Pas de blague, hein ? / Les Blogs de PsychoACTIF

Pas de blague, hein ? 



Je voulais juste vous dire que je ne pense plus faire de nouvelles publications dans le genre des fake-news ou blaguounettes-à-la-Lena (CIHKAL, ASFD...).

Non pas parce que j'aurais eu de mauvais retours à ce sujet, chacun de vous semblant même avoir, globalement, apprécié ces innocentes farces. Mais parce que je ne voudrais pas que, par la suite, on se mette à douter systématiquement du sérieux ou de la véracité de mes prochains écrits. Les plaisanteries les plus courtes étant, dit-on, les meilleures.

Ce n'est pas pour autant que je cesserai de déconner, n'ayez crainte, braves gens !

D'ailleurs, une dernière pour la route, un photomontage que je viens de réaliser, dans l'attente fébrile d'une lettre qui m'est précieuse.

/forum/uploads/images/1570/la-poste.jpg

EDIT : ça va mieux en le disant, mon propos n'est pas de critiquer La Poste, sport franco-français par excellence (la critique facile, le fait de n'être jamais contents). Nous n'avons pas à nous plaindre, ça fonctionne bien, bien mieux que dans certains pays, vue la complexité dingue de l'ensemble (on n'a pas idée, voir ce reportage, et dans un autre registre celui-ci au sujet de la SNCF). Les employés de ces services publics travaillent dans des conditions qui ne sont certainement pas idéales, loin de là, et je pèse mes mots.

Non, ce que je voulais exprimer, c'est que La Poste participe involontairement à la gestion de mon addiction. Car pour ma part, celle-ci dépend essentiellement des achats que je peux faire à distance, puisque je m'intéresse surtout aux Research Chemicals. Le temps normal d'acheminement du courrier d'un pays d'Europe à un autre est en définitive une aide pour moi, car cela me freine, ça tempère mes pulsions. Je sais par exemple que si je suis livrée ce samedi matin, ça va être dur de résister jusqu'au 18 octobre (but que je me suis fixée). En revanche, si le facteur passe lundi, je serai absente, j'aurai un avis de passage de ce dernier, et la lettre sera gardée bien au chaud à distance de chez moi, ce qui me permettra de lutter plus facilement contre l'envie irrésistible de céder à la tentation.

Ça me fait penser au film culte Le cave se rebiffe - une bible de citations à connaître par cœur - dans lequel des malfaiteurs confient à la poste une plaque d'impression de faux billets en attendant d'agir !

Jean Gabin a écrit

Nous allons donc confier notre petit trésor aux seuls gens qui n'égarent jamais rien… Aux employés de cette administration que le monde entier nous envie, j’ai nommé les PTT…


Catégorie : Photos-Dessins - 04 octobre 2019 à  19:53



Commentaires
#1 Posté par : Cusco 04 octobre 2019 à  23:08
Très drôle smile
Paroles de postier. Pourtant la vérité est là dans ton montage, la Poste est devenue un beau bordel et le nombres d arrêts de travail et de suicides ont considérablement augmenté.
Il faut une sacré volonté pour rester plus d un mois !
L été, les jeunes remplaçants ne tiennent qu une journée tu ne les revois pas le lendemain.

Ah et pour les envois spéciaux les vols aussi sont en augmentation.
Prenez toujours un suivi si possible contre signature

Posté par : Cusco | 04 octobre 2019 à  23:08

 
#2 Posté par : LenaÀLaRechercheDuParadis 05 octobre 2019 à  08:15
Bonjour Cusco, j'ai ajouté ceci à mon billet, ce qui me permet aussi de répondre à ton message. Tu as raison, il fallait que je développe un peu plus. Porte-toi bien. http://www.en.kolobok.us/smiles/artists/connie/connie_09.gif

EDIT : ça va mieux en le disant, mon propos n'est pas de critiquer La Poste, sport franco-français par excellence (la critique facile, le fait de n'être jamais contents). Nous n'avons pas à nous plaindre, ça fonctionne bien, bien mieux que dans certains pays, vue la complexité dingue de l'ensemble (on n'a pas idée, voir ce reportage, et dans un autre registre celui-ci au sujet de la SNCF). Les employés de ces services publics travaillent dans des conditions qui ne sont certainement pas idéales, loin de là, et je pèse mes mots.

Non, ce que je voulais exprimer, c'est que La Poste participe involontairement à la gestion de mon addiction. Car pour ma part, celle-ci dépend essentiellement des achats que je peux faire à distance, puisque je m'intéresse surtout aux Research Chemicals. Le temps normal d'acheminement du courrier d'un pays d'Europe à un autre est en définitive une aide pour moi, car cela me freine, ça tempère mes pulsions. Je sais par exemple que si je suis livrée ce samedi matin, ça va être dur de résister jusqu'au 18 octobre (but que je me suis fixée). En revanche, si le facteur passe lundi, je serai absente, j'aurai un avis de passage de ce dernier, et la lettre sera gardée bien au chaud à distance de chez moi, ce qui me permettra de lutter plus facilement contre l'envie irrésistible de céder à la tentation.

Ça me fait penser au film culte Le cave se rebiffe - une bible de citations à connaître par cœur - dans lequel des malfaiteurs confient à la poste une plaque d'impression de faux billets en attendant d'agir !

Jean Gabin a écrit

Nous allons donc confier notre petit trésor aux seuls gens qui n'égarent jamais rien… Aux employés de cette administration que le monde entier nous envie, j’ai nommé les PTT…


Posté par : LenaÀLaRechercheDuParadis | 05 octobre 2019 à  08:15

 
#3 Posté par : Cusco 05 octobre 2019 à  10:15
Moi je la critique haut et fort La Poste, à part d'être un beau baisodrome (tout le monde baise avec tout le monde la preuve j'ai fait un gosse à ma chef smile)
Bref je pars en hs.
Une petite sieste s impose j allais partir à Paris mais personne pour garder mon chien

Posté par : Cusco | 05 octobre 2019 à  10:15

 
#4 Posté par : Chêne 09 octobre 2019 à  16:55

à part d'être un beau baisodrome (tout le monde baise avec tout le monde

On envoie où CV et lettre de motivation ?

Une petite sieste s impose

T'es grillé, han ! Feiiiignasse !


Posté par : Chêne | 09 octobre 2019 à  16:55

Remonter

Pied de page des forums