La séparation de l’opium de la Lamaline / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Kinkazma » 

La séparation de l’opium de la Lamaline 



Je ne sais pas pourquoi ce sujet passionne tant de monde...
J’ai essayé de les séparer, ce fut relativement facile, quoique fastidieux.
J’ai du créer un protocol pour y parvenir.

Je prend de la Lamaline pour mon dos, et pour gérer mes insomnies. Ça et du tramadol.
(Oui j’ai essayé les alternatives. Melatonine, c’est pas mal mais inefficace devant la violence de mes insomnies de 48h parfois. Le Zolpidem, le tercian, le Valium, le lexomil, la Zopiclone, des mélanges exotiques de tout ça... ça ne me fatigue même pas.)
Mes médecins pensent que c’est lié à mon TDAH, j’ai pris 8ans de la Ritaline.
(Methylphenidate).

Bref je suis insomniaque.
Et quand je m’ennuie je relève des défis. Hier j’ai séparer l’opium de la Lamaline avec une pureté de 96|98%.
(Et je n’avais que du matos de cuisine.)

Catégorie : Tranche de vie - 04 avril 2020 à  13:35



Commentaires
#1 Posté par : Cazale 04 avril 2020 à  15:09
Salut Kinkazma ! Félicitations cher cuistot ! Comment as-tu calculé le taux de pureté ?

Posté par : Cazale | 04 avril 2020 à  15:09

 
#2 Posté par : Kinkazma 04 avril 2020 à  15:39
C’est assez complexe. Quelques pirouettes mathématiques.

Bon voici un extrait d’un article que je prépare :

Avant cela il faut savoir qu’une gélule de Lamaline pèse 340mg.
300mg de paracetamol ; 30mg de caféine ; 10mg de poudre d’opium.

« - Pesez le paracetamol :
Il y a 88.2% de paracetamol.
Soit X*300mg
Pour une gélule, il y aurait 300mg de paracetamol à la fin en théorie.

- Pesez l’opium :
Il y a 2.94% d’opium.
Soit X*10mg
Pour une gélule, il y a donc 10mg d’opium à la fin... en théorie.

- Pesez la caféine :
Il y a 8.82% de caféine.
Soit X*30mg
Pour une gélule, il y a donc 30mg de caféine à la fin. En théorie.

En additionnant les poids respectifs vous devez obtenir le poids du début. Pas de panique il va en manquer. 5% maximum.

Le point particulièrement important à surveiller, est que le pourcentage d’opium à la fin ne dépasse pas 3%. (2.94% dans l’idéal... voir moins.)

Si vous avez du mal avec les mathématiques, c’est simple :
- Prenez le poids d’opium final, divisez le par le nombre de gélules, et divisez par 3,4.
Ou :
- Prenez le poids final, divisez par le poids initial (théorique), et divisez par le 3.4 puis multipliez par 10.

C’est la même chose, mais vous pouvez choisir la méthode qui vous plaît.

Pourquoi 3,4 ? (300+30+10=340 et pour les pour-cent on doit avoir 100, et 340/3.4=100) »

C’est comme cela que j’obtiens les proportions au début de ma citation.

En définitive plus la part de poudre considérée comme opium est grande comparée à la théorie, plus il est impur. Si on a précisément 2.94mg d’opium (pour une gélule) on a 100%. Si on a 2mg ça veut dire qu’on en a perdu, ou laissé dans les autres produits. 5mg et il reste du paracetamol, ou caféine.

Si on veut juste avoir la pureté en pourcentage, il faut faire :
(Qr la quantité réelle, et Qt la quantité théorique.)
(1/(Qr/Qt))*100
Ce qui se simplifie par :
100Qt/Qr

Exemple :
Si j’ai 40 gélules, j’ai donc 400mg d’opium théoriquement en fin d’expérience. Mais moi j’en ai 430mg.
(100*400)/430 = 93%
Reputation de ce commentaire
 
Très instructif.
 
C'est très intéressant, merci Kinkazma ! <3

Posté par : Kinkazma | 04 avril 2020 à  15:39

 
#3 Posté par : nofutureorriding85 04 avril 2020 à  16:16
salut,

faut bien s'occuper haha
j'ai sépare à la méthode au frigo ya longtemmmmmmps vraiment c'est loin les codafalgan si je me souviens bien ...

tu as fais comment avec les comprimées de Lamaline .... m'en reste qques un ....

Posté par : nofutureorriding85 | 04 avril 2020 à  16:16

 
#4 Posté par : Kinkazma 04 avril 2020 à  16:34
Je ne connais pas, on aurait un problème, toutes les poudres auraient la même taille.

Inutile de tergiverser il faut prendre en compte la seconde partie de mon article. (J’en parle mais on ne le voit pas, mais j’attends confirmation du forum pour partager ça.)

J’utilise un produit commun pour séparer les produits mais il n’est pas idéal et la caféine est soluble dedans. Heureusement j’ai aussi établis le protocol pour éviter d’avoir ce problème. Mais nouveau problème !
Le problème c’est que ce produit est un mélange de trois autres particulièrement difficile à se procurer.
Méthanol/éther/chloroforme.

Bref c’est pas gagné avec un comprimé désolé.
Cela dit avec ce mélange, on aurait de l’opium pratiquement pur avec presque aucune perte de molécules...

Posté par : Kinkazma | 04 avril 2020 à  16:34

 
#5 Posté par : Cazale 04 avril 2020 à  16:34
D'accord...Merci pour toutes ces précisions mathématiques. Ça dû être quelque chose de faire ça quand même, un défi comme tu disais et que tu as réussi ! Chapeau ! smile

Posté par : Cazale | 04 avril 2020 à  16:34

 
#6 Posté par : Kinkazma 04 avril 2020 à  16:39

Cazale a écrit

D'accord...Merci pour toutes ces précisions mathématiques. Ça dû être quelque chose de faire ça quand même, un défi comme tu disais et que tu as réussi ! Chapeau ! smile

Merci ! Pour les maths c’est du gâteau. C’est pas vraiment difficile de faire ça. Le plus difficile c’est pour la partie disons non accessible au tout venant.
Elle requiert des produits peu accessible, mais améliore la qualité de l’opium.
Bref la difficulté était d’établir les proportions de chacun et les divers produits en fonction des divers solubilité respectives des 6 ou 7 molécules. En tenant compte des produits toxique ou non, des réactions chimiques entre eux... bla-bla-bla.
C’est surtout théorique cette partie. Elle fonctionne parfaitement, mais je n’ai pas accès à de tels produits.


Posté par : Kinkazma | 04 avril 2020 à  16:39

Remonter

Pied de page des forums