J ai fait ce que je regretterai tte ma vie pour de la cc / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Sasam18 » 

J ai fait ce que je regretterai tte ma vie pour de la cc 



Bonsoir/bonjour même !
Je rerepartage pour une troisième fois ce soir une de mes expériences cette fois encore plus dure d’en parler à quelqu un... je me sens libérer d’ecrire tout ce que j ai sur le cœur dans ce blogue !
Donc j ai commencé le cannabis il y a 3 ans personne n’a jamais rien remarqué jusqu’à ce que je décide d aller en parler à un psy... je suis très forte pour cacher mes problèmes et mes émotions donc durant 3ans mes parents et mes amis n ont pas vu que je tombais peu à peu dans la drogue. Sauf 1 amie avec qui j étais très proche et qui consommait aussi... bref une fois mes parents au courant du cannabis ils ne me faisaient plus confiance évidemment c’est d’ailleurs pour ça que je redoutais tant d’en parler surtout à ma mère avec qui je suis très très proche depuis tjrs et ma petite sœur qui est assez fragile mentalement ( je l ai vu de mutiler les bras et je l ai aider du mieux que j ai pu malgré tout mes petits pb d’a côté)... Avec mon père on a jamais été proche en faite on ne se parle même pas mais ma mère et ma sœur me suffisait amplement ! Bref ça fait un peu moins d un an que j ai commencé à tomber dans la coke et autres drogue du genre Ketamine, MDMA, Extasie ou encore héroïne parfois mais très peu ça me faisait trop vomir... avant tous ça je précise que j avais des TCA ( je me faisait vomir, je me fais vomir*, assez souvent mais avant la drogue c était encore pire ) j ai réussi à perdre 10kg une fois en me faisant vomir et en faisant bcp de sport... une mauvaise période certain dirait mais pour moi j étais bcp mieux dans mon corps même si c était tjrs pas assez... je faisait 48kg pour 1m70 donc j étais clairement en sous-poids voir même anorexie bref revenons à la drogue...

Une fois plongée dans la drogue plus précisément la cc j ai dépensé bcp d’argent pour en avoir... je travaille sur les marché depuis mon entrée au lycée donc ça va faire 3ans (je précise que j ai 18 ans cette année donc en plus de ça j étais en plein ds le bac...) ce qui me permettait d’avoir presque 200€ par mois que je pouvait dépensait dans la coke malheureusement... mais c était jamais assez

Et un jour je suis tombé sur celui qu il ne fallait pas... j avais besoin de coke même si j étais déjà en plein voyage ( en pleine défonce vous avez compris ) et il m’en a proposer même si j avais pas d’argent je pouvais payer en nature... il faut savoir que j étais encore vierge j attendais la bonne personne et tout... le mec a commencé à insister et à me dire que si je voulait pas il pouvait juste me faire un cunni et il me filait 1g donc ce qui était déjà énorme pour juste qu il me fasse plaisir je pensais et je ne sais pas ce qu’il m’a pris dans ma ptite tête mais j ai fini par accepter... après m’avoir fait ça il voulait plus...évidemment... j’aurais du m en doutais et puis ce qui devait arriver arriva...
Après ça j ai eu tellement honte de moi que j ai juste pris la cons je me suis rhabiller puis je suis vite partie de chez lui... Et pour tout vous dire c’est depuis que j ai commencer à me seuvrer que je m’en souvient il y a 1 mois je ne m’en rappelait pas du tout et j ai commencé à avoir des flashs-Back horrible de moi et ce mec qui a juste profité de ma faiblesse et de mon envie de cc pour me baiser... depuis que je m en souviens vrmt de tout je me sens juste sale et ça me donne une raison de plus d arrêter la drogue mais en même tps je me sens si mal que j ai envie d en reprendre là est le gros problème...

