Coup de gueule médical 



C'est parce que les autres et médias divers en tout genres disent que c'est mal que vous assimilé que c'est mal


Oui certains professionnels abuse de leurs statut pour détruire des patients plutôt que de leurs faire du bien, il suffit que ta propre gueule leurs revienne pas pour que tu sois leurs bouc émissaire, j'en ai fait les frais durant mon internement en psychiatrie pour ados de mes 13 à 16 ans !!

Je pense que la psychiatrie est une belle merde sur de nombreux sujets (pas tous) bien sûr que les psychiatres ne sont pas tous mauvais avec leurs patients mais il y a tout de même du travail à faire voir beaucoup de travail à faire pour faire évoluer cette médecine les mentalités etc...

Pour certaines personnes dans ce monde de chiens j'ai envie de dire "traité moi comme je vous traite ! car moi je ne vous fait rien du tout alors me stigmatisé pas svp"

Et après sur de nombreuses informations on vient lire que les personnes souffrant de trouble psy divers sont plus en danger de discrimination d'isolement et de d'autres truc pas joyeux du tout, cela d'applique aussi pour les personnes qui consomme des substances divers qui pour la "moral" n'est pas "bon", franchement ça m'énerve cette vision de "bien et mal"
tout n'est pas binaire...

L'argument du "voyons ! c'est pour ta santé !!" je considère cette argument si, comme la carte joker du système médical psy etc...

Edit : me dire que j'ai fait un abus et donc chevauchement dans le traitement, alors que j'ai rien fait et que c'est une erreur de l'infirmier qui a oublié de me donner une partie de mon traitement et qui me fait donc croire que j'ai abuser alors que je suis réglo depuis le tout début que je suis dans le CSAPA... franchement ça me dépasse

Voila ce qui peux arriver depuis que je fait confiance à d'autres personnes, c'était bien mieux quand c'était tout simplement moi qui gérer mon traitement pour le mois de toute façon je partirait du CSAPA bientôt car mon médecin généraliste reprendra le relais ce qui n'es pas plus mal au moins ça reviendra comme avant de ce coté la !!

Catégorie : Tranche de vie - 15 mars 2024 à  13:34

Reputation de ce commentaire
 
Pas bon pour la morale, mais bon pour le moral ;) PTX.



Commentaires
#1 Posté par : GordReno.C17 15 mars 2024 à  22:51
Je commence depuis 1 ou 2 semaine à péter les plomb, je suis dans une période à risque d'hallucination de paranoïa et surtout la nuit c'est horrible !

L'anxiété avec toute ses conneries de me faire chier avec 10000000000 RDV et le fait d'être réglos mais me faire croire que j'ai abuser alors que c'est pas le cas, et que c'est l'infirmier qui était pas du tout professionnels en oubliant une partie de mon traitement et vous savez quoi, je suis retourner hier pour le récupérer sauf qu'il ma cette fois si pas donner mes autres médoc le Xanax et la Prégabaline ce qui veux dire que si je n'aurait pas fait de petit stock de coté je n'aurait rien du tout !!!

Sérieusement ! c'est franchement abuser, ma mère en plus est en repos ce week end et j'ai envie de profiter en famille tranquille, le truc c'est que si je n'aurait pas fait de stock de Xanax et de Prégabaline de coté cela tournerait au cauchemars, le manque de professionnalisme dans le centre c'est vraiment abuser !! genre l'infirmier qui sait pas utiliser un ordinateur correctement... et qui oublie de me donner mon traitement et qui moi bien sûr est déjà complétement anxieux en pleine déréalisation donc je pense pas à tout et bien bonjour la merde !

Heureusement que j'ai ma mère pour me soutenir et m'aider dans ses cas quand je suis trop dépasser je la remercie infiniment elle et ma sœur, je sais pas ce que je ferrait sans elles

 
#2 Posté par : Nineta 16 mars 2024 à  19:43

a écrit

qui oublie de me donner mon traitement et qui moi bien sûr est déjà complétement anxieux en pleine déréalisation donc je pense pas à tout et bien bonjour la merde !

