Et si on se soutenait pour y arriver ? / Les Blogs de PsychoACTIF

Et si on se soutenait pour y arriver ? 



Bonsoir à tous,

Comme je le disais dans un post que j’ai fait sur le forum, je suis arrivée à un point de ma consommation de c où les côtés négatifs ont pris franchement le dessus sur les positifs.
J’ai très envie de mettre ces 3 années de consommation bcp trop fréquente derrière moi. J’adorerais pouvoir avoir une consommation juste festive mais je crains d’avoir une nature trop facilement addictive pour ça sad
Du coup, après une enieme session defonce le week-end dernier qui m’a fait peur et m’a mise à plat pendant plusieurs jours, je me dis que c’est le moment de tenter ce que je n’ai pas vécu depuis longtemps : une grosse pause (à mon niveau une pause de 1 mois serait exceptionnelle -  tout est relatif !) dans un 1er temps avec un objectif d’arret à moyen terme !
J’aimerais pouvoir échanger avec ceux qui sont passés par la, qui sont sur le point de se lancer ou qui ont juste envie d’en discuter !
Les échanges que j’ai eu sur le forum m’ont déjà vachement aidée et motivée, du coup je me dis que ça m’aiderait de continuer comme ça. Et si ça peut être utile aussi à d’autres, j’en serais ravie !
Voilà pour l’objectif de ce blog.
Je vous souhaite une bonne soirée smile


Catégorie : Sevrage - 19 juillet 2018 à  22:35



Commentaires
#1 Posté par : Tête de crêpe 19 juillet 2018 à  22:43

Message spécial pour Pomminic et Drim : j’ai voulu vous envoyer des messages pour vous remercier de votre écoute et vos conseils qui m’ont fait bcp de bien, mais malheureusement je ne peux pas encore envoyer de messages privés  (ou alors je ne sais pas faire !).
J’espère que vous verrez ce message !
Merci encore


Posté par : Tête de crêpe | 19 juillet 2018 à  22:43

 
#2 Posté par : janis 19 juillet 2018 à  22:45

Coucou tête de crêpe,

Il faut un peu d ancienneté sur le forum pour pouvoir envoyer des messages privés. C est normal ne t inquiète pas.

Bon courage
Janis


Posté par : janis | 19 juillet 2018 à  22:45

 
#3 Posté par : Tête de crêpe 19 juillet 2018 à  22:50

Merci Janis, c’est donc normal smile
Très bonne soirée


Posté par : Tête de crêpe | 19 juillet 2018 à  22:50

 
#4 Posté par : Ratounette 19 juillet 2018 à  23:16

Bonsoir,
Ta démarche est excellente !

Tu fais preuve d'un grand courage.

Je suis en train de réduire ma conso Tramadol, Bromazépam.

J'ai honte, l'alcool reprends le dessus.

Je pense, à te lire, que tu as une grand maturité d'esprit.

Je vais citer Janis : " A petits pas de bébé".

Plein de petits pas mènnent au but.

Respect et admiration à toi.

Tiens le coup.


Posté par : Ratounette | 19 juillet 2018 à  23:16

 
#5 Posté par : Asfi 20 juillet 2018 à  04:01

Bonsoir,

Je tente d'arrêter les pétards. Franchement pas évident. Des hauts des bas ... Et une consommation d’alcool et même de cocaine qui augmente. Je me reconnais un peu en toi Ratounette.

Mais le plus important est déjà de se rendre compte du problème et de décider d’essayer de trouver des solutions.

Alors courage à toi, à vous. Ne lâchez rien.

Bisous


Posté par : Asfi | 20 juillet 2018 à  04:01

 
#6 Posté par : Asfi 20 juillet 2018 à  04:01

Bonsoir,

Je tente d'arrêter les pétards. Franchement pas évident. Des hauts des bas ... Et une consommation d’alcool et même de cocaine qui augmente. Je me reconnais un peu en toi Ratounette.

Mais le plus important est déjà de se rendre compte du problème et de décider d’essayer de trouver des solutions.

Alors courage à toi, à vous. Ne lâchez rien.

