L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne / Les Blogs de PsychoACTIF
 

L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne 



Bonsoir,

J'voulais faire un petit journal de bord d'un truc, un programme sur 28 jours que j'compte faire, j'vous explique tout :

Actuellement niveau shit/alcool/caféine et benzos je consomme ça tous les jours :

-400mg de shit en bang (je dis bien en bang parce que la même quantité en joints j'fume ça dans 1 ou 2 joints j'suis foncdé 2 ou 3 heures, en fumant ça dans environ 6-7 bangs j'suis defoncé au moins la moitié de la journée)
-12cl de rhum ambré à 40% mélangé à du sirop de coca sans sucre pour le petit déjeuner (environ 40-50mg de caféine dans le verre, je concentre beaucoup le sirop)
-3mg de clonazolam le soir
-Entre 6 et 25 cafés, quelques litres de café quoi

Et une fois par semaine j'me tape 40mg de 3-MEO-PCP en IV, déjà la PCP ça foncdé pendant littéralement 5 jours à peu près, et ça augmente grave l'effet de TOUTES les drogues récréatives qui existent, comme si on en prenait entre 10 et 35% en plus si on a pris de la PCP y a moins d'une semaine, donc toutes mes prises de tous les jours sont boostés par la prise hebdomadaire de PCP, c'qui fait qu'au final j'suis vraiment complétement arraché h24 oui...
J'aime bien me droguer surtout le matin au petit dej, à jeun, au saut du lit, et vite fait le soir, mais c'est parce que le soir j'ai besoin de dormir donc faut que j'me sédate par le biais de la drogue, sinon j'suis trop speed pour dormir, du coup entre les 2 y a juste entre 13h et 20h où j'me calme un peu sur les prises, mais c'est c'est pas pour autant que je n'suis plus arraché...

Et au bout d'un moment bah le mélange caféine à balle + douilles tabac/shit + alcoolisme + clonazolam assez haut dosage même si biensur on peut toujours faire plus haut, bah tout ça ça fait un sacré mélange...

Et j'me suis dis que j'pourrais baisser les dosages de mes prods

Et pour ça j'me suis trouvé un truc, un truc que j'avais theorisé dans ma tête pendant litteralement des années, qui me trottait dans la tête, mais que j'osais pas faire : remplacer une certaine partie des prods que j'prends par un prod moins toxique

Parce que les douilles de tabac+shit c'est méééga toxique, l'alcool j'ai pas besoin de faire un dessin pour dire que c'est globalement la pire drogue niveau toxicité ou tout du moins l'une des pires, les benzos ça nique pas le corps mais ça baise la mémoire et le cerveau en général, et la caféine ça rend maniaque et ça bousille les reins de s'boire 4-5 litres voir 6+ de liquides par jour parce qu'on est à balle d'effets diurétiques de caféine (+ l'alcool qui fait pisser évidemment)

Bref, du coup remplacer une partie de ça par un prod moins toxique ça serait cool, ça me ferait du bien à la santé de moins avoir les effets toxiques de la fum en bang, de l'alcool, de la caféinomanie, de la PCP, ou tout simplement un cerveau moins détruit par les benzos permanents

Donc, vous l'avez vu dans le titre : J'me mets à l'héro, volontairement, tous les jours, genre j'me suis acheté 20 grammes de brown et là ça fait 2 jours que j'ai commencé

J'vous mets une capture d'écran du tableau excel que j'ai fais avec la baisse des dosages très progressif pour que vous compreniez mieux (bon parfois c'est un peu barabare les baisses, le clonazolam on va ptetre un peu vite, mais globalement on est pas trop pressé j'ai pas voulu aller trop vite, histoire de pas abandonner parce que c'est trop dur.

(note : la colonne "gouttes" c'est pour le clonazolam, j'appelle ça comme ça parce que j'ai du clonazolam sous forme de gouttes dosées à 0,5mg, j'en prends 6/soir sois 3mg/soir)
/forum/uploads/images/1618/capture-decran-2021-04-20-a-213434.png


Donc voilà, pour accompagner ma baisse je rajoute de l'héro par dessus

Mon héro c'est une héro du deep, qui doit tourner aux alentours de 20-30% d'héroine d'après c'que j'ressens par rapport à des opis pharmas, en tout cas comparé à des trucs à 12% rien à voir, en tout cas peu importe le pourcentage d'héro dans mon truc tant qu'il est pas complétement indécent et surcaféiné moi ça me va, un truc trop caféiné à 5% d'héro là j'dis non, mais un truc qui selon moi avoisinne les 20-30 points ça me suffit largement, de toutes façons ça m'arrive souvent de rajouter de la caféine exprès dans ma cup avec mon hééro, donc bon j'm'en fous qu'elle soit coupée à la caféine ma brown x)

Bref, j'vais commencer mon journal de bord et on verra bien comment ça s'passe :

1er jour : 400mg shit/12cl rhum/6 gouttes + 6 cafés + 300mg d'héro en 1 shoot
Bah là pour le coup j'ai juste augmenté mes dosages de prods, j'ai rien baissé big_smile
C'est pour me "mettre dans le bain" on va dire, rien de spécial à dire appart que j'ai eu un bon rush d'héro en plus de ma défonce habituelle, on verra la suite quand j'baisserais les prods que j'consomme d'habitude

2eme jour : 395mg shit/11,75cl rhum/6 gouttes + 11 cafés + 310mg d'héro en 1 shoot
J'ressens quasiment pas voir pas ma baisse, et j'ai un rush à l'héro en plus, voilà x)

Bon pour l'instant c'est pas interessant à lire mes retours parce que j'ai quasiment pas baissé, mais je rappelle qu'à la fin du programme je baisse l'alcool de moitié, les benzos de moitié, et le shit quasi de moitié, et je diminue grave les boissons caféinées et j'arrête la PCP hebdomadaire, donc j'devrais le sentir passer quand même, même si j'ai de l'héro pour me réconforter

Pour ceux qui se demandent pourquoi je fais ça ?

Bah pour preserver ma santé et pouvoir vivre plus longtemps, et par conséquent se droguer plus longtemps, entre autres loisirs que j'compte avoir dans ma vie

Parce que l'héro c'est pas toxique en soi, on peut pas en dire autant de l'alcool, du tabac, des bangs, des benzos forts à hauts dosages, la caféinomanie ça te fatigue bien aussi.

Et j'ai envie d'avoir un traitement que j'puisse prendre tous les jours sans trop m'abimer la santé et sans être a l'ouest tout le temps comme j'le suis en mélangeant alcool + stimulants + douilles de shit + benzos + potentialisation à la PCP

J'préfère LAAAAAAAARGEMENT etre accroc à l'héro que d'être alcoolo, caféinomane, dépendant aux douilles grave grave, et dependant pas mal aux benzos, et à la PCP de manière hebdomadaire, si j'arrive à baisser un peu voir beaucoup de tout ça ça vaut bien un peu d'héro tous les jours nan ?

Et mon opi preferé c'est l'héro, donc j'suis parti sur de l'héro, si ça me plait je continue, si ça me plait pas j'verrais bien, pour l'instant ça me plaît

Si par hasard y en a qui se demandent : de l'héro j'en ai consommé déjà des dizaines de grammes de trucs corrects voir biens, je sais c'que c'est que de l'héro j'me lance pas là dedans à l'aveugle, et des autres opis des centaines de fois j'en ai pris, j'me lance pas en terre inconnue.

Bref vous verrez mes retours jours par jours, on verra si c'est une bonne idée ou pas ? L'après 28 jours comment ça va se passer ? On reste au meme dosage d'héro ? on baisse ? On augmente ?

Allez à plus, hâte de donner mes retours les jours suivants, j'le sens vraiment bien ce programme

Catégorie : Carnet de bord - 20 avril 2021 à  21:58



Commentaires
#1 Posté par : Doo-J 20 avril 2021 à  22:38
Je comprends ton schéma de pensée, j'ai moi même arrêter le cannabis pendant 1 mois grâce au dxm, par contre j'ai tendance à penser qu'au bout d'1 mois de consommation d'héro, tu vas ressentir une certaine addiction, est-ce-que ça vaut le coup de se rajouter une addiction pour baisser le poids des autres ?
Je ne sais pas, tu es expérimenté sûrement 100 fois plus que moi mais j'avoue que pour un "néophyte" comme moi qui consomme depuis 3 ans qui plus est de façon irrégulière, ton pari paraît grave risqué.
Mais bon,  "héroïne" tout de suite ça sonne + dangereux que "café" "benzo" "alcool" alors qu'a long terme je pense que l'héroïne est moins nocive pour la santé que ce trio maléfique.  (je n'affirme rien)
Je me permettrais pas de te filer des conseils mais en tout cas je trouve ça intéressant comme démarche, documente nous tous ça

Posté par : Doo-J | 20 avril 2021 à  22:38

 
#2 Posté par : Meumeuh 20 avril 2021 à  23:01
Moi je comprends l'idée... en plus j'adore le tableau Excel ^^
Reputation de ce commentaire
 
Je suis du même avais x) fdl

Posté par : Meumeuh | 20 avril 2021 à  23:01

 
#3 Posté par : Acid Test 20 avril 2021 à  23:19
Juste une question , as tu déjà été dépendant à l'hero ou à un opiacé et as tu réussi à t'en sevrer ?

Je veux dire  pendant plusieurs années , ou sinon au moins en en prenant tous les jours pendant 6 mois .

Tu n'es pas sous TSO donc .

Es tu dépendant physiquement à l'alcool ?

12cl de rhum par jour , ce n'est pas  encore énorme .

Je comprend ta démarche mais franchement méfie toi quand meme car etre dépendant aux opiacés , c'est quand meme quelque chose qui n'est pas anodin , d'abord parce que c'est une tes forte dépendance et quand tu n'en as pas alors que  t'es dépendant , c'est vraiment dur ( meme si il y a les TSO ) mais aussi parce que c'est contraignant comme dépendance !

J'ai l'impression que ta grosse dépendance en fait , c'est la cafeine , non ?

Parce que 500mg de shit par jour , ce n'est pas énorme non plus , meme si c'est en bang et qu'en effet  pour les poumons c'est assez nocif !

J'avoue que je ne me rend pas compte de ce qu'est une dépendance à 3mg de clonazepam par contre car je ne connais pas trop les doses de ce benzo .

Donc si je comprend bien , tu vas troquer surtout une grosse dépendance au café , voir au clonazepam , ainsi qu'une dépendance moins importante à l'alcool et au shit , pour une dépendance à l'hero pour  au final , réduire de moitié les autres produits mais continuer ta dépendance à l'hero ( ou prendre un TSO ) ?

Parce qu'au bout d'un mois , je suis quasi sur que tu seras devenu accro à l'hero si tu en prends tous les jours pendant un mois  !

Et si tu ne connais pas encore ce qu'est la dépendance à un opiacé fort comme ça , je ne sais pas si tu te rends bien compte de ce que c'est et à quel point c'est une dépendance extremement forte !

Pourquoi ne pas réduire plus doucement les autres substances, essayer de remplacer les bangs par des joints ( au pire , en le faisant progressivement ) et en ne prenant de l'hero qu'une fois ou deux par semaine par exemple ( une seule fois ce serait mieux pour ne pas risquer de devenir accro ) , meme si évidemment du coup , je ne sais pas trop si la prise d'hero une fois par semaine t'aidera vraiment à baisser le reste ?

J'ai l'impression qu'il devrait y avoir des solutions moins risquées que de devenir dépendant à l'hero , pour arreter ou diminuer les  autres substances .

Posté par : Acid Test | 20 avril 2021 à  23:19

 
#4 Posté par : ismael77 21 avril 2021 à  00:37
" J'me mets à l'héro, volontairement, tous les jours, genre j'me suis acheté 20 grammes de brown et là ça fait 2 jours que j'ai commencé"


"Parce que l'héro c'est pas toxique en soi"
Oui,
mais ça accroche et devient une contrainte et un fardeau aux conséquences sociales et la came isole : on est bien mais ça prend trop de place de thune de temps et de risque.

Tu n'auras plus le choix... ou moins...

Je suis dépendant depuis 20 ans aux opiacés et la tolérance est là et si je ne suis pas libre c'est à cause de ça, il faut être organisé et c'est un point faible qui est une aliénation terrible...

A l'occasion si on y arrive ok mais vivre contre la montre du manque ne vaut pas le coup!

tu te rends volontairement accro?
Si tu es désespéré ok mais sinon si tu n'es pas encore accro alors c'est dommage ou fou, c'est beaucoup de souffrance!
Avec le temps on paye cher. Et on est seul et plus le même.
C'est une passion dévorante pour un doux produit qui anesthésie et puis devient vital. Pas une vie souhaitable en plus en prohibition. En programme de prescription pour les vieux pourquoi pas mais sinon c'est dur.  En plus l'IV ...abîme les veines et accroit les risques de germes au coeur, thrombose et abcès...Vivre ça ? pas cool!

Posté par : ismael77 | 21 avril 2021 à  00:37

 
#5 Posté par : Zazou2A 21 avril 2021 à  00:48
Yop,

Est ce que t’as pris en compte qu’une fois assez accroché à l’héro pour que même avec 3-4g par jour en IV, tu n’ai plus tellement d’autres effets que de n’pas être malade/en manque (c’qui avec ma tolérance était largement le cas) et étant donné qu’il n’ya aucun travail psy en dehors de « j’remplace une defonce par une autre »
Il est tout à fait possible que les dosages de tout les prods que tu es en train de baisser remonte ? Alors c
Est sur Pendant un moment ça marchera sans doute, c’est tjr très sympa l’héro au début, ça le devient moins quand malgré les 80/100g par mois, y’a pu moyen d’piquer du nez ou ne serait ce que d ressentir un début d perche.. et à ce moment là, si avec des mélange on retrouve des effets, si on a pas avancer dans notre relation à la defonce, c’est forcément très vite tentant.. niveau risque ce serait plutôt reculé qu’avancer si tu en arrivais là, je n’te l’souhaite évidemment pas, mais ça reste à considérer
Et si c’était le cas, à moins que tu sois satisfait pas les tso proposer en France, ça risque de faire un sacré budget came  à rajouter à celui des autres prods..
Si j’te dis ça c’est parce que pendant longtemps mes 300mg d’oxy/j + 40 havlane prescrit ne me tenait que 5-6j
Et que 80 a 100g c’est ce que j’achetais en came pour finir le mois ..
Et même si je fume pas mal, j’ai jamais commencer mes journée avec du rhum, des bang de shit tabac et tout les autres prods dont tu nous parles..

