Codé, amour et transes shamaniques / Les Blogs de PsychoACTIF

Codé, amour et transes shamaniques 



Cher e s psychoacti ves fs,
je ne résiste pas au plaisir du silence matinal pour rédiger un petit trip report sur une de mes prises de codéine, celle de cette nuit.
SET AND SETTING
J'en suis à  une prise hebdomadaire de codé, aux alentours de 100 à  130 mg à  chaque fois.
/forum/uploads/images/1483/1483270629.jpg

(au début je gobais davantage, pour le même effet)
Je cherche une détente, plaisir physique, ainsi qu'une transgression. J'ai en effet décidé de limiter mes prises de produits au moment où je suis accompagné, avec un rituel autour, ceci afin de ne pas être dépendant (grâce à  psychoactifs, j'ai trouvé très largement des anges pour m'accompagner… ça, c'est une mesure de réduction des risques !). Seule la codée bénéficie d'une dérogation et échappe à  ce protocole.
Set & Setting : j'avais prévu de passer le réveillon en amoureux avec ma déesse. Mais la belle-fille et son mec se sont ajoutées au dernier moment ce qui fait que nous sommes retrouvés à  4. Pas tout à  fait pareil, mais supportable quand même ! La petite chérie de vingt ans toussant, nous avons décidé de lui administrer de l'euphon (sirop). J'ai décidé de l'accompagner. Elle a pris environ 30 ml c'est-à -dire deux cuillères. Moi j'ai pris un petit gobelet à  vin, de 0,1 l c'est-à -dire 100 ml. Ce qui représente 100 mg pour moi et 30 mg pour elle.

/forum/uploads/images/1483/1483269713.jpg


Nous avions mangé juste avant et le produit a été pris à  21 heures.
DESCRIPTION
Je n'ai pas ressenti la chaleur au visage que j'ai souvent en montée de codéine. J'ai eu le plaisir d'avoir quelques petites démangeaisons ! J'adore les gratouilles sous codé, malheureusement, je ne suis pas allergique et je n'en ai pas souvent.
Vers 23 heures, nous sommes allés au lit la déesse et moi. Je lui ai indiqué que j'étais sous codéine, je lui ai expliqué ce dont il s'agissait, et nous avons partagé des écouteurs pour écouter une playlist (l'intro  de "XX", Lana del Rey : Ride, quelques préludes de Bach, etc.)
Je crois que c'était la première fois qu'elle était au lit avec des écouteurs !
Ça c'est donc bien passé, des câlins très agréable, puis échange de vœux bien entendus.
Je lui ai proposé une fois prochaine peut-être d'être elle-même sous codé.
Ensuite nous avons décidé de nous endormir.
Ce matin je suis d'excellente humeur, déjà  au travail 8 heures. Je suis en descente, bien entendu. C'est ce que je préfère dans la codée. La descente. Elle s'accompagne bien d'effets désagréables chez moi : constipation, difficulté à  uriner, peut être mal aux yeux?.

EN DESCENTE DEUX PLAISIRS SUBTILS ET BONS:
1- ma sensibilité tactile continue d'être exacerbée. Je suis pied nu dans les bottes de moto j'adore cette sensation sous codé !
2- respirer est jouissif, j'aime à  respirer profondément en descente de codé, comme en yoga, et que c'est bon ...

TRANSES EN DESCENTE
Je n'en dirai pas plus, mais il m'arrive  3 jours après codé, d'éprouver les mêmes sensations tactiles. La descente dure donc vraiment très longtemps chez moi. Lorsque je suis stimulé, par SMS ou des mails, je peux même entrer en transe dans ces conditions-là . C'est-à -dire que je ne bouge plus, je suis à  la position où j'étais, en général assis en tailleur ou accroupi par terre, et tout mon corps est parcouru d'ondes positives et agréables. Cela peut durer plusieurs dizaines de secondes voir plusieurs minutes. Pour déclencher la transe, j'utilise parfois une bouffée de poppers, et une stimulation anale. La transe est  potentialisée de façon extraordinaire si un ange m'accompagne et si je peux correspondre par SMS ou mail avec.
La première fois que je suis rentré dans une telle transe, c'était il y a 15 jours, j'en ai pleuré de bonheur.
Est-ce qu'une femme pleure quand elle découvre pour la première fois la joie de l'orgasme ? C'est peut-être aussi tout simplement comme la révélation de Pascal, Blaise, lors de sa révélation de l'existence de Dieu en 1654 : " joie ! Pleurs de joie ! (…) Grandeur de l'âme humaine.« Père juste, le monde ne t'a point connu, mais je t'ai connu. »" . Texte qu'il a gardé cousu dans ses vêtements jusqu'à  la fin de son séjour terrestre.

