LSD : Spirale Psychique / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Dreamland » 

LSD : Spirale Psychique 



Salut a tous et à  toutes !

Voilà  , cela faisait quelques mois que je prévoyais ma prise de LSD avec des amis ! A savoir que c'était au point de vue expérimentale et que le LSD était la seule molécule de ce genre à  m'intéresser , malgré qu'elle me faisait quand même un peu peur !

Set & Setting:

-Nous avions tout prévu pour Pâques , les parents d'un de mes amis partaient en vacances pour tout les congés de Pâques , ce qui faisait qu'on avait la maison pour nous seul . Il était prévu qu'on sois que 4 , mais première imprévu , nous avons fini par être 5 , pas tellement dérangeant , c'était un gars que je connaissais assez bien et qui ne risquait pas d'être un problème pour qui que ce sois .
Tout les bons éléments (selon moi) étaient présent , tranquillité , présence de super personnes autour de moi , 18 degré (après un bon mois avec un mauvais temps c'était parfait) , quartier calme,…

-2 ème imprévu , la personne devant rapporté les molécules à  eu du retard , ce qui fait qu'on a seulement commencé à  21h30/22h .
21 heures (plus ou moins) : assis sur la terrasse entre nous en attendant la 5 ème personne ainsi que les produits ( à  savoir que sur les 5 , il y en avait 3 qui prenaient du LSD et 1 qui prenait une P (une mitsubishi pour les connaisseurs) ainsi qu'un BOB)

(le carton : c'était un Shiva double face )

-Voilà  , nous étions  tout les 5 assis sur la terrasse a discuter et à  bien rigoler .
A 21h40 (plus ou moins) , nous décidions de chacun prendre notre carton .( Suivant les conseils d'un amis qui avait l'habitude de cet molécule , je décidas de commencer avec 1/4 , histoire de « tâter le terrain » et de voir après si ça vaux la peine d'en reprendre .)
1/4 de carton sur la gencive (comme on nous avait expliqué) attendant que les premiers effets se montrent , nous continuons notre discutions tranquillement , tout en continuant a bien rigoler.

Montée et perte de contrôle progressive:

Nous étions toujours sur la terrasse à  discuter. J'avais décidé de dessiner en attendant (tout en tenant le fil de la conversation) quand les premiers effets se fit ressentir .

Au bout d'une bonne demi-heure je tenais la conversation tranquillement , quand tout d'un coup les mots décida de ne plus sortir de la manière que je le voulais (Je supposes que vous voyez de quoi je parles) , je le pris a la rigolade ( en même temps , même pour moi qui subissait, c'était assez comique) et continua mon dessin .
Au bout de 40 minutes , toujours entrain de dessiner mais étant devenu très silencieux entre temps , je commenças a devenir très maladroit avec mes mains , comme si je ne contrôlais plus ma force , à  un moment je n'appuyais pas assez fort ou trop fort sur le marqueur , je n'avais plus aucune précision et je n'arrivais plus a dessiner .

Nous avons décidez de remonter à  l'étage ou la prochaine étape se déroulerait.

Début du trip :
(Je passes certaine informations qui me semblent pas très utile)

Voilà  , nous étions tous dans la chambre (très spacieuse , c'était un étage complet avec un passage vers les toilettes et la salle de bain) , je commençais a partir très loin , je ne comprenais rien a ce qui se déroulais , je ne parlais pas , j'écoutais seulement la conversation (je me souviens qu'un de mes amis se plaignait car il n'avait encore aucun effet) quand les premiers effets visuel arriveraient , c'était comme l'effet 3D sans lunettes au cinema en plus faible , les visages étaient légèrement brouillé et entouré de couleurs bleu et rouge , ces visages me semblèrent assez étranges et différent de d'habitude , à  un moment les têtes me semblait disproportionnée par rapport au reste du corps (un peu comme le clip « Opposite Of Adults » de Chiddy Bang , mais en moins exagéré pour ceux qui veulent mieux comprendre) .

Tout en continuant dans l'étrangeté , les seconds effets visuel apparurent à  leurs tours. Je regardais mon ami (le même qui se plaignait au paravant ) fumer tranquillement son joint . Il expira la fumée et elle donna un genre d'effet loupe sur le visage de mon ami (vraiment comme si durant le moment qu'elle passait devant le visage de mon ami , elle zoomais son visage au même moment à  la même manière qu'une bulle de savon le ferait) , c'est assez compliqué à  expliquer !

