Ma vie (en partie) et le deni des autres / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » vaskez22 » 

Ma vie (en partie) et le deni des autres 



Bonjour tous le monde j'espère que ça va,

Je préviens j'écris à chaud et avec un petit verre de rhum dans le sang (l'alcool rend la vie plus facile), donc voila...

Alors je suis bizarre... en fait je suis enfant précoce machin bidule, du coup en pratique ça veut dire que je suis sensé être intélligent (j'ai une intélligence intuitive du coup je comprend mais je sais pas expliquer: exemple, je lis beaucoup d'anglais du coup je suis fort en anglais, mais je suis nul en grammaire par ce que je fait de l'anglais au "feeling" je parle sans réfléchir, je sais même ce qu'est un pronom) sauf que du coup je suis foireux, je m'énervais rapidement étant petit, j'étais violent, puis après c'était l'opposé total je me détestais, j'ais essayer de me tuer, j'avais une anxiété social (qui evidemment laisse encore ses traces aujourd'hui sinon c'est pas fun...) tellement forte que je transpirais et je stressais à côté des gens je regardais le sol tout le temps et il était impossible de regarder qui que ce soit dans les yeux, ça me faisait "peur" comme pas possible, enfin tout ça pour dire que je suis foireux comme il faut.

M'enfin tout ça vient bien de quelque part, c'est à dire mes parents !
ma mère ma passé ses gènes de stréssée, anxieuse et dépressive (ma grand mère maternelle faisait des dépréssion nerveuses ce qui se ressent (je trouve) chez ma mère même je pense pas qu'elle soit si dépressive que ça),
et mon père mon manque de patience (qui se ressent beaucoup chez moi et lui) la violence, etc... et le côté surdoué (il a appris une langue tout seul),
enfin bref un bon gros cocktail de problème psychologique qui peuvent aboutir à une chose...
Des enfants foireux avec pleins de merde dans la tête (donc moi, et ma soeur mais elle a l'air d'être plus chanceuse de ce côté là) et un "marriage" tellement réussi et une famille tellement uni que tout le monde se fait la gueule et se dispute et personne n'est heureux.

Maintenant vous vous dites qu'il faut bien faire quelque chose pour tout ces problèmes psychologiques, il faut bien les fuirent,
bon moi evidemment c'est alcool, codéine, et un addiction au porno en prime pour soupoudrer ça (qui me pourrit bien la vie evidemment) donc des echappatoires classiques,

ma soeur je sais pas, elle à l'air d'être assez social (ni moi, ni mes parents n'on d'amis (des vrais en tout cas pas ceux que tu n'as pas vue depuis 10ans) ) donc je lui souhaite le meilleur (ya vraiment moyen qu'elle se mari et qu'elle soit heureuse et tout ça... même si c'est quand même mal parti), même si quand elle revient à la maison je trouve qu'elle à changé, elle rigole de manière fausse (comme dans fight club quand tyler dit dans l'avion "there is some kind of sick desesperation in your laught" "il y a comme un desespoir profond dans ton rire") je trouve qu'elle se comporte comme moi quand des étrangers me parlent, je fait de faux rires de faux sourires, pour par parêtre comme le dépressif ecoeuré de la vie que je suis, donc en gros j'observe une sorte de déni chez elle.

(à partir de cette partie l'alcool commence à me faire vraiment de l'effet, donc je vous préviens d'ailleurs au moment d'écrire ça je suis bourré (assez pour ne plus avoir de filtre et retaper un mot 3fois par ce que j'utilise plus très bien mon clavier lol))