« Lova toutes, lova tous », et bien entendu, excellente année psychoactive.
/forum/uploads/images/1483/1483270071.jpg

drogue-peace

Catégorie : Trip Report - 01 janvier 2017 à  09:37



Commentaires
#1 Posté par : LDNPearl1 01 janvier 2017 à  10:43
Bonjour smile

Bonne mesure de réduction des risques ! Sais-tu si ta belle-fille a eu des effets psychoactifs ?
Si ta déesse n'a pas fait la démarche de vouloir essayer la codé par elle-même, il faut peut-être attendre. Pourquoi lui faire prendre de la codé si elle n'y a pas pensé ou n'en a pas encore le désir ?

Il serait intéressante pour tous les psychos (je me trompe peut-être) de lire un TR où tu expliques ce que tu ressens plus précisément pendant une transe, comment tu y arrives, quelles sont les conséquences à  long et court terme, sous quels produits tu y arrives... Un méthode en quelque sorte. C'est une expérience à  tenter ! 

Une femme peut pleurer lorsqu'elle a un orgasme. Mais elle peut aussi pleurer en lisant des TR comme celui-ci smile

Bonne année !

Posté par : LDNPearl1 | 01 janvier 2017 à  10:43

 
#2 Posté par : Bootspoppers 01 janvier 2017 à  12:49
Merci LDNPearl1 !
En réponse:

"J’ai en effet décidé de limiter mes prises de produits au moment où je suis accompagné, avec un rituel autour, ceci afin de ne pas être dépendant" Bonne mesure de réduction des risques !

on fait comme on peut, cela m'a été conseillé pour m'initier à  la C.

Sais-tu si ta belle-fille a eu des effets psychoactifs ?

non ma belle fille n'a pas eu d'effet psychoactifs avec 30 mg.  Elle a la grippe en fait.

Si ta déesse n'a pas fait la démarche de vouloir essayer la codé par elle-même, il faut peut-être attendre. Pourquoi lui faire prendre de la codé si elle n'y a pas pensé ou n'en a pas encore le désir ?

Ma déesse étant totalement naïve, il faut lui proposer de l'initier peut être ?

Il serait intéressante pour tous les psychos (je me trompe peut-être) de lire un TR où tu expliques ce que tu ressens plus précisément pendant une transe, comment tu y arrives, quelles sont les conséquences à  long et court terme, sous quels produits tu y arrives... Un méthode en quelque sorte. C'est une expérience à  tenter !

Pour la méthode des transes, c'est vrai, je dois y travailler. Mais c'est assez intime. Il faudrait que je demande l’autorisation à  mes anges accompagnateurs de publier.

Une femme peut pleurer lorsqu'elle a un orgasme. Mais elle peut aussi pleurer en lisant des TR comme celui-ci

Je trouve que Tu dis magnifiquement. Je m'incline devant tant de poésie, de sagesse et de bienveillance.
Love, LDN.


Posté par : Bootspoppers | 01 janvier 2017 à  12:49

 
#3 Posté par : Anonyme9404 01 janvier 2017 à  12:54
Oui, certains orgasmes font pleurer.
Génial Boostpoppers ton Tr. smile

Je te souhaite une merveilleuse année et journée, à  toi, ainsi qu'à  ta déesse. drogue-peace
Bisous.

Posté par : Anonyme9404 | 01 janvier 2017 à  12:54

 
#4 Posté par : JeanPaul 01 janvier 2017 à  13:05

Je lui ai proposé une fois prochaine peut-être d’être elle-même sous codé.

Garde ta merde pour toi s'il te plait. Quand tu aura pris conscience d'ou tu te dirige, ça sera plus doux pour toi de savoir que tu n'as entrainé que toi dans ta chute. Pour le shamanique du titre, tu compare une pratique curative a une pratique destructrice. Ce n'est pas en changeant le mot "défonce" par "shamanisme" que ça te protégera de l'addiction (pour l'instant) psychique dans laquelle tu es fourré.