En passant aussi sur le fait que certe, l’héro c’est pas toxique en soit, mais que sans analyse, rien n te dis que ta poudre est si Safe que tu le penses
(Comme rien ne dit qu’elle soit à 20-30%, même si j’te souhaite que ce soit le cas; fin d’un autre côté si ça l’est le jour où t’en a une à 10-15, il en faudra 2 fois plus, et encore c sans compter la tolérance qui augmente)

Fin après tout tu fais bien c que tu veux, mais de ce que je lis dans tes posts, particulièrement depuis quelques mois, j’ai l’impression que t’es théorie, elles tendent plus vers ce qui t’arrange, que vers une réflexion objective.
Et connaissant ton âge, quand j’en lis certains, j’me dis que c’est plutôt dans 8-10 ans qu’il faudra faire le bilan que de tirer des conclusions trop hâtives.. m’enfin;  c’est qu’un avis perso, tu es totalement libre et tes choix n’appartiennent qu’à toi.

drogue-peace

Zaz

Posté par : Zazou2A | 21 avril 2021 à  00:48

 
#6 Posté par : Acid Test 21 avril 2021 à  01:01
Là , si je me souviens bien , tu as le témoignage de 3 personnes , qui sont ou ont été dépendantes à haute dose aux opiacés et pendant un bon moment ; c'est pas négligeable !

Salut Ismael 77 , ça fait un moment ;  j'espere que tu vas bien !

Autre chose à savoir ,c'est que l'hero ça coute de la thune !
Alors une fois de temps en temps ça va mais quand tu arrives à 2 à 4 voir 5 g par jour , ça commence à couter cher !

Si tu peux t'épargner de devenir dépendant à l'hero , d'autant plus  volontairement ,  surtout à la shooteuse , tu t'épargneras des difficultés non négligeables !

Sans parler du fait qu'un TSO, c'est pas le pied ; enfin c'est mon avis et tout le monde n'aura pas le meme mais la metha ou le Subu , c'est pas l'hero !

Et puis il ne faut pas négliger la galere que c'est d'arriver à trouver en permanence des plans de qualité sans te faire arnaquer et ça , c'est pas si facile car au bout d'un moment si tu es un peu exigeant , tu auras envie d'avoir de la came de qualité correcte !
Mais bon, peut etre que le plan que tu as est bien et régulier , car c'est souvent ça le probleme , le manque de régularité des plans au niveau qualité entre autres mais pas seulement !

Désolé si on te casse un peu ton trip mais avant de te lancer là dedans , autant en connaitre les conséquences et  avoir différents avis de personnes qui en ont de  l'experience sur le sujet et pas qu'un peu !

Posté par : Acid Test | 21 avril 2021 à  01:01

 
#7 Posté par : Meumeuh 21 avril 2021 à  01:04
Ah autant je comprends l'idée de le faire sur 1 mois.

Mais si tu , n'est pas dépendant ... pour avoir consommé pendant pas mal d'années.
A la fin me fallait Minimum 5G par jour. Et juste pour ne pas être en chien.

Après bien sûr tu fais ce que tu veux...au bout de 28j réfléchis bien.


MM

Posté par : Meumeuh | 21 avril 2021 à  01:04

 
#8 Posté par : krakra 21 avril 2021 à  06:54
Passe au vaporisateur augmente les dose de cannabis quitte à rajouter de la nicotine à ton shit pour avoir un rush bien lourd et stop le bang,
soit clairvoyant sur la notion de santé et si tu veux diminué la dose de caféine l’héroïne c’est pas le top.
Dans six mois tu sera l'heureux propriétaire d’un TSO

Posté par : krakra | 21 avril 2021 à  06:54

 
#9 Posté par : Drim 21 avril 2021 à  09:18
Salut, déjà j'adore le ton désinvolte que tu emploi.

Mais pour faire baisser la toxicité de tes consos j'ai un doute sur l'efficacité de rajouter un prod en baissant les autres. Autant t'aurais parlé d'une conso de thé pour remplacer le café, de vaporisation et de doser l'alcool sur la journée pour éviter au max les effets toxiques.
Autant le shit y'a une sorte de tolérance inverse qui est pas mal à 500mg quotidien autant passer à la vaporisation serait plus judicieux que taper dans la brown à mon sens.
Et je sais de quoi je parle j'ai taper v'la les douilles et 15 ans après j'ai toujours le rush qui me trotte dans la tête quand je conso au vapo (dynavap + pipe a eau c'est le feu). Quand je tire sur ma clope electronique (ouais j'ai repris après un an et demis sans ) c'est pareil y'a toujours la frustration de pas avoir l'effet de la clope et hormis cette foutu envie de l'effet j'ai jamais été aussi bien que quand j'avais arrêté. Bref y'a un gap entre ce que te dis ton cerveau surtout quand il est question de drogues et ce qui est objectivement bon pour lui.

Mais avec la drogue quand t'as été dépendant c'est un deuil qui est efficace pas un transfert, enfin si un transfert c'est efficace mais pas pour arrêter.

Je comprend que tu veuille vivre longtemps, d'autant plus pour te défoncer mais essaye plutôt de mieux te défoncer, les douilles en particulier (et on en a déjà parlé) c'est hyper toxic. Et toi comme moi on connait ce fameux rush nicotinique en interaction avec le shit qui est tellement bon. 

L'accoutumance à l'héro c'est quand même connu que c'est le piège, dans le sens ou comme le dit justement Zazou, une fois accoutumé t'es sur de la conso pour éviter le manque pas pour te défoncer. Un fois passé la lune de miel t'aura plus l'effet chaud de l'héro et ce sera case départ avec une conso en plus.

Tout diminuer et shooter un coup quand ça devient trop dur de façon ponctuelle sans automatiser ça serait une idée non ?

Enfin je comprend la démarche mais vouloir calmer les drogues, mais avec la "reine mère" des addictions (dans l'inconscient collectif) je sais pas si c'est très judicieux. Surtout avec ton plan de shoot qui va te mettre en chien au bou de 28 jours. Parce que quoi 28 jours plus tard tu te sèvre de l'héro et t'auras tout divisé par deux ?

Posté par : Drim | 21 avril 2021 à  09:18

 
#10 Posté par : L'Apoticaire 21 avril 2021 à  09:36
Je rappelle que mes 300-500mg d'héro brune par jour sont censées remplacer tout ça :

-150mg de shit en bang par jour sois 2-3 douilles shit+tabacv (on enlève aussi du tabac du coup, meme si j'vais sans doute rajouter genre une clope par jour quand j'aurais plus diminué)
-6cl de rhum ambré 40%
-1,5mg de clonazolam (et sur moi le clonazolam c'est HYPER FORT, j'peux prendre 60 valium après avoir pris zero benzos pendant 15 jours, alors que 6x0,5mg de clonazolam ça me sédate très très bien)
-40mg de MEO-PCP par semaine (c'est juste ENORME, c'est globalement 3x la dose qu'il faudrait pour une anesthesie générale pour un gabarit 30% plus lourd que moi)
-Le café j'compte me limiter à genre 4-5 max par jour

Donc à coté de tout ça mélangé 300 à 500mg d'héro quand meme assez coupée par jour ça semble ni trop fort ni trop toxique

J'ai l'impression que vous focalisez sur la caféine alors que c'était pas du tout ma principale préoccupation dans ce programme, c'que j'compte surtout baisser c'est les douilles et l'alcool (café et benzos c'est pas si "méchant" après comme j'disais café + douilles et alcool là ça commence à devenir dangereux, mais c'est surtout un problème de douilles et d'alcool du coup quoi)

Et aussi la 3-MEO-PCP, la 3-MEO c'est vraiment un truc hyyyper fort, j'en prends toutes les semaines à très hauts dosages depuis 1 an et demi environ (longtemps 50-60mg en IV, depuis peu 40mg, c'est juste énorme, la dose à pas dépasser pour éviter d'être maniaque c'est 15mg en sniff, voilà voilà...)
Consommer ça toutes les semaines c'est hardcore de ouf, c'est une sorte de mélange kéta+++ et MDMA mais qui fait pas déprimer, ça dure vraiment plusieurs jours à hauts dosages, etc...

Et en comptant les 1 an et demi de PCP ça fait 5 ans que j'prends un anesthesiant NMDA au moins une fois par semaine (quelques semaines j'ai loupé j'avoue, mais y a aussi des périodes plurihebdomadaires)
Au début DXM, puis kétamine, puis après j'alternais entre des RC : 2F-DCK, 3-HO-PCP, 3-MEO-PCE, 3-MEO-PCP aussi, O-PCE...
C'est une technique d'acharné de la défonce, un gros dosage de NMDA une fois par semaine et la semaine qui suit tu ressens vachement plus toutes les drogues, t'as besoin de doses moins fortes.

Donc arreter ma conso de PCP c'est pas rien quand même.

L'héro c'est pas un perturbateur, ça "défonce" pas comme l'alcool, le shit, les stimulants, la PCP, et du coup ça me permettra d'être bien tout en étant moins à l'ouest tout le temps

Acid test a écrit

Juste une question , as tu déjà été dépendant à l'hero ou à un opiacé et as tu réussi à t'en sevrer ?

Je veux dire  pendant plusieurs années , ou sinon au moins en en prenant tous les jours pendant 6 mois .

Nan jamais,
J'ai eu des périodes plus ou moins quotidiennes qui ont duré entre quelques semaines et 2 mois environ mais rien de bien méchant ou qui m'ait donné des sevrage epprouvants

Tu n'es pas sous TSO donc .

Non plus, j'en ai jamais eu besoin par le passé

Es tu dépendant physiquement à l'alcool ?

Ca fait environ 2 ans que j'en bois tous les jours au moins 4 unités d'alcool, environ 3,5-3,7 en ce moment depuis peu avec mes 12cl de rhum, avant ça  j'en ai abusé par périodes pendant 4 ans mais sans en prendre tous les jours ni même toutes les semaines

Je sais pas si j'suis dépendant physiquement à l'alcool, en tout cas j'ai jamais arreté de boire + de 48h depuis que je bois tous les jours, et sans être malade comme un chien j'avais quand même des symptomes au bout de 48h, mais tellelment légers que j'te repondrais non, que j'suis surtout accroc psychologiquement à l'alcool, j'suis obsedé par la boisson plus que j'y suis dependant physique.

Par contre j'suis bien dépendant physiquement aux benzos ça c'est sûr, j'en ai tellement pris des milliers et des milliers ces 2-3 dernières années, là ça fait bien 2 ans que j'en tape tous les jours, actuellement je tape "que" 3mg de clona en un drop le soir c'est déjà hyper fort mais pour moi c'est un exploit, le clona avant c'était des dizaines de mg par jour + de l'alcool, des bangs, le reste...

Donc même si j'suis peut être voir surement pas dépendant physique à l'alcool en particulier j'suis dépendant physique aux GABA

12cl de rhum par jour , ce n'est pas  encore énorme .

J'suis d'accord ça paraît peu, mais il y a plusieurs points que j'aimerais développer à ce sujet :

-Déjà j'suis hyper sensible à l'alcool, au début de ma conso je dosias les spiritueux à la seringue de 2,8cc pour te dire la sensibilité (bon je le mélangeais à d'autres prods, mais quand même...)
Et même après des milliers d'unités d'alcool consommées en quelques années j'ai l'impression d'avoir que peu de tolérance, bon certes c'est moins bien qu'mes premières cuites, mais ça reste à mon gout très très fort, et pour moi 12cl de rhum ambré cul sec c'est bien assez fort
Autant les benzos j'en gobe des dizaines pour parfois peu d'effets, alors que l'alcool j'suis jamais déçu même à très petits dosages !

-12cl de rhum ambré et 12cl de vodka au même degré d'alcool ça foncdé pas du tout pareil
Déjà dans le rhum ambré t'as plein d'alcools dits "aromatiques" à savoir 2M2B, 1-propanol, des trucs qui durent grave plus longtemps que l'ethanol genre au moins 1,5-2x plus longtemps j'trouve, qui sont au passage moins hépatotoxiques, moins psychostimulants et donc anxiogènes que l'ethanol de la vodka etc... (vodka triple distillée c'est 99,9 d'ethanol alors que le rhum ambré c'est moins "rectifié" y a d'autres alcools dedans, d'ailleurs faites le test : vous sentez un verre de vodka ça sent l'alcool à desifecter, l'ethanol quoi, vous sentez un verre de rhum l'odeur de l'alcool est pas la même, ça sent pas trop l'alcool à desinfecter)

-Et on rappelle que au dessus de 3 unités d'alcool par jour t'es globalement considéré comme alcoolo, donc c'est quand même pas anodin (même si évidemment cette "règle" est très basique, assez ancienne, et de nos jours les médecins ont une définition beaucoup plus large de l'alcoolisme et ne e limitent pas à "+ de 3 verres = alcoolo" la définition est bien plus nuancée que ça, bref)

Et si j'passe à 6cl de rhum ça fait à peine 2 unités, donc ça sera déjà moins d'unités même si j'resterais certainement toujours fascné/obsedé par la boisson.

Acid Test a écrit

J'ai l'impression que ta grosse dépendance en fait , c'est la cafeine , non ?

La plus "grosse" je sais pas, "grosse" ça veut pas dire grand chose, et non en vrai j'ai beau en consommer beaucoup la caféine j'y suis pas si accroc que ça, j'peux faire aisément des pauses et encore plus aisément des baisses, mon problème c'est que j'mélange tout ça à la fois avec mes autres prods et ça fait un joyeux bordel assez puissant et qui "perturbe" pas mal dans plusieurs sens du terme

Acid Test a écrit

J'avoue que je ne me rend pas compte de ce qu'est une dépendance à 3mg de clonazepam par contre car je ne connais pas trop les doses de ce benzo .

