Qu'est ce qui va pas chez moi ? / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Escape » 

Qu'est ce qui va pas chez moi ? 



Je me comprends pas sérieux.. je suis conscient de tout les trucs RdR et des dangers de chaque produits que je consomme qui se limite ou plutôt s'est étendu récemment à une triade qui a commencé il y a maintenant de cela 3 ans par les Benzos, (Xanax, Valium, Temesta, Lexomil..) puis pour me conduire à l'Alcool en période de manque de benzo, car je suis tellement devenu dépendant et ma tolérance est tellement pétée que je peux m'enfiler une boite de xanax 0.5 facile et être conscient, voir même plus conscient que sans rien (lol, c'est un lol de désespéré bien-sûr)

Comme certains le savent déjà au travers de mes posts antérieur, j'ai 21 ans, bon je me considère encore comme "jeune" même si au fond j'ai plutôt le tempérament d'un vieux croûton haha.. c'est ce qui explique peut être ma difficulté a m'adapté en société.. enfin bon on est pas là pour faire de la psychanalyse à 2 sous..

Mon problème c'est mes addictions principalement à 3 trucs donc : les benzos, l'alcool et plus récemment les antidouleurs (pas le doliprane mais plutôt le tramadol ou la morphine, mais surtout le tramadol car plus facile d'accès pour moi)

Je vis chez mon père, je voudrais pas raconter ma vie mais pour résumer je travail pas encore, je fais des stages en grande distributions , c'est tout ce qui "m'intéresse" entre guillemet, en attendant de passer un CAP d'équipier polyvalent à la rentrée prochaine au CFA le plus proche.

Seulement voilà, je suis quelqu'un d'isolé, d'assez anxieux, et de dépressif sur les bords sûrement liés à la solitude et au vide existentiel de mes peurs de la vie que j'essaye de comblé (oui je sais c'était pas très français pour le coup mais bon j'ai une excuse j'écris ça après mon énième insomnie à 5h du mat lol)

Du coup j'ai été hospitalisé plusieurs fois en frôlant l'internement en psychiatrie mais j'ai toujours managé pour faire croire que la vie en valait la peine et que gnagnagna j'allais pas recommencé à plonger dans mes addictions face aux psychiatre de l'Hôpital sauf que voilà le schéma se répète et se re répète depuis 2 ans maintenant j'ai été hospitalisé pendant quelques jours à plusieurs reprise soit parce que j'avais carrément perdu connaissance soit à cause de crise de convulsion lié au manque de benzos ce que les médecins n'avaient pas cru ils pensaient que j'étais épileptique sur le coup mais bon ça s'est avérer faut quand j'ai été voir un neurologue et que j'ai fait les test nécessaire.

Tout ça pour dire qu'au jour d'aujourd'hui (je sais cette expression fait saigner des oreilles mais j'aime bien l'utiliser, xd)
Et bah encore aujourd'hui j'en suis au stade où je bois plusieurs fois par jour du whisky ou de la vodka en gros que des alcools "fort" de 40 degrès le vin ne m'intéresse pas en fait pour être honnête j'aime pas du tout l'alcool au niveau du goût je le prend juste parce que ça agit sur les récepteurs GABAs comme vous devez le savoir comme les benzos en fait, donc dès que je suis à cours (ou pas) de benzos et bah hop un petit coup de sky ou de vodka et ça passe (temporairement bien-sûr faut pas rêver)

Et puis avec ceci je prends de temps en temps du Tramadol, qui était de base prescrit pour mon père qui est assez âgé, mais il m'a dit généreusement que je pouvais le prendre car il n'en veut pas.. du coup ça fait que je me retrouve avec 3/4 boîtes de 100mg de tramadol entre mes mains mensuellement et bon bah je vous cache pas que la tentation est là, ce n'est plus une tentation puisque j'y cède, je le prend avec ou sans alcool, quand je me sens vraiment je le prends avec un peu de whisky ou de vodka, mes 2 alcools coup de coeur on va dire, et j'avoue que ça me fait planer et ça me met encore plus dans ma bulle temporairement, hélas..