Reputation de ce commentaire
 
Mollo sur le jugement et l'agressivité gratos... /MT

Posté par : JeanPaul | 01 janvier 2017 à  13:05

 
#5 Posté par : LDNPearl1 01 janvier 2017 à  13:39
JeanPaul :
Pour l'instant, il semble que boots ne prenne de la codé que dans un cadre récréatif. Il espace les prises et contrôle son envie. Tu n'as pas besoin d'être si agressif.

Après il est possible que sa femme ne ressente pas le besoin de consommer. Si elle ne demande pas, il n'y a pas besoin de l'initier.
Et si elle le demande, il faut qu'elle s’interroge sur la raison pour laquelle elle le souhaite.

drogue-peace

Boots : Nous avons hâte de te lire !
Love.

Posté par : LDNPearl1 | 01 janvier 2017 à  13:39

 
#6 Posté par : Bootspoppers 01 janvier 2017 à  14:20
Merci Baiala.

Oui, certains orgasmes font pleurer.

Ta phrase aussi est extrêmement poétique.

Tu fais référence à  l'amour tantrique et aux orgasmes dits "secs" dans ton blog. C'est effectivement un sujet passionnant à  creuser !


Posté par : Bootspoppers | 01 janvier 2017 à  14:20

 
#7 Posté par : Anonyme9404 01 janvier 2017 à  18:26

JeanPaul a écrit

Je lui ai proposé une fois prochaine peut-être d’être elle-même sous codé.

Garde ta merde pour toi s'il te plait. Quand tu aura pris conscience d'ou tu te dirige, ça sera plus doux pour toi de savoir que tu n'as entraîné que toi dans ta chute. Pour le shamanique du titre, tu compare une pratique curative a une pratique destructrice. Ce n'est pas en changeant le mot "défonce" par "shamanisme" que ça te protégera de l'addiction (pour l'instant) psychique dans laquelle tu es fourré.

Personnellement je ne trouve pas que Boostpoppers à  exagéré, et la quantité qui le lui a proposé est extrêmement faible...
La codéine on ne ne tombe pas addict du jour au lendemain non plus, non, c'est avec beaucoup de répétition qu'elle arrive...

Le faire culpabiliser n'arrangera rien du tout. Ton agressivité est totalement injustifiée, et qui plus est, j'ai presque envie de te demander, c'est quoi ton intention à  toi dans ta réponse là  ?

De massacrer l'autre parce que ce qu'il a fais est selon toi ignoble, atroce?
Ça ne va strictement rien arranger.

Bref,

J'aurais été admin de ce forum, mon gars je t'aurais pris par les peau des fesses, et je t'aurais mit DEHORS illico presto !

Sa déesse tu ne la connais même pas, et on ne peut pas non plus tirer trop hâtivement des conclusions comme cela. Ils forment un tandem, et quelque chose de spécial les rapproche et justement son blog l'explique très bien.

La codéine ce n'est pas de la merde, c'est un médicament pour les douleurs, et qui peut être consommé pour certains de ses effets de manière récréative.
Ce n'était pas avec 30 mg qu'elle allait se faire du mal. Même un naïf ne l'aurait pas senti un 30mg, ou presque pas.

Et sinon Boost, personnellement je n'ai pas encore trouvé de repères satisfaisants en matière d'énergie sexuelle, et de libido avec la codéine...


Et justement pas d'esprit chamanique pour le moment, je ne l'ai pas encore développé quoi. Mais probablement qu'avec le temps, ça va venir...

Mais dés que j'ai des news, je t'en parlerais...
Prends soin de toi, tu le sais qu'elle peut être addictive la codéine, et je pense qu'ici tu as suffisamment de témoignages pour un peu comprendre comment ça se passe un peu...

Franchement, si tu sens que tu pars en cacahuète et que l'envie te revient souvent d'en prendre ou reprendre arrête toi sur le champ.. n'y retourne pas en rechercher, elle peut s'installer tout de même rapidement l'addiction dans le sens que même si ça prend plusieurs semaines ou mois, ça peut aller vite.

Zou je file.


Posté par : Anonyme9404 | 01 janvier 2017 à  18:26

 
#8 Posté par : Bootspoppers 01 janvier 2017 à  18:38
Merci Baiala. Il faudrait développer quelque part sur le site la dimension tantrique de la libido .
Et comment la consommation permet d'accéder à  ces niveaux de conscience.
Pour l'instant tu pourrais dans ton blog approfondir les éléments que tu as déjà  présentés sur le sujet?
drogue-peace

Posté par : Bootspoppers | 01 janvier 2017 à  18:38

 
#9 Posté par : JeanPaul 01 janvier 2017 à  18:49

Le faire culpabiliser n'arrangera rien du tout. Ton agressivité est totalement injustifiée, et qui plus est, j'ai presque envie de te demander, c'est quoi ton intention à  toi dans ta réponse là  ?

