[DXM] Première fois, questions / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Elithias » 

[DXM] Première fois, questions 



Bonjour, bonsoirs chers amis internautes salut .
Bon, alors, nous sommes dimanche et jeudi c'est à  dire dans 4 jours, je compte prendre du DXM.
Le Set&Setting sera optimal, chez moi, dans ma maison, avec mon ami qui en a déjà  prit une fois, sans personne à  l'horizon avant 20h. Mon ami viendra à  7 heures du matin et nous prendront les cachets dés son arrivée.
Maintenant les doses, et bien nous en prenons chacun de façon à  être à  9mg et donc dans un plateau 3 plus qu'honorable.
Comme je le répète tout est fait pour aller bien ce jour là  afin qu'aucun incident ne vienne interrompre le trip.
Maintenant en viennent mes questions:
Est-ce qu'en en prenant à  7h du matin, je serais redescendu afin d'être un minimum conscient et pas cramé devant ma mère qui rentre à  20h?
Ensuite, nous comptions acheter du cannabis pour consommer un petit joint ce jour là , mais au vu des doses ingérées et de l'effet aléatoire de la combinaison est-il bien judicieux de fumer ce jour là ? ( cette question se posant juste pour la disponibilité à  20h, en gros, est-ce que ça peut nous percher 3 jours si on fume avec ses doses de DXM par exemple ).
Voilà , c'est à  peu près tout, je me sens préparé pour cet événement et ne flancherai pas, je voudrais donc savoir si le trip peut durer 12 heures intensément ou non, et si avec du cannabis il dure plus longtemps ou non.
Merci aux réponses, bonne journée, bonne soirée et surtout: bouffez du Buffout, la drogue des vrais mecs super

Catégorie : Réduction des risques - 25 octobre 2015 à  11:22


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/psychoacv/www/forum/blog_inc_n2.php on line 1912



Commentaires
#1 Posté par : Elithias 25 octobre 2015 à  11:33
Ah et oui, pour préciser, j'ai bel et bien cherché des indications sur la durée des effets avec un peu de précision mais n'ai rien trouvé que ce soit sur ce site ou d'autres, alors je le demande à  ceux qui ont déjà  essayé, voilà  voilà  merci big_smile

Posté par : Elithias | 25 octobre 2015 à  11:33

 
#2 Posté par : Ledayuum 26 octobre 2015 à  18:40
Oui tu sera largement descendu à  20h. Mais 9mg/kg pour une première fois c'est vraiment fort ! Je te conseillerais plutôt de rester à  5/6 si tu n'a pas d’expérience avec les dissociatif, un trip au dxm peut vite devenir très désagréable.
Sinon pour le joint, attend d'être monter et en fonction de la perche tu décidera si tu doit le fumer ou pas !
En espérant t'avoir aidé big_smile

Posté par : Ledayuum | 26 octobre 2015 à  18:40

 
#3 Posté par : Elithias 27 octobre 2015 à  17:14
Oui je sais que 9 est une dose assez conséquente, encore plus pour une première fois. Mais on en a bien parlé, j'ai bien étudié le sujet et tout est déjà  près, et je suis bien motivé pour faire ça. Je prend le risque de passer un mauvais moment en sachant que j'ai tout autant voir plus de chance d'en passer un excellent. Merci pour ta réponse, je suis maintenant soulagé. Une fois l'expérience traversée je reviendrai poster en détail la journée et le trip pour que les prochains qui tombent dessus pour une première aient en détail ce qui peut arriver avec 9mg que ce soit en bien ou en mal.
Bisous

Posté par : Elithias | 27 octobre 2015 à  17:14

 
#4 Posté par : away 27 octobre 2015 à  18:41
Bonsoir Elithias,

tu cherches quoi ?   Les ennuis ?
vous êtes deux, tout les deux novices et vous voulez vous mettre en plateau 3 DXM ?
Ce n'est absolument PAS SAFE !!!!!!
Puis fumer un zbar.......
Si vous souhaitez faire vos expériences, tester des trucs, à  votre guise mais ne faites pas n'importe quoi.
Il faut comparer ce qui est comparable mais imaginez une personne qui pense un petit peu comme vous avec de la n-3 ou de la 4 (quoique pour en trouver...), n'en ont jamais pris..............au revoir et pas merci.
Consommez SAFE, faites les choses doucement.
Après tout, rien ne dit qu'un jour vous ne serez comme la plupart d'entre-nous : plus vite, plus haut, plus fort alors consommez raisonnablement et faites bien attention à  vous.
Dernier truc, essayez de vous débrouiller pour que quelqu'un puisse vous surveiller (un pote.....), en cas de mauvais trip ça peut servir.

