Le grand frisson / Les Blogs de PsychoACTIF
 

Le grand frisson 



Qu'est-ce qui m'a poussé à en arriver la?
Serait-ce ma triste jeunesse absente de presque toute famille?
Je n'ai pourtant presque manqué de rien, pourquoi me suis-je toujours obstiné à ne pas respecter les règles et à franchir les lignes à ne pas franchir?
Je ne peux pas répondre à cette question, enfin peut-être ai-je toujours été trop objectif sur ce que le monde avait à m'offrir, lorsque je remets tous en question je me demande juste " C'est ça la vie? "surpris
Pas étonnant que j'aime tant m'évader grâce à toutes ces drogues, après tout c'est vrai que ca donne un peu de saveur à tout ce bordel si je peux me permettre l'expression...
Suis-je accro à la drogue ou aux sensations fortes?
Sans doute un peu des deux mais je crois bien que je suis bien plus accro au fait de faire des choses qui sortent de l'ordinaire plutôt qu'à n'importe quelle drogue.
Je ne recherche pas à combler quoi que ce soit ce que je recherche c'est l'adrénaline, l'aventure, l'inconnu, le grand frisson quoi!!!!
Je veux d'une vie de dingue une vie à 100 à l'heure une vie pleine de surprises pleine de haut et pleine de bas puisque les hauts n'ont aucune saveur sans les bas.demon1
J'ai peur de la mort et pourtant mon style de vie ne me permettra pas d'atteindre les 70ans que faire? Se calmer et adopter une vie saine et ennuyante?
JAMAIS PLUTOT CREVER!!!!punk1
50ans de vie à faire ce que l'on veut en valent 200 à se faire chier!!!
Ce texte est à prendre aux seconds degrés, il provient d'une partie de moi qui est téméraire et prête à tout pour vivre une vie hors du commun, mais rassurez-vous je suis toujours rattrapé par la sagesse.
Je ne me brûlerai pas les ailes c'est promis. tongue

Catégorie : Tranche de vie - 27 janvier 2021 à  02:12



Commentaires
#1 Posté par : supermario64 27 janvier 2021 à  02:27
Je compatis, j'ai commencé depuis pas très longtemps les psychédéliques et parmi les raison et les autosuggestion il y a celle de vivre des expériences qui sortent de l'ordinaire, de s'évader de la routine si ennuyante à mes yeux ! et je peux dire que j'y suis parvenu avec succès grâce au LSD et qui plus je recherchais une substance qui me permettrait de m'évader en prenant le moins de risque quant à la santé physique et au pouvoir addictif de la  substance et le LSD était le produit tout trouver, toxicité modéré et addiction quasi impossible (tout du moins physiquement...)

Je comprends que tes envie de brûler la vie par par les deux bouts mais avec l'âge on fini par s'assagir, je suis un petit peu plus âgée que toi (30ans) et je n'aspire pas à une vie à cent à l'heure mais dans le fond je n'ai jamais vraiment souhaité vivre une vie à cent à l'heure, disons que j'ai un tempérament pépère, ça aide à rester tranquille mais je peux comprendre que tu aspire à une vie trépidante. 

je peux comprendre que tu sois perdu entre le marteau et l'enclume. Entre la raison qui te tiraille et l'ivresse de la jeunesse mais qui dit vie rangée ne veut pas nécessairement dire vie ennuyante à en mourir. ça dépend ce qu'on en fait. Perso je ne dirais pas non à une vie rangé professionnellement, j'en ai raz le bol de galérer, je ne dirais pas non à une petite vie pépère, loin de la précarité et du stress que cela engendre, le métro boulot dodo me conviendrait pas si mal et en prime un peu de L ou de tryptamine de temps à autre pour égayer le tout et ce serait parfait big_smile

C'est sûr que pour le moment la covid ne facilite pas les choses en matière de consommation ! La morosité ambiante peut pousser à consommer plus que de raison. C'est un peu le piège qu'il faut tenter d'éviter en ces temps troublés

Posté par : supermario64 | 27 janvier 2021 à  02:27

 
#2 Posté par : speedygonzalez 27 janvier 2021 à  11:11

supermario64 a écrit

Je compatis, j'ai commencé depuis pas très longtemps les psychédéliques et parmi les raison et les autosuggestion il y a celle de vivre des expériences qui sortent de l'ordinaire, de s'évader de la routine si ennuyante à mes yeux ! et je peux dire que j'y suis parvenu avec succès grâce au LSD et qui plus je recherchais une substance qui me permettrait de m'évader en prenant le moins de risque quant à la santé physique et au pouvoir addictif de la  substance et le LSD était le produit tout trouver, toxicité modéré et addiction quasi impossible (tout du moins physiquement...)

