Gros trip J+2... Me reposer / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Cub3000 » 

Gros trip J+2... Me reposer 



Je suis dans le contrecoup du trip hyper puissant que j'ai fait avant-hier, et c'est fatigant. C'est pas rien de revenir dans les limites ordinaires du réel quand on a littéralement surfé sur l'infini pendant des heures qui semblaient l'éternité. J'ai l'impression d'être retombé dans une peau, dans des fringues qui ne me vont pas vraiment, comme si j'y étais trop à l'étroit et mal à l'aise...Je suis un peu nerveux, fatigué aussi. Simultanément l'after-glow est encore assez prononcé, les couleurs toujours très vives, en fait je me sens toujours légèrement trop stimulé, bien que je ne trippe plus, heureusement. Je ressens un gros, gros besoin de dormir, et de laisser le sommeil assumer et remettre en place l'avalanche de visions qui m'a submergé.

Il va me falloir du temps pour assimiler l'indicible, car si je dois ne garder qu'un seul mot de cette expérience c'est celui-ci : indicible. Au moment même où je ressentais la puissance infinie du trip qui me traversait, j'essayais de dire à mes amis ce qui se passait mais c'était impossible : cela échappait littéralement aux mots, et il suffisait d'essayer de le décrire pour qu'immédiatement, ça ne puisse pas être ça. Tout ce que nous disions sonnait donc creux, à côté, un peu bête, ce qui nous faisait beaucoup rire, mais aide aussi à voir l'aspect illusoire des jeux et des rôles que nous assumons ordinairement et que nous prenons très au sérieux.
Je crois qu'après ce trip je vais certainement beaucoup moins me prendre au sérieux. Il n'y a pas tant de choses si importantes que ça, nous sommes très peu de chose et certaines grandeurs, certaines dimensions ne sont pas faites pour qu'on y vive. C'est bien d'en avoir un aperçu, par le biais d'une expérience comme celle-ci, mais l'essentiel, est-ce que ce n'est pas justement de savoir habiter à l'intérieur des limites qui nous sont définies, en sachant qu'elles sont un consensus et non LA réalité, mais en ayant conscience également qu'elles sont nécessaires à notre fonctionnement, à notre survie ? On ne pourrait pas vivre en permanence dans cet état de connexion avec l'infini qu'ouvrent les psychédéliques. Je reviens de ce voyage avec un amour tout neuf pour le petit réel ordinaire, le petit espace qui est le mien pour vivre, la Terre, mes amis, mes chats, mon mec, les arbres qui sont redevenus des arbres alors que je sais qu'ils sont en réalité des océans de fractales...Je partage avec eux ce secret, j'ai avec eux cette complicité, mais je leur suis reconnaissant de s'être à nouveau voilés, d'être redevenus de bons gros arbres...

De ce point de vue l'acide est un super outil de déprogrammation mentale, qui permet de voir que les conditionnements ne sont rien d'autre que ça, des conditionnements, et donc de prendre le recul, la distance nécessaire pour changer, adopter une attitude différente...ne pas se fixer sur une manière d'être comme si elle était une partie constitutive de soi-même, alors qu'elle n'est qu'un pli.

Le LSD c'est vraiment la grande lessiveuse cosmique, dans laquelle nous dissolvons nos schémas de vie, mais bon sang qu'est-ce que ça secoue lorsqu'on en ressort, ce sont les paroles de la chanson de Dylan qui me viennent :

"How does it feel?
How does it feel
To be without a home
With no direction home?
Like a complete unknown?
Like a rolling stone?"

Pour le moment je me sens à poil, reconnaissant envers l'univers ou Dieu ou appelez le comme vous voulez de m'accorder ce petit espace tout simple, ma Terre, où je peux habiter à l'abri des grandes tempêtes fractales, c'est précieux notre petit bout de réalité...Et enfin je me sens légèrement désaxé, au sens littéral : un peu sorti de mon axe.

Je vais me reposer.
Peace.


Catégorie : Tranche de vie - 10 mai 2019 à  15:50

Reputation de ce commentaire
 
Tu mets Dylan en avant, merci. +1 pour l'indicible. Ocram



Commentaires
#1 Posté par : Bicraveur49 10 mai 2019 à  16:56
Waaa ses super instructif tout sa, ses beau de voir des point de vue aussi constructif, mais la sensation de ne plus être bien dans son Corp je connais,ses même insuportable
Pour s'endormir sa peut même être très chiant

a se que je comprend c'est que la légende d'un nouvel état d'esprit, une nouvelle vision du monde après un gros trip se révèle vrai

Franchement sa laisse à réfléchir tout sa.

Posté par : Bicraveur49 | 10 mai 2019 à  16:56

 
#2 Posté par : janis 10 mai 2019 à  17:50
Prends bien le temps de récupérer...pour de l indicible, je trouve que tu rends bien compte de l état mental sous acide.

J aime beaucoup l image de la grande lessiveuse cosmique. Peut être parce que j allais justement lancer une machine, j ai imagine mon cerveau suractivé par la substance et en train de tourner infiniment vite.

Je ressens aussi très bien cette sensation post trip de se sentir désaxé, dans des vêtements trop grands....

Repose toi bien .

Janis

Posté par : janis | 10 mai 2019 à  17:50

 
#3 Posté par : Cub3000 10 mai 2019 à  18:28

janis a écrit

Repose toi bien .

Janis

Oui ! ça faisait longtemps que je n'avais pas pris une vraie baffe psychédélique, c'était très beau mais je sens bien que là il faut que je prenne le temps d'intégrer tout ça...C'était très fort.
En tout cas merci, ça fait du bien d'avoir une communauté bienveillante quand le retour sur terre est un peu rude smile heart


Posté par : Cub3000 | 10 mai 2019 à  18:28

Remonter

Pied de page des forums