Merde, j'ai vomi ma méthadone ! mais je plane... / Les Blogs de PsychoACTIF

Merde, j'ai vomi ma méthadone ! mais je plane... 

Evaluer le blog


Bonsoir les psychos !

Avant de vous raconter mon expérience avec la méthadone (que je connaissais deja par ailleurs) et bien j'aimerais vous poser une question assez urgente. J'ai pris une gélule de méthadone de 40mg a 18h30. Je suis allé manger à 19h. Et la à 20h45 j'ai fumé une clope pendant la montée de la métha (grosse erreur !) et j'ai gerbé en jet, 3 jets exactement ! Je précise, ca peut peut-être aider à répondre lol ! Donc pensez-vous que j'ai niqué ma dernière et précieuse gélule de méthadone ? Ou pensez-vous qu'elle à eue le temps de rentrer dans le sang, entièrement je veux dire et que ce vomissement n'aura aucune incidence sur ma soirée défonce que j'attendais avec grosse impatience. C'est la dernière et j'ai patienté jusqu’à ce soir pour pouvoir kiffer devant un film et me coucher détendu ! Résultat ca marche, ca me rappelle vraiment une bonne montée de bon brown ! C'est super agréable, je plane, j'en pleurerais tellement ca fait longtemps que j'attendais ca. Fais chier du coup car l'autre fois j'avais ouvert les gélules pour ne les prendre que par 20mg et j'avais rien senti ! Quel gâchis ! 40 mg semble etre ma dose idéale. Donc svp, que pensez-vous de ce vomissement ? J'ai niqué ma soirée défonce ou pas ? Sachant que la je ressens bien les effets encore...
Ah oui et vous allez me dire que je suis en pleine lune de miel, que ce bien-etre ne durera pas, mais ca je le sais malheureusement ! Par contre c'est vraiment dingue, je pique grave du nez, je sens des vagues dans tout le corps, des vaguelettes de plaisirs qui ondulent sous ma peau. Bref, tout comme si j'avais pris de l'hero, ouaaa, j'en reviens pas !!

Je fais un petit post sur mon blog pour avoir une réponse assez rapide. En fait voila, comme vous le savez, je suis sous subutex environ 8mg par jour. Le subutex ne coupe jamais mes cravings, mais alors jamais. Quand je tombe en panne de came, j'ai beau sniffer tout un tas de traces de sub dans la journée, je retourne quand même la baraque à la recherche d'un bout de rabla égaré. Et je suis obsédé par la came, le sniffe, bref un craving quoi.
Et hier je décide de me faire plaisir, car j'avais encore deux gélules de méthadone 40mg. Et comme hier j'ai terminé un gramme de mauvaise rabla et bien je me suis dit "et merde allons-y, j'ai trop besoin de ressentir" et comme je sais que bien souvent la méthadone est meilleure que la came et bien j'ai tenté ! Et basta pour les conséquences ! J'attendrais 72h pour retourner au sub...comme l'autre fois, tant pis, ça vaut bien ça.
L'autre fois j'ai donc pris 20mg de méthadone et j'ai été déçu. Mais hier, j'ai pris la gélule de 40mg et une heure après, j'ai commencé à être super speed, mais alors vraiment grave speedé, comme si j'avais pris des stimulants, à m'en donner des tics nerveux ! Je l'ai prise hier vers 20h et j'ai été complètement speedé jusqu’à environ 3h30 du matin...ensuite à commencé à se stabiliser sur un délicieux effet came, comme si j'avais pris une bonne rabla en fait ! Mais vraiment j'ai été surprise. Ca faisait une éternité que j'avais pas ressenti un effet aussi délicieux ! Mais vraiment, j'avais vraiment l'impression d’être sous héroïne.
Et je n'ai pas vomis car je n'ai pas fumé pendant la monté.