Selon internet 3mg de clonazolam = entre 60 et 120 de valium, sauf que perso moi 600mg de valium après 15 jours de zero benzos ça me fait RIEN DU TOUT, et j'ai vraiment pas l'habitude de dire qu'un truc me fait rien, jcherche toujours un petit truc à dire, mais là 600 de diazépam et rien, alors que 3mg de clonazolam et j'suis un peu défoncé, bonne synergie avec le canna, et j'm'endors nickel et assez longtemps

Je précise qu'ils étaeint frais sortis de la pharmacie, et que j'suis pas insensible au diazépam, avant de prendre du clonazolam j'en prenais quelques cachets à peine voir juste un et j'étais un peu défoncé, avec juste du cannabis par dessus c'est bon je planais, mais là le clona ça m'a rendu tolérant grave (entre autres benzos dont j'ai abusé mais clona pas mal quand même)

Et si tu ne connais pas encore ce qu'est la dépendance à un opiacé fort comme ça , je ne sais pas si tu te rends bien compte de ce que c'est et à quel point c'est une dépendance extremement forte !

En pratique je ne connais pas, après j'ai lu pas mal de récits de comment ça se passe une addiction aux opis, j'ai passé des dizaines voir centaines d'heures à lire des gens raconter les moindres détails de leur addiction aux opis

Est ce que ça fait de moi un connaisseur des opis alors que j'en ai consommé que par périodes sans jamais être dépendant physique ?

Non, mais au moins je sais en partie dans quoi j'me lance, j'ai une bonne vision du truc

Et j'ai quand même consommé quelques centaines de fois des opis, ça m'est pas si étranger que ça même si j'préfère globalement tous les autres prods à ça

Acid Test a écrit

J'ai l'impression qu'il devrait y avoir des solutions moins risquées que de devenir dépendant à l'hero , pour arreter ou diminuer les  autres substances

De toutes façons des opis j'comptais en consommer dans ma vie, que ça soit par périodes ou avec un TSObase par exemple d'héro, ou autre opi hein)

J'ai envie d'dire autant "briser la glace" et me mettre un TSO tout de suite (que ça soit dans le but de baisser/arreter le reste immédiatement, ou simplement plus tard, parce que j'aime prendre des prods tout le temps et que les opis c'est pas très toxique donc c'est adapté à un usage quotidien, alors que douilles+alcool+benzos+trop de caféine+PCP surdosée tu tiens pas des dizaines d'années en faisant ça, alors qu'avec juste des opis (et quand même quelques autres trucs) tu peux tenir plus longtemps sans te bousiller

Ca fait longtemps que j'voulais me mettre aux opis tous les jours, le jour est venu

Pour ceux qui se posent des questions sur l'accoutumance et l'approvisonnement :

Accoutumance : comme marqué sur mon tableau excel en premier post, j'ai commencé à 300mg en un shoot, on augmente en progressif, au bout de quelques jours on passe à 330mg + un deuxième shoot de 130mg, et après on augmente progressivement pour finir sur du 330mg + 170mg (un shoot au reveil à 5h30-7h avec le rhum/coca cul sec + une douille immédiatement avant le shoot, mon p'tit plaisir, j'aime bien la montée que ça fait, et un shoot en milieu fin d'après'm, juste un petit, pour éviter le craving)

Je compte pas augmenter après 500mg/jour, je compte en rester là, ça fait déjà pas mal je trouve, et j'suis pas obligé d'escalader jusqu'à 5 grammes par jour, y a des gens qui sont stabilisés à une dose d'opiacé bien moindre et qui ne ressentent pas le besoin d'augmenter, on verra si j'ressentirais ce besoin.

On dirait la fameuse théorie de l'escalade du cannabis "tu commences par un joint avec tes potes et après tu finis avec une seringue dans le bras" version héro : "tu commence par 300-500mg par jour en kiffant bien et après tu finis à 5g/jour pour juste pas être en chien"

Et vous inquietez pas je sais qu'au bout d'un moment on ressent surtout un soulagement du au fait qu'on comble le manque plus que de l'euphorie, j'ai bien saisi le concept, je m'attends pas à être en lune de miel permanente pendant des années et des années^^

Pour ce qui est de l'approvisionnement :

Déjà, la question que tout le monde se pose : après mes 28 jours, si j'ai réussi, je fais quoi niveau opiacés ?
Bah j'continue, de la même manière que j'aurais continué à consommer mes quantités actuelles de prods, après pour l'arret je sais pas si et quand j'arreterais, j'arreterais quand j'aurais envie d'arreter les opis (en tout cas je commencerais un processus d'arret, important la nuance)

Si je ne tire plus de bénéfices d'un usage raisonnable d'opis quotidiens (max 500 de brown/jour) j'arreterais en très progressif, si j'y arrive bah j'suis plus dépendant aux opis, comme avant, et si j'y j'arrive pas bah j'me stabiliserais à un petit dosage de je sais pas quel opi et voilà, rien de bien compliqué, un petit odsage d'opiacé à prendre à vie c'est loin d'être un fardeau monumental je trouve.

-J'achète ma came sur le deep, au détail elle coute 25-30e, mais du coup en grosses quantités elle est grave moins chère, mes 20g j'les ai eu à 230e + 20e de livraison suivie, j'ai pesé la came les 20g y étaient, donc ça fait du 12,50€ le gramme pour un truc qui normalement se vend 25-30 au détail

Et franchement cette came j'ai été surpris de ooouuuf, pour ce priux là j'vous avoue que j'm'attendais à un truc assez coupé, mais franchement elle était significativement plus forte que la majorité des cames que j'ai gouté du deep à 25-30 le g

J'ai gouté une seule fois de la came de rue française, j'avais pas pris d'opis depuis des semaines, une seule prise de bupré, et avant ça 2mois d'abstinence, donc pas tolérant du tout aux opis, ma pote m'en file 100mg qui lui restait, je la suisine, j'injecte, et c'était d'une faiblesse... J'ai senti que la caféine avec juste un peu d'héro pour rendre le tout un peu sédatif mais franchement c'était impressionnant à quel point c'était nul et caféiné, elle m'a dit que celle ci était un peu moins bien que d'habitude mais que d'habitude c'est pas si meilleur que ça

Et elle paye son truc 40 le g, en plus son "g" doit y avoir genre 0,82g dedans, j'lui ai fais gouter une came à 110 les 5g, une moins puissante que celle que j'ai toppée à 12,50 le g, elle m'a dit qu'elle en mettait 2x moins que d'habitude, donc en gros elle paye sa came 6-7x plus cher que moi au niveau du pris de l'héroine pure, donc c'est sûr quand on achète dans la rue parfois c'est galère, mais moi non du coup.

-Si c'est la dèche de thune bah j'irais me faire prescrire de la metha, pour moi la metha c'est aussi bon que l'héro ou presque (l'héro c'est quand même plus marquant et la demie vie courte rend le truc plus compulsif/récréatif, mais la metha n'a selon moi que très peu à lui envier)
Donc même si j'suis sans le sous j'pourrais avoir un opi, pharmaceutique qui plus est, que j'adore, le tout gratuitement, pour moi la metha c'est pas juste du TSO, c'est d'la drogue normale quoi, c'est comme si on m'donnait mon opi euphorisant que j'aime consommer d'habitude, alors que j'trouve que le subu CA c'est vraiment "juste du TSO" dans le sens où ça peut combler le manque physique mais ça a rien à voir avec un agoniste normale genre héro/morph/metha/oxy et ça euphorise quasi pas (en tout cas sur moi)

-Je supporte assez mal la bupré hauts dosages et j'trouve ça nul niveau euphorie, mais j'en ai vraiment des centaines de cachets de 8mg en stock si j'arrive pas à avoir de la metha pour une raison x ou y

En vrai un truc qui fait qu'une addiction aux opis ça peut bousiller la vie c'est que l'approvisionnement en opis sympas est parfois compliqué, sois on achète des opis de merde/qu'on aime pas parce qu'on a pas de sous pour les opis qu'on veut et du coup on est frustrés

Sois on achète les opis qu'on désire, et du coup on a plus la frustration de pas avoir les opis qu'on veut, mais souvent c'est cher, et pour se payer tout ça ça amène parfois à fair des trucs pas ouf, pas forcément illégaux mais chiants, longs, laborieux, trouver de la thune en permanence quoi...

Pour mon cas la thune je l'ai, 500mg/jour ça fait 6,25e par jour ça fait même pas le prix des deux tiers d'un paquet de clope !

Sachant qu'en plus je consomme ça en moins :
-6cl de rhum negrita par jour = 77ct
-150mg de shit + un peu de tabac en moins par jour = +ou- 1,70€ pour les 2
-1,5mg de clonazolam par jour = 12ct (c'est toujours ça big_smile )
-40mg de 3-MEO-PCP/semaine = 1,65€/semaine ou 0,23€/jour

Donc au total 0,77+1,70+0,12+0,23 = 2,82€/jour, au final vu que j'économise sur les autres prods c'est comme si j'payais que 3,43€ en plus de c'que j'dépense par jour pour mes prods pour rajouter un demi gramme d'héro/jour, donc niveau budget ça va.

Et j'ai pas à trainer dans des endroits bizarres, à fréquenter des gens et des milieux que j'voudrais pas fréquenter, mon héro elle est livrée chez moi, elle arrive en 3 jours, mon envoi est suivi, le vendeur est réactif, à l'écoute etc...

Donc déjà pour moi l'approvisionnement d'opis que j'aime c'est le cadet de mes soucis^^

Zazou2A a écrit

Fin après tout tu fais bien c que tu veux, mais de ce que je lis dans tes posts, particulièrement depuis quelques mois, j’ai l’impression que t’es théorie, elles tendent plus vers ce qui t’arrange, que vers une réflexion objective.

C'est vrai que maintenant qu'tu l'dis ouais
Pour ce projet en particulier je pense que j'me suis mal exprimé :

En fait ça fait des années que j'ai envie d'consommer des opis tous les jours, que ça soit pour baisser le reste et moins me niquer la santé ou juste pour consommer des opis tous les jours

Et là, actuellement, baisse de produits ou pas, j'ai commencé les opis everyday, et du coup, pour faire d'une pierre 2 coups, et pour quand même éviter d'abuser et de juste rajouter un prod à tous ceux que j'prends déjà je me suis fais un programme de sevrage degressif sur 28 jours

Mais après les 28 jours je continue les opis, combien de temps ? Jusqu'à ce que ça me saoule, après sois j'arrête sois j'me stabilise à un micro dosage à vie

Et j'aurais surement des cravings des autres produits, mais déjà la baisse est assez progressive (sauf les benzos mais je gère hyper bien les baisses de benzos, puis j'ai quand même l'héro pour remplacer) donc les cravings seront limités, et puis j'm'autoriserais des extras certains jours où je doserais "comme avant" (mes dosages de base quoi 400 shit/12 rhum/3 clonazolam)


Posté par : L'Apoticaire | 21 avril 2021 à  09:36

 
#11 Posté par : Biscuit 21 avril 2021 à  12:13
C'est pas aussi simple que ça la dépendance aux opiacés, il n'y a absolument pas que les problèmes d'approvisionnement qui font qu'une dependance peut bousiller la vie. Le fait d'avoir la thune et la source d'approvisionnement ne fait pas tout. Quand tu arrives à un point où tout au long de la journée tu finis par te retrouver en chien parce que avec la tolérance tu as besoin de plus en plus et de plus en plus fréquemment, tu passes ton temps à penser à ton prochain shoot, tu ne peux rien faire d'autre sans devoir prevoir ta quantité parce que sinon tu vas morfler, eh bien ça, ça bousille la vie !

C'est pas une theorie digne d'une légende urbaine l'escalade des doses, ici on est plusieurs à te dire ce qu'on a vécu avec la dépendance majeure aux opiacés, et d'escalade des doses fait bien partie de ce qu'on a vécu !  Parce que les opiacés c'est comme ça, la tolérance arrive vite et tes 300 à 500mg finiront bien par ne plus te faire grand chose et à ce moment tu feras quoi ? Ben soit tu vas compenser avec les autres produits que tu cherches à diminuer, ou alors tu vas tout simplement augmenter la dose d'hero ! Quand on a une grande quantité sous la main c'est toujours facile de partir en vrille, on va se dire oh aller je suis frustré/triste ou pas bien donc je peux me prendre x00 mg en plus c'est pas grave ! Et ça fait tellement de bien qu'on recommence 1 fois encore "aller c'est rien" et on fini par plus s'arrêter ! C'est comme ça les opiacés quand on a à disposition tout cequ'il faut et qu'on les apprecies comme il faut !

Ensuite la metha ça ne se prescrit pas juste parce que c'est la penurie de produit ou la galère de thune, les médecins n'aiment vraiment pas ça, ils ne sont pas là pour combler une galère mais pour aider les personnes qui souhaitent arrêter de consommer et mettre en place un ttt de substitution, c'est à dire un MSO + un suivi psycho-sociale rapproché.

Se tenir à "un petit dosage d'opiacé" c'est pas quelque chose d'evident, surtout avec des molecules qui provoquent craving, grosse euphorie et avec la tolérance naturelle qui ne fait qu'augmenter.
Un traitement par opiacé c'est pas non plus la panacée, et c'est quelque chose de vraimznt contraignant, pour peut que tu partes en week end, en vacances tu dois toujours avoir tout ce qu'il te faut sous peine d'être en chien et se passer le pire sejour qui soit. Ensuite avec l'héroïne on va rajouter quelque chose de non négligeable c'est le risque au niveau de la loi d'être dans l'illégalité.

Tu dis toi même avoir développé des tolerances monstrueuses avec certaines molécules, ben avec les opiacés c'est le même processus. J'ai commencé à 30mg de morphine par jour, j'ai terminé à plusieurs mg de fentanyl par jour apres quelques années, tout simplement. Et je suis pas une exception loin de là.