Donc avec cette transition sur le deni j'enchaine sur mes parents:
-Ma mère: très peu de confiance en soi, un boulot de merde (elle est ingénieur bac+5 mais elle travail à la poste pour moins de 2000 par mois) mais c'est par ce qu'elle à une "sécurité d'emploi" (elle a changer de bureau par ce que ses collègues étaient toxiquent, du genrent à te balancer à ton supérieur par ce que un client à "perdu tros de temps par ce tu était avec un autre qui n'avait pas besoin d'aide" alors que le mec comprenait rien du tout, donc on est sur du niveau "gros balance de cp qui veut que la prof le voie comme l'enfant modèle"), et SURTOUT DU DENI, PLEIN DE DENI, ma mère me dit que je suis normal.... mes parents ne voient que ce qu'ils veullent voir, si ils savaient que je me bourrrais le gueule et que je me défoncer à la codé quand ils ont le dos tournés, sans compter que je me mutilais avant par ce que je me détestais (bon j'ais arrêté par ce que les coupures commençais à éveiller les soupçons lors des visite médical)  (et quand j'étais petit aussi pour me calmer quand je me faisait punir je me mutilais, et en plus ces débiles ils ont vue les coupures, ils ont pas réalisé que j'étais foireux, ya juste ma soeur qui ma dit "comment tu peut te faire ça ?" et puis j'ais dit "non mais je suis tombé" ou un mensonge de ce genre), et elle a peur d'énerver mon père (il démarre au quart de tour, en ce moment ils se font la gueule par ce ma mère à passé l'apsirateur et du coup ça fait du bruit, en parlant de bruit mon père est très mal placé vous allez voir dans la suite, d'ailleurs le jour où ça gueulé j'avais bu un peu de rhum avant de retourner à l'université pour faire passer ça, mais ma mère m'a dit le jour suivant que "c'est pas grave si on se dispute" dans le sens ça ne m'affecte pas emotionnellement, MDR, ouais carrement en plus d'avoir des problèmes personnel, ça aident vachement d'avoir ses parents (donc ma seulle "famille", pour info mes grands parents maternnelles sont morts, mon grand père c'était un peu comme mon père je l'aimais et je l'aime plus que mon père, par ce que lui au moins il ne faisait pas que me punir) qui se gueulent dessus pour un rien, des fois j'envie les orphelins (à tort ?)),  désolé pour ces tros grosses parenthèses, faillait que ça sorte, je sais plus ou j'en était, ma mère est plein de déni, et se dit que tout va bien alors que tout va mal, juste pour avoir un semblant de faux bonheur, elle supporte mon père, par ce qu'elle ne veut pas l'énerver (et donc tuer toute la maison et la vie de famille qui au passage pue déja bien la merde), et elle est seul, à chaque fois je veux manger seul (je déteste mes parents), mais elle vient comme si j'étais son seul amis, aussi mes parents sont égoistes (vous allez voir pourquoi), ma mère elle est anxieuse, très anxieuse, je l'était aussi, mais vu comment les choses sont maintenant j'en ai plus rien à foutre de tout: je sèche les cours, j'arrive en retard, le bac me soualais tellement que j'ai quasiment pas révisé, enfin bref ma mère 50 piges et elles est toujours aussi fragile (moi au moins j'ai eu la chance de voir les choses) le matin elle stresse à ma place quand je suis en retard elle s'inquiète pour mes notes alors que je lui ais dit 50 milliards de fois que je ne terminerais pas ma licence par ce que ça me saoule trop, du coup pour evacuer tout ce stress, elle me force à aller à l'université, moi je veux pas et je le vis mal du coup je bois de l'alcool et je déprime, elle veut se débarrassé de son anxiété en mettant la pression sur moi, par ce qu'elle stresse pour moi, j'ai l'impréssion de plus vivre, elle fait les choix à ma place, je lui ais dit de voir quelqu'un (surtout pour ses problèmes de mémoires et d'attention mais pas que) mais ELLE REFUSE, SI ELLE CROIT QUE TOUT VA BIEN, ALORS TOUT VA BIEN, C'EST COMME UN CANCER SI TU SAIS PAS QUE TU L'AS TU NE SOUFFRE PAS PAR CE QUE TU NE SAIS PAS QUE TU VAS MOURIR, DONC TU NE VAS PAS MOURIR (ENFIN TU CROIS, MAIS QUAND TU CROIS TU N'AS PAS BESOIN DE SAVOIR).