Ensuite c'est la porte qui fut la victime de l'effet visuel suivant , c'était comme si elle respirait , comme si c'était un coeur qui battait , tout en me donnant une sensation bizarre , comme si je ne devais plus passer cette porte durant le reste du voyage , comme si derrière cette porte se trouvait un univers semblable à  l'enfer .

Ensuite c'est le sol , c'était du parquet avec les effets de la découpe du bois . Ces sortes de formes sur le parquet se déformaient et prenait des couleurs vive , elle s'agrandissait et se déplacaient , c'était incroyable . D'ailleurs après ces effets sont né une parano , je ne savais plus ce qui était réel et ce qui était du à  la molécule , mais ce n'était pas une parano dérangeant

Univers musical et bad trip :

Le trip commencait à  être très fort , tout commençais à  devenir étrange et différent , je venais clairement de quitter totalement l'univers pour rentrer dans un autre univers disproportionné ou tout les objets changeait de forme , de couleur , de consistance . C'était comme si ma vue avait été décuplée , comme si mes yeux étaient devenu des télescopes , je voyais une simple pièce de taille normal , à  la taille d'un pose verre , je parvins à  lire des choses écrite toute petite comme si elles étaient écrite à  la taille des titres sur la première face d'un roman (malgré que je ne comprenais pas grand chose à  la signification).

C'est a ce moment que la musique à  commencé a devenir incroyable , c'était comme une scène dans un film d'action , elle sortait d'un petit baffle , mais donnait l'impression de prendre tout l'espace de la chambre et d'être incroyablement clair (encore une fois , assez compliqué à  comprendre si on n'as jamais vécu l'expérience psychotropes) . Je me sentais totalement emporté par elle , elle était l'alimentation du trip et ça je l'avais compris , j'avais commencé a mettre le léger malaise qui me portait sur le dos de la musique , je voulais absolument qu'on l'arrete , mais mes amis voulait la laissée et ne m'écoutais pas et c'est la que le premier bad trip se montra .

Je ne sais pas vraiment comment expliqué ce qui s'est passé avec la musique , mais c'est comme si c'était devenu un brouhaha qui me perçait les tympans et me rendait totalement fou  , ça a du duré quelques secondes (selon moi , mais d'après mes amis ça a duré plus longtemps) , mais c'était affreusement horrible , a un point ou j'ai du hurler pour ne pas entendre ce bruit (d'ailleurs je remercies la BOB d'avoir été présente , sinon ça aurait pu partir très loin ce bad). Je me suis ensuite isolé dans les toilettes ou je me suis mit a réfléchir , à  me dire que le dubstep c'était la musique de l'enfer , que c'était un truc diabolique était fait pour faire partir les psychonaut en bad . (Mon ami m'a dit que la musique du bad était : « Boa Noite » de « Tropkillaz »

Le deuxième Bad Trip c'était avec mon ami (oui le même qui se plaignait auparavant) , il me semblait tellement différent , me faisait peur , son visage se déformait , on aurait dit que ses yeux s'élargissait quand je le fixais , il n'avait plus rien de l'ami que j'avais connu , une sorte de malice naquit en lui , comme si il me voulait du mal. Et ensuite c'est tout les autres qui me faisaient cet effet , tellement que je n'osais plus établir un contact visuel avec eux.

Le Zénith (sommet) du trip:

Après m'être calmé je retournas dans la chambre ou je me reposas sur le pouf , jusqu'à  ce qu'une envie de dessiner me prit soudainement . Je décidas donc d'aller m'assoir sur le siège et de dessiner sur le bureau (sur la feuille que j'avais commencé plus tôt)
Je « dessinais » (je faisais juste des lignes en faite) au fluo et c'était un truc de fou , on aurait dit que les couleurs s'éparpillait sur la feuille , qu'elles étaient beaucoup plus vive . J'étais prit d'une sensation de bien être (probablement grâce à  la musique qui passait en arrière plan) , je tripais sur tout les posters coloré sur les murs , je partais en trans (tellement que je finis par me rouler dans de l'Ice Tea renversé plus tôt sur la table) .

Je me mis ensuite à  me rendre compte de la présence des autres , comme si une connexion soudaine c'était établie entre nous , je me dis que j'adorais cet univers , que je ne voulais plus le quitter , je me mis à  adoré la musique , elle me pénétrait encore plus (je me souviens d'une musique assez psyché avec une fille qui faisait du rap qui m'a mise tellement bien).

