur une aide extérieure & matérielle pour aider un souci intérieur & sentimental. Les deux n'ont rien à  voir. En t'appuyant sur cette aide extérieure à  ton souci, tu vas simplement créer un nouveau besoin (besoin de l'aide en question, donc besoin de médocs + alcool pour ton cas), que tu combleras par cette même aide (donc toujours les médocs + alcool), ce qui détournera ton attention du souci principal (rupture, grosses émotions à  gérer). Et pendant ce temps, le souci principal grandira puisque tu le laisseras dans son coin.

L'important est d'accueillir tes émotions & tes sentiments, de les laisser venir à  toi parce qu'ils sont naturels et indispensables. Pas d'émotions = pas de vie. C'est de ça qu'un parcours est fait. C'est facile à  dire, je sais, et ça demande un grand et long travail sur soi.
Mais dans le principe, refouler ses émotions n'aide pas du tout.

Posté par : nokkloom | 04 décembre 2015 à  20:18

 
#2 Posté par : Recklinghausen 05 décembre 2015 à  04:05
Salut,


Tu as pensé à  aller consulter ton médecin traitant ?

A sentir tes mots, je ne respire que souffrance et tristesse... Qui me font penser à  une déprime sérieuse voir à  un départ de dépression.

Il serait peut-être intéressant de démarrer un traitement avec un suivi médical  ?
Ton médecin traitant a surement un bon psychiatre dans son carnet d'adresse !

Ca évitera l'auto médication qui semble ressembler, dans ton cas, à  simplement ne plus penser pour ne plus souffrir... En t'assommant avec ce mélange détonnant.

Au vu du mélange, il n'est pas étonnant que tu ais des difficultés à  émerger le matin... Et lorsque le cerveau " ouvre les yeux "... Les problèmes sont toujours là ...

Ce qui explique en partie l'impression de te sous estimée ( et en plus, tu sais que cette situation n'est pas pérenne ).

Je te confirme au passage que le m"lange que tu fais est explosif et n'est pas à  l'apogée de la Réduction Des Risques ( et c'est un euphémisme ).

Ta situation est pourtant loin d'être désespérée... Nombre de personnes ont des difficultés à  un ( ou plusieurs ) moment de leur vie !

Prends soin de toi


Reck.

Posté par : Recklinghausen | 05 décembre 2015 à  04:05

 
#3 Posté par : wastedreamor2 05 décembre 2015 à  19:32

Recklinghausen a écrit

Tu as pensé à  aller consulter ton médecin traitant ?

Reck.

Rien à  redire sur l'idée d'une aide médicale, mais il peut être difficile de parler à  son médecin traitant, surtout si c'est un médecin de famille, et beaucoup ont des notions d'addictologie pour le moins balbutiantes.

Tu as pensé aux CSAPA? Tu peux y trouver une aide pas seulement "méthadonienne", mais pour toute forme d'addiction, et ça te permet de bénéficier d'un soutien psychologique ou psychiatrique, sans casser ta tirelire.

Je plussoie Nock & Reck, ce n'est pas avec ce que tu prends que tu vas voir des éléphants roses à  jeun. Si tu demandes si le mélange est mauvais, c'est que tu connais la réponse..


Posté par : wastedreamor2 | 05 décembre 2015 à  19:32

 
#4 Posté par : BethCC 06 décembre 2015 à  10:02
Je ne suis pas allée voir mon médecin traitant car il a tendance à  hospitalliser les gens un peu trop facilement, j'ai surtout besoin de compagnie, je me retrouve seule du jour au lendemain et je sombre dans la déprime, en plus je n'ai plus de travail et je tourne en rond toute la journée, donc je prends tout ce qui me tombe sous la main pour ne plus penser à  rien....

Posté par : BethCC | 06 décembre 2015 à  10:02

 
#5 Posté par : menez luc'h 06 décembre 2015 à  16:47
il me semble que tu viens de donner une des réponse à  tes problèmes:tu à  besoin de compagnie.va la chercher dehors,en fonction de tes possibilités,dans une association par exemple:sport,caritatif,social ou autre.lorsque qu'on reste enfermè cher soit, on ne se rend pas compte,qu'il y a plein de chose a faire  et plein de bonne personne à  voir à  l'extérieur(des cons aussi,mais bon...).j'ai trop connu le mélange alcool benzo,pour te dire de prendre soins de toi.tient nous au courant,et surtout oxygène toi le corps et l'esprit.

