Où trouver l'espoir...? / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » helena » 

Où trouver l'espoir...? 



Je me sens faible. Je suis fatiguée, épuisée. Lassée de tout. Je n'en peux plus de ce combat, ce combat contre l'envie, l'obsession... Ce combat contre l'addiction. Et quand j'arrête de ma battre, je n'y arrive pas non plus. Je n'ai plus envie de rien. Je fume ma came à  longueur de journée, c'est de la merde, comme d'hab. Alors je fume, et je suis fatiguée. Je n'ai plus envie de rien faire, à  part rester dans mon lit. Et bon, il faut bien se bouger.
Ma tête et mon corps sont si lourds... Tout me fatigue. Les conversations avec les gens, l'attitude de ma famille. Mon ami, qui fait de la merde, et qui s'enfonce de plus en plus Et je ne peux rien faire pour lui.
Et dans quelques jours je devrai arrêter la dope. Et je sais déjà  exactement comment je me sentirai. Comme les centaines de fois ou j'ai déjà  dû arrêter. Ca me fatigue d'avance.
J'essaie de faire des projets, j'essaie de m'en sortir. Mais à  chaque fois, je désespère, pour une raison ou pour une autre.
J'aimerais m'éloigner de la came. Aller à  un de ces endroits, où on dit qu'ils "soignent les drogués". Et puis je vais voir, et je suis dégoutée par l'attitude des gens, et je laisse tomber.
Je ne sais plus quoi faire pour aller mieux... Et pourtant j'aimerais vraiment aller mieux. Il me manque juste l'énergie pour faire les choses. Le désespoir me rattrape trop vite...

Catégorie : En passant - 03 novembre 2016 à  19:20



Commentaires
#1 Posté par : Anonyme9404 03 novembre 2016 à  19:34
Comme je te comprends....

Et c'est tout ce que j'ai envie de te dire.
Pas de "tu finiras par y arriver, arrête de lutter, poses-toi tranquille, un pas à  la fois!"

Oh zut, je l'ai dis quand même...

Posté par : Anonyme9404 | 03 novembre 2016 à  19:34

 
#2 Posté par : helena 03 novembre 2016 à  20:39
Merci Baiala!
Tu sais, ça m'arrive de le retrouver ce fichu espoir... Mais je sais pas, à  chaque fois je le perd à  nouveau... sad
Je te souhaite d'y arriver aussi... Quoi que tu cherches wink

Posté par : helena | 03 novembre 2016 à  20:39

 
#3 Posté par : Bootspoppers 04 novembre 2016 à  02:23
Garde espoir. Ta volonté est souveraine et on sent sa lueur dans ton blog.
Plus fort que l'espoir: Toi même.
Moi je crois en toi. Ecris nous souvent.
Merci.

Posté par : Bootspoppers | 04 novembre 2016 à  02:23

 
#4 Posté par : Choukette 04 novembre 2016 à  05:33
Déjà  une chose pense à  toi d'abord, ton bien être, ton bonheur.
Bouge toi le cul pour être heureuse , tu fais tes choix ,  c'est ta vie.  Va te faire aider si tu n'y arrive pas seul. Éloigne les personnes néfaste, ils vont pas t'aider.  Je sais que sais dur , mais tu as déjà  la volonté d'arrêter , fais se qu'il faut pour , personne le fera à  ta place . Sois forte , est confiance en toi .!! Et petit à  petit tu retrouvera cette envie de t épanouir. 

Courage , lâche rien

Posté par : Choukette | 04 novembre 2016 à  05:33

 
#5 Posté par : Lyllia 04 novembre 2016 à  07:53
Je vais tenter d apporter un peu d espoir, avec ce dont je peux parler le mieux... Mon histoire.
J ai 30 ans aujourd'hui, j'ai connu l héro a 16 ans, rapidement dépendante je suis passée par tous les stades: Sub, centre d aide, cure ( ou j ai tenu 2 jours, entourée de pro de la santé qui n ont fait que de me juger) puis metha mais je n arrivais pas a arrêter, mon compagnon de l époque tapait aussi et on avait la naïveté de croire que l on pouvait arrêter ensemble!
Il y a 3 ans grosse déprime, comme les plombs qui sautent, la lumière s éteint dans mon esprit, j ai cru que j allais me laisser mourir, c était trop dure, impossible je n arriverai jamais à  arrêter alors a quoi bon vivre cette vie d esclave qui ne me procure même plus le plaisir de la defonce et me nique toute mes tunes ???
Après une période dans le noir, la vie reprend le dessus... Va savoir ce qu'il s est passé??? On dit tjs que quand on touche le fond on ne peut que remonter??? Je comprend alors que si je choisis de vivre je dois tout réapprendre! Je me rappelle d une phrase d un prof de lycée qui disait: Fixe toi des petits objectif sans te mettre la pression. A l époque je prend metha et came car je bosse et ni l un ni l autre ne me suffit. J ai commencé à  refrequenter des gens pas du milieu, a prendre conscience des petits plaisirs de la vie: Un câlin de ma mère, un parfum, une sortie entre amis, je me forçais a avoir une vie normale et moins une vie de tox, je me fixe des rituels et surtout je diminue ma conso sans arrêter pour ne pas être en manque car pas encore la force.
Ce qui m a permis d avancer dans ma vie"normale" et surtout  ne plus laisser la came au centre de ma vie et continuer a prendre plaisir à  faire autre chose... Et a force d habitude ça marche... Ça me permet de me rendre compte de tout ce que je rate et de m accroché à  cette envie d une autre vie! Je quitte mon compagnon, notre histoire est finie et finalement notre seule point commun c'est la came, je déménage me jurant de ne plus taper dans mon nouvel appart, je gere mon manque qui diminu avec ma conso, je change de fréquentation et rencontre gentil garçon pas du tout la dedans! Voila ça m a pris quasi 15 ans !
Tout ça pour dire que si j y suis arrivée, toi aussi! Après ça nécessite une introspection, un chemin de l esprit ou le fameux declic... Mais il faut le nourrir, s armer et l envie d autre chose...
Tu y arriveras, j ai confiance en toi, c'est dur mais tu es la seule à  avoir les clés de ta prison...
Bon courage, bise
Reputation de ce commentaire
 