Ou est-ce que j'essaye de le faire culpabiliser ? Je m'en excuse si mon post donne cette impression ce n'étais pas l'objectif dutout !

Mon intention est d'être sur ce topic la voix qui n'applaudit pas des deux mains lorsque un individus encore en lune de miel avec le produit parles d'initier une nouvelle personne au détournement d'opiacés. Peut être que je passe pour un con, mais au moins il y aura un second point de vue.


Posté par : JeanPaul | 01 janvier 2017 à  18:49

 
#10 Posté par : Bootspoppers 01 janvier 2017 à  20:45
Je comprends,  Jean Paul . Tu es l'avocat du diable, en quelque sorte ...

Posté par : Bootspoppers | 01 janvier 2017 à  20:45

 
#11 Posté par : Mascarpone 02 janvier 2017 à  10:33
Salut,

Bootspoppers a dit :

Je suis en descente, bien entendu. C’est ce que je préfère dans la codée. La descente. Elle s’accompagne bien d’effets désagréables chez moi : constipation, difficulté à  uriner, peut être mal aux yeux?.

Bizarre...thinking je ne pige pas là  thinking

La constipation, ok mal aux yeux, ok, une espèce d'effet "gueule de bois" (nauséeux, fatigué...) le lendemain pour les plus ou moins naïfs aux opis, ok, mais la difficulté à  uriner en général s'estompe en même temps que les effets des opis...C'est plutôt au summum des effets que la difficulté à  pisser est au plus haut non?
Je ne sais pas les autres, mais moi et mes potes, que ce soit la codé ou tout autre opiacé, quand les effets s'estompent (sauf pour les addicts évidemment, qui eux, commencent à  sentir le keum wink )c'est généralement le piquage de zen prononcé qui s'installe avec une profonde envie de pioncer...


Posté par : Mascarpone | 02 janvier 2017 à  10:33

 
#12 Posté par : Bootspoppers 02 janvier 2017 à  20:13
Merci baiala. C'est exactement ça. Pas la défonce. Et une conscience augmentée. A cet égard,  tu as toi aussi beaucoup à  raconter d'intéressant je crois.

Posté par : Bootspoppers | 02 janvier 2017 à  20:13

 
#13 Posté par : groovie 02 janvier 2017 à  20:57
Salut

C'est quoi le délire avec la chaussure Nike?
J'ai envie de savoir !

JeanPaul a pas tort sur le fait qu'initier une personne c'est pas facile ! enfin de le faire bien.. avant d'initier une personne à  une substance il faut :
- quelle soit consciente et informée sur les risques ..
- qu'elle soit au courant etc etc

Quand je vois comment les gens procèdent dans la vie de tous les jours, ça me fait un peu peur ! "Tiens prends ça, c'est fun XD"
"c'était kwa?!"
"lel du speedball jpp"


drapeau-blanc

Posté par : groovie | 02 janvier 2017 à  20:57

 
#14 Posté par : JeanPaul 02 janvier 2017 à  21:00

L'énergie sexuelle avec certaines drogues ou médicament guérissent plus que le corps, mais l'âme, si il y a une certaine discipline avec et derrière, bien évidemment, voilà  pourquoi nous pouvons employer le terme chamanique, ou shaman. (selon moi)

Merci baiala. C'est exactement ça. Pas la défonce. Et une conscience augmentée. A cet égard,  tu as toi aussi beaucoup à  raconter d'intéressant je crois.

Et selon vous, la codéine tend vers une conscience augmentée ? Je dois avouer ma plus profonde perplexité face a cette affirmation... Je ne suis pas de ceux a dire que la prise d'opiacés n'as aucun intérêt. Apparemment, la souffrance rapprocherai les gens de dieu. Et je pense personnellement qu'il est toujours intéressant d'appuyer sur n'importe laquelle de nos manettes biochimiques pour voir ce qu'il se produit. Mais dire que la codéine agrandi la conscience...

