Obscurité et couleurs: trip au 1P-LSD / Les Blogs de PsychoACTIF

Obscurité et couleurs: trip au 1P-LSD 



43 ans
1m63
60kg
Produit : 1p-lsd, 100 mc

Nous sommes samedi, j’ai décidé de prendre mon carton vers 18h, je serai seule à la maison, je prépare ma musique, de l’eau, des choses et d’autres.

Dans l’après-midi j’ai milité avec des pro-animalistes, et j’ai remarqué que beaucoup portaient des chaussures en cuir, c’est un détail qui va compter par la suite. Cette distorsion cognitive va venir me hanter.

Donc 17h30, je prends le carton et je mets mon stock sous clés. Heureusement !

Assez vite, je sens des fourmillements dans tout le corps, je mets de la musique dans les oreilles, j’aime bien partir avec un live de Heilung puis enchainer du pink floyd, dead can dance, des live de Woodstock.

Les bruits retentissent, les sons me traversent, je descends assez vite en moi mais finalement c'est un trip assez extrospectif. Je suis en connexion avec mon environnement, je ne l'oublie pas. Par contre, je ne m’aperçois pas que la nuit tombe progressivement, puis il est encore tôt, il devrait faire encore jour, pourtant la pièce est plongée dans le noir…la maison est vide…la musique prend une tournure hachée, les sons tranchent, je suis assaillis d’animaux découpés, souffrant, sanglants….Je crois que je suis plus ou moins dans un abattoir, je me sens coupable…de quoi ? je ne sais pas.

Les visions sont très organiques. j’hallucine sévère et je commence à me demander si être seule est une si bonne idée.

Une petite voix, qui ne se taira plus, me répète « Ceci n’est pas un bad trip »…merci giminy cricket !!

Puis arrive une multitude de démons, d’entités visibles en relief, se détachant de l’obscurité, de nombreuses paires d’yeux brillent et m’observent.

Je suis face à une entité, énorme, effrayante…qui me dit de reprendre du 1p, je comprends que cette bête, c’est moi, c’est mon cerveau qui en veut encore…et comme je lis un certain forum qui donne des conseils rdr, tout est sous clé. Je suis donc dans l’impossibilité de redropper.

Je n’ai pas peur mais je ne suis pas franchement rassurée.

Les murs goulent, les couleurs sont vives, des têtes avec beaucoup de dents se détachent de l’obscurité de la chambre. Mon corps tremble, je sens la musique, elle a l’odeur de la terre, tout est très organique ce soir. J’ai un gout de terre jusque dans la bouche.

Je ne pense pas à allumer la lumière, ou je n’y arrive pas, je ne sais plus bien, des crânes, un clown avec beaucoup de dents apparait…et cette petite voix qui continue de me dire que ce n’est pas un bad, ce qui a pour conséquence que je ne panique pas. Puis je me dis que si je regarde mes démons en face, je vois bien qu’ils ne sont pas si mauvais que ça. Que fuir ne servirait à rien.

Je sais que ce sont des hallucinations, je me fais juste la remarque que mon inconscient est bien sombre ce soir. Il m’envoie beaucoup (trop ?) de démons…que je pense être des émanations de mes sur-moi. Oui ce soir ils m’apparaissent pluriel… je me questionne, si ces démons viennent tous de moi, est-ce que c’est par ce que j’ai de la folie en moi ? je réfléchis…je me dis que la mort rôde…

Et là, mon ami, mon sitter de tous mes trips apparait sur messenger et me demande comment je vais (je suis geek dans l’âme, dans n’importe quel état j’ai toujours un écran connecté), je lui réponds qu’il y a bien trop de démons dans la pièce, il comprend vite que j’ai besoin d’être rassurée.

Je dois répondre toutes les 30 mn à peu près mais sa présence même virtuelle, m’assure un lien ténu avec la réalité, ça me fait un bien fou.