Un tso quand on est pas dépendant aux opiacés ben c'est pas une substitution aux opiacés, cest commencer à prendre des opiacés c'est tout, on ne peut pas substituer une consommation d'opiacés qu'on ne consomme pas. Un tso c'est pour stabiliser une consommation d'opiacés qui est problématique, qu'on arrive plus à gérer ect...

Enfin, je fais partie des dépendants aux opi qui pensent que c'est pas une solution tiptop... les 300-500mg finiront pas vite se tranformer en + grosse quantité et si ça dérape, ce que je ne te souhaite pas du tout, ça risque de mettre à mal le projet de diminuer les autres produits, voir un effet inverse...

Posté par : Biscuit | 21 avril 2021 à  12:13

 
#12 Posté par : marvin rouge 21 avril 2021 à  12:50
Un protocole metha, ça se fait pas en claquant des doigts l'apo..
Déjà certains médecins refusent de le mettre en première inyention
Sinon, c'est rdv infirmier, psychologue, puis médecin. T'e' à pr 15 jours à 1 mois selon les centres

Rares sont ceux qui te le filent comme ça, après juste une analyse d'urine positive. Y'en à, ms pas beaucoup..

Ms je comprend ta demarche
C'est sur que le combo que tu tape en ce moment, c'est pas genial
La j'ai cpletement arrêté la clope, un peu de vape, et énormément diminue l'alcool
Je revis bordel !!

Je te souhaite bon courage ds ta démarche tiens ns au jus de l'évolution
Amicalement

Posté par : marvin rouge | 21 avril 2021 à  12:50

 
#13 Posté par : Lise-Ergique 21 avril 2021 à  16:33
Je pense que tu as l'air décidé à le faire quoi qu'on t'en dise, en fait ("Je comptais bien passer aux opi").
Mais moi je me départis pas de l'idée que tu "remplaces une dépendance par une autre", et que même si ta came a l'air "bien" (d'ailleurs finalement ça veut dire quoi, pas trop coupée, fortement dosée ? Donc ça accroît le risque de se farcir une tolérance accrue assez rapidement ; comment feras-tu si tu te retrouves avec de la moins bonne machine ?), ta notion de la "santé" est hyper relative.
Tu médicalises vachement, comme si il n'y avait que le corps dans l'histoire.

C'est oublier un peu vite qu'on a un esprit aussi ! ^^ Lequel ne s'accommode qu'assez rarement de calculs prévisionnels & autres tableaux Excel, fussent-ils bien tenus.

Et puis l'IV... Tu sais que c'est clairement pas anodin comme ROA.
J'ai connu des gens qui étaient simplement devenus accro au geste de l'injection et au rituel qui l'accompagne (préparer sa cup, ça participe au renforcement de la dépendance).

Et même si les TSO aident énormément, on passe pas si facilement d'un shoot à une fiole/une gélule de métha, précisément parce que le mode de prise est drastiquement différent.
Sinon toutes les personnes sous TSO auraient arrêté définitivement l'héro une fois le ttt mis en place - ce qui est rare.

Tout ça me semble trop multifactoriel pour être réduit à un simple calcul dégressif d'équivalence en substance/effets sur le cerveau... Fin c'est mon avis.

Posté par : Lise-Ergique | 21 avril 2021 à  16:33

 
#14 Posté par : Acid Test 21 avril 2021 à  17:14
Là où  je t'arrete tout de suite , c'est qu'il y a une enorme difference entre lire ce que c'est que la dépendance et  le manque d'opiacés et le vivre en vrai dans sa vie !

De plus , je vois que tu es assez doué pour essayer de planifier tout u tas de choses mais dis toi qu'entre ce que l'on planifie en esperant que ça va  railent se passer comme on le pense et ce qui en fait se passe réelement ensuite, il y a souvent des differences , des choses que l'on n'a pas prévu qui viennent bousculer nos planifications !

Comme par exemple, là  tu choppes de la came par le DW ,de temps en temps et tu as trouve un plan qui te convient , pas trop cher et de qualité correcte et tu sembles te dire sue ça sera toujours comme ça mais qui te dis qu'en en achetant régulierement , tu ne risques pas de te faire goaler par les flics par exemple ?
Et si tu habites en province dans un petit village ou une petite ville , si tu te fais goaler une fois  il est fort possible qu'ensuite tes colis soient beaucoup plus vérifiés !
Autre chose qui peut se passer , c'est que le plan que tu as trouvé là , finisse par disparaitre pour x raison et qu'ensuite tu aies du mal à trouver un autre plan régulier avec une qualité et un prix correcte et ça dans la came , ça se passe souvent !
Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres qui peuvent changer la réalité par rapport à tes prévisions de tableaux excel !

De plus , rien ne te garantie que tu vas vraiment arriver à baisser les autres substances comme tu le penses , car là tu n'es pas encore dépendant à la came et tu n'as pas encore  de tolerance   mais ça va changer si tu en consommes tous les jours , il y a de grande chance que d'ici 15 jours , les doses de came dont tu auras besoin ne seront plus les memes qu'au départ et à fortiori dans 1 mois et ensuite !
Ou peut etre arriveras tu à les baisser momentanément mais que tu les augmenteras ensuite ...
Enfin, on ne peut pas savoir à l'avance comment ça se passera à ce niveau précis mais au niveau de la came, là , on peut avoir une idée de la maniere dont ça risque de se passer vu l'experience des personnes qui t'ont répondu dans les opiacés et notamment l'hero.

Derniere chose, tu dis que la metha n'a rien à envier ou presque à l'hero , mais déjà , il est fort possible que tu dises ça parce que tu n'as pas passé la periode lune de miel comme on dit et en tout cas , je peux te garantir que pour énormément de gens , si ce n'est la majorité , la metha est à mille lieux de l'héroïne au niveau qualité de l'effet , meme si il est vrai que pour certaines personnes qui ne sont pas encore accro ou tres faiblement et qui ne prennent de la metha de temps en temps , certains trouvent ça sympa mais je peux te garantir que c'est loin d'etre le cas de tout le monde , d'autant plus une fois qu'on devient dépendant et avec une tolerance !
Pour moi , les deux n'ont rien à voir , la metha c'est la punition, la camisole chimique avec des effets secondaires désagréables et pas du tout les memes effets agréables que  la came,  alors que  l'hero c'est la reine des opiacés !

Ceci dit , je te souhaite quand meme bonne chance si tu décides de te lancer dans cette experience malgré nos conseils mais sache que la dépendance à l'hero et aux opis parait  toujours bien plus cool quand on ne l'a pas vécu que quand on l'a vécu pendant des années et dans cette société prohibitionniste et alors meme qu'ils sont en pleine intensification de la répression en plus , visant les consommateurs vu qu'ils n'arrivent pas à toucher assez les trafiquants !

Posté par : Acid Test | 21 avril 2021 à  17:14

 
#15 Posté par : Abracabrantesque 21 avril 2021 à  20:03
Je trouve l'idée intéressante mais personellement, si j'avais fait un tel tableau excel, j'aurais fait en sorte d'éviter l'accroche physique a l'héroïne. Puisque apparemment tu na encore jamais été accroché sévèrement.

Du genre une semaine d'héroïne comme dans ton protocole avec les baisses des autres prods qui vont avec. Puis une pause de 1 mois, puis une baisse et ainsi de suite.

Quitte à ce que les baisses soient plus lentes mais qu'ils ny ai pas de chien insupportable à gerer.
Attention je donne ces delais au pif sans savoir vraiment à quel moment l'accroche se fait.

Sinon fait gaffe parceque tes prévisions et idées, volonté... etc risquent d'être altérés par l'effet de l'héroïne ou par l'effet du manque d'héroïne.

J'avais fait quelquechose de similaire avec le tramadol mais même avec 200mg de tramadol par jour j'ai du me faire aider alors j'imagine même pas avec 500mg d'héroïne.

Posté par : Abracabrantesque | 21 avril 2021 à  20:03

 
#16 Posté par : Obsession 22 avril 2021 à  08:48
Salut

J'avais la meme idée que toi mais pour d'autres raisons et avec d'autres opis, plus "doux" on va dire et après presque 2 ans d'addiction physique tout ce que ça m'a apporté c'est des parents en stress, le fait de ne pas pouvoir gérer des prises se stabiliser (c'est dur d"etre stable putain!) ce qui amène à un moment donné à du sevrage ou du "sous-sevrage" parce que pas sa dose, à prendre d'autres drogues en + qui de base je ne consommais presque jamais comme (ben tiens big_smile ) l'alcool et les benzos car en manque ou tout simplement pas malade mais pas défoncé non plus alors hop, jbois un coup et j'en gobe quelque uns histoire de !


Et malgré tout ça, j'aime encore les opiacés mdr ! Pourtant les effets négatifs sur moi sont +nombreux que les positifs que je peux avoir sur des "périodes intermittentes" mais franchement c'est pas trop une vie de devoir attendre de l'apprécier... Pour te dire à quel point c'est vrmt pas anodin quoi hmm

Mais je comprend totalement ta démarche, elle est juste bcp trop risquée...

Posté par : Obsession | 22 avril 2021 à  08:48

 
#17 Posté par : Obsession 22 avril 2021 à  09:02
Puis comme disait un psycho dans cette discussion y'a un grand écart en lire sur internet le servage et l'expérimenter pour de vrai. Je connaissais le manque en théorie mais quand je suis passé à la pratique j'me suis dit : "ah mais putain c'est ça le manque !! Mais dans quelle merde je me suis foutu !! quelle con d'avoir eu cette idée !!!"

Posté par : Obsession | 22 avril 2021 à  09:02

 
#18 Posté par : L'Apoticaire 22 avril 2021 à  12:11

Lise-Ergique a écrit

comment feras-tu si tu te retrouves avec de la moins bonne machine ?)

Ca dépend de c'que t'appelles "moins bonne"
Si c'est de l'héro avec des produits très dangereux rajoutés dedans autre que caféine et paracétamol là je vais pas consommer le truc
Si c'est de l'héro qui est juste plus coupée que celle que j'ai là bah j'en prends un dosage plus elevé et j'boirais moins de café parce que j'aurtais eu de la caféine autrement

Rien de bien compliqué

ta notion de la "santé" est hyper relative.

Pour ce qui est de ma notion de santé relative, certes j'ai une vision assez spéciale de la santé et de la médecine, mais en tout cas par expérience de quelques centaines de prises de morphinique et des autres produits dont je vais parler, j'me sens carrément en meilleure forme mentale et physique, et plus fonctionnel et sociable en prenant des morphiniques qu'en prenant de l'alcool + de la caféine surdosée + des bangs de shit/tabac + des benzos, le tout potentialisé à la 3-MEO-PCP, c'est juste ça qui me fait dire que ça serait bien que j'me mette aux opis et que j'baisse le reste

Et même si on est pas un expert en santé et qu'on connait simplement la liste des effets de ces drogues, il est facile d'imaginer qu'on a plus les yeux en face des trous et des organes vitaux en meilleur état avec un morphinique qu'avec ce joyeux bordel avec des substances dans tous les sens et que même la 3-MEO-PCP à elle seule c'est déjà genre 4 drogues différentes mélangées, et ça augmente les effets de TOUT, et j'en prenais 40mg/semaine en IV, ceux qui connaissent la 3-MEO savent que c'est énorme comme dosage, 15 en sniff c'est déjà chaud, et à ces dosages là ça potentialise bien les autres drogues, toute la semaine

Donc j'crois que vous vous rendez pas compte de la quantité d'effets perturbateurs par semaine que je remplace par une conso quotidienne raisonnable d'héroïne (en terme de quantités/jour en tout cas je trouve)

Lise-Ergique a écrit

Tu médicalises vachement, comme si il n'y avait que le corps dans l'histoire.

C'est oublier un peu vite qu'on a un esprit aussi ! ^^

T'inquiètes pas, mon esprit j'y ai pensé aussi, j'ai même plusieurs fois abordé le sujet sur ce thread, c'est même un des principaux sujets si ce n'est le plus important, en prenant alcool+douilles de shit/tabac+caféine+clonazolam tous les jours, le tout grave potentialisé en permanence à la 3-MEO-PCP haut dosage c'est assez hallucinogène/perturbateur (enfin "trippant" quoi)

Et du coup au bout de quelques années à tous les jours être trop trippé j'ai envie d'me changer un peu les idées à ce niveau (c'était pas forcément CE mélange précis tous les jours depuis toujours mais ça fait des années que j'suis trippé du matin au soir, avec assez peu de moments de pause)

Et du coup un des objectifs de mon traitement c'est d'être défoncé à la drogue (héro en l'occurence) tout en étant moins trippé que d'habitude, parce que l'héro ça fait pas tripper, les morphiniques c'est les seuls trucs que j'connaisse qui sont pas des perturbateurs ou tout du moins pas significativement à dosages normaux voir forts (je compte les GABA et les stims comme perturbateurs)

Avoir la tête plus claire, moins être maniaque et speed à cause de la caféine surdosée, moins être stone au shit le matin et le soir (entre 12 et 20h30 j'fume pas souvent de douilles), puis être moins bourré, avoir moins le cerveau rongé par l'alcool.

Donc essayer d'avoir un mental dans lequel je me sens moins trippé et "perturbé" dans tous les sens du terme c'est un des pilliers de mon programme.

Lequel ne s'accommode qu'assez rarement de calculs prévisionnels & autres tableaux Excel, fussent-ils bien tenus.

Certes ça peut paraître un peu "froid" tous ces chiffres, mais pour un sevrage/une baisse le plus en douceur possible tu baisses un tout petit peu de manière assez fréquente comme ça tu sens pas trop la baisse, y a pas 10 000 méthodes pour planifier une baisse, tu veux faire comment pour planifier une baisse progressive si tu fais pas comme je l'ai fais en notant les doses qui descendent progressivement ?
A un moment faut noter les doses que tu vas prendre quelque part, s'organiser un peu, en l'occurence moi c'est un tableau excel, ça aurait pu être une feuille

Et justement c'est fait pour que le cerveau s'y accommode !
Pour le cerveau, en tout cas le miens, baisser le shit de 5mg/jour et le rhum de 0,25cl/jour il s'y accommode très bien, aucun soucis, je remarque même pas la différence, pas de débuts de symptomes de manque d'alcool ou de canna

Donc t'inquiètes pas mon cerveau s'accommode très bien à mon programme (pour l'instant) en même temps c'est tellement progressif pour le shit et l'alcool, c'est dur de se louper même j'ai envie de dire

Et puis l'IV... Tu sais que c'est clairement pas anodin comme ROA.
J'ai connu des gens qui étaient simplement devenus accro au geste de l'injection et au rituel qui l'accompagne (préparer sa cup, ça participe au renforcement de la dépendance).