Je passe enfin à mon père: alors mon père à 16ans il est devenu boudhiste, ma théorie c'est que il se sentais mal lui aussi, il est née dans une famille nombreuse donc il faillait qu'il bossent le plus rapidement possible à 15-17 ans ils travaillait déjà, il a dit "quand tu bosse en plein soleil à 15-17ans, et que tu vois les autres aller à l'école ça te fait réaliser" (ou un truc du genre), il est maintenant à la retraite (enfin pas vraiment mais il ne va plus au boulot), le problème c'est que sa religion en plus de "contaminer" ma mère (qui du coup en manque de confiance en soit, la suit (sauf quand ils se disputent pour un rien, heureusement elle à gardé une part de clair voyance, que c'est par normal de ce faire gueueler dessus juste pour avoir passer l'aspirateur)), c'est une obséssion chez lui, il récitent des textes et fait des la musique (avec des cloches et des tambours ultra chiant et sa voix grave qui me réveille le matin et qui sont vous allez voir la raison de ce blog) je dit à ma mère que la maison c'est pas un putain de temple, quand j'ais voulu faire de la guitare electrique, il m'a dit "par contre il faut pas que t'en fasse tout les jours et que tu fasse trop de bruit" compréhensible non? La guitare c'est mon truc, ça n'engage que moi donc il faut pas que je fasse chier le monde avec, MAIS ALORS, pourquoi quand ce matin après avoir encore était réveiller par ses récitations j'ais ecris sur le tableau de la cuisine (pour faire passer des messages à tout le monde, enfin surtout quand mon père dit qu'il fait une retraite (boudhiste donc religieuse, pas du travail) et que bien evidemment il faut pas faire de bruit mais ça l'empêche pas de nous en faire du bruit) que j'aimerais bien pouvoir dormir et que ses méditations me dérangent, IL ME REPOND, (vous aller voir la mauvaise foie c'est incroyable) QU'IL ESSAIE DE FAIRE LE MOINS DE BRUIT POSSIBLE ET QU'IL SE PRIVENT DE FAIRE CERTAINE MEDIATATION POUR CA, QUE QUAND IL FAIT SES RETRAITES (encore une fois religieuse) IL S'ENFERME COMME UN PRISONNIER (oui, oui ce sont ses mots) DANS SA CHAMBRE, SON BUT C'EST DE RENDRE LE CABANON HABITABLE POUR NE PLUS DERANGER PERSONNE, IL DIT QUE CHAQUE AIDE EST LA BIENVENUE CAR IL FAIT TOUT LES GROS TRAVAUX TOUT SEUL, QU'IL NE PEUT PAS SE PERMETTRE DE NE PAS FAIRE CERTAINE MEDITATIONS CAR LE TEMPS DE VIE EST COMPTE, MDR en gros il me dit que au lieu de me pleindre je devrais l'aider, SAUF QUE SA RELIGION CE N'EST PAS LA MIENNE, donc si je doit pas le saouler avec ma guitare (au passage je fais tellement pas de bruit que mon père oubli que je joue toujours de la guitare, il oubli aussi moins ages mdr quel père attentionné ) qui donc est mon truc à moi, POURQUOI JE DEVRAIS LE SUBIR, c'est sa religion donc ça ne regarde que lui, DONC IL N'EST PAS CENSE FAIRE CHIER LE MONDE AVEC, et là le plus fort c'est que evidemment ma mère ce matin en voyant le message c'était l'alerte rouge dans sa tête, elle s'est dit "merde déjà que je lui fait la gueule ça va pas aider, il va péter un cable" et du coup elle essaye d'éffacer le message, mais je l'en empêche, du coup elle me dit "je l'effacerais quand tu ne sera pas là" pour au final ecrice en dessous de mon message "Je ne suis pas d'accord avec [mon nom]" histoire de pas trop faire foirais les choses. Donc là je vais en venir à l'egoisme de mon père, il fait ces pratiques (petit HS au passage, l'alcool commence a vraiment vraiment faire effet, de toute façon je pense que ça se voit, d'ailleurs j'ai même repris un peu de rhum mdr pour pas pèdrent les effets) enfin ces méditations et sa religion c'est soient disant "pour le bien de tout les êtres" sauf que en fait que pense qu'il à peur de la mort ou de je sais pas quoi, par ce que comme dit l'expression "occupe toi de toi avant de t'occuper des autres" il ne se rend pas compte que en fait notre famille est pas heureuse que sont marriage est foireux, si il fait ses trucs de religions c'est en fait juste pour lui de la même manière que ma ma mère remet sa pression sur moi pour se débarasser de son anxiété, lui fait ça par ce qu'il sent le besoin de le faire il est dans le déni, il croit que c'est bien ce qu'il fait.

Bon je vais arrêter là en fait, l'alcool me faire dire de ces trucs... enfin bref si j'était sobre je vous demanderais directement comment je pourrais fuir tout ça, j'aimerais vivre loin des gens dans une maison seul pour pouvoir:
-commander de la drogue sur le deep web pour me sentir mieux par ce que la je vis avec mes parents
-ne plus avoir à subir les autres je suis mieux seul, par ce que je anxieux quand ya des gens et je veux pas connaitre les gens, les trucs de "les gens sont manifiques de part leur difference" c'est NON, le monde et les gens ne me ressemblent pas et ça me donne envie de m'ouvrir les vennes, il y aura toujours des gens pour vous voler, moquer, tuer mais pas toujours des gens qui vous aideront donc je veux être seul, très seul sans l'horreur des gens.