Toujours vérifier son ordonnance !!! Ça m'est arrivé plein de fois...


 
#3 Posté par : Pesteux 16 mars 2024 à  20:23

Moi aussi, quand on a une grosse ordo avec plein de boites de plein de produits, faut toujours vérifier sur place. C'est comme une grosse commande au MacDo, ils oublient toujours un truc wink 

Et tu fais bien d'avoir une réserve, c'est une bonne pratique je trouve, ça permet de se sortir de plein de situations à la con. Au lieu de t’inquiéter de se qui se serait passé si tu avais pas eu de réverse, tu pourrais être plus positif et te féliciter d’être si bien organisé :)

Sinon, j'avais pas encore capté que ton hospi quand tu étais ados, ça a duré 3 ans ?!! Non stop ?


Amicalement.


 
#4 Posté par : GordReno.C17 17 mars 2024 à  06:38

Pesteux a écrit

Moi aussi, quand on a une grosse ordo avec plein de boites de plein de produits, faut toujours vérifier sur place. C'est comme une grosse commande au MacDo, ils oublient toujours un truc wink 

Et tu fais bien d'avoir une réserve, c'est une bonne pratique je trouve, ça permet de se sortir de plein de situations à la con. Au lieu de t’inquiéter de se qui se serait passé si tu avais pas eu de réverse, tu pourrais être plus positif et te féliciter d’être si bien organisé :)

Sinon, j'avais pas encore capté que ton hospi quand tu étais ados, ça a duré 3 ans ?!! Non stop ?


Amicalement.

Oh oui la je vais vérifier à chaque fois maintenant c'est clair, le truc c'est que c'est pas l'ordonnance car tout est marqué dessus mais dans le centre ils ont de base tout mes médoc en réserve et me les donne quand je vient la bas "maintenant 1 fois par semaine" donc le xanax et la prégabaline et bien sûr la méthadone, sauf que c'est le Xanax et la préga que l'infirmier ne me les a pas donner, après tout ils ont la responsabilité sur mes médoc ça peux être ultra dangereux

C'est clair que parfois si je ressent pas le besoins de prendre des comprimés je les met toujours de coté, et je vois que en effet c'est bien utile

Oui mon hospit pondant mon adolescence c'était non stop en effet, il y avait toujours un moyen de m'hospitaliser même pour une petite phase "d'ado deprimé" et bien sûr les neuroleptique ils les augmenté quand eux ils trouvait que c'était pas assez alors que j'était déjà complètement à moitié en train de dormir et d'avoir des impatience à la fois, mais bon je suis content que cela soit fini bien que cela m'est laisser des marques

C'est ce qui me fait dire que quand d'autre personnes me font chier en disant "c'est pour ta santé" et sont plutôt en train de faire le contraire, que je me dit que la vie c'est une souffrance constante, peut être parfois avec des phases sympa, mais le reste c'est à jeté

Perso de base j'avait jamais demander que dans le centre CSAPA ils gardent le Xanax et la Prégabaline la bas, moi ce que je voulais c'était juste la méthadone à la place du Tramadol et le reste je gère comme je gérait comme d'hab avant à la maison, à cause de tout ça je me sens juste infantilisé et ça m'énerve sincèrement

Je me suis souvent dit il y a pas longtemps que je ferrait mieux d'arrêter le CSAPA et revenir au Tramadol, car pour être honnête c'était carrément moi et moi seul qui gérer le tout et c'était moins chiant et moins problématique que maintenant

De toute façon j'ai fait ma demande auprès du médecin du CSAPA que cela soit mon médecin traitant qui gère et prend le relais la prescription de mes médoc et la méthadone aussi, je vais après tout finir le mois la bas, je vais pas arrêter alors que j'ai presque fini ce serait dommage