L'injection ça fait + de 5 ans que je pratique ça assez régulièrement, des seringues j'en ai passé des centaines et des centaines, du matos d'injection j'en ai passé des cartons de 10 kilos entiers, j'commande mes seringues par 500...
Ces derniers temps je pratiquais plus trop l'IV régulière, j'avais juste mon injection hebdomadaire de 3-MEO-PCP (plus maintenant avec l'h quotidienne)
Et quand même des extras de prods que j'prends en IV, plusieurs fois par mois, une ou quelques injections à chaque fois

Mais à certaines époques ça pouvait monter jusqu'à des 8-10 IV par jour/50-60 IV la semaine

Et même si j'aime ça je me considère comme pas particulièrement touché par la kentomanie, enfin quand j'm'injecte un truc le simple fait que ça soit une seringue me fait de l'effet, et defois j'me faisais des piqures micro-dosées qui faisaient quasi pas effet mais j'avais le geste

Mais j'mettais toujours une dose efficace de drogue dans ma seringue même si parfois c'était infime, j'ai jamais injecté d'eau, enfin je crois pas, ptetre une seule fois pour voir j'suis pas sûr j'me rappelle plus trop, en tout cas ça me donne pas envie, tout comme ça me donne pas envie de fumer des plantes non psychoactives si par hasard j'ai ça sous la main et que j'suis en dèche de tabac et de cannabis par exemple ou que j'essaye d'arrêter la fum'

Mais voilà actuellement j'm'en fous, j'suis ni obsedé ni dégouté des IV, c'est une ROA que j'pratique entre autres pour ces raisons :
-Parce que je trouve ça horriblement douloureux et desagréable de sniffer des trucs, pareil pour l'intramusculaire et la sous cutanée même si ça passe déjà mieux que le sniff
-Mes poumons sont déjà capricieux à cause des bangs, donc j'évite de fumer autre chose que des bangs, et puis j'aime pas vraiment fumer des trucs appart des bangs
-Le plug c'est aléatoire et trop exigeant au niveau des conditions qu'il faut réunir pour que ça marche
-La sublinguale d'héro c'est dégueulasse et à mon avis c'est très vomitif de faire ça avec de l'héro à dosage normal
-L'oral ça donne une montée qui à mon avis est trop lente (jamais essayé pour l'héro mais j'connais les opis par voie orale)

Donc du coup il me reste globalement que l'IV qui me convient.

Et même si j'étais en capacité de me tourner plus aisément vers d'autres ROA, j'aurais pris l'IV quand même, j'aime bien l'héro IV, les opis IV en général mais surtout l'héro, pour moi une "vraie" conso d'héro dans laquelle je veux bien profiter des effets correctement se fait en IV (après le mot "vraie" peut vouloir dire plein de trucs, libre à chacun de l'interpreter comme il veut, et je dis pas que les autres manières d'en prendre sont nulles, loin de là)

En ce moment j'en suis encore à théoriquement une seule dose/jour (au début on est pas trop dépendant une seule suffit, mais c'est à demie vie courte, surtout en IV, j'aurais vite besoin de 2 doses/jour minimum)
Ces 2 derniers jours j'ai gardé quelques dizaines de mg de mon shoot du matin pour me faire un peu des alus dans la journée.

J'me faisais des petits "aluminiums" avec quelques mg dans l'après midi, ça me mettait bien, et je vaporise mes résidus de stéricup aussi ! Aucune perte ou presque du coup^^

Enfin j'dis "aluminium" mais c'était plutôt direct dans la stéricup avec un briquet en dessous et une paille en alu
(d'ailleurs c'est dingue à quel point c'est 100x plus simple et pratique de fumer des prods dans une stéricup que de fumer sur de l'alu, j'ai découvert ça récemment j'ai trouvé ça fou)

Et j'ai choisi l'IV aussi parce que ça monte vite, et que ça redescend vite aussi, et du coup, vu que ça redescend vite, ta tolérance aussi ! Permettant de se taper un rush plus souvent que si je sniffais par exemple

Et même si les TSO aident énormément, on passe pas si facilement d'un shoot à une fiole/une gélule de métha, précisément parce que le mode de prise est drastiquement différent.
Sinon toutes les personnes sous TSO auraient arrêté définitivement l'héro une fois le ttt mis en place - ce qui est rare.

Perso la metha moi je la shoote, donc pas de transition à faire.
Mais j'l'ai fais que quelques fois j'ai pas du tout envie de l'refaire, j'tiens à mes veines, si par hasard un jour j'ai besoin de metha et que j'en ai ça sera en oral.

Tout ça me semble trop multifactoriel pour être réduit à un simple calcul dégressif d'équivalence en substance/effets sur le cerveau... Fin c'est mon avis.

C'est sûr que d'essayer de comparer la toxicité et l'impact positif ou négatif sur notre vie entre telles et telles substances et beaucoup trop compliqué à calculer et donc c'est un peu voué à l'echec de tenter de répondre à la question

Dans tous les cas j'aime bien faire des expériences, ne serait-ce que voir si une certaine quantités de plein de produits que j'aurais trop de mal à baisser autrement peuvent être remplacés par des morphiniques, juste pour ça ça vaudrait le coup de tester

Acid Test a écrit

Si j'arrive pas à trouver un plan correct sur le deep bah j'acheterais un autre opiacé et puis voilà, ou alors rien du tout, sois j'taperais sur mes stocks d'opis sois j'arreterais d'en prendre

Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres qui peuvent changer la réalité par rapport à tes prévisions de tableaux excel !

Mon tableau excel je vais le respecter à la lettre, et qu'importe les plans potentiellement instables du deep, j'ai déjà acheté, reçu, et pesé un pochon de 20g d'héro, j'ai au moins de quoi faire mon programme en 28 jours à maxi 0,5g/jour

Après les 28j je verrais si j'ai envie de continuer l'héro ou pas, j'hésite, j'verrais au bout de 28j comment j'me sens, si oui j'essayerais d'en racheter au meme vendeur

De plus , rien ne te garantie que tu vas vraiment arriver à baisser les autres substances comme tu le penses , car là tu n'es pas encore dépendant à la came et tu n'as pas encore  de tolerance   mais ça va changer si tu en consommes tous les jours , il y a de grande chance que d'ici 15 jours , les doses de came dont tu auras besoin ne seront plus les memes qu'au départ et à fortiori dans 1 mois et ensuite !

J'ai l'impression que selon vous on peut pas être à un dosage et y rester, on doit forcément gravir les échelons de la tolérance en permanence pour continuer à sentir un truc ou juste pas être en manque

Déjà je trouve que ma dose/mes futures doses sont loins d'être toute petite, et puis des témoignages de gens qui consomment tous les jours le même dosage d'opiacé voir d'héro en particulier et qui sont satisfaits et pas perpetuellement frustrés ça existe, en tout cas j'en ai vu

Les gens qui tapent de la codé ils se tapent tous les jours la même dose, souvent 300, à la limite 500-600 max, au dessus ça se métabolise moeyen voir pas, 500-600mg de codéine ça fait 83-100mg de morphine orale, sois environ 27,7-33,3mg de morphine intraveineuse, sois environ 11,08-13,32mg d'héroïne intraveineuse par jour, et encore 500-600mg de codéine d'u coup c'est fort comme dose de codéine, beaucoup d'usagers sont à 300/jour, sois l'équivalent d'environ 6,5mg d'héroine intraveineuse / jour

Donc je devrais m'en sortir avec mes actuellement 330 et prochainement 500mg/jour d'héro, j'ai vu plein de témoignages de gens stabilisés à un dosage, pourquoi pas moi ?

Derniere chose, tu dis que la metha n'a rien à envier ou presque à l'hero , mais déjà , il est fort possible que tu dises ça parce que tu n'as pas passé la periode lune de miel comme on dit et en tout cas , je peux te garantir que pour énormément de gens , si ce n'est la majorité , la metha est à mille lieux de l'héroïne au niveau qualité de l'effet , meme si il est vrai que pour certaines personnes qui ne sont pas encore accro ou tres faiblement et qui ne prennent de la metha de temps en temps , certains trouvent ça sympa mais je peux te garantir que c'est loin d'etre le cas de tout le monde , d'autant plus une fois qu'on devient dépendant et avec une tolerance !

Alors la metha ça divise beaucoup
Beaucoup trouvent que pour se défoncer c'est pas ouf, que c'est "que de la substitution"
Mais pour certaines personnes la metha (surtout en IV d'ailleurs même si les IV sont crade) c'est au moins aussi bien que la morph ou autres palliers 3 : oxy, héro
Généralement même les grands aficionados de la metha IV reconnaissent qu'ils préfereraient une bonne héroïne très pure à une IV de metha, mais selon les plus grands aficionados y a pas photo : comparé à de la came même potable, la metha c'est mieux, ça flashe mieux, c'est plus fort

C'est l'avis que je partage, je préfère l'héro mais la metha j'trouve ça plus "efficace" plus "puissant" et sur certains points carrément meilleure que l'héro, bref elles ont toutes les 2 leurs avantages

Mais des gens qui aiment la metha au meme titre que les autres palliers 3 ça existe, et pas que des naifs, d'ailleurs justement c'est SURTOUT ceux qui ont une tolérance d'éléphant qui kiffent la metha, demande à marvin rouge, y avait aussi feu Cusco qui était dans la metha IV il me semble nan ? Si j'me trompe pas il me semble qu'il injectait sa metha et qu'il kiffait bien ça, alors qu'il était pas mal tolérant et très loin d'être en lune de miel de metha, il consommait depuis belle lurette

Puisque parfois ces gens ils ont tellement une grosse tolérance que les paliers 3 classiques ne leur font plus assez effet donc ils préfèrent avaler ou injecter la metha

Et puis la metha a un effet en + d'un simple effet opi standard, ça a un effet NMDA significatif (ça j'adore, j'aime bien defois rajouter un peu de NMDA genre kétamine avec mes opiacés, là j'ai même pas besoin c'est direct inclus !)
+ Un effet ISRS et aussi anticholinergique, et on sent quand meme la diff par rapprt à un opi normal, et moi je kiffe grave ces effets en plus, limite je trouve ça dommage que tous les opis n'aient pas les effets ISRS/NMDA/anticholinergique, genre vraiment^^

Des cas de gens à qui on a proposé d'injecter du sken on essayé le sken, et sont retournés à la metha parce qu'ils préfèrent (dans la video c'est à 9:10) :


Bon je sais pas exactement c'qu'elle entend par "on leur a proposé du sken et nan finalement ils ont voulu repasser à la metha"
Je sais pas si c'est des médecins qui leur ont prescrit, si c'est le cas peut être qu'il ne pouvait pas prescrire assez pour compenser des très gros dosages de methadone IV genre plusieurs centaines de mg, à ce niveau là faut large plus d'un gramme de morph/jour, à prescrire c'est impossible à faire simplement, donc ptetre c'est pour ça qu'ils ont preferé la metha

Ou si c'est qu'on leur a simplement dit d'aller au marché noir pour acheter du sken, l'injecter, et moins se niquer

Si c'est la deuxième solution et qu'ils doivent payer leur skenan au marché noir ça parait logique ou tout du moins très envisageable de retourner à la metha, parce que pour substituer une grosse dose de methadone IV j'imagine pas le nombre de skenan par jour qu'il faut, donc si ont est pas blindé de thune c'est chaud de passer de la metha IV au skenan donc c'est un peu biaisé et peu représentatif des vrais gouts de gens en terme d'opioides

Pour moi , les deux n'ont rien à voir , la metha c'est la punition, la camisole chimique avec des effets secondaires désagréables et pas du tout les mêmes effets agréables que  la came,  alors que  l'hero c'est la reine des opiacés !

bah on a pas du tout la même vision de la metha, après j'en ai assez peu pris, mais j'ai été très convaincu (et ne me parle pas de lune de miel, y en a une à tous opis en fait, l'héro c'est pareil, au bout de centaines de fois ça a plus rien à voir avec le début, mais perso même un truc 100x moins bien que les effets que j'avais pendant ma lune de tel ou tel opi c'est déjà suffisant, on peut pas avoir les effets des premières fois tout le temps

Abracadabrantesque a écrit

Je trouve l'idée intéressante mais personellement, si j'avais fait un tel tableau excel, j'aurais fait en sorte d'éviter l'accroche physique a l'héroïne. Puisque apparemment tu na encore jamais été accroché sévèrement.

Du genre une semaine d'héroïne comme dans ton protocole avec les baisses des autres prods qui vont avec. Puis une pause de 1 mois, puis une baisse et ainsi de suite.

La conso d'héro en faisant des jours avec et des jours sans ça me va mal, sois j'en prends tous les jours, sois j'en prends un jour et aprtès j'fais une vraie pause genre plusieurs semaines, puis j'me fais un jour (ou 2-3) et après j'me fais une vraie pause, etc..

Entre les 2 ça me va mal, sois j'ai une conso occasionnelle (une fois toutes les quelques semaines, la plupart du temps une seule journée et une seule prise) sois j'y vais franco j'en prends tous les matins


Sinon j'suis certainement un peu trop sûr de moi dans ma démarche je le reconnais, par exemple la metha ça s'obtient pas en claquant des doigt ou pour du dépannage effectivement*, mais je pense que vous vous inquiétez trop, c'est pas la première fois que j'prends des opis tous les jours pendant plusieurs semaines d'affilée je l'ai déjà fais avec du fentanyl et ça m'a pas traumatisé, pourquoi pas de l'héro...