Expliquez moi. Je ne vois qu'une restriction de notre champ de conscience au contraire avec ce produit. Plus de comportement répétitifs, de pensée qui tourne en rond. La codéine enfouit nos tensions en nous privant de la capacité de les traiter de façon intelligente. La codéine empêche d'évoluer.  L'inverse extrême d'une expérience psychédélique ou transformative. Un gel de l'esprit, un bloquage de la plasticité mentale. La codéine c'est pour moi le pansement qui arrête de faire saigner une plaie mentale pour mieux qu'elle s'infecte et qu'elle nécrose. C'est le truc qui soulage vite fait en empêchant le pus de sortir, pour au final empêcher la guérison.

J'arrête là , je vous laisse m'expliquer comment et pourquoi je serai passé à  coté du potentiel transformateur de la codéine ?


Posté par : JeanPaul | 02 janvier 2017 à  21:00

 
#15 Posté par : JeanPaul 02 janvier 2017 à  21:30

Bien en fait nous ne réagissons pas tous de la même manière.

Pour les psychédéliques c'est exact, pour la codéine et les opiacés par contre... L'effet est très prévisible, et c'est souvent exactement le même. (peut être pour ça que l'esprit s'y accroche autant)

Personnellement mes dernières prises m'ont surprise, j'ai fais des kilomètres à  pied sans justement n'avoir aucune pensée. J'étais transparente quoi. C'était une forme d'expansion.

Oui en premier effet, la codéine et les drogues addictives calment l'esprit. Pour l'agiter d'autant plus dés que l'effet descend. Osho, un maitre de méditation soit disant illuminé, sortait un truc intéressant à  ce propos. Les toxicomanes seraient des personnes qui recherche le calme que procure la méditation dans les substances addictives. Effectivement sur le coup elles ont un vague effet de calme mental similaire à  la méditation, mais sur le long terme elles tendent dans la direction opposée.

Puisqu'on parles d'opiacé, il ne faut pas parler que d'une petite partie du processus, la prise en elle même. Mais bien de tout ce qui se cache derrière... De l'effet que la codéine crée dans l'esprit, sur le moment, mais aussi après.

Mais les pensées qui tournent en rond, tu peux faire arrêter de tourner le disque si tu le souhaites...

Prendre de la codéine équivaut à  rajouter de l'énergie au processus de tournoiement dans le vide de nos esprits malades.

Certains avec un médoc, réussissent même à  recevoir, ou déchiffrer avec leur cerveau des informations de fous, si si, et ils aiment y retourner...

Quel médoc ? As tu eu des révélations sur toi ou ton fonctionnement en utilisant de la codéine de façon récréative ? Ou en te bourrant la gueule ? On parles de codéine mais vous me parler d'un effet psychédélique. Vous confondez les choses. La codéine n'augmente pas la conscience mais la rétrécie dans un mouchoir de poche, un mouchoir douillet certes.

Non, ce ne sont pas les choses qui nous empêchent d'évoluer, ce sont les liens que nous entretenons avec les choses qui nous empêchent d'évoluer VRAIMENT !

Et jusqu'à  maintenant, la plupart des personnes que j'ai pu rencontrer et qui ont pris des trucs, ce sont des personnes largement plus ouverte d'esprit que les autres, et qui sont la plupart du temps, bien trop en avance par rapport au système actuel mondial dans lequel beaucoup s'y complaisent encore.

Ce sont des gens qui ont ouvert autre chose que leur récepteurs. Le problème, c'est que nous avons appris à  lutter avec ces choses là ...
Si bien qu'on envenime les choses, tout ça est dû à  une éducation qui n'est plus à  jour...

Certes mais que fait l'esprit de la personne lambda lorsqu'il est touchée par la "grâce" de la codéine ? Il s'y accroche. Certains plus que d'autres. Mais impossible de savoir combien avant d'avoir commencé. D'ou l'intérêt de vraiment bien faire murir l'idée avant de donner un opiacé pour un usage "récréatif" à  quelqu'un(récréatif pour s'opposer a usage médical, je pense pas que les opiacés soient réellement récréatifs).


Posté par : JeanPaul | 02 janvier 2017 à  21:30

 
#16 Posté par : JeanPaul 02 janvier 2017 à  22:48
Votre point de vue "la codéine permet une ouverture de conscience" m'apparaît profondément faux. Je suis intéressé de savoir si je me trompe, j'écoute donc avec avidité la moindre de tes paroles/arguments. Qui jusque là  effectivement ne m'ont pas convaincu. Crois moi bien que je peux me tromper et je serai le premier à  reconnaitre si on m'explique que mon raisonnement est faux. Ce n'est pas un problème d'égo, ou peut être le tiens ?