J'ai donc passé une nuit délicieuse, entre éveil et sommeil, enfin, vous connaissez tous ca. J'ai du m'endormir vers 5h30, un bruit m'a réveillé a 6h30 et à 9h je me levais en super forme !
J'ai constaté que la méthadone à vraiment beaucoup d'effets positifs contrairement au subutex. Par exemple je n'ai pris ma gélule aujourd'hui qu'a 18h30 et je n'ai pas du tout été en manque de la journée, je n'ai eu par ailleurs, aucun craving, ce qui est très surprenant. Pourtant j'ai passé ma journée à explorer le deep web donc j'ai vu beaucoup de photos de cames qui m'ont fait saliver oui mais pas de la même manière que quand je suis sous subutex et que je pète un plomb tellement c'est dur.
Autre avantage de la méthadone comparé au sub (je parle pour moi bien évidemment, chacun est différent) et bien je ne sniffe pas la méthadone contrairement au subutex que je ne peux pas m’empêcher de sniffer et je ne me vois pas faire autrement, je ne peux pas ! Alors sachant que la méthadone coupe complètement tout mon craving et que limite je ne pense pas à la came de la journée pourtant je ne la sniff pas contrairement au subutex qui lui me fait sniffer compulsivement tout au long de la journée et me bousille les sinus par la même occasion sans me calmer mes grosses envies d’héroïne et bien je dois dire que si j'avais la possibilité, je choisirais de me diriger vers un traitement méthadone le plus vite possible ! Et puis 40 mg semble être ma dose de confort ! Malheureusement je ne peux pas, les conditions de délivrances sont trop contraignantes et je ne pourrais pas me rendre au centre.

Je voulais aussi vous demander quelque chose. Bon ca fait des mois que je n'ai pas donné de nouvelles à mon médecin. Depuis mon départ à l'étranger en fait, c'est à dire mai. Mais la je voudrais aller le voir mercredi pour lui raconter que déjà j'ai augmenté le subutex. J'étais sensé etre a 2 la dernière fois qu'il m'a vu et maintenant je suis a plus de 8, ca dépend. Puis je voulais lui raconter mon écart avec les deux gélules de méthadone la et je voudrais donc lui demander quelque chose pour que la transition de la méthadone au subutex se passe bien. Me sachant addict, je doute fortement qu'il accepte de me prescrire un opiacé mais pensez vous quand meme que ce serait une bonne idée de faire ca...et de le demander ? C'est à dire me faire prescrire du skenan ou de l'oxynorm, hydromorphone ou autre mais avec préférence pour skenan ou un autre qui commence par oxy aussi, genre oxycontin ou j'sais plus le nom exacte et oxynorm que j'adore.
Voila pensez vous que mon idée est une bonne idée pour faire la transition sans symptômes de manque et pensez vous qu'un médecin peut accepter ca sachant que c'est lui qui me fait mes prescriptions de subutex ? C'est un peu délicat de demander ca, sachant en plus que je lui ai pas donné de nouvelles depuis longtemps mais s'il refuse c'est abusé car ca pourrait me sauver du coup. Je retournerais au sub sans aucun soucis du coup !
Puis ca me ferait une petite boite en reserve pour de bons p'tits extra sympathiques. D'ailleurs, vous préférez le skenan ou l'oxynorm ?
En tout cas demain, je sens que je vais douiller de plus avoir de métha, ca va me manquer ! Longtemps que j'avais pas passé une soirée comme ca !

Et n'oubliez pas, le plus important que je veux savoir c'est est-ce que la gélule à eu le temps de rentrer dans le sang ou alors comme j'ai gerbé et bien maintenant elle est au fond des toilettes ?

Excusez du roman et merci encore si vous avez lu et pour vos futurs réponses !

/forum/uploads/images/1483994087.jpg


Posté par maitasunez - Catégorie : En passant - 09-01-2017 21:34


Commentaires

Posté par : maitasunez  - 09-01-2017 22:51


Ben dis donc ecoute 4-5 mois ca me va ! Sachant que je suis pas dans l'optique d'arreter la came mais de garder mes petits extras car je me vois pas sans pour le moment !
Toute facon je suis sous sub et la ca fait bien longtemps que je sens plus rien ! D'ailleurs avec le sub j'ai jamais rien senti d'agréable.
Mais dis-moi, j'ai bien l'impression que l'effet délicieux s'estompe la, alors qu'hier il a duré toute la nuit. Donc deux heures c'est pas assez pour que le corps absorbe tout le cachet, j'ai donc vomi le cachet ou il a eu le temps d'aller dans mon sang tu penses ?


 

Posté par : durban_poison  - 09-01-2017 23:08


Be j'ai lu sur le forum que la metha en gélule mettait environ 2h à monter  ( 45-1h en sirop) , donc appriorie ouiElle es dans ton sang vu que tu la sent.

Quand je prenais le sub je n'avais aucun plaisir aussi mais j'ai quand même des craving avec la metha...


 

Posté par : 'Nrockandrolls  - 10-01-2017 08:19


Salut je suis sous metha gélule depuis 2 mois. Il faut effectivement deux bonnes heures pour que ça monte.