Posté par : menez luc'h | 06 décembre 2015 à  16:47

 
#6 Posté par : BethCC 06 décembre 2015 à  20:24
Quand je sors je suis comme un zombie, je traîne sans but, j'ai la tête vide, je ne vois plus personne car ma compagnie n'est pas agréable, c'est à  peine si j'arrive à  prendre une douche le matin, je ne m'alimente plus...
En tout cas merci à  vos tous pour vos messages de soutiens vous êtes mon seul lien avec l'extérieur...

Posté par : BethCC | 06 décembre 2015 à  20:24

 
#7 Posté par : menez luc'h 06 décembre 2015 à  22:24
désolé,je suis nouveaux sur psychoactif,il me faut plusieurs messages pour comprendre le font du probleme.j'ai été trop vite en te parlant d'association.commence plutot par prendre rendez vous dans un csapa voir un addicto ou un psy.pour ma par ça ma fait énormément de bien de balancer tous ce que j'avais sur le coeur à  ces gens la.et hésite pas à  écrire aussi sur ton blog si ça te fait du bien.il faut un déclic pour te sentir mieux,il viendra peut ètre avec ce que je viens de te dire.

Posté par : menez luc'h | 06 décembre 2015 à  22:24

 
#8 Posté par : pleasurepulse 07 décembre 2015 à  15:00
As tu de bons amis ou de la famille avec qui tu t'entends bien ?
L'aide , l'écoute des proches est tres réconfortante et importante !
Perso, les psy ne m'ont jamais servi à  quoi que ce soit , si ce n'est à claquer mon fric et à  me faire exempter de l'armée il y a 26 ans ,à  part ça , je n'ai jamais vu l'interet d'aller raconter ma vie à  quelqu'un qur je ne connais pas et qui ne m'écoute que parce que je le paye ( certains diront meme que ca fait parti du processus ! Lol) !
Apres , tout le monde est différent et il y a des gens que ça aide mais encore une fois ,perso, c'est de mes proches que j'ai attendu ( parfois , même souvent , en vain pour certains !!) de l'attention et ceux qui ont été capables de le faire m'ont beaucoup aidé car je n'attend pas d'affection d'un inconnu ( bien que parfois on peut etre surpris !) !!
Apres encore une fois, chacun voit midi à  sa porte et si c'est un psy que tu preferes , ne t'en prives pas !
Je te souhaite d'aller mieux du fond du coeur et sache que tu n'es pas seule a priori , il y a des gens qui pensent à  toi meme si tu ne les vois pas forcément !!
Tous les gens ne sont pas des égoistes égocentriques meme si il y en a beaucoup !
Essaie de trouver quelque chose que tu aimes faire ,qui te motive à  te lever et à  vivre , ça t'aidera beaucoup !
Bon courage à  toi !

Posté par : pleasurepulse | 07 décembre 2015 à  15:00

 
#9 Posté par : guygeorges 07 décembre 2015 à  18:20

je n'ai jamais vu l'interet d'aller raconter ma vie à  quelqu'un qur je ne connais pas et qui ne m'écoute que parce que je le paye

Vision extrêmement simpliste et réductrice de tous les types possible de psychothérapie disponible aujourd'hui.


Posté par : guygeorges | 07 décembre 2015 à  18:20

 
#10 Posté par : bighorsse 07 décembre 2015 à  19:13
parler a qqun que tu ne connais pas : cela te permet de te sentir totalement libre de tes dires, de ta facon de voir les choses, tes fantasmes etc....
quand on fait la demarche d aller voir un psy plutot qu un ami, c'est qu on sait très bien que la confidentialite de tes dires sera plus ou moins bien garder avec un ami, alors que le psy lui n'a aucun interet personnel dans ton histoire
un ami par ex peut vouloir a tout prix que tu arretes tes conso..il va donc te forcer, meme gentillement, a adopter son point de vue...si tu arretes tu seras redevable à  cet ami là ..meme inconsciemmment...
le psy lui se montrera neutre c'est à  dire qu il t aidera juste a decanter les choses, a&fin d examiner sereinement elque chose en plus qui fait qu on continue d'aller voir CE psy là , et pas un autre. Ce sentiment doit etre partagé . Un psy qui n'aime pas les camés doit refuser d'aller au delà  de la 1ere seance....cela demande de l honnetete intellectuelle.

payer qqun : le psy est un professionnel qui a étudié au minimum 5 ans pour etre apte à  excercer sa profession; en plus il doit avoir lui meme vécu une therapie afin à  la fois de ne pas brouiller la communication entre lui et son patient avec se sproblemes perso, et en comprendre les mecanismes de l'interieur (le transfert, l empathie, la neutralite, la projection etc.....)
il est donc normal de payer cette personne afin qu'il aide autrui à  mieux vivre...car le but de la therapie c'est "mieux vivre mieux aimer et mieux travailler";;;
le scandale en fait est que la secu n'a jamais voulu rendre les seances privées de psychologie gratuites ou rembourser, comme avec les medecins psychiatres .

le paiement a aussi une justification therapeutique : le temps payé t appartient ; tu peux dire TOUT ce que tu veux, sans aucune censure...et tu n'es pas redevable envers le psy des bienfaits qu il va t apporter ( à  la difference des amis, de la famille, de ton mec, etc.....)