Posté par : JeanPaul | 02 janvier 2017 à  22:48

 
#17 Posté par : Bootspoppers 02 janvier 2017 à  23:43
salut les amis, voici ma contribution.
la codé me permet d’exacerber mes sensations tactiles pendant, la descente qui dure jusque cinq jours après une prise.
j'ai du coup une meilleure conscience de mon corps et donc une meilleure contribution à  la vie sexuelle de mon couple.
En ce sens j'ai accès à  un état de conscience enrichi.
C'est mon expérience:   "j'ai dit". Mais ça n'est que la mienne, je suis peut être le seul mec au monde à  frissonner de plaisir dans ma couette, avec mon blouson de cuir,  et mes bottes de moto ( sans chaussettes!), quand je descends sous codé.
J'ajoute que , en principe, je déteste subir des fellations quand elles sont données par des femmes. Pouah quelle horreur! quel supplice! quelle menace de me faire bouffer la teub !
Eh bien sous codé, ça passe très bien et je suis même demandeur de petites turluttes.
drogue-peace

Posté par : Bootspoppers | 02 janvier 2017 à  23:43

 
#18 Posté par : Acid Test 03 janvier 2017 à  02:03
Je trouve que Jean Poul est tres agressif dans son jugement et je suis aussi étonné qu'aucun modérateur n'ai réagit,quand je vois à  quoi certains reagissent parfois  alors que ce n'est pas forcément justifié , là  c'est assez péjoratif comme jugement  ( meme si il se rattrappe aux branches ensuite ) !
Mais bon ,j'avoue que je ne suis pas trop pour le flicage non plus alors autant que ce soit des,forumers qui le fassent calmement  !
Et si les opiacés n'apportaient rien , il n'y aurait pas autant d'artistes qui s'en seraient servi pour composer , écrire ou peindre !
Ce n'est pas parce qu'il y a des effets négatifs ,qu'il n'y a pas d'effets positifs !
En plus , j'ai l'impression que Bootspop y va plutot tranquilement et avec pas mal,de précautions ,donc ton commentaire me semble mal venu , exprimé de cette maniere !
C'est typique des gens qui ont des a priori  sur les opiacés !
Les opiacés ne sont pas que souffrance !
Et dire que la souffrance rapproche de Dieu , c'est une vision tres judeo chretienne ,ça me fait penser aux jésuites qui se flagelent ; c'est une vision tres destructrice qui a causé beaucoup de souffrance au long des siecles  !
Et ayant experimenté largement certains psychedelics , on peut aussi tourner en rond avec ces drogues quand on en prend trop !
Surtout que l'ouverture d'esprit des psychedelics laissent beaucoup de place  à  une interpretation tres subjectives ; certains voient dieux quand d'autres ne voient qu'une déformation sensorielle en prise aux divagations de l'esprit !
C'est d'ailleurs marrant de,voir comment notre société voit ça , d'un coté il y a les méchants hippies défoncés et de l'autre il y a les grands mystiques de la religion ; bonjour les a priori !!
Donc le mec qui voit dieu sous acide n'est qu'un criminel défoncé mais à  coté les illuminés des évangiles ,eux doivent etre loués à  l'église tous les dimanches ( faudrait poser la question à  Fillon d'ailleurs ! lol ) !
Dire que les psychedelics ouvrent la conscience et pas les opiacés , je ne suis pas d'accord , ça l'ouvre differemment , tout dépend de la maniere dont ils sont employés !

Posté par : Acid Test | 03 janvier 2017 à  02:03

 
#19 Posté par : Acid Test 03 janvier 2017 à  02:13
Et je suis tout à  fait d'accord avec bootspop, l'hyper sensibilité qui suit l'arret des opiacés fait aussi prendre conscience de certaines choses !
Par contre coté turlute, là  j'avoue que je,prefere  que ce soit une nana qui s'occupe de moi, d'autant plus si elle a une jolie paire qui vient rajouter des  boules sur le  sapin ! lol
Je ne pourrais pas envisager ça autrement d'ailleurs, le corps de l'homme ne m'a jamais fait tripper !

