Beuh-attitude illusoire / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » siskaboomba » 

Beuh-attitude illusoire 



Le premier opus de mes expériences, que j'ai d'ailleurs suspendu pour un problème de fournisseur déménageur, a eu lieu un mercredi, il y a peu de temps.
Ce fut totalement imprévu, après mes cours de l'après-midi, j'allais au théâtre et un ami, un pur hippie, m'a proposé de m'accompagner, et de partager un bon joint sur le chemin. Je n'ai pas pu refusé évidemment.
Sur le bord d'un cours d'eau, nous nous sommes donc arrêtés, nous avons fumé puis nous avons discuté.
Je me souviens encore de ma première expérience avec le cannabis, que j'avais mélangé avec un peu de vodka pomme. Une bonne expériences, de bonnes barres. Seulement cette fois, c'était différent. Nous riions certes, mais je ne me suis pas sentie spécialement déshinibée, pourtant j'avais plus tiré que la dernière fois. Le seul effet notable, c'était mon incapacité à  arrêter de sourire durant le spectacle, sans pour autant me sentir spécialement bien. Franchement, mis à  part le sourire inconscient, je n'ai rien ressenti de plus, moi qui m'attendais à  un état peut-être plus notable d'effets. Ah si. Après j'avais une envie de dormir, une mollesse. Mais franchement c'est tout.

Une béatitude illusoire. J'ai été déçue. Peut-être que la beuh n'était pas super, peut-être que je ne suis pas très sensible aux drogues. Ça ne m'a pas surpris. C'était innocent.

Maintenant que mes autres expériences qui me faisaient languir, la MD, les champis, les buvards, toussa toussa... Sont sûrement reportées à  dans très longtemps, du genre septembre prochain minimum, je suis dans une diète de prods malgré moi, et je suis pas vraiment plus avancée que cet été.

En somme, je suis simplement déçue que le destin ai freiné mes pulsions. Dans cette situation bloquée, je reste donc pessimiste. Se languir sans certitudes, c'est douloureux.

Je repasserais plus régulièrement sur psychoactif mais je suis frustrée de ne pas avoir d'expériences à  partager, je ne peux pas tellement aider.

Aloha mes amis. 👋

Catégorie : Témoignages - 12 octobre 2014 à  14:30



Commentaires
#1 Posté par : CircusCircus 13 octobre 2014 à  11:03
Salut Siska,

Le joint est une drogue "douce", pas à  l'opposé des drogues dites "dures" mais de par ses effets je trouve. C'est doux, ça te floute un peu, tu planes gentiment. Ça ne te fera pas halluciner ni ne te donnera une énergie de fou. N'attends rien de particulier dans les effets, prends ce que la beuh te donne et n'en demande pas plus.

Moi j'adore fumer de temps en temps, mon set & setting préféré c'est au lit devant un film drôle (faut pas trop réfléchir, chez moi le joint a tendance à  tuer ma mémoire à  court terme ^^).
Après ça je dors vraiment bien.

Et l'autre effet que j'adore, c'est pour le sexe, je pense que d'autres seront d'accord avec moi, les caresses deviennent d'une douceur incroyable, ma peau est hyper sensible, mon ventre s'enflamme et que ce soit lent et doux ou un plus violent, je kiffe puissance mille fume_une_joint

En soirée c'est possible aussi mais la somnolence me gagne assez vite, je préfère fumer en fin de soirée que pendant l'apéro, sinon y'a des chances pour que je décolle pas du canapé wink

Ne soit pas frustrée, chaque chose vient à  son heure, tu les auras tes expériences, et tu les auras au bon moment smile

Posté par : CircusCircus | 13 octobre 2014 à  11:03

 
#2 Posté par : sphax 13 octobre 2014 à  12:12
Circus, Attention au idée recut il n y a pas de drogue douce et drogue forte , c est plutot le rapport/l'utilisation que l on en fait qui est dure ou doux...

Pour ce qui est de tu n aura pas d'allu/effet speed avec du cannabis meffit toi car tu peut en avoir avec certaine variété ou certaine préparation et la je parle d’expérience que j'ai vécu donc fait attention au généralité ...

Je ne sais pas si tu as déjà  cultivé ta propre beuh où l occasion d'être avec des cultivateurs mais j en ai pas l'impression autrement je pense que tu aurai découvert que le cannabis peut avoir des effet totalement différent d'une espèce à  l autre où si on le cueille plus ou moins précoce...


Après je joint est loin d'être l'unique façon d'en consommer et la les effet évolue aussi wink

;p sphax

Posté par : sphax | 13 octobre 2014 à  12:12

 
#3 Posté par : CircusCircus 13 octobre 2014 à  12:52
Salut Sphax !

Oui justement je disais une drogue "douce" de par ses effets, pas une drogue douce en opposition aux drogues dures, d'où les guillemets ^^

Tu as raison je n'ai jamais cultivé et je sais qu'il existe plusieurs variétés mais je parlais seulement des effets sur moi et pour moi le joint m'a toujours plus endormie que boostée smile
Mais peut être que je suis toujours tombée sur la même variété ou plus ou moins.

Par contre tu dis qu'on peut avoir des hallus avec du canna ? Ça t'es déjà  arrivé ? Racooonte tongue

Enfin on s'égare un peu, pardon Siska pour le léger HS.
drogue-peace

Posté par : CircusCircus | 13 octobre 2014 à  12:52

 
#4 Posté par : sphax 13 octobre 2014 à  13:00
ca m est arrivé à  deux reprise en joint avec de la cristal et une autre variété que je connais pas ...

La cristal j'ai eu une ondulation des ligne droite donc quelque chose de soft mais ma copine de l époque a carrément vu des nain (genre les sept nains) jouer autour de la voiture wink


Pour l autre variété j ai eu le droit a un saule pleureur qui se transformer en gorille puis en mammouth ...

après avec du lait de beuh trop fortement dosé un amis qui s'éloigne pour pisser a 5m du camion l as jamais retrouvé on a du aller le chercher , un autre discuter avec la tenture sur et certain que c'était un pingouin wink 

et puis de nos jours avec l HBO et la wax il est difficile de dire que le cannabis est quelque chose de léger

;p sphax

Posté par : sphax | 13 octobre 2014 à  13:00

 
#5 Posté par : Amaranthe 13 octobre 2014 à  18:28
Pour ma part je trouve au final les effets de la beuh assez variés, suivant la dose, la qualité et le contexte : seule devant un film marrant je vais me sentir complètement abrutie, en compagnie d'un bon ami je vais au contraire partir dans des conversations à  la portée philosophique profonde ( sans avoir la prétention d'être pleine de sagesse non plus.. ) , en soirée avec de l'alcool je vais comater sur le sol des chiottes en ayant plus aucune notion du temps... Parfois de la désinhibition, parfois de l'angoisse, parfois de la plénitude, parfois le meilleur des somnifères...

Ce qui semble t'avoir déçue avec le cannabis Siska est justement ce qui quelque part me plait : la possibilité d'effets légers, sans descente où on est malade comme avec l'alcool. Même s'il y a moyen d'avoir quelque chose de puissant, je pense à  la douille ou à  un pétard très chargé par exemple.

Après comment as tu tiré sur le joint aussi ? Parce que j'ai connu un mec qui crapotait sans inspirer et disait ne rien sentir, chose plutôt logique ^^'. Suivant la façon dont tu inspires, si tu gardes ou non la fumée quelques temps dans les poumons, ça influence les effets, enfin je trouve.

Posté par : Amaranthe | 13 octobre 2014 à  18:28

Remonter

Pied de page des forums