Posté par : bighorsse | 07 décembre 2015 à  19:13

 
#11 Posté par : bighorsse 07 décembre 2015 à  19:18
tu es vraiment trop deprimée et tu te laisses couler car tu n'as plus de force pour lutter; en partant ton keum a emmené avec lui tes raisons de vivre; sa perte est un deuil: deuil de votre vie commune, de ce que vous avez vecu etc....sans lui nul salut

ca devait donc etre un grand amour non?

depuis combien de temps es tu ainsi? si c qq jours c normal....si ça fait un mois...il faudrait songer à  stopper l alcool et les benzos...eux te mênent au fond des tenebres.....

il ne reviendra pas comme ça hein..si tu y tiens bats toi....sors de ton trou de souris et vas le chercher....essaies...quand on aime si fort on ne doit pas abandonner le combat....

allez....SORS

Posté par : bighorsse | 07 décembre 2015 à  19:18

 
#12 Posté par : pleasurepulse 07 décembre 2015 à  20:24

guygeorges a écrit

je n'ai jamais vu l'interet d'aller raconter ma vie à  quelqu'un qur je ne connais pas et qui ne m'écoute que parce que je le paye

Vision extrêmement simpliste et réductrice de tous les types possible de psychothérapie disponible aujourd'hui.

À ce que je sache , j'ai le doit d'avoir ma propre vision des choses ,nous ne sommes pas encore en dictature !
Surtout que si tu as lu mon post entierement ,  j'ai bien spécifié ensuite que tout le monde est différent et que si ça lui convenait à  elle d'aller voir un psy , surtout qu'elle le fasse !
J'ai pas loin de 45 ans , Je crois etre assez grand pour savoir  quoi  penser ! lol
Ma réponse était  tout à  fait sympathique et donnant les deux possibilitées , si ce n'est que j'ai dévellopé la mienne puisque c'est mon experience , apres qu'elle ne te plaise pas c'est ton droit et que tu aies envie de l'exprimer aussi , à  vrai dire ça te regarde et n'engage que toi ; tout  comme c'est mon droit d'avoir cette vision des choses !
Cela dit , bonne soirée à  toi et à  tous les autres !


Posté par : pleasurepulse | 07 décembre 2015 à  20:24

 
#13 Posté par : menez luc'h 07 décembre 2015 à  21:10
ont n'est pas là  pour s'engueuler,mais pour donner des conseilles à  beth.nos expérience personnel nous mène à  te dire ce qui nous semble bon pou toi.à  toi de prendre ce qui te fera avancer dans le bon sens et garde le reste ou pas pour plus tard peut ètre.cela dit la question depuis combien de tu prends de l'alcool et medoc et en quel quantité peut ètre importante.

Posté par : menez luc'h | 07 décembre 2015 à  21:10

 
#14 Posté par : BethCC 07 décembre 2015 à  21:22
J"ai pris contact avec le CSAPA, j'y vais jeudi, mais je me sent vraiment sombrer car c'est toute ma vie que je remets en question et je n'y vois plus de but... j'ai 48 ans, pas d'enfants, pas de travail et je viens de quitter mon copain car il en avait 30 et il voulait faire sa vie avec une fille de son âge... du coup je ne me sent plus bonne à  rien, mes amis m"évitent car je suis triste... c'est pour ça j'ai qu'une envie c'est fuir cette réalité qui me bouffe...
Merci à  vous tous j'ai plaisir à  vous lire tous les jours....
Beth

Posté par : BethCC | 07 décembre 2015 à  21:22

 
#15 Posté par : BethCC 09 décembre 2015 à  07:32
Au secours !!!!

Hier j'y pris une boite de tussipax avec un verre de vin, impossible de dormir cette nuit, mais ça encore ça peux aller...

Ce matin j'ai un mal terrible au crâne,j'arrive à  peine à  ouvrir les yeux, et ça me fait des grands coups de marteau dans la tête.... c'est insupportable, qu'est ce que je peux prendre pour me soulager ???? que faire svp ???