Et j'aimerais aussi travailller pour pouvoir payer la maison et ben la drogue du coup, un boulot de nuit les weekends (comme ça je suis payer plus pour moins de travail, en plus j'ai pas de vie social donc osef des weekends, je suis insomniaque donc osef des nuits) en autonomie ou je suis seul, par ce que comme je l'ai dit je suis mieux tout seul, voila, après j'ai que le bac sans mention, mais vraiment si vous voulez dire quelque chose dites le vraiment.

(mes parents ça me rapellent de eminem dans une chanson il dit que ça lui disait que sa père était fou et qu'il faillait s'en éloigner d'après sa mère mais qu'en grandissant il s'est rendu compte que c'est ça mère qui, était taré et folle, moi c'est un peu pareille en grandissant je suis rendu compte à quelle point ma vie et mes parents et la vie etaient foireux, alors que j'avais des étoiles plein les yeux étant petit, tout va mal maintenant surtout que c'est un peu comme le truc du cancer tant que tu le sais pas ça va moi c'est pareille j'essaye d'oublier tout ça mais là avec l'alcool qui enlève mes filtres (j'easaye d'oublié mon malheur du coup j'ai plus l'impression qu'il est là du coup je vais moins mal, malheureusement comme mes parents je suis foireux et j'ai du déni sur ma situation) je me rend compte dans ce que j'ai ecri à quelle point ma vie c'est de la merde)

Voila, désolé je suis bourré, j'éspère que vous pourrez m'aidez et me répondre, je veux aussi que vous soiyez heureux, pas comme moi, moi je fais du mieux que je peux mais parfois on peut pas.

EDIT: J'aimeraisbien savoir si on peut mettre du rhum dans des bouteilles d'hépar par exemple, j'ai essayé d'en dans une bouteille de yop, mais j'avais l'impréssion que ça chauffé la bouteille et du coup j'ai jeté le contenue par ce que je vous voulais pas que la bouteille fondent ou que il y est du plastique dans l'alcool, donc j'aimerais bien savoir si on peut comme ça je pourrais boire à l'université (par que je suis mal quand j'y suis donc ça aide), voila merci.

EDIT:Je reviens de mon dîner (avec ma mère evidemment) j'étais sûre qu'elle aller me dire "tu as vu ce que papa a mis au tabeau", et elle l'a dit, je lui ais dit ce que j'ai dit plus haut: c'est plein de mauvaise foie, c'est pas ma religion, etc... Evidemment ça part en engueulade (tradition familiale), j'ai réponse à tout par ce que je voit (en tout cas plus qu'elle) la vérité, putain, ça craint, elle se plaint de ne jamais avoir le dernier mots mais elle ne se remet pas en question quand elle a tort, elle dit juste "de toute façon on peut pas parler avec toi !", j'aurais aimée me re-verser un petit verre de rhum pour faire passer toute ces merdes, elle me dit "mais de quoi tu te plaint tout va bien tu n'est juste pas content de ce que tu as c'est ton charactère, tu n'est jamais content", et je répond "oui tu as raison tout va bien, tout le monde se fait la gueule, papa te gueule dessus par ce que tu passe l'aspirateur, personne n'est heureux mais tout va bien, c'est exactement ce que je dit, du déni", après je lui dit "tu te demande pas pourquoi je fais que manger de la merde plein de gras de sucre ou de sel ? C'est pour les endorphines, pour compenser pour tout ça" (ou en tout cas le truc qui rend heureux, je sais pas si c'est vraiment les endorphines, après évidemment je lui ais pas dit que je me bourre la gueule et je prend de la codé dans son dos mais si elle savait elle réaliserait peut-être), et elle me répond "et ben tu es bien le seul à en avoir besoin de tes endorphines", et je lui dit "evidemment vous vous compensez avec votre déni, si on croit que tout va bien alors tout vas bien, si tu crois en des trucs qui existent pas ils ne pourront jamais te quitter par ce qu'ils ne t'on jamais rejoins, vous m'avez contaminé avec votre boudhisme quand j'étais petit, mais quand je suis aller à l'hopital (pour mon annorexie) j'ai compris que personne ne te sauvera, si tu te comporte comme ça tu crevera la gueule ouverte", putain, merde, bordel, je veux fuir loin très loin de toute ces merdes, c'est à la fois triste qu'ils soient tant dans le mensonge, mais ils me pourrissent la vie et j'en peux plus, je veux que ça cesse, je veux oublier.

Dernière modification par vaskez22 (05 octobre 2018 à  20:53)

Catégorie : L'enfer c'est les autres - 05 octobre 2018 à  18:10



Commentaires
#1 Posté par : Anonyme1756 05 octobre 2018 à  21:20
Oui...

