Cannabis : l'âge légal au Québec passera à 21 ans dès le 1er janvier / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » hyrda » 

Cannabis : l'âge légal au Québec passera à 21 ans dès le 1er janvier 



/forum/uploads/images/1572/annotation-1.png


Il faudra avoir 21 ans pour consommer du cannabis au Québec dès le 1er janvier prochain. Le projet de loi 2 resserrant l'encadrement de la substance a été adopté à l'Assemblée nationale mardi.
Le projet de loi qui resserre les règles entourant la consommation de cannabis au Québec sera sanctionné, samedi, et entrera aussitôt en vigueur, à l'exception de la disposition qui fixe à 21 ans l'âge légal pour consommer du cannabis.
Québec a en effet prévu une période tampon de 60 jours avant la mise en application de cette disposition, qui entrera en application seulement au 1er janvier 2020.
On a décidé de donner une période tampon pour que, par exemple, ceux qui sont habitués ou ceux qui allaient à la SQDC puissent s’adapter au changement de régulation, a expliqué en point de presse le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.
Le but de la loi, c’était vraiment de donner un espace tampon entre les adolescents et la consommation ou l’achat de cannabis. On veut retarder l’initiation à la consommation du cannabis.
Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux
Pour Québec, il est essentiel d'agir pour retarder l'âge auquel les jeunes commencent à consommer du cannabis, car ils constituent la clientèle la plus vulnérable aux effets de cette drogue.
Rappelons que l'âge légal pour consommer du cannabis a été fixé à 18 ans par le gouvernement fédéral, lors de la légalisation des produits du cannabis au pays. Mais le gouvernement Legault a choisi d'opter pour des règles plus sévères, notamment de relever à 21 ans l'âge légal de consommation pour les jeunes, ce qui ouvre la porte à des contestations judiciaires de la loi 2 devant les tribunaux fédéraux.
Le projet de loi 2 resserre également les règles de consommation de cannabis dans les lieux publics, tout en donnant une certaine marge de manoeuvre aux municipalités pour déterminer si elles autorisent ou non la consommation de cannabis dans certains lieux publics où l'on ne retrouve pas d'enfants.

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, estime qu'il est important de retarder le moment auquel les adolescents sont initiés au cannabis.
Photo : Radio-Canada
Les villes ont le pouvoir municipal de déterminer quelques parcs où ça va être possible [de consommer du cannabis], mais nous, notre loi, c’est que c’est interdit dans les lieux publics.
Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux
Dès que le projet va être sanctionné, samedi, l’interdiction dans les lieux publics va être applicable, a précisé le ministre Carmant.
Interrogé par les journalistes sur le fait que cette loi fait du Québec la plus restrictive des provinces en matière de consommation de cannabis, le ministre Carmant a expliqué : Je crois qu'on est les plus précautionneux et on va le voir également avec le règlement sur les comestibles. C'est notre position, on veut rester précautionneux.
Les plus vulnérables « [poussés] vers le marché noir »
Ce texte « pousse les consommateurs les plus vulnérables vers le marché noir », estime l’Association québécoise de l’industrie du cannabis (AQIC).
Nous comprenons mal la volonté du gouvernement. Rappelons que les experts en santé et sécurité publiques qui ont conseillé le fédéral sur les orientations à prendre pour mettre en place la légalisation du cannabis au pays, tout comme nombre d’organismes québécois spécialisés en la matière ont préconisé une approche de réduction des méfaits en recommandant d’établir à 18 ans l’âge minimal de consommation, indique Michel Timperio, président du conseil d’administration de l’AQIC.
Le ministre Carmant a rappelé que son gouvernement a mis en poste des intervenants en toxicomanie dans toutes les écoles secondaires du Québec qui vont travailler là-dessus.
Pour ce qui est des produits comestibles du cannabis qui sont désormais autorisés par le fédéral, le ministre Carmant a déclaré qu'aucun de ces produits ne sera vendu à la SQDC tant que le projet de règlement de son gouvernement, concernant ces substances, n'aura pas été approuvé.
Gabriel Nadeau-Dubois, député de Québec solidaire, y voit une attitude paternaliste de la part du gouvernement caquiste.
La CAQ regarde les jeunes Québécois de haut dans le dossier du cannabis et se comporte comme un vieux mononcle qui pense mieux savoir qu'eux ce qui est bon pour eux, écrit Gabriel Nadeau-Dubois sur Twitter.