En tout cas il y a intérêt aussi que le médecin du CSAPA ne s'est pas trompé de médecin traitant quand j'ai fait ma demande, j'ai bien dit le nom et l'endroit de sont cabinet, car sinon c'est que tout cela devient vraiment comique au bout d'un moment et qu'ont ce fout de moi, mais je vais éviter de me foutre ce genre d'idée dans la tête lol

En tout cas vous avez raison toi et Nineta ! je vais maintenant vérifier à chaque fois le nombres de boite qu'il me donne la bas, les médocs en question et aussi l'ordonnance quand je peux la voir durant les renouvellement


 
#5 Posté par : GordReno.C17 18 mars 2024 à  11:53
J'essaye de trouver un moyen de passer par dessus la triste réalité

Le fait que la majorité des choses de la vie m'ennuie fait que j'essaye de trouver un échappatoire encore plus lorsque des choses extérieurs font exprès de me détruire mentalement

Au CSAPA ils ne sont pas bienveillant comme je le pensé, justement ils ont repousser le délais pour passer le relais à mon médecin généraliste (qui lui est le meilleurs par contre) pour je ne sais quelle raison, la bas ils ne sont pas du tout sérieux et sont très fort pour oublié des choses essentiel de leurs patients

Je n'aurait jamais due accepter

Depuis quelque temps je subit une forte déréalisation encore... et je me sens si faible j'ai l'impression que je vais faire une crise cardiaque tellement je me sens angoisser fasse à tout cela et ça ne s'arrête pas

Je viens de prendre un flacon de méthadone en plus de 60mg, ce qui fait en tout 130mg de méthadone alors que je prend 70mg de base, j'ai juste envie de détendre tout cela le plus possible pour que si j'y arrive de pouvoir mieux sauter pour repartir sur pied

J'en ai marre de tout ça, il y a peux de choses auquel je m'intéresse maintenant, j'ai tout simplement baisser les bras car ça sert à rien de me battre je suis trop fatigué pour cela

Alors je reste la, à écrire et essayer de me divertir comme je peux, musiques, jeux vidéos, dessins et peintures si motivation bien que cela est presque inexistant maintenant... et c'est tout

J'ai l'impression d'avoir tout simplement tout donner, alors je fait maintenant plus grand choses après tout à quoi ça sert, alors je reste à en chier de mon coté car il y a malheureusement rien à faire

Comme certains certaines le savent je suis très très malade quand je prend des antidépresseur ou neuroleptique, je réagit très mal alors cela n'es pas possible

Je suis obligé de subir des délires complétement surréaliste de plus en plus, et quand le délire passe je ressent une forte gène, de la honte, mais quand je suis dedans je m'en rend pas compte à chaque fois et ça peux prendre plusieurs formes à chaque fois avec une paranoïa très forte par moments

Mais rien à faire, j'ai l'impression de vivre pour souffrir constamment et d'avoir à la limite très peux de repos

Mais je reste malgré tout accroché "surement l'instinct de survie" pour pas faire une bêtise, juste au cas ou il ce passerait quelque chose qui pourrait me délivrer, mais j'y crois très peu, mais tout de même un tout petit peu juste assez pour continuer

Au cas ou

 
#6 Posté par : GordReno.C17 19 mars 2024 à  12:51
ça va un peux mieux je me suis calmer hier après midi

Il faut le temps que la pilule passe en quelque sorte

J'essaye de me changer les idées comme je peux avec différents trucs bien que comme pour tout le monde les idées envahissante ça arrive, mais la pour le moment ça va, j'ai pas de flashback j'espère que tout cela va durer, normalement ça va allez j'ai l'impression d'être plus positif que hier mdr !