Bisous


Posté par : Asfi | 20 juillet 2018 à  04:01

 
#7 Posté par : Tête de crêpe 20 juillet 2018 à  14:31

Merci pour vos messages, c’est fou  comme ça aide de ne pas se sentir seul et encore plus, de se sentir soutenue !

Toujours pas prévu de « craquer » sur la c. Ça sera très facile car impossible ce week end car je reçois mon petit neveu.
En revanche, je me sens un peu à cran aujourd’hui, je ne sais pas si c’est lié au fait que le week end arrive, qu’habituellement c’est le moment où je contacte le dealer pour récupérer mon pochon pour la sortie du taf... et là comme ça ne sera pas le cas ce soir, peut être que mon cerveau me le fait payer en me mettant sur les nerfs ?!
Après ce week end, il m’en restera un seul chez moi avant le départ en vacances. Je me suis mis comme target une pause jusqu’a mon retour de vacances. Si je tiens, ça voudra dire que j’aurais pas consommé pendant 5 semaines ce qui sera une grande première pour moi depuis quasi 3 ans !
J’espère ne pas craquer...
Là si je pense à moi en train de consommer, ben ça ne me donne quand même bien envie soyons honnêtes ! Mais je tente de me concentrer sur le schéma devenu trop habituel et que je n’aime pas du tout : 1ere ligne qui met un coup de booste. Mais qu’il faut, pour éviter la descente trop rapide, faire suivre d’autres et d’autres pendant des heures en buvant et fumant bcp trop.
Je ne fume des clopes qu’en consommant de la c, le reste du temps je suis exclusivement sur la cigarette électronique. Mais quand j’ai de la c, tous les week-ends du coup sad, je fume non stop et je picole énormément. J’ai des amis qui ne cumulent pas le tout mais chez moi c’est automatique, la 1ere ligne appelle la clope et le verre de vin ou de bière dans la seconde.
C’est une des raisons pour lesquelles je veux aussi calmer, puis arrêter, ma consommation de c. Et comme le mélange  C / alcool est super dangereux, ça me fait de plus en plus peur de prendre les deux avec excès.

Je vous souhaite plein de courage à vous aussi !
Je ne suis pas familière avec vos addictions mais je crois dans peine qu’en sortir est aussi pénible que de mon côté. Mais tenons bon même si c’est super dur !!


Posté par : Tête de crêpe | 20 juillet 2018 à  14:31

 
#8 Posté par : Pomminic 20 juillet 2018 à  14:49

Coucou tête de crêpe je viens juste te voir ton post . Je suis de tout coeur avec toi et je suis content que tu est décider de faire ce blog alors que tu penser pas en avoir la force au début tu voie tu a déjà passer une étape en venant jusqu'ici parler de Ton sevrage et demander de l'aide .  Étant en sevrage aussi je peu savoir à quel point c'est dur même si je pense que ça doit l'être encore plus pour toi tu a vraiment du courage continue comme ça et n'oublie pas que maintenant que tu a créé ton blog tu peu y écrire ce que tu veut et on peu venir t'aider des que tu a besoin alors nheiste pas je m'abonne avec plaisir à ton blog . Bisous et prend soin de toi ménage toi ta déjà fait une grande part de boulot en voulant t'en sortir.


Posté par : Pomminic | 20 juillet 2018 à  14:49

 
#9 Posté par : Tête de crêpe 20 juillet 2018 à  22:47

Plein de courage à toi aussi Pomminic !
J’au vu que tu avais aussi un blog, je vais aller le lire smile

Ce soir, ça a été un peu dur par moments, l’envie était là, en partie par automatisme. Bien qu’elle n’ait pas été trop violente, elle m’a traversé quand même l’esprit à plusieurs reprises.
Mais maintenant mon esprit est plus  calme, je suis devant un dessin animé avec mon neveu et c’est cool. Habituellement je serais déjà bien perchée à cette heure là... du coup, je vois le bon côté des choses : ma nuit sera complète et reposante et pas de descente degueulasse à vivre !
Allez, on tient le coup !