Posté par : Acid Test | 03 janvier 2017 à  02:13

 
#20 Posté par : Bootspoppers 03 janvier 2017 à  02:28
Merci Acid pour tes précisions. Donc l hypersensibilité résulte du manque. C'est plutôt un aspect positif du manque.
Je suis d'accord avec toi. Les nanas c'est bien.... mais pas qu'elles de mon point de vue. Une belle teub arc boutee à  embrasser tendrement ça m'a toujours  parlé. Autant qu'une petite chatte, ruisselante en fontaine de Vie et d'Amour.

Posté par : Bootspoppers | 03 janvier 2017 à  02:28

 
#21 Posté par : Bootspoppers 03 janvier 2017 à  05:48

grooovie a dit : C'est quoi le délire avec la chaussure Nike?
J'ai envie de savoir !

ces nike sont symboliques.
elles représentent la douceur absolue
la sensualité
l'androgynie
l'ordre et la discipline du sport,  et le désordre de l'entre deux
symbole d’Hermès et de la liberté
le sexe féminin Et  la chatte virile
les années de notre adolescence

quand je suis en descente, je dors sous ma couette soit avec ces Nike, soit avec des bottes, pour les sensations offertes aux pieds.

drogue-peace


Posté par : Bootspoppers | 03 janvier 2017 à  05:48

 
#22 Posté par : groovie 03 janvier 2017 à  11:06

Bootspoppers a écrit

grooovie a dit : C'est quoi le délire avec la chaussure Nike?
J'ai envie de savoir !

ces nike sont symboliques.
elles représentent la douceur absolue
la sensualité
l'androgynie
l'ordre et la discipline du sport,  et le désordre de l'entre deux
symbole d’Hermès et de la liberté
le sexe féminin Et  la chatte virile
les années de notre adolescence

quand je suis en descente, je dors sous ma couette soit avec ces Nike, soit avec des bottes, pour les sensations offertes aux pieds.

drogue-peace

héhé ça me semble cool !
ce soir je vais voir si j'arrive à  dormir avec mes chaussures de ski...si je rêve que je descend les pistes, ce serait cool big_smile

sinon 5jours la descente de codéine?! wow tu dois ressentir ton corps à  fleur de peau, moi j'ai l'impression qu'elle n'est perceptique que le lendemain ...et encore pas 24H...
avec de l'opium tu va te taper des descente de 2semaines ahah


Posté par : groovie | 03 janvier 2017 à  11:06

 
#23 Posté par : Bootspoppers 03 janvier 2017 à  11:11
La tu m'as bien fait rire!
Mais tu devras être sérieusement prodé pour ça! Le tussipax.... Ca sera pas assez...je crois.

Posté par : Bootspoppers | 03 janvier 2017 à  11:11

 
#24 Posté par : ElSabio 03 janvier 2017 à  12:20
Bonjour,


Discussion animée !

Je pense que chacun peut s'exprimer sur un sujet comme celui-ci (bon TR au passage), la forme que l'on met dans sa réponse peut parfois prêter à  l'incompréhension (toute ressemblance avec un autre sujet est purement fortuite ^^) si elle est formulée maladroitement mais le débat amène de temps en temps à  ce genre de malentendu, je suis d'accord sur le fait que JP a été maladroit dans l'analyse du TR de BP, c'est peut-être en partie dû au fait que son(ses) rapport(s) à  la codo sont différents voire éloignés de l'expérience que BP a vécue.

Malgré tout, il faut de tout dans une discussion ouverte comme le forum nous le permet, à  condition de ne pas virer au pugilat, on discute tous ensemble et l'on se respecte, tant les uns que les autres jusqu'à  un certain point bien entendu, on peut défendre ses idées mais pas les vociférer, c'est bien plus bénéfique pour tous, et aussi plus clair.

Je ne connais pas assez la codo pour émettre quelque avis que ce soit sur le ressenti vécu dans ce TR mais une chose est sûre, certains vivent leur expérience mieux que d'autres et c'est ce qui fait la force de ses textes.

Merci à  toi  Bootspoppers pour ce délicieux moment de lecture.

Bien amicalement.

Posté par : ElSabio | 03 janvier 2017 à  12:20

 
#25 Posté par : JeanPaul 03 janvier 2017 à  19:46

En ce sens j'ai accès à  un état de conscience enrichi.
C'est mon expérience:   "j'ai dit". Mais ça n'est que la mienne, je suis peut être le seul mec au monde à  frissonner de plaisir dans ma couette, avec mon blouson de cuir,  et mes bottes de moto ( sans chaussettes!), quand je descends sous codé.