Ce n'est pas facile mais il n'y a pas d'autre solution pour toi que de partir, te barrer de chez tes parents pour échapper à cet univers toxique. D'une part il ne changera, pas et d'autre part tu ne pourras jamais le supporter, par contre tu pourras continuer à en subir les conséquences, celles que tu constates et celles dont tu n'as pas encore conscience.

Il vaut mieux chercher un boulot, partir, puis reprendre tes études (tout en taffant), en étant indépendant et serein, que de foirer tes études et de t'enfoncer dans tes problèmes et l'abus d'alcool en restant chez tes parents qui visiblement se foutent complètement de comment tu vas.

Tu peux aussi consulter en CMP (centre médico-psychologique) pour obtenir du soutien. Au minimum cela peut t'aider à réhausser ton estime de soi et améliorer ta sociabilité, vu qu'apparemment à la maison tout est fait pour t'enfoncer du matin au soir.

Take care,

ILE

Posté par : Anonyme1756 | 05 octobre 2018 à  21:20

 
#2 Posté par : janis 05 octobre 2018 à  23:38
Bonsoir vaskezz22,

Grandir c est aussi arrêter de juger ses parents comme un ado ("elle a un boulot de merde", etc).

Comment si tu es mal dans ta peau c est parce que tu tiens d eux??

Tu n as donc aucune emprise ni responsabilité sur ta vie ? Si c est comme ça que tu vois les choses, ça va être difficile d avancer


Ça te ferait du bien de mûrir un peu ..

Je ne veux pas être désagréable du coup je m arrêterai la.

Janis
Reputation de ce commentaire
 
hum... voilà quoi... ^^ {{A}}

Posté par : janis | 05 octobre 2018 à  23:38

 
#3 Posté par : cependant 06 octobre 2018 à  12:34
Salut,

comme on avait déjà discuté un peu sur le forum, je ne m'étends pas trop (d'autant plus que les conseils de ILE et Janis donnent de très bonnes pistes...), mais je répond vite fait sur la question des bouteilles en plastique.

Normalement il n'y a pas de gros problèmes à mettre de l'alcool dans des bouteilles en plastique, plus le plastique est épais (genre perrier) mieux c'est, et souvent j'ai mis en plastique plutôt des mélanges déjà prêts (pastis/rhum jus de fruits/vodka orange/etc) mais...
il ne faut pas croire que juste parce que c'est du plastique personne ne s'en rendra compte !

L'alcool a une odeur bien prononcé, perso, du rhum à 8h du mat je le sens à 1km (j'exagère, un peu mais presque) et si je parle avec quelqu'un qui s'est enfilé 3 verres d'alcool fort, son halène et son état me laissent entendre assez rapidement qu'il a consommé.

Puis, mais ça tu le sais déjà sûrement, tu ne veux pas attraper un cancer en mettant de l'alcool dans du plastique, mais je ne veux pas dire, c'est plus probable que t'attrape un cancer en mettant de l'alcool dans ton gosier. L'alcool c'est de la drogue dure, la dépendance physique est hard-core, les dommages sur le corps (foie, cerveau, pancréas, vaisseau sanguins, etc) sont quand même puissants. Alors si tu commence à t'en servir comme béquille (je me souviens de l'échange de post lors de ta première grosse cuite) et échappatoire en consommant pendant la journée, je trouve c'est un peu mal parti.

Je en crache pas sur les substances (alcool compris), mais là, noyer tes problèmes et prises de tête dans la boisson je ne suis pas sûre c'est une bonne idée. Je ne veux pas te dire « la codéine c'est mieux » parce que ce n'est pas vrai, toute molécule qui nous sert à cacher nos problèmes peut être utile si ça nous permet d'avancer malgré les problèmes qui nous barrent la route, si ça nous permet de les dépasser, de les voir sous une autre forme, si ça nous donne du répit et finalement prendre de l'élan. Mais si ça sert juste à nous noyer dans un trou encore plus profond, je ne suis pas persuadée de son utilité.

Si les choses sont insupportables pour toi, essaye de prendre contact avec un pro, de les changer au plus possible, parce que là, j'ai l'impression que t'es sur une pente glissante. Et c'est sacrément dommage, car de tout ce que t'écris, t'as de la force, des idées, des envies, etc. !

Allez ! Courage !
Bon week-end

Posté par : cependant | 06 octobre 2018 à  12:34

Remonter

Pied de page des forums