Posté par : Tête de crêpe | 20 juillet 2018 à  22:47

 
#10 Posté par : Pomminic 20 juillet 2018 à  23:26

C'est ça tien le coup tête de crêpe moi je viens juste de débaucher tu voie et J'ai faim ^^ mais rien consommer depuis plusieurs jour appart les cachet prescrit par le médecins . Comment tu va alors ? Tu à bien manger tu tiens le coup ?


Posté par : Pomminic | 20 juillet 2018 à  23:26

 
#11 Posté par : Drim 21 juillet 2018 à  10:51

Salut tête de crêpe, cool que tu fasses ce blog, je m'y suis mis ce matin aussi. Ca va permettre de faire des sujets bien carré et c'est vrai que le forum est pas vraiment la pour aider a arrêter. Vu comme il est génial ce site ca se respecte. J'avais un post sur mon arrêt du tabac je vais le continuer sur le blog.

Par rapport a toi,
Ce qui devrait te donner un bon mood, c'est lundi, être bien un lundi et de pas avoir a gérer ta descente du debut de semaine en plus tu as l'habitude de pas conso en semaine donc pour toi le plus dure c'est le week end. Je pense que le fait que tu ais restreint ta conso au week end t'as protégé d'une grosse addiction c'est super!

Après vas y tranquil te mets pas de pression mais essaye de bien travailler ta determination. C'est vraiment pas grave que tu consomme le tout étant que ta conso te convienne. Ca fais plaisir de te lire toujours aussi motivée et pleine de pêche!
Sur le moyen terme le plus dure c'est quand on est dans une periode de doutes, on a vite tendance a se réfugier dans ses habitudes, avec le tabac c'est ce qui est le plus dure pour moi.
Mais franchement sans prise de tête sans pression, juste en suivant ce que tu sais être la bonne chose a faire, tu devrais reussir a retrouver une consommation plus raisonnée. Tu as déjà lair de bien te connaître mais "l'addictivite" c'est quelque chose qui se travail. La méditation tout ça ca aide bien. Au debut je trouvait ca gourouesque la meditation jusqu'à ce que je comprenne que ça peut etre un truc très soft et très personnel, une sorte de spiritualité qui connecte au monde et qui rassure l'esprit.

Bonne continuation en tout cas et jamais on te jugera, je pense qu'ici on a tous bien trop conscience de notre fonctionnement et de nos faiblesses pour ne pas être tolérant. Gérer sa vie c'est le travail... d'une vie :-)


Posté par : Drim | 21 juillet 2018 à  10:51

 
#12 Posté par : groovie 21 juillet 2018 à  14:00

Salut

Tête de crêpe a écrit

Plein de courage à toi aussi Pomminic !
J’au vu que tu avais aussi un blog, je vais aller le lire smile

Ce soir, ça a été un peu dur par moments, l’envie était là, en partie par automatisme. Bien qu’elle n’ait pas été trop violente, elle m’a traversé quand même l’esprit à plusieurs reprises.
Mais maintenant mon esprit est plus  calme, je suis devant un dessin animé avec mon neveu et c’est cool. Habituellement je serais déjà bien perchée à cette heure là... du coup, je vois le bon côté des choses : ma nuit sera complète et reposante et pas de descente degueulasse à vivre !
Allez, on tient le coup !

Super! Content pour toi smile Oui plus de descente en montagnes russes super certes tu peux déprimer un petit peu, avoir de l'angoisse et autres symptomes de PAWS mais dit toi que ça, ça partira aussi au bout d'un moment

Bon courage à tous les membres en sevrage et les autres quand même .. on en a jamais assez

cdt
groovie


Posté par : groovie | 21 juillet 2018 à  14:00

 
#13 Posté par : Pomminic 21 juillet 2018 à  14:42

Merci groovie et au autre d'être là.  J'ai passer une sale nuit de merde avec plein de cauchemars et ce matin ça va pas fort pas le moral et des idée confuse enfin j'suis pas top mais je me dis que ça va passer et que c'est sûrement normal . Prenez soin de vous c'est vraiment pas facile de ce sevrer sèchement ou à la méthode chinoise dans les deux cas faut rien lâcher de son envie et de ça détermination à aller mieux . Courage et force à tout le monde.


