L’erreur de ma vie / Les Blogs de PsychoACTIF
 

L’erreur de ma vie 



Alors voilà, j’ai 19 ans je m’appelle Victorine et j’ai décidé il y a 2 jours d’arreter Ma consommation de cannabis.
Je fumai depuis 3 ans, le première année rien de bien méchant c’etait De temps en temps en soirée quand j’avais un petit billet et qu’avec une amie on avait un peu envie de s’amuser c’est vrai que ça a été comme une révélation les moment euphorique les fous rire les envies je pensai que ça m’aidait a être heureuse et à me faire rire aucun effet négatif enfin c’est ce que je pensai, au début c’etait Tellement bien tous le monde le faisais en plus pas de quoi se douter du cercle vicieux dans lequel je rentrai.
Puis après presque 1 an ça devenait plus régulier je séchai les cours à rester simplement devant mon lycée à fumer c’etait Devenu un besoin avec mon amie je me rappelle même qu’un fois on s’est engueulé avec celui qui nous vendai on l’a supplié pendant 1 heure Comme des accros alors qu’on devait retourner en cours on l’a eu notre bail peut être 15min avant que ça sonne et on a quand même fumer jusqu’a Arriver en retard je faisais n’importe quoi je m’en doutai de tout beaucoup de gens on commencé à me tourner le dos je ne comprenait pas je remettai tout sur eux c’etait Pas moi j’avais rien fais je ne faisais rien je fumai c’est tout c’est quand même fou parce que je m’en rend compte aujourd’hui cette Matrix dans laquelle j’etais Un autre monde je n’etais Plus connecté à la réalité. J’ai finis par me retrouvé toute seule en accusant le coup alors qu’en fin de compte les gens n’arretai Pas de me parler c’etais Simplement moi qui me renfermai je ne sortai plus je n’allai Plus en cours j’ignorai l’es messages de mes amis les gens on simplement réagis avec moi comme je le faisais avec eux.
Ensuite j’ai rencontré mon copain avec qui je suis actuellement depuis 2 ans le coup de foudre ça s’est fais très vite ma seule motivation je recommençais à retourner en cours car il était dans le même lycée je savais qu’il était là c’est vrai qu’il m’a été d’une grande aide il m’a fais rencontrer de nouvelle personne m’a fais sortir m’a fais connaitre De nouvelle chose je revivai, il fumai aussi alors des qu’on pouvait on aller s’en acheter c’etait Seulement quand on était tout les deux enfin c’est Ce que lui pensai pendant plusieurs moi sans lui dire je fumai tout les jours il ne le remarquai pas super encore une matrix je me suis renfermé sur moi, beaucoup de chose se sont passé dés tromperie etc j’ai pardonné mais évidement le shit ne voulait pas pardonner je ne voulait aps y penser mais lorsque j’etais Seule j’y Repensai je le détestais tout en restant avec lui le shit me rendai mal mais je ne le remarquai pas je pensai que c’etait Lui lui et seulement lui car il m’avait trompé je ne me suis jamais remise en question j’ai jamais accepté d’assumer tous les défauts que me créai ce shit.
Ça n’allai pas avec lui ça n’allai pas avec ma mère non plus je ne sais pas comment l’expliquer mais ça me donnai une surestimation de moi même je voulai tout gérer parce que je me prenais pour la maman ma mère buvait et comme avec mon copain c’etait Elle elle et seulement elle le problème elle buvait comment elle pouvait me comprendre comment elle pouvait être mère je la détestai je ne lui parlai de rien mais je lui reprochais de ne pas agir et de ne pas aider mais je refusé son aide comme celle de tout le monde.
J’ai finis par faire une dépression au moment de mon bac il y a 1 an et enfin de compte je me pose beaucoup de questions en me demandant si c’etait Pas simplement le shit je me sens coupable d’avoir demandé de l’aide et fais bouger des personnes pour moi alors que peut être la simple réponse à mon mal être était le shit je m’en suis remise avec l’aide de médecin puis j’ai commencé à travailler 2 mois après mon bac ca m’a fais du bien au début mais je me suis retrouvé dans une société horrible on s’est servis de moi du à mon jeune âge et ma naïveté je pense que le shit m’a aussi beaucoup fais prendre les choses à cœur mais je ne m’y sentis pas bien du tout au début je remettai la faute sur moi en pensant au shit je pensai que c’etait seulement ça le problème donc je suis resté mais au fur à mesure en parlant avec mes proches j’en me suis rendu compte qu’il y avait quand même un problème dans cette société que j’avais certes pas toute mes capacités mais je n’avais pas à me faire traité comme ça je me suis mise en arrete depuis 3 mois maintenant.
Mon copain lui n’avait pas de travail il était au chômage donc on essayait de se voir le maximum mais ça ne se passait jamais bien de toute façon on passait notre temps à fumer donc moment câlin envie de faire des choses ensemble etc toute les habitudes de couple plus rien que les ter qu’on se roulai avec nos « potes » pour faire passer le temps et aussi parce qu’on pouvait plus  s’en passer.
Ça faisais un an qu’on se disait tout les deux qu’il fallait qu’on Arrette à chaque fois qu’on allait racheter on se regardait en disant « c’est la dernière fois » mais c’etait Jamais la dernière j’avais envie d’arreter Je savais que ça me mettait mal que je déprimais à cause de ça j’en ne prenant plus soin de moi rien même mes vêtements je m’en fichai, mais je pensai simplement que le shit est le rendu juste mal c’est Tout.
Jusqu’a Il y a une semaine, on a totalement vrillé avec mon copain devant tout une gare on s’en Est foutu plein la gueule je me suis fichu la honte de ma vie car peter des câbles je le fais souvent je me mettrai dans des états d’enervement Pas possible il a déjà passé des soirées à courir dehors avec l’envie d eme suicider lui a me courir après je devenai folle mais jamais devant les gens toujours juste devant mon copain ou ma mère ou mes sœurs mes proches c’est tout et j’ai eu un déclic, je pensai que mon copain allait revenir comme toute les fois d’avant mais ça ne s’est pas passé’ comme ça cette fois ci lui en avait eu marre et il a décidé’ de mettre fin à notre relation et pour la première fois en deux ans j’ai compris le problème le pourquoi malgré tout ça n’allai pas entre nous, il y avait moi aussi moi moi et mes pétales de plombs avec mes 10 kilos en moins ma mauvaise humeur ma critique mon incapacité à me remettre en question j’avais j’avais envie de rien comment tu peux aimer passer du temps avec quelqu’un d’aussi mauvais et de chiant ? Car ma vie tournai autour du shit au fond et j’ai compris pourquoi mes amis m’avais laissé pourquoi ça n’allai pas avec ma mère pourquoi plein d’autre chose. J’ai décidé d’arreter De fumer mercredi j’ai acheté un 20 balles que j’ai fumé’ jusqu’a M’en dégoûté je me suis forcé je fumai je roulai je fumai je roulai j’ai crus que j’allai vomir mon profs suivait plus j’etais Un déchet je l’ai terminé en deux jours seulement et je n’ai pas fumé depuis hier je suis heureuse et j’ai envie d’arreter Je suis tellement enthousiaste je ne sais pas si ça va durer je l’espere Mais j’ai qu’une envie que tout ce thc sois sortis de mon corps je regarde des sites pour savoir en combien de temps ça part en combientième de temps on a plus aucun effet mais je ne sais pas mais j’ai tellement hâte je vais déjà apprendre à me contrôler j’ai commencé à faire du sport il va falloir que je prenne sur moi car je sais que j’aurai quand même des symptômes de la fumette même sans fumer car ça reste dans mon corps et qu’il y aura aussi l’effet de manque mais je n’ai plus envie de toute ces pensées et actes négatifs
Mais aujourd’hui je suis fière d’arreter Ce problème qui m’a Bloqué et m’a fais tourner en rond pendant 3 ans