J'ai remarqué quelques choses,  c'est un petit mal de ventre quand  la gélule se dissout dans l'estomac au bout d'une heure environ.
JE pense que tu as absorbée la metha et d'ailleurs si t'as bégère c'est peut-être car justement tu étais bien défoncée,  tu crois pas ? Puisque tu dis en avoir pris le double de la dernière fois.
Vas-y quand même mollo avec la metha,  le risque d'OD est réelle.

Petit rappel pour les non initiés et ceux qui liront ton blog: dose létale à partir de 1mg par kg.  fache-non-non

Mise à part cela et avec un bon suivi addicto,  c un bon traitement pour ceux qui le tolère.

Ça fait un petit bout de temps que je lis tes blogs et la galère entre conso et sub,  je me demandais pourquoi tu étais pas sous traitement metha ?

Nrock

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour tes commentaires. /Syam

 

Posté par : Mascarpone  - 10-01-2017 11:40


Salut,

Je ne sais pas où tu résides, mais il semble clair que dans ton cas, la métha serait vraiment à tenter car on dirait bien qu'avec le sub tu es plus en train de t'enfoncer (dans le sens, de te mettre de plus en plus en difficulté avec tes consos et avec ton médecin) que de voir le bout du tunnel......

Je sais que dans certaines communes ou vallées reculées en France, il existe des "arrangements" avec le réglement de délivrance de la metha si je puis dire....En effet, quand les mecs se trouvent à plus d'une heure par la route du moindre CSAPA, hôpital ou CAARUD  et qu'ils n'ont pas de permis ou de véhicule et qu'en plus, ils bossent tous les jours, il existe des possibilités de relais avec le médecin et le pharmacien du coin et ce, même quand il s'agit d'une induction à la métha...Bien sûr, il faut quand même aller d'abord consulter dans un centre, mais le relais peut se faire trés rapidement...Je ne sais pas où tu vis, mais tu devrais quand même essayer de te renseigner car à te lire, il me semble bien que tu fais clairement partie des personnes que ça pourrait vraiment sortir du marasme....

Bon courage

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour ce point de vue utile. /Syam

 

Posté par : Acid Test  - 10-01-2017 12:57


Le fait est qu'elle a du prendre une dose assez importante par rapport à sa tolerance ,donc forcément elle a ressenti un effet .
La methadone peut etre une solution mais tout dépend de ce qu'elle cherche !
Si c'est de prendre un produit qui va la stabiliser ,avec toutes les conséquences qu'a la methadone et le fait que pour beaucoup c'est difficile à arreter , ça peut etre la solution.
De plus ,elle aura du mal à apprecier ses extras de dope si elle compte continuer à en prendre .
La lune de miel de la metha est courte et personnelement je trouve que les effets sont tres differents de la dope mais apres ,chacun a son propre ressenti si ce n'est que tres rapidement on ne sent plus rien avec la methadone , à moins de prendre des doses plus grosses que sa tolérance mais ça cogne et ça peut augmenter sa tolerance de maniere importante si elle cherche à en ressentir l'effet ,sachant que la dose normale est celle que l'on ne sent pas et qui permet de fonctionner normalement .
C'est une question de choix mais ça peut etre une solution ,surtout quand on en n'a pas d'autres !
De mon coté, je ne veux plus en entendre parler ,j'ai eu trop de mal à arreter et les paliers sont trop longs quand on souhaite arreter ,par rapport à un opiacés à demie vie courte , question de preference personnelle mais tres rapidement on ne ressent plus de plaisir avec la metha et il devient difficile de gerer des extras de came , plus on en prend, moins on sent la came !
Certains sont tres bien sous metha ,d'autres détestent ...


 

Posté par : maitasunez  - 10-01-2017 13:41


'Nrockandrolls a écrit:

Salut je suis sous metha gélule depuis 2 mois. Il faut effectivement deux bonnes heures pour que ça monte.

J'ai remarqué quelques choses,  c'est un petit mal de ventre quand  la gélule se dissout dans l'estomac au bout d'une heure environ.
JE pense que tu as absorbée la metha et d'ailleurs si t'as bégère c'est peut-être car justement tu étais bien défoncée,  tu crois pas ? Puisque tu dis en avoir pris le double de la dernière fois.
Vas-y quand même mollo avec la metha,  le risque d'OD est réelle.