Les visuels sont partout, tout bouge autour de moi, les couleurs se détachent, électriques et toutes les hallucinations sont en 3d voire me sautent carrément dessus… Je trippe depuis presque 3 hrs.

Et là il me prend une envie irrépressible de dessiner…alors en fait dans la vraie vie, je sais pas DU TOUT dessiner mais là d’un coup c’est vital….j’attrape des petits crayons de couleurs et je dessine, j’écris, ça me soulage, j’ai même réussit à allumer une lampe de chevet. Mon ami est toujours en ligne. Voici quelques dessins et voici un texte que j’ai trouvé le matin après le trip :

« Comme autant de maux qui goulent sur les murs, autant de sons, de larmes roulent sur mes joues. Ces yeux, formes incandescentes dans l’épaisseur de ma nuit, distorsionnés, torturés au sons de la guitare. Fusion des sens extrême. Plaisir intense de sentir le stylo courir sur le papier. Autant d’yeux autour de moi, autant de sur-moi là pour me juger, autant de démons dans l’obscurité qui ne sont que des émanations de ces sur-moi surnuméraires. Ces sur-moi dont j’ai fait autant de guides, d’amis dans la nuit, de source de chaleur qui m’ont construites, n’ont plus qu’à fondre, apprendre à n’être que moi. Le papier, mes couleurs, tout est vivant, que c’est bon comme sensations. Où que la folie puisse t’emmener, que la lumière brille sur toi »

trop de sur-moi


La bête crie



un cerveau en surchauffe


multivers


J’entends mon compagnon qui rentre, je me sens soulagée, j’ai l’impression qu’il ramène la vie avec lui. Mon trip se pose, je me sens plus sereine, je souris, je profite de magnifiques visuels.

Je descends, c’est une expédition, 3 étages, les escaliers ondulent, je le laisse dans sa bulle et je reste dans la mienne, il me suffit que nous soyons dans la même pièce. Je dessine encore. Je ressens un plaisir intense à poser les couleurs sur la feuille. 

Je sors un peu me promener, la ville me semble lumineuse, les sensations sont fraiches, ou intenses.

Je remonte, il est 23hrs, je trippe depuis plus de 5hrs. Je réflechis, je discute avec mon sitter sur messenger, je suis posée…de minuit à 3hrs, le temps me parait long et je suis fatiguée, vidée. Je passe sur PA, me rassurer, me dire que tout va bien, que tout est normal.

Que dire ? Qu’analyser de ce trip ? Je ne sais pas encore bien. Je sais seulement que je l’ai bien vécu, que ça aurait pu ne pas être le cas. Depuis j’ai envie de dessiner encore et encore. Je me sens plutôt sereine. Cétait un voyage très intéressant, très intense, trop court et trop long à la fois. J'ai déjà envie d'être au prochain (comment je vais galérer pour attendre quelques semaines à partir de maintenant).


J'ai fait de mon mieux pour retracer un trip assez bizarre dans le fond...


Prenez soin de vous
Janis


Catégorie : Trip Report - 15 octobre 2018 à  10:58

Reputation de ce commentaire
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Ty pour le Tr, le "bad" sans vrai bad, c'est déconcertant comme effet j'avoue MG



Commentaires
#1 Posté par : ILE 15 octobre 2018 à  14:04

Terrifiant au début..., et ensuite j'aime beaucoup certains de tes dessins, leurs couleurs et textures, surtout le dernier où je vois des plumes colorées.

C'est génial d'avoir commencé à dessiner.

Et merci pour le TR!

ILE


Posté par : ILE | 15 octobre 2018 à  14:04

 
#2 Posté par : Conscience 15 octobre 2018 à  14:07

pas encore lu le texte, mais je sur-aime tes illustrations sur ton cahier !

y'a un ptit coté été indien poétique mélangé à du freud, c'est intéressant !