*et encore pour la metha j'suis pas le moins bien placé j'ai eu 8mg de bupré pendant 1 an et demi environ et la bupré ça marche pas du tout en remplacement des opiacés, même à 24mg d'un coup j'ai du mal à sentir que c'est un opiacé, ça a des effets, certes, mais appart la gerbe, le mal de crâne, et un effet sédatif/etourdissant y a pas trop d'effets opiacés ni euphorisant voir même ça m'déprime défois, en vrai j'préfère rien prendre que de la bupré pour le manque, à la limite une petite dose mais si j'ai des résultats ça sera du placebo je pense, j'aime vraiment pas la bupré, donc si j'demande un TSO j'peux espérer qu'on me dise oui pour la metha (même si je sais que c'est dur, j'ai vu beaucoup de gens très accrocs avoir pas mal de procédures chiantes et de soucis pour avoir de la metha, donc pour moi ça sera dur à moins de trouver un addicto bien bien sympa)

Alors oui y a plein de risques, que ça soit mentaux, sociaux, financiers, physiques (quoique physique pas trop mais indirectement c'est possible) je suis conscient que ma démarche n'est pas anodine et est dangereuse (d'où évidemment le titre du blog "l'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro")

On verra la balance bénéfices/risques d'ici 28 jours, ou avant en cas de soucis visible évidemment, mais pour l'instant 4eme jour j'me sens nickel.


Posté par : L'Apoticaire | 22 avril 2021 à  12:11

 
#19 Posté par : Acid Test 22 avril 2021 à  13:44
Notre  but n'était pas de te convaincre mais de t'exposer les choses differemment de la,maniere dont tu les vois , apres tu fais ce que tu veux et on ne peut que te souhaiter bonne chance alors !

Posté par : Acid Test | 22 avril 2021 à  13:44

 
#20 Posté par : Biscuit 22 avril 2021 à  18:39

Déjà je trouve que ma dose/mes futures doses sont loins d'être toute petite, et puis des témoignages de gens qui consomment tous les jours le même dosage d'opiacé voir d'héro en particulier et qui sont satisfaits et pas perpetuellement frustrés ça existe, en tout cas j'en ai vu

Les gens qui tapent de la codé ils se tapent tous les jours la même dose, souvent 300, à la limite 500-600 max, au dessus ça se métabolise moeyen voir pas, 500-600mg de codéine ça fait 83-100mg de morphine orale, sois environ 27,7-33,3mg de morphine intraveineuse, sois environ 11,08-13,32mg d'héroïne intraveineuse par jour, et encore 500-600mg de codéine d'u coup c'est fort comme dose de codéine, beaucoup d'usagers sont à 300/jour, sois l'équivalent d'environ 6,5mg d'héroine intraveineuse / jour

Oui et tout les autres témoignages qui disent le contraire pèsent dans la balance, mais quand on croit vraiment à quelque chose c'est comme ça, on cherche toujours à se rassurer quitte à mettre de côté les témoignages qui disent le contraire même si ils sont majoritaires, mais c'est normal on est tous pareil dans ce genre de situation.

Je pense pas mais alors vraiment pas qu'on puisse comparer une consommation quotidienne de codéine, par voie orale, avec un opiacé metabolisé différemment, avec un profil pharmacocinetique radicalement avec une consommation d'héroïne par IV !
C'est pas du tout les mêmes 1/2 vie, pas la même puissance, pas le même profil et les effets ressenti ne sont pas identique non plus, alors comparé quelqu'un stable avec de la codeine ou du tramadol per os avec quelqu'un qui prend de l'heroine iv c'est pas vraiment possible je pense/je trouve. Les cravings ne sont pas du même type, les 1/2 vie non plus mais je radote mnt. Et l'equianalgesie dans ce genre de situation est indicatif, ici on est pas dans l'antalgie mais dans l'addictologie donc c'est pas mal différent (avec les différence durée et effet antalgique/ effet psychoactif).

Tu peux déjà voir des signes de ce que ça peit donner après 1 mois, tu as commencé à fractionner un peu du matin pour prendre le soir, et ça te fait grand bien ce qui est normal, c'est quelque chose de glissant parce que ce plaisir tu vas finir par de moins en moins le ressentir, c'est comme ça les opiacés, c'est pas une théorie qu'on veut faire croire, puisqu'on l'a vécu...

Mais comme l'a bien dit Acid notre but c'est pas de te convaincre, c'est juste de te partager juste notre expérience, et les accro aux opi qui ont répondus, on est tous du même avis, pour que tu regardes aussi les témoignages qui nuances ce que tu as plus voir.

Et pour finir je suis tellement d'accord avec ceux qui disent que entre lire ce que c'est que le manque aux opiacés et le vivre, c'est veritablement 2 mondes différent... Parce que finalement le manque, c'est aussi à côté des symptomes descriptibles, une sensation et un état intérieure horrible et indescriptible, avoir mal dans chaque parties de son corps...


Posté par : Biscuit | 22 avril 2021 à  18:39

 
#21 Posté par : sud 2 france 22 avril 2021 à  22:17
Bonsoir,
moi ce qui m'interpelle aussi dans ton régime c'est (aussi) la quantité de paracétamol (50% de la coupe du "brown" actuel) non négligeable (toxique pour le foie à haute dose) que tu vas t'administrer "en direct" (dans les veines); au bout d'un mois ton taux de gamma GT sera bien plus haut qu'avec ta ration quotidienne de rhum.
Par contre avec toute la caféine (l'autre moitié de la coupe) que contient le "brown" de notre époque, plus besoin d'acheter/consommer de café !!!
J'éspère aussi que tu n'as pas d'obligations telles qu'un travail ou des études à assumer; sinon ça risque d'être vraiment compliqué.
Mais si tu es toujours déterminé à suivre ton régime (à faire s'enflammer chaque page de Santé Magazine, il faut bien l'avouer !!) je te souhaite bonne chance.

Posté par : sud 2 france | 22 avril 2021 à  22:17

 
#22 Posté par : Acid Test 23 avril 2021 à  03:08

Biscuit a écrit

Mais comme l'a bien dit Acid notre but c'est pas de te convaincre, c'est juste de te partager juste notre expérience, et les accro aux opi qui ont répondus, on est tous du même avis, pour que tu regardes aussi les témoignages qui nuances ce que tu as plus voir.

Et pour finir je suis tellement d'accord avec ceux qui disent que entre lire ce que c'est que le manque aux opiacés et le vivre, c'est veritablement 2 mondes différent... Parce que finalement le manque, c'est aussi à côté des symptomes descriptibles, une sensation et un état intérieure horrible et indescriptible, avoir mal dans chaque parties de son corps...

Non seulement on a mal partout en effet mais en plus de ça on est en état de stress intense , le coeur qui speed , l'état de fatigue intense ou plutot l'épuisement  , les courbatures et les tensions musculaires  alors qu'on est dans un état de nervosité intense, le mal de dos et aux articulations , l'impossibilité de dormir malgré la fatigue , le chaud  et le froid par vagues qui alternent en permanence  , la transpiration intense du fait d'avoir chaud puis tout d'un coup rapidement on a froid alors qu'on transpire  , le mal de bide et la chiasse,  l'impression que les sonnettes d'alarme retentissent dans toutes les parties de notre corps, les aigreurs d'estomac , certains vont vomir aussi en plus  et cette intense obsession et  besoin de trouver du produit pour que tout ça s'arrete enfin en 5 mn apres un sniff ou encore plus rapidement avec un shoot !
La nuit on subit tout ça et on supplie de pouvoir dormir pour que le temps passe parce que les secondes paraissent des heures et quand enfin au bout de je ne sais combien d'heures on fini par tomber d'épuisement , on se réveil quelques minutes plus tard dans un lit completement trempé de transpiration , à tel point qu'il faut changer tout les draps  comme si on avait pissé dans le lit à plusieurs !
C'est l'enfer sur terre et ce que je décris peut etre à differents niveaux d'intensité en fonction du temps que l'on a passé à etre dépendant , les doses , l'opiacé   auquel on est accroc   et sa puissance ...
Certains  comparent ça à une grosse grippe , bien que je  dirais que c'est meme pire qu'une tres grosse grippe et une gastro en meme temps même si il y a en effet des grippes intenses et violentes mais ça peut etre encore pire selon l'intensité et le niveau de dépendance  !


Posté par : Acid Test | 23 avril 2021 à  03:08

 
#23 Posté par : marvin rouge 23 avril 2021 à  12:16
La metha iv à haut dosage ( 200.., etc)
Ça rush sérieux!

C sur si tu met 40, ben c fait rien et t'es decu
À partir de 160, la ça commence à causer
Le rush est physique
J'appelle ça le 1,2,3,4,5

Tu fait ton iv, si tu est ds une bne veine
T'attend 5 a 6 sec
Et bim, oblige de m'asseoir des fois

Alors u'un takson a 1gr de 20%, ben jle sent ms, sans plus
Ms qu'es ce que ça flingue les veines, ç hallucinant !
C'est grave corrosif. Et si tu met à côté aill !
Le pire étant si tu te loue au creux du coude, y une bne veine et une artère ui sont très proche, si t'es ds l'artère, une micro pousse sur la pompe, et tu la retire tt de suite ! )
(j'ai fait la connerie hier avc du sken, j'ai rien senti, sauf arrivé au bout de la 2 cc, lisse tomber, jpouvais presque plus plier les doigts !! réaction hista de ouf ! Ms j'ai bossé à mort au contraire, pr que ça circule, tronçonner du bois, faire le potager, faut faire circuler le sang)

(on est un warrior ou pas)

Bon en meme tps c fait 13 ou 14 ans que je suis injecteur.. On a pas le même age
La j'arrive à la fin, la sonnerie de la recre a sonne, ms j'en aurait bien, bien profité !!

J'ai Bcp plus nique mon capital veineux en 4 ans, qu'en 10 ans de tte autres substances..
À reflechir

Bn courage l'apo
:-)

Posté par : marvin rouge | 23 avril 2021 à  12:16

 
#24 Posté par : LLoigor 23 avril 2021 à  14:15
Que dire hormis que je suis d'avis avec ceux qui comme moi sont passés par la conso d'hero, et les TSO.

A mon avis ton "plan" risque de pas si bien finir que cela.

Je vais pas reprendre tout les arguments qui ont déjà était dis comme le fait que tes prévisions de conso en mg seront vite insuffisante au fur et a mesure.

Après pour la metha même si elle est d'une grande aide elle a son lot d'inconvénient.

Pense au fait qu'après la belle lune de miel viendront les sudation quotidiennes, ou éventuellement les constipations.

De plus un TSO = beaucoup de restrictions (les voyages notamment, énormément de pays te seront interdit et ceux qui l'accepte faut planifier)
De même quand tu partira en week-end faudra toujours prévoir.

Les TSO c'est vraiment génial mais ca demande un changement de vie et d'organisation qui a la longue devient pesant...

Et si tu reste a l'hero pour l'approvisionnement en came le DW oui c'est cool mais comme dit précédemment des commandes de 20g ca fini vite par attirer l'oeil.

Sans parler du dealur qui disparaît, du market qui ddos etc.

Et la tu devra aller dans la rue et ca coutera bien plus cher. Car tu sera pas a 300mg/jours mais probablement a plusieurs grammes par jours.

De même et la encore ça a déjà était dit, quand tu as plusieurs 10aine de grammes d'hero plus la dépendance augmente plus c'est dur voire impossible de maintenir ses prévisions de consommation.

Ca part vite en "allez un petit dernier" et niveau dépendance/tune/approvisionnement ca complique tout.

Après vu que le but est d'éliminer un produit pourquoi ne pas simplement par deja "essayer" de se passer de l'alcool par exemple ?

La aussi c'est vraiment pas de grosse dose et je doute que tu en sois dépendant, tu as essayé et ta tenue 48h et tu dis que finalement tu n'avais pas ressenti de manque physique mais plus psychologique.

C'est peut-être justement par la que perso je commencerai (pour avoir froler l'alcoolisme plus jeune avec l'adolescence et l'armée j'ai arrêté les bières au réveil et comme toi c'était juste psychologique)

J'ai trouvé d'autres occupation, la vie a fait qu'on grandi, on taf bref c'est passé sans que je m'en aperçoive.

Enfin je pense que la phrase la plus juste que j'ai lu (désolé pour l'auteur je la retrouve plus pour te citer)

Je doute que ce soit au bout de 28 jours que tu puisse faire le bilan mais plutôt après plusieurs mois/années hmm

Après même remarque que les autres c'est pas pour te faire changer d'avis juste donner un avis de plus merci-1

Posté par : LLoigor | 23 avril 2021 à  14:15

 
#25 Posté par : marvin rouge 23 avril 2021 à  15:21
Sur la papier ça paraît bien, ds la réalité. Ben..

Deja choper sur le dark c'est bien, ms alleatoire
Moi qd j'ai commencé, ça existait tt simplement pas
Avc les années tu te fait des contact avc des trucs qui valent largement le dark

Réfléchi bien
On est tt passé par la a se dire, je limite à ça, ca
Le papier les pensée, ou les volonté c'est bien
Après la réalité te rattrape vite

Tu restera jms à 500mg/jour, c'est utopique
C'est beau en soit
Ms tt vieux conso d'opi te dira qu'à un moment, ça prt en couille, même avc un taff, unefele/un homme, des gamins

Entre la volonté et la réalité, ya un putain de gouffre

Réfléchi bien
Même si je comprend le truc

J'ai te plus accroché que toi, large (en terme de shit, d'alcool(2btille de rhum +x 8,6), le litron de ke, etc, etc. Des lysergamides à profusion, ms vraiment à profusion.