Petit rappel pour les non initiés et ceux qui liront ton blog: dose létale à partir de 1mg par kg.  fache-non-non

Mise à part cela et avec un bon suivi addicto,  c un bon traitement pour ceux qui le tolère.

Ça fait un petit bout de temps que je lis tes blogs et la galère entre conso et sub,  je me demandais pourquoi tu étais pas sous traitement metha ?

Nrock

Salut !
Merci pour ta réponses ! Oui je le savait pour la dose létale de 1mg par kilos. C'est vrai que j'aurais du le rappeler ici. En tout cas j'ai bien pris soin de calculer et donc pour moi c'est bon, 40mg semble etre la dose idéale. Mais après reflexion c'est vrai que j'aimerais peut-etre pas forcément etre sous méthadone tout le temps, la c'était plus pour un petit plaisir ! Mais j'ai pas envie de me mettre sous métha car ca risque d'exploser ma tolérance pour au final un jour ne plus rien ressentir et ne plus apprécier mes extras de cames. De plus c'est pas viable, ca fait deux nuits que je dors pas tellement ca m'a speedé. J'ai du m'endormir à 8h ce matin et je me suis levé à 10. Puis qu'est-ce que je parle sous métha, que ce soit par écrit ou si je suis avec quelqu'un je peux parler pendant des heures. C'est pas trop mon trip.

Oui tu as raison, j'étais bien défoncé hier et c'est pour ca que j'ai vomi mais je me demandais si ca allait pas couper la défonce du coup d'avoir vomis. Apparemment non, j'avais bien eu le temps de tout absorber.

Of non c'est pas vraiment que je galère entre subutex et méthadone, c'est plus que je voulais faire un petit extra. J'ai pas forcément envie de me mettre à la métha. Toute façon ca serait pas possible même si je le voulais. Je vis chez ma famille, j'ai pas le permis, ils savent rien de mes consos et traitements, les centres sont à plus d'une heure de route, le médecin 30km, non clairement pas possible. Deja pour le sub en y allant tout les 15 jours c'est tendu, à tel point que la ca va etre délicat pour y retourner alors pour la métha n'en parlons pas.
Non le mieux est de rester au sub, essayer de garder un petit dosage pour pas exploser ma tolérance qui est déjà bien entamé et me faire quelques extras, que ca soit de cachetons de morphines quand je peux, de métha quand y'a que ca et de cames quand y'a un plan.

Voila, merci encore de ton passage !
Bonne journée !


 

Posté par : maitasunez  - 10-01-2017 13:52


Mascarpone a écrit:

Salut,

Je ne sais pas où tu résides, mais il semble clair que dans ton cas, la métha serait vraiment à tenter car on dirait bien qu'avec le sub tu es plus en train de t'enfoncer (dans le sens, de te mettre de plus en plus en difficulté avec tes consos et avec ton médecin) que de voir le bout du tunnel......

Je sais que dans certaines communes ou vallées reculées en France, il existe des "arrangements" avec le réglement de délivrance de la metha si je puis dire....En effet, quand les mecs se trouvent à plus d'une heure par la route du moindre CSAPA, hôpital ou CAARUD  et qu'ils n'ont pas de permis ou de véhicule et qu'en plus, ils bossent tous les jours, il existe des possibilités de relais avec le médecin et le pharmacien du coin et ce, même quand il s'agit d'une induction à la métha...Bien sûr, il faut quand même aller d'abord consulter dans un centre, mais le relais peut se faire trés rapidement...Je ne sais pas où tu vis, mais tu devrais quand même essayer de te renseigner car à te lire, il me semble bien que tu fais clairement partie des personnes que ça pourrait vraiment sortir du marasme....