Posté par : Conscience | 15 octobre 2018 à  14:07

 
#3 Posté par : Assoactis 15 octobre 2018 à  15:54

Coucou big_smile

Bon retour sur le plancher des vaches, impressionnant ce TR, je ne suis pas sûr que j'aurais su garder mon sang-froid face à un tel pandémonium !
J'aime beaucoup le texte dont plusieurs éléments me parlent bien, il y a des pistes intéressantes à creuser là-dedans c'est sûr...
En tout cas, comme je pensais tenter les 100µg ce printemps, après t'avoir lu je pense que je le ferai en deux drops de 50 wink


Posté par : Assoactis | 15 octobre 2018 à  15:54

 
#4 Posté par : janis 15 octobre 2018 à  17:29

ILE a écrit

Terrifiant au début..., et ensuite j'aime beaucoup certains de tes dessins, leurs couleurs et textures, surtout le dernier où je vois des plumes colorées.

C'est génial d'avoir commencé à dessiner.

Et merci pour le TR!

ILE

Merci pour mes dessins ILE, je ne savais pas qu'on pouvait avoir envie de dessiner au point de penser à peinturlurer les murs. Ces derniers l'ont échappé belle.

Après le Gymini Cricket, ma petite voix, a empêché que ce soit terrifiant, c'était un bon trip. Bien sur quand mon ami est apparu sur Messenger, j'ai ressenti un immense soulagement mais le trip était vraiment intéressant. C'était tout sauf un bad, sauf que mon inconscient m'a surprise du fait qu'il était pas fort sympathique ce soir là.

Le fait d'être seule a du modifier mon état d'esprit sans que je m'en rende compte avant.


Posté par : janis | 15 octobre 2018 à  17:29

 
#5 Posté par : janis 15 octobre 2018 à  17:29

Conscience a écrit

pas encore lu le texte, mais je sur-aime tes illustrations sur ton cahier !

y'a un ptit coté été indien poétique mélangé à du freud, c'est intéressant !

Merci conscience, c'est gentil!


Posté par : janis | 15 octobre 2018 à  17:29

 
#6 Posté par : janis 15 octobre 2018 à  17:33

Assoactis a écrit

Coucou big_smile

Bon retour sur le plancher des vaches, impressionnant ce TR, je ne suis pas sûr que j'aurais su garder mon sang-froid face à un tel pandémonium !
J'aime beaucoup le texte dont plusieurs éléments me parlent bien, il y a des pistes intéressantes à creuser là-dedans c'est sûr...
En tout cas, comme je pensais tenter les 100µg ce printemps, après t'avoir lu je pense que je le ferai en deux drops de 50 wink

Coucou,

merci, le retour au sol est difficile, l'état de trip me manque déjà. Puis il y a ce ressenti de se dire "ah ben voilà, j'ai vécu ça et pourtant rien ne change".

Si j'ai conservé mon sang froid c'est surtout parce que j'ai gardé l'idée que c'était des hallucinations provoquées par mon cerveau.

je t'ai dégouté de l'idée de prendre 100 mc d'un coup lol. L'idée de couper en deux prises est assez raisonnable c'est vrai.
Je ne pense pas dépasser 100. Enfin ce serait tentant mais pas une bonne idée je pense.


Posté par : janis | 15 octobre 2018 à  17:33

 
#7 Posté par : ILE 15 octobre 2018 à  18:48

janis a écrit

Merci pour mes dessins ILE, je ne savais pas qu'on pouvait avoir envie de dessiner au point de penser à peinturlurer les murs. Ces derniers l'ont échappé belle.

Après le Gymini Cricket, ma petite voix, a empêché que ce soit terrifiant, c'était un bon trip. Bien sur quand mon ami est apparu sur Messenger, j'ai ressenti un immense soulagement mais le trip était vraiment intéressant. C'était tout sauf un bad, sauf que mon inconscient m'a surprise du fait qu'il était pas fort sympathique ce soir là.

Le fait d'être seule a du modifier mon état d'esprit sans que je m'en rende compte avant.

