Faux pas comme ils disent / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Basquiat » 

Faux pas comme ils disent 



Bon et bien ce soir j'ai foiré , en sevrage de cocaine en sniff depuis octobre sous epitomax je suis à  mon craquage mensuel. Mais là  j'ai fait gros niveau mensonge , ma copine avait trouvé des places pour le concert de Camille ce soir , enfin hier soir vendredi. Je traÎne une angoisse depuis plusieurs mois avec de temps en temps de grosses crises en mode l'air m'a été coupé, traitée pour ça aussi. Puis hier vers 16h , une pulsion enfin ça me travaillait depuis plusieurs jours , je luttais , à  coup de tercian pour apaiser l'angoisse et le craving. Puis la j'ai foncé, je me fourni ( j'ai pourtant supprime tout contact mais les j'ai trouvé). Hop il est 18h je prends une trace , je dois partir à  18h40 pour le concert j'en reprends une petite avant de partir , plus d'angoisse, forcément ... je monte dans un taxi j'arrive au concert 19h30, première partie, je me decompoSe , je tremble, je ne respire plus, l'angoisSe est de retour ( micro descente ). Mon amie veut absolument m'accompagner, prendre soin de moi, j'insiste pour qu'elle reste au concert, limite en l'envoyant chier, je reprends un taxi, il est 5h du mat, je consomme toujours..

Catégorie : Sevrage - 10 juin 2017 à  04:56

#cocaïne

Reputation de ce commentaire
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)



Commentaires
#1 Posté par : Yeswecan 10 juin 2017 à  15:34
Salut
Je ne sais pas quelles quantités tu consommais avant ton sevrage ni ta fréquence de consommation mais les rechutes sont fréquentes à  l arrêt de cocaine. Si tu consommais tous les jours ou presque et que tu fais une session coke tous les mois, c'est déjà  un progrès.
L'idée serait d'acheter une petite quantité quand tu cedes à  tes cravings. Ensuite ne culpabilise pas et n'envoie pas tout ton travail de sevrage en l'air. Peut être que la prochaine fois, tu craqueras dans un mois et demi et après si tu craques encore, ce sera 2 mois et ainsi de suite jusqu'à  la dernière trace.
Je ne sais pas comment tu gères les descentes mais s'en rappeler, s'en souvenir, au besoin en les écrivant sur du papier, ça aide dans la décision de ne pas retaper dans la durée. Avec le temps le craving s'estompe, il devient plus contrôlable.
Reputation de ce commentaire
 
Très bons conseils. Pierre

Posté par : Yeswecan | 10 juin 2017 à  15:34

 
#2 Posté par : Basquiat 17 juin 2017 à  23:55
Merci pour ta réponse j'etais à  4g par jour avant de sombrer, j'ai également arrêté l'alcool ( je suis sous baclofene et bientôt abstinente depuis deux ans). 
Oui c'est vrai ça ne sert à  rien de culpabiliser je suis sur la bonne voie enfin j'ai recraqué ce soir, c'est parti pour le gramme et la nuit blanche...

Posté par : Basquiat | 17 juin 2017 à  23:55

 
#3 Posté par : Balmora 22 juin 2017 à  04:20
Bonjour,

Te lire m'a fait du bien. J'ai craqué ce soir aussi, j'enchaîne les crises d'angoisses et insomnies (mon corps est exténué pourtant, mais je n'arrive pas à  me détendre suffisamment pour dormir).
Après avoir fini ma conso (c'était moche à  voir, je prenais des traits tous les quarts d'heure. 1er à  19h30 et dernier vers 23) et passé le craving, je me suis mise à  angoisser.
Je suis au lit, crevée, n'arrivant pas à  respirer convenablement. Je ne sais si c'est une angoisse ou mes excès ces derniers jours, bien que penchant plus pour la 1ere possibilité. J'ai donc fureté sur le forum et lu tes posts. Cela m'a soulagé et permis de me calmer smile

Je te souhaite de réussir dans ton sevrage, tu m'as l'air d'avancer à  grands pas et d'être sur la bonne voie.

Posté par : Balmora | 22 juin 2017 à  04:20

Remonter

Pied de page des forums