bravo. tres clair et simple. /bootspoppers
 
Moi meme,étant un ex vieux tox de+ de 40ans,je m'y retrouve complètement ici^^.

Posté par : Lyllia | 04 novembre 2016 à  07:53

 
#6 Posté par : DVA5-2Tls 04 novembre 2016 à  16:22
Héléna, ton pseudo ou prénom est celui de ma fille, alors je ne peux que te souhaiter toutes les meilleures choses du monde.
Vas nager; c'est con mais moi j'ai recommencé hier, youpi.
Bises,
David

Posté par : DVA5-2Tls | 04 novembre 2016 à  16:22

 
#7 Posté par : helena 04 novembre 2016 à  21:03
Merci beaucoup pour vos encouragements... ça fait du bien...
Je me sens super seule dans tous ça... Je suis très proche de ma mère, mais évidemment je ne peux pas lui en parler. J'ai très peu d'amis...  Ma meilleure amie ne comprend pas forcemment, ce qui est normal... Et mon copain qui prenait aussi vient de partir en psy je crois.. Je suis même pas trop au courant.. ça a pas mal merdé ces derniers jours...
En tout cas c'est génial de retrouver des gens qui comprennent sur ce forum... Merci wink

Posté par : helena | 04 novembre 2016 à  21:03

 
#8 Posté par : Acid Test 04 novembre 2016 à  23:39
Je crois qu'il y a mine de rien , pas mal de personnes qui vivent ce genre de choses sur le site !
Pas forcément du à  la drogue à  la base mais la prohibition rend les problemes de dépendance beaucoup plus compliqués et engendre des conséquences qui sont encore pire que dans une société qui n'aurait pas ces interdits générant une stigmatisation et une exclusion au lieu justement d'aider les gens à  mieux s'intégrer !
Où est la générosité et la compassion dans tout ça , on se le demande !
Difficile de ne pas sortir des banalités dans ce cas là  mais courage à  toi , tu n'es pas seule à  affronter ces problemes et il n'y a pas de honte à  les avoir; c'est la vie et personne ne mérite de se retrouver isolé à  cause de ça !
Je te souhaite de retrouver bonheur et confiance en toi de tout coeur !

Posté par : Acid Test | 04 novembre 2016 à  23:39

 
#9 Posté par : helena 05 novembre 2016 à  16:01
J'ai retrouvé un peu d'espoir aujourd'hui...
J'ai rencontré le.. père d'une amie à  ma soeur... qui travaille dans un foyer pour des gens qui ont des dépendances. Je ne sais pas encore exactement, mais d'après ce que j'ai compris c'est une sorte de ferme, ou ils produisent des trucs aussi,... C'est cool, parce que j'aime bien travailler avec la terre, a l'extérieur, m'occuper d'un jardin et tout... (enfin, quand j'ai assez d'énergie et de motiv pour le faire hmm )
Peut être que ça pourrait être un truc qui me plairait... Je l'espère vraiment. La dernière fois que j'ai visité un endroit du genre j'ai été très déçue...
Du coup ça m'a donné un peu d'espoir, peut être que grace à  cet endroit je pourrai déjà  arrêter de consommer... Aller mieux aussi peut être, avec le temps...

Est-ce qu'il y a quelqu'un ici qui a pu faire l'expérience d'un centre de ce genre? J'aimerais bien savoir si on peut en tirer du bon, si ça peut vraiment aider...
Si quelqu'un pouvait me donner quelques infos, ça serait super wink

Posté par : helena | 05 novembre 2016 à  16:01

 
#10 Posté par : bighorsse 05 novembre 2016 à  16:57
j ai usé et abusé d hero pendant fort longtemps; un jour la came fut devenue tellement mauvaise que mes soucis ont reellement commencé
frustrations, shoots et re shoot par desespoir de ne rien sentir...à  deux on a donc dû dealer pour assumer les 1000fr qu il nous fallait absolument par jour
ce fut le defilé, les engueulades , les pas contents, les salopards, les menteurs , on ne pouvait meme plus selectionner nos clients ....tunes came tunes came degueu...pendant deux ans on a joué notre vie ainsi...plus on se defonçait plus on etait mal...car pas defoncer ou rarement, mais en manque super vite..on n y comprenait plus rien à  la came...de la vraie merde!!!!

il y eu une fin ...perte de nos boulots, hp ...1 ans de cachets specials tox....une horreur...

il te faut faire le pas..de te mettre au vert, par rapport à  ta defonce frustrante qui va te rendre mal mentalement en plus d etre accro

et le bonheur lui revient toujours

Posté par : bighorsse | 05 novembre 2016 à  16:57

Remonter

Pied de page des forums