J'ai mis du tps, Bcp de tps
À j'ai arrêté la clope, quasi l'alcool
Je fume lus, ou très très peu
Et putain que jsuis heureux

(j'ai des trypta et des lyser jusqu'à la fin de ma vie, et encore j'en leguerais..)
Des champi, des empreintes à foison

Donc, rien n'est insumontable
J'ai une fille ui va avoir 9 ans
Tt le monde me disait, toi avoir un gamin ? T'es cinglé
Et portant jsuis plus apa poule qu'autre chose

T'es jeune l'apo
Réfléchi bien à ton projet
Je comprend le truc
Ms te met pas sur une pente encore plus glissante

Bne journee
Amicalement

Posté par : marvin rouge | 23 avril 2021 à  15:21

 
#26 Posté par : Isoretemple 25 avril 2021 à  08:32
Salut,
Etant moi-même une adepte des tableaux excel en ce qui concerne les prods, j’ai lu ton protocole avec attention. Je t’avoue que si je te connaissais je serais un peu inquiète pour toi mais tu as l’air d’être sûr de ton coup et tout un tas d’avis plein de bon sens t’ont déjà été donnés. Par contre, j’aurais bien aimé savoir comment se passe ton affaire pour ces premiers jours. Tout va comme tu l’espérais ? Amicalement, I.

Posté par : Isoretemple | 25 avril 2021 à  08:32

 
#27 Posté par : L'Apoticaire 25 avril 2021 à  13:31

Isoretemple a écrit

Salut,
Etant moi-même une adepte des tableaux excel en ce qui concerne les prods, j’ai lu ton protocole avec attention. Je t’avoue que si je te connaissais je serais un peu inquiète pour toi mais tu as l’air d’être sûr de ton coup et tout un tas d’avis plein de bon sens t’ont déjà été donnés. Par contre, j’aurais bien aimé savoir comment se passe ton affaire pour ces premiers jours. Tout va comme tu l’espérais ? Amicalement, I.

Pour l'instant j'en suis au 7eme jour (7 jours de conso d'héro)
Je me sens très bien, je vis assez bien la baisse progressive du shit et de l'alcool, et hier j'ai pris 5 gouttes de clonazolam au lieu de 6 j'ai très bien dormi

J'avoue le shit j'ai du mal même en baissant bien progressif, mais l'héro ça compense bien la baisse de canna, les opis pour remplacer les douilles de shit j'trouve ça efficace

Je suis pas trop constipé voir même j'ai un transit meilleur (je sais pas trop comment ?? En plus j'baisse grave la caféine et un peu l'alcool donc effets laxatifs en moins par rapport à d'habitude, j'sais pas trop quoi en penser... Mais du coup transit mieux que d'habitude x) )

J'ai la gerbe quand même mais en même temps j'prends mon shoot en même temps que l'alcool donc je cherche un peu la petite bête niveau gerbe, mais vu que je la supporte ça me va, les vomitifs ça me dérange peu tant que je suis pas à 2 doigts de gerber

Je pense que les 2 premières semaines ça sera assez cool et pas trop dur, mais les 2 suivantes juqu'à la fin je pense j'aurais plus de mal, et je serais plus tolérant à l'héro donc j'aurais moins d'effets sur lesquels me reposer

On verra comment ça se passe pour le futur, pour l'instant très bien

Et pour ceux qui s'inquiètent vraiment c'est pas la première fois que j'consomme des opis forts de manière quotidienne sur plusieurs semaines, je sais ce que ça implique de faire ça, et surement que j'serais tenté d'en reprendre après mes 28 jours, et si c'est le cas j'en reprendrais si ça m'aide à baisser les autres trucs, mais je m'en sers vraiment comme médoc pour substituer le reste, les opis c'est pas mon truc niveau défonce, j'prends un peu ça "par dépit" pour me conserver un peu mieux que sous alcool/stim/douilles/3-MEO-PCP/clonazolam

Donc j'ai pas vraiment le même rapport aux opis que -je pense- plein d'autres consommateurs, pour beaucoup de gens les opis c'est leur "produit de choix" voir souvent leur catégorie de produits preferée, mais moi j'ai pas du tout ce rapport là, dans mon classement des drogues que j'préfère le premier opi met du temps à arriver...


Posté par : L'Apoticaire | 25 avril 2021 à  13:31

 
#28 Posté par : L'Apoticaire 25 avril 2021 à  13:31

Isoretemple a écrit

Salut,
Etant moi-même une adepte des tableaux excel en ce qui concerne les prods, j’ai lu ton protocole avec attention. Je t’avoue que si je te connaissais je serais un peu inquiète pour toi mais tu as l’air d’être sûr de ton coup et tout un tas d’avis plein de bon sens t’ont déjà été donnés. Par contre, j’aurais bien aimé savoir comment se passe ton affaire pour ces premiers jours. Tout va comme tu l’espérais ? Amicalement, I.

Pour l'instant j'en suis au 7eme jour (7 jours de conso d'héro)
Je me sens très bien, je vis assez bien la baisse progressive du shit et de l'alcool, et hier j'ai pris 5 gouttes de clonazolam au lieu de 6 j'ai très bien dormi

J'avoue le shit j'ai du mal même en baissant bien progressif, mais l'héro ça compense bien la baisse de canna, les opis pour remplacer les douilles de shit j'trouve ça efficace

Je suis pas trop constipé voir même j'ai un transit meilleur (je sais pas trop comment ?? En plus j'baisse grave la caféine et un peu l'alcool donc effets laxatifs en moins par rapport à d'habitude, j'sais pas trop quoi en penser... Mais du coup transit mieux que d'habitude x) )

J'ai la gerbe quand même mais en même temps j'prends mon shoot en même temps que l'alcool donc je cherche un peu la petite bête niveau gerbe, mais vu que je la supporte ça me va, les vomitifs ça me dérange peu tant que je suis pas à 2 doigts de gerber

Je pense que les 2 premières semaines ça sera assez cool et pas trop dur, mais les 2 suivantes juqu'à la fin je pense j'aurais plus de mal, et je serais plus tolérant à l'héro donc j'aurais moins d'effets sur lesquels me reposer

On verra comment ça se passe pour le futur, pour l'instant très bien

Et pour ceux qui s'inquiètent vraiment c'est pas la première fois que j'consomme des opis forts de manière quotidienne sur plusieurs semaines, je sais ce que ça implique de faire ça, et surement que j'serais tenté d'en reprendre après mes 28 jours, et si c'est le cas j'en reprendrais si ça m'aide à baisser les autres trucs, mais je m'en sers vraiment comme médoc pour substituer le reste, les opis c'est pas mon truc niveau défonce, j'prends un peu ça "par dépit" pour me conserver un peu mieux que sous alcool/stim/douilles/3-MEO-PCP/clonazolam

Donc j'ai pas vraiment le même rapport aux opis que -je pense- plein d'autres consommateurs, pour beaucoup de gens les opis c'est leur "produit de choix" voir souvent leur catégorie de produits preferée, mais moi j'ai pas du tout ce rapport là, dans mon classement des drogues que j'préfère le premier opi met du temps à arriver...


Posté par : L'Apoticaire | 25 avril 2021 à  13:31

 
#29 Posté par : Acid Test 26 avril 2021 à  01:22
Bonne chance en tout cas , j'espere que ça fonctionnera comme prévu et comme tu le souhaites !

Posté par : Acid Test | 26 avril 2021 à  01:22

 
#30 Posté par : Isoretemple 27 avril 2021 à  08:40
Merci pour les nouvelles ! Continue d'en donner ! salut

Posté par : Isoretemple | 27 avril 2021 à  08:40

 
#31 Posté par : Biscuit 27 avril 2021 à  09:52
J'ai une question qui perdure, tu dis que chaque semaine tu prends du 3 MEO PCP qui potentialise toute les substances que tu prends pendant toute la semaine à venir. Mais du coup avant de commencer l'hero tu avais pris ta dose de 3 MEO PCP avant ? Si c'est le cas ton début avec l'hero a été dopée artificiellement par la molecule pour plusieurs jours. Le passage de avec à sans ne risque pas d'être un peu plus compliqué et de demander une augmentation supplementaire pour combler la potentialisation ? Genre devoir prendre les 30% de potentialisation qui du coup ne seront plus present sans cette molécule.

Posté par : Biscuit | 27 avril 2021 à  09:52

 
#32 Posté par : Edennnnn 27 avril 2021 à  13:53
Mama moi jfais ça dans 6 mois j'ai une pancréatite lol

L'alcool le matin surpris

Posté par : Edennnnn | 27 avril 2021 à  13:53

 
#33 Posté par : Tyranidey 09 mai 2021 à  03:32
Hey, des nouvelles l'Apo ? Est ce que ça avance dans la direction que tu souhaites ?

Posté par : Tyranidey | 09 mai 2021 à  03:32

 
#34 Posté par : Maelys 09 mai 2021 à  17:45
Mdr il est delirant ce tread !
alors l'apo a tu reussi a devenir accroc a l'heroïne pour augmenter ton esperance de vie ??

Posté par : Maelys | 09 mai 2021 à  17:45

 
#35 Posté par : guygeorges 09 mai 2021 à  18:43
Je dois avouer que d'un point de vue extérieur, ça ressemble a une très belle rationalisation pour consommer un des opiacés le plus addictif, et cela, en IV. J'espère que tout roule pour toi l'apothicaire, tiens nous au jus !

Posté par : guygeorges | 09 mai 2021 à  18:43

 
#36 Posté par : FrenchDrugsLover 10 mai 2021 à  22:09
Salut l’apo ? Alors ? Comment y vas ?

Je comprend un peux ta démarche, mais je ne suis pas sur que tu te rendre bien compte de ce que ça peut engendré (je veux pas moraliser loin de la )

Moi certe j’ai réussi à laisser de coter toute mes autre dépendance , mais je te promet que quand t’as pas de matos , de traitement , qu’il y’a une couille dans le pâté et que tu te retrouve  avec la bite et le couteau avec une tolérance et pas de quoi la combler , beh c’est à ce moment là que tu date dit que t’a peut être un peux merdé! Avant c’était pas si mal ...

Ce qui me soule c’est pas le produit en lui même , c’est l’impression de traîner un boulet en permanence , qui en plus a un impact social fort !

Je savait un peux dans quoi je m’embarquer j’ai consommé  vite le produit à rythme journalier, pour échapper à plein de chose , y’en a qui sont encore là et c’est encore plus dure à gérer autant des fois je regrette pas ...

Pfioouuuu c’est compliqué d’être un « tox » !

Réfléchis comme il faut , je pense qu’on est assez nombreux sur le forum à avoir poster sur ce sujet ; complex d’ailleurs ...

Fdl

Posté par : FrenchDrugsLover | 10 mai 2021 à  22:09

 
#37 Posté par : Acid Test Hier à  02:43
Oui, où en es tu apres 3 semaines ?

Posté par : Acid Test | Hier à  02:43

 
#38 Posté par : L'Apoticaire Hier à  12:47
Alors ?
Où j'en suis après 3 semaines ?
De manière globale je me sens grave moins défoncé que d'habitude, déjà parce que la 3-MEO-PCP est quasi plus là et donc je sens les autres drogues moins fort que d'habitude, mais aussi parce que j'ai arreté la caféine sous forme de café très dosés et me limite à la caféine de l'héroïne + éventuellement un peu de coca

Donc le fait de passer de à peu près 15 café par jour à juste la caféine de l'héro bah ça donne un coup de mou, j'ai pas mal senti l'absence de café : mal de tête, nausées, très peu d'energie, fatigue intellectuelle...

Niveau alcool j'ai progressivement baissé de 12 à 7,5cl de rhum à 40°, pour finalement remonter à 8cl, j'trouve en dessous de 8cl/jour c'est un peu la dèche, je reste à 8cl pour l'instant, on verra si j'baisse par la suite

Niveau shit j'ai baissé de 5mg/jour de 400 jusqu'à 320mg/jour (je précise que c'est EN BANG, les dosages entre joints et bang n'ont rien à voir, vous me donnez 400mg de shit avec j'me fais 2 joints j'vais être foncdé genre 4 heures, et pas trop fort, alors que en douille 400mg j'me fais genre 6-8 douilles j'suis foncdé quasi toute la journée, et avec des vraies montées violentes)

Mais en dessous de 320 j'trouvais c'était pas assez, et finalement j'suis repassé à 400mg comme avant, mais je compte baisser jusqu'à 350 les jours qui viennent, si j'y arrive, (on rappelle que même si je reste à 400 mais que je  vire la PCP hebdomadaire ça fait comme si j'avais baissé le shit de genre 15%) baisser le shit j'ai vraiment beaucoup de mal à le faire, pourtant il faut que j'baisse les douilles, j'ai les poumons bien abimés et j'ai pas envie que ça empire

Le clonazolam j'ai baissé de 3mg à 2mg, mais pendant 3 jours environ (hier, aujourd'hui, demain, ptetre aussi après demain) je repasse à 3mg voir plus que ça parce que j'ai besoin de dormir la nuit

Parce que ouais, toutes ces baisses ça me perturbe vachement le sommeil, j'dors quelques heures par jour alors que j'suis toute la journée à essayer de dormir, vraiment niveau sommeil j'galère, mais moral ça s'passe, je suis content de baisser mes produits même si ça inclut de devoir souffrir pour y arriver.