Bonne soirée à  vous.

Away

Posté par : away | 27 octobre 2015 à  18:41

 
#5 Posté par : LeoSuperDamien 30 octobre 2015 à  06:23
Bonjour, je suis l'ami en question, je précise simplement qu'ayant déjà  pris du DXM et du LSD je peux non pas surveiller mais optimiser au maximum car je sais ce qui est nécessaire parfois (ex. Post-its avec des messages rassurants en cas de bad, vitamines au cas ou, etc.)

Par contre je suis d'accord 9mg c'est un peu fort mais que l'on soit novice ou "prêt", les hallucinogènes c'est toujours 2-3minutes où tu te dis "bordel je vais pas tenir 8h à  cette intensité" mais en fait si.

C'est tout pour moi merci!fume_une_joint

Posté par : LeoSuperDamien | 30 octobre 2015 à  06:23

 
#6 Posté par : BoilingBlood 30 octobre 2015 à  18:28
Ah ben si les post its avec les messages sont prêts,  tout va bien! N'oubliez pas le magnésium avec les vitamines surtout!

Posté par : BoilingBlood | 30 octobre 2015 à  18:28

 
#7 Posté par : Elithias 31 octobre 2015 à  19:52
Je viens vous raconter mon voyage, qu'il serve, ou non aux prochains voulant essayer la chose.

7h, mon ami, que l'on appellera Oscar, arriva chez moi.
Nous préparions la salle, choses fragiles rangées, couette mise par terre, nourriture ainsi qu'un seau à  vomi, au cas où, mis à  disposition, Quand nous décidâmes, aux alentours de 7h40, de prendre les deux tiers des cachets.

7h40: Une fois les 17 premiers cachets ingérés, à  l'aide de jus de pomme plutôt agréable au palet, nous parlâmes avec Oscar du trip que nous allions vivre ainsi que des petites choses de la vie. Après ces échanges, vint le moment de faire des cappuccinos, goût chocolat. Oscar mangeait je crois un gâteau, et moi un mont blanc, en même que nos boissons chaudes respectives. Après cette petite collation nous avalames les cachets restants, étant quelque peu retissant à  l'idée d'avoir 9mg je descendis mes doses à  8,3 et Oscar resta quant a lui à  9.