Musiques Xanax si besoins et jeux vidéos dessins et peintures si motivation et vidéos sur youtube de légendes urbaine et de technologies ou d'autres sujets comme des sciences de toute sortes etc... tout ça cela arrive à me stabiliser parfois

Ah oui et il y a un truc que j'ai remarqué auquel ça me calme bien aussi, c'est de chercher des musiques "rare" sur youtube genre des gens qui ont des vieille cassettes audio ou de vinyles de groupes pas super connue de sous genre de style très connu, il y a des bonnes perles souvent !

 
#7 Posté par : joel92 24 mars 2024 à  15:01
Oui des fois (même des fois souvent), les soignants profitent de leur autorité pour ne pas admettre leurs erreurs, je fais tout pour être le plus autonome vis-à-vis d'eux.

je fais mes recherches moi meme par rapport aux médocs etc. Comme ca si on me propose un truc que je veux pas je refuse.

Ils se croient super malin bah je propose que pour tout soignant en psychiatrie, on leur impose une intra-musculaire de clozapine pour voir ce que ca fait

 
#8 Posté par : GordReno.C17 25 mars 2024 à  06:22

joel92 a écrit

Oui des fois (même des fois souvent), les soignants profitent de leur autorité pour ne pas admettre leurs erreurs, je fais tout pour être le plus autonome vis-à-vis d'eux.

je fais mes recherches moi meme par rapport aux médocs etc. Comme ca si on me propose un truc que je veux pas je refuse.

Ils se croient super malin bah je propose que pour tout soignant en psychiatrie, on leur impose une intra-musculaire de clozapine pour voir ce que ca fait

Pareil je fait toujours mes recherche quand il y a une nouvelle substances pour être sûr que c'est pas neuroleptique ou antidépresseur

haha je veux bien aidé pour leurs injecter de la clozapine mdr !!! ils réfléchiront un peux plus si ils ont de l'empathie pour les prochaine fois XD

Mais clairement j'ai jamais compris pourquoi cette pratique abusive n'es pas puni par la loi, je crois que l'ont peux plus faire confiance à la loi non plus, ça me bouffe de savoir que ne nombreux patients la actuellement sont surement en train de souffrir

Alors allons les sauver !! ont envahie tout les services psychiatriques XD


 
#9 Posté par : GordReno.C17 01 avril 2024 à  02:11
Nous avons une suspicion sur un des infirmier dans le centre CSAPA auquel je vais pour prendre ma Méthadone, une bonne parti des gélules de Prégabaline a disparue.

D'ailleurs je vais vous donner une anecdote qui franchement est lamentable, quand il y a eu mon renouvellement pour mon traitement, moi et l'infirmier en question nous somme allez à la pharmacie pas loin pour chercher mes autres médoc, Xanax et Prégabaline, eh bien croyez moi le gars m'a donner dans la rue comme ça les plaquettes devant les gens, franchement c'est carrément pas professionnel du tout !!

La dernière fois que je suis venue pour chercher mon traitement avec donc ma méthadone, il y avait une infirmière d'ailleurs super gentil qui connais ma mère au passage, qui a supervisé l'infirmier en question, comme je le vous dit il y a eu une parti des gélules de Prégabaline qui a disparue et une suspicion vis à vis de lui sachant que c'est ultra facile pour eux d'accéder au traitement des patient

Heureusement que comme je l'avait déjà dit je pense toujours à garder de coté mes médicament dans une boite dans ma chambre quand je ressent pas le besoins dans prendre, notament le Xanax et la Prégabaline, voila pourquoi heureusement que j'en ai de coté...

Sinon j'aurait été obligé de me refaire faire une ordonnance la dernière fois que je suis venue, j'ai dit que c'était pas la peine car j'ai de coté et puis je voulais partir au plus vite car j'avait pas beaucoup de temps, bref j'ai eu quand même un peux de Prégabaline mais moins que d'habitude car c'était la fin de la boite...

