Drogue : J'ai connu l'enfer... mais je m'en suis sorti / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » pierre » 

Drogue : J'ai connu l'enfer... mais je m'en suis sorti 



Merci à  Alain Morel pour cette image. Et spéciale dédicace à  tous les aficionados du sevrage et de la vie sans drogue....

/forum/uploads/images/1425/1425390768.png

Catégorie : Photos-Dessins - 03 mars 2015 à  14:52



Commentaires
#1 Posté par : Caïn 03 mars 2015 à  16:37
C'est exactement ça.

Posté par : Caïn | 03 mars 2015 à  16:37

 
#2 Posté par : sud 2 france 06 mars 2015 à  12:48
comme dans trainspotting: bienvenue dans le monde de la consomation à  crédit, d'un faible taux de choléstérol, d'une bonne mutuelle, des matchs de foot d'une assurance sur la vie, d'une télé à  crédit, des cuites le samedi soir, du bricolage du dimanche matin ppour éviter de se demander le sens de tout ça, regarder grandir des gamins qui nous mettront au mourroir pour éviter d'avoir à  nettoyer quand on se fera dessus....travailler pour un enculé de patron....ouais!! la vie quoi.....

Posté par : sud 2 france | 06 mars 2015 à  12:48

 
#3 Posté par : noibé 06 mars 2015 à  13:00
On voit que Mr A Morel n'a jamais été accro aux opiacés,bien dedans quoi:la drogue c'est pas seulement la fête,la baise débridée et tout le monde il est beau il est gentil,il n'y voit pas le côté bien plus sombre,violent,.....
Mais c'est rigolo comme caricature,

Posté par : noibé | 06 mars 2015 à  13:00

 
#4 Posté par : sud 2 france 06 mars 2015 à  13:12
oui, c'est la vision 70's de la drogue...hachich et amour libre (car tout ça a du etre dessiné avant l'apparition du sida, des hépatites...), sans sreringues.....

Posté par : sud 2 france | 06 mars 2015 à  13:12

 
#5 Posté par : noibé 06 mars 2015 à  13:25
Tu m'étonnes,c'est le Flower power,et quand ils repartent sur la route,c'est en combi Wolkswagen!
Peace and love
Tu me diras c'est quand même plus sain que les crackers ,junkies a l'heur et autres accro sa la methamph!!!!

Posté par : noibé | 06 mars 2015 à  13:25

 
#6 Posté par : sud 2 france 06 mars 2015 à  13:30
ça fait longtemps que j'ai pas mis les pieds à  paname; mais avec le crack ça devient très gravos à  ce qu'on m'a dit sur certaines lignes de métro....la méthamphet est aussi en train d'arriver sur Paris??

Posté par : sud 2 france | 06 mars 2015 à  13:30

 
#7 Posté par : Bicicle 06 mars 2015 à  15:04
Marrant ce dessin.

Mais je ne partage pas du tout l'idée véhiculée smile Ni les partouzes ni les soirées "déchéance totale" n'ont jamais été mon délire. Je m'éclaterais carrément mieux dans une conso modérée de drogues festives (alcool, mdma par exemple etc).

Et j'exclue les opiacés des drogues festives... Et la dépendance à  certaines drogues festives n'est pas plus épanouissante d'ailleurs : la baisse du taux de sérotonine/dopamine et la dépression, c'est surtout l'enfer à  vivre !

Bref : moi à  titre personnel, j'aspire à  me construire une vie bien rangée, je ne demande que ça. Un cadre bien stable et sain dans lequel m'épanouir. Et pour moi, consommer modérément des drogues peut en faire partie occasionnellement : j'exclue les opiacés et l'injection, mais gober un trip ou sniffer un rail de coke en soirée n'est pas bien grave, au contraire ça peut même faire du bien (hors de toute addiction). Ce n'est pas plus grave que de boire de l'alcool le week end...

Posté par : Bicicle | 06 mars 2015 à  15:04

 
#8 Posté par : pierre 06 mars 2015 à  15:22
Ce que je lis dans ce dessin, et pourquoi je suis en accord avec, c'est que j'ai toujours pris des drogues pour avoir une vie extra-ordinaire, que ca soit la fete ou autre chose.

La vie rangée, tres peu pour moi, et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai longtemps refuser de devenir un adulte, parce que la vie des adultes me faisait pas kiffer du tout...