Catégorie : Témoignages - 10 juin 2018 à  03:27



Commentaires
#1 Posté par : janis 10 juin 2018 à  10:35

Coucou victorineleb,

Hey dis n hésite pas à aérer et ponctuer ton texte, perso j ai eu du mal à le lire, c est dommage car il y a pas mal de choses à dire.

Si je comprends bien tu as arrêter la fumette ? Seule ? Sans aide? Et ça va pas trop dur? Peut être devrais tu envisager un suivi (csapa?) Avec un adictologue ?

Tu refais du sport, tu te concentres sur autre chose, bravo!!

Par ailleurs, dans ton récit je trouve que tu te culpabilises enooooormement.
Il y a quand même des évènements qui ne sont pas de ton fait et qui ont du contribuer à ton mal être : ton copain qui te trompe, ta maman qui boit, une entrée difficile dans la vie active.

Tu n envisages pas une formation ou des études post-bac? Tu es toute jeune. T es tu renseignee auprès du CROUS pour savoir si tu as droit à une bourse, un logement ?

Il faut sans doute faire la part des choses entre ce qui est indépendant de ta volonté et ton comportement pour, ensuite, mieux voir les liens, l influence sur ta dépression, etc.

Si tu rechutes ne sois pas trop dure avec toi même. Il y a le sevrage physique puis surtout la dépendance psychologique.
Et envisage de l aide.

Dis toi que malgré ta dépression, ta dépendance, tu as eu ton bac, sois fière de toi.

Donne nous de tes nouvelles et prends soin de toi.


Posté par : janis | 10 juin 2018 à  10:35

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0