Je peux vous dire que l'infirmière "super gentil" était du genre un peux autoritaire quand elle parlait avec l'infirmier dans le bureau, et en plus normalement je suis toujours avec que un seul infirmier/infirmière, la ils était deux, donc ont suspecte du coup l'infirmier du centre d'avoir volé une petite parti de ma Prégabaline

Heureusement que j'ai ma mère qui me rappel à tout les coup de vérifier une fois dans la voiture les boites et plaquettes que l'ont me donne pour voir si j'ai tout ce qu'il me faut jusqu'à la prochaine semaine

Bref la je retourne donc mercredi pour le renouvellement de l'ordonnance, mais si au cas ou c'est cette infirmier et qu'il veux une fois être allez à la pharmacie me donner dans la rue les médocs car il à la flemme de remonter dans les bureau je lui dirait que "non cela est angoissant pour moi et ont peux ce tromper du nombre de gélules donc vaut mieux retourner dans le bureau pour être plus cadré"

Après tout c'est vrai !! quand c'est dans la rue il y a le stress les bruits les gens etc... qui peux détourner la concentration et donc pour compter les jours et les gelules qu'il me faut c'est pas le top, et puis c'est possible que c'était cette fois la qu'il a peut être volé une parti de la Prégabaline

Je ne l'accuse pas, c'est juste de la suspicion mais j'en parlerait avec l'autre infirmière "super gentil" de tout cela et de sont comportement non professionnel de ce gars pour être au clair

Si il y a vraiment eu un vol, "ce qui m'étonnerait pas" cela est hyper hyper grave ! comme je l'ai dit le fait que la dernière fois l'infirmière "super gentil" était avec l'infirmier et quelle avait l'air de le superviser (avec moi elle me parler de manière super sympa mais avec lui par contre elle était vraiment autoritaire) c'est vraiment bizarre tout cela, ça ce trouve il y a une enquête interne surtout que c'est pas normal qu'ils soit deux dans le bureau pondant la remise de mes médocs

Désoler si j'ai potentiellement écrit mal et que je me répète mais j'ai un peux du mal à me concentrer correctement

En tout cas voila c'était juste pour partagé ce que j'ai vécu la semaine dernière et le fait que l'autre semaine le gars avait "oublié" de me donner mes médocs et que j'était obligé de revenir la bas quelque jours plus tard pour les reprendre c'est vraiment bizarre du coup qu'il manque plus de prégabaline que prévue justement normalement il est sensé en avoir plus

Pour vous dire ma mère et même ma soeur en leur parlant de tout ça sont d'accord avec moi, de plus le gars "infirmier" joue le rôle du "pote" vous voyer ce je veux dire sauf qu'il brise trop la barrière patient et professionnel ce qui est une tactique de manipulation pour certaines personnes

 
#10 Posté par : Nils1984 01 avril 2024 à  22:39
Salut :)

De mon côté je me demande comment le personnel soignant arrive à faire face aux burn-out qui les menacent tous et toutes. A chaque fois que je me suis retrouvé devant des psychiatres, j'ai tenté de prendre l'ascendant sur eux, mais c'est une chose qu'ils/elles ne supportent pas, pour la plupart des psys nous ne sommes que des noms sur des dossiers, des numéros de sécu...
C'est comme parler religion à des religieux extrémistes et leur prouver par A + B qu'on n'en sait autant qu'eux, ça les rend généralement dingues... je ne dis pas que j'en sais plus que les psys, loin de là, mais c'est mon corps qui parle, et aucun soignant ne sait ni ne saura jamais ce que nos corps nous font vivre au quotidien.

J'ai entendu cette phrase de la part d'un psychiatre sur Lundi Matin (journal libertaire/insurrectionniste) : "nous sommes tous fous. Mais nous ne sommes pas tous malades de cette folie". La claque, ça m'a vraiment parlé.