Enfin, pour moi, les opiacés et l'injection font aussi partie de la fete. C'est une histoire de préférence ! La cannabis par contre, n'est pas du tout associé à  la fete.... mais à  l'adiction.

Posté par : pierre | 06 mars 2015 à  15:22

 
#9 Posté par : GlaGla 06 mars 2015 à  15:39

pierre a écrit

Enfin, pour moi, les opiacés et l'injection font aussi partie de la fete. C'est une histoire de préférence ! La cannabis par contre, n'est pas du tout associé à  la fete.... mais à  l'adiction.

Pourquoi dis-tu que le cannabis n'est pas associer a la fête?


Posté par : GlaGla | 06 mars 2015 à  15:39

 
#10 Posté par : splinK 06 mars 2015 à  16:05

pierre a écrit

Enfin, pour moi, les opiacés et l'injection font aussi partie de la fete. C'est une histoire de préférence ! La cannabis par contre, n'est pas du tout associé à  la fete.... mais à  l'adiction.

En temps que consommateur de cannabis, si une fois j'en ai pas ben j'en ai pas, alors qu'un consommateur d'opiacés si il en a pas... Ben crise de manque...

Du coup j'ai du mal à  comprendre ton point de vue, pourquoi le cannabis serait plus associé à  l'addiction que les opiacés ? Plutôt l'inverse je dirais ?


Posté par : splinK | 06 mars 2015 à  16:05

 
#11 Posté par : noibé 06 mars 2015 à  17:27
Pas d'accord avec toi Splînk
Je connais certains qui ont develloppé au fil des ans une grosse dépendance psychologique au Cannabis, alors le si j'en ai pas c'est pas grave,et bien tant mieux pour toi si t'en as pas c'est pas grave ,mais c'est pas si simple...
Sans compter ceux qui disent la même chose que toi mais dans les faits rien à  voir
Pour ce qui est du crack Sud d Fr t'as toujours eu des coins un peu limite pareil avec le métro et c'est pareil aujourd'hui ni plus ni moins.
J'ai habité quelques années du côté de château rouge c'était un de ces coins ou tôt le matin je devais accompagner ma femme à  son  métro parce que il y avait des l'entrée de l'immeuble jusqu'au métro des crackers qui pouvaient être dangereux quand ils cherchaient de la tune pour leur gallette,je me souviens d'une nana qui avait eu le doigt presque coupé pour 10€

Posté par : noibé | 06 mars 2015 à  17:27

 
#12 Posté par : sud 2 france 07 mars 2015 à  01:29
ouais NOIBE, donc rien de bin nouveau sous le ciel de Paris....enfin moi j'ai quitt"é Paname y'a 18 ans, et y suis retourné VRAIMENT (car il m'est arrivé depuis 2011 d'y remonter, mais pour mon boulot, c'était métro-boulot-chambre d'hotel du boulot) en 2004....mais j'ai quand meme l'impression que le crack est consommé par plus de gens que dans les 90's...penses tu que c'est le cas, ou que c'est juste mon ressenti??
Quant aux opiacés et à  la fête ce n'est pas forcément incompatible; quand j'étais consommateur du week end de Brown sugar, j'en prenais en rave et la bonne marron de l'époque (début 90, tu faisais 10 pets dans ton gr) me faisait bien groover....et meme pour le sexe, quand tu n'es pas encore addict avec de la VRAIE bonne came tu peux te faire des bonnes séances de sexe: le plaisir induit par la prise d'opiacé te met en érection, mais tu bandes "à  blanc"; tu peux limer des heures et des heures sans éjaculer....par contre une fois que tu es bien dedans l'addiction les opiacés ne rendent plus bien vaillant à  ce niveau (et à  bcp d'autres d'ailleurs). Donc pour ski est du dessin, un gars qui n'est pas vierge aux opiacés et qui n'en prendrait qu'une fois par mois pourrait très bien figurer dans le dessin (+ avec du Brown, la blanche endormant plus, je trouve, enfin mon système y répond comme ça)

Posté par : sud 2 france | 07 mars 2015 à  01:29

 
#13 Posté par : BORDERLINE 07 mars 2015 à  04:14
Le cannabis c'est pour moi la drogue la plus perso que je connaisse. j'entend souvent dire que la base, la came sont des drogues personnels mais de mon côté je l'ai trouve ultra communicative,on se trouve entre pote, a passé des heures et des heures a blablaté de tout et de rien avec une courant et une connexion spychologique, dans une alchimie excellente

