Besoin d'écrire / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Eau delà » 

Besoin d'écrire 



28.12

Soirée chez une amie, j'avais dit que j'irais. Curieuse de rencontrer sa nouvelle petite amie. Mais je suis tellement fatiguée, harassée par mes cauchemars, par la vie. Le brouillard est tellement opaque que je peine à voir la route.
Mais je connais par cœur mes montagnes d'amour.

Le reste s'enchaîne. Un ami à elle qu j'avais rencontré le mois dernier, nos lèvres qui passent sur un joint, je sais qu'il a envie de baiser. Et je sais que je lui plait.
Pour la première fois de ma vie. Je sais que je resterai fidèle à mon copain.
Depuis quand je bride mes envies... Putain l'amour ça vous tue de la manière la plus fourbe du monde.

La weed n'égalera jamais la codé.

Catégorie : Carnet de bord - 01 janvier 2019 à  09:55



Commentaires
#1 Posté par : Bootspoppers 01 janvier 2019 à  10:53
Un doux rire se peint sur mes yeux te lisant ce matin.
Enfin quelqu un de normal.
O mon Eau Delà que tu me manques quand tu te tais....
Ma présidente des montagnes....
****

C est vrai. Tout ça. La codé plus forte que la weed etc.
Je compatis néanmoins pour le mec. Pauvre personne... Je suis souvent celui-ci... je sais ce que c'est....
Tu es sais être cruelle. Et je t'aime comme tu es.

Posté par : Bootspoppers | 01 janvier 2019 à  10:53

 
#2 Posté par : Eau delà 01 janvier 2019 à  11:29
La différence c’est que lui avait 40 ans de moins que toi beauté

Posté par : Eau delà | 01 janvier 2019 à  11:29

 
#3 Posté par : Sufenta 01 janvier 2019 à  14:53

Eau delà a écrit

La différence c’est que lui avait 40 ans de moins que toi beauté

C’est dur ça smile smile mdrrrr pauvre boots t’inquiete je te donne Max 30 ans smile allé on arrête les vannes, on s’en fou de l’age ce qui est important c’est l’etat d’esprit avant tout et un peu le physique qd même (n’abusons pas smile)

Résolution pour 2019
Goûter la codéine big_smile il va m’en falloir 2kg looool


Posté par : Sufenta | 01 janvier 2019 à  14:53

 
#4 Posté par : Eau delà 01 janvier 2019 à  15:04
2kg ca fait un peu beaucoup ahah.. et 30 ans trop peu :')

Posté par : Eau delà | 01 janvier 2019 à  15:04

 
#5 Posté par : Sufenta 01 janvier 2019 à  16:11
Looool, oui ça fait peu 30 mais j’ai voulu être gentil smile

Sinon les 2kg risquent d’etre nécessaire vu que jsuis a 1000mg de morphine par jour, j’ose même pas calculer l’equivalence en codo rooooh

Sachant que 60mg de codo font 10mg de morphine (per os) ..
Grosso merdo 6g loool et après la bio dispo iv per os ..

Après je prends par 250mg donc là ca fait déjà moins mais qd même 1,5G bref ..

J’essayerais d’en prendre un matin après avoir rien pris pendant style 14/16h ..
Peut être qu’avec une boîte de paderyl d’un coup ça peu faire un rush ..

Jsuis blaze a l’epoque ou je pouvais j’ai jamais essayé et auj avec la mise sous ordo (Bon ça c’est pas un pb) et surtout ma tolérance j’me suis tjrs dit c’est peine perdu..

Mais bon je testerais qd même en 2019

Posté par : Sufenta | 01 janvier 2019 à  16:11

 
#6 Posté par : Eau delà 01 janvier 2019 à  17:04
putain pq t'es a autant de morphine ?? yikes
Moi c'est la morphine que j'ai toujours voulu test ahah

Posté par : Eau delà | 01 janvier 2019 à  17:04

 
#7 Posté par : Sufenta 01 janvier 2019 à  18:39
Pcq Jsuis un ouf moi Qu es ce que tu crois mdrrr smile
C’est simplement mon ttt de substitution et vu que j’aime bien le côté smoth de le morphine j’ai un petit peu augmenté depuis le temps ..