Cou-rage @ toi frérot... drinks
Reputation de ce commentaire
 
Aucun soignant ne saura jamais ce que nos corps nous font vivre au quotidien.PTX

 
#11 Posté par : GordReno.C17 03 avril 2024 à  16:09

Nils1984 a écrit

Salut :)

De mon côté je me demande comment le personnel soignant arrive à faire face aux burn-out qui les menacent tous et toutes. A chaque fois que je me suis retrouvé devant des psychiatres, j'ai tenté de prendre l'ascendant sur eux, mais c'est une chose qu'ils/elles ne supportent pas, pour la plupart des psys nous ne sommes que des noms sur des dossiers, des numéros de sécu...
C'est comme parler religion à des religieux extrémistes et leur prouver par A + B qu'on n'en sait autant qu'eux, ça les rend généralement dingues... je ne dis pas que j'en sais plus que les psys, loin de là, mais c'est mon corps qui parle, et aucun soignant ne sait ni ne saura jamais ce que nos corps nous font vivre au quotidien.

J'ai entendu cette phrase de la part d'un psychiatre sur Lundi Matin (journal libertaire/insurrectionniste) : "nous sommes tous fous. Mais nous ne sommes pas tous malades de cette folie". La claque, ça m'a vraiment parlé.

Cou-rage @ toi frérot... drinks

Tu à tout à fait raison clairement je suis bien d'accord avec ce que tu dis, j'ai remarqué cela en effet que les psychiatres ou autres médecins déteste que je me montre plus informé que eux par exemple sur certains sujets, sauf parfois d'autres, qui cela ne les dérange pas du fait que du coup ils apprennent, mais ce n'est malheureusement  pas tous les médecins qui sont compréhensif à ce point et qui accepte de ce remettre en question et d'écouter aussi parfois les conseils de leurs patients qui peuvent leurs apprendre de nouveau trucs

J'ai l'impression de tout simplement jamais trouver ma place partout ou je vais, je suis pas quelqu'un de très sociable de base, je n'aime pas le contacte sauf avec certaines personnes très douce et posé auquel je me sent connecter mais c'est rare...  après tout il y en faut pour tout les gouts de toute façon...

Merci pour ton soutiens en tout cas et prend soins de toi drinks


 
#12 Posté par : Nils1984 03 avril 2024 à  16:40
Mais tu n'as jamais ressenti cette incroyable osmose dans les free/raves ? Pour moi le paradis serait de revivre ça, tant de sourires, tant d'ultra-bienveillance (nos gouvernements ont inventé il y a + de 80 ans le terme "judéo-bolchevisme" maintenant ces mêmes gouvernements se pignolent au terme "islamo-gauchisme"...) et bha moi j'invente l'ultra-bienveillance, celle qui passe outre-mesure tout ce que l'on peut attendre d'un mood safe/chill de teuf ^^

As-tu eu/vécu des XP de ce genre ? Comme courir dans un champ brumeux avec ses potes et ses potesses sous champis magiques ? Où escalader un relais électrique et gueuler : "ALLLLEEEZ !!!"
Put*** c'était le rêve, mieux encore qu'un rêve lucide. Tout semble dorénavant si loin, comme le fruit récolté d'un arbre splendide, qui maintenant dépérit d'heures en heures. Nous sommes nés pour conduire seul, et nous pouvons pleurer à l'injustice si nous le voulons, ça ne changera rien. Seule compte la lutte, la bataille intérieure, de combat brave en guerre las...

As-tu déjà vécu ces choses-là ? Ne serait-ce que de s'en rappeler, n'est-ce pas cela le trésor que nous offre (parfois) la vie ?

Merci aussi @ toi gordo, j'évoque ici des trucs que jamais je n'évoque à mon proche (mais désormais restreint) entourage ^^

Et que vive l'ultra-gauche ! 0O ? heu... ah fuck, non, que vive l'ultra-bienveillance !! héhé :)


/forum/uploads/images/1712/a-9.webp

Remonter

Pied de page des forums