Le cannabis me rend tout suite plus introvertif,pensif parfois même opressant. je ne crache pas dessus  mais ca me sert plus a méditer, a faire le point avec moi même donc je le consomme généralement seul.bong_hitroll

Posté par : BORDERLINE | 07 mars 2015 à  04:14

 
#14 Posté par : noibé 07 mars 2015 à  12:45
Franchement pour moi c la même,j'ai pas l'impression de voir plus de conso de galette,ce qui revient et qui avait un peu disparu par contre c'est les maudous:les blacks qui viennent d'Afrique de l'ouest avec un kilo de coke dans le bise et qui arrivés sur Paris vendent leurs cailloux en les cachant dans la bouche.pensant des années il y en avait plein et la ça revient pas mal.
Sinon dans certains milieux on commence à  trouver de la methamph,avec cette odeur caractéristique de vanille quand elle est fumée .
A mon avis c'est que le debut et ça devrait exploser dans quelques années cette saloperie,on peut pas objectivement m'appeller autrement

Posté par : noibé | 07 mars 2015 à  12:45

 
#15 Posté par : Bicicle 07 mars 2015 à  14:31
Oui après chacun sa perception de la drogue.

Je peux comprendre que pierre associe le cannabis à  l'addiction. ça dépend des gens, des vécus etc. Lui, il associe les opiacés et l'injection à  un côté festif, moi c'est l'inverse, bon ben chacun son vécu.

Peut être parce que pour mon entourage, l'injection a toujours été vue comme "non acceptable", du coup ce n'était pas assumable en soirée. Et puis surtout parce que les effets ne m'ont jamais fait "tripper" ni rendue gaie, marrante, deshinibée etc. Pour moi, c'était l'inverse en fait rétrospectivement. Je dirais même que en soirée, le shoot était le moment de solitude dans les chiottes à  s'isoler des autres l'espace de quelques minutes. Je n'ai jamais voulu partager ce moment avec quelqu'un d'ailleurs.

Comme quoi, la vision des drogues varie selon chacun. C'est là  toute la multiplicité et la diversité des consommations de drogue. Concernant la vision de la vie : pierre, je comprends parfaitement ta répugnance à  cette vie stéréotypée "d'adulte". Moi je l'exècre assez aussi mais j'aspire à  un cadre de vie qui me préserve de la précarité et des galères financières. Je n'ai personne pour me soutenir en cas de pépin donc la seule solution c'est bien de se construire une vie stable et qui préserve de la rue et de la marginalisation forcée.

La marginalisation choisie je n'ai rien contre et ça peut être même admirable. Mais quand elle est forcée, personnellement je trouve ça insupportable !

Bref, j'aspire à  avoir le choix... Et pour ça, il faut bien, dans une certaine mesure, s'intégrer au système pour avoir un métier rémunérateur et un toit sur la tête qui permette de vivre selon ses envies...

Posté par : Bicicle | 07 mars 2015 à  14:31

 
#16 Posté par : YourLatestTrick 07 mars 2015 à  18:08
Le dessin met aussi en avant une angoisse fréquente post sevrage : "et maintenant quoi ?" les anciens hobbies ne seront probablement pas aussi intense, se "ranger" après une addiction peut demander beaucoup d'efforts et de choses à  rattraper, alors même qu'on a supprimé sa soupape de sécurité ...

Pour ma part j'injecte, je suis dépendant aux opiacés, et je suis IDE. Quelques compromis à  faire bien sûr, et des moments moins drôles. M'enfin avant de consommer, c'était pas la fête du slip tous les jours non plus. Je suppose que quand ça commence à  chier niveau sanitaire, social, financier, il faut être capable de reconnaître l'origine du problème, et je peux comprendre que certains puissent se retrouvés coincés.
Dans pas mal d'aspects de ma vie, j'ai jamais été trop un adepte de l'équilibre style linéaire, plutôt d'une succession d'extrêmes opposés. J'ai une base néanmoins stable, mais le cycle "plaisir-manque" ne m'a pas encore rendu dingue wink  pour le reste, la rdr aide bien.