C'est moi qui trouve les visuels que tu rapportes terrifiants. Je n'aurais pas du tout envie de voir tout cela! wink

Essaie quand même de trouver un sitter IRL au cas où, on ne sait jamais...


Posté par : ILE | 15 octobre 2018 à  18:48

 
#8 Posté par : Assoactis 15 octobre 2018 à  19:54

janis a écrit

Puis il y a ce ressenti de se dire "ah ben voilà, j'ai vécu ça et pourtant rien ne change".

Je ne crois pas que "rien ne change". On a l'impression après coup de retomber dans nos routines, dans nos petites boucles, nos problèmes...Mais les cartes ont été redistribuées, à un niveau très subtil. On a un positionnement légèrement différent lorsqu'on revient. Petit à petit ça va s'incarner dans le quotidien, d'où l'importance de bien espacer les sessions. Arrive un moment où tu te dis, "tiens, sur ce point, j'ai bougé, j'ai évolué, j'ai conquis un peu de liberté, un peu d'espace". L'acide n'est pas magique, la démarche vient aussi de toi et c'est du  long terme, mais je crois vraiment à la capacité des psychés à imprimer au cerveau un mode de fonctionnement hors des schémas et des patterns usuels, et à enseigner à qui veut bien se laisser conduire comment échapper pour une part à son conditionnement.


Posté par : Assoactis | 15 octobre 2018 à  19:54

 
#9 Posté par : Tête de crêpe 15 octobre 2018 à  20:07

Coucou Janis,

Merci bcp pour ce tr, on a l’impression d y être !
J’avoue que j’aurais certainement flippé bien plus que toi, et la petite voix rassurante, pas sure que je l’aurais écoutée ! Je suis du coup admirative de ton self control smile
Et je suis comme Île, j’aime bcp les plumes colorées.

Bisous et bon retour sur terre smile


Posté par : Tête de crêpe | 15 octobre 2018 à  20:07

 
#10 Posté par : Bootspoppers 16 octobre 2018 à  00:04

Merci Janis
Bienvenus aux mômes que nous sommes!


Posté par : Bootspoppers | 16 octobre 2018 à  00:04

 
#11 Posté par : ramtha 16 octobre 2018 à  00:51

Mais les cartes ont été redistribuées à un niveau très subtil....

C'est exactement cela... On peut récolter les fruits d'un voyage bien longtemps après, voir plusieurs années , les choses mettent parfois du temps à se manifester, parfois un point, une situation, une idée, un projet nous vient à l'esprit mais n'étant pas prêt à l'intégrer, on l'oublie et bien après on s'aperçoit que finalement oui  il s'est passé quelque chose de nouveau, d'innatendu, d'imprévu.
Le Chamane (qu'elle que soit la forme de chamanisme) prétend aller chercher spirituellement dans l'autre réalité  une solution à un problème  ( santé, amour, emploi, meilleure relation entre 2 personnes etc),  avant c'était un bon résultat à la chasse du clan qui était vise, mais de nos jours cela n'est plus nécessaire, mais le principe demeure le même.  D'où la nécessité d'un bon set and setting  pour l'utilisation de psychédéliques car un mauvais voyage peut amener problèmes, déséquilibres etc.
@Janis, oui dead can dance ça le fait bien pour voyager, excellent.


Posté par : ramtha | 16 octobre 2018 à  00:51

 
#12 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  10:09

ILE a écrit

Essaie quand même de trouver un sitter IRL au cas où, on ne sait jamais...

Coucou ILE,

Il est extrêmement rare que je sois sans sitter IRL^^
Il me reste quand même une pointe de curiosité: que se serait-il passé si j'étais restée totalement seule?

Bisous
Janis


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  10:09

 
#13 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  10:13

Assoactis a écrit

janis a écrit

Puis il y a ce ressenti de se dire "ah ben voilà, j'ai vécu ça et pourtant rien ne change".