Posté par : Pomminic | 21 juillet 2018 à  14:42

 
#14 Posté par : janis 21 juillet 2018 à  15:05

Bon courage à tous en cours de rééquilibrage/sevrage !

Chacun a son rythme, à pas de bb, et surtout sans culpabilite ni rechute. Se sentir coupable c est vraiment le pire ennemi du bien être.


Janis


Posté par : janis | 21 juillet 2018 à  15:05

 
#15 Posté par : Asfi 21 juillet 2018 à  15:19

Courage tête de crêpe !

Sois fière du fait de ne pas avoir craqué. Tu as l’air d’être très motivé, le reste suivra. Je pense aussi qu’une fois que le week end sera passé, tu te sentiras mieux.

Moi j’ai craqué hier soir et aujourd’hui, après une grosse engueulade avec chéri et des tensions dans le couple qui durent depuis trois jours. À la moindre contrariété ou au moindre stress mon cerveau me fait penser : Pétard, pétard, PÉTARD !!!!!

Alors éloigne toi des tensions, du stress et de tout ça. Profite des moments avec ta famille, promène toi et pense à ton bien être. Fait les choses pour toi et pour te faire plaisir.

Plein de bisous

Asfi


Posté par : Asfi | 21 juillet 2018 à  15:19

 
#16 Posté par : Tête de crêpe 21 juillet 2018 à  18:22

Vous avez tous raison, il faut être indulgents avec nous mêmes et accepter d y aller à « pas de bb » J’aime bcp cette image Janis : on va pas super vite, on est pas super sûr sur nos pattes mais on fini par tenir debout bien droit smile


Posté par : Tête de crêpe | 21 juillet 2018 à  18:22

 
#17 Posté par : Tête de crêpe 21 juillet 2018 à  19:02

Je vais maintenant en dire un peu plus sur mon parcours drogue, ça peut m’aider de faire un petit récapitulatif de tout ça :

J’ai commencé la clope très jeune, à 13 ans, un peu comme la plupart des ados, pour faire « bien » au collège. Qu’est ce qu’on peut être cons à 13 ans quand même lol
J’ai fumé la plus grande partie de ma vie, j’ai arrêté 2 ans à 32 ans grâce à la cigarette électronique, puis repris pour re tenter l’arret du tabac grâce à la cigarette électronique (encore elle, elle m’aide vachement !) depuis qq mois.  Mais malheureusement, la e cig ne suffit pas pendant mes sessions c, donc, ces derniers temps, c’est 0 clopes en semaine et un rythme de pompier le week-end censored

J’ai goûté aux pétards en fin d’adolescence sans jamais en devenir addict. J’aime toujours bien l’effet de détente, de rigolade parfois, et d’idees qui fusent. Mais c’est une drogue qui m’isole totalement, j’ai pas envie de parler aux autres, je me sens en décalage et parano quand je fumé un petard en n’etant pas seule.
Du coup maintenant, je fume quelques joints en descente de c, ça me calme bcp et rend les heures avant l’endormissement moins penibles. Je ne pense jamais au cannabis hors descente de c.
J’ai acheté du e liquide cdb il y a qq semaines surtout pour me détendre de crises d’angoisses suite à une rupture amoureuse très douloureuse. Le temps ayant fait son effet et ces angoisses étant derrière moi, le clearo de cdb n’est plus sorti de son tiroir.

J’ai commencé à picoler assez tard, vers 27 ans. Et évidemment, comme avec d’autres d’addictifs, je ne fais pas les choses à moitié !
Je me suis collé un nombre incalculable de murges. Avant la c, c’etait toujours dans des environnements festifs et jamais seule. Mais depuis la c, il m’est arrivé plus d’une fois de descendre 1 bouteille de vin seule chez moi.
Comme je ne consomme pas de c la semaine, je ne bois d’alcool en semaine que pour les apéros entre amis, et plus jamais en excès. C’est déjà ça de gagné...

J’ai tenté aussi les champignons à 2-3 reprises. J’ai aimé autant que j’ai flippé de ces expériences car j’ai eu à chaque fois du mal au départ à me laisser aller du coup, le bad n’etait pas loin. Mais heureusement je consommais toujours avec le même ami qui réussissait à me calmer et me permettait donc de bien partir dans le trip. Du coup, j’ai adoré les expériences mais n’ai pas spécialement envie de les reproduire.

