Lepticure / Les Blogs de PsychoACTIF
 

Lepticure 



Bonjour je tenais a partager une experience particulièrement surprenante qui m'es arriver y a 2 jours. Je tiens a precisez que je n'avais pas conscience du caractère anticholinergique de la molécule c'est pour ça que l’expérience me mit dans un flou totale ou je n'était pas sur de tout simplement pas être devenu fou ou avoir atteint le palier dit "sigma" du dextrométhorphane.



        En effet a la fin d'une soirée au dextro un collègue a ramener aussi dans ses poches au cas ou de l'alprazolam car il a de forte tendances au crises d'angoisse et il sais que le dextro a de forte chance de le faire un peu bader.. donc voilà il me donne 8 cachet de 0,25 que je prends en parachute. Nous restons discuté 2 ou 3 heure puis il me dit "ont a cas attaquer les lepticure" il met tout les cachet sur le table il m'en file 9 j'en trace 1,5 ensuite je fait 2 parachute que je gobe a 40 minutes d'intervalle 1h plus tard j'essaye de préparé ma douille je sens mes yeux buggé ils devait partir dans des directions un peu étrange (a vrai dire je ne fait que 55kg donc je n'ai pas forcément une resistance accrue ) Je reprépare une douille et je vais dormir. Le lendemain au reveil j'était un peu (vraiment) embrouiller mais je prends le train sereinement pour rejoindre la maison de mes parents... C'est une fois dans le voiture avec ma mère que j'ai compris le traquenard mon collègues que j'avais laisser une heure plus tot ce trouvais sur la banquette arrière.. J'ai pris la decisions de l'ignoré car je savais que c'était improbable au fond de moi mais bon il parlais de temps a autre  pendant le trajet donc c'était pas facile parce que j'avais quand même une grande tendance a a oublier qu'il était là ce con et j'avais aussi du mal avec mes phrases je m’emmêlais oubliant le début instantanément quand je la commençais. Ma mère n'as pas trop notifier l'incohérence de mes propos était modéré mais je savais qu'elle était bien présente quand même. J'arrive dans mon salon je me sentais libéré ! je décide de carresser le chat avant de regagner ma chambre sauf que le chat bah il as aussi miaulé dans mon dos donc je tourne la tête continuant d'une mains a carresser l'autre chat puis je constate avec stupeur que baaaaah le chat était sur mes genoux et aussi devant sa gamelle !!! mes parents constatant mon incompréhension me dise "oui le vrai chat est là ! " Je peut vous dire que là je suis parti me coucher instantanément heuresement mes parents savent un peu ce que je fait je reste quand même parler avec eux les lendemains de free party même si j'ai plus le temps de descendre en générale. Et j'ai compris bien après en entendant le mot "anticholinergique" de la bouche d'une des voix délirogène qui avait pris place dans ma boite crânienne au moment du coucher.

         Morale de l'histoire toujours écouté les conseille de RdR, Ne pas prendre une trop grosse dose quand ont ne connait pas j'aurais pu complètement partir en bad trip avec ce qu'il c'est passer  j'aurais pu finir interné parce qu'ont m'aurais surpris a parler a un lampadaire dans la rue ou je ne sais quoi d'autre. Sur ceux merci d'avoir prêté attention prenez soin de vous mais pas trop quand même l'automédication a ses limites ! fume_une_joint

Catégorie : Trip Report - 06 février 2019 à  20:39

Reputation de ce commentaire
 
Meci pour ce TR. Pierre



Remonter

Pied de page des forums