Je ne crois pas que "rien ne change". On a l'impression après coup de retomber dans nos routines, dans nos petites boucles, nos problèmes...Mais les cartes ont été redistribuées, à un niveau très subtil. On a un positionnement légèrement différent lorsqu'on revient. Petit à petit ça va s'incarner dans le quotidien, d'où l'importance de bien espacer les sessions. Arrive un moment où tu te dis, "tiens, sur ce point, j'ai bougé, j'ai évolué, j'ai conquis un peu de liberté, un peu d'espace". L'acide n'est pas magique, la démarche vient aussi de toi et c'est du  long terme, mais je crois vraiment à la capacité des psychés à imprimer au cerveau un mode de fonctionnement hors des schémas et des patterns usuels, et à enseigner à qui veut bien se laisser conduire comment échapper pour une part à son conditionnement.

Oui je reconnais bien mes ressentis dans ce que tu dis. Il y a effectivement une redistribution des cartes (des neurones ^^) qui se fait.
Mais disons que j'ai toujours un sentiment de "pas assez"... ou j'aurais aimé que ça continue, ce qui est assez irrationnel quand on sait que les 3 dernières heures, j'étais claquée...et j'avais des pointes de parano du type "la police va débarquer et t'arrêter" (dans quel monde? mdr!!) ou "tu arriveras plus jamais à dormir" (ben voyons…).


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  10:13

 
#14 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  10:15

Tête de crêpe a écrit

Coucou Janis,

Merci bcp pour ce tr, on a l’impression d y être !
J’avoue que j’aurais certainement flippé bien plus que toi, et la petite voix rassurante, pas sure que je l’aurais écoutée ! Je suis du coup admirative de ton self control smile
Et je suis comme Île, j’aime bcp les plumes colorées.

Bisous et bon retour sur terre smile

Coucou Tête de crêpe,

Merci!!

Oui je comprends mais après au regard de mon univers mental habituel, si j'avais vu des licornes, ça aurait pu être aussi inquiétant^^. C'est vrai que mon inconscient s'est montré peu coopératif dans cette exploration mais c'était vraiment intéressant.
Explosée de rires, je vous avais dit que j'étais nulle en dessin ...les plumes colorées sont des mondes parallèles perdus dans l'univers^^

Bisous
Janis


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  10:15

 
#15 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  10:17

ramtha a écrit

Mais les cartes ont été redistribuées à un niveau très subtil....

C'est exactement cela... On peut récolter les fruits d'un voyage bien longtemps après, voir plusieurs années , les choses mettent parfois du temps à se manifester, parfois un point, une situation, une idée, un projet nous vient à l'esprit mais n'étant pas prêt à l'intégrer, on l'oublie et bien après on s'aperçoit que finalement oui  il s'est passé quelque chose de nouveau, d'innatendu, d'imprévu.
Le Chamane (qu'elle que soit la forme de chamanisme) prétend aller chercher spirituellement dans l'autre réalité  une solution à un problème  ( santé, amour, emploi, meilleure relation entre 2 personnes etc),  avant c'était un bon résultat à la chasse du clan qui était vise, mais de nos jours cela n'est plus nécessaire, mais le principe demeure le même.  D'où la nécessité d'un bon set and setting  pour l'utilisation de psychédéliques car un mauvais voyage peut amener problèmes, déséquilibres etc.
@Janis, oui dead can dance ça le fait bien pour voyager, excellent.

Coucou Ramtha,

Je me méfie des notions de bons et mauvais voyages….personnellement je ne sais pas ce qu'est un bon ou un mauvais voyages….dans la mesure où chacun est unique et singulier.

Ce que je veux dire c'est qu'il y a toujours à explorer, à analyser même dans le négatif.