La suite du trip se déroula principalement dans la chambre avec plusieurs passage vers les toilettes (ou je me disais que pisser sous LSD , c'était la chose la plus marrante) . Je me souviens être resté dans les toilettes un certain temps (j'avais l'impression que ça durait 2,3 minutes , mais la BOB m'a dit que je passais parfois plus de 10 minutes dedans…) , dans le passage vers les toilettes il y avait une décoration en forme de soleil qui pendait accrochée au veluxe , ce soleil me semblait tellement triste , je commenças à  me demander pourquoi il était triste , pourquoi les gens était triste et si moi même j'étais triste au moment ou je me posais cette question . Voyant que je commençais à  bader , la BOB m'a dit que ce n'était pas un soleil triste mais heureux et tout d'un coup je vus un visage heureux se former sur ce soleil (vraiment comme quoi tout ce qui se passe est psychologique , comme si on laissais la place à  son subconscient)

Pendant ce temps la je me disais que ce trip commençais a devenir extrêmement long et fatiguant , j'en avais marre , je commençais à  être frustré (mais ce n'était pas suffisant pour me faire bader une 3 ème fois). Il y avait une sorte de spirale qui se formait dans ma tête , dans mes idées.  Ça devenais de plus en plus incompréhensible , je n'avais plus aucune notion du temps , c'était un bordel incroyable , c'était le moment ou s'était le chaos total , autant dans ma tête que dans l'extérieur , je voyais les gens tourné en rond dans la pièce , comme des zombies , sans raison particulière , comme si ils étaient emporté par l'atmosphère de leur trip , encore une fois de vrai zombie. Mon blocage sur le temps devenait de plus en plus puissant , j'essayais en vain de savoir depuis combien de temps j'étais partis , mais je ne comprenais rien aux heures , ce n'était que des chiffres sans aucun sens que j'oubliais aussitôt mais qui me torturaient le mental . J'avais l'impression que tout commençais à  aller extremement vite , tout en stagnant (oui c'est bizarre) , j'en pouvais plus mentalement , c'est comme ça que je me suis souvenu dans un instant de conscience (je passais de conscient à  conscient assez souvent , comme une vague psychique) que le moment le plus chaud était le sommet du trip , donc je me disais que ça allait bientôt se terminé.

Entre temps mes passages aux toilettes devenaient de plus en plus nombreux (pour remplir ma bouteille d'eau ou sans raison , mais j'avais juste l'impression que je devais y aller ) et je croisais assez souvent mon ami (décidément encore celui là ) et on s'est mit a discuté de n'importe quoi , mais j'avais l'impression que cet discussion avait un but , quand je tombas face à  face avec ses mains . Les bouts de ses doigts étaient gonflé , tellement que la première chose qui m'est venu en tête quand je les ai vu était le mot « gremlin's » ( même si ça avait plus l'air des mains des extraterrestres cliché en prenant du recule).

Fin du trip:

J'étais assis sur le pouf à  attendre , quand d'un coup la pièce se mit a redevenir comme avant.
On était tous redescendu de notre perchoir en même temps (ce qui nous a bien laissé penser au fait qu'on était probablement dans le même univers) , enfin pas tout à  fait , quelques déformations subsistaient et la parole était toujours assez difficile à  gérer , mais en tout cas , j'étais sortit du chaos.

Il était plus ou moins 3 heures du matin , le trip avait duré entre 4 et 5 heures avec de mon coté seulement 1/4 de carton (je n'aurais de toute façon pas été en état d'en prendre plus) . On retourna sur la terrasse pour continuer les explications de nos trip , les autres avaient surtout eu des trips visuel , les miens étaient beaucoup plus mentaux . On recommença a rigoler ensemble tout en se disant qu'on remarquait un changement au niveau de notre amitié , comme si une connexion encore plus forte s'était crée et s'était génial.

Descente:

A pars une insomnie (j'ai toujours eu du mal à  m'endormir chez les gens) et 2 , 3 angoisses par-ci par-là  , je n'ai pas eu de descente difficile comme d'autre en ont eu et je ne m'en pleins pas . La fatigue était bien présente quand à  elle.
Au petit matin j'ai fumé une clope (je ne fume que très rarement quand l'envie m'en prend tout en gérant pour ne pas devenir accro) et c'était de loin la meilleur clope que j'ai pu fumer dans ma vie.

En résumé:

C'était un trip super puissant , qui s'est je penses assez bien passé en général , mais qui aurait pu mal tourné sans la présence de notre incroyable BOB (notamment le moment ou j'ai voulu sortir par la fenêtre du 2 ème étage) .