Et puis pour bien encaisser la tolérance je pioche dans mes 2 benzos actuel (j'ai plus de xanax aux dernières nouvelles j'ai épuisé les 10 boîtes que j'avais c'est des vrais bonbons ces trucs ma parole..)
le Temesta et le Tranxène 10mg que je peux prendre en plusieurs fois, mais juste pour bien encaisser le "retour à la dur réalité"

Enfin bref je sais que je fais n'importe quoi je mélange des dépresseur du SNC (le tramadol en est un il me semble ? oui vu que c'est un opioïde si je me trompe pas, pas un opiacé même si pour être honnête j'ai toujours pas compris la diff entre les opiacé et opioïde lol)

C'est terrible et j'en ai conscience pour vous dire ça, j'en ai parlé avec mon psychologue mais bon il est un peu démuni face à ça et je vois mon psychiatre addictologue le 9 mars, donc bon dans 10 jours au moment où j'écris ces lignes

Ma dernière hospitalisation remonte au 18 février, les pompiers et même les flics (va savoir pourquoi peut être parce qu'ils pensaient que c'était une TS) étaient venu à 5h du matin parce que j'avais bêtement appelé le 112 en étant saoul comme une crêpe, et en ayant prit accessoirement une boîte de xanax, la dernière qui me restait) je sais même pas pourquoi j'ai appelé ce numéro mais bon du coup j'ai été à l'hôpital et j'y suis resté 8h (c'était un peu long mais le temps que je décuve de l'alcool et que les 15mg de xanax que j'avais ingéré s'en aille m'ont fait vite passer ce temps là)

Tout ça pour au bout de 8h voir la Psychiatre du CAP, (le secteur psychiatrique de l'hôpital) auquel je lui ai dit que c'était pas une TS mais que j'ai prit ça pour me sentir mieux, chose auquel elle m'a répondu que c'était dangereux, je lui ai dit que je savais mais que je savais aussi que ma tolérence aux benzos était ultra élevé parce que je suis capable de rester lucide tout en gobant une boîte entière de xanax ça me pose pas de soucis c'est pas la première fois, mais bon elle a préféré conclure sur une prescription d'un certain Nozinan, en gros un espèce de cousin du Tercian,
que je n'ai pas prit bien-sûr car je sais que ça fou dans le coltard et si elle compte me sevrer des benzos ou m'écarter de l'alcool avec un neuroleptique ma foi elle se trompe totalement mais bon je lui en veux pas elle voulait surtout me donner un truc qui allait me mettre capout histoire de plus penser à rien je la comprends et d'éviter que je refasse ce genre de cocktail benzo alcool qui n'est jamais sain même si on a une tolérance très élevée..


Enfin voilà j'avais rien de spécial à conclure si ce n'est que je suis conscient que je fais du caca pour rester poli mais c'est vraiment compliqué de mon point de vue de ma situation je veux dire de m'en sortir.. je vais voir ce que ça donne j'appellerais lundi pour essayer d'avancer le RDV du Psy addicto mais bon après courage j'ai envie de dire il me reste moins de 10 jours à partir de maintenant..

après honnêtement je me fais pas de film qu'est ce qu'il pourrait me dire ou prescrire dans mon cas  qui se résume à boire du whisky, prendre du Tramadol entre 200 et 500mg par jour avec une fois l'effet terminer les benzos.. y'a pas vraiment de médocs pour contrer cette habitude de ces 3 substances là..

je doute qu'il me prescrive un TSO juste pour du Tramadol c'est minimum pour de la morphine qu'on donne ça non je pense, quand à l'alcool si c'est pour me donner du baclofène c'est un peu comme les benzos ce truc même si je m'y connais pas trop j'avoue là dessus..

enfin, on verra bien, en attendant j'avais besoin de vous écrire un peu ce que je fais en ce moment, histoire de vider un peu mon sac d'une autre façon que de prendre des cachetons ou de boire.. en espérant avoir votre compréhension même si je me doute que vous devez me prendre pour un pauvre attardé qui fait n'importe quoi (lol)

drogue-peace je vous apprécie quand même sachez-le même si vous me détestez après avoir lu ça ce que je comprendrais^^

Catégorie : En passant - 27 février 2021 à  05:17

#alcool #benzodiazépine #opioïde #lorazépam #tramadol #tranxene #vodka

Reputation de ce commentaire
 
courrage bogoss
 
courage ! joel92



Commentaires
#1 Posté par : toniogal 27 février 2021 à  05:37
Courage frère, le mal de vivre est dur a combler tu fais surtout comme tu peux aucun jugement de ma part à bientôt 55 ans je suis toujours polytox
Mais ne culpabilise pas trop..
Courage et rage
Tonio
Reputation de ce commentaire
 
yes

Posté par : toniogal | 27 février 2021 à  05:37

 
#2 Posté par : prescripteur 27 février 2021 à  09:11
Bonjour, je lis ton blog après celui ci

https://www.psychoactif.org/blogs/Le-dr … ntb#c37543

Vaste probleme que celui de la souffrance psychique.
Notamment sur l'emploi des psychotropes où la médecine officielle favorise des produits qui ne calment pas tant la douleur psychique que les troubles du comportement (les neuroleptiques notamment).  Et une médecine officielle qui ne comprend pas que les usagers favorisent ce qui apaise leur douleur psychique (mais au prix d'une addiction et d'effets secondaires).
Un dialogue de sourds parfois !
nb= le Nozinan, comme le Tercian,  peut etre bien toléré à petites doses.Il est anxiolytique.