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  10:17

 
#16 Posté par : ramtha 16 octobre 2018 à  11:09

@ Janis, comme je l'ai indiqué dans un post précédent, un mauvais voyage  peut aussi révéler un aspect, une part de nous même que l'on refuse d'accepter, de reconnaître.. Pour illustrer ce propos au niveau perso en 25 ans d'utilisation d'entheogrnes végétaux ou chimiques j'ai seulement vécu 2 bad trips (vraiment bads)  lors de 2 ex.   avec le dcm. ( j'ai expérimenté 15 fois environ avec le dcm) et j'étais furieux.  mais au final la situation est ressortie très positive, l'exception qui confirme la règle je pense.
J'ai vécu souvent quelque chose d'approchant mais différent toutefois lors de sessions ayahuasca  style  on expérimenté un état quasi extatique  connecté à ce que l'on perçoit comme des divinités ou purs esprits et l'instant d'après on est précipité vers notre part d'ombres, entouré de mauvaises vibrations, d'hostilité, de dangers etc mais ce n'est pas un bad trip     
juste des énergies qui équilibrent, qui nous rappellent que nous sommes juste des  humains et que nous devons rester modestes même si on a atteint parfois  des
états élevés, mais je reste persuadé qu'un vrai bad trip doit être évite. si possible car il y a répercussion ici au niveau physique, juste mon opinion, il serait intéressant  d'avoir des retours de personnes ayant expérimenté des bads afin de savoir si cela leur a pourri la vie ou non. j'ajouterai que je pense que cela s'applique aussi aux reves
(récurrents, qu'il soient lumineux ou sombres) je sais on est pas sur un forum spiritualité ou chamanisme, mais je peux témoigner que durant ma courte période abus mdma, sur la fin j'expérimentais toujours de mauvais reves , des moments de negativite et comme par hasard plein de soucis et de problemes dans la vie réelle. et il m'a fallu du temps pour me défaire de cela.. donc oui vive les bons # voyages #.


Posté par : ramtha | 16 octobre 2018 à  11:09

 
#17 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  13:24

ramtha a écrit

@ Janis, comme je l'ai indiqué dans un post précédent, un mauvais voyage  peut aussi révéler un aspect, une part de nous même que l'on refuse d'accepter, de reconnaître.. Pour illustrer ce propos au niveau perso en 25 ans d'utilisation d'entheogrnes végétaux ou chimiques j'ai seulement vécu 2 bad trips (vraiment bads)  lors de 2 ex.   avec le dcm. ( j'ai expérimenté 15 fois environ avec le dcm) et j'étais furieux.  mais au final la situation est ressortie très positive, l'exception qui confirme la règle je pense.
J'ai vécu souvent quelque chose d'approchant mais différent toutefois lors de sessions ayahuasca  style  on expérimenté un état quasi extatique  connecté à ce que l'on perçoit comme des divinités ou purs esprits et l'instant d'après on est précipité vers notre part d'ombres, entouré de mauvaises vibrations, d'hostilité, de dangers etc mais ce n'est pas un bad trip     
juste des énergies qui équilibrent, qui nous rappellent que nous sommes juste des  humains et que nous devons rester modestes même si on a atteint parfois  des
états élevés, mais je reste persuadé qu'un vrai bad trip doit être évite. si possible car il y a répercussion ici au niveau physique, juste mon opinion, il serait intéressant  d'avoir des retours de personnes ayant expérimenté des bads afin de savoir si cela leur a pourri la vie ou non. j'ajouterai que je pense que cela s'applique aussi aux reves
(récurrents, qu'il soient lumineux ou sombres) je sais on est pas sur un forum spiritualité ou chamanisme, mais je peux témoigner que durant ma courte période abus mdma, sur la fin j'expérimentais toujours de mauvais reves , des moments de negativite et comme par hasard plein de soucis et de problemes dans la vie réelle. et il m'a fallu du temps pour me défaire de cela.. donc oui vive les bons # voyages #.

Oui je vois, de fait je ne sais pas ce qu'est un bad trip, d'où ma réponse précédente.
Bien sur autant privilégier les bons trips, ceux qui amènent quelque chose à la personne.