Je comprends que tes envie de brûler la vie par par les deux bouts mais avec l'âge on fini par s'assagir, je suis un petit peu plus âgée que toi (30ans) et je n'aspire pas à une vie à cent à l'heure mais dans le fond je n'ai jamais vraiment souhaité vivre une vie à cent à l'heure, disons que j'ai un tempérament pépère, ça aide à rester tranquille mais je peux comprendre que tu aspire à une vie trépidante. 

je peux comprendre que tu sois perdu entre le marteau et l'enclume. Entre la raison qui te tiraille et l'ivresse de la jeunesse mais qui dit vie rangée ne veut pas nécessairement dire vie ennuyante à en mourir. ça dépend ce qu'on en fait. Perso je ne dirais pas non à une vie rangé professionnellement, j'en ai raz le bol de galérer, je ne dirais pas non à une petite vie pépère, loin de la précarité et du stress que cela engendre, le métro boulot dodo me conviendrait pas si mal et en prime un peu de L ou de tryptamine de temps à autre pour égayer le tout et ce serait parfait big_smile

C'est sûr que pour le moment la covid ne facilite pas les choses en matière de consommation ! La morosité ambiante peut pousser à consommer plus que de raison. C'est un peu le piège qu'il faut tenter d'éviter en ces temps troublés

Salut! @supermario64

Tu l'as si bien dis, la routine est quelque chose qui me fera toujours peur, ton témoignage est très intéressant, peut-être devrais-je également me tourner vers les psychédéliques mais je crois que je pourrai le faire une fois ma consommation de stimulant arrêté depuis un certain temps.
J'ai essayé à plusieurs reprises différents psychédéliques "4aco-dmt, LSD, "2-cb" mais aucune de ces expériences n'a été concluante pour moi, au contraire certaines ont même été traumatisante je dois dire. gerbe
J'ai pourtant toujours respecté les dosages et le set and setting.
J'en avais conclu que les psychédéliques n'étaient pas faits pour moi mais peut-être que lorsque j'aurai 30 ans et stabilisé ma vie cela pourrait devenir un plaisir comme dans ton cas.

Ah je te comprends si bien lorsque tu dis que tu en as marre de galérer.
C'est tout ce que je te souhaite pour le futur, ne t'en fais pas tu m'as l'air d'avoir les pieds sur terre alors il n'y a pas de raisons que tu ne trouves pas la stabilité!
Profite bien de tes futurs expériences psychédéliques et merci d'avoir pris le temps de me répondre!wink


Posté par : speedygonzalez | 27 janvier 2021 à  11:11

 
#3 Posté par : supermario64 27 janvier 2021 à  13:34
C'est pas fait pour tout le monde les psychédéliques. ou ce n'est pas encore le moment pour ça.

C'est des drogues très à part les psychédéliques au effet sensoriel et psychologique qui peuvent s'avérer déstabilisant, perso j'adore ! mais je comprends que tout le monde ne supporte pas les psychédéliques. A contrario de toi je ne sais pas tu vois si je supporterais par exemple les speed (stimulants). Je n'ai jamais essayé et je ne sais pas si je supporterais d'avoir un gros regain en énergie, déjà qu'avec le LSD je ne suis pas très fan de l'effet stimulant alors je me dis que ce doit être bien pire avec un speed.

J'ai envie de dire qu'il y a des substances qui conviennent au un et au autre. Il ne sert à rien de se forcer.

Oui je te le confirme ça commence à devenir lassant de galérer dans des jobs à la con et qui plus lorsque ça fait des années que tu oscille entre chômage et job précaire.

Posté par : supermario64 | 27 janvier 2021 à  13:34

 
#4 Posté par : cependant 01 février 2021 à  12:19
Salut,

ce que tu écris ça me parle et je ne crois pas que c'est uniquement une question d'age.

J'ai dépassé la trentaine, mais comme j'écrivais dans mon blog, « la vie qui se range me déprime, je préfère les chaussettes dépareillées à l'ennui morne d'une armoire ordonnée »...

Ça n'empêche que je rejoins quand même Supermario64 dans la lassitude envers la galère, l'éprouvant manque de thune qui ne me quitte jamais...mais j'en fais une force dans les bons moments. J'ai peu de revenus, mais peu de dépenses aussi et dix mille solutions pour essayer de me débrouiller sans trop douiller.
J'ai quand même fait plein de choses, parfois les gens me disent qu'on dirait que j'ai eu plusieurs vies...

Finalement, parfois, j'ai l'impression que tout est possible. L'incertitude du futur c'est une ouverture qui ne me cloisonne pas à une vie tracée.
Ça demande de l'énergie de nager contre-courant, mais ça me fait tellement du bien. Sauf, que ce n'est pas étonnant de me sentir épuisée par moment.

J'ai l'impression que ça coute cher la liberté au fond. Mais ça en vaut le coup...

Je te souhaite de vivre ta vie adonf et de ne rien regretter.

Posté par : cependant | 01 février 2021 à  12:19

Remonter

Pied de page des forums