C'est pourquoi les techniques non médicamenteuses (et non "produits") , psychothérapies etc.. malheureusement peu accessibles en France (peu remboursées, structures gratuites (CSAPA, psychiatrie publique)  aux moyens limités..) sont importantes. Ainsi que les méthodes "non médicales", méditation, sophrologie etc..

Essaie de trouver dans ton environnement des aides de ce type, au moins pour les identifier, même si tu ne les utilises pas tout de suite.

Amicalement
Reputation de ce commentaire
 
Totalement d'accord avec ton propos le psychologique prime avant tout...

Posté par : prescripteur | 27 février 2021 à  09:11

 
#3 Posté par : HUMA_NOlDS 27 février 2021 à  11:37

Escape a écrit

(le tramadol en est un il me semble ? oui vu que c'est un opioïde si je me trompe pas, pas un opiacé même si pour être honnête j'ai toujours pas compris la diff entre les opiacé et opioïde lol)

Salut Escape ! Opioïde c'est une drogue qui a les mêmes propriétés que l'opium mais qui n'est pas synthétisé à partir de celui-ci, de la même manière qu'on dira d'une forme "humanoïde" qql. chose qui ressemble à un humain, un opioïde est qql. chose qui ressemble à l'opium, même chose pour les cannabinoïdes.

Que quelqu'un me reprenne si je me trompe je suis totalement défoncé alors pas trop sûr


Posté par : HUMA_NOlDS | 27 février 2021 à  11:37

 
#4 Posté par : prescripteur 27 février 2021 à  12:56
Bonjour, la définition est

http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.as … e=26511953

Définition

Substance qui possède des propriétés analgésiques semblables à celles de la morphine, sans nécessairement avoir une structure chimique comprenant un noyau morphinane. 
Note

Les opioïdes sont sans rapport direct avec l'opium, contrairement aux opiacés.

opiacés     Définition

Substance constituée d'opium ou en contenant, ou encore, qui est extraite de l'opium.

Selon les personnes les opioides peuvent donc désigner aussi les opiacés ou non (sans nécessairement avoir une structure chimique comprenant un noyau morphinane.) . D'où une certaine confusion. De toute façon c'est une distinction portant sur la provenance plus que sur les propriétés pharmacologiques. L'utilisation du terme opioide pour designer en général la morphine, le fentanyl, l'oxycodone, la codeine etc.. me parait donc préférable.
En utilisant le terme "opiacés" on peut comprendre qu'on exclut les opioides de synthese, alors qu'ils ont des propriétés et des risques assez proches.
Mais l'important est surtout de se comprendre !
Amicalement


Posté par : prescripteur | 27 février 2021 à  12:56

 
#5 Posté par : Escape 27 février 2021 à  20:43
Merci pour vos messages de soutiens et prescripteur merci pour ton éclairement sur certaine notion, en fait aujourd’hui je me suis un peu emporté j’ai prit 600mg de Tramadol et je me retrouve avec la nausée l’appétit coupé et une difficulté à uriner.. ça m’était jamais arrivé avant.. du coup ca me dégoûte un peu de l’utiliser
Je vais m’en limiter aux benzos et à l’alcool que j’arrive pas encore à m’en débarrasser je sais c’est pas bon pour moi mais j’essaye de réduire ma consommation et boire un jour sur deux déjà par exemple serait un bon début plutôt que tout les jours..

Posté par : Escape | 27 février 2021 à  20:43

 
#6 Posté par : Toxicobartos 28 février 2021 à  13:26

a écrit

Je vais m’en limiter aux benzos et à l’alcool que j’arrive pas encore à m’en débarrasser je sais c’est pas bon pour moi mais j’essaye de réduire ma consommation et boire un jour sur deux déjà par exemple serait un bon début plutôt que tout les jours..

Bonjour Escape,

Je ne pense pas me tromper en disant que la meilleurs des solutions serait de réduire globalement ton dosage journalier d'alcool, plutôt que de boire un jours sur deux: cela te surmotiverais les jours ou tu bois à en boire plus  en te disant que demain c'est zéro alcool, alors que dans le cas contraire, tu auras plus de chances que de réduire globalement ta consommation.

La 1ère solution (la tienne) bien que tentante, t'emmèneras je pense vers beaucoup plus d'alcool

je ne dis pas tout savoir, mais c'est basée sur des expériences de proche

++

Sam


Posté par : Toxicobartos | 28 février 2021 à  13:26

Remonter

Pied de page des forums