Et puis chérie , nous nous aimerons , de toutes façons ! / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » La lie » 

Et puis chérie , nous nous aimerons , de toutes façons ! 



Je me propose d'être votre tendre petite chose dont à sa guise Madame dispose...

Oui, je suis de tout mon être à votre écoute , prêt à satisfaire , de vos besoins les plus primaires , jusqu'à vos folles envies les plus frivoles ...

Venez découvrir la fantasmagorie de la possession ...
Car oui objectivement , c'est de ça , sans objection dont il s'agit , je suis votre homme objet... votre sujet assujetti à toutes vos subjectives suggestions ....

Amatrice de ta matrice , je m'émerveille telle Alice , du délice de ton supplice ... Quand entre en lice et en toi , ma malice et ma langue complice , qui se glissent et coulissent jusqu'à ton calice ....
Physalis sauvage l'amour n'as pas de cage , sois heureuse belle Ulysse et fais un beau voyage ...

Y'a des hauts et des bas dans nos vies . Tirons nous du bas ... attires moi , et tire moi vers le haut ... Et si tout d'un coup , on tirerai notre coup ? Il en faudrait pas beaucoup , pour sans coup férir , nous affairer à se ferrer , ce serait un beau coup , d'ensemble faire les cent coups ...sans à-coup ,peu à peu , c'est bien peu mais beaucoup , savoir s'occuper comme on peut , on s'accouple ...

Ma tête entre tes jambes , ne prends pas tes jambes à ton cou ...

...

A mon avis pas de débat, si pas abattue , tu me veux sans habit pour de tumultueux ébats ..

L'ultime numéro , de ultime abattit , numéroté zéro ...

Abats moi si ça t'as ébahie , ne restes pas bouche bée ...

Ta belle bouche rit ma chérie , quand toute fière elle enserre toute entière toute la chair de mon vit ...

Nos bouches errent gloutonnes , et se serrent . D'enchères mignonnes en surenchères cochonnes , je fini phacochère autochtone qui laboure ta chair , cette zone jachère que je besogne et je bourre , tu prends cher , je suis ta bouchère chère chérie , fausse madone pas kasher , polissonne dans ta chair , t'es pas nonne , t'es ma chair à canon ,la beauté qui détonne ....



Ding dong , l'art se nique , me v'là donc doux dingue ,avec tout mon arsenal arsenic ,on se nique , pas sénile ...

et patatras ...

Tête de Turc du matraquage de l'age des matraques ,à présent dépassé...

Je me présente pour représenter , ceux qui à présent sont présents pour se dépasser dans le future ....

Dépassé l'age des trucs et des trucages trop théoriques , c'est pratique ,je passe à la pratique , c'est technique , féerique dialectique éclectique , je te pratique et te pilonne , électrique est ma trique qui te traque , car tu ne tique pas de ma tactique et de ses trucs de roquet tout toqué...

Pas patraque , je truque tout et troque mes tics contre tes tocs ...




Oh mon amour , approche tes cuisses , que je t'offre une esquisse de mon amour !

Par la même , tu feras une bonne action en me donnant ta fleur , et à moi l'occasion d'enfin me taire .....

Je ne parle pas la bouche pleine , de ton ruisselant trop plein de désir ....

Si il faut pour te plaire , profondément te satisfaire , je saurais le faire , te mettre goulûment ma langue là où la morale n'ose même pas mettre les doigts ....

Ma langue , étrangère , je te la présente bien pendue ,et bien vivante dans ton ventre ....

Belle maîtresse , donne tes fesses , et fais moi réviser mes leçons , je te ferais honneur en les récitant par cœur ....



Ton envie de vit à l'envi , c'est l'obvie de ta vie qui envie ce qui se vit ...



Vas pas t'assoupir , tu ne peux pas déguerpir ...

Guère pire , que la pire des guerres des guerrières de naguère .

Tu ne vas vas croupir belle croupe , ni décrépir , rejoins ta troupe .

Le soupir , d'une vampire trans saoule , qui transpire de tout son saoul , quand elle te transperce et t' aspire .... et elle s'y perd pas , pas à pas sans papa .... elle t'espère prospère avec ses compères , ses consœurs sans con , pas connes car sans les cons de l'empire du pire du pire , qui conspirent et expirent bien cons , entre les impairs de leurs compères de pères, une sacrée belle paire de cons , qui se pensent pas cons car sans con mais qui ne pensent qu'avec leur belle paire

Resserre moi les vis , serre moi tout court ....

Tu n'aimes pas poésie .... Rassures toi , ma poésie ne t'aime pas ...