Posté par : YourLatestTrick | 07 mars 2015 à  18:08

 
#17 Posté par : sud 2 france 07 mars 2015 à  19:41
ok NOIBE....merci pour ces précisions....je me doutais bien que la méth finirait par arriver; je vois tout le speed qui tourne par chez moi, et je me dis qu'un truc va arriver pour "détroner" ce speed; un truc plus violent plus addictif...et puis le monde du travail tel qu'il est à  l'heure actuelle appelle au "dopage"; je connais bcp de gens qui prennent du speed pour etre efficace ++++ au boulot....et pas pour se défoncer; enfin ce n'est pas ce qui est recherché en 1er lieu par les gens qui en prennent pour  satisfaire à  la demande de rendement de leur "bwanna".....voilà  où nous mène le monde merveilleux du capitalisme

Posté par : sud 2 france | 07 mars 2015 à  19:41

 
#18 Posté par : noibé 07 mars 2015 à  21:38
Tu sais Sud de France,je ne suis pas un adepte du Capitalisme mais tous les extrêmes représentent un danger :Capitalisme mais aussi si on regarde en arrière du genre Communisme version Marxiste à  l'époque du bon vieux Staline,avec des loisirs du type goulags,police politique et autres dictateurs c'est pas folichon non plus faut dire.
D'ailleurs j'ai appris un truc récemment c'était que la Corée du Nord,dernier pays Lénino-marxiste est tellement dans la merde et la misère que les chimistes de ce pays sont mis à  contribution pour fabriquer tout un tas d'amphétamines ,méth amphétamines mais aussi d'héroïne,et après de les exporter au Japon ,et les vendre pour récupérer des devises qui permettent de faire subsister le pays Grace aux devises générées .les autorités Japonaises ont intercepté. Ces dernières années quelques chalutiers remplis de diverses dopes .

Posté par : noibé | 07 mars 2015 à  21:38

 
#19 Posté par : Fabrice 08 mars 2015 à  01:22
La chose intéressante, mais peut-être est-ce déjà  fait, serait de connaitre un peu ton parcours de joyeux drogué jusqu'à  l'enfer avant de connaitre la rédemption pour parler comme les NA (pfff) ou autrement dit avant de t'en sortir.

Posté par : Fabrice | 08 mars 2015 à  01:22

 
#20 Posté par : sud 2 france 08 mars 2015 à  04:49
@ NOIBE: pour la Corée du Nord (qui n'applique surement pas un communisme d'obédience marxiste, mais tout simplement stalinien) ils ont fait du transport d'héro à  destination du Japon, de l'Australie surtout, à  partir des années 90, quand l'ancien dirigeant passait TOUT dans l'armement; et vers 2005 ils mettaient à  disposition du peuple des amphés (qui faisaient office de médicament-repas-saké-café avant une journée de travail-etc...). Tout ça c'était surtout lorsque le père de l'actuel dirigeant tenait les rennes du pays; mais actuellement c'est en train de changer, le peuple, meme dans les campagnes reculées, ne souffre plus de la faim comme dans les 90's; leur apport calorique/ jour est meme en train de se rapprocher de celui des Occidentaux....de toute manière tous les politiques savent que la faim, et les morts qu'elle engendre, entraine tôt ou tard une révolte et un renversement du pouvoir, donc... ces histoires de bateau coréens déchargeant de la came nuitamment sur les plages ont bel et bien existé, mais depuis 4 ans ça se calme ( de toute manière ils doivent etre tellement surveillés), ainsi que le speed pour les masses, mais pareil, les articles que j'ai pu lire là  dessus ont au moins 4 ans....c'est en train de changer, apparemment Kim (jong il? il sun?) souhaite créer un communisme à  la chinoise, mais de manière moins débridée, et du coup (avec le retour d'un meilleur régime alimentaire) le peuple aura une impression de libertés acquises grace à  LUI, et il restera au pouvoir....Au fait, sais tu que là  bas il n'y a AUCUNE LOI RELATIVE AU CANNABIS, et que du coup ça plante et ça fume allégrement; plus accessible et moins cher que le tabac...les provinces où ça pousse bien tout le monde fume (tellement ils s'emm..), et les vieux apprécient beaucoup pour leurs rhumatismes.  Quant aux Japonais et au speed, ceux ci n'ont jamais vraiment eu besoin de la Corée pour carburer...les yakusas ont des labos de shabu depuis bien longtemps, et le pouvoir laisse faire (et ce depuis la fin de la 2 guerre mondiale), ça fait des ouvriers motivés, capables de bosser 10 à  12h/jour...
Tu sais comment les historiens (et pas seulement russes) appellent l'époque où l'URSS était dirigée par Brejnev? La BOLCHEVITA. mélange de bolchévik et de dolce vita....et les quelques russes avec lesquels j'ai discuté et qui ont grandi ou étaient déjà  adultes à  cette époque avouent à  demi mots que c'était surement la meilleure époque que le peuple russe n'ai jamais connu...le communisme à  la Tito (yougoslavie) était plutôt réussi...il ne faut pas réduire le communisme à  Staline et à  la Corée du Nord....le capitalisme tel qu'onle vit maintenant, au Nord de la planète nous parait doux à  vivre; mais qu'en est il des Africains par exemple?? de ces femmes qui travaillent à  fabriquer nos fringues en Inde, enfermées A CLEF 10h/jour dans des ateliers hors d'age?? etc etc etc...le capitalisme tel qu'il est conçu à  l'heure actuelle nous mène droit dans le mur. Et ça se voit que tu n'es plus depuis un moment dans le monde du travail (c'est pas une critique, juste une simple constatation), je pense que si tu étais obligé de te lever tous les matins pour engraisser ton bwanna tu verrais notre capitalisme d'un oeil un peu moins bienveillant ...