Etre euphorique sous codéine, ce n'est pas un état de conscience enrichi. C'est un état de conscience appauvri par tout ce qui te gênait grâce à  l'action de la morphine sur les récepteurs opiacés mu qui écrasent toute sensation de mal être corporel. Votre compréhension du mécanisme en jeu est parcellaire et ça m'horrifie car ça peut couter cher ce genre d'aveuglement. Et aussi vrai que lorsqu'on saute à  pied joint d'un coté d'une balancelle, on se pète la gueule, taper sur le récepteur opiacé mu se fait a ses risques et périls. Le retour du bâton biologique sera a la hauteur de l'aveuglement produit par la lune de miel... Je vous souhaites de tout coeur l'éviter, rien est écrit ! Mais on en reparles dans quelques temps, de la différence codéine/techniques d'augmentation de la conscience.

Jean Paul on ne peut pas parler à  quelqu'un qui n'est pas prêt à  entendre, et encore moins à  se laisser convaincre. Tu es en gros fermé, et presque en colère.

Merci de savoir précisément à  ma place comment je suis. Moi je crois que tu es a court d'arguments et que ducoup tu m'attaques personnellement en me disant que je suis étroit et fermé d'esprit. Les opiacés te dirigent physiologiquement vers la mauvaise direction physiologique. Ici pour vous en convaincre https://en.wikipedia.org/wiki/FOSB . Lire des gens qui en prennent en n'acceptant pas cette réalité me désespère, mais c'est pas de la colère vis à  vis de vous, c'est de l'empathie.

Alors trippe dans tes bottes Botstrapeurs. Mais soit sur de bien connaitre les tous les tenants et les aboutissants du délire avant de faire des prescriptions à  tes proches ! Qu'on se foute dedans par une décision personnelle murement réfléchie ou non, ça me choque pas. On fait bien ce qu'on veut. Mais ça demandes un peu plus de réfléxions quand il s'agit d'autrui !


Posté par : JeanPaul | 03 janvier 2017 à  19:46

 
#26 Posté par : queen amann 07 janvier 2017 à  17:50
Je suis plutôt d'accord avec Jp, bien que ton avis ne semble pas tellement trouver de résonnance ici.
Le "ta merde" du début t'a desservi, dommage car pour très bien connaître les opi, je confirme qu'il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis.
Après chacun doit faire sa propre expérience, c'est le genre de choses que l'on apprend que de l'intérieur je crois...
Je pense également qu'initier quelqu'un aux opiacés n'est pas une preuve d'amour...

Le TR de Boots est intéressant, bien que très concis...

Mais,mais d'où me vient cette sensation de malaise en le lisant, comme si j'avais affaire à  un genre de gourou? Des termes employés sûrement...
D'avance, désolée.

Peace.

Dernière modification par queen amann (07 janvier 2017 à  17:55)


Posté par : queen amann | 07 janvier 2017 à  17:50

 
#27 Posté par : JC 07 janvier 2017 à  19:14

queen amann a écrit

Je suis plutôt d'accord avec Jp, bien que ton avis ne semble pas tellement trouver de résonnance ici

Idem pour moi ..
J'ai du mal à  comprendre certains effets (voir la plupart) décrit par Bootspopers sous codeine.
Prendre du plaisir pendant la descente ?
Je suis d'accord sur le faite qu'on puisse être hypersensible lorsque les effets s'estompent, et encore .. c'est plus souvent le cas quand on se tape le bon manque physique qui va avec.

Bootspopers, je pense que tu n'as encore jamais vécu de réelles " descentes " dues aux opiacés pour avoir ce genre de propos mais peut-être que je me trompe.
Bref fais attention à  toi, la dépendance une fois qu'on s'en rend compte il est déjà  trop tard et après c'est une misère pas possible pour arrêter.


Posté par : JC | 07 janvier 2017 à  19:14

 
#28 Posté par : Bootspoppers 11 février 2017 à  04:30
Salut JC
J'ai repris une minidose de codé cette semaine (3cp je crois) c'est a dire rien...
Mêmes effets que d'habitude quoique atténués....
Ai-je connu une réelle descente  opiacée? Pour ça il aurait fallu connaitre un haut...
Avec la codé, jamais...
Love

Posté par : Bootspoppers | 11 février 2017 à  04:30

Remonter

Pied de page des forums