Ma première prise de speed / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » valouzka » 

Ma première prise de speed 



C'est mon premier report alors je m'excuse d'avance si ce n'est pas ce à quoi vous vous attendez, n'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas en commentaire, toutes les critiques constructives sont bonnes à prendre wink. Avant de commencer sachez que je ne suis pas sûr de grand chose (les horaires notamment), j'avais énormément de mal à comprendre ce qu'il se passait et mes souvenirs sont très flous. Je viens de Paris et suis allé voir des amis à Lyon entre Noël et le nouvel an. Ils ont l'habitude de prendre du speed et bien que je n'aime pas cette substance par rapport à l'addiction, aux effets sur le corps, et cetera j'ai décidé que j'en prendrai juste une fois pour essayer. Je vais vous raconter comment s'est passé cette journée. J'arrive à 13h à la gare mon ami que l'on appellera Paul vient me chercher. Dans mon sac j'avais ramené un demi litre de vodka plus un demi litre de vodka dilué que je n'avais pas bu lors d'une précédente soirée. Je commence à boire dans la rue alors que nous allons chercher mon autre amie que l'on appellera Juliette après avoir récup 1 gramme de speed.
15h30: on arrive à l'hôtel, je suis un peu bourré mais pas encore mort, 1ere trace, pas vraiment l'impression que ça fasse quelque chose, légère sensation de chaleur et envie de parler mais sans plus. On continue de boire un peu.
18h: on décide de sortir faire un tour dans un quartier commerçant ça se passe bien, on rentre une heure et demi plus tard.
De 20h à 2h: on retrace 2 ou 3 fois, on commande à manger dans un snack basique mais ça a un goût divin je suis ultra refait, je comprends rien à ce qu'il se passe, comme une impression que mon corps et mon esprit sont séparés c'est super perturbant, j'arrête pas de parler d'hépatite (j'attends les résultats de mon dépistage) et ça agace mes amis.
4h: je commence à me sentir mal, nausées, je suis super fatigué (j'ai dormi que 4h la nuit précédente), je me dis que c'est la redé et décide de dormir en attendant que ça passe, ce à quoi Juliette était apparement opposée, elle commence à sauter sur le lit, me dit que je suis pas venu ici pour dormir, jsuis déjà au bout de ma vie j'avais envie de l'encastrer mais j'étais tellement fatigué que j'ai laissé couler en espérant qu'elle arrête mais au bout de 30 secondes je vais dégueuler dans les toilettes j'me suis rarement senti aussi mal de ma vie malgré de nombreuses murges, des bad après avoir fumé genre là c'était 100 fois pire. Mais bon le fait que je vomisse a fait passer les nausées c'était déjà ça. Finalement ça m'a réveillé et je reste debout jusqu'à 7 heures, toujours mal psychologiquement et physiquement.
9h: après avoir un peu dormi je me réveille dans un état pas tellement meilleur, j'ai mal à la tête et je suis tout desseché, j'aurais dû boire plus d'eau. Paul a dormi 2 heures aussi et Juliette a pas dormi. L'idée de rentrer chez moi me rassurait un peu, je voulais juste passer à autre chose et oublier l'infâme nuit que je venais de passer.
10h30: on est prêts à partir de la chambre et je craque, éclate en sanglots, je me sentais coupable de pas avoir passé une bonne soirée. En plus je me trompe de métro heureusement que le train était plus en retard que moi j'me serais jeté sous les roues d'un autre sinon je crois.

De base je voulais en prendre une fois que pour essayer et vu comment ça s'est passé je risque pas de recommencer. Même si j'aurais dû dormir plus la nuit d'avant, manger correctement (parce que 1 hamburger sur 1 jour et demi c'est peu), boire pour éviter la déshydratation, j'ai vraiment détesté ça. J'ai ressenti très peu d'effet, même pas une légère euphorie ou une sensation de bien-être, juste de l'agitation sans plus alors que la redé, elle, s'est bien faite sentir. Je sais pas si c'est à cause des raisons citées au-dessus que ça s'est mal passé, si c'est le mélange avec l'alcool, je sais même pas si c'était la redé ou un bad mais j'ai passé une soirée réellement détestable. Pourtant sur les vidéos que mes amis ont pris j'ai pas l'air si mal au contraire. J'arrive vraiment pas à comprendre ce qu'il s'est passé, ça m'a rendu complètement paumé et perturbé. D'autant plus que 2 jours après être bien redescendu je me disais que c'était pas si terrible et que je devrais réessayer alors que j'étais dans un état déplorable à cause de ça.

Bref, c'était vraiment pas kiffant, si vous avez des questions, des conseils ou des remarques par rapport à ma défonce ou ma manière de la raconter hésitez surtout pas à m'en faire part. smile

Catégorie : Trip Report - 02 janvier 2018 à  01:12

#bad trip #speed



Commentaires
#1 Posté par : Gilda 02 janvier 2018 à  02:25
Salut ! smile

Tu es sûr que tu parles bien de speed ?thinking

Excuse-moi si je casse un mythe, mais j’ai plutôt l’impression que tu racontes une cuite et une gueule de bois. Ou une gastro.

Ou alors c’était pas du speed.
Ou tu attendais autre chose, mais qui n’est pas l’effet du speed.

En tout cas, il n'y a pas de quoi se jeter sous un train, keep cool !
T'en auras d'autres des soirées foireuses, mais aussi d'excellentes, c'est la vie smile
Demain est un autre jour !

Posté par : Gilda | 02 janvier 2018 à  02:25

 
#2 Posté par : I'mlost 02 janvier 2018 à  03:47
salut !
J'ai eu une experience un peu comme ça, parfois la redescente peut très mal se passera tout dépend de la qualité du speed, j'ai eu de super bons "trip" au speed sans grande redescentes et d'autres avec des redescentes de 7h a vomir, trembler, avoir des sueurs froides enfin la totale. A mon avis, ton état ne m'étonne pas tu as juste tracé un speed de peut être mauvaise qualité ça peux arriver.
Mais effectivement malgré les redescentes ignobles, le speed est très addictif il faut donc savoir le doser. Perso après une sale redescente comme ça je peux controler mes prises et tracer une ou deux fois en teuf et ça me suffit il suffit juste d'en avoir le mentale et de repenser a ce que tu as vecu. Une ou deux traces bien prises (evite l'alcool) te rendront seulement heureux sans en avoir les effets secondaires que l'on déteste tant. A toi de fixer tes limites. Mais oui effectivement hydrate toi bien, mange mais pas trop non plus ça te fera vomir plus facilement, essaye de ne pas y penser, souris et ça montera tout seul.

Posté par : I'mlost | 02 janvier 2018 à  03:47

Remonter

Pied de page des forums