La c à présent... j’etais pendant longtemps, sans mon rendre compte, entourée de qq personnes qui en consommaient. J’avais une frousse bleue de cette drogue car je cragnais carrément de mourir si j’en prenais !
L’ami avec lequel j’ai découvert les champi m’a proposé d’essayer : j’ai adoré tout de suite, l’euphorie, la parlotte hyper facile, la nuit interminable à refaire le monde.
Je ne me rappelle pas de mes premières descentes. En tout cas, elles ne m’ont pas traumatisée.
Au tout départ, j’en prenais une fois par mois et toujours accompagnée.
Puis, petit à petit, j’ai commancé à en commander seule les week end où mes potes n’etaient pas dispos pour sortir, puis en semaine alors que ça m’empechait de dormir avant 4h pour un réveil 2 heures plus tard et donc une journée horrible .

Je suis devenue totalement addict au bout de tout juste qq mois à ce rythme. C’est allé super vite.
Puis, au bout d’environ 1 an, j’ai décidé de supprimer totalement les prises en semaine pour éviter justement ces lendemains insupportables.
J’ai donc cantonné ma conso aux week-ends. Mais alors attention, j’en loupais pas un seul ! Avec à chaque fois au moins un soir à me retourner la tête, parfois accompagnée, parfois seule. Et le reste du temps à me remettre des excès.
Et évidemment je buvais bcp, je fumais non stop et je dormais de plus en plus tard. Durant le dernier mois, il m’est arrivé deux fois de ne dormir que le lendemain soir ! Imaginez mon état le lundi gerbe
Et puis, ma dernière session m’a particulièrement tabassée : je passais la soirée avec un pote et je me suis envoyé environ 1,5g de 20h à 15h de lendemain, généreusement arrosé d’une bouteille de champagne et d’une demi bouteille de vodka ! Je me suis endormie à 21h (soit plus de 36h après mon dernier réveil)
Je me suis réveillée super déprimée, en gueule de bois, et avec une douleur au cœur comme s’il se serrait de plus en plus... et aussi honteuse de moi, de l’etat dans lequel je me suis mise encore une fois, de tout ce que j’avais pu raconter pendant la soirée (je suis très sévère avec moi même sur ce que les gens pensent de moi).

Et c’est suite à cette soirée que je me suis dit qu’il fallait mettre le holà. Je n’apprecie plus que les 2-3 premières lignes. Tout le reste me fait plus de mal que de bien.
J’ai besoin de prendre un peu de distance avec ça.
J’ai besoin de me reapproprier ma vie et mes week-ends. J’ai envie de me sentir fraîche, reposée et sereine après une vraie nuit de sommeil.
Je ne le cache pas c’est dur. Mon cerveau connaît trop bien le schéma que je renouvelle depuis 3 ans. Du coup, il appelle sa dose. Mais je vais tenter de lui montrer d’autres trucs bien plus cool pour qu’il arrête de me harceler pour son pochon smile


Posté par : Tête de crêpe | 21 juillet 2018 à  19:02

 
#18 Posté par : Tête de crêpe 22 juillet 2018 à  08:36

Réveil matinal et plutôt en forme ce dimanche !
Je dormais bien et bcp avant ma rencontre avec la c. Je constate maintenant que les grasses mat me sont moins accessibles, je crois qu’elle a un peu déglingué mon rythme de sommeil cette saloperie.
Mais je me plains pas, sans c, je m’endors sans difficulté et je fais des nuits de bien 7-8 heures !
Et je pense qu’une sieste sera envisageable dans l’après-midi smile

J’ai donc passé un week-end sans la moindre poussière de c, goutte d’alcool ni taffe de tabac. Ça faisait longtemps que ça m’etait pas arrivé.
Le moral est bon !

1ere étape validée, même s’il n y a pas bcp de gloire à en tirer, la présence de mon neveu a certainement fait le plus gros du travail.
Je vais voir comment je gère le week-end prochain quand ça sera sortie avec les potes... Je veux passer cette étape là aussi et je vais tout faire pour !

