Où on espère retarder la chute / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Viaflie » 

Où on espère retarder la chute 



J'avais un nom.
Il y a des gens de tous types, mais lorsqu'on plane vraiment, notre identité à nous, dépendants ou aspirants à l'être, c'est la drogue.
Il y a tous types de gens en somme, et une envie, une personnalité unifiée de drogué.
Je ne dis pas par là que tous les drogués sont les mêmes

J'avais un nom, des plaisirs, des joies, de grands bonheurs (je crois), d'immenses périodes de doute, des dépressions, des angoisses. Des révoltes, des désirs, des besoins.
Aujourd'hui, je suis ma vue d'un blanc cotonneux, mon cerveau dénué d'aspérité. Je suis mes membres engourdis. Le soulagement lorsque mes jambes commencent à me gratter, bientôt les angoisses se tairont

Mon enveloppe se recroqueville, je suis indifférente aux miettes, aux mégots, aux taches de sang et de gras sous mon corps. J'attend la montée, la délivrance
Puis je m'allonge soulagée, je ne suis plus là. "JE" c'est la succession des actions liées à la drogue.

J'ai envie de tester l'héroïne. Je suis aux opiacés mais je suis obsédée par elle. Vous avez dû connaitre ça, ou vous connaissez, ou vous pouvez imaginer, ou non.
J'ai beau savoir que ce sera signer ma chute, je ne vois aucune raison de ne pas le faire. Et si ce n'est pas encore fait c'est que je ne suis pas dans ce milieu.

Je suis seule dans mon appart vide de vie. Je ne vois plus d'amis, j'ai de la chance d'avoir encore un travail. J'ai un homme, notre relation est malsaine. Je pense qu'il est fou. Autrefois j'en étais sure mais il est devenu mon principal repère alors j'en doute. Mais parfois il a des crises de paranoia et j'en suis sûre de nouveau. Je perds ma lucidité aussi à présent
Je ne connais pas de gens qui consomment de l'héroïne. Je me shoote à la codéine, à la coke, et je traîne sur des forums, des articles qui en parlent. C'est une chance (ou un retardement) que je ne sorte jamais. Plus ça va plus je sens que j'en trouverai si je le souhaite. Je sais déjà comment.

J'ai encore l'espoir de ne pas commencer peut-être. Je suis sûre que face à l'aiguille, je n'hésiterai pas, alors c'est une course contre la montre pour essayer de changer mes envies. J'essaye en restant allongée, en écrivant, en me défonçant. Ce n'est pas possible que je perde

A mon travail un mec vient de temps en temps. J'ai compris tout de suite, il a compris aussi, à propos de moi. C'est peut-être le mur invisible qui est prêt à céder, le voile qu'on déchire

Mais ce n'est pas encore le cas alors j'ai de l'espoir (à suivre)

Catégorie : Carnet de bord - 09 décembre 2018 à  18:29

#héroïne #opiacé #opiacés #dafalgan #cokaine #codéine #chute



Commentaires
#1 Posté par : Stety 13 décembre 2018 à  22:19
Salut à toi
Je peux comprendre ce que tu vie
Je me suis injecté de l héroïne pendant 10 ans j’ai eu le malheur et le bonheur d avoir connu tous cela a l âge de 13 ans et donc en être sorti assez jeune mais sincèrement ma vie ne seras jamais ce qu elle aurais pu être je serai à jamais l ancienne tox et cela surtout pour homme qui me le reproche à chaque prise de tête
Cela reste ancré en toi nous ne serons jamais « normal »
Et la rechute et tellement rapide
Je prends plus d hero mais je bois prend de la cc
Sincèrement n essaie pas l hero  pour connaître parfaitement ce que c est  le plaisir et la duretés de ce produit tu devras pour la quitter  absolument tous quitter et recommencer à zéro
Mec travail ville etc ...
prends soins de toi

Posté par : Stety | 13 décembre 2018 à  22:19

 
#2 Posté par : Viaflie 14 décembre 2018 à  00:25

Stety a écrit

Salut à toi
Je peux comprendre ce que tu vie
Je me suis injecté de l héroïne pendant 10 ans j’ai eu le malheur et le bonheur d avoir connu tous cela a l âge de 13 ans et donc en être sorti assez jeune mais sincèrement ma vie ne seras jamais ce qu elle aurais pu être je serai à jamais l ancienne tox et cela surtout pour homme qui me le reproche à chaque prise de tête
Cela reste ancré en toi nous ne serons jamais « normal »
Et la rechute et tellement rapide
Je prends plus d hero mais je bois prend de la cc
Sincèrement n essaie pas l hero  pour connaître parfaitement ce que c est  le plaisir et la duretés de ce produit tu devras pour la quitter  absolument tous quitter et recommencer à zéro
Mec travail ville etc ...
prends soins de toi

Chère Stety, merci pour avoir pris le temps de me laisser ce commentaire.
Ces derniers jours, beaucoup de difficultés et finalement une envie de tout arrêter, j'ai vu un addictologue qui m'a pescrit du subutex. Je n'ai évidemment plus envie de tester (bien qu'il y a deux jours j'ai essayé par tous les moyens d'en trouver)
Sincèrement ton conseil me va au coeur, je sais que tu as raison. On ressent encore une grande souffrance dans la façon dont tu en parles.
Par contre je ne suis pas d'accord avec toi. Que tu en ais encore envie, oui, mais tu n'es pas juste une tox, tu n'as pas à te descendre comme ça. Si quelqu'un t'enfonce par rapport à ça, je me questionne sur si il te fait vraiment du bien. Tu ne mérites pas de jugement, tu es un etre humain et tu as le droit au maximum d'amour et de respect. Reconnais le et petit à petit ça va aller, je suis sure que tu peux t'en sortir encore si tu le souhaites. Quelque part, tu as arreté l'héroine, tu es un peu une super femme. Force à toi et n'hésite pas si tu veux parler, crois moi tu mérites la douceur et la bienveillance


Posté par : Viaflie | 14 décembre 2018 à  00:25

Remonter

Pied de page des forums