En tout cas, dur dur la redescente psychique, c'est pas top aujourd'hui…sad


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  13:24

 
#18 Posté par : ramtha 16 octobre 2018 à  15:38

@ Janis, je suis étonné que tu expérimentes une descente avec 100 ug de 1P, j'ai surtout connu cela avec la mdma jamais avec le 1P.
Ce qui prouve bien que ce n'est pas vraiment  la substance qui définit l'expérience vécue mais  la diversité de notre psyché, de notre mental, de notre conscience  et aussi de notre inconscient  ! , un vaste territoire à déchiffrer et à explorer  !
Avec les psychédéliques et les tryptamines ( famille 4 ACO etc), il peut être utile de prendre  (quelques jours avant et après ) du 5 htp en complément, on peut aussi prendre des aliments riches en Tryptophane qui constitue le précurseur direct de la sérotonine( il n'est transformé en 5 htp puis en sérotonine que si nécessaire.)
Avec une alimentation diversifiée cela n'est pas nécessaire, les apports journaliers sont suffisants,  mais si utilisation de " bouffe industrielle",  celà l'est.)
La vitamine B6 ( bananes tomates etc) participe également à la biosynthèse de la sérotonine et est indispensable à la synthèse de la dopamine. ( dopamine liée aux sentiments et émotions. ) 90 % de la population française ne reçoit pas par l'alimentation suffisament de vitamine B6. (B6  B9  B12 se trouve dans la levure de bière et le germe de blé ( quelques euros à monoprix)
Pour  l'apport en tryptophane, googler aliments riches en tryptophane ( noix de cajou,
poisson, cacahouètes etc. le pain complet c'est interessant aussi . ) et aussi  googler  alimentation et dépression.

ps: petite erreur de ma part dans post précédent, je ne parlais pas de dcm  mais évidemment de dxm. Je ne suis d'ailleurs pas certain que l'on puisse classer cette molécule dans les enthéogènes vu son imprévisibilité.


Posté par : ramtha | 16 octobre 2018 à  15:38

 
#19 Posté par : janis 16 octobre 2018 à  16:06

Merci ramtha !
Je ne pense pas que ce soit une redescente au sens physique du terme . C est plutôt du domaine psychique (a condition que séparer les deux aient un sens). Je me sens hypersensible, triste, claquée et pas très bien quoi.

C est pareil, on sait qu il n y a pas de dépendance physique aux psyché, pourtant l envie de redrop pendant le trip est bien là et l envie de ne pas espacer les prises aussi. On peut parler alors de dépendance psychique.

Je note tes conseils, j ai mangé des tomates a midi. Après ici c est veganisme et nourriture maison donc a priori pas de régime industriel.


Posté par : janis | 16 octobre 2018 à  16:06

 
#20 Posté par : SafeManTrip 17 octobre 2018 à  13:23

Personnelement je voyais toujours les hallucinations debout fixe (pipi) ou assis seulement

Mon cerveau n'etant peu etre pas capable de se concentré sur les mouvement et la vision/ perception

-Arbuste qui bouge en tournoyant
-Fractales
-Arc en ciel et flash lumineux les yeux fermé
-les lignes verte etait bordé de rouge (TV)

Encore une fois les pires hallucination je l'ai ai eu en manque de tout (3-mmc xanax mirtazapine)

Mais ces dernières fut totalement payante d'un point de vue mentale c'est a dire que le cerveau me faisait mal ("t'en a trop pris, TROP PRIS wink - Juste une petite goute" _las vegas parano)


Posté par : SafeManTrip | 17 octobre 2018 à  13:23

 
#21 Posté par : Nils1984 26 octobre 2018 à  10:00

ACID is here for Defense, for Love, for Survival, for Struggle, for Life

(Up Against The Wall, Motherfuckers)

BisO0 Janis


Posté par : Nils1984 | 26 octobre 2018 à  10:00

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0