J arrive à en parler à personne même à ma psy je ne veut pas depuis qu elle m’a dit de me confier à mes darons pour la drogue rien de bon ne va donc je ne veux plus faire confiance à personne des fois j ai toutes ces images horrible qui me reviennent et là pour le coup je n’arrive pas à caché l’expression de mon visage dégoûté de moi même d’avoir osé dire oui ce jour là... Ça me hante chaque nuit et ça m’a fait retoucher à la drogue aussi alors que j étais vrmt déterminée à arrêter... J’en viens même à me dire qu au final mtn que je l ai fais une fois pour de la drogue pourquoi pas recommencer après tout j ai été bien fournit pour 1h tout au plus ?! Mais quand je pense comme ça mon cœur bat tellement vite et je commence a faire des sortes de mini crises d’angoisses donc il faut que je trouve des gens à qui en parler je sais... mais j ai pas envie de les briser encore plus et de les décevoirs comme ils ont pu l être quand ils ont appris pour de la cc et le cannabis si ils apprennent que j ai vendu mon corps pour de la drogue c’est la fin... je n’arrive pas à me pardonner ce « oui » que j ai dit ce jour là alors que je criais NON au fond de moi.... je ne suis pas prête pour en parler à qqn car je me sens encore bcp trop mal mais j’espère que ce sentiment s'apaisera un jour au moins un peu et que j arriverai à faire confiance à d’autre mec dans ma vie...

Enfin bref voila j ai enfin terminé de raconter toute mes expériences de vie là il n’y a que les mauvaises périodes parce que j avais vraiment besoin que ça sorte sans que personne ne sache qui je suis donc j’espère que certains réaliseront qu’être dépendant d’une drogue quelle qu’elle soit peut entraînait de grandes conséquences et finis par détruire les personnes qui tiennent à toi et entraîne également ton autodestruction.... j espère que ça en dissuadera plus d’un de prendre de une drogue et que j ai convaincu certain d arrêter même si ça reste très compliqué il y a des gens qui sont là pour vous écouter et être là si besoin même si vous pensez que c est inutile le soutiens peut faire toute la différence !

Merci d’avoir lu mon histoire même si ça doit être un peu long et que vous avais pas tout lu au moins lisez bien la fin aussi horrible qu elle soit elle en empêchera plus d’une/un de tomber ds la drogue !

En tout cas désolé pour ce pavé et merci à ceux qui lieront jusqu'à la fin de mon histoire ! J’espère vous avoir fait réaliser que la drogue c’est vrmt une saloperie.... enfin bon je pense que tout ceux qui sont ici pense comme moi et veulent s’en sortir...

Encore merci à ceux qui on crée ce forum parce que ça libère vrmt de pv parler de façon anonyme ! J espère pv me sortir de la drogue et apprendre à vivre avec les choix que j’ai pu faire et tout en aidant d’autre usager de cette mer** a s en sortir...

Bonne nuit et bonne journée !!!
Sasam18

Catégorie : Carnet de bord - 27 juin 2022 à  02:33

#conséquences #dépendance #drogues



Commentaires
#1 Posté par : cependant 28 juin 2022 à  17:26
Salut,

à mon humble avis...ce n'est pas toi qui a fait quelque chose de mal duquel faudrait que tu regrette toute ta vie.
Ce n'est peut-être pas facile à entendre et je suis désolé de parler si franchement, mais ce qui a fait le mec peut être jugé en justice, avec des peines de prisons lourdes.

Tu as donné ton consentement (sous la contrainte en plus de ce que tu dis) pour une relation orale. Il t'a imposé autre chose, que tu ne voulais pas. Ce n'est pas toi qui a fait de la merde, c'est lui qui a fait de la grosse merde.
Si tu n'avais pas eu de craving et envie de consommer peut-être tu ne te serais pas retrouvé dans cette situation, mais malheureusement des violeurs on en trouve à tous les échelons de la société, la plupart des viols se passent avec une personne de confiance (voire de la famille).

Du coup, pour moi, tu en a pas à te culpabiliser !

J'imagine bien jusqu'à quel point ça peut être destructeur vivre avec ça...mais encore une fois, bien que t'ai fait certains choix, d'autres - comme ce qui s'est passé -- ne relèvent pas de ton ("mauvais" ???) comportement, mais bien de l'abus qu'on t'a fait subir.