/forum/uploads/images/1572/bandeau-marijuana-legalisation-2.jpg



source radiocanada.ca

Catégorie : Actualités - 30 octobre 2019 à  14:47



Commentaires
#1 Posté par : ismael77 31 octobre 2019 à  08:07
on ne peut pas  boire sous 21? A NYC le jour où plus personne ne te demande ton ID, tu es vieux! Au coffee en Hollande ils demandent, 18, c'était le jour de la finale de foot, 98. Ils ont offert la beuh à mon frère c'était son anniversaire. Mais pas de TV dans le coffee sur le Mas. Las, on a raté la fête pour une promesse. De pétard jour J. 1er Coffee.

Posté par : ismael77 | 31 octobre 2019 à  08:07

 
#2 Posté par : Escape 01 novembre 2019 à  04:51
21 ans me paraît un âge raisonnable, je sais pas si aux USA on peut boire à partir de 16 ans mais cela me semble tôt, mais bon de toute façon même 18 ans c'est vrai que on est pas encore tout à fait bien structuré psychiquement dans son identité et physiologiquement aussi au niveau du développement du cerveau, et cela peut comporter des risques évidemment que ce soit l'alcool ou le cannabis, 3 années de différences ça compte quand même, mais du coup si l'alcool là bas est autorisé à partir de 18 ans et le cannabis 21 ben faudrait peut être le mettre à 21 ans aussi l'alcool comme ça y'a pas de jaloux (enfin si ceux qui ont moins de 21 ans mais je suis presque sûr qu'ils trouveront un moyen avec leur connaissance, lors de soirée ou d'autres trucs d'en consommer de toute façon)

En france la consommation d'alcool est interdite aux moins de 18 ans, on le voit marqué à la caisse et pourtant, je vous fait une petite confession, quand j'avais 16/17 ans, ben j'ai pas eu de soucis pour acheter de la Vodka donc bon la réglementation veut pas dire grand chose tout dépend de comment on se présente physiquement (et pourtant je fais plus jeune que j'en ai l'air mais quand un adolescent mineur a l'air plus vieux il peut sans problème boire, jusqu'au jour où le gouvernement exigera une pièce d'identité pour toutes les personnes mais ça n'arrivera pas)

Posté par : Escape | 01 novembre 2019 à  04:51

 
#3 Posté par : hyrda 01 novembre 2019 à  10:30

Escape a écrit

21 ans me paraît un âge raisonnable, je sais pas si aux USA on peut boire à partir de 16 ans mais cela me semble tôt, mais bon de toute façon même 18 ans c'est vrai que on est pas encore tout à fait bien structuré psychiquement dans son identité et physiologiquement aussi au niveau du développement du cerveau, et cela peut comporter des risques évidemment que ce soit l'alcool ou le cannabis, 3 années de différences ça compte quand même, mais du coup si l'alcool là bas est autorisé à partir de 18 ans et le cannabis 21 ben faudrait peut être le mettre à 21 ans aussi l'alcool comme ça y'a pas de jaloux (enfin si ceux qui ont moins de 21 ans mais je suis presque sûr qu'ils trouveront un moyen avec leur connaissance, lors de soirée ou d'autres trucs d'en consommer de toute façon)