Jamais je ne te dirais que je t'aime autant que j'aime mes chiens ....





Petit extrait de mon profil sur un site de rencontre ... J'ai rien pécho , à part une meuf hystérique ,qui veut me faire bannir du site en me dénonçant pour "incitation à la drogue" (sic) , et elle m'a dit : "qu'il faudrait couper les couilles à des gens comme moi " (re-sic)  cool

Catégorie : Poèmes - 28 octobre 2017 à  02:39



Commentaires
#1 Posté par : Laguêpe 28 octobre 2017 à  07:38
Aucune n' apprécié ?  Dommage moi ça m'aurait plu tout de suite et direct , inscris toi à un club de lecture tu trouveras des amatrices ....

Posté par : Laguêpe | 28 octobre 2017 à  07:38

 
#2 Posté par : La lie 28 octobre 2017 à  08:01
salut  Salut Laguêpe ,

Tu ne sais pas tout , il se murmure que c'est après m'avoir aperçu que les Trotskids ont eut l'idée de Gueule d'Enfer wink :

punk2

Je sens combien çà m’est impossible,
De vivre comme les autres gens,
Je suis vraiment indescriptible,
Bossu, difforme et repoussant,
Toujours on me montre du doigt,
J’ai beau essayer de me cacher,
Les enfants hurlent quand ils me voient,
J’aimerais tant les étrangler.

Laid, je suis laid
J’ai l’air d’une image de l’enfer

Ma mère est morte en me mettant au monde,
Je ne lui ai pas pardonné,
D’avoir conçu cette chose immonde,
Lui avoir permis d’exister,
Quasimodo, Elephant Man,
Ne m’arrivent pas aux chevilles,
Je ne peux pas approcher les femmes,
Je fais fuir les petites filles.


J’ai bien essayé d’en finir,
En me balançant sous un train,
Mais j’en suis sorti encore pire,
Une sorte de déchet humain,
Les autres ne peuvent plus s’empêcher
De vomir en me regardant,
Si seulement j’inspirais la pitié,
Ce serait bien moins salissant.

Laid, je suis laid
J’ai l’air d’une image de l’enfer

punk1


Posté par : La lie | 28 octobre 2017 à  08:01

 
#3 Posté par : Laguêpe 28 octobre 2017 à  21:03
Dommage je sois nase en poésie ! Je n'aime que la lire ! j'aimerai bien te répondre voire pondre un sonnet pour toi !

Posté par : Laguêpe | 28 octobre 2017 à  21:03

 
#4 Posté par : gaspard99 28 octobre 2017 à  23:37
Y'a un bail que je n'avais pas entendu parlé des Trotskids, souvenir, merci la lie. J'ment vais en écouter de suite.
Tu as une plume de talent, bravo...et attention a ton vit, on sait jamais !!!

Posté par : gaspard99 | 28 octobre 2017 à  23:37

 
#5 Posté par : La lie 28 octobre 2017 à  23:46

Tu as une plume de talent, bravo...et attention a ton vit, on sait jamais !!!

Cimer Gaspard smile , et t'inquiètes je fais un minimum gaffe , surtout qu'à mon avis qu'on ne vit qu'une fois ... wink


Posté par : La lie | 28 octobre 2017 à  23:46

 
#6 Posté par : La lie 29 octobre 2017 à  00:06

la guèpe qui nous fait un petit complexe a écrit

Dommage je sois nase en poésie ! Je n'aime que la lire ! j'aimerai bien te répondre voire pondre un sonnet pour toi

C'est ce que tu crois , mais y'a pas de "nase" , et y'à aucune raison que tu n'arrive pas à créer quelque chose qui plairait à des gens , et après , c'est vrai que souvent c'est plus dur pour que ça nous plaise à nous même ...
Il faut te laisser aller (et moi la drogue en + m'aide pas mal ) ...

Regarde , prends ta dernière phrase , tu y poser le plus dur  : des bases ... et moi je te le transforme en :

J'aimerai bien , ou mal , te répondre ,prendre ta plume, même à t'en pondre , donner du sens à nos sonnets , petit sansonnet , se sonner à ne pas savoir s'y répondre ...

Ça veut rien dire, mais ça me plait , c'est simplet , il faut rester simple car tout est déjà si compliqué ....

Bisous lLa Guêpe , et reviens dard dard , nous piquer le corps , de quelques accords , qui nous mettrons d'accord , qu'avec ton cœur , tes mots envenimeront nos sens ... qui en resteront interdits , c'est obligatoire ....


Posté par : La lie | 29 octobre 2017 à  00:06

Remonter

Pied de page des forums