Posté par : BethCC | 09 décembre 2015 à  07:32

 
#16 Posté par : BethCC 11 décembre 2015 à  20:26
Je suis allée au CSAPA mais il m'a réorienrtée vers un psy ou n groupe de parole.... je suis encore plus paumée, d'autant que dans la rue ou j'étais il y avait des gars qui prenait de la came, ça donne envie...
Ce soir j'ai pris 2 boites de tossipax et et une bouteille de rouge.... je me sent sombrer, seule, je ne voudrais plus penser...
Je voulais juste un peu d'écoute, de présence...

Posté par : BethCC | 11 décembre 2015 à  20:26

 
#17 Posté par : menez luc'h 12 décembre 2015 à  21:23
je ne sais pas quelle personne tu as rencontré au csapa,mais cet entretien n'a pas du durer que le temps d'une phrase:il m'a reorienté vers ou un psy ou un groupe de parole...  .tu dit avoir besoin d'écoute et de présence,un groupe de parole c'est aussi un groupe d'écoute...et les gens qui t'écoutes peuvent aussi te donner des réponses grace a leur écoute et leur présence.

Posté par : menez luc'h | 12 décembre 2015 à  21:23

 
#18 Posté par : Las Vegas PaRano 13 décembre 2015 à  01:56
Salut,

Y'a t'il un autre csapa dans ton coin?

Car tu as réellement un problème avec l'alcool et les benzos donc pourquoi t'avoir réorienté !
Il aurait pu au moins te prendre un premier rdv et voir en fonction !

Après, un groupe de parole ne peut pas te faire de mal.
Bien au contraire, puisque tu dis te sentir seule, isolée, sans écoute !

Et en plus, ça te permettrait de voir des gens, de t'aérer et surtout de dialoguer avec des personnes qui sont passées par le même chemin que toi!
Car c'est avant tout de l'écoute !

Je te souhaite sincèrement de sortir la tête de l'eau !
Évite de te laisser aller (facile à  dire j'en suis consciente)!

Soit forte, le chagrin d'amour fait mal, mais ça passe avec le temps!

Et tu as 48 ans : tu ne fais pas encore partie des invendus ! wink

Tu es encore sur le "marché de l'amour"!

Donc ne te laisse pas abattre...
Prends soin de toi, et tu verras, tu te sentira mieux!
Et du coup, les regards des hommes vont de nouveaux se poser sur toi!
Toute cette bonne energie va te tirer vers le haut!

Et tu vas peut-être retrouver un emploi [même si encore une fois, je suis consciente qu'à  partir d'un certain âge (ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis hein : tu es encore jeune ^^) il est de plus en plus difficile de trouver du boulot (après, tout dépends dans quel domaine)].

Toujours utile qu'il ne faut pas rester seule face à  ça !

Il te faut l'aide bien évidemment de tes amis, mais également une aide "extérieure" d'un professionnel (si tu en as envie)...

Voilà , je te souhaite de voir la lumière au bout de ce tunnel sombre (pour le moment) !

Courage !

Et n'hésite pas si besoin!

Posté par : Las Vegas PaRano | 13 décembre 2015 à  01:56

 
#19 Posté par : Juriste 13 décembre 2015 à  15:03
Hello!

Je pense que beaucoup d'entre nous sommes passés par là .

En tout cas, j'ai connu cette période, cette rupture qui m'a enfoncée dans une profonde solitude où mon seul compagnon était la drogue.

C'est très dur de briser ce cercle vicieux, mais l'idée du psy n'est pas mauvaise. Parfois parler d'un évenement qui nous fait du mal peut nous aider à  sortir de ce passage difficile.
Sinon, au lieu de sortir et t'enfoncer dans ce mal qui te ronge, je te propose de sortir redécouvrir le monde. Ouvre les yeux sur ce qui t'entour, admire un couché de soleil, vas voir des amis, vas au cinéma.
En fait, ma solution est simple: apprends à  revivre.
Prends un nouveau départ, vas à  la piscine, ballade toi, déménage s'il le faut. (oui, j'en suis venue jusqu'à  changer d'appart pour sortir de cet enfer).

Que tu soies venue sur ce forum écrire est déjà  une très bonne chose, ça montre que tu veux voir positif!

Tu as toutes les cartes en main! smile

prends soin de toi, et limite les cocktails dangereux...