Je suis heureuse à l’avance de ne pas galérer demain et de commencer ma semaine sans subir les restes de descente du week-end (pensée spéciale pour Drim qui me poussait à m’accrocher à ça)

Bon dimanche à tous


Posté par : Tête de crêpe | 22 juillet 2018 à  08:36

 
#19 Posté par : Drim 22 juillet 2018 à  09:31

Hey salut, moi aussi les grasses mat' c'est du domaine du souvenir, j'ai dormis 6h ça me va je dirais. Le problème c'est que j'ai jamais de réserves si je fais une petite nuit de moins de 6h je sens tout de suite le lendemain. Quand j'arrive a enchainer deux nuits de 8h je suis requinqué pour la semaine mais c'est rare et il faut que je me couche tôt parce que lheire du reveil est fixé a mon reveil de la semaine 6-7h.

Bon pour moi aussi c'est du plutôt positif, j'ai passer la soirée avec mes potos qui tapent souvent. Petite soirée sympa à 4. J'avais une petite appréhension et ca a pas loupé vers 22h l'un deux est parti dix mn sans rien dire et est remonter avec le fameux pochon. Je suis content de pas y avoir touché. Et c'est bien ce qu'il me semblait quand tout le monde est tranquil et qu'on ne marginalise pas ceux qui ne consomment pas ben ça se passe très bien.
Des fois dans ces soirées je sens une grosse incompréhension du fait que je dise non et un rejet ensuite.

Mais là ca va tout les 4 on se connait bien, on parle beaucoup et comme j'ai déjà dis depuis que je suis au clair je suis devenu plus tolérant avec mes potes.

J'ai même pas vaporisé de weed, juste quelques verres de vin. Limite je me reconnais plus depuis que j'ai arrêté le tabac.

C'était une bonne soirée.


Posté par : Drim | 22 juillet 2018 à  09:31

 
#20 Posté par : Drim 22 juillet 2018 à  09:39

Et sur ton avant dernier message c'est un truc que je trouve flagrant, mes potes refusent de voir les vrais raisons de leur descente, quand on en parlent ils ont pas de descente. En fait ils la nie et trouvent d'autres causes a leur états. Ils protègent la bonne image qu'ils ont de la C dans leur esprit et c'est normal sinon le conflit interieur enlève beaucoup des bons effets.
Donc déjà le fait que tu mette les bonnes choses a la bonne place ca va t'aider a convaincre et rassurer ton cerveau sur ton non besoin de c. Comprendre que le deal avec la C est pas équitable c'est le debut de la prise de contrôle.

Bon dimanche.


Posté par : Drim | 22 juillet 2018 à  09:39

 
#21 Posté par : Tête de crêpe 22 juillet 2018 à  11:20

Ta soirée d’hier Drim ressemble exactement à mon objectif : apprécier le moment sans taper et sans me sentir en décalage avec mes potes.
Tu dois te sentir tellement bien ce matin après ça !

Je confirme que quand j’ai commencé à réaliser que mes descentes pesaient bcp trop lourd dans la balance par rapport au kiff de la conso que j’ai réalisé qu’il était temps de lever méchamment le pied.
Mais avant ça, pendant la lune de miel avec la c, j’occultais les descentes pour justifier à mon corps et à mon moral que j’allais quand même y retourner.

Je sens que je vais avoir besoin d’un peu de temps, de me re habituer à pas mal de trucs sans que la c en fasse obligatoirement partie. C’est un peu « flippant » à anticiper car c’est devenu tellement automatique mais en même temps c’est assez excitant car je suis convaincue de ma démarche. Du coup, j’ai hâte de la mettre en pratique réellement. Je verrai bien ce que ça donne quand je serai dans le concret smile


Posté par : Tête de crêpe | 22 juillet 2018 à  11:20

 
#22 Posté par : Ratounette 22 juillet 2018 à  19:19

Coucou, je viens de lire tes derniers messages et je suis heureuse pour toi !

Sincèrement, je suis contente que tu te sentes bien !

( je suis sale égoïste, j'espère que ça m'arrivera de me sentir bien...))