Perso, le fait d'en parler à un psy compétant, j'ai trouvé d'un soulagement bien important. Si tu n'a pas confiance dans le tien, n'hésite pas à le changer...

Si tu te sens prête (ce n'est pas dit que ce soit le bon moment...parfois ça prend du temps pour commencer à digérer des tels faits), n'hésite pas à contacter une association qui pourrait te donner quelques tuyaux pour faire face à ce que tu vis :

https://www.planning-familial.org/fr/violences-103

ça ne veut pas du tout dire que tu es obligée à passer par les voies légales (les procédures sont bien trop lourdes parfois et t'as tout le temps de voir...), mais perso je trouve important et bénéfique de pouvoir exprimer les ressentis sur des tels vécus, ne pas mariner dans une culpabilité qui n'est pas la nôtre !!!

Il est logique que vous vouliez oublier au plus vite cette expérience. Toutefois, la meilleure solution reste d’en parler. Racontez ce que vous avez vécu à quelqu’un en qui vous avez confiance : un-e ami-e, vos parents, un-e collègue, un médecin, un professeur, un assistant social, un psychologue,… Parlez-en.

En plus de la famille, des ami-e-s et d’autres personnes de confiance, diverses associations vous apporteront également leur aide, sur base anonyme ou non. Des collaborateurs spécialement formés à cet effet vous aideront sans nul doute et vous offriront du soutien. Pour que vous puissiez reprendre votre vie en main.

La victime pense souvent que « ça ne doit jamais se savoir ». Mais chercher de l’aide est une étape importante, et le plus tôt est le mieux. Cette démarche fait partie du traitement. 95% des victimes présentent des réactions dues au stress: elles sont irritables, revivent le traumatisme, dorment mal, n’osent plus sortir de chez elles,… Les réactions émotionnelles et physiques intenses sont « normales » après avoir vécu des violences sexuelles.

Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer les conséquences du syndrome de stress post-traumatique. Les victimes peuvent avoir des flashbacks et faire des cauchemars des années après les faits, revivre leur agression et/ou éviter certaines choses/situations. Ces réactions peuvent persister longtemps et survenir à n’importe quel moment. Puisqu’elles apparaissent des mois et/ou des années plus tard, ces réactions ne sont pas automatiquement reliées au viol.

Chercher de l’aide est donc une étape importante ; en se taisant, la victime aggrave son isolement mais également les conséquences du traumatisme.

C'est un texte belge, mais je le trouve parlant : https://www.320ruehaute.be/nos-consulta … -de-laide/

Après malheureusement, la toxicophobie est rependue aussi au sein d'assos feministe/de soutien aux femmes.
Du coup, il y en a qui pourraient dire que c'et la faute "à la drogue" et en dernière instance à tes choix de conso. Sauf que non, je suis désolée...c'est comme mettre une mini-jupe. Si on est aggressée "parce que" on a une mini-jupe, ce n'est pas de notre faute, c'est bien celle de l'agresseur. On vit dans une société pourrie, il faut faire attention, mais jamais on doit se culpabiliser par des actes abusés commins par d'autres sur nous.

Bon courage

Reputation de ce commentaire
 
Intervention au combien utile et bien intentionnée. Merci. Roland

 
#2 Posté par : FungiPiter 30 juin 2022 à  01:54
Coucou, j’ai pas tout lu du com de cependant mais il avait l’air plein de bienveillance sur ce que j’ai lu, juste mon avis à chaud,
Tu as pas à te culpabiliser vraiment, jsuis un mec et pour moi c’est pas normal qu’il profite de toi comme ça, à aucun moment c’est de ta faute et vraiment ne t’en veux pas, et peu importe ce que tu as fais y’a que toi qui sais qui tu es, il a fait de la merde c’est pas à toi d’être mal, c’est lui qui a mal agis y’a pas de raison que tu t’en veuilles,
Bref prend soin de toi et oublie ce mec il est honteux drogue-peace

Remonter

Pied de page des forums