8h15: Les pilules blanches étaient ingérées et allait commencer la montée progressive des effets du dextrometorphane.
Je commençais, 5 minutes plus tard à  ressentir des troubles moteurs de plus en plUs conséquents, Oscar me disait que cet effet n'était que placebo, mais sentant un équivalent de stone mémorable à  l'indica, je savais que le placebo n'avait pas lieu d'être, sentiment renforcé quand des sortes d'hallucinations sensorielles commencèrent à  se faire sentir.
Il était 8h30 et commençait réellement mon trip.
Je me souviens d'être assis sur le canapé, et de dire à  Oscar un truc du genre " Putain ça y est, j'décolle ". Puis de lui décrire le sentiment qui me transcendait:
J'étais assis, les jambes croisées façon garçon, la jambe gauche au sol, et la droite sur celle-ci. Mon pied gauche ainsi que le prolongement de la jambe jusqu'au genou, était mon seul pilier au monde physique, le reste de mon corps à  partir du genou gauche tournait autour de ma jambe, comme si vous preniez une baguette ainsi qu'une assiette que vous faisiez tourner dessus, et bien ma jambe gauche était la baguette, et l'assiette était incarnée par tout le reste de mon corps, et je tournais, et tournais, et tournais encore, me sentant comme dans le carrousel de mon enfance.
Oscar, équipé de ses lunettes roses prescrites pour les yeux atroces liés au DXM, me demanda quelque chose du genre " Mec ça va? ", entraînant la déscription du moment que je venais de vivre comme précédemment dans le post.
Cela faisait à  peine 5 minutes que ma phase de tournis avait commençé, que nous nous étions couché chacun dans un canapé, et que, la tête dans un oreiller, les yeux vers le plafond, je me sentais dans le cosmos, mon etre et tout particulièrement mon esprit situé à  ce moment là , et bien dans ma tête, sortirent pour la toute première fois de mon corps, j'étais comme dans un mode hyper vitesse, comme quand les personnages de films décident de foncer d'une planète à  l'autre, et actionnent un interrupteur qui les fait accélèrer d'un coup, faisant autour d'eux des bouts de blancs dans l'espace noir, j'espère être assez explicatif.
Après cette exteriorisation de mon être, je m'assis sur le canapé, et commençait à  ne plus comprendre ni ou j'étais ni quand, enfin je le savais, mais j'avais une notion différente du temps et de l'espace. C'est pourquoi également, les descriptions qui vont suivre, ne seront plus indiquées par une heure, car je n'ai qu'un amas de souvenirs mélangés.
J'étais donc assis, et une gène au ventre s'emparait de moi. Je vis le seau et placai ma tête au dessus par réflexe, un bon puisque je vomis directement après avoir placai ma tête, à  noter que cette phase de vomissement, au débit supérieur à  celui de la 4G à  Séoul, ne fut absolument pas désagréable, puisque mon corps vomissait, et mon esprit était à  côté de lui, le regardant, et pensant à  des choses que je ne saurai décrire. Je me souviens simplement d'Oscar me tenant, la main dans le dos, et disant que ça allait, ce simple toucher, plus réconfortant que n'importe quel massage aux huiles, entraîna la sortie de mon esprit de mon corps.
Après cette phase, je n'étais qu'un esprit, dans mon salon, se demandant tout un tas de chose et les comprenant instantanément, laissant mon corps, assis sur la couette, le dos contre mon canapé, inerte, mais pas inconscient non plus.
Oscar pour sa part, fumait un joint sur la terrasse et apparaissait Puis disparaissait de ma vision par fréquence.
J'étais dans un monde mentalement différent de celui d'habitude.
Décidé à  rejoindre mon compaire sur la terrasse, je me rendis de ma perte de facultés motrices incroyables, je ne pouvais me levais, et me déplaçais à  quatre pattes, m'accrochant aux meubles pour me tirer vers mon objectif. Une fois Oscar atteint, je me souviens lui avoir dit des choses, avec des lèvres refusant de coopérer, mais avec sa compréhension totale, ma volonté étant de le faire me suivre jusqu'au salon. Le chemin du retour, fut une épreuve incroyable, j'étais l'équivalent de  Jordan Belfort sous Lemon dans le Loup de Wall Street, rampant vers sa lamborghini blanche, et moi vers mon canapé.
Je ne me souviens plus de la suite, simplement de fragments, notamment de ma deuxième phase de vomi, et de mes paroles disant à  Oscar " j'ai compris " entre chaque salve de vomi. Puis disant " j'ai compris, la vie, toi moi ".
Également je vis des glands déssinés, de l'arbre évidemment, traversait mon salon.
Et je me souviens également, du film Las Vegas parano, avoir recommencé, 3 ou 4 fois sans que nous touchions une seule fois à  la télécommande.


Vers 10 heures j'étais redescendu, bien que mes facultés motrices étaient elles bien touchées.
Je rangeais quelques objets et m'occupais d'Oscar qui lui, à  son tour tripait à  fond.
A 13 heures, j'étais pour ma part bien redescendu et nous continuames la journée avec cannabis et las Vegas parano.

Voilà  pour mon voyage, très puissant et mémorable.
J'espère l'avoir bien écrit et qu'il donnera une idée à  certains, bien que je me dois de préciser, comme beaucoup, que les effets du DXM, sont assez aléatoires.

Bonne journée, bonne soirée big_smile

Posté par : Elithias | 31 octobre 2015 à  19:52

Remonter

Pied de page des forums