Au niveau changement , je me sens beaucoup plus optimiste et je fais beaucoup plus attention au petite subtilité de la vie . Les couleurs me semblent plus vive et beaucoup plus belle et j'aime encore plus la musique qu'avant (sachant que je n'aimais déjà  rien mieux que la musique avant le trip) .

J'avais peur avant ma prise que les choses se passent mal , j'avais également cette intimidation de la molécule qui ouvre une porte vers un univers qui nous dépasse , mais aujourd'hui que j'ai vécu se trip et que j'y ai survécu , j'en suis très heureux et c'est une expérience que je penses ne jamais oublié dans ma vie .

Pour tout ceux qui comptes essayer un jour , n'oubliez pas que le LSD est la molécule psychotropes la plus puissante et la plus dangereuse , qu'il n'y a pas que de bonne finalité et que les trips ne se déroulent pas toujours comme on l'aurait souhaité , donc avant de vous lancez dans cette aventure , documenté vous un maximum sur cette molécule pour ne pas avoir de mauvaise surprise ou ne pas regretté votre inconscience. N'oubliez pas que la présence d'un BOB et de proches de confiance n'est pas à  négligée , mais ce n'est pas pour autant que ça se passera parfaitement bien , regardez moi qui me suis mit a flippé de mes meilleurs amis.

Merci d'avoir lu mon TR que je partages avec vous dans le plus grand des plaisirs et n'hésitez pas à  me laisser des questions si vous en avez et des good vibes de préférence wink
Peace.

Catégorie : Trip Report - 22 avril 2015 à  16:32



Commentaires
#1 Posté par : Intervenant Nuit Blanche 23 avril 2015 à  14:34
Bonjour Dreamland,

Un peu long a lire ton TR, mais j'ai réussi a aller jusqu'au bout...

Je trouve que tu as bien fais de faire soft pour la 1ère fois en ne prenant qu'un quart... la molécule ne convient pas a tout le monde et c'est parfois bien puissant avec une petite dose. De plus il est très difficile de se fier au dosage qu'on ne connait jamais vraiment avec le Lsd

Perso quand j'en ai pris (il y a presque 20 ans), j'avais un peu les mêmes effets, le langage difficile à  trouver, le repli sur soi, la perte de sens de certaines réalités difficiles à  décrypter et pas mal de confusion. J'en ai pris assez peu : 4 ou 5 fois et toujours avec un quart.

Mais les expériences les plus belles que j'ai vécu étaient en milieu festif : dans une parade à  Zurich, une after dans les bois à  Aix en provence, une after en club à  Aix les bains. Il y avait bcp plus de sollicitations visuelles, sonores, ... donc pas trop le temps et l'envie de se poser trop de questions, de tourner en rond,... Juste une claque et un voyage dans différentes perceptions.

Pour les psychés, je préférais prendre des psylos, car c'est déjà  plus facile à  doser (je parle de ceux qu'on va chercher soi même), j'avais moins de mal à  gérer les effets et plus de rires bien sur :-)

A chaque fois que j'en ai pris en appart (champis ou Lsd), j'avais direct envie de sortir, bouger, je ne tenais pas en place... et j'avais besoin de grands espaces. Les gens avec qui tu es sont certes importants dans un trip mais le contexte, l'environnement est pour moi primordial.

INB

Posté par : Intervenant Nuit Blanche | 23 avril 2015 à  14:34

 
#2 Posté par : Dreamland 23 avril 2015 à  17:30
Merci de l'avoir lu jusqu'au bout , ça fait plaisir ! wink
Je peux comprendre qu'il est long , voir même trop long et que j'aurais certes pu passer certain élément , mais je tenais vraiment a partager cet expérience dans sa grande majorité ! Déjà  au point de vue envie personnel et je penses qu'il y a des gens qui , comme moi , avant leurs première prise avaient envie d'un peu savoir à  quoi s'attendre ou tout simplement des gens intéressé ! J'avais envie de tout simplement laissé ma marque sur le monument smile

Et merci pour le conseil (même si ça n'en était pas un je supposes ), je comptais déjà  faire ma prochaine expérience (champis) dans un bois avec un joli lac ou dans un endroit spacieux et joli en tout cas ! Mais là  , c'était vraiment pour avoir une expérience introspective et pas vraiment "festive" wink

Sur ce , merci pour ta réponse et pour ta lecture smile

Posté par : Dreamland | 23 avril 2015 à  17:30

Remonter

Pied de page des forums