En france la consommation d'alcool est interdite aux moins de 18 ans, on le voit marqué à la caisse et pourtant, je vous fait une petite confession, quand j'avais 16/17 ans, ben j'ai pas eu de soucis pour acheter de la Vodka donc bon la réglementation veut pas dire grand chose tout dépend de comment on se présente physiquement (et pourtant je fais plus jeune que j'en ai l'air mais quand un adolescent mineur a l'air plus vieux il peut sans problème boire, jusqu'au jour où le gouvernement exigera une pièce d'identité pour toutes les personnes mais ça n'arrivera pas)

salut je crois que dans certain état c'est 21 alcool
Hyrda


Posté par : hyrda | 01 novembre 2019 à  10:30

 
#4 Posté par : Escape 01 novembre 2019 à  11:29
je trouve cela plus raisonnable que ce soit 21 ans (même si moi même je ne les ai pas encore lol) 16/18 ans c'est encore un peu just

Posté par : Escape | 01 novembre 2019 à  11:29

 
#5 Posté par : Mister No 01 novembre 2019 à  13:01

21 ans me paraît un âge raisonnable

Raisonnable pour que les réseaux mafieux récupèrent les 18/21, leur proposent une offre de produits variés...demon1

Cela paraît raisonnable de rajouter de la croissance sur le marché noir déjà dopé par les pénuries orchestrées et l'interdiction de l'autoproduction. demon1

Perso, je trouve raisonnable de vendre de l'alcool de l'herbe au plus de 18 ans avec contrôle de l'âge légal de la part du commerçant qui ne sera pas enclin de proposer une vente additionnelle de coke meth ou MD.demon1

Je trouve que cette interdiction met plus le 18 21 en danger qu'elle ne les protège ou protège la société.drogue-peace

Dernière modification par Mister No (01 novembre 2019 à  13:02)


Posté par : Mister No | 01 novembre 2019 à  13:01

 
#6 Posté par : Mascarpone 01 novembre 2019 à  14:04

Mister No a écrit

21 ans me paraît un âge raisonnable

Raisonnable pour que les réseaux mafieux récupèrent les 18/21, leur proposent une offre de produits variés...demon1

Cela paraît raisonnable de rajouter de la croissance sur le marché noir déjà dopé par les pénuries orchestrées et l'interdiction de l'autoproduction. demon1

Perso, je trouve raisonnable de vendre de l'alcool de l'herbe au plus de 18 ans avec contrôle de l'âge légal de la part du commerçant qui ne sera pas enclin de proposer une vente additionnelle de coke meth ou MD.demon1

Je trouve que cette interdiction met plus le 18 21 en danger qu'elle ne les protège ou protège la société.drogue-peace

C'est direct ce que j'ai pensé......
C'est aussi avec ces genres de miroirs aux alouettes qu'on se fait bien voir par le bon peuple des braves gens qui, pour l'écrasante majorité, ne pousse pas la reflexion évidente à laquelle amène fatalement ce genre de limitation ou d'interdiction qui n'ont de réelle efficacité que sur le papier...Dans la vraie vie et dans les faits, ne serait ce qu'ici sur le forum, qui a vraiment attendu d'avoir l'âge légal pour tester sa 1ere taffe de clope ou sa 1ere gorgée d'alcool? big_smile

Et puis, c'est entre 12 et 18 ans que tout ce qui est interdit a le plus d'attrait non?

Bref, comme d'hab, on pense toujours à l'interdiction et à la répression en 1er (comme si ça allait régler les problèmes par enchantement) au lieu de se focaliser sur le primordial : L'éducation, la franchise, le dialogue et une prévention honnête (*j'insiste là-dessus*) et béton...

* Honnête, pour moi, veut dire sans occulter ou même minimiser le plaisir et les interets que peuvent procurer un produit au profit des dangers et des inconvénients qui eux, ne sont jamais oubliés(voire même souvent exagérés pour la "bonne" cause quand la société évoque les produits psychoactifs...

Reputation de ce commentaire
 
bien dit Hyrda

Posté par : Mascarpone | 01 novembre 2019 à  14:04

  • Psychoactif 
  • » Blogs » hyrda 
  • » Cannabis : l'âge légal au Québec passera à 21 ans dès le 1er janvier

Remonter

Pied de page des forums