Posté par : Juriste | 13 décembre 2015 à  15:03

 
#20 Posté par : BethCC 14 décembre 2015 à  10:36
Salut à  tous,

Pour répondre à  ta question Las Vegas Parano, j'ai consulté un autre CSAPA de ma ville mais je n'ai vraiment pas eu un bon accueil et chose étonnante, ils m'ont dit qu'ils ne recevaient pas de façon anonyme.... et en plus qu'ils travaillaient avec un HP qui a très mauvaise réputation (je confirme, on m'y a internée il y a 12 ans et ça a été pire que l'enfer....), donc j'ai très peur de me retrouver à  nouveau dans ce genre d'endroit...

Le côté positif,  c'est que je vois mon psy cette après midi et que j'ai pris rendez-vous avec un groupe de parole pour ce soir, j'ai eu un bon contact avec la personne et comme on dit qui ne tente rien, n'a rien.... donc rien à  perdre...

Parfois j'ai des moments de motivation, où j'ai envie de faire des choses, ou au moins sortir de chez moi, c'est ce qui s'est passé hier en me levant, je me suis préparée, pomponnée, il faisait un soleil magnifique, je suis sortie et en me baladant dans la rue j'ai eu une grosse crise d'angoisse, une envie incontrôlable de pleurer, quand je passais devant un miroir et que je voyais ma tête je ne me reconnaissais pas... et puis tous ces gens avec leur petites familles, leur petits "bout de chou" et ces amoureux, jeunes ou moins jeunes mais beaux et tous ces gens à  deux ou à  plusieurs qui avaient l'air de rire, de s'amuser...

Je me suis sentie si différente, en dehors de ce monde, seule et toujours seule... Puis je suis passée devant une épicerie et j'ai acheter deux bouteilles de vins, et direction la pharmacie de garde pour de la codé et des antistaminiques, j'ai repris le tram direction ma grotte, je me suis fais mon petit cocktail et je me suis allongée sur mon lit avec mes chats (mes deux seuls compagnons de vie, mes deux seules raisons de vivre...) et voilà , réveil ce matin et ça recommence, encore une semaine à  tuer...

Merci à  tous pour votre soutien, je vous raconterez comment ce sont passés mes rendez-vous....

Posté par : BethCC | 14 décembre 2015 à  10:36

 
#21 Posté par : BethCC 14 décembre 2015 à  20:03
Je ne suis pas fière de moi aujourd'hui car j'avais donc rendez-vous avec le psy et le groupe de parole, mais comme hier juste au moment de partir grosse crise d'angoisse, un truc incontrôlable, comme j'avais prévu une petite demis heure d'avance, je me suis allongée et sans que je sente rien venir je me suis endormie, hyper profondément.... c'est le téléphone qui m'a réveillée en fin d'après midi et oh surprise ! c'était pour me convoquer à  un entretien d'embauche !!!! Le gars voulait que je vienne de suite mais je lui ai dis que je ne pouvais pas (vu mon état il vallait mieux....), donc le rendez-vous est fixé à  demain 11h.
Ce soir je ne prendrais rien, ni alcool, ni codé, ni benzo etc... j'espère juste que je vais réussir à  dormir un peu pour ne pas avoir l'air trop décalquée...

Posté par : BethCC | 14 décembre 2015 à  20:03

 
#22 Posté par : hara kiri 30 décembre 2015 à  05:48
Salut BethCc
à‚ mon (très) humble avis je pensés que tu n'as pas de problème d'alcool ou autres médocs mais c'est la solitude venue brutalement et la perte de ton compagnon qui te font combler ce vide comme tu peux
Je te conseillerais un hôpital spécialisé en conduites à  risques induites par un état dépressif ,c'est gratuit alors "ils ne te feront pas claquer un Max de tunes "comme certains ont tendance à  le penser et tu y trouveras une aide, une sorte de guide pour surmonter cette période difficile mais tu dois quand même te forcer à  sortir,prendre l'air et voir du monde que tu ne connais pas pour essayer d'enrayer cette spirale de solitude et d'abrutissemment médicamenteux et alcoolique qui ne font que de te desocialiser petit â petit,ce qui est sur c'est que tu vas devoir te forcer pour quasiment tout pendant une période:manger,sortir,parler,pas acheter de médocs ni de pinard beurk!! Mais c'est maintenant que tu dois entreprendre quelque chose sinon lorsque on est dans la spirale le temps et la gravité feront le reste
Si tu veux les coordonnées de l'hôpital dont je parle MP moi et surtout courage,tes efforts paieront c'est sur â 100%
Bien â toi

Posté par : hara kiri | 30 décembre 2015 à  05:48

Remonter

Pied de page des forums