Bon courage

Bonjour Mascarpone,

Merci de ton passage ! Je viens juste de répondre plus haut sur le pourquoi je ne voudrais finalement pas passer sous métha. Non je pense pas que ce soit une si bonne idée que ca. Je pense que tout ce que ca va faire c'est que je vais la prendre juste pour rechercher la défonce et que du coup je vais exploser ma tolérance et j'aurais explosé ma tolérance pour rien car arrivera vite le moment ou je prendrais plus de plaisir avec la métha et en plus je sentirais plus mes extras de came. Sachant que je n'ai pas envie de me "sortir" de la came, pour que ce soit claire, disons que je veux rester dans une conso semi-régulière, un peu plus que des extras mais pas du quotidien non plus, meme si ca fait alterner entre grand bonheur et frustration/ennui, mais c'est vraiment un choix que je fais. Je suis encore dans ma quete du Graal d'une came de qualité comme j'avais eu l'occasion de tester il y a quelques temps...
Merci pour tes conseils, c'est vrai qu'au premier abord je pensais que la métha m'irait parfaitement sachant qu'elle me calme carrément mieux les cravings de came et que je la consomme de manière beaucoup moins anarchique que le subutex. Avec l'avantage de pas me niquer le nez...M'enfin je risque de m'enfoncer aussi dans une dépendance difficile à arrêter plus tard, et moi qui bouge pas mal, c'est vrai que ca serait beaucoup trop contraignants pour bouger tandis qu'avec le Sub y'a quand même moyen de s'arranger.
Et enfin je suis complètement speedé sous métha, c'est ouf, ca fait deux nuits que je dors presque pas ! Une vraie pile, branché sur 220 volts ! Mais bon aujourd'hui je suis bien, un peu fatigué car pas dormi mais franchement aucun manque, pas de craving, j'ai pris ma gélule hier à 18h30, 40mg et je suis bien mais c'était ma dernière et je sais que maintenant il va me falloir deux jours pour retourner au sub. Bon, pour l'instant je vais bien !

Bonne journée à toi !!


 

Posté par : maitasunez  - 10-01-2017 13:57


Acid, voilà pourquoi effectivement, je ne pense pas me diriger vers la métha bien que je la préfère au subutex au niveau des effets.
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est que l'un comme l'autre, ces traitements de substitution ont tendance à me rendre vachement speeder limite nerveuse. Disons que sous tso, faut pas me chercher trop !
Je prefererais franchement etre substitué au Sken ou quelque chose comme ca. Ou bien, Saint Graal pour nous tous, à la Diacetylmorphine...
Ah quand on pourra se "traiter" en paix la on saura que les mentalités auront bien évolués ! Après tout certains ont besoin d'opiacés comme d'autres ont besoin d'insuline. Arf, on est nombreux à l'attendre ce moment la. Si seulement ca pouvait venir plus vite qu'on ne le croit. Après tout, certains pays d'Europe y ont droit même si les conditions de délivrances ont l'air quand même vachement stricts !


 

Posté par : 'Nrockandrolls  - 11-01-2017 07:23


merci pour ta réponse sincère maitunez. En effet tu as raison de pas vouloir exploser ta tolérance.

Pour ma part , j'ai passé dix ans sous sub à 5mg. ca a bien fonctionné pendant plusieurs années en faite presque 8 ans .Après grosse conso et grosse rechute aïe aïe le sub c'était plus possible. La metha est devenue une évidence.

Pour les extras c'est vrai qu'il faut pas prendre tout son traitement voir pas du tout comme fait mon mec sinon sent pas la came. (Après ça dépend du dosage,  pour un dosage standard compris entre 60 et 100).

Certains  potes du m^me âge que moi (34 ans) sont sous sub depuis 10 ans et quelques et pour eux ca roule, il galère un peu le lundi au taf mais ca a l'air d'aller (ils ont certainement moins abusé les années d'avant et n'ont pas explosé leur tolérance je suppose)

En tout cas merci d'avoir répondu je comprends mieux ton point de vue maintenant.


 

Posté par : seb57  - 11-01-2017 12:29


Maitasunez,
Je te conseil de faire attention quand même au phénomène de manque entre buprenorphine et methadone.  Je te parle en connaissance de cause. Attends au moins 24h avant de suitcher entre les deux molécules surtout que la méthodone à une 1/2 vie de 12h environ en fonction de la methabolisation des enzymes du foie. La superposition des molécules risques de te mettre en chien (ceux qui connaissent pourront te dire que c'est coton. Bien plus intense que la km ).
Je te conseil de prendre contact en centre afin d'être suivi par un addictologue.
J'ai consommé pendant 10 ans du sub en sniff. Le passage à la methadone avec une hospitalisation de 2 semaines ma soulager. Car 10 années de sniff au sub avec de la km à côté ne te permet pas de vivre normalement ni socialement.  Bref la prise de methAdone m'a permis de retrouver du taf,de rencontrer qlq un,et d'avoir une petite fille qui est aujourd'hui ma raison de vivre. Ce n'est clairement plus la km.
Prends soin de toi et attention à tes prises de produits sauvage.
Amicalement
Seb57


Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Flux RSS de Psychoactif

Changer le thème du mobile

Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0
Copyright : Psychoactif 2006-2016