Merci de partager avec nous

Bisoudou


Posté par : Ratounette | 22 juillet 2018 à  19:19

 
#23 Posté par : Tête de crêpe 22 juillet 2018 à  22:56

Merci bcp Ratounette !
Je te souhaite d’aller bientôt de mieux en mieux.
Je lis régulièrement tes billets, et je te trouve bien courageuse de te battre comme tu le fais. En plus d’avoir une plume agréable à lire, ce qui n’est pas rien, bravo !
Continue et surtout repose toi quand nécessaire sur tes proches et sur les bienveillantes oreilles d’ici. Ça aide quand même vachement d’etre entouré smile
Bises et douce soirée


Posté par : Tête de crêpe | 22 juillet 2018 à  22:56

 
#24 Posté par : No_Wow 23 juillet 2018 à  15:05

Coucou Tête de crêpe :-)
tout d'abord félicitations pour ce premier week-end d'abstinence! Je sais que tu vas me dire que c'était plus facile avec ton neveu etc, et je comprend totalement, mais dis toi que 2 jours sans c, c'est toujours mieux qu'avec! Quel que soit le contexte smile
J'ai un peu la même histoire que toi avec la c, d'abord un contexte festif, amical, les week-ends et puis petit à petit conso en solo, liée de près à l'alcool, en semaine aussi... Je me suis tapée de très mauvais matins après avoir consommé seule la veille (en cachette) à la moindre occasion alcolisée, en semaine ou en week-end... Après des frayeurs cardiaques et pas mal de questionnements, j'ai réussi à beaucoup réduire. Quasiment plus rien en semaine, et un mode de conso en gingival plutot qu'en snif pour éviter les grosses quantités tout en gardant un petit effet, parfois placebo certes! Comme toi, je ne consomme pas en dehors d'un certain contexte. Les vacances me font un peu "peur" car j'ai peur que ça me manque trop et que je m'ennuie en soirée, mais emmener ma c serait risqué (pays étranger), trop de risque pour une quantité infime, et puis, un jeûne de 3 semaines me fera du bien...
Concernant les potes etc, tu verras comment tu gères, perso je n'arrive jamais à dire non à une ligne quand je suis en groupe... mais je m'impose de m'arrêter/rentrer chez moi avant que ça devienne sale. De toute manière pendant longtemps je n'avais même plus besoin de consommer en groupe car j'avais mon matos à moi, partager ne m'intéressait plus spécialement... Aujourd'hui je sors beaucoup moins et surtout les gens avec qui je consommais, je ne les vois quasiment plus ou alors pour un déjeuner ou une sortie calme, donc pas de risque de conso! Tu verras pour le week-end prochain, essaye de ne rien prendre mais pour éviter toute tentation je te conseillerais presque de ne pas faire de grosses soirées ou en tout cas de choisir peut-être plutot la première moitié de la soirée puis rnetrer gentiment chez toi... ca évitera peut-être des tentations sur une longue durée et si conso il y a, des sessions de snif prolongées qu vont te mettre très mal le lendemain.
Tiens nous au courant salut


Posté par : No_Wow | 23 juillet 2018 à  15:05

 
#25 Posté par : Tête de crêpe 23 juillet 2018 à  21:08

Merci pour les encouragements No_Wow !
Tu as raison, même si l’abstinence du week end qui vient de passer à été vachement facilitée par la présence de mon neveu, faut quand même que j’apprecie le fait que j’ai rien pris depuis 9 jours maintenant smiley-gen013

Je pense que j’ai tout intérêt à suivre tes conseils pour le week end prochain en prévoyant un retour relativement tôt au lit pour éviter le craquage. Parce qu’une fois 1 ou 2 verres dans le nez (sans jeu de mot pourri !), l’appel de la c risque d’etre super fort.
Évidemment j y pense pas mal déjà, et pour le moment, j’arrive à me concentrer sans trop de mal sur l’après, une fois le 1/2 g fini (sauf lâchage total et pas si fréquent, c’est ce que je m’autorise par soirée) et que l’angoisse montera pour une descente de plusieurs heures gerbe
J’aimerais tellement me défaire bientôt de cette addiction ou du moins la réduire super fortement pour retrouver des soirées comme avant, en profitant juste du moment, en appréciant du vin (avec moins d’exces idéalement quand même) et sans cette obsession du pochon dès le vendredi arrivé !