La morphine c’est très sympa si t’as l’occas tu verras, mais gaffe à l’accroche elle est assez forte ..

Amicalement

Posté par : Sufenta | 01 janvier 2019 à  18:39

 
#8 Posté par : Bootspoppers 06 janvier 2019 à  21:01

Eau delà a écrit

La différence c’est que lui avait 40 ans de moins que toi beauté

Je suis en effet le mec chelou et âgé qui traîne dans les soirées juvéniles. On me laisse rentrer à regret,  je connais les mots de passe. Mais ensuite, effacé, une ombre qui erre désemparée, décalée, ridicule. Je danse étrangement au milieu des modèles, des voyous, des escortes, des shots et du poppers.  Souvent j’entends les moqueries des rivaux, des filles en bande, ou plutôt je les imagine, car ma surdité. Peut-être même à tort . Le sol se dérobe, alors je prends des notes, il faut que j’arrive à ce que la musique me défonce. Pour tromper cet ennui je m’envoie à moi-même des sms.
Et tout à coup parfois, je me fond dans la foule, celle des désemparées, des marginales, des  dépressifs, des tordues, des malheureux, des autres tous seuls. Mon sourire béat, les yeux clos, à gesticuler transis, mystérieux shaman aux cheveux gris.Corps décharné par le jeûne, la méditation  et la cocaïne  qui compassionne les empathiques. Alors je deviens chacune et chacun de ceux qui m’entourent, et quelqu’un vient m’embrasser sans explication.
Rien ne s’ensuit. Je ne suis pas un chasseur de soirée. Je suis un romantique défoncé, pas un hardeur. Tout est préparé chez moi par des mots, tout s’ensuit par des textes, toute étreinte devient éternelle ivresse dans ma mémoire par les lignes que je couche sur mon ordinateur. En soirée, on ne peut pas faire ça, mais on voit les tendances, on acquiert de nouveaux mots.
Et mes mots sont mon bal des esprits, et ce bal, Eau-Delà, tu ne le connais pas encore, celui des amitiés défoncées, des photographies et des vidéos, de l’odeur des chattes qui coulent par l’excitation du désir atténué par la drogue, de la transpiration après une nuit à gambader, du vomi dans la cuvette, des cordes qui attachent, du sang qui coule, des prophéties mal articulées et griffonnées sur un emballage qui traîne, des lignes hâtivement préparées, du claquement sec des garrots qu’on dénoue, des seringues qui se couchent sur les bras, des aiguilles nichées dans le creux des coudes, de la patience à chercher la bonne tirette pendant de longues minutes, des doses introduites en bas du dos avec des préservatifs, et des courriers échangés ensuite. Et pas grand-chose de plus en réalité, car le corps s’efface … et seule reste l’union des âmes qui alors est absolue.  Un lien éternel se créera. O moment précieux que te souhaite jeune innocente, àtoi ma non-putain ! « J’aime ce moment rare, quelques fois dans une vie, où la relation avec une personne prend soudain corps, densité, devient concrète, s’impose. Cet instant où le monde se met à tourner autour de l’autre, qui est présent là, à côté. Ce temps qui commence, tout d’un coup, où on se comprendra toujours sans se parler. Ce temps zéro qui efface la mort à venir. » Ce moment peut durer une vie, trois ans, six mois, une nuit .. peu importe, il te transforme.
Et c’est vrai que la drogue seule justifie de vivre de tels moments. Car par la drogue je suis capable d’oublier nos corps et de ne voir que nos âmes. Et c’est aussi pour cela que j’aime les plans à trois car ils sont subtils.
Pour conclure sur le sujet originel, cette soirée de nouvel an, les moments les plus beaux en soirée sont ceux où mon ami e me dit : « j’aimerais qu’on baise ». Je ne le fais pas, parce que je suis un adepte du consentement écrit. Mais ces cinq mots sont pour moi une des plus belles déclarations. Et cet ami e peut avoir trente neuf ans de moins, ou être plus âgé que moi… cela ne compte plus depuis déjà longtemps.
Eau-Delà, quand on fait l’amour, on a le même âge, celui de l’éternité.

Reputation de ce commentaire
 
Magnifiquement juste/ Janis

Posté par : Bootspoppers | 06 janvier 2019 à  21:01

Remonter

Pied de page des forums