Posté par : sud 2 france | 08 mars 2015 à  04:49

 
#21 Posté par : noibé 09 mars 2015 à  09:39
Tu sais je suis loin d'approuver ce que tu dis,je trouve ça facile de parler des"méchants capitalistes" et de leur mettre tout sur le dos
Le capitalisme à  la base c'est un système qui pourrait être viable mais qu'il est de plus en plus compliqué d'appliquer sans dommages pour ceux mis de côté par ce système.
C'est facile aussi de parler comme tu le fais du Bangladesh,Inde,etc.. En dénonçant les conditions de travail mais réfléchis un peu:ce système tu en es un rouage et tu as une responsabilité si on va dans ce sens car la demande c'est toi.c'est toi qui veut achetée des sapes bon marché,mais bon marche implique pour ceux qui fabriquent 10-12h de boulot/jour dans des conditions très rudes,et tout ça vaut pour pas uniquement les sapes mais téléphones portables,ordis,
Tout ça pour dire qu'on a tous une part de responsabilité la dedans et que c'est facile de tout foutre sur le dos du capitalisme qui est responsable de tout et qui est très méchant
Quand aux patrons qui nous exploitent et qui gagnent leur fric sur le dos des travailleurs faut arrêter les conneries:a moins d'être sans qualifications,sans expérience la en effet tu gagneras des peanuts mais ayant bossé dans le spectacle en tant que peintre deco je peignais des trompe l' œil,fausses matières,vieillissement de surfaces,etc..,avant de me mettre à  mon compte j'ai bosse pour pas mal de boîtes et jamais je n'ai été exploité par des gros patrons qui s'en graissaient sur mon dos,c'est trop facile tu crois pas?
J'ai connu quelques con nards mais la plupart étaient cool,on sortaient même tous ensemble une bonne partie de la nuit après le boulot.
Lorsque je peignais des decors dans une boîte ou on étaient un peu moins d'une dizaine on avait des horaires de dingues,des déplacements et le boss qui tapait dans la coke nous payait notre conso,quel salaud de capitaliste!c'etait pour nous rendre plus productifs!lol
Pour l'Afrique c'est bien beau de dénoncer la misère,etc,mais des mots c'est facile,ça coûte rien,ça n'avance a rien non plus
Perso j'y ai passé quelques temps dans les 90,au Ghana ,Bénin,Togo et le problème c'est pas le capitalisme comme tu le penses mais les dirigeants qui s'approprient tout et pendant que les gens crèvent de faim ils viennent acheter des sapes pour leur femmes et maîtresses chez Channel avenue Montaigne!!.
Le Capitalisme à  rien à  voir la dedans
Faut arrêter avec le: travailleurs travailleuses on vous exploite......,on dirait Arlette Laguiller ,
De plus faut pas oublier que dans une entreprise,même composée d'une personne,c'est me paraît il normal que celui qui a investi des billes ramasse plus qu'un employé:si la boîte se plante c'est pas l'employé qui perd tout ce qu'il a unvesti.
Bref tout ne se résume pas à  ce que tu penses,de plus on est tout de même dans un pays relativement libre,la presse,la liberté d'aller ou tu veux(si t'en as les moyens je te l'accorde),de ne rien payer sur tes dépenses médicales ou 1/3 au pire,il y a quand même de bons côtés,côté faucille marteau c'est pas vraiment toujours la joie,ni la liberté,tu c'rois pas?
Je trouve que la critique est facile,par contre créer la il y a moins de monde.il y a quelques années j'avais créé une micro entreprise et je faisais  la déci chez des particuliers.j'ai fait ça quelques années jusqu'à  ce que mes problemes de santé m'en empêchent
Au fait juste un truc: qu'est ce qui te fait dire que ça fait longtemps que je ne suis plus dans le "système",je suis curieux de savoir
Tout ce que je dis je te reproches rien, mais ces raisonnements simplistes et primaires ça m'énerve parfois
Amicalement