Je me sens crevée, je baille constamment. Je sais pas si c’est lié avec cette nouvelle (et très récente restons humble lol) abstinence ou rien à voir ?
Le moral est bon aujourd’hui. Il l’etait Un peu moins hier mais je crois que ça pour le coup c’est bien lié.

C’est vrai que nos parcours avec la c se ressemblent bcp smile
Tu vis mieux les choses depuis que tu as bcp réduit ? Tu arrives à ne plus tomber dans les excès ?
Parce que de mon côté, ce qui me fait flipper c’est d’arrêter qq jours / semaines puis de faire un sale craquage dans la foulée. Comme après qq jours de diète où on peut avoir tendance à se jeter sur la bouffe de façon démesurée pour compenser la « frustration »

Sinon, je suis suivie depuis qq semaines pour des séances d’emdr. Au départ, c’etait pour surmonter une rupture qui m’a brisé le cœur. La dernière séance, j’ai demandé à la thérapeute de travailler sur mon addiction à la c.
Elle me fait travailler sur les émotions juste avant de consommer, pour essayer de désensibiliser la forte envie. Enfin, qq chose comme ça !
Honnêtement, j’ai pas l’impression que ça ait fait quoique ce soit pour le moment. Mais je garde espoir car pour la partie rupture, j’ai commencé à ressentir les effets positifs au bout de 3 séances. Alors je croise les doigts !


Posté par : Tête de crêpe | 23 juillet 2018 à  21:08

 
#26 Posté par : Tête de crêpe 24 juillet 2018 à  21:35

Je continue mon petit journal de bord smile

Et un jour de plus ! J’en suis à 10 jours sans c, et ça me fait bien plaisir.
C’est pas trop dur depuis hier car comme je l’avais dit, ça fait longtemps que je ne consomme plus en semaine du coup, moins de bagarre avec moi même. Les fameux automatismes.
Mais je dois avouer que j y ai quand même plus pensé aujourd’hui qu’un mardi « normal », certainement parce que j’ai pas eu ma récré du week-end.

Le moral est très bon et ça c’est top, parce que habituellement, je suis en déprime jusqu’au mardi soir après un week-end conso.

Demain soir je bois un verre avec une copine avec laquelle j’ai passé plus de temps à taper qu’a faire autre chose ces trois dernières années. On a des façons différentes de consommer : elle en prend quasi tous les jours mais de façon moins frénétique que moi pendant mes week-ends relâche. Du coup, on est mordues pareil au final !
La voir va forcément me faire bcp penser à la c et au rituel du pochon à deux avec ses copains clope et alcool.
On a dû se dire 200 fois qu’on devait arrêter. A chaque fois quand il nous en restait assez pour pas que ces bonnes résolutions soient concrètes et donc flippantes.
On a effacé ensemble 200 fois le numéro du dealer. Pour ensuite aller le rechercher dans les vieilles sauvegardes de nos téléphones...
Je prends pas de grand risque de craquage demain car soir de semaine. Mais je vais lui parler du cheminement que je fais. Ça pourrait m’aider smile

Ce qui m’inquiète plus c’est ce week end.
Mon deuxième acolyte de conso me propose qu’on se voit. Je flippe car je sais qu’il en a TOUJOURS et donc qu’il suffira d’un mot de ma part pour en récupérer.
Je sais qu’un fois le vin faisant son effet, ça va être super chaud de ne pas demander justement.
Le plus raisonnable serait de ne pas le voir du tout ce week-end et d’attendre mon retour de vacances, une fois que j’aurais atteint mon 1er objectif d’un mois d’abstinence.
Je vais voir comment ça évolue dans ma tête. Mais j’èspere que j’arriverai à gérer, soit en ne le voyant simplement pas, soit en rentrant chez moi très tôt.

J’espère que ça va au mieux pour vous tous smile


Posté par : Tête de crêpe | 24 juillet 2018 à  21:35

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0