Niveau 3-MEO-PCP j'en ai pris la veille du premier jour du programme (20mg, sois la moitié de ma dose habituelle), et j'en ai repris dimanche 2 mai parce que vraiment j'en avais marre de moins sentir les autres prods, après avoir pris de la 3-MEO j'sentais mieux les autres prods (et biensûr j'étais content d'être defoncé à la 3-MEO, mais j'étais surtout content de mieux sentir les autres trucs)

J'crois que le plus dur à baisser c'est la 3-MEO-PCP, même en gardant les mêmes dosages de tous les autres prods et en enlevant juste la PCP çaé fait déjà énormément de défonce en moins sur la semaine, ça fait environ  15-20% de plusieurs dizaines de prises de produits par semaine, donc ça représente pas mal de défonce

Pour ce qui est de l'héro j'ai arreté d'augmenter les dosages à 500mg/jour comme prévu, le 4 mai, ça fait une semaine que j'ai arreté d'augmenter, 500/jour ça a l'air suffisant pour substituer c'que j'ai envie d'substituer, quoique avec la tolérance ça commence à montrer ses limites quand même, ptetre passer à 750mg/jour serait bénéfique et j'me sentirais mieux, je sais pas trop, faut que j'essaye

En tout cas j'suis content de c'que j'fais, j'essaye de boulverser certaines habitudes, et j'y arrive, et je pense que quand j'aurais moins tous les effets de sevrage des trucs que j'ai baissé une fois que j'me serais un peu stabilisé j'me sentirais vraiment mieux en consommant moins des autres trucs que j'prends mais en prenant un opi à la place (héro ou metha)

Mon addicto m'a parlé de metha, j'pense j'irais m'en faire prescrire, et je le répète, mias pour moi la metha c'est vraiment de l'héro en gélule, pour moi y en a à peine une meilleure que l'autre (l'H est un tout petit peu plus euphorisante j'dirais, mais ce n'est pas le seul critère qui fait un bon opioïde, les 2 ont leur avantages)

Donc de la metha ou de l'héro j'm'en fous un peu, le truc dommage c'est qu'on peut pas injecter la metha proprement (enfin sans se bruler les veines quoi) et que du coup j'vais devoir l'avaler, j'aurais preferé un traitement IV, d'autant plus que la metha IV j'ai testé, et comme l'immense majorité de ceux qui ont testé et réussi l'iv de metha j'ai adoré, mais bon, oral c'est déjà bien)

Voilà 2-3 nouvelles, de manière globale ça se passe bien, juste le sommeil qui fait chier et la fatigue qui s'accumule parce que forcément en baissant mes sédatifs bah je dors moins, mais le moral est là

Maelys a écrit

Mdr il est delirant ce tread !
alors l'apo a tu reussi a devenir accroc a l'heroïne pour augmenter ton esperance de vie ??

Marre toi bien, mais c'est une évidence absolue que j'aurais une plus grande espérance de vie en consommant un morphinique qu'en consommant un mélange clonazolam+rhum+bangs de shit/tabac+caféinomanie+3-MEO-PCP

Je vois pas vraiment ce qu'il y a de délirant, plein de gens ont substitué des substances toxiques par des opiacés pour pouvoir se conserver mieux, t'imagines pas le nombre de gens qui ont remplacé l'alcool ou la coke, ou les amphet ou des antipsychotiques/antidepresseurs/anxiolytques, ou un benzo par un opiacé et qui se sont economisé des années d'espérance de vie ou tout du moins qui ont évité une quantité non négligeable d'effets secondaires

J'repasserais donner des news à la fin des 28 jours ou quand j'aurais de la metha si par hasard j'en ai

A+ sur ce blog


Posté par : L'Apoticaire | Hier à  12:47

 
#39 Posté par : Acid Test Hier à  15:59
Je n'ai pas de quoi faire de tableau Excel mais donc  en gros si j'ai bien compris , tu en es à :
Plus  de café et au lieu de prendre 40mg de 3 meo pcp par semaine , tu n'en as pris que 20mg la premiere semaine , pas du tout la seconde et 20 ou 40 mg ( ou ?? ) la derniere semaine .
Passé de 12 à 8cl d'alcool à 40° .
De 400 à 320 mg puis retour à 400 mg de shit en bang .
De 3mg à 2 mg de clonazepam , puis retour à 3mg , " voir plus " .

De 0 à 500 mg d'hero par jour , voir bientot à 750mg / j et éventuellement passer à la methadone à la place .

Je n'ai pas l'imression que ce soit si concluant que ça , si ?
Qu'en penses tu ?

J'ai surtout l'impression que tu t'es rajouté une dépendance à l'heroine en plus !

Mais bon, tu avais besoin de faire ton experience pour voir où ça allait te mener car le fait de lire les conseils des autres ne te suffisait pas , ça peut se comprendre , tu n'es pas le premier , ni le dernier !
Esperons juste qu'au final tu n'aggraves pas ta situation , c'est tout ce qu'on te souhaite !

Posté par : Acid Test | Hier à  15:59

 
#40 Posté par : Obsession Hier à  16:42
Je me pose une question : une fois que tu auras stopper les prods et que tu arrivera à bout de tes sevrages ça va pas etre dur pour toi tu pense? Meme sous métha ou héro ? Parce que quand tu aura une bonne tolérance aux opi ça risque de te frustrer de ne pas etre high nan

En tout cas bon courage sacré galère l'arret des prods

Posté par : Obsession | Hier à  16:42

 
#41 Posté par : L'Apoticaire Hier à  16:53

Obsession a écrit

Je me pose une question : une fois que tu auras stopper les prods et que tu arrivera à bout de tes sevrages ça va pas etre dur pour toi tu pense? Meme sous métha ou héro ? Parce que quand tu aura une bonne tolérance aux opi ça risque de te frustrer de ne pas etre high nan

Je compte pas stopper les prods que je prends, juste les baisser, donc j'aurais toujours l'alcool, les bangs, la caféine, etc... Mais dans des quantités moins toxiques.

Quand tu dis "frustré de pas être high" tu veux dire frustré de pas taper d'autres prods que des opis ou frustré de pas être high aux opis à cause de la tolérance aux opis ?

Si j'veux être high à un autre prod bah j'ai qu'à prendre un autre prod, encore une fois pas dis que j'arretais

Et la "défonce" à proprement parler aux opis ça m'interesse pas tellement comparé aux autres drogues, j'm'en sers surtout comme médication pour me permettre de moins avoir envie d'me défoncer aux autres produits plus toxiques, donc si j'peux plus être "high" aux opis à cause de ma tolérance aux opis bah tant pis, j'm'en fous x)

Au pire si j'veux m'défoncer avec mon traitement opiacé j'fais une pause de 1 jour et ma prise suivant d'opis je la sens x3, donc même en étant tolérant y a moyen d'être "high" aux opis^^

En tout cas bon courage sacré galère l'arret des prods

On parle juste de baisses de dosages et de switch de molécules pour l'instant, ne nous enflammons pas^^ (ok la PCP on compte effectivement "arreter" mais "arreter" dans le sens arreter les prises hebdomadaires et arreter d'être accroc au produit, ça veut pas dire "ne plus jamais en prendre")

Acid Test a écrit

Je n'ai pas l'imression que ce soit si concluant que ça , si ?
Qu'en penses tu ?

Bah je trouve ça déjà très concluant !
Et je préfère largement consommer des opis que de consommer c'que j'ai évité de consommer ces dernières semaines en prenant de l'héro à la place, à partir de là j'trouve la démarche concluante

Et puis pour l'instant c'est le début, donc les baisses sont progressives, et on y va lentement, donc forcément les chiffres paraissent pas impressionnants, mais par la suite quand j'aurais plus baissé ça sera encore plus concluant

Genre la PCP j'peux pas l'arreter brutalement, enfin je pourrais, mais ce serait débile, donc je continue à en prendre mais pas autant que d'habitude et pas toutes les semaines, mais c'est prévu que la PCP dégage totalement (enfin plus d'addiction au produit quoi, et plus de prises hebdomadaires)

Pour l'alcool j'pense j'pourrais le baisser plus, j'ai trouvé que 8cl ça faisait un peu faible, mais au final plus je prends de l'héro, moins j'ai envie de boire de l'alcool et plus l'alcool me dégoute (comme énormément de gens qui se mettent aux opiacés d'ailleurs)
Donc par la suite ça pourra baisser plus l'alcool

Mais même actuellement avec les dosages auxquels j'en suis de tous les prods bah je suis on ne peut plus content d'avoir switché sur des opiacés (t'as relativement mal recopié/calculé les chiffres du tableau y a des coquilles à droite à gauche, je rappelle notamment que les 3mg et+ de clona c'est juste pour dormir pendant genre 3 jours, y a pas de "retour à 3mg", enfin juste 3 jours quoi, après on repasse à 2mg puis 1,5mg voir même moins par la suite on verra)

Et même si j'avais rien baissé nul part comme autre produits je trouverais ça concluant quand même d'avoir consommé de l'héro everyday sur plusieurs semaines parce que j'apprécie consommer de l'héro, tout simplement^^

Dernière modification par L'Apoticaire (Hier à  17:05)


Posté par : L'Apoticaire | Hier à  16:53

 
#42 Posté par : Biscuit Hier à  17:04
Les résultats après 3 semaines sont plutôt mitigés, pour l'alcool c'est bien, le café aussi mais c'est pas le plus méchant dans l'histoire je pense.
Pour les autres produits finalement c'est plus compliqués de diminuer visiblement sauf que maintenant il y a 500mg d'hero IV dans la balance en plus et bientôt 750mg, forcement on l'avait dit avec le temps la tolérance va finir par faire son oeuvre et l'euphorie et le bien être va diminuer.

La balance après 3 semaines est finalement pas du côté positif j'ai l'impression avec l'ajout de 500 voir 750mg d'hero en plus du reste...

La metha en orale c'est pas aussi euphorisant que l'hero ! Avec sa longue demi vie, les au minimum 1h pour commencer à faire, 4h pour avoir un effet max, ça donne quelque chose de bien différent des opi à demi vie courte, surtout surtout quand on est tolérant. Quand on ne l'est pas c'est surement super euphorisant par contre quand on l'est déjà bah ça donne un sentiment de bien être mais c'est tout, c'est pas pareil.

Reste à espérer que la suite se passe bien pour toi, c'est le principal après tout, tu as voulu expérimenté la prise quotidienne d'hero, tu as maintenant ta propre experience avec, pourvu qu'elle te soit bénéfique

Posté par : Biscuit | Hier à  17:04

 
#43 Posté par : guygeorges Hier à  21:39
Honnêtement L'apothicaire, je rejoins certains autres en lisant ton thread. Vu de l'extérieur ça a l'air délirant, surtout si ça se poursuit au long terme. Genre une rationalisation implacable (je te suis quand tu parles de la toxicité presque zéro des opiacés, Vs ton coctaïl habituel). Mais y'a la théorie et le thé au rhum comme disait mon papi (^^). Sur le papier c'est cool, mais dans la vraie vie c'est pas forcément la même.

Le 3-meo-pcp a l'air super important dans ton équilibre d'avant, et il pourrai l'être aussi niveau impact sur la tolérance aux opis. Est-ce que t'as pensé de switcher cette molécule vers quelque chose de plus thérapeutique ? Je dis ça parce que j'avais lu pas mal d'anciens (ab)users de DXM qui se subtituais à la mémantine et ça aidais pas mal leur cravings. T'arriverai pas a tripper avec, mais t'aurai la longue demie-vie et l'effet potentiateur sur les autres drogues que tu cite, en juste bien plus thérapeutique, et en bien moins déstabilisant j'imagine.

Là ce qui me perturbe, c'est que tu décide de substituer un mélange hardcore, avec une dope tout aussi hardcore (et en IV), j'ai du mal à voir la désescalade, avec le risque non négligeable de juste te rajouter un boulet aux pieds. 

Au pire si j'veux m'défoncer avec mon traitement opiacé j'fais une pause de 1 jour et ma prise suivant d'opis je la sens x3, donc même en étant tolérant y a moyen d'être "high" aux opis^^

J'ai un peu l'impression que tu sous estime l'impact d'une consommation d'opiacé tout de même. Mais bon tu as eu de multiples témoignages donc j'arrête là.

En tout cas force à toi dans tes démarches ! J'espère que tu va réussir à trouver un équilibre qui te convienne mieux que celui d'avant.


Posté par : guygeorges | Hier à  21:39

 
#44 Posté par : Hilde Hier à  23:09
salut L'Apo. Je suis ce billet de blog avec attention.

Autant je ne connais rien à certains prods que tu consommes, autant je comprends très bien l'attrait que tu peux trouver à d'autres et ta volonté de réduire les risques pour ta santé.

Ce pari du siècle semble fou certes ; j'espère que tu atteindras tes objectifs sans que la dépendance aux opiacés ne devienne source de souffrances.

Il y a une chose qui m'intrigue tout de même, c'est ta conso d'alcool au petit-déjeuner. Cela m'intrigue parce qu'autant j'aime bien l'alcool, surtout le vin, autant je ne supporte pas d'en consommer le matin, et difficilement avant l'apéro, et encore, je préfère à partir du dîner voire après le dîner. Dans la journée l'alcool me met dans un état d'énervement, de confusion ou désorganisation mentale tel que je ne suis pas capable de faire grand chose de suivi et de contraignant et vais surtout souhaiter socialiser et faire une promenade au grand air, genre après-midi de Noël. L'alcool au déjeuner en général ça me casse et il faut un peu de temps avant que la fatigue physique se dissipe, et puis ça me file aussi des cravings d'en reprendre, et évidemment des envies de consommer un tas de cafés pour compenser l'effet assommoir de l'alcool.

Bref, je sais bien que nous sommes tous différents, toussa, mais 1) si je comprends bien que tu apprécies d'être défoncé on voit bien aussi que tu aimes rester affuté et stimulé et je saisis mal comment tu vis et gère ce paradoxe avec ta prise de rhum au lever du lit (à la limite est-ce qu'il n'y aurait pas une histoire d'atténuation du sevrage matinal du benzo que tu prends le soir?); 2) vu l'effet qu'a l'alcool sur les fonctions exécutives c'est le dernier truc que je prendrais au réveil si j'avais l'ambition de suivre un programme de sevrage aussi millimétré et équilibriste que le tien, et c'est le premier prod dont j'aurais essayé de me sevrer pour me filer toutes les chances d'arriver au bout du programme wink.

J'ai bien compris qu'à terme tu souhaitais éliminer l'alcool et que tu avais déjà diminué de façon significative (1/3), et j'ai bien noté que ta prise était relativement faible dorénavant mais toujours dangereuse car quotidienne, néanmoins ça continue de me chiffonner ce besoin de défonce à l'alcool le matin chez toi. Je dis défonce parce que s'il s'agissait juste de t'épargner les effets végétatifs et neurologiques d'un sevrage j'imagine que tu aurais substitué. Je ne parlerais jamais en ces termes de l'alcool pris le soir qui stimule un bon coup avant de sédater, mais à mon sens le matin l'alcool enfonce rapidement dans un brouillard pénible qui se dissipe trop lentement.

Donc voilà juste des encouragements et quelques questionnements en relation avec ton expérience^^

Posté par : Hilde | Hier à  23:09

Remonter

Pied de page des forums