Posté par : noibé | 09 mars 2015 à  09:39

 
#22 Posté par : pleasurepulse 09 mars 2015 à  10:29
Les drogues n'ont pas forcément le meme effets sur tout le monde et c'est pour cela qu'il est difficile de faire des généralités !
Le cannabis peut tout à  fait etre récréatif comme il peut etre extrêmement addictif (Avec des symptomes de manque lorsqu'on arrete brutalement  !)  !
J'ai vu la meme chose piur la plupart des drogues; ça dépend des gens ( meme si certaines sont plus addictives que d'autres au niveau physique )!
Il y a des gens qui vont etre plus susceptibles que d'autres de prendre telle ou telle drogue car elle leur convient !
La coke est  beaucoup plus destructrice que la dope ( apres, ça dépend de la façon dont elles sont utilisées ) car elle est  beaucoup plus toxique pour le corps ( systeme cardio vasculaire ) !
J'ai vu des gens prendre de tout un tas de drogues sans devenir dépendants alors que piur d'autres il a fallu peu de prises pour commencer à  le devenir !
Ça dépend aussi énormément de la vie que l'on a à  coté ( aspect sociale et environnemental ) en plus du coté physiologique !

Posté par : pleasurepulse | 09 mars 2015 à  10:29

 
#23 Posté par : pleasurepulse 09 mars 2015 à  11:33
Ce n'est pas qu'une question de capitalisme ou de communisme malheureusement, c'est l'homme qui est comme cela !
Beaucoup voient leur interet, celui du voisin, ils s'en branlent !
C'est triste mais c'est comme ça !

Chacun son ressenti mais pour moi drogue n'est pas forcément synonyme d'enfer !
La dépendance par contre, c'est déjà  une autre histoire mais apres , ce sont surtout les conditions qui font que ça peut vite devenir un enfer !
Mais si on rendait tout traitement médicale aussi inaccessible et à  la merci du marché noir , beaucoup de maladies y compris bénigne , deviendraient un enfer !

Pendant longtemps j'étais persuadé que la plupart des gens qui prenaient des drogues de maniere significative, essayaient de régler des problemes personnels , hors certaines personnes impliquées depuis longtemps dans la RDR , semblent dire que ce n'est pas forc'ment le cas et qu'il y en a une grande partie qui est là  par volupté !

Si c'est bien le cas , Il existe differentes catégories d'usagers, ceux qui se soignent et ceux qui  sont là  par volupté !
Ça peut se croiser un temps mais ce sont deux visions des choses différentes !
Les uns essaient de soigner un mal etre , les autres s'amusent !
La limite peut cependant devenir floue mais  c'est souvent  la dépendance qui les différencie principalement !
Ça peut aussi devenir un cercle vicieux de par les effets secondaires des drogues , commencer par un amusement et devenir chronique, si ce n'est que lorsque c'est la cas, je pense en effet que c'est du à  des problèmes personnels et non uniquement à  une sorte dè volupté inconsciente !
Le probleme avecla dépendance physique , c'est que l'on peut arriver à  régler les problemes qui nous y ont amené mais ne pas forcément arriver a se sortir facilement de  celle ci car c'est une chemin souvent assez long et fastidieux ( prendre un TSO et l'arreter , peut durer des années !)  !
Sachant que la plupart du temps la dépendance psychologique est au moins aussi forte !
Par contre et sans vouloir culpabiliser qui que ce soit , l'injection me semble plus difficile à  gérer que les autres ROA , de par sa puissance !

Posté par : pleasurepulse | 09 mars 2